DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 27 : « Priorités et appel à l’Islam (Darwa) en Occident » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 21:09

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 27 :

« Priorités et appel à l’Islam (Darwa) en Occident »

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

Exemple de Darwa en Occident, ainsi que les activités prioritaire pour les musulmans et musulmanes vivant en Occident

 

Priorités pour un immigré

Posté par abouhamam  « Darwa en Occident »

Assalamaraleykoum,

Salman Ibn Fahd Al-Oadah

Nous sommes un groupe de jeunes nés en occident dans une ville où se trouvent des milliers de musulmans parmi des centaines de milliers des non musulmans, la majorité de musulmans ne pratiquent pas les rites de l’islam, quelques uns pratiquent leur religion et appellent les gens à la suivre. Il y a des nombreuses communautés rigoristes ou modérées, certaines personnes adoptent la bonne voie mais sont peu nombreuses, elles appellent les gens au chemin du Coran et de la sunna conformément à la voie des Salafs (pieux prédécesseurs). Louange à Allah, Il a guidé certain parmi nous au droit chemin, dont le nombre ne dépasse pas celui des doigts d’une seule main.

C’est par la miséricorde d’Allah le Tout Puissant qui nous a donné l’occasion de rencontrer certains prédicateurs et oulémas, comme vous qui ont rendus visite à notre ville, ils nous ont aidés pour nous débarrasser de beaucoup d’idées erronées et de suivre le bon chemin.

Nous remercions Allah pour ce bienfait et nous L’invoquons pour qu’Il nous guide aux meilleurs moyens de l’attachement solide à Sa voie. Nous cherchons à comprendre les bases de notre religion, nous étudions le credo, Al Fiqh et autres sciences islamiques, à mémoriser le saint coran, et à apprendre la langue arabe autant que possible.

Nous estimons que le fait d’expliquer aux oulémas nos arrière-pensées et l’environnement dans lequel nous vivons aidera ces derniers à nous donner la réponse convenable.

La question qui se pose maintenant est la suivante: dans notre situation actuelle que devons-nous faire ? Quelles sont les priorités qui nous permettront d’étudier les sciences islamiques, et plus précisément, quelles sont les branches de la science par lesquelles nous devons commencer ? Devons-nous Commencer par le credo ou la science du hadith ? Puis, quelles sont les démarches nécessaires pour renforcer notre foi qui nous permet de communiquer le message de la religion ?

Deuxièmement : quelles sont les actions nécessaires, outre les rites obligatoires, pour purifier nos intentions, édifier notre personnalité et prendre le Prophète d’Allah, paix et bénédiction soient sur lui, comme un excellent exemple à suivre.

Troisièmement : Eu égard à nos connaissances qui sont encore dans la phase élémentaires, quelles sont les activités que nous devons exercer pour être des bons musulmans ? Quels sont les livres que nous devons étudier ? Devons-nous commencer par un cercle ou un campement ? Avez-vous une idée sur des activités efficaces pour appeler les gens à l’islam, comme la distribution des cassettes ou des dépliants etc. ?

Quatrièmement : Comment devons nous agir avec ceux qui s’opposent à cette mission islamique pure parmi les musulmans comme ceux qui appellent à une autre voie que celle du Prophète, paix et bénédiction soient sur lui, dans les domaines du credo, ou de la conduite. Il ne s’agit pas de ceux qui mêlent la vérité à l’erreur, mais il s’agit de ceux qui sont franchement hostiles à la législation du Prophète, paix et bénédiction soient sur lui, puis se prétendent être musulmans et mènent les autres à la destruction et à la perdition. A quel niveau pouvons-nous mettre les gens en garde contre ce comportement et qu’elle est notre responsabilité à cet égard ?

Le cheikh Dr Riad Al Mseimri, membre du corps enseignant de l’université islamique de l’imam Mohammad Ben Saoud, a donné la réponse suivante à ces questions :

Louange à Allah !

J’ai eu le plaisir de recevoir votre message incluant des bons sentiments islamiques sincères, un zèle religieux authentique, et un désir sérieux d’améliorer votre culture religieuse et vos efforts de la Daawa. Je vous présente mes vœux les plus sincères, mes vifs remerciements et ma reconnaissance !

Mes jeunes frères ! Sans aucun doute, votre présence en occident accentue votre responsabilité et nécessite plus d’efforts pour avoir la science religieuse saine et les actes qui s’y conforment car vous êtes loin (par rapport au lieu) des oulémas enracinés dans cette science, et du climat islamique, par surcroît la présence dans votre société des tendances prétendues islamiques comme le cadianisme et le bahaïsme et d’autres courants égarés.

A propos du premier paragraphe de votre question ; je dis,

1) il vous incombe d’apprendre les sciences obligatoires, notamment les bases de la foi et de l’unicité d’Allah, les règles relatives à la purification ou Tahara, à la prière, la Zakat, le jeûne et le pèlerinage et les autres règles indispensables pour chaque musulman afin qu’il puisse accomplir correctement ces obligations, chacun selon ses conditions. Celui qui dispose d’une grande somme d’argent ou un commerce, il lui est nécessaire d’apprendre les règles relatives à la Zakat, plus que les autres.

Je vous conseille de mémoriser graduellement et avec perfection ce qui vous est possible du Livre d’Allah et de la sunna du Prophète, paix et bénédiction soient sur lui, avec une révision constante et il est recommandé de lire une des exégèses ( Du Coran) comme celles d’Ibn Kathir, de Saadi ou de Baghawi. Je vous conseille de mémoriser (les trois règles) (les quatre bases), le livre du (Tawhid ou l’unicité) (1) et de mémoriser ce qui vous est possible des hadiths (Arbaaoun Nawawiyés) de l’imam Al Nawawi, et de ( Oumdatoul Ah’kam) d’Al Maqdisi. Je vous recommande de lire le Fiqh dans le livre de (Oumdatoul Fiqh), d’Ibn Qoudama ou (Fiqhoul Sunna) de Sayed Sabeq) et d’accorder une importance aux textes religieux considérés comme preuves en les mémorisant et de s’abstenir de toute dispute stérile ou du fanatisme.



Ribaat (1) : Premier Pilier de l’Islam expliqué en 29 Leçons de Tawhid, l’Unicité d’Allah au lien suivant : le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-at-tawhid-1-quatre-regles-de-base-du-pur-monotheisme-98878779.html


2) Il est préférable que l’un de vous soit un ouléma, ou étudiant de sciences religieuses capable de vous expliquer ce qui vous serait difficile, ou équivoques et il doit être digne de confiance, équitable et loin de toute passion ou fanatisme.

3) Si vous ne trouvez un ouléma ou étudiant de sciences religieuses, vous pourrez lire lentement et avec réflexion, des livres abrégés et d’inscrire ce qui vous sera incompréhensible dans une nette pour l’envoyer à l’un des cheiks comme son éminence le cheikh Salman Al Odeh, Abdullah Ben Jebrine, ou comité permanent de l’Ifta au Royaume d’Arabie Saoudite.

4) Parmi les facilités accordées par d’Allah en faveur des étudiants de la science religieuse, c’est l’enregistrement de centaines de cours et des conférences religieuses sur des cassettes données par leurs éminences les cheikhs Abdul Aziz Ben Baz, Mohammad Nacereddine Al Albani, Mohammad Ben Othémine et autres oulémas. Par exemple, Ibn Othyémine avait expliqué le livre du Tawhid, (foi Safarnineh) (introduction à la science de l’exégèse) ( les bonnes règles dans l’interprétation du Saint coran) et autres livres disponibles dans la ville de Onéza au Royaume d’Arabie Saoudite. On peut profiter de ces livres et les annoter.

Je pense que vous vous rendiez compte de la possibilité d’étudier à la fois le credo, le hadith tout en portant, tout d’abord, un intérêt considérable au Livre d’Allah.

La réponse au deuxième paragraphe de la question :

Pour renforcer et augmenter votre foi et pouvoir assumer, avec succès, la responsabilité de la Daawa, je vous recommande de suivre ceci :

Attachez-vous au savoir pour enrichir vos connaissances en gagnant le temps de la jeunesse, vous devez commencer par le plus important. Allah dit à ce propos ; « Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché » Sourate- Mohammad, verset 19. Allah ordonne au fidèle d’acquérir le savoir, puis passer à l’action qui est ici le pardon. Le savoir est le moyen qui mène à la crainte d’Allah. Le Tout Puissant dit : « Parmi Ses serviteurs seuls les savants craignent Allah » Sourate- le Créateur verset 28.

Lire les livres sur la biographie du Prophète (saw), l’histoire des ancêtres pieux, des conquêtes et des batailles menées par les musulmans. Cette lecture, qui fait également partie du savoir, encourage le musulman à suivre l’exemple de notre Prophète, paix et bénédiction soient sur lui, et ses compagnons et provoque le zèle pour rétablir la gloire perdue de la nation (oummah de l’Islam).

Appliquer immédiatement ce que vous apprenez parmi les obligations et les actions surérogatoires, œuvrer autant que possible à appliquer les actes qui relèvent de la Sunna, surtout ceux qui sont abandonnés par les gens en Occident, comme les prières nocturnes, le jeûne surérogatoire, ordonner le convenable et interdire le blâmable, rendre visite aux patients, renforcer les liens de parenté. Appeler ceux qui sont séduits de l’apparence trompeuse de la civilisation occidentale au droit chemin, faire tout acte que vous estimez capable de consolider la foi en Allah, la confiance en Lui, et renforcer les cœurs et de raffermir vos pas.

La réponse au troisième paragraphe de votre question :

Concernant les domaines de la Daawa, je vous conseille tout d’abord, d’obtenir le savoir religieux nécessaire, comme je vous ai dis plus haut ; après avoir franchi une bonne étape, vous pouvez joindre la science religieuse et la Daawa, tout en suivant les bonnes manières, la sagesse et la souplesse. Louange à Allah ! Les moyens de la Daawa sont très nombreux, dont tenir des conférences dans les centres islamiques, invitez les jeunes musulmans à participer aux activités islamiques dans ces centres. Il y a d’autres moyens très efficace pour les jeunes débutants que vous désirer inviter à suivre le bon chemin de l’islam, et pour le public en général, c’est la lecture devant eux d’une partie de la biographie du Messager d’Allah, paix et bénédiction soient sur lui, comme (Ar-Rahic Al Makhtoum) de Cheikh Mbarakfouri.

On peut également organiser des campements islamiques durant les jours de congé, avec des programmes utiles, des concours, et des divertissements, et on peut aussi distribuer des livrets et des cassettes et des dépliants portant sur des sujets convenables aux invités.

Quant à la réponse au quatrième paragraphe de votre question, vous devez savoir les règles qui régissent la conduite envers les personnes ayant une croyance qui s’oppose à la vôtre.

Premièrement :

Préambules importants :

Chaque musulman doit adopter le credo des sunnites, (Ahloussounna oual Jamaa) ou la foi du groupe sauvé, credo auquel il est totalement interdit de s’opposer. C’est la croyance de notre Prophète, bénit soit il, de ses compagnons vertueux, et des premiers siècles préférés. Louange à Allah ! Les bases de cette croyance sont jusqu’à nos jours très claires et des dizaines d’ouvrages ont été écrits pour l’expliquer en détails.

De part la miséricorde d’Allah et Sa compassion envers Ses serviteurs, les ancêtres pieux ou "les Salafs" (les pieux prédécesseurs), qu’Allah soit satisfait d’eux, ont été unanimes à s’attacher à cette croyance, et à ses règles générales et il n’avait aucune dispute entre eux à ce propos. Cependant il y a eu une divergence sur des petits détails comme la question selon laquelle le Messager d’Allah a-t-il vu son Seigneur dans la vie d’ici bas ?

Le credo émane uniquement du Saint Coran, des hadiths authentiques du Prophète et de l’unanimité de ses compagnons. L’imam Az-Zouhri, qu’Allah lui fasse miséricorde, disait : « Le message émane d’Allah, le Messager, paix et bénédiction soient sur lui, le communique à nous, et nous devons nous soumettre » ( Recueil Sahih d’Al Boukhari, livre du Tawhid 46).

La compréhension du credo doit se conformer à celui des compagnons du Prophète (saw) et à la croyance qu’ils ont reçue de leur Messager, bénit soit il, vu leur grande connaissance, leur foi inébranlable, leur noble objectif, et leur pure sincérité, qu’Allah soit satisfait d’eux.

Celui qui cherche la vérité et la saine croyance ne doit recourir aux livres ou aux articles des sectes basés sur des fondements philosophique ou logiques et non sur des fondements de la Sharia. On doit chercher la science du credo auprès des savants enracinés sunnites et profiter du patrimoine des Salafs et leurs recueils comme (la foi d’Ibn Mandah et d’ibn Abi Chaïba, Al Ibana As-Soughra et Al Koubra, d’Ibn Batta, les bases du credo de l’Alkaï, et les livres de cheikhoulislam Ibn Taymiya, et de son disciple Ibn Al Qayèm et d’autres.

Deuxièmement : la divergence et la désunion

Allah nous a commandé de nous attacher à l’unité et au Livre et à la Sunna et il a blâmé la divergence et interdit la discorde en disant : «Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d’Allah et ne soyez pas divisés » Sourate- la famille d’Imran verset 102. Le Tout Puissant dit dans la même sourate verset 105 : «Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer après que les preuves leur furent venues ».

On doit se soumettre à la prédestination d’Allah et à Son décret selon lesquels la nation fait l’objet inévitablement de la divergence et de la division. Le Messager d’Allah, bénit soit-il nous en informait en disant : « Les juifs se sont divisés en soixante onze ou soixante douze sectes, et les chrétiens ont fait de même, et ma nation sera divisée en soixante treize sectes » Hadith rapporté par Abou Dawoud et Al Tirmidhi qui a authentifié ce hadith. D’après une autre version « Toutes ces sectes entreront en Enfer sauf un seul » rapportée par Ibn Majah citant le compagnon Anas Ben Malek, qu’Allah soit satisfait de lui. Cela ne contredit pas au commandement de s’attacher à l’unité et à la concorde, car il y a beaucoup de hadiths, rapportés par Al-Boukhâri, Mouslim et autres annonçant qu’un groupe de la nation sera toujours soutenu par la vérité, il ne sera pas affecté par ceux qui lui dresseront des obstacles ou ceux qui s’y opposeront jusqu’à l’arrivée de l’Heure.

Il n’est pas vrai que tout différend mène à la dispute ou à la discord, une petite divergence sur des questions qu’on peut soumettre aux avis et aux efforts de réflexion reste acceptable, une telle divergence a eu lieu entre les Salafs, mais on doit se méfier de toute divergence sur les bases et les constantes de la religion. (On peut recourir au livre d’Al Itissam d’Al Chatibi)

Il se peut que l’une des deux parties en litige puisse prétendre l’existence des divergences à la suite d’un malentendu relatif à une affaire quelconque, alors que cette divergence n’a aucune réalité.

Il n’est pas vrai de considérer celui qui contredit les Salafs dans un ou deux sujets relatifs au credo, comme celui qui abandonne toute leur méthode, alors on l’accuse d’hérésie, « Bidaa » et de quitter les sunnites.

On doit prendre garde contre toute discorde provoquée à cause de la passion, l’ignorance ou l’injustice, car beaucoup de divergences émanent de ces trois choses.

Troisièmement :

Règles morales qui régissent la conduite avec le contrevenant.

La justice ; Allah dit dans la sourate les bestiaux verset 152 : « Et quant vous parlez soyez équitables » et dans la sourate –les femmes- verset 58 : « Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants droit et quand vous jugez entre les gens, de juger avec équité ». Il ne faut pas dépasser les limites, ni léser quelqu’un dans son bon droit, ni minimiser les bons actes des autres à causes d’un petit différend qu’on peut résoudre avec un peu de patience et de sagesse.

Conseiller avec gentillesse : Le Messager d’Allah, paix et bénédiction soient sur lui dit ; « La religion se repose sur le bon conseil » Envers qui ? dirent les compagnons du Prophète. Envers Allah, Son Livre, Son Messager, aux imams des musulmans et au public » Rapporté par Mouslim citant Tamim Ad-Dari, qu’Allah soit satisfait de lui. Si nous rencontrons une personne qui contrevient à une règle islamique, nous devons, après vérification, le guider par un bon conseil, avec patience, souplesse, miséricorde et compassion loin de nervosité, et de dureté.

Invoquer Allah pour le guider. Allah dit dans la sourate- l’ouverture- : « Guide-nous dans le droit chemin » Il dit aussi dans le verset 8 de la sourate- la famille d’Imran : « Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés ». Dans les deux versets le coran utilise le pronom « nous » pour mettre l’accent sur l’unité des musulmans. Si nous invoquions Allah sincèrement en faveur de ceux qui ont dévié du droit chemin, les motifs des mauvais actes et de la discorde auraient diminués.

Evitez les accusations d’hérésie, et de perversité et sachez qu’il n’est pas vrai que tout différend doit nécessairement aboutir à des telles accusations et que tout soutien accordé à une secte dans certaines questions peut signifier que celui qui adopte cette position appartient à cette secte ? Ibn Hajar et An-Nawawi interprétaient certains attributs divins, selon la manière de la secte Achaarites, cependant ils ne leur appartenaient pas, même si certains le prétendent.

On doit faire une distinction entre le contrevenant, le fanatique, et celui qui cherche la vérité. Il y a une grande différence entre celui qui agit contrairement à une obligation religieuse poussé par la passion ou par le fanatisme, et un autre qui agit de la même façon mais par inattention, ou malentendu ou mal compréhension. Le premier doit être abandonné si son hérésie s’agrandit alors qu’on doit maintenir les liens avec le second et continuer de lui donner le bon conseil jusqu’à ce qu’il change sa position.

On doit distinguer entre le manquement à la religion et la grande hérésie comme celle des Jahamites, ou Rafidite, et autres. Pour les gens qui s’attachent à ces sectes, on doit les traiter, chacun selon son cas, et mettre le public en garde contre leurs croyances, mais quant à ceux s’y attachent notamment les dignitaires, on doit les abandonner ; quant aux personnes ordinaires il n’y a aucun mal de les appeler au bon chemin de l’islam.

Il y a toujours une diversité des méthodes de la Daawa et de réforme. Cette diversité ne peut jamais être une raison pour lancer des accusations d’hérésie, et de perversité tant que les adeptes de cette religion adoptent le même appel et le même objectif, ils désavouent ceux qui agissent en contradiction à cette religion, et ils estiment que la diversité de moyens est un sujet de réflexion.

Le renvoi à Allah et à Son Messager, paix et bénédiction soient sur lui. Allah dit à ce sujet : « Puis si vous vous disputé en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager » Sourate –les femmes – verset 59. Le terme « quoi que ce soit » comporte tout.

Vous devez avertir les gens des sectes égarées comme le Cadianisme, Bahaïsme, et la Rafidite et autres, surtout avec l’absence de ceux avertissent les gens du danger de ces sectes, comme vous avez dit.

En conclusion, j’invoque Allah pour qu’Il vous accorde une science utile, afin que vos actes soient bons et vos invocations soient exaucées. Allah sait mieux et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Messager, sa famille et ses compagnons.

Source: www.islamtoday.net/french

Barakalahoufikoum

Oua salamaraleykoum oua lahmatoulah oua barakatouh

Allah Qu’Il soit Loué dit :

« Je n'ai créé les djinns et les humains que pour qu'ils M'adorent » 

Sourate 51: Les vents qui éparpillent, verset 56


Darwa par nos Frères de New york

http://www.dailymotion.com/ahmadalislam/video/x1exjb_modelo-de-dawa_ads

Les 10 questions viennent de nos frères dans une da’wa à new york

Question 1 :

Y a-t-il quelque chose qui vous empêche de devenir musulmans ?

Question 2 :

La mort est garantie

****************

Connaissez-vous votre destination après la mort ?

Question 3 :

Capitalisme (et Toute les lois forgées par l’homme)

        =

Oppression

*********

L’Islam (Sharia d’Allah) 

       =

Libération

Question 4 :

Les QUESTIONS mènent aux REPONSES,

Les REPONSES mènent à la VERITE,

Apprenez et Découvrez l’ISLAM

Question 5 :

L’Islam est la seule solution.

Question 6 :

Le gouvernement vous a-t-il rendu islamo-phobique ?

Pouvez-vous penser par vous-même ?

Question 7 :

Qu’adorez-vous le Créateur ou la création ?

Question 8 :

Christianisme :

      1 père

      1 fils

      1 esprit

   ********

      1 Dieu ?

         ou

      3 dieux ?

Question 9 :

Qui connaît mieux notre corps et ses remèdes (physique et moral) le Créateur ou le crée?

Question 10 : 

Qui a les meilleures préventions, les lois du Créateur ou les lois des hommes ?


Plan de Da’wa

Conseille d’un Frère dans la foi

Avant toute chose, dire : A 'oudou billah minal chaytani rajim

Bismillahi Rahmanir Rahim;

Parler tout d’abord d’Allah.

Allah a créé toutes les créatures en vue de Son adoration. Allah a dit dans le Qoran: “Je n ‘ ai crée les génies et les hommes que pour qu’ils M’adorent’’Qur'an sourate 51 verset 56.
Après la création d’Adam et de son épouse et suite à leur désobéissance aux ordres du Seigneur, ils ont été descendus sur le terre pour y vivre et y mourir et y être ressuscités avec leur descendance pour y être juger.
Allah leur a pardonné leurs péchés et leur a promis d’envoyer à leurs descendance des Messagers et des Prophètes pour leur rappeler Son existence, l’histoire de la chute du premier homme du Paradis, mais aussi pour leur enseigner l’unicité d’Allah, comment l’adorer et comment vivre sur le terre en suivant Ses lois transmises via les Messagers dans les divers Livres envoyés aux descendants d’Adam, sur lui le salut.
Ainsi le premier Messager envoyé aux hommes fut Nouh (Noé), après que le diable, l’ennemi acharné des hommes leur eut enseigné des choses blâmables comme l’adoration des idoles ou la fabrication du vin, la danse, la musique et pleins d’autres choses encore. Le dernier Messager envoyé fut le Prophète Muhammad fils de ‘AbdAllah, qui contrairement à tous les autres Messagers envoyés uniquement à leurs peuples ou à leurs tribus, fut envoyé à l’ensemble de l’humanité. Et avec lui, il lui fut révélé le dernier livre, un guide pour les gens jusqu’à la fin des temps, une fois qu’il fut avéré que tous les autres livres avaient été falsifiés et ils furent donc tous abrogés par ce dernier livre; le Qoran qui est infalsifiable car Allah Lui-même le garde, comme il est justement dit dans le Qoran.
Tous les Messagers de tous les temps ont toujours affirmé le même message à savoir; Obéissez à votre Seigneur, adorez-Le et ne Lui donnez pas d’associé car c’est le plus grave péché que commet l’homme.

Le Qoran est donc divisé en trois partie essentielle;

-L’Unicité d’Allah. A savoir qu’il n’existe aucune divinité sauf Allah. Et qu’Allah n’accepte aucune association quel quelle soit et qu’Il pardonne tout sauf justement l’association dont nous reparlerons plus loin.
-Ensuite, la deuxième partie traite des lois servant à l’organisation d’un état, de la société et des individus. Car Allah seul les ayants crées, Il est donc le seul à savoir quelles lois leur conviendront et de ce fait ce sont les meilleures lois qui existent, aucune autre ne peut être acceptée sauf les Siennes.
-Et la troisième partie traite de l’histoire des civilisations qui nous ont précédées, du jugement des humains, du Paradis et de l’enfer, qui seront la destination finale des êtres humains.
Quiconque aura suivi les ordres d’Allah ira au Paradis et quiconque Lui a désobéi ira en enfer, qu’Allah nous en préserve.
Tout ce dont nous allons parler et dont nous parlons est affirmé dans le Qoran et pour chaque chose il y a un verset qui le prouve.

Nous allons maintenant parler de l’unicité d’Allah.
Unicité veut bien sur dire; un, unique, seul, et tel est effectivement Allah.

Son Unicité se situe sur trois plans.

Le premier est l’unicité de la Seigneurie ou Tawhid Rouboubiya.


A savoir qu’Allah est le Seigneur absolu de toutes choses.
-Allah seul crée.
-Allah seul régit ce qu’Il a crée.
-Allah seul administre l’univers.
-Allah seul à qui appartient tout l’univers et tout ce qu’il contient.

La deuxième unicité est celle des noms et des attributs ou Tawhid Asma wal Siffat.

Allah S’est fait connaître à nous dans la Qoran et par Son Messager en utilisant des noms et des attributs qui ne reviennent qu’à Lui seul.
De la même manière Il nous a fait connaître des qualités de Son essence (Dhât) comme par exemple:
-Allah rit, se met en colère, entend, voit, à des mains, des pieds, s’est établi sur Son Trône au dessus de l’univers après sa création...mais nous ne devons en aucun cas s’imaginer ou se représenter comment Allah rit ou se met en colère. Non plus comment sont Ses Mains bénies ou Ses Pieds, et non plus comment Il s’est établi sur Son Trône, comment est le Trône etc....
Donc nous ne devons décrire Allah que selon la description qu’Il nous a donné de Lui, sans interprétation personnelle ou représentation.
Ainsi Allah est présent partout en même temps par Sa Science, Il sait ce que toutes les créatures pensent ou ont dans le cœur. Il connaît la place de chaque chose vivante ou morte dans la terre, dans les océans, dans les cieux et partout. Il connaît tout et tout en même temps.
De la même manière, il ne convient pas de donner à Allah les attributs de la création ou donner à la création les attributs d’Allah.
Il est donc interdit de donner aux créatures les noms d’Allah.

La troisième unicité est l’unicité de l’adoration ou Tawhid Oulouhiya.

Comme nous l’avons vu Allah ayant crée les créatures pour son unique adoration, nous devons donc l’adorer de la manière qu’il a choisit pour nous et qu’il nous a enseigné pas Ses Messagers.

Il existe trois niveaux d’adoration;

-L’adoration du coeur
. Qui consiste à adorer Allah avec des sentiments qu’on ne doit attribuer et destiner qu’à Lui comme, la pureté de l’adoration, placer sa confiance uniquement en Lui, l’aimer au dessus de toute chose, n’avoir peur que de Lui, diriger nos intentions que vers Lui, ne demander pardon qu’à Lui pour nos péchés....
-L’adoration de la langue. Qui consiste à prononcer l’attestation de foi (la chahada ou kalima), lire le Qoran, invoquer Allah, faire de la da’wa, recommander le bien et réprimer (désapprouver) le mal etc...
-Puis enfin l’adoration physique (des membres). Qui consiste à faire ses prières uniquement pour Allah mais aussi jeûner, faire le pèlerinage, sourire à son frère, faire le djihad en vue uniquement de la satisfaction d’Allah.
Il faut savoir que l’on peut destiner l’ensemble de ces trois adorations à autres qu’Allah et cela est de l’association, le seul péché qu’Allah ne pardonnera jamais sauf en cas de repentir sincère avant la mort de celui qui le commet.

Il nous faut maintenant savoir ce qu’est l’association.

C’est adorer, mettre un intermédiaire dans l’adoration, implorer ou destiner son adoration à tout autre qu’Allah, chose morte ou vivante qu’elle soit minérale, végétale ou animée (homme; animal) voir même invisible comme les esprits...Mais aussi donner des noms et des attributs (pouvoir) qui ne sont destinés et ne proviennent que d’Allah à ces dites choses.

L’association dans l’unicité de la seigneurie est:

-Dire qu’il y a plusieurs dieux (par association).

L’association dans l’unicité des noms et des attributs est:

-Par humanisation d’Allah.
-Par déification de la créature.

L’association dans l’adoration est;

-Adorer d’autres dieux
-Mettre Sa confiance en un autre qu’Allah.
-Aimer quelqu’un plus qu’Allah.
-Craindre quelqu’un plus que Lui.
-Diriger ses actes d’adoration vers un autre que Lui.
-Demander pardon à un autre que Lui pour nos fautes et péchés sauf quand il s’agit d’un être humain que l’on a lésé (qu’on lui à fait du tort) et à qui il convient de demander pardon avant le Jour du Jugement.

Quiconque respectera et mettra en pratique l’unicité d’Allah sera récompensé dans les deux mondes, ici-bas et dans l’au-delà. C’est la récompense du monothéisme. Et quiconque ne respectera et ne mettra pas en pratique l’unicité d’Allah sera puni dans les deux mondes. C’est le châtiment du polythéiste.
Il existe aussi en Islam des actes qui en font sortir; il s’agit des actes annulatoires, de la grande association, de la grande mécréance et de la grande hypocrisie que nous détaillerons plus loin.

Lorsque l’on a reconnu ces qualités d’Allah, il convient de déclarer l’attestation de foi qui rend celui qui la prononce musulman, en lui donnant bien sur tous ses droits et nous allons voir justement quels sont les droits de cette attestation de foi, qui consiste à dire:
“Il n’y a de divinité qu’Allah et que Muhammad est Son Messager”. Car quiconque ne lui donne pas ses droits ne peut se targuer d’être musulman Car musulman veut dire; celui qui est soumis totalement à Allah dans Ses Ordres et Ses interdictions.

L’attestation de foi; “Il n’y a de divinité qu’Allah et Muhammad est Son Messager” comporte trois partie.

-“Il n’y a de divinité”; est une réfutation de toutes les fausses divinités.
-“qu’Allah”; est une affirmation de Sa seule Divinité.
-« Muhammad est Son Messager »; est que l’on doit l’accepter et le suivre comme étant le Messager d’Allah, le dernier Messager envoyé à l’humanité et qui clôt la prophétie puisqu’après lui, il n’y aura plus de Messager.

Détaillons.
-Quelles sont les fausses divinités. Les Savants de la communauté musulmane les ont établit à cinq). Elles ont pour noms : Les Taghouts ou Le Taghout, ce sont;
-Taghout Tout ce qui dépasse les limites d’Allah, quelque chose que l’on sert, suit ou obéit en dehors d’Allah.
-Le démon.
-Tout ce qui est adoré en dehors d’Allah.
-Les sorciers, la magie et tout ce qui y touche.
-Tout ce qui appelle à une adoration autre que celle d’Allah.
-Toute autre loi en dehors de celles d’Allah. Quiconque légifère des lois à partir d’autres livres que le Qoran et la Sunna de Son Messager ou bien ne juge pas parce qu’Allah a fait descendre).
Ainsi pour devenir musulman et affirmer l’unicité d’Allah, il nous est ordonné d’abandonner toutes ces fausses divinités afin de purifier l’exclusivité de notre adoration pour Allah Seul.

Quand a l’unicité d’Allah nous l’avons déjà bien détaillée à travers Ses trois unicités. Et nous savons maintenant que nous devons L’adorer exclusivement Comment donc L’adorer?
C’est ici que rentre la troisième partie de l’attestation de foi: “Muhammad est Son Messager”.
Allah Exalté soit-Il nous a donc envoyé Son Messager afin qu’il nous enseigne la religion et la mette en pratique devant nous. Ainsi comme le Messager d’Allah, Muhammad, a adoré Allah nous devrons L’adorer exactement de la même manière et aucune autre manière ne sera acceptée si elle ne remplit pas toutes les conditions réalisées par le Messager.

Lorsque cela est accepté et reconnu comme tel, il faut savoir que la prononciation de l’attestation de foi demande des conditions qui sont au nombre de sept.
-La connaissance de ce que cette attestation renie et affirme.
-La certitude, être complètement convaincu que cela est la vérité.
-L’acceptation, en son for intérieur et déclarer ce qu’elle exige.
-L’abandon, A ce qu’elle exige, à savoir la soumission totale à Allah dans ce que Son Messager à apporter, en privé et en commun.
-La sincérité, l’acceptation des obligations de l’attestation de foi. Le cœur doit confirmer la langue et vis et versa.
-La pureté, de nos actes et de nos intentions pour la satisfaction d’Allah. Rejeter toute autre soumission en dehors de Lui et rejeter toute association.
-L’amour, de ce qu’elle implique, exige, aimer ceux qui l’aime et détester ceux qui la délaissent. S’allier à Allah et à Son Messager et à ceux qui sont avec eux et s’opposer à tous ceux qui s’opposent à eux.

Maintenant nous devons connaître quels sont les actes qui nous font perdre notre Islam. Ce sont tout d’abord les actes annulatoires. Quiconque les fait, devient mécréant et doit se repentir et affirmer à nouveau son attestation de foi pour redevenir musulman. Ces actes sont aussi appelés:

Les Nawaquids, ils sont au nombre de dix.

1 - Association dans l’adoration d’Allah.
2 - Mettre entre lui et Allah des intermédiaires, leur demandant le pardon et les invoquant.
3 - Ne pas croire ou douter de la mécréance d’un associateur ou authentifier (reconnaître) leurs systèmes (lois, institutions etc...).
4 -Etre convaincu ou persuadé d’une guidance plus juste que celle du Messager d’Allah
(SAS).
5 - Détester une chose que le Messager d’Allah (SAS) a ramené, même s’il l’applique.
6 - Se moquer d’un acte, d’une recommandation, d’une punition ou d’une récompense d’Allah.
7 - La magie et la voyance. Ceux qui les pratiquent et l’acceptent.
8 - Aider les associateurs et s’allier avec eux pour combattre les musulmans.
9- Etre persuadé et convaincu que les gens ne sont pas obligés de suivre le religion du Messager d’Allah (SAS).
10 - l’éloignement de la religion et refusant de l’apprendre et de la pratiquer.

Maintenant passons aux autres actes qui font sortir de l’Islam.

Quiconque les fait devient mécréant et doit donc se repentir, refaire son attestation de
foi pour redevenir musulman.

La grande mécréance. Elle a cinq types.

- Mentir sur Allah.
- Refuser par arrogance tout en étant convaincu de la vérité.
- Le doute.
- L’éloignement de la vérité.
- l’hypocrisie.

La petite mécréance est un péché qu’Allah peut pardonner ou punir.

- Négation des bienfaits d’Allah.

La grande association (donner des associés à Allah), est de quatre types.

- Association dans l’invocation.
- Association dans l’intention et le but (ceux de la vie ou pour plaire aux gens).
- Association dans l’obéissance.
- Association dans l’amour.
Cela a déjà été détaillé plus haut.

La petite association est un péché qui peut-être punie ou pardonnée par Allah.

- L’ostentation (prière, jeûne, zakat...).
- L’association secrète (voir le hadith).

La grande hypocrisie est de deux sortes.

- De conviction; c’est de la mécréance.
- De comportement, c’est un péché.

De conviction, il y a six cas.

- Refus de croire au Messager (SAS).
- Refus de croire à une partie de La Sunna du Messager (SAS).
- Détester le Messager (SAS).
- Détester une chose ramenée par le Messager (SAS).
- Eprouver de la joie quand les musulmans sont vaincus.
- Eprouver de l’affliction quand les musulmans sont vainqueurs.

De comportement, il y a cinq cas.

L’hypocrite:
- S’il parle, il ment.
- S’il promet, il ne tient pas Sa promesse.
- Si on lui fait confiance, il trahit.
-S’il se dispute avec les gens, il devient grossier.
-S’il fait des pactes, il les rompt.

Pour finir ce premier pilier de l’islam, nous allons parler de la foi.
La foi c’est croire en Allah, en Ses Anges, Ses Messagers, en Ses Livres, au Paradis et à l’enfer et à la prédestination, en bien ou en mal.
- Allah, nous avons déjà parlé de Lui, gloire à Lui.
- Ses Anges. Parler de ce qu’ils sont; et les différents anges (Gibril, Malik al Maoute, Radouane, Malik, les anges porteurs du Trône, de le tombe, les scribes, de le destinée etc...).
- Ses Messagers. (Nouh, Ibrahim, lsmaïl, Youssouf, Moussa, ‘Issa, etc... Le but de leur mission, et qu’on ne doit faire aucune différence entre eux).
- Les différents Livres. (La Torah, le Zabour de Daoud, l’Injil de ‘Issa et le dernier Livre;
le Qoran, venu abroger tous les précédents livres, révélés à Muhammah (SAS). Parler de ce qu’ils contiennent).
-Du Paradis. Quiconque suivra Les ordres d’Allah et de Son Messager (SAS) ira au
Paradis. (Parler des différents Paradis au nombre de sept, dont celui des martyrs qui a
100 niveaux différents, ce qu’ils contiennent et de ses habitants pour l’éternité).
-De l’enfer (qu’Allah nous en préserve!) Quiconque ne suivra pas les ordres d’Allah et
de Son Messager (SAS) ira en enfer. (Description de l’enfer, des enfers différents et de
ses habitants pour l’éternité etc...).
-De la prédestination en bien ou en mal. Allah ayant crée les créatures et sachant ce
qu’ils feraient bien avant de les créer, Il a écrit leurs destinées et sait donc tout ce qu’ils
feront et ce qu’ils deviendront).

Lorsque tout cela est accepté et reconnu alors ont a acquit le premier pilier de l’islam qui sont au nombre de cinq.
Néanmoins, vous devez savoir que ce n’est qu’un résumé et qu’il vous faudra compléter cela en lisant les livres adéquats. Ainsi nous pourrons mieux connaître le Seigneur de L’univers, éviter de Lui donner des associés et l’adorer correctement comme Il l’a voulut.

Les autres piliers de l’Islam pour compléter l’adoration et la connaissance sont:
-La prière, cinq fois par jour.
-La zakat, à celui qui en à les moyens.
-Le jeûne du mois de Ramadhan, une fois dans l’année.
-Le pèlerinage à la maison d’Allah, à celui qui en a les moyens, au moins une fois dans Sa vie.
Tout cela sera détaillé en temps voulut.

Ce plan demande bien sur à être détaillé par celui qui fait la da’wa selon le temps qui lui est disponible.
On ne doit jamais oublier de dire au converti que la recherche de la science est de prime importance et qu’il doit bien approfondir ses connaissances en matière de religion. On le Mettra aussi en garde contre les différentes sectes qui sévissent de nos jours comme les habachis, les soufis, les tablighis et autre perditions, qu’Allah nous en préserve !
Il sera aussi nécessaire de parler de la position des musulmans de nos jours et que quiconque ne met pas en pratique tout ce que nous avons vu et qu’Allah nous ordonne ne peut se targuer d’être musulman ni même de se faire appeler musulman. Il faut que cela soit bien clair.

Et Allah est le plus Savant.
A Lui la louange et la gloire éternellement.
Que Ses saluts et Ses bénédictions soient sur Le Prophète Muhammad, Sa famille, ses
compagnons et tous ceux qui les suivront jusqu’au Jour de la Résurrection.

__________________

« Tu n’es que des jours comptés, chaque jour qui s’écoule est une partie de toi qui s’en va. Il s’en faut de peu pour que les départs partiels entraînent le départ total ; tu le sais. Alors à l’action ! » Rabia al-Adwia s'adressant à Soufyan ath-Thawri

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche