DEPUIS JANVIER 2010 AT-TAWHID 21 : « L’Association ou Shirk » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 23:12

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

AT-TAWHID 21 :

« L’Association ou Shirk »

 At-Tawhid monothéisme Islam 21

----------------o LE MONOTHEISME EN ISLAM  o---------------

Traduit par Jamel T, Nooreddine T et revu par Abou 'AbdAllah

Mise en page Oum Assya 

 

1er Rapport :

Le Shirk est l'opposé du Tawhid (unicité d'Allah). Il se divise en trois groupes:

A - La grande association: Celui qui la pratique sort de l'Islam.

B - La petite association: Celui qui la pratique commet un péché.

C - L'association secrète: Elle n'est pas un péché et n'est pas punie par Allah.

 

 

A - La grande association.

Allah ne pardonne pas à celui qui la pratique même s'il fait des bonnes oeuvres. La preuve en est la parole d'Allah: "Non, Allah ne pardonne pas que Lui soient donnés des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s'égare très loin dans l'égarement." (Sourate 4 - Les femmes - Verset 116).

Il y a quatre types de grande association:

1° L'association dans l'invocation.

La preuve est la parole d'Allah qui dit: "Quand ils montent en bateau ils invoquent Allah en Lui vouant exclusivement la religion (le culte). Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu'ils Lui donnent des associés." (Sourate 29 - L'araignée - Verset 65).

2° L'association dans le but, l'intention et la volonté.

La preuve est la parole d'Allah qui dit: "Ceux qui veulent la vie présente avec son décor (parure) nous les rétribuons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien ne leur en soit diminué. Ceux-là qui n'ont rien dans l'au-delà que le Feu, ce qu'ils auront fait ici bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront œuvré." (Sourate 11 - Hud - Versets 15 et 16).

Celui qui n'a comme but dans cette vie terrestre que la vie et ses luxes, associe à Allah, exalté soit-Il une divinité.

Dans l'interprétation de ce verset les Oulamas (savants) ont dit qu'il y a plusieurs types d'actes et de comportements qui rentrent dans ce contexte. Parmi eux:

· Premier type:

Il y a des gens qui font des bonnes oeuvres telles qu'une aumône (Sadaqat), une prière, faire un bien aux gens, bien se comporter avec les parents, etc. Mais le but de ces gens n'est pas d'acquérir la récompense d'Allah au jour de la résurrection. Ils veulent plutôt qu'Allah fasse uniquement fructifier leur richesse et préserve leurs biens et leurs familles en ne s'intéressant guère au Paradis. A ces gens Allah donnera ici-bas pour le bien qu'ils ont fait des récompenses sans que rien ne leur en soit diminué tandis qu'au jour de la résurrection, ils n'auront rien, ayant déjà reçu leur salaire.

· Deuxième type:

Il y a des gens qui font des bonnes oeuvres et même des actes d'adoration mais dans le seul but d'acquérir des richesses ou des femmes. Par exemple, ils font le pèlerinage à la Mecque pour faire du commerce, d'autres font un voyage pour acquérir des biens terrestres ou bien pour se marier avec des femmes. D'autres font le Jihad juste pour le butin, et d'autres apprennent le Qur'an et les sciences islamiques uniquement pour acquérir un emploi sans se soucier de la satisfaction d'Allah, etc.

3° L'association dans l'obéissance:

La preuve en est la parole d'Allah qui dit: "Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines ainsi que le Christ, fils de Marie, comme seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé de n'adorer qu'un Dieu Unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu'ils Lui associent." (Sourate 9 - Le repentir - Verset 31).

Ibnou Kathir a dit dans l'interprétation de ce verset: "l'Imam Ahmad a dit: "Adi Ibn Hatim (qu'Allah soit satisfait de lui = RA) a dit: "Quand le message du Prophète (SAS) m'est arrivé, j'étais réfugié à Damas et avant je m'étais converti au christianisme avant l'arrivée du Prophète (SAS), mais ma sœur avec un groupe de ma communauté ont été capturés par les musulmans. Ensuite le Prophète (SAS) a libéré ma sœur qui est revenue vers moi et m'a demandé de me convertir à l'Islam et d'aller voir le Prophète (SAS). J'ai accepté et je suis allé voir le Prophète (SAS) à Médine. Arrivé chez lui, le l'ai trouvé en train de réciter le verset: "Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines, tout comme le christ fils de marie, comme des seigneurs." J'ai dit: "les a-t-on pris pour dieux?" Le Prophète (SAS) a dit: "Si! Ils ont rendu licite ce qu'Allah a dit illicite et rendu illicite ce qu'Allah a dit licite. Et les gens le sont suivis et c'est cela l'adoration."

Le Prophète (SAS) a prescrit que c'est ce suivi qui a rendu les juifs et les chrétiens des associateurs, en déviant les ordres d'Allah. Et l'adoration qui fait sortir de l'Islam est celles où les gens prennent d'autres gens comme des seigneurs en suivant leurs ordres et leurs lois.

4°) L'association dans l'amour et dans la peur.

La preuve est la parole d'Allah qui dit: "Parmi les hommes il en est qui prenne en dehors d'Allah des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah" (Sourate 2 - La vache - Verset 165)

a - L'amour d'Allah est un pilier très important dans l'Islam. Celui qui aime une personne ou autre chose en dehors d'Allah, d'un amour égal ou plus que celui d'Allah, est un associateur qui sort de l'Islam. Allah Exalté soit-Il a dit: "Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu'Allah, Son Messager, et la lutte dans le sentier d'Allah (Jihad) alors attendez-vous à ce qu'Allah fasse venir Son ordre et Allah ne guide pas les gens pervers." (Sourate 9 - Le repentir - Verset 24)

Si quelqu'un aime les 8 choses qui sont citées par Allah dans ce verset, c'est-à-dire: vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens, le commerce et les demeures, plus qu'Allah, Son Messager et le Jihad dans le sentier d'Allah alors cette personne a associé à Allah c'est huit choses (ou une d'entre elles).

Le Prophète (SAS) a dit: "Personne d'entre vous ne sera croyant que s'il m'aimerait plus que son père, son fils et tout être sur la terre."

Allah nous demande de suivre le Prophète (SAS) et de l'aimer. Il dit: "Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux."" (Sourate 3 - Al Imran - Verset 31) Donc c'est Allah le plus aimé, puis Son Prophète (SAS), ensuite vient l'amour des parents, des enfants, etc...

Et pour arriver à cet amour, un éminent savant, El-Djounaïd, a donné dix conseils:

1- La lecture du Qur'an avec méditation.

2- S'approcher d'Allah par des actes d'adoration (avec la langue et le cœur), supplémentaires (surérogatoires).

3- Invoquer tout le temps Allah, le glorifier avec la langue et le cœur.

4- Il faut faire avancer ce qu'Allah aime avant les choses que tu aimes en stoppant tes passions.

5- Méditer les noms et attributs d'Allah.

6- Méditer les bienfaits d'Allah sur terre et dans l'univers.

7- Etre humble et modeste devant Allah. Dominer son cœur (humilité).

8- Essayer de rester seul dans le dernier tiers de la nuit en récitant le Qur'an et en priant et en faisant des invocations.

9- Fréquenter ceux qui aiment Allah en les écoutant quand ils parlent d'Allah et de Sa religion.

10- S'éloigner de toute personne ou chose qui peut égarer ton cœur.

b - La peur est aussi un acte d'adoration très important.

Allah dit: "C'est le diable qui vous fait peur de ses alliés, n'ayez donc pas peur d'eux, mais ayez peur de moi, si vous êtes croyants." (Sourate 3 - Al-Imran - Verset 175).

Donc Allah nous recommande de n'avoir peur que de Lui. Allah Exalté soit-Il dit: "Ne craignez donc pas les gens, mais craignez-moi..." (Sourate 5 - La Table Servie - Verset 44) Et quant à celui qui craint Allah, le seigneur dit: "Et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins." (Sourate 55 - Ar-Rahman - verset 46)

Qu'est-ce que la peur?

Les savants (Oulamas) l'ont divisée en trois sortes:

1°) La crainte secrète.

C'est avoir peur qu'une idole, qu'un tyran, qu'une divinité adorée par les gens, vous fasse du mal. Allah dit: "Nous dirons plutôt qu'une de nos divinités t'a infligé un mal. Il dit (Hud): "Je prends Allah à témoin et vous aussi soyez témoins, qu'en vérité, je désavoue ce que vous associez." (Sourate 11 - Hud - Verset 54 et 55) Ces mécréants croyaient que leurs divinités pouvaient faire du mal au Messager d'Allah (AS) et ils croyaient qu'elles pouvaient faire du mal en général. Celui qui possède cette crainte est associateur et son Tawhid (Unicité d'Allah) est annulé. Il sort donc de l'Islam.

2°) La peur des gens au point de laisser ses obligations.

Quand l'homme (ou la femme) ne font pas les obligations qu'Allah a recommandé par peur des gens, c'est une forme d'association. La preuve est la parole d'Allah qui dit: "Certes, ceux auxquels ont disait: "Les gens se sont rassemblés contre vous, craignez-les" cela accrut leur foi et ils dirent: "Allah nous suffit, Il est notre meilleur garant. Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d'Allah et une grâce. Nul mal ne les touchera et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est détenteur d'une grâce immense." (Sourate 3 - Al-Imran - Verset 174)

3°) La crainte naturelle.

Elle n'est ni association ni péché. Cette peur n'est pas punie par Allah. Avoir peur par exemple d'un animal ou d'un ennemi quand on est prisonnier, peur des tortures, cela est une peur instinctive qui n'est pas blâmée par Allah. Comme preuve voici la parole d'Allah qui dit à propose de Moïse (Moussa paix sur lui = AS), lorsque ses ennemis ont voulu le tuer: "Il sortit de là craintif, regardant autour de Lui. Il dit: "Seigneur, sauve-moi de ce peuple injuste!" (Sourate 28 - Verset 31)

B - La Petite Association.

C'est l'ostentation, péché punit par Allah. La preuve est sa parole qui dit: "Quiconque donc espère rencontrer son Seigneur, qu'il fasse de bonnes oeuvres et qu'il n'associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur." (Sourate 18 - la caverne - Verset 110)

Le Prophète Mouhammad (SAS) a dit: "Celui qui prie avec ostentation, celui qui fait une aumône avec ostentation a commis une association."

C - L'association secrète.

L'évidence est le Hadith de notre Prophète Mouhammad qui a dit: "L'association dans ma nation est plus secrète que la marche d'une fourmi, sur un plateau (pierre) noire, dons l'obscurité de la nuit."

Cette association secrète n'est pas un péché et ne fait pas sortir de l'Islam. C'est une association qui est innée et non voyante (secrète). Pour se préserver de cette association, le Prophète (SAS) nous a recommandé de dire cette invocation: Allahoumma inna na'ouzoubika mine ane nouchrika bika chayeane na'lamou-ou oua nastirfirlouka lima la na'lamou-ou. O notre Grand Dieu, nous cherchons protection auprès de Toi de t'associer quoi que ce soit que nous connaissons et nous te demandons pardon pour ce que nous ne connaissons pas.

Conclusion:

Le Tawhid rejette toute pensée ou innovation (nouveauté) dans la religion, pouvant compromettre l'unicité absolue d'Allah et proclame que toute action en adoration entreprise pour quelque chose ou quelqu'un d'autre qu'Allah n'est qu'idolâtrie (Shirk), comme celui qui croit à la superstition ou celui qui remet son avenir entre les mains d'un diseur de bonne aventure (voyant ou marabout) ou encore celui qui n'a pas confiance en Allah et qui a peur des gens ou de quelque chose d'autre qu'Allah...

De nos jours encore le Shirk est très répandu des gens qui se disent musulmans et qui se prosternent devant les tombes ou qui invoquent des morts (même s'il s'agissait de personnes pieuses et sages) ou encore ils se rendent chez les voyants ou magiciens pour régler leurs problèmes...d'autres obéissent à des lois d'émanations humaines qui les égarent eux et ceux qui ont pris le droit de légiférer en dehors du Qur'an ou de la Sunna.

Les autres n'ont de but que les plaisirs de la vie terrestre en se désintéressant complètement de la satisfaction d'Allah. Leur volonté ou leur intention n'est autre que d'amasser les biens et les richesses de ce bas monde.

Et parmi ces gens qui se disent "musulmans" il y en a qui ont peur d'autres personnes plus que d'Allah ou alors aiment des choses ou des personnes plus qu'Allah. En réalité, tous ces gens sont des associateurs à qui Allah ne pardonnera jamais, s'ils ne se repentent pas avant. Il faut savoir aussi que la petite association est plus grave que le plus grand péché.

Chers frères qu'Allah nous préserve de ces pièges. Amine.

Et Allah est plus savant.


2ème Rapport

 

Le Comité International de Soutien au Dernier des Prophètes, en 6 langues.

409 ARTICLES ! (dernier à jour: 15 Janvier 2012)

 

LE SITE : http://www.whymuhammad.com/fr/ 

 

Article 16. Le Shirk

 

Par Shariffa Carlo, 12 décembre 2007

 

Les débuts du Shirk (polythéisme)

Sachez que le shirk a commencé avec le peuple de Noé. Lorsqu’Allah leur a envoyé Noé pour les inviter à n’adorer que Lui exclusivement et à cesser d’adorer des idoles, ils se sont entêtés dans leur polythéisme. Ils ont répondu à l’invitation de Noé par l’incroyance (kufr) et l’ont accusé d’être un menteur. Le Coran rapporte les paroles qu’ils ont adressées aux leurs :

« Et ils ont dit : « N’abandonnez pas (vos divinités), Wadd, Souwa, Yagouth, Yaouq et Nasr. » (Coran, 71:23)

Dans Sahih Boukhari, nous trouvons le hadith suivant :

Ibn Abbas a rapporté que :

« Les noms (de ces idoles) sont ceux d'hommes vertueux du peuple de Noé. Lorsqu'ils moururent, Satan inspira à leur peuple de dresser des idoles aux endroits où ils avaient l’habitude de s’asseoir et de leur donner les noms de ces hommes. Mais les idoles ne furent pas adorées avant que ceux qui les avaient fabriquées ne meurent à leur tour et que l’origine de ces idoles ne soit peu à peu oubliée. C’est alors que les gens commencèrent à les adorer. »

L’imam Ibn al-Qayyim (qu’Allah soit miséricordieux avec lui) a dit :

« Plus d'un homme, parmi les anciens (salafs), a affirmé que lorsque ces hommes pieux moururent, les gens du peuple de Noé s'installèrent près de leurs tombes. Là, ils sculptèrent des statues à leur image, et avec le temps, ils finirent par les adorer. »

Le shirk découle d’une exagération dans l’honneur et l’amour voués aux personnes pieuses

À la lumière des versets et hadith mentionnés ci-haut, il est clair que le shirk, parmi les enfants d’Adam, découle d’une exagération dans l’honneur et l’amour voués aux personnes pieuses. Par exagération, on entend le fait de dépasser les limites dans nos louanges et nos croyances. C’est pourquoi Allah dit :

« Ô gens du Livre! N’exagérez pas dans votre religion et ne dites, sur Dieu, que la vérité. Le Messie, Jésus fils de Marie, n’était qu’un messager de Dieu, Sa parole qu’Il transmit à Marie et un esprit provenant de Lui. Croyez donc en Dieu et en Ses messagers, et ne dites plus « Trois ». Cessez! Ce sera bien mieux pour vous. Dieu est un Dieu unique. Il est trop parfait pour avoir un fils. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Il suffit comme protecteur. » (Coran, 4:171).

Ce qui signifie : n’exagérez pas lorsque vous le louez. Ne faites pas en sorte que votre amour pour lui puisse être comparé à celui que vous portez à Allah. C’est pourquoi, dans un hadith authentique rapporté par Omar ibn al-Khattab, le Messager d’Allah (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit :

« Ne me louez point comme les chrétiens louent le fils de Marie, car, en vérité, je suis un serviteur d’Allah; parlez donc de moi comme d’un serviteur d’Allah et Son messager. » (Authentique: Boukhari, Ahmad, Darimi, et autres)

Ce que nous devons comprendre de tout cela, c’est que nous devons éviter de dépasser les limites lorsque nous louons le prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) parce que si nous n’y prenons garde, nous risquons peut-être de l’élever à un niveau supérieur à celui qu’Allah lui a attribué, tout comme les chrétiens ont dépassé les limites en prétendant que Jésus était fils de Dieu. Et pourtant, en dépit des avertissements, des ordres et des interdictions de notre Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui), les ignorants et les illuminés refusent de s’y soumettre. Certains ont dépassé de très loin les limites qu’il avait établies et sont devenus semblables aux chrétiens dans leur exagération et leur shirk (polythéisme). Ils ont construit des dômes et des mosquées au-dessus des tombes de personnes pieuses afin d’y adresser leurs prières à Allah; mais leur réelle intention était toutefois d’honorer ces personnes pieuses enterrées à ces endroits. Certains se sont aussi mis à tourner autour de ces tombes comme on tourne autour de la Ka’aba, invoquant ces personnes pieuses en leur demandant de mettre un terme aux adversités qu’ils subissent ou de leur accorder la réalisation de leurs désirs. Ils ont ainsi fini par croire qu’accomplir leurs prières en ces lieux était préférable à les accomplir dans d’autres mosquées. Dans un hadith authentique, ‘Aisha rapporte, au sujet du Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) :

« Lorsque le Prophète tomba malade (avant sa mort), il mit une serviette sur son visage; puis, lorsqu’elle le gêna au point de l’étouffer, il l’ôta et dit : « Que la malédiction d’Allah soit sur les juifs et les chrétiens, (car) ils ont adopté les tombes de leurs prophètes comme lieux de prière. »

Il a souvent mis ses compagnons en garde contre le fait de suivre l’exemple des juifs et des chrétiens. ‘Aisha rapporte :

« Si ce n’avait été le cas [la malédiction du Prophète sur les juifs et les chrétiens], nous aurions fait construire la tombe du Prophète sur une place éminente. Mais nous ne l’avons pas fait, car il craignait qu’elle ne soit utilisée comme mosquée. » (Boukhari, Mouslim)

Le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) les a maudits pour avoir utilisé les tombes de prophètes et de personnes pieuses comme lieux d’adoration (i.e. des églises et autres temples d’adoration où ils prient Allah). Telles sont les mosquées dont les fondateurs ont été maudits par le Prophète, même si ces fondateurs ne les appellent pas mosquées (le hadith faisant référence à tout lieu d’adoration, mosquée ou autre). Ce hadith est une réponse claire à ceux qui croient qu’il est licite d’ériger des lieux d’adoration au-dessus de tombes de prophètes ou de personnes pieuses afin de les honorer, car le Prophète lui-même a maudit ceux qui font cela. (Et imaginez ce qu’il aurait dit de ceux qui construisent des mosquées au-dessus de tombes qui ne renferment même pas des prophètes!)

Ces personnes, qui sont allées à l’encontre des ordres du Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui), ont aussi démontré de l’exagération en poésie et en prose, au point où ils ont rendu licite le fait d’invoquer le Messager ou toutes sortes de personnes pieuses afin de les glorifier de la même façon qu’ils glorifient Allah. Certaines d’entre elles ont prétendu que le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) connaissait le monde de l’invisible et certaines ont affirmé : « Le Messager n’a pas quitté ce monde sans connaître tout ce qui était survenu dans le passé et tout ce qui allait se produire dans le futur. » En cela, elles ont clairement contredit le Coran qui affirme que :

« C’est Lui qui détient les clefs de l’invisible; nul autre que Lui ne connaît [ses mystères]. » (Coran, 6:59)

Et Allah a dit :

« Certes, la connaissance de l’Heure relève de Dieu seul. C’est Lui qui fait descendre la pluie, et Il sait ce que contient le ventre de chaque femelle. Nulle âme ne sait ce qu’elle acquerra demain et personne ne sait dans quelle contrée il mourra. Dieu seul est Omniscient et informé (de toute chose). » (Coran, 31:34)

Et Allah a demandé à Son messager de dire :

« Si je connaissais l’invisible, j’aurais eu des biens en abondance et aucun mal ne m’aurait touché. » (Coran, 7:188)

« Dis, (ô Mohammed) : « Nul être, parmi ceux qui vivent dans les cieux et sur la terre, ne connaît l’invisible, à part Dieu. » (Coran, 27:65)

Ces versets indiquent clairement qu’Allah est le Seul à connaître le monde de l’invisible et que nul autre ne peut le connaître. C’est pourquoi ‘Aisha a dit : « Quiconque prétend que Mohammed connaît le monde occulte a émis un terrible mensonge contre Allah. » (Mouslim) Et tout ce que Mohammed nous a révélé du monde de l’invisible, c’est Allah qui le lui a révélé.

Le shirk, donc, découle de l’exagération dans l’honneur et l’amour voués aux personnes pieuses. Les messagers, du premier au dernier, ont été envoyés pour inviter les gens à n’adorer qu’Allah exclusivement et non pour convaincre les gens de Son existence, car les polythéistes y croyaient déjà. C’est pour cette raison qu’ils ont dit au Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) :

« Ils dirent : « N’es-tu venu à nous que pour nous dire d’adorer uniquement Dieu et nous faire abandonner ce qu’adoraient nos ancêtres ? Fais donc venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques ! » (Coran, 7:70)

Deux types de shirk

Shaikh Al Islam Ibn Taymiyah a dit :

« Il y a deux types de shirk : le shirk majeur et le shirk mineur. Le Paradis est promis à ceux qui ne se rendent coupables de ni l’un ni l’autre. Si une personne meurt alors qu’elle est coupable de shirk majeur (c’est-à-dire en toute connaissance de cause et sans s’en repentir), sa destination dernière sera le Feu, duquel elle ne sortira jamais. Si une personne n’est coupable que de shirk mineur et que le nombre de ses bonnes actions dépasse celui de ses péchés, elle sera admise au Paradis. Et si une personne est coupable de shirk mineur à répétition, au point où ses péchés sont devenus plus nombreux que ses bonnes actions, elle sera envoyée en Enfer. » [Ce qui n’exclut pas qu’elle pourra en sortir plus tard, quand Allah l’aura décidé.]

Ibn Taymiyah ajoute plus loin :

« Le shirk majeur et le shirk mineur à répétition se mériteront le châtiment éternel, dans le feu de l’Enfer. Mais le shirk mineur passager ne sera pas sanctionné par Allah si l’adoration sincère le dépasse en importance. » (Tayseer Al Aziz Al Hamid)

Un exemple de shirk majeur est le fait de se prosterner ou de faire un vœu à autre qu’Allah. Un exemple de shirk mineur est le fait de poser devant les gens au moment d’adorer Allah (comme prier de façon ostentatoire*), ou le fait de jurer par un autre qu’Allah mais sans avoir l’intention de glorifier la personne ou la chose par laquelle on jure.

* Il se peut qu’une personne commence une prière avec une intention sincère vouée à Allah; mais tout à coup, quelqu’un arrive, et la personne, se sentant observée, se met à faire beaucoup plus attention à chacun de ses gestes et à chacune de ses paroles, lesquels ne sont plus, dès lors, voués exclusivement à Allah.

http://www.whymuhammad.com/fr/contents.aspx?aid=4739

 

Louange à Allah Seigneur de l’Univers

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche