DEPUIS JANVIER 2010 AGIR (24): La Démocratie, une Idole des temps moderne à Désavouer (4/4) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 20:54

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux 

AGIR (24):

La Démocratie, une Idole des temps moderne à Désavouer

(4/4)

AGIR CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL 

----------o AGIR CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL o----------

LIVRE 33

PARTIE 4 SUR 4

 

 


Certaines réalités parlementaires

à prendre en considération Ô gens doués de clairvoyances…

 

« Je n’aurais jamais imaginé que ce qu’ALLAH a décrété dans Son Livre ou par la bouche de Son Messager (Paix et Bénédictions sur lui), puisse avoir besoin de l’approbation des serviteurs d’ALLAH ; mais j’ai été surpris de voir que la Parole du Seigneur (Le Très Haut) demeurait consignée dans Le Livre– sanctifiée cependant dans nos coeurs- jusqu’à ce que les serviteurs d’ALLAH, dans le parlement, consentent à établir la Parole d’ALLAH comme Loi. Et je n’aurais jamais imaginé également que si la décision des serviteurs d’ALLAH dans le parlement venait à diverger de la Prescription d’ALLAH dans le Coran, ce serait alors à la décision des créatures d’ALLAH d’être établie comme loi, utilisée par le pouvoir, et dont la mise en application serait garantie par le pouvoir exécutif ; et même si elle contredit le Coran et la Sunna. La preuve de cela est qu’ALLAH a interdit la consommation de l’alcool tandis que le parlement l’a autorisée. ALLAH a ordonné d’exécuter les sentences légales88, et que le parlement les a abandonnées. Ainsi la conclusion, à la lumière de ces exemples, est que ce que décide le parlement est établi en tant que loi, en dépit de son opposition à l’Islâm. »

 

Ces paroles sont un résumé de la conclusion faite par un Savant de l’Islâm après que ce dernier ait occupé la fonction de député durant huit ans. Ce député Savant avait perçu la nécessité de délivrer des sermons sur les minbars, et d’écrire dans les journaux, et ce, après avoir longtemps emprunté ces méthodes, et acquis une conviction plus forte en leur utilité…

 

Il avait cependant remarqué qu’à elles seules, elles ne permettaient pas de changer les lois, ni

d’influencer durablement les pouvoirs législatifs, judiciaires et exécutifs…alors il présenta sa

candidature pour devenir membre du parlement, recherchant une nouvelle méthode pour élever la Parole d’ALLAH (Le Très Haut) en mettant en application la Chari’a de l’Islam, pour sauver les hommes de l’égarement, les délivrer du mensonge, et les conduire à la plénitude de l’Islam.

 

Le Savant réussit à devenir membre du parlement sous la devise : « Donnez-nous votre

voix, pour que nous réformions les affaires de ce monde au moyen de la Religion ». Et les gens lui donnèrent leurs voix, confiants en lui, en dépit de tous les moyens de falsifications et

d’altération dans les élections. Le député resta donc membre du parlement durant deux

mandats successifs, puis il dit après cela : « Il est difficile de trouver, d’un point de vue islamique, un écho conséquent à ces deux mandats ».

 

Un jour, le député savant partit au département de la sécurité pour régler une affaire concernant un citoyen. Là, il fut surpris de voir au bureau des moeurs environ une trentaine

de femmes, assises sur les dalles, et il demanda : « Quelle est leur crime ? ». La personne

interrogée répondit : « Ce sont des femmes dépravées (prostituées) ». Il demanda alors : « Et

où sont les hommes dépravés ? Il s’agit d’un pêché qui ne peut avoir lieu qu’entre un fornicateur et une fornicatrice ». Alors le responsable l’informa que le fornicateur n’était pour

eux dans cette affaire qu’un simple témoin du fait qu’il a commis la fornication avec elle, en

lui donnant pour cela de l’argent ; elles ne sont donc pas jugées parce qu’elles ont commis la

fornication, mais parce qu’elles ont perçu un « salaire ». Le coupable de fornication qui a

reconnu les faits se transforme alors en témoin contre la prostituée et la loi ne tient pas

compte du fait qu’il se soit rendu coupable et qu’il reconnaisse la fornication.

 

Le député savant se mit en colère, d’une colère pour ALLAH, et l’homme lui dit en toute simplicité : « Nous exécutons une loi que vous avez décidée au parlement ». Le député savant réalisa que même si la majorité du peuple appelait à l’application de la Chari’a, en s’appuyant sur le livre d’ALLAH et la Sunna de son Messager (Paix et Bénédiction sur Lui), l’espoir d’appliquer la Chari’a ne pourrait se réaliser (selon ce régime) que par la voie du parlement qu’ils appellent « le pouvoir législatif ». Et ceci parce que le pouvoir judiciaire ne juge que par la loi promulguée par le parlement, et que le pouvoir exécutif ne travaille pas pour défendre le Coran et la Sunna, ni pour défendre l’Islâm, mais uniquement pour défendre les décisions prises par le parlement depuis son assemblée sacrée… Le député savant fut alors convaincu que l’arrivée au but serait possible si les députés du parlement savaient ce qu’était la Parole d’ALLAH, la parole de Son Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui), et la prescription de l’Islâm, afin qu’ils la décident.

 

Le député savant partit, et présenta un projet de loi pour que soient appliquées les peines prescrites par la Chari’a, et un projet de loi pour l’interdiction de l’usure (ribâ) avec une proposition pour une solution de remplacement, et un projet de loi pour l’utilisation des moyens de communications et des médias en faveur des Prescriptions d’ALLAH, et un projet

de loi pour protéger le caractère sacré du mois de Ramadhân avec l’interdiction de manger

en public pendant les journées, et un projet de loi pour éloigner des plages la débauche, et beaucoup d’autres propositions islamiques.

 

Un grand nombre de membres du parlement s’accordèrent avec lui sur ces propositions de loi. Le député savant partit alors accomplir la ‘umra89, et certains membres du parlement l’accompagnèrent aussi. Près de la Pierre Noire ils s’engagèrent ensemble devant ALLAH à soutenir et faire triompher la Chari’a d’ALLAH au parlement, puis ils prirent l’avion vers Al-Medina El-mounawara (Médine), et ils prirent l’engagement dans l’enceinte de la Mosquée du Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) d’élever leurs voix pour soutenir la Loi d’ALLAH, et non pour soutenir en fonction de leur appartenance, un parti politique.

 

Le député savant chargea les trois composantes du pouvoir de l’Etat en question, de reconnaître les interdictions et les violations de la Chari’a, et menaça alors le ministre de la

justice affirmant qu’il lui enverrait une requête parlementaire après quelques mois s’il n’avait

pas présenté d’ici-là sa réalisation complète des lois d’application de la Chari’a islamique.

 

Mais le ministre ne présenta rien au député de ce qu’il lui avait demandé. Alors le député

présenta sa requête parlementaire. Or cette requête, selon les usages du parlement, oblige la

personne visée à y répondre tant que cette personne est un membre du ministère ou n’a pas

quitté les fonctions de ministre. Le député insista sur sa requête contre le ministre, mais le

gouvernement prit position en faveur de son ministre, et persista jusqu’à faire tomber la requête. Quand ensuite l’insistance du député se renforça, le gouvernement réalisa alors un

remaniement ministériel, d’où ne sortit que le ministre de la justice, c’est-à-dire que le

ministre fut limogé du ministère pour que la requête soit annulée, et cette pratique se répéta

jusqu’à devenir une règle parmi les règles de connivence au parlement.

 

Le député savant se tourna une deuxième fois vers les membres du parlement et leur

dit : « Les projets de lois islamiques ont été déposés en diverses commissions, et vous vous

êtes engagés devant ALLAH dans les Lieux Saints pour que vos voix soient pour ALLAH et

son Messager », et il leur demanda de signer la demande d’application immédiate de la Chari’a islamique ce qu’ils acceptèrent. Ils s’accordèrent sur le contenu de leur requête, et le

député savant déposa ce document à l’assemblée du parlement demandant au nom de tous

les députés l’examen des lois de la Chari’a d’ALLAH. Le chef du gouvernement se leva et

demanda au nom de tous les députés l’examen des lois de la Chari’a d’ALLAH. Et il dit aux

députés : « Certes le gouvernement n’a pas moins d’enthousiasme que vous pour l’Islam,

mais nous, nous vous demandons de saisir l’occasion de réaliser l’harmonie politique ». Les

députés qui étaient d’accord applaudirent, eux qui s’étaient engagés dans les lieux Saints à

oeuvrer pour l’application de la Chari’a d’ALLAH, et ils s’accordèrent avec sa demande ; et la demande d’application directe de la Chari’a fut alors perdue, et le gouvernement sortit

vainqueur.

 

Le désespoir atteint le député Savant, à cause de l’échec de ses tentatives destinées à faire mettre en application la Chari’a avec les membres qu’il avait sollicités, et qui lui avaient répondu puis avaient été équitables…Puis il fut surpris un jour d’une proposition du chef du

gouvernement pour qu’on s’accorde en vue de constituer une commission générale pour la

mise en application de la Chari’a islamique. Alors est apparue clairement la réalité de l’affaire, et il compris que cette décision étonnante du gouvernement n’avait d’autre but que d’étouffer le grand scandale qui avait touché l’image du pays. Et le gouvernement n’avait

pas pris une décision pour l’intérêt de l’Islâm. Le député avait l’esprit large, et bien qu’il

pensa à s’en écarter, il rejoint cependant la commission, mais le député Savant avait perçu

l’impossibilité de conduire l’Etat à l’application de la Loi d’ALLAH, car si l’Etat voulait la

satisfaction d’ALLAH, il y avait bien des affaires qui ne nécessitaient guère de formalités.

Ainsi la fermeture des lieux de fabrication de l’alcool peut se réaliser par une simple signature. La fermeture des bars peut se réaliser de même par une simple signature.

 

Il y avait des choses apparentes qui indiquaient au Savant député ce qu’était réellement le fond de l’affaire. Ces indices conjugués ont inspiré au Savant député une base parmi les bases sur lesquelles doivent reposer les relations avec les parlements. Cela l’a conduit à ceci : que la Loi d’ALLAH ne se réalisera jamais par les mains des gens siégeant au parlement.

 

Les gens furent surpris, de même que le député savant, du fait de la dissolution du parlement, alors qu’il était président de la commission chargée de débattre sur l’application de la Chari’a. Il poursuivit cependant au sein de cette commission ses études pour l’élaboration de législation pendant encore une trentaine d’audiences. Pendant que dans les coulisses du parlement fut prise une décision importante qui touchait à la vie privée des gens. Le député Savant se positionna contre cette décision, car elle était en contradiction avec l’Islam et la constitution. Mais une règle stipulait que : le parlement tout entier peut être dissous par simple décision, si le gouvernement veut imposer une chose aux gens fût-elle en contradiction avec l’Islam.

 

Quant à la règle essentielle sur laquelle s’est appuyé le parlement, le député Savant l’a résumée ainsi : « Quels que soient les arguments que j’ai apportés, ou ce sur quoi je me suis

appuyé en conformité avec le Livre et la Sunna, le défaut et la faille du parlement ainsi que

son malheur, résident dans le fait que la démocratie accorde le droit de décision absolu à la

majorité, sans restriction ni condition, fut-ce en opposition avec l’Islam ».

 

Le député Savant ressentit alors que la pression exercée sur lui s’accentuait de la part du gouvernement, du chef du parlement, et du parti majoritaire. Le président du parlement fomenta des agitations contre lui, et l’accusa de saboter les travaux de la commission. Mais il

persista dans son dévouement et ses efforts. Et il présenta de nombreuses questions qui ne

figuraient pas dans les listes des travaux. Il fit de nombreuses demandes qui avaient été rejetées et découvrit qu’elles avaient été dissimulées, et qu’elles n’avaient absolument pas été examinées. Alors il retourna ensuite à l’usage de l’arme de la requête parlementaire qui ne

peut être rejetée. Il interpella ainsi les ministres du gouvernement sur leur position concernant les tribunaux islamiques, les donations, les instituts religieux, les écoles d’apprentissage du Coran, ainsi que sur leur position en matière de méthodes pédagogiques dans les universités religieuses et leur prétendu développement, au sujet des mosquées et de la promulgation des lois les concernant, n’autorisant personne fut-ce les vieillards, à former des assemblées d’adoration, ni à dire fut-ce dans le but du conseil religieux, une parole qui contredise une décision administrative ou une loi établie. Et celui qui ferait cela serait emprisonné et soumis à une amende, et s’il s’oppose on lui multiplie son amende ou son emprisonnement.

 

Le député savant présenta une requête au ministre du tourisme, parce que des élèves dans les écoles hôtelières ont été forcés à goûter des vins, ils ont refusé et ont alors été renvoyés. Il présenta une autre requête au ministre de l’information, dans le but de purifier les médias de la débauche qui porte atteinte au plus haut point à la droiture et aux bonnes moeurs, ainsi qu’aux choses sacrées. Il adressa aussi une troisième requête au ministre des transports et des communications au sujet des lacunes et des manquements concernant ces domaines. Et le député Savant s’aperçut qu’il déposait requête après requête dans les cloaques. Alors il se présenta devant le parlement pour demander des comptes à son président, et l’accusa de sortir du protocole parlementaire. Le chef du parlement ordonna dans un jeu irritant, que soient insérées les trois requêtes dans une séance unique, alors que chacune des requêtes nécessitait à elle seule des jours d’audience. Ensuite il appela l’assemblée parlementaire à se prononcer en faveur du parti majoritaire pour rendre vaines ces requêtes. On appela le ministre du tourisme, mais le gouvernement intervint pour s’opposer à l’insertion de la requête concernant son ministère sur les listes de travail, parce qu’il s’y trouvait une parole déplacée, qui est d’après le procès-verbal : « l’accusation de l’auteur de la requête faite à l’encontre du ministre d’avoir occulté la vérité dans sa réponse aux questions ».

 

Ensuite l’affaire fut soumise aux députés du parlement qui décidèrent de faire rejeter la requête et d’annuler ce qu’on appelle le droit constitutionnel pour un parlementaire de demander des comptes au gouvernement. Ensuite ce fut le tour de la deuxième requête , celle présentée au ministre de l’information, et comme les députés avait soutenu le vin, ils soutinrent la danse, en dépit de leur engagement devant ALLAH à soutenir Sa Chari’a…Ensuite ce fut le tour du ministre des transports, mais les députés virent que

l’accusation du ministre concordait avec leurs passions ; alors le député Savant se leva vers la

chaire et dit aux députés du parlement : «Messieurs les respectables députés, je ne suis pas

le serviteur d’une fonction, et je n’ai que faire d’un siège pour lui-même, et ma devise était, avec les gens de mon parti, « donnez-moi votre voix pour que nous réformions les affaires de

ce monde et que nous œuvrions pour le Din», et je pensais qu’il suffisait, pour atteindre ce

but, de présenter des projets de loi islamiques, mais il m’est apparu que cette assemblée ne

reconnaît pas l’autorité d’ALLAH, sauf lorsqu’il s’agit de servir l’esprit de parti, et il est

improbable qu’elle permette à la Parole d’Allah d’être la plus élevée…

 

J’ai trouvé que mon travail parmi vous dans ce but était une impasse, c’est pourquoi j’annonce ma démission du parlement, sans regret pour cette fonction. »

 

Et le député Savant rentra chez lui, en avril 1981, et la séance fut levée.

 

Le député savant quitta le parlement, puis il quitta cette vie quelques années plus tard, et le parlement continua à juger, à légiférer, et à gouverner en s’opposant à ce qu’ALLAH a révélé.

 


 

88 En arabe « houdoud » qui signifie dans la terminologie islamique les limites à ne pas dépasser et qui valent à l’auteur de la transgression une sanction définie dans la Chari’a. Ces sanctions peuvent être physiques telles que la flagellation pour le fornicateur non marié, ou pour celui qui consomme des substances enivrantes, ou qui se rend coupable de faux témoignage, la lapidation pour l’adultérin marié, l’ablation de la main pour le voleur…

89 Visite pieuse à Mekka

 

 

وصلى الله على محمد النبي الأمي وعلى آلھ وصحبھ وسلم

Abou Muhammad ‘Âssim el Maqdissi

(Qu’Allah le protège et le fasse sortir des prisons du taghout de Jordanie)

Traduit par « El Mouwahhidoûn »

السبت، 27 رجب، 1425H

11/09/2004

Toute reproduction partielle ou intégrale est autorisée et qu’Allah récompense quiconque œuvre pour la Da’wa de l’Islam.

 


 

Autre sources de publications :

 

« ISLAM 47 : « La religion Démocratie, Livre d’El Maqdissi »

 

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-islam-47-la-religion-democratie-livre-d-el-maqdissi-1-3-105021959.html

http://www.musulmans-du-monde.fr/article-la-religion-democratie-66087283.html

 

Le livre en Arabe sur le site du Cheykh Abou Muhammad ‘Âssim el Maqdissi :

 

http://www.tawhed.ws/a?a=2qrikosd

http://www.almaqdese.net

 الديمقراطية دين

 

TENTATIVE DE CORROMPRE L’ISLAM

PAR LA DEMOCRATIE ET LE SOUFISME

 

1) LE PLAN AMERICAIN POUR CORROMPRE LES MUSULMANS PAR LA JUIVE CHERYL BERNARD

 

Traduction de l'article du site khilafah.com réalisée par Abou Moussa pour Islamotion.tv.  

 

Ceci est un résumé partiel du rapport RAND Corporation de l’année 2005 rédigé par Cheryl Bernard, intitulé « Islam Démocratique Citoyen. Partenaires, Ressources et Stratégies ». Il montre les mécanismes pour soumettre (corrompre) l’Islam et créer à sa place un « Islam Américain d’Occident ».  

 

Allah (Gloire à Lui) dit dans la Sourate al-Baqara, verset 120 : « Tu ne seras agréé ni des juifs ni des chrétiens que lorsque tu auras suivi leur confession. »

 

L’Amérique essaie de subdiviser l’Oummah musulmane en divers camps. Bush a initié ce plan après le 11 septembre 2001 lorsqu’il a clairement annoncé : « soit vous êtes avec nous soit alors avec les terroristes. » Le rapport de RAND divise l’Oummah en quatre camps :

1. les fondamentalistes,

2. les traditionalistes,

3. les modernistes,

4. les séculiers.

En dépit de cela, nous devons nous rappeler que l’Oummah musulmane est un seul corps et nous nous devons de nous opposer à ce genre de divisions. Le seul camp dans lequel on se trouve est celui des Croyants.

Les musulmans de toutes les catégories sociales au sein du monde musulman doivent s’assurer qu’ils œuvrent à l’avancée de la cause de l’Islam et des musulmans et qu’ils ne soutiennent pas le plan colonial occidental. Nous devons toujours nous rappeler que malgré les plans et les stratagèmes des mécréants colonisateurs, Allah est le meilleur planificateur.

Allah (swt) dit dans la Sourate al-Anfal, verset 30: « Ainsi complotaient-ils ; mais Allah déjoua tous leurs complots, car Allah maîtrise tous les stratagèmes. »

Résumé du Rapport : Civil Democratic Islam. Partners Resources and Strategies, Cheryl Bernard, RAND Corporation.

Citation de la diablesse

« Il ne fait aucun doute que l’Islam contemporain est dans un état instable, engagé dans une lutte interne et externe au sujet des ses valeurs, son identité et de la place qu’il doit tenir dans le monde. Des versions rivales s’affrontent pour la domination spirituelle et politique. Ces conflits ont des coûts et des répercussions économiques, sociales, politiques sérieuses et des implications sécuritaires pour le reste du monde. En conséquence, l’Occident fait des efforts croissants pour parvenir à des accords, comprendre et influencer l’issue de cette lutte.

Clairement, les Etats-Unis, le monde moderne industrialisé, et bien sur la communauté internationale dans son ensemble, préféreraient un monde Islamique qui est compatible avec le reste du système : démocratique, économiquement viable, politiquement stable, socialement progressiste, et qui suivent les règles et les normes de conduites internationales. Ils veulent aussi empêcher un « choc des civilisations » sous toutes ses formes, des troubles locaux causés par les conflits entre les minorités musulmanes et les populations natives en Occident jusqu’à l’augmentation du militantisme à travers le monde musulman et ses conséquences, l’instabilité et le terrorisme.

Il semble, par conséquent, judicieux d’encourager, au sein de ce mélange islamique, des éléments qui sont les plus compatibles avec la paix globale et la communauté internationale et qui sont amicaux envers la démocratie et la modernité. Toutefois, identifier correctement ces éléments et trouver les meilleures façons pour coopérer avec eux n’est pas toujours facile.

La crise actuelle de l’Islam a deux composantes : un échec à devenir prospère et la perte de connexion avec le courant dominant mondial. Le monde islamique a été marqué par une longue période d’arriération et d’impuissance (1) tout autant ; plusieurs solutions différentes, telles que le nationalisme, le panarabisme, le socialisme arabe, et la révolution islamique ont été tentés sans succès, et ceci a mené à la frustration et à la colère. En même temps, le monde islamique a raté le coche avec la culture mondiale contemporaine, c’est une situation inconfortable pour les deux. Les musulmans sont en désaccord sur la solution à envisager, et sont en désaccord sur ce à quoi leur société devrait ressembler. Nous pouvons distinguer quatre positions principales :

•          Les fondamentalistes rejettent les valeurs démocratiques et la culture occidentale contemporaine. Ils veulent un état autoritaire, puritain qui implémentera leur vision extrême de la loi et de la morale islamiques. Ils veulent utiliser les innovations et la technologie moderne pour atteindre ce but.

•          Les traditionalistes veulent une société conservatrice. Ils sont suspicieux envers la modernité, l’innovation et le changement.

•          Les modernistes veulent que le monde islamique devienne une partie de la modernité mondiale. Ils veulent moderniser et réformer l’Islam pour l’emmener au niveau de notre époque.

•          Les séculiers veulent que le monde islamique accepte la séparation de l’église et de l’état à la manière des démocraties industrielles occidentales, avec la religion reléguée à la sphère privée.

Ces groupes ont des positions complètement différentes sur des questions essentielles devenues source de litiges dans le monde islamique d’aujourd’hui, et incluant la liberté politique et individuelle, l’éducation, le statut des femmes, la justice pénale, la légitimité de la reforme et du changement, et l’attitude vis-à-vis de l’Occident.

Les fondamentalistes sont hostiles à l’Occident et aux Etats-Unis en particulier, et ont l’intention, à des degrés variés, d’endommager et de détruire la modernité démocratique. Les soutenir n’est pas envisageable, excepté pour des considérations tactiques transitoires. Les traditionalistes ont généralement des visions plus modérées, mais il existe des différences significatives entre différents groupes traditionalistes. Certains sont proches des fondamentalistes. Aucun n’accepte de plein gré la démocratie moderne, la culture et les valeurs de la modernité. Une paix difficilement négociable peut être le meilleur cas rencontré parmi ce groupe.

Les modernistes et les laïques sont plus proches de l'Occident en termes de valeurs et de politiques. Toutefois, ils sont généralement dans une position plus faible que les autres groupes, en raison d’un manque de soutien du pouvoir, d’un manque de ressources financières, d’un manque d’infrastructure efficace, et d’une plate-forme publique. Les laïcs, en plus d'être parfois inacceptables comme des alliés sur la base de leur affiliation idéologique libérale, ont également des difficultés à faire face au secteur traditionnaliste islamique.

L’Islam orthodoxe traditionnel contient des éléments démocratiques qui peuvent être utilisés pour contrer l’Islam répressif et autoritaire des fondamentalistes, mais il n’est pas adapté pour être le premier vecteur de l’Islam démocratique. Ce rôle revient aux islamistes modernistes dont l’efficacité, cependant, a été limitée par un nombre de contraintes, que ce rapport va explorer.

Pour encourager le changement positif dans le monde islamique vers une plus grande démocratie, une plus grande modernité, et une meilleure compatibilité avec le nouvel ordre international contemporain, (2) les Etats-Unis et l’Occident ont besoin de considérer chaque élément avec beaucoup d’attention :

-les tendances et les forces internes à l’Islam qu’ils entendent renforcer ;

-quels sont vraiment les buts et les valeurs de leurs divers alliés potentiels et protégés ;

-quelles vont être les conséquences plus larges dans l’avancement de leurs projets respectifs.

Une approche complexe composée des éléments qui suivent, pourrait être l’approche la plus efficace :

1. Supporter les modernistes:

•          Publier et distribuer leurs travaux à prix réduits.

•          Les encourager à écrire pour l’audience de masse et la jeunesse.

•          Intégrer leurs visions dans les curricula d’éducation islamique.

•          Leur donner accès aux plateformes publiques.

•          Faire que leurs opinions et jugements sur des questions fondamentales d’interprétations religieuses soit accessibles aux audiences massives en compétition avec celles des fondamentalistes et des traditionalistes ; qui ont des sites web, des maisons d’éditions, écoles, instituts, et beaucoup d’autres vecteurs pour disséminer leurs visions.

•          Mettre en place le sécularisme et le modernisme comme une alternative de « contreculture » pour une jeunesse islamique désintéressée.

•          Faciliter et encourager l’éveil à leur histoire et à leur culture pré- et non-islamique, dans les médias et les curricula des pays concernés.

•          Assister au développement d’organisations citoyennes indépendantes, pour promouvoir la culture citoyenne et fournir un espace pour des citoyens ordinaires pour s’éduquer sur les processus politique et articuler leurs opinions

2. Supporter les traditionalistes contre les fondamentalistes:

•          Publier la critique traditionaliste sur la violence et l’extrémisme des fondamentalistes; encourager les désaccords entre les traditionalistes et les fondamentalistes.

Décourager les alliances entre les traditionalistes et les fondamentalistes.

•          Encourager la coopération entre les modernistes et les traditionalistes qui sont plus proche des modernistes en bout de spectre.

La ou cela est requis, éduquer les traditionalistes pour mieux les armer pour les débats contre les fondamentalistes. Les fondamentalistes sont souvent supérieurs sur le plan rhétorique, tandis que les traditionalistes pratiquent un « Islam folklorique » politiquement inarticulé. Dans certains lieux tels l’Asie centrale, ils ont besoin d’être instruits et formés dans l’Islam orthodoxe pour être capable de tenir sur leur position.

•          Augmenter la présence et les profiles de modernistes dans les institutions traditionalistes.

•          Créer une discrimination entre les différents secteurs du traditionalisme. Encourager ceux avec une plus grande affinité avec le modernisme, telle que l’école Hanafite, contre les autres. Les encourager à émettre des opinions religieuses et les rendre populaires pour affaiblir l’autorité des règles religieuses arriérées d’inspiration Wahhabite. Ceci est en lien avec le financement : l’argent Wahhabite supporte l’école conservatrice Hanbalite. Les parties les plus arriérées du monde musulman ne sont pas au courant des avances dans l’application et l’interprétation de la loi Islamique.

•          Encourager la popularité et l’acceptation du soufisme (3)

3. Confronter et s’opposer aux fondamentalistes:

•          Défier leur interprétation de l’Islam et exposer leurs inexactitudes.

•          Révéler leur lien avec des groupes et des activités illégaux.

•          Rendre public les conséquences de leur actes violents.

•          Démonter leur incapacité à diriger, à atteindre un développement positif de leur pays et de leur communautés.

•          Adresser ce message spécialement aux jeunes gens, les populations traditionalistes pieuses, aux minorités musulmanes en Occident, et aux femmes.

•          Eviter de montrer du respect ou de l’admiration pour les faits d’armes violents des fondamentalistes extrémistes et terroristes.

•          Encourager les journalistes à enquêter sur des questions de corruption, d’hypocrisie, et d’immoralité dans les cercles fondamentalistes et terroristes.

•          Encourager la division entre les fondamentalistes.

4. Porter assistance aux laïcs de manière sélective:

•          Encourager la définition du fondamentalisme comme l’ennemi commun, décourager les séculiers à faire alliance avec des forces anti-U.S. sur des bases telles que le nationalisme et l’idéologie gauchiste.

•          Assister l’idée que la religion et l’état puissent être séparés en Islam aussi et que cela ne met pas en danger la foi mais, en fait, qu’elle la renforce.

Quelque soit l’approche ou le panel d’approches choisis,  nous recommandons une manière de faire avec une délibération minutieuse, tenant compte :

- du poids symbolique de certaines questions;

- du sens qui sera donné à la ligne de conduite prise par les décideurs US ;

- de leurs prises de position particulières sur ces questions ;

- les conséquences de cette conduite pour les autres acteurs islamiques, incluant le risque de mettre en danger ou discréditer les personnes que nous cherchons à aider ; les coûts occasionnés et les conséquences fortuites d’affiliations et de postures qui pourraient sembler appropriées sur le court terme.

Fin citation de la diablesse

Source de l'article : http://www.khilafah.com/index.php/concepts/political-concepts/1159-american-plan-to-subvert-islam

2) DECRYPTAGE DE CHERYL BERNARD PAR RIBAAT

Ribaat 1434H-1435H / Décembre 2012-Novembre 2013

Democratie--Idole-a-desavouer-3.jpg

Allah le Dieu Unique décrit très bien en une seul phrase tout le mal de crane qu’engendre les paroles de la Bouffonne du roi américain, nommé la juive cheryl bernard, LE FAUSSE-INTELLIGENTE et la Pionne de service ambulante des Etats-Unis Illuminati et autre confession idolâtres et polythéistes Alliée !

 

Allah Gloire à Lui dit dans la Sourate al-Baqara, verset 120 :

« Tu ne seras agréé ni des juifs ni des chrétiens que lorsque tu auras suivi leur confession. »

 

Voyez bien claire chers lecteurs réfléchies, ces paroles enjolivées en plus de sa propagande satanique contre les lois d’Allah qui rendent heureux les hommes, les femmes et les animaux, regorgent de mensonges et calomnies, comme par exemple la science.

 

(1) « Le monde islamique a été marqué par une longue période d’arriération et d’impuissance » Ce sont les scientifiques musulmans qui ont tout inventés, les pionners mondiale de la science. A peine que l’Islam se propagé dans les cœurs des hommes et des femmes, vinrent les scientifiques musulmans PIONNERS de la science, au même moment l’Europe sombré dans la Mythologie Mythomane, certain doué d’intelligence, allaient voir en Terre Islamique pour apprendre les sciences et les inventions des musulmans par leurs Livres et les Universités Islamique rayonnant. Sans les Scientifiques Musulmans, la Science Moderne n’aurait probablement jamais vue le jour, l’Histoire ne ment pas, et les Historiens non-musulmans Honnêtes en Témoignent !

D’entrée de jeux calomniateur dans son discours, la fausse-intelligente cheryl bernard veut faire passé l’Islam Rayonnant le monde pour « arriéré », seul les irréfléchis avaleront ce MENSONGE.

Revenons aux feuilles de choux :

(2)  « compatibilité avec le nouvel ordre international contemporain, » : La petite cheryl veut fusionner l’Islam avec le Nouvel Ordre Mondial de l’Injustice et Démocratique, échec et matte, ont ne mélange pas les Ténèbres du N.O.M avec la Lumière de l’Islam :

Abu Saïd Al-Khoudri rapporte du Prophète Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) : "Je vous annonce l'arrivée du Mahdi, il sera envoyé alors que des divergences opposeront les hommes et les tremblements de terre se multiplieront, il emplira la terre de justice et d'équité après qu'elle ait été emplie d'injustice et de tyrannie, l'habitant du ciel comme l'habitant de la terre en sera satisfait, il partagera l'argent comme il se doit".

Un homme lui demanda : "Que veut dire "comme il se doit".

Il dit : "Equitablement entre les gens, Allah emplira les cœurs des gens de la nation de Muhammad, de richesses, cet homme les traitera avec équité, à un point tel que l'on criera parmi les gens : «Qui a besoin d'argent?» Personne ne réclamera rien sauf un homme qui dira : « Moi! » Il lui dira : "Va voir le trésorier et dis lui : « Al-Mahdi, t'ordonne de me donner de l'argent. » Il lui dira : "Donne." Puis lorsqu'il aura saisi l'argent, il regrettera son geste. Et il dira : « Je suis le plus cupide des hommes de la nation de Muhammad» Il rendra l'argent et refusera de le prendre, cependant on lui dira : "On ne reprend pas quelque chose que l'on a donné."

C’est ça l’Islam à la Fin des Temps, quoi qu’en aient quelques répulsion fanatique le petit bernard et ses maitres qui ont probablement écrit se « rapport » pour cette pionne ambulante.

(3) « Encourager la popularité et l’acceptation du soufisme » : C’est ce qui arrive par la T.V, les médias, les livres et internet, en effet, régulièrement et jusqu’à nos jours la Télévision-Illuminati-Jésuite passe de nombreux reportages sur un Islam étrange : la secte des Soufismes, quand les mécréants parle de l’Islam ils ne jurent que par le soufisme. Le soufisme est une secte qui a dévié de l’Islam Authentique pour diviniser la créature, sans compter les nombreuses innovations, cette secte sert les intérêts du Nouvel Ordre Mondial Irréligieux.

Mais aussi dans les LIBRAIRIES, comme la FNAC par exemple, vous verrez toujours accrochés comme des sangsues, des livres sur le SOUFISME édité par les mécréants, juste à coté du Saint Coran, allez faire un tour à la FNAC, rien que pour voir comment leur plan de corruption est en action, sans compter le site de propagande de RAND CORRUPTION qui incite diaboliquement les musulmans à accepter l’idéologie soufisme, une secte idolâtre voué à l’Enfer si ils ne retournent par à l’Islam Authentique !

Democratie--Idole-a-desavouer-4.jpg

Ci-dessus, un Rite occulte Soufisme, des danseurs et des danseuses hurlants et hurlantes, bras en l’air, en transe dans une rue avec des musiciens visibles au fond, ils appellent ça, « le fait de ce rapproché d’Allah » ?!...Mais ou sont donc passé leur cerveau et leur cœur pour comprendre et réfléchir à leur égarement évident ?

En effet, un naïf qui veut apprendre l’Islam sera vite dégouté de ce qu’il « pense » être l’Islam, ou tombera dans l’idolâtrie à cause du soufisme sectaire et de l’outil des mécréants RAND CORRUPTION, le Nouvel Ordre Mondial Pervers Démoncradtie est gagnant des ces deux cas mais Allah a le Dernier mot à cette propagande pathétique :

« Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d'Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l'enfer. »

(Coran, Sourate 8 verset 36)

La petite minorité soufisme ne défend pas l’Islam dans les combats contre les attaques terroristes des mécréants, ils sont des moutons bien apprivoisaient, c’est ce que la communauté mécréante veut de la Oummah par ses alliés chefs soufisme hypocrites et sectaires, en l’incitant à accepté le soufisme et la démocratie : être un mouton qu’on égorgera sans broncher, et ainsi se voir coloniser toute les terres de l’Islam et ses richesses et la disparition de l’Islam Authentique. Cependant nous pouvons conclure que c’est déjà un échec avant même qu’ils aient écrits ce plan, car les Moudjahidines ont toujours étaient là depuis le début de L’Islam jusqu’à la fin des temps. Entre d’eux le Premier Age d’Or partielle de l’Islam déjà passé, et le Second Age d’Or qui sera Totale et qui arrivera inchaAllah sous le retour du Khalifa Al-Mahdi et le retour de Jésus (paix sur eux).

Le soufisme pour corrompre l’Islam et adorer la démocratie, n’est pas une exception idolâtre, hypocrite et allié des mécréants, d’autre secte sortit tout droit des excréments idéologique de Satan ont fait surface comme les chiites, les khawarij, les asharites et autres égarés menteurs et ignorants.

_________

Extrait du LIVRE 17 : Tentative de corrompre l’Islam.

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-n-o-m-54-tentative-de-corrompre-l-islam-113788696.html

Ribaat 1434H-1435H / 1er Edition Décembre 2012. 2ème Edition Novembre 2013

REVE DE RIBBAT SUR LE DEMOCRATE

ABDELAZIZ BOUTEFLIKA D’ALGERIE

Ribaat 1434H / Mars 2013-Avril 2013-Mai 2013

Democratie--Idole-a-desavouer-2.jpg

Pas plus tard que Septembre 2012, pour la Première fois de ma vie j’ai rêvé à l’un de ces diables des présidents du Taghout qui est celui de l’Algérie : LE DICTATEUR ABDELAZIZ BOUTEFLIKA ! C’était assez rapide, mais le Message était très clair, je pouvais même sentir son épaule, tellement c’était réaliste !

Le Réalisme de ce rêve s’explique dans les Hadith :

D’après Abou Hourayra (Radhiya Allahou ‘Anhou) le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Au fur et à mesure que le temps progresse, le rêve du musulman devient de plus en plus vrai. Ceux d’entre vous dont les rêves sont les plus vrais sont ceux qui évitent le plus le mensonge. Le rêve du musulman est l’une des 45 parties de la prophétie. Il existe trois sortes de rêve : le bon rêve qui est une bonne nouvelle venue d’Allah ; le mauvais rêve à travers lequel Satan apporte la tristesse, et le rêve qui n’est que le reflet des propres pensées de l’intéressé.» (Rapporté par Mouslim)

Ceci dit, voici le rêve en question :

--- Je vois le Président du TAGHOUT D’ALGERIE BOUTEFLIKA, vêtu en costard noir et cravate, rien d’autre. Je le prends par l’épaule le serrant contre moi et l’invite à revenir sur son erreur tout en marchant ensemble. Je lui pose cette question pour qu’il Réfléchisse à son égarement évident : « Pourquoi tu a était crée ?». L’Horreur se manifesta ! Après cette question, appuyiez par des explications, il évite de répondre, accélère le pas tout en montrant son visage moustachu et désapprobateur et d’une peau médiocre, sans lumière, comme ont peut le voir à la Télévision avec leur ministère de l’Enfer. Il me lèse seul et je le voie partir ME TOURNANT LE DOS PAR UNE MARCHE ACCELEREE !!.---

Je jure par les 99 Beaux Noms et Attributs d’Allah de cette vision en rêve, presque réaliste, ce qui est assez rare. Le message était très clair, malgré l’invitation à Réfléchir sur le but de la Création de l’homme à savoir Pourquoi nous avons étés crées, Allah Tout Miséricordieux dit dans Son Livre :

« Et je n’ai créé les djinns et les hommes pour qu’ils m’adorent »

Coran : Sourate 51 verset 56 

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, pour leur dire : ‹Adorez Allah et écartez-vous du Taghout› »

Coran : Sourate 16 verset 36

Au lieu de cela, le Tyran BOUTEFLIKA amener par les criminels généraux harquis alliés de la France maçonnique et des polythéistes, pour le pouvoir de façade, préféra s’auto-divinisé en insistant sur la fausse religion de sa « république Algérienne démocratique et populaire » comme ont peut le lire sur tout les passeports algérien à l’image de ses maitres arriérés les Taghouts d’Occident !

Aujourd’hui le Nain BOUTEFLIKA à renforcer son pouvoir en inventant un troisième mandat, et les trucages ELECTORALE son bon train, malgré un ABSENTEISME PARLANT des musulmans qui voient claire le jeu démoniaque de la démocratie et notamment les Moudjahidines qui combattent ce Taghout pour le retour de l’Islam en terre d’Algérie. Les Medias Algérien sont contrôlés par ce Tyran au service de sa corruption dans tout le pays, lui ou ses larbins n’hésitent pas à payer des manifestants pour gonfler ses parades de rue digne des cirques ambulant et qui ne sert à rien.

Quant a ceux qui le suivent réellement, préférant sa loi luciférienne (sénat, parlement, ministère, etc.. du taghout), les servants dans leur mensonge, votant ses parties, mettant tout leur espoir sur eux et pleurant les morts de ces mécréants HYPOCRITES gouverneurs, sachez que vous n’irez pas loin à adoraient ses faux-dieux, revenez vers l’Adoration Exclusive de Allah le Dieu Unique et Ses Lois Divine, voilà le droit chemin et la raison de notre création !

Allah Tout-Miséricordieux dit :

« Ils veulent prendre pour juge le taghout, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. »

Coran : Sourate 2 verset 60

 « Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n'a jamais permises ? Or, si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. »

Coran : Sourate 42 verset 21

Democratie--Idole-a-desavouer-1.JPG

Quand à l’Orgueil de l’Hypocrite BOUTEFLIKA le pharaon pervers entouré des barrages armés dans sa forteresse (Alger et ses villes alentours), ne voulant pas appliquer l’Islam dans tout l’Algérie, Allah le Juste décrit dans Son Livre ces mécréants HYPOCRITES de toute époque ainsi que leur rétribution au Jour de la Résurrection de l’humanité :

« Dis : "Ô vous les infidèles ! Je n'adore pas ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. A vous votre religion, et à moi ma religion".» Coran : Sourate 109 verset 1 à 6 …« c'est-à-dire le désaveu de toute voie parmi les voies de la mécréance, fondée  sur des principes et un mode de vie qui s’écartent de la Religion de l’Islam, et qui constitue leur religion qu’ils agréent. Et parmi cela se trouve le communisme, le socialisme, la laïcité, et leurs semblables parmi les théories et voies innovées qu’ont inventées les créatures et qui sont issues de leurs pensées dégradantes, et qu’ils ont agréées comme religions pour eux-mêmes … Et parmi cela « la démocratie », qui est une religion autre que la religion d’ALLAH (le très Haut)… Et voici pour toi des paroles brèves, pour exposer l’égarement de cette religion innovée et inventée par laquelle beaucoup de gens ont été éprouvés, même parmi ceux se réclamant de l’Islam. Ainsi, pour que tu saches que c’est une religion autre que la religion du Tawhid, une voie parmi les voies déviantes du Droit Chemin … et que devant la porte de chacune d’elles se tient un chaytân qui appelle au feu. Alors éloigne-toi d’elle, et appelle les gens à s’en éloigner !... » « Rassemblez les injustes et leurs pairs et tout ce qu'ils adoraient » Coran : S37 v 22, leurs pairs c'est-à-dire : leurs semblables, leurs alliés, leurs partisans et ceux qui les soutiennent dans leurs mensonges. Ensuite ALLAH dit après cela : « Ce jour-là donc, ils seront tous associés dans le châtiment. Ainsi traitons-Nous les criminels. Quand on leur disait: ‹Point de divinité à part Allah›, ils se gonflaient d'orgueil ». Coran : S37 v33-35. ( Cheik Abou Muhammad ‘Âssim el Maqdissi dans son Livre « la religion démocratie »  http://heritage-des-prophetes.over-blog.com/article-23516386.html ) 

« Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam.» Coran : Sourate 3 verset 19

« Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, elle ne sera point agréée de sa part, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.» Coran : Sourate 3 verset 85

« … Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'enfer, humiliés. » Coran : Sourate Gafir: verset 60.

« Il a réfléchi. Et il a décidé. Qu'il périsse ! Comme il a décidé ! Encore une fois, qu'il périsse ; comme il a décidé ! Ensuite, il a regardé. Et il s'est renfrogné et a durci son visage. Ensuite il a tourné le dos et s'est enflé d'orgueil. Puis il a dit : "Ceci (le Coran) n'est que magie apprise, ce n'est là que la parole d'un humain." Je vais le brûler dans le feu intense (Saqar). » Coran : Sourate al-Muddattir: verset 18 à 29.

« Les mécréants dirigeront tous leurs efforts et énergies à échapper aux flammes, mais il ne leur est pas permis de le faire. Car, c'est un feu qui "appellera celui qui tournait le dos et s'en allait…" » Coran : Sourate al-Maarij: v17.

Dans la Réalité comme dans mon Rêve, le nain tyrannique et apostat, le faux-dieu, le parti du Taghout BOUTEFLIKA l’hypocrite, se gonfla d’orgueil face à l’Islam et tourna le dos à Allah et à son Messager,  préférant la religion de SATAN : la démocratie ou démoncratie pour assouvir son pouvoir totalitaire et le non-droit aux musulmans et faire craquer ses comptes en banque en suisse par le vole des richesses du pays et la corruption sur terre !

 

Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Il n’est pas de prophète suscité par Allah à sa nation qui n’ait eu parmi ses concitoyens des adeptes et des compagnons adoptant sa ligne de conduite et obéissant à ses ordres. Puis viendra après eux des successeurs qui diront ce qu’ils ne font pas eux-mêmes et feront ce dont ils n’auront pas reçu l’ordre. Quiconque les combat de sa main sera croyant, quiconque les combats de sa langue sera croyant et quiconque les combat de son cœur sera croyant. Et après cela il n’y a plus le poids d’un grain de moutarde de foi » (Rapporté par Muslim)

Il a dit aussi : « Les seigneurs des martyrs sont Hamza Ibnou Abdil-Mouttalib et un homme qui se dresse devant un souverain injuste, lui ordonnant le bien et lui interdisant le mal et qui se fait tuer » (Rapporté par Ahmad)

Si cette entrée, vous a laisser sur votre soif de Vérité, alors pour votre Libération Intellectuelle, voici, 40 ARTICLES, sur l’Histoire Réel de l’Algérie, ses Taghouts, ses Médias-Menteur, ses Généraux Harquis, ses Multiples Corruptions, ses Massacres des musulmans pour le faire ensuite porter sur les Moudjahidines (même méthode américaine en Afghanistan et en Irak), sur l’affaire des moines de Tibérine assassiné par l’armée algérienne (les familles de ces moines doivent savoir la vérité !!!) et des attentats de Paris orchestré par les Généraux algériens sous le silence de la France, enfin la Résistance des Moudjahidine d’Algérie nos Jours, etc…Voici donc le lien à suivre : 

http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/categorie-10538573.html

Allah est plus Savant.

Note :

Extrait du LIVRE 28 : Le Président Taghout d’Algérie : Bouteflika l’Orgueilleux.

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-n-o-m-67-le-president-taghout-d-algerie-bouteflika-l-orgueilleux-1-2-116500944.html

Ribaat 1434H / 1er Edition Mars 2013 / 2ème Edition Avril 2013 / 3ème Edition Mai 2013

 

LE JUGEMENT DES TRAITRES ET DES HYPOCRITES

AU JOUR DE LA RESURRECTION

Ribaat 1434H / Juin 2013

Dans les Hadith et le Coran :

1584. Selon 'Abullah Ibn 'Amr Ibn al 'As , le Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Celui qui réunit ces quatre attitudes est considéré comme étant un véritable hypocrite, mais celui qui n'adhère qu'à une seule a en lui un signe de l'hypocrisie jusqu'à ce qu'il s'en débarrasse : lorsqu'on lui confie quelque chose, il trahit ; lorsqu'il fait un récit, il ment ; lorsqu'il passe un pacte, il ne le respecte pas et s'il se dispute, il dévie [de la vérité]. » [Bukhari et Muslim]

1585. Selon Ibn Mas'ud , Ibn 'Omar et Anas , le Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Le jour de la Résurrection, tout traître portera un étendard où il sera mentionné : « Ceci est la trahison d'untel. » » [Bukhari et Muslim]

1586. Selon Abou Sa'id Al Khoudri , le Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Le jour de la Résurrection, tout traître portera un étendard qui sera placé au niveau de son bassin. Cet étendard sera élevé à la mesure de sa traîtrise. Et y a-t-il pire trahison que celle d'un homme ayant une fonction de commandement général. » [Muslim]

Allah le Vengeur dit : 

« Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur. »  

Coran : Sourate an-Nisa: verset 145 

« N'aie (O Muhammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement dans la mécréance. En vérité, ils ne nuiront en rien à Allah. Allah tient à ne leur assigner aucune part de biens dans l'au-delà. Et pour eux il y aura un énorme châtiment. Ceux qui auront troqué la croyance contre la mécréance ne nuiront en rien à Allah. Et pour eux un châtiment douloureux. Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant. » 

Coran : Sourate Al-Imran, 176-178

Voila le Jugement de Allah Le Législateur et de Son Messager aimé et bien guidé, pour vous mécréants démocrate arabes aux visages gras et ventre gonflés « …ses gens opulents… » (Coran : S17.v16), habillés en costard et cravate ténébreux et qui divisent la Oummah en nationaliste.

Après, ces recherches vous êtes tous DEMASQUAIENT, vous les hypocrites et les traitres d’Orient qui ne voulaient pas appliquer l’Islam sur ses terres obtenue par les Khalifa auparavant et le sang des Martyr du monothéisme pur. Ce message s’adresse aussi aux démocrates d’Occident :

Voulez vous changer de façon de vivre sur Terre avant que la mort ne vous surprend pour l’Enfer au Jour du Jugement Dernier, à cause de vous même ?

 

CONCLUSION


Allah le Dieu Unique et Seul Législateur Légal et Divin pour l’homme, dit :

« Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, et [ne vous ai-Je pas engagés] à M'adorer ? Voilà un chemin bien droit. Et il a très certainement égaré un grand nombre d'entre vous. Ne raisonniez-vous donc pas ? Voici l'Enfer qu'on vous promettait. Brûlez-y aujourd'hui, pour avoir mécru›. Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu'ils avaient accompli. Et si Nous voulions, Nous effacerions leurs yeux et ils courront vers le chemin. Mais comment alors pourront-ils voir ? Et si Nous voulions, Nous les métamorphoserions sur place ; alors ils ne sauront ni avancer ni revenir. »

Coran : Sourate 36 verset 60 à 67

Dis « O gens du livre, venez à une parole commune entre vous et nous : que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui as

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche