DEPUIS JANVIER 2010 AGIR (18): OPERATION BOYCOTTAGE (2/3) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 16:37

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux 

AGIR (18): OPERATION BOYCOTTAGE

(2/3)

AGIR CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL 

----------o AGIR CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL o----------

Ribaat 1434H / Juin 2013

PARTIE 2 SUR 3

 

 

BOYCOTTER COCA COLA ET SES DERIVES

Bienvenue aux Livres de Ribaat, pour votre Libération et Résistance Intellectuelle, notamment sur le :

BOYCOTTER-COCA-COLA.jpg

LIVRE 7 : « Coca Cola : Satanisme, Alcool, Crimes et Messages codés »

1433H-1434H

1er Edition Mai 2012

2ème Edition Décembre 2012

Symboles Satanique et message codé contre l’Islam, Crimes, Boisson Alcoolique, Nocive et Dangereuse…LA COMPAGNIE COCA COLA DANS TOUTE SON HORREUR MACABRE NOIR ET ROUGE !

!! ATTENTION MARCHANDISE DU DIABLE A FUIR COMME LA PESTE ET A BOYCOTTER EN MASSE !!

Sommaire :

- Introduction

- Coca cola : Alcool, soutien à Israël et Message codé contre l’Islam.

- Coca cola, Symboles Satanique.

- Coca cola et les Nazis.

- Coca cola, Crimes, Terreur et Vin de coca.

- Coca cola pesticides : Malformations des Bébés et Cancer.

- Coca cola une Boisson Dangereuse et Cancérigène.

- Coca cola, boisson Dangereuse en 14 raisons.

- Boycotter les Produits et Filiales de Coca cola compagny, poison du Diable !

- Conclusion.

Lien du Livre 7 :

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-n-o-m-29-coca-cola-satanisme-alcool-crime-et-message-code-109340808.html

 

BOYCOTTER MONSANTO

BOYCOTTER-MONSANTO-2-copie-1.jpg

Vous venez de comprendre la Rapacité à toujours produire moins cher, par les cruautés, meurtres et pauvretés dans le monde, vendre des produits malsain et soutienne économiquement les criminels de guerres. Mais la communauté mécréante et leur chien enragé appeler Nouvel Ordre Mondial de l’Injustice Economique Généralisé n’est toujours pas satisfaite, elle a trouvée le moyen de rentabiliser au maximum ses aliments par la GENETIQUE sans remords que les populations soit intoxiqués, et avec le temps TUES par les aliments OGM (MSG) par une mort lente, véritables POISON alimentaire !

a) OGM Monsanto : Tumeurs et Cancers.

Paul Brown / Rex Featur / REX / SIPA

Citation :

BOYCOTTER-MONSANTO-9.jpg

Une étude, publiée le 19 septembre 2012, montre que les rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et développent plus de cancers.

Le débat sur les OGM relancé. Selon une étude de long terme à paraître ce mercredi en ligne dans la Revue internationale «Food and Chemical Toxicology» et présentée par ses auteurs comme une «première mondiale», des rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres.

Dans cette étude, on observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. «Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes», a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.

Régime alimentaire américain

Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

Le maïs était introduit au sein d'un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain. «Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits», résume le chercheur, qui fait ou a fait partie de commissions officielles sur les OGM dans 30 pays.

«Le premier mâle nourri aux OGM meurt un an avant le premier témoin. La première femelle huit mois avant. Au 17e mois, on observe cinq fois plus de mâles nourris avec 11% de maïs (OGM) morts», détaille-t-il. Côté tumeurs, elles apparaissant jusqu'à 600 jours avant chez les mâles (au niveau de la peau et des reins) et en moyenne 94 jours avant pour les femelles (au niveau des glandes mammaires).

Tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong

Les chercheurs ont constaté que 93% des tumeurs des femelles étaient mammaires tandis que la majorité des mâles sont morts de problèmes hépatiques ou rénaux. L'article de Food and Chemical Toxicology, dont l'AFP a obtenu copie, montre des rats femelles de laboratoire avec des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong.

«A la dose la plus faible de Roundup, qui correspond à ce qu'on peut trouver dans l'eau en Bretagne au moment des épandages de ce produit, on observe 2,5 fois plus de tumeurs mammaires», souligne le professeur.

BOYCOTTER-MONSANTO-8.jpg

Les OGM agricoles sont modifiés pour tolérer ou produire des pesticides: 100% des OGM cultivés à grande échelle en 2011 sont des plantes à pesticides, a souligné Gilles-Eric Séralini. «Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement que les agences sanitaires, les gouvernements et les industriels ne l'ont fait», a affirmé le professeur.

« Les meilleurs tests avant d'aller tester chez l'homme »

Selon lui, le NK603 n'avait jusqu'alors été testé que sur une période de trois mois. Quelques OGM ont déjà été testés à trois ans, mais jamais avec des analyses aussi approfondies. C'est la première fois, selon Gilles-Eric Séralini, que le Roundup est testé sur le long terme. Jusqu'à présent, seul le principe actif du Roundup sans ses adjuvants avait été testé plus de six mois. «Ce sont les meilleurs tests qu'on peut avoir avant d'aller tester chez l'homme», a dit le chercheur.

L'étude a été financée par la fondation Ceres, financées notamment par une cinquantaine d'entreprises parfois dans l'alimentaire qui ne produisent pas d'OGM, et la Fondation Charles Leopold Meyer pour le progrès pour l'homme.

Les fonds sont gérés par le Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique (CRIIGEN), dont Gilles-Eric Séralini préside le conseil scientifique et dont le conseil d'administration a été présidé par Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement.

M.Gr. avec AFP

Source : http://www.20minutes.fr/article/1006353/ogm-etude-choc-rats

«  Pourquoi l'étude sur les OGM relance-t-elle la guerre chez les scientifiques ? »

Par Caroline Politi, publié le 20/09/2012 à 17:56, mis à jour à 18:56

Selon des chercheurs de l'université de Caen, des tests menés sur des rats mettent en lumière la dangerosité des OGM sur la santé. Le taux mortalité serait deux à trois fois plus élevé que la moyenne. Mais l'étude divise la communauté scientifique.

BOYCOTTER-MONSANTO-15.jpg

SANTE - L'étude des conséquences sur la santé des produits OGM, dont le maïs, fait s'opposer les chercheurs.

DR/ CRIIGEN

Un pavé dans le champ de maïs. Une étude menée par une équipe de scientifiques français relance le débat sur les conséquences sur la santé des OGM. Des tests sur des rats montrent que la santé de ceux qui ont consommé du maïs génétiquement modifié, même à petite dose, se détériore plus vite que celle des animaux qui n'en ont pas ingérés. Retour sur les questions que pose cette étude. 

>> Lire l'interview du co-directeur de l'étude: "On n'aurait jamais imaginé qu'il y aurait autant de tumeurs" 

Que dit l'étude?

Elle révèle que même à faible dose, les OGM seraient très toxiques pour la santé. Pour parvenir à une telle conclusion, des universitaires de Caen ont nourri pendant deux ans un groupe de rats avec du maïs génétiquement modifié, le NK603 produit par la firme Monsanto. Parallèlement, ils ont donné à un autre groupe de l'eau diluée avec de faibles doses Roundup, l'herbicide le plus utilisé au monde, également produit par Monsanto. Les résultats sont édifiants: les femelles ont deux à trois fois plus de tumeurs, notamment mammaires, que les rats témoins. Le taux de mortalité est également deux à trois fois plus élevé. 

Qui est Gilles-Eric Séralini, l'auteur de l'étude?

Gilles-Eric Séralini, professeurs en biologie moléculaire et coordinateur de l'étude, n'en est pas à son premier coup d'éclat. Il s'intéresse aux effets sur la santé des OGM depuis 1997 et est le fondateur avec Corinne Lepage, du Criigen, le Comité de recherche et d'informations indépendantes sur le génie génétique. Il a écrit plusieurs études sur les conséquences sur la santé des cultures transgéniques. Mais comme dans tous les débats passionnels, les partisans des deux camps s'accusent mutuellement de militantisme et de désinformation. D'autant qu'une large partie de la communauté scientifique est plutôt favorable aux OGM. 

En 2010, Marc Fellous, alors président de la Commission du génie biomoléculaire - à laquelle appartient également Séralini, l'avait accusé d'être un "marchant de peur". D'autres critiquent les méthodes de ce professeur en biologie moléculaire. "Il manque des données chiffrées sur les tumeurs et les analyses biochimiques, mais aussi sur le régime alimentaire et l'historique de la souche de rats utilisée", s'emporte dans le Figaro le toxicologue Gérard Pascal, connu pour ses positions pro-OGM. Le professeur Pagès, membre du Haut conseil des biotechnologies, s'est quant à lui insurgé contre ses méthodes de communication et "l'exploitation tout sauf scientifique des photos". 

Cette étude est-elle la première du genre?

BOYCOTTER-MONSANTO-7.jpg

Selon les auteurs de l'étude, jamais une expérimentation aussi poussée n'a été menée. "Le crime, c'est que ça n'ait pas été testé avant, que les autorités sanitaires n'aient pas exigé des tests plus longs alors qu'on est à 15 ans de commercialisation des OGM dans le monde", déclarait mardi son auteur, Gilles-Eric Séralini. En cause, selon lui, la puissance des lobbys pro-OGM, à l'instar de Monsanto, qui empêchait ce type d'expérimentation. 

Faux, rétorquent ses opposants: plusieurs longues études, dont les conclusions étaient largement moins alarmantes, ont été menées bien avant celle du Criigen. Si Joël Spiroux concède que des expérimentations, notamment sur les cochons, ont duré plusieurs années, elles portaient, selon lui, sur des sujets très différents: "Ces tests portaient sur les conséquences nutritionnelles des OGM: les chercheurs vérifiaient que les animaux grossissaient bien, qu'ils n'avaient pas de troubles alimentaires et qu'ils ne perdaient pas leurs poils.... Mais en aucun cas, ils ne se sont penchés sur la toxicité pour la santé de ces produits. D'autre part, il faut bien comprendre, que deux ans dans la vie d'un cochon, c'est peu alors que cela couvre la vie entière d'un rat."

Quelles suites pour cette étude?

Paris et Bruxelles ont saisi leurs autorités sanitaires respectives. La Commission européenne a annoncé le gel de l'examen de la demande de renouvellement de l'autorisation de culture accordée à Monsanto pour un autre OGM, le MON 810, en attendant l'avis de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur l'étude. 

En France, le gouvernement a saisi le Haut conseil des biotechnologies pour se prononcer sur la validité de cette expérimentation. Si les résultats de ces recherches sont avérés, le Premier ministre a indiqué que la France défendrait au niveau européen l'interdiction de ces OGM. Le professeur Séralini sera également bientôt auditionné par l'Assemblée nationale. 

La France est-elle concernée par les cultures OGM?

Hormis quelques expérimentations scientifiques, la culture des OGM est interdite en France. Cette question est un sujet récurrent de tensions entre le gouvernement et l'Union Européenne. En septembre 2011, l'UE estimait que les règles communautaires étaient bafouées et demandaient à la France d'autoriser les cultures OGM. Mais le gouvernement a refusé de s'y plier, arguant une mesure conservatoire "d'interdiction temporaire". 

Mais ce principe de précaution ne s'applique pas forcément jusque dans nos assiettes. La règlementation européenne autorise l'importation d'un certain nombre d'OGM. On les retrouve notamment dans les produits à base de farine de maïs ou d'huile de soja, comme les biscuits, les sauces, les corn-flakes... Les fabricants sont obligés de signaler leur présence sur le paquet lorsqu'ils contiennent plus de 0,9% d'OGM. Mais le danger est majoritairement indirect: la loi française n'interdit en effet pas de nourrir le bétail avec des farines contenant des OGM. Des traces peuvent donc se trouver dans la viande, les œufs, le fromage...

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/pourquoi-l-etude-sur-les-ogm-fait-polemique_1163933.html

b) OGM Monsanto : Propagande foiré

OGM | le 25 October 2011

Citation :

BOYCOTTER-MONSANTO-14.jpg

EuropaBio, association qui représente les intérêts de Monsanto, de BASF et des autres grands groupes du secteur tente de redorer le blason des OGM en Europe… grâce à des “stars”…

Fuite de documents : les relations publiques comme stratégie

L’affaire a été révélée par le Guardian jeudi dernier. Le quotidien britannique (ainsi que Rue89 et l’AFP) a eu accès à des documents provenant d’une agence de Relations Publiques, révélant que les géants de l’agroalimentaire, contrariés par la perception négative des cultures d’OGM en Europe, cherchent à recruter des personnalités pour changer l’image des organismes génétiquement modifiés et peser sur le processus de décision afin d’obtenir des autorisations de mise en culture.

Dans les documents qui ont fuité, EuropaBio insinue que les consommateurs européens s’opposent à l’ingénierie génétique qui fournit pourtant “des solutions pour atténuer le changement climatique, aider à l’amélioration de l’approvisionnement alimentaire et la mise en place d’une agriculture durable“. Pour Europabio, les citoyens européens qui se sont prononcés à plusieurs reprises contre les cultures OGM sont donc responsables de gêner l’expansion du marché !

Et de fait, EuropaBio a raison au sujet de l’opposition des Européens aux produits transgéniques : une majorité d’entre eux, 60%, est contre le développement des aliments GM en Europe. (Selon l’Eurobaromètre sur les biotechnologies 2010).

L’industrie compte sur le soutien de célébrités pour redorer son image

BOYCOTTER-MONSANTO-4.jpg

Les mails et courriers publiés sur le site du Guardian indique que pour changer la vision négative des OGM, Europabio a tenté de recruter des “ambassadeurs”, des personnalités au “haut profil” qui bénéficient d’une certaine crédibilité auprès des citoyens européens. L’ancien ministre socialiste français Claude Allègre (qui a assuré ensuite le contraire) , l’ancien commissaire européen britannique Chris Patten, le chanteur irlandais Bob Geldof auraient “manifesté leur intérêt” à devenir “ambassadeurs” de la cause des OGM, précise ce document, un mail daté du 5 octobre. Le mail vante également les possibles adhésions de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, et du journaliste écologiste britannique Mark Lynas à cette initiative.

De plus, dans les documents qui ont fuités, il est spécifié qu’il faut que les liens entre “ambassadeurs” et industrie restent invisibles… Contrairement aux associations et aux collectifs opposés aux OGM qui eux, avancent à visage découvert, le lobby OGM craint la transparence, voulant faire passer cette opération de Relations Publiques comme quelque chose de totalement spontané.

Les OGM ne représentent pas une solution d’avenir !

BOYCOTTER-MONSANTO-5.jpg

Contrairement aux arguments d’EuropaBio, les cultures génétiquement modifiées ne résoudront pas la faim en Afrique, ni dans le reste du monde. La faim est avant tout une question politique : plus d’un milliard de personnes sur la planète souffrent de la faim en ce moment même : mais selon la Food and Agriculture Organisation (FAO), nous produisons déjà une fois et demie la quantité de nourriture nécessaire pour donner à chacun dans le monde une alimentation nutritive et suffisante. Le monde doit être capable de produire les aliments dont il a besoin pour se nourrir sans dépendre des multinationales leur fournissant au prix fort semences et produits chimiques …

BOYCOTTER-MONSANTO-13.jpg

Les agriculteurs peuvent nourrir le monde sans les fuites en avant technologiques… Développer une agriculture durable en Europe et dans le reste du monde est tout à fait possible sans recours au génie génétique. L’agriculture durable assure un mode de culture sain, une alimentation saine pour tous, aujourd’hui et demain, en protégeant les sols, l’eau, le climat. Elle favorise la biodiversité et ne contamine pas l’environnement avec des intrants chimiques nocifs.

BOYCOTTER-MONSANTO-6.jpg

Les systèmes agricoles pilotés par la technologie du génie génétique sont discrédités, menaçant la biodiversité des cultures, et présentant des risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement. En comparaison, l’agriculture durable a démontré être en mesure d’assurer la sécurité alimentaire et des rendements élevés sous des contraintes multiples et diverses (comme les maladies, les ravageurs et les sécheresses).

L’agriculture durable repose sur une diversité des cultures et des pratiques agricoles, la protection des écosystèmes, une moindre consommation d’énergie, d’eau et de pesticides. Elle promeut l’indépendance des petits paysans et un commerce équitable. Elle exige une recherche au service du plus grand nombre. C’est, pour Greenpeace, la voie la plus sûre vers plus de justice alimentaire.

BOYCOTTER-MONSANTO-10.jpg

Source : http://ogm.greenpeace.fr/

c) ASPARTAME Monsanto : 25 Effets Toxique et plus encore.

L’Aspartame est un POISON, menant à une MORT LENTE, après ces articles-preuves seule une personne sans Intelligence oserait continuer sa consommation suicidaire : 

Citation : 

BOYCOTTER-ASPARTAME-2.jpg

Dépliant d'information sur l'aspartame :

Commandité par le USA Weekend Magazine et la Fondation Points of Light, ce dépliant de l'organisme Mission Possible Internationale vise à SAUVER LES ENFANTS, et s'adresse aux écoles, aux associations de parents et professeurs, aux conseils scolaires, aux obstétriciens, gynécologues, pédiatres, cliniques de fertilité, aux hôpitaux et aux personnes célèbres.

Supposons que votre fils ou votre fille absorbe régulièrement - et sans le savoir! - un poison qui peut rendre aveugle, diminuer l'intelligence, occasionner des pertes de mémoire, causer des tumeurs au cerveau et diverses autres formes de cancer, et entraîner de la fatigue chronique, des états dépressifs, des troubles du déficit de l'attention, des états de panique, des accès de rage, de la paranoïa, du diabète, des attaques d'apoplexie, le suicide et même la mort.

Supposons que l'utilisation de cette toxine soit encouragée par une publicité tous azimuths et que son fabricant ait acheté la collaboration de l'American Dietetics Association, de l'American Diabetes Association, de l'American Medical Association, et de tout organisme du genre pour nous convaincre que ce poison est aussi inoffensif que la pluie.

Supposons que ces mensonges aient reçu la sanction officielle de la bureaucratie fédérale américaine (responsable de l'approbation des nouveaux aliments et médicaments) même si elle sait pertinemment que ce puissant neurotoxique risque de tuer votre enfant, et que le chef de cette même bureaucratie ayant fait approuver ce produit a été récompensé par un emploi bien rémunéré, tout autant que ses successeurs. Supposons enfin que ce même organisme
réglementaire gouvernemental à qui revient le rôle de «chien de garde», ignorant les milliers de plaintes reçues à l'égard de ce produit, soit devenu un «chien d'attaque» protégeant cette compagnie corrompue.

Aimeriez-vous connaître la vérité ? Que ne feriez-vous pas pour protéger votre enfant contre ces crimes ?

BOYCOTTER-ASPARTAME-4.jpg

Trêve de suppositions ! Telle est l'amère réalité en ce qui concerne L’ASPARTAME (connu également sous le nom de NutraSweet ou Equal), le fabriquant Monsanto Chemical, la Food and Drug Administration (FDA), et les compagnies Coca Cola et Pepsi Cola ainsi que les centaines de fabriquant de produits alimentaires, de breuvages et de médicaments qui ajoutent à leurs produits un poison conçu dans la fraude en vertu du principe que seuls les profits importent! La liste suivante énumère quelques-unes des 92 réactions observées, selon ce que rapportent plus de 10 000 plaintes, une liste que vous ne pourriez obtenir sans l'aide d'un membre du Congrès américain, car la FDA mentira et demandera «Mais quelle liste?» :

Maux de tête - Embonpoint - Nausées - Surdité - Douleurs articulaires - Tachycardie - Diarrhée - Infertilité - Douleurs à la poitrine - Étourdissements - Acouphène - Éruptions cutanées - Spasmes - Palpitations - Impotence - Cécité - Insomnie - Coma - Sensations de brûlure à la langue - Menstruations douloureuses - Perte du contrôle diabétique - Engourdissements - Difficultés d'élocution - Problèmes de dentition

BOYCOTTER-ASPARTAME-1.jpg

L'aspartame a été inventé par la compagnie G. D. Searle (acquise par Monsanto en 1985). Durant plus de 16 ans, la FDA a refusé de l'approuver jusqu'à ce que le Commissaire Arthur Hull Hayes décide en 1981 de rejeter les conclusions de son propre conseil consultatif (Public Board of Inquiry) et de l'approuver en dépit des protestations de l'American Soft Drink Association. Les résultats des tests soumis par Searle étaient si épouvantables que, pour la première fois de son histoire, la FDA a dû demander au ministère américain de la justice de poursuivre un fabriquant pour fraude. Les avocats de la poursuite, Sam Skinner et William Conlon, furent alors embauchés par les avocats de la défense et la cause se termina une fois la période de prescription écoulée. Lorsque le Parrain embauche les avocats représentant le ministère de la justice, ne vous attendez surtout pas à ce qu'il y ait une condamnation !

La toxicité de l'aspartame a été établie par plusieurs des médecins les plus réputés au monde ! Consultez le site anglophone http://www.dorway.com pour accéder à des centaines de pages de preuves, à la liste des plaintes reçues par la FDA, à ce qu'en disent les médecins, et à des liens vers plus de 200 sites Web, un groupe de soutien et des listes de textes publiés sur le sujet par des experts médicaux. Si votre médecin n'est au courant de rien de tout cela, c'est une honte car il risque alors d'établir un diagnostic erroné pour nombre de ses patients présentant des symptômes de fatigue, maux de tête, douleurs articulaires, perte de mémoires, détérioration de la vue, et d'apoplexie du fait que les «autorités» médicales ne lui ont sans doute jamais communiqué toute l'information pertinente à ce sujet. Faites-lui part de ce que vous savez et demandez-lui de se brancher sur Internet pour y trouver la confirmation de vos dires.

Faites sortir l'aspartame de votre école!
Faites sortir l'aspartame de votre cafétéria!
Faites sortir l'aspartame de votre maison!
Retournez tous les produits empoisonnés à l'aspartame et exigez d'être remboursé(e)!

Sauvez des vies en informant tous les gens que vous connaissez. C'est trop cher payer que de risquer l'invalidité ou la mort pour satisfaire la cupidité de ces compagnies.

Si votre enfant est sous médication, rappelez-vous que l'aspartame est un produit qui, à l'origine, devait être un médicament mais que l'on a retiré afin de pouvoir le mettre en marché comme additif alimentaire, ce qui n'exige aucun suivi pour déceler de possibles effets secondaires. L'interaction avec les médicaments inclut notamment des réactions avec les inhibiteurs d'oxydase de monoamine, d'alpha-méthyldopa et de L-dihydroxphénylalanine,
sans compter de nombreux autres !  

TEMOIGNAGES DE SOURCE MEDICALE

BOYCOTTER-MONSANTO-16.jpg

L'endocrinologue H.J. Roberts (M.D., FACP) a étudié depuis 15 ans les effets de l'aspartame et possède des dossiers portant sur plus de 1 300 victimes de l'aspartame. Le Dr Roberts a déclaré que la Maladie de l'aspartame est devenue une épidémie mondiale. Ses livres, Aspartame (NutraSweet) Is It Safe?, Sweet'ner Dearest and Defense Against Alzheimer's Disease devraient être dans la bibliothèque médicale de chaque médecin et il vous les faut si vous êtes une victime. Le Dr Roberts cite en exemple un sondage national démontrant que 40% des enfants âgés de 9 ans consomment des produits contenant de l'aspartame. Aucun avertissement n'est mentionné, sauf peut-être pour les personnes souffrant de phénylcétonurie (maladie génétique héréditaire des personnes qui n'ont pas l'enzyme permettant de métaboliser la phénylalanine - détails auhttp://www.pcu.ch), mais certains de ces avertissements ont disparu depuis que l'aspartame a été approuvé pour usage général.

Le Dr Miguel A. Baret de la compagnie Dominion Republic a retiré le lait de la diète de 360 enfants à titre de mesure préventive contre le diabète. Le lait de vache possède une certaine protéine qui peut causer le diabète, principalement chez les enfants. Les enfants buvaient du jus contaminé par de l'aspartame. Immédiatement après, plusieurs enfants ont développé des problèmes décrits comme étant des agitations incontrôlées, manque de concentration, irritabilité et dépression. Le Dr Baret, réalisant que l'aspartame était la cause de ce changement chez ses sujets, retira l'aspartame de la diète. «Les résultats furent aussi étonnant que la situation même que je tentais de corriger. Les symptômes de TOUS les enfants disparurent en 4 à 6 jours!». Merci Dr Baret pour cette étude démontrant les effets néfastes de l'aspartame sur les cerveaux de nos enfants.

Le Dr Ralph Walton, psychiatre, professeur et président du Center for Behavioral Medicine commente les premières réactions du Dr Baret comme suit : «Nous savions depuis plusieurs années que, lorsque l'aspartame est ingéré avec un repas riche en hydrates de carbone, l'accroissement physiologique normal de la présence de tryptophane est bloqué, tandis qu'augmentent les concentrations de phénylalanine et de tyrosine au cerveau. Ces changements au niveau des précurseurs neurotransmetteurs des acides aminés peuvent, je crois, modifier l'équilibre indoléamine/catécholamine et ainsi avoir des effets prononcés sur l'humeur et les facultés cognitives tels humeur dépressive, anxiété, étourdissements, attaques de panique, nausées, irritabilité, détérioration de la mémoire et de la concentration.»

Par ailleurs, le Dr Louis Elsas, professeur en pédiatrie et génétique à l'université Emory, dans son témoignage devant le Congrès américain le 3 novembre 1987 a déclaré que «l'aspartame est, en fait, une neurotoxine et un tératogène (déclencheur de malformations congénitales) bien connu qui, à des doses non-définies, peut provoquer des effets défavorables, voire irréversibles, dans le développement du cerveau de l'enfant ou du foetus.» Il dit également :
«Je suis particulièrement outré face à ce type de publicité que nous voyons aujourd'hui et qui fait la promotion d'une neurotoxine auprès des enfants.» Monsanto annonce le poison avec l'image d'une femme enceinte qui tricote! Oui, ils savent! Ils ont financé l'étude du Dr Diana Dow-Edwards sur l'aspartame et les malformations congénitales. Lorsque les résultats s'avérèrent désastreux, ils retirèrent leur financement, et le Dr Dow-Edwards a dû payer elle-même les frais de cette étude. Par la suite, ni la FDA, ni Monsanto n'ont reconnu cette étude. Ce fiasco a confirmé au monde le credo de Monsanto : «Si la recherche ne dit pas que c'est sans danger, nous ne financerons pas ni n'accepterons l'étude.»

BOYCOTTER-ASPARTAME-3.jpg

Le Dr Ralph Walton, après ses recherches à Medline, a déclaré à l'émission «60 Minutes» que toutes les études financées par l'industrie ont démontré l'inocuité de l'aspartame, alors que près de 100% des études indépendantes ont démontré qu'il y a des problèmes. Monsanto ne veut définitivement pas que des études se fassent sans qu'ils en aient le contrôle. Quand le Dr Walton a fait une étude, ils ont refusé de lui vendre de l'aspartame. Puis, après qu'un homme ait souffert d'un détachement de la rétine, qu'un autre ait eu des saignements aux yeux, et que d'autres se soient plaints d'être empoisonnés, l'institution a stoppé la recherche. Est-ce que Monsanto savait ce qui se produisait? L'aspartame modifie les menstruations et peut provoquer l'infertilité. Plusieurs femmes croient qu'elles ne peuvent pas avoir d'enfants et affluent dans les cliniques de fertilité tout en buvant régulièrement des breuvages «diète», ce
pourquoi même elles sont là !

Une étude récente (Trocho) a démontré que la formaldéhyde s'accumule dans les cellules et endommage l'ADN avec un niveau toxique d'environ 50% au niveau du foie, ainsi que des quantités substantielles dans les reins, les tissus adipeux, la rétine et le cerveau. Dans un document écrit sur l'aspartame et le foie, le Dr Sandra Cabot, de Mission Possible en Australie (auteure de livres sur le foie) se demande pourquoi quelqu'un voudrait-il consommer de l'aspartame? - en ajoutant : «Je n'en mettrais certainement pas dans mon corps, parce que je ne suis pas prête pour l'embaumement». Et c'est ce que l'aspartame est : une “trousse” d'auto-embaumement! À la lumière des études citées précédemment, le Dr Blaylock dit que quiconque ingère sciemment de l'aspartame doit forcément avoir des tendances suicidaires !

Enfin, le Dr James Bowen, qui souffre du syndrome de Lou Gehrigs engendré par l'utilisation de l'aspartame, a déclaré à la FDA, il y a plusieurs années, que «l'aspartame empoisonne l'ensemble de la population américaine, ainsi que celle de plus de 70 autres pays à travers le monde»; il a ajouté : «Toute utilisation connue de l'aspartame doit susciter des questions car celle-ci est manifestement dangereuse pour la consommation humaine

Et que doit-on faire dans le cas d'un enfant souffrant du diabète? Un spécialiste du diabète, le Dr H.J. Roberts, écrit dans un article expliquant sa position sur le diabète et l'hypoglycémie, que l'aspartame constitue une toxine qui rend incontrôlable le taux de sucre dans le sang, détruit le nerf optique et peut causer des convulsions chez les personnes atteintes du diabète. Or ces personnes recourent à l'insuline dans le but de contrôler leur niveau de sucre dans le sang !

Des médecins courageux comme ceux-ci ont pris la parole, et plusieurs ont haussé le ton, lors de trois auditions au Congrès. Mais le lobbying et le pouvoir de l'industrie ont permis de garder ce poison sur les tables et dans la nourriture partout dans le monde. Et à présent Monsanto veut que la FDA approuve un autre produit encore plus puissant – le Neotame !

Mission Possible Internationale est un mouvement sans but lucratif composé de bénévoles oeuvrant à travers le monde afin d'avertir tous les consommateurs au sujet des dangers liés à cette toxine. Nous n'avons rien à vendre, mais une seule mission – celle de sauver votre vie !

Faites la différence, et faites-nous part des résultats que vous avez obtenus en éliminant ce poison de votre diète. Aidez-nous à propager ce message en faisant des copies pour tous vos ami(e)s, collègues de travail, pour les gens que vous fréquentez aux clubs et à l'école, pour les médecins et travailleurs de la santé que vous connaissez.

BOYCOTTER-MONSANTO-11.jpg

Une procédure en recours collectif est entamée aux États-Unis ainsi qu'au Canada relativement à des cas d'apoplexie, de tumeurs au cerveau, de détérioration de la vue et de cécité causés par l'aspartame. Toute personne victime de l'aspartame ou intéressée à obtenir de l'information ou à se joindre au recours collectif dans son pays peut communiquer (en anglais) avec Betty Martini au <Bettym19@mindspring.com>

Information émise par :

Mission Possible Internationale
9270 River Club Parkway

Duluth, Georgia 30097, USA
(770) 242-2599

Fin citation

Source : http://www.pleine-sante.com/aspartame.htm

d) Les crimes de Monsanto

Citation:

BOYCOTTER-MONSANTO-1.jpg

07.03.2008
Ce lundi 25 février, la RTBF (Télévision publique belge francophone) a diffusé en avant-première le documentaire de Marie-Monique Robin: "Le monde selon Monsanto".
Ce mardi 11 mars, ce sera au tour de Arte de le diffuser.  Je ne peux que vous inviter à programmer votre magnétoscope, car ce documentaire, c'est véritablement de la bombe !
Même si vous ne vous intéressez que moyennement à l'actualité, vous avez déjà tous entendu parler de Monsanto.  Il ne s'agit ni plus ni moins que de cette compagnie active dans la biotechnologie qui dans ses documents internes du début des années '70 déjà, n'hésite pas à écrire que la toxicité de certains de leurs produits ne doit pas être révélée, car il n'est pas acceptable que la compagnie ne perde UN SEUL DOLLAR de chiffre d'affaire. (Ca me rappelle un peu les méthodes des cigarettiers....)

Je ne vais pas essayer de vous résumer ce fantastique document de Marie-Monique Robin, car vraiment, vous devez le voir: c'est absolument sidérant.

Juste pour vous donner une petite idée, voici une petite liste non exhaustive et dans le désordre des fantastiques réalisations que Monsanto, en un peu plus d'un siècle, a pu offrir au monde:

Le Round-Up: le désherbant présenté comme le plus écologique qui existe... sauf que c'est un énorme mensonge, et qu'il est en revanche  quasiment non biodégradable et extrêmement cancérigène à des doses infimes... (vous en avez encore chez vous ?  Méfiez-vous: un seul contact avec la peau peut suffire !) Comme ce petit Pédro (voir plus bas, au sujet du Paraguay), atteint de cancer de la peau sans même le savoir (voyez les images: elles sont saisissantes) tout simplement parce qu'il traverse des champs aspergés de ce poison pour aller vendre les galettes de sa mère au marché.

L'Agent Orange: ce défoliant utilisé par les Etats-Unis pendant la guerre du Vietnam, et qui continue à faire des ravages aujourd'hui, 40 ans plus tard, aussi bien au Vietnam que parmi les vétérans américains et leurs descendants (malformations, cancers, ....).

Les PCB's: qui ont contaminé des communautés entières d'habitants américains en toute impunité, et qui partout dans le monde ont empoisonné la terre et l'air par leur dégagement de dioxines lors de leur combustion.

Le coton BT: Un OGM, véritable calamité sanitaire et économique chez les producteurs Indiens, provoquant depuis deux ans un taux de suicides sans précédent.

Le soja "Round-Up Ready": Un autre OGM spécialement conçu pour supporter le poison Round-Up, et qui, outre les ravages écologiques et sanitaires qu'il encourage, aura permis à la firme d'intenter des procès contre les agriculteurs américains qui auraient eu le malheur de conserver une partie de leurs semences d'une année à l'autre pour économiser un peu sur leurs achats.  La faillite est au bout du compte pour des centaines d'entre eux.  Mais certains mouvements écologistes aident Monsanto a disséminer son poison dans toutes les assiettes du monde, car en faisant la promotion des biocarburants, les cours du soja ont flambé, et la demande de ce type d'OGM en a fait de même. Quand on vous dit que les biocarburants, ce n'est PAS une bonne solution !

BOYCOTTER-MONSANTO-12.jpg

Le Maïs OGM: après avoir contaminé le maïs mexicain, il engendre des plantes monstrueuses, mutantes, aberrantes. Voilà qui devrait finir de convaincre ceux qui ne croient pas José Bové et pensent encore que les OGM sont inoffensifs.

L'exemple paraguayen: Le pays avait interdit la culture d'OGM sur son territoire, à l'inverse de ses voisins.  La contamination des cultures paraguyennes par du matériel OGM (plus ou moins naturellement; il reste à démontrer que cela n'ai pas été organisé en toute connaissance de cause...) a conduit à la quasi-disparition des espèces non-OGM, transformant certaines régions du pays en "désert vert" où ne pousse plus rien d'autre.  Le gouvernement a donc du, devant le fait accompli, autoriser les cultures OGM.  Cette seule décision a non seulement permis à Monsanto d'accroître son marché, mais en plus, ils ont pu exiger des cultivateurs locaux qui ont subi involontairement cette mutation de leurs cultures, qu'ils paient de substantiels royalties à Monsanto, en conduisant de nombreux à la faillite. 

Et les moyens ne leur manquent pas: de grands moyens financiers, bien sûr, la crédulité des agriculteurs de pays en voie de développement qui ne sont pas toujours armés pour distinguer les mensonges qu'on leur sert, de faux scientifiques qui interviennent sur des sites internet pour discréditer chaque (vrai) scientifique qui oserait publier le moindre article pouvant nuire de la moindre des façons au chiffre d'affaire de la société, la mise en place au sein même des organes de conseils officiels de marionnettes destinées à promouvoir les techniques et produits Monsanto, quel qu'en soit le prix humain ou environnemental et j'en passe et des meilleures....

Comme le dit un intervenant dans le documentaire: Monsanto dispose de l'arme la plus puissante au monde.  Plus puissante que la guerre et les bombes, cette société détient les clés de l'alimentation mondiale.

Monsanto, probablement la société la plus criminelle qui soit en ce monde.

Cette multinationale est coupable, ni plus ni moins, de crimes contre l'humanité.

Elle est prête à provoquer des centaines, des milliers, voire des millions de morts, la destruction totale de notre écosystème, du moment qu'elle puisse gagner UN SEUL DOLLAR de plus.

BOYCOTTER-MONSANTO-3.jpg

Je ne mâcherai pas mes mots: Monsanto est purement et simplement une association de criminels.

Fin citation

Source : http://grandeur-nature.skynetblogs.be/archive/2008/03/07/les-crimes-de-monsanto.html

 

Suite et fin page suivant

AGIR (18) : OPERATION BOYCOTTAGE

(3/3)

 

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche