DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 33 : « Histoires exemplaires des Prophètes (paix sur eux)» (3/5) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 22:15

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 33 :

« Histoires exemplaires des Prophètes (paix sur eux)»

(3/5)

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

PARTIE 3 SUR 5

 

La mission de Noé

Le point à élaborer ici est que quand la corruption implanta sa racine dans cette place et les gens commencèrent à adorer des idoles au lieu d'adorer Allah, Allah envoya Nouh  comme Messager pour les appeler à n'adorer qu'Allah Seul Qui n'a de partenaires ni d'égaux, et il leur défendit d'adorer des idoles.  

Il était le premier Messager envoyé sur la terre, comme le dit le Prophète  Mohammed (saw) dans le Hadith d'ach-chafâah (l'intercession) rapporté par Abi Hourayra  :

"Ils partiront à Adam et lui diront: Tu es le père des êtres humains; Allah t'a créé avec Sa propre Main, soufflé en toi de Son Âme et a ordonné aux anges de se prosterner devant toi, ce qu'ils ont fait; intercède pour nous auprès de ton Seigneur, vois-tu dans quel état nous sommes ? Adam leur dira: Aujourd'hui mon Seigneur est dans un état de colère dans lequel Il n'a jamais été auparavant et dans lequel, Il ne sera pas après. Il m'a interdit l'arbre (d'en manger), mais je Lui ai désobéis. Moi-même ! Moi-même ! Partez vers quelqu'un d'autre, allez voir Nouh. Ils partiront vers Nouh à qui ils diront: O Nouh! Tu as été le premier messager aux peuples de la terre et Allah t'a appelé serviteur fort reconnaissant, intercède pour nous auprès de ton Seigneur, vois-tu dans quel état nous sommes ? Nouh leur dira: Aujourd'hui mon Seigneur est dans un état de colère dans lequel Il n'a jamais été auparavant, et dans lequel Il ne sera pas après. J'avais le droit de faire définitivement accepter une invocation et je la fis contre mon peuple. Moi-même ! Moi-même !". [Rapporté Al-Boukhari et Mouslim].

Quand Allah  envoya Nouh comme Messager, il appela les gens à adorer Allah sans Lui associer aucun partenaire. Il commanda qu'ils n'adorent aucune idole, aucune statue, et aucune image, qu'ils doivent croire en l'Unicité d'Allah  sans aucune autre divinité avec Lui, et sans aucun Seigneur autre que Lui. Allah envoya chaque Messager pour la même mission après lui, et ces Messagers étaient tous de la progéniture de Nouh, Allah  dit dans le Coran :

{ Et Nous fîmes de sa progéniture les seuls survivants }

[ Sourate 37 - Verset 77 ]

 Il dit aussi dans un autre Verset au sujet de Nouh et d'Abraham :

{ ... et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre... }

[ Sourate 57 - Verset 26 ]

Ce qui veut dire que chaque Prophète après Nouh était de sa progéniture, et ainsi fut le cas après Abraham.

Allah  dit dans le Coran :

{ Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, (pour leur dire): "Adorez Allah et écartez-vous du Tâghout"... }

[ Sourate 16 - Verset 36 ]

Il dit aussi :

{ Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer? }

[ Sourate 43 - Verset 45]

Il  dit encore :

{ Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé :  "Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc" }

[ Sourate 21 - Verset 25 ]

C'est pourquoi Nouh  dit à son peuple :

{ O mon peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Je crains pour vous le châtiment d'un jour terrible }

[ Sourate 7 - Verset 59 ]

Et dit :

{ N'adorez qu'Allah. Je crains pour vous le châtiment d'un jour douloureux }

[ Sourate 11 - Verset 26 ]

Comme il dit :

{ O mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Ne (Le) craignez-vous donc pas? }

[ Sourate 7 - Verset 65 ]

Il leur dit aussi :

{ O mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair, adorez Allah, craignez-Le et obéissez-moi }

[ Sourate 71 - Versets 2 - 3 ]

Le Coran relate dans ces Versets que Nouh  les appela au chemin d'Allah avec différents moyens, jour et nuit, en public et séparément. Mais aucun moyen n'a réussi. Ils continuèrent dans leur erreur, dans leur déviation et dans l'adoration des idoles. Ils traitèrent Nouh et ses partisans comme étant des ennemis et avec un intense mépris. Ils les menacèrent de les lapider et de les expulser de leur ville :

{ Les notables de son peuple dirent: Nous te voyons dans un égarement manifeste }

[ Sourate 7 - Verset 60 ]

Nouh leur répondit :

{ O mon peuple, il n'y a pas d'égarement en moi; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers. Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je vous donne conseil sincère, et je sais d'Allah ce que vous ne savez pas }

[ Sourate 7 - Versets 61 - 62 ]

Il leur expliqua : Je ne suis dans aucune erreur laquelle vous prétendez, plutôt je suis sur le Droit Chemin, je suis le Messager du Seigneur de cet univers Qui crée les choses en disant seulement : 'Sois'. Il était clair dans son Message, locace dans son conseil, sincère et ayant la connaissance adéquate d'Allah .

En réponse, ils dirent :

{ Nous ne voyons en toi qu'un homme comme nous; et nous voyons que ce sont seulement les vils parmi nous qui te suivent sans réfléchir; et nous ne voyons en vous aucune supériorité sur nous. Plutôt, nous pensons que vous êtes des menteurs }

[ Sourate 11 - Verset 27 ]

Son peuple était dans la surprise comment un être humain pouvait devenir un Messager. Ils le traitèrent lui et ses partisans de plus abjects parmi eux.

Le terme Bâdiyar-Râ'y dans le Verset précité traduit par le terme 'apparemment' signifie que dès que vous leur présentez votre Message, ils l'acceptent sans aucune réflexion ou contemplation. Mais la cause pour laquelle ils étaient accusés était exactement celle pour laquelle ils étaient loués par Allah, parce que la vérité est apparente, et elle n'a besoin d'aucune réflexion ou profonde pensée. La vérité, aussitôt qu'elle devient claire, elle doit être suivie.

C'est pourquoi le Prophète  dit à Abi Bakr  :

"Je n'ai appelé personne à l'Islam sans qu'il n'ait trébuché sauf Abi Bakr, il n'a pas hésité".

 C'était pour ce mérite que les gens lui promirent leur Bayah (fidélité) le jour d'As-Sakîfah sans aucune réflexion ni hésitation. Sa préséance sur tout le monde était évidente.

{ Il dit : "O mon peuple! Que vous en semble ? Si je me conforme à une preuve de mon Seigneur, si une Miséricorde, (prophétie) échappant à vos yeux, est venue à moi de Sa part, devrons-nous vous l'imposer alors que vous la répugnez? }

[ Sourate 11 - Verset 28 ]

 Nouh  s'adressa à eux en toute politesse et les appela vers la Vérité en toute bonté, tel qu'Allah  dit à Moussa (Moïse) et Harun (Aaron) :

{ Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou (Me) craindra-t-il? }

[ Sourate 20 - Verset 44 ]

Il dit dans un autre Verset :

{ Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon }

[ Sourate 16 - Verset 125 ]

Le Verset : "Si je me conforme à une preuve de mon Seigneur, si une Miséricorde, (prophétie) échappant à vos yeux, est venue à moi de Sa part" signifie la prophétie et la mission divine, et "échappant à vos yeux" signifie que vous étiez incapables de la comprendre ou de la saisir, ainsi vous n'avez pas été guidés vers elle. Et "devrons-nous vous l'imposer alors que vous la répugnez" signifie que nous n'allons pas vous forcer à l'accepter, ni vous l'imposer aussi long que vous ne la voulez pas. "O mon peuple, je ne vous demande pas de richesse en retour. Mon salaire n'incombe qu'à Allah" signifie que je ne cherche aucune récompense en retour pour mon devoir de vous transmettre le Message duquel vous bénéficierez dans les deux mondes. La récompense ne provient que d'Allah dont la récompense est meilleure et durable. Ainsi ne craignez pas que je cherche un avantage financier ou un gain politique, voire un statut social hors de cela.

{ Je ne repousserai point ceux qui ont cru, ils auront à rencontrer leur Seigneur. Mais je vous trouve des gens ignorants }

[ Sourate 11 - Verset 29 ]

Ce verset indique que les siens demandèrent qu'il expulse ceux qui étaient avec lui, ceux qu'ils appelaient des gens abjects. Ils lui promirent que s'il faisait ainsi, ils se joindraient à lui. Il refusa de faire ainsi, et dit : "ils auront à rencontrer leur Seigneur" ce qui veut dire: Je crains que si je les chasse, ils auront un point contre moi quand ils rencontreront leur Seigneur.

C'était aussi le cas avec notre Prophète  Mohammed (saw) quand les mécréants de Qouraych ont demandé qu'il chasse les "abjects" et les Musulmans faibles qui croyaient en lui, tels que Ammâr, Souhayb, Bilâl et d'autres . Mais Allah  interdit qu'il fasse ainsi.

{ Et je ne vous dis pas que je détiens les trésors d'Allah,  je ne connais pas l'inconnaissable, et je ne dis pas que je suis un Ange... }

[ Sourate 11 - Verset 31 ]

Ce verset signifie que je suis seulement Son serviteur et Messager. Je ne possède pas de connaissance autre que ce qu'Allah  m'a appris, et je n'ai aucun pouvoir sur quoique ce soit autre que ce qu'Allah  m'en a fait capable, je ne peux non plus bénéficier ni me nuire hormis de ce qu'Allah  voulait me toucher.

{ Et je ne dis pas non plus aux gens, que vos yeux méprisent, qu'Allah ne leur accordera  aucune faveur; Allah connaît mieux ce qu'il y a dans leurs âmes. (Si je le leur disais), je serais du nombre des injustes }

[ Sourate 11 - Verset 31 ]

Signifie que je ne peux pas témoigner qu'ils n'obtiendront aucune grâce le Jour du Jugement comme récompense. Allah sait mieux leurs actions, et Il les récompensera de par Sa grâce s'ils ont fait du bien, et les punira s'ils ont fait du mal. Il dit, par ailleurs, dans un autre verset : "Ils dirent :

{ Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus vils qui te suivent". Il dit : "Je ne sais pas ce que ceux-là faisaient. Leur compte n'incombe qu'à mon Seigneur. Si seulement vous êtes conscients. Je ne suis pas celui qui repousse les croyants. Je ne suis qu'un avertisseur explicite }

[ Sourate 42 - Versets 111-115 ]

 Les générations se succédaient et les discussions continuaient entre Nouh  et son peuple qui rejeta son appel, Allah  dit dans le Coran :

{ ...Il demeura parmi eux mille ans moins cinquante années. Puis le déluge les emporta alors qu'ils étaient injustes }

[ Sourate 29 - Verset 14 ]

Après une si longue période de temps, quelques uns seulement crurent en lui.

Toutes les fois qu'une génération passait, elle recommandait à la suivante de ne pas prêter attention à Nouh  ni de le croire, et de lui livrer. Quand un enfant grandit, il fut admonesté par son père de jamais croire Nouh. Il devint de leurs caractéristiques de refuser la croyance en Allah  et le chemin de la vérité. Nouh  dit :

{ Et n'engendreront que des pécheurs infidèles }

[ Sourate 71 - Verset 27 ]

{ Ils dirent : "O Nouh, tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte-nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques". Il dit : "C'est Allah seul qui vous l'apportera - s'Il veut - et vous ne saurez y échapper }

[ Sourate 11 - Versets 32 - 33 ]

Le verset signifie que c'est Allah seul Qui peut apporter cette punition, rien ne pourrait Le frustrer. Il est Celui Qui crée les choses en disant 'Sois'— et elles sont.

{ Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voulais vous conseiller, et qu'Allah veuille vous égarer. Il est votre Seigneur, et c'est vers Lui que Vous serez ramenés }

[ Sourate 11 - Verset 34 ]

Cela veut dire que si Allah  voulait vous mettre à l'épreuve, il n'y a personne qui pourrait vous aider. Il est Celui Qui guide et Il est Celui Qui égare.

L’Arche et le Déluge

{ Et il fut révélé à Nouh : "De ton peuple, il n'y aura plus de croyants que ceux qui ont déjà cru. Ne t'afflige pas de ce qu'ils faisaient }

[ Sourate 11 - Verset 36 ]

Ce verset est un réconfort pour Nouh  aussi bien qu'une consolation. Ta mission est complète et tu as accompli tes devoirs. Maintenant tu ne dois pas te chagriner pour eux, Allah  t'enverra bientôt Son aide, et Sa punition pour eux.

{ Et construis l'arche sous Nos yeux et d'après Notre révélation. Et ne M'interpelle plus au sujet des injustes, car ils vont être noyés }

[ Sourate 11 - Verset 37 ]

Il se passa que quand Nouh  perdit espoir et ne vit aucun bienfait dans son peuple, et qu'ils lui faisaient du mal par tous les moyens et rejetèrent complètement la vérité, il invoqua Allah  contre eux pour envoyer sur eux Sa punition. Allah  dit :

{ Nouh, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur (qui exauce les prières). Et Nous le sauvâmes, lui et sa famille, de la grande angoisse }

[ Sourate 37 - Versets 75 - 76 ]

Et dit :

{ Et Nouh, quand auparavant il fit son appel. Nous l'exauçâmes et Nous le sauvâmes, ainsi que sa famille, de la grande angoisse }

[ Sourate 21 - Verset 76 ]

Il  dit aussi :

{ Il dit : "O mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur. Tranche donc clairement entre eux et moi; et sauve-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi }

[ Sourate 42 - Versets 117 - 118 ]

Et dit :

{ Il invoqua donc son Seigneur: Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause) }

[ Sourate 54 - Verset 10 ]

Et dit :

{ Il dit : Seigneur! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de menteur }

[ Sourate 23 - Verset 39 ]

Allah  dit aussi :

{ A cause de leurs fautes, ils ont été noyés, puis on les a fait entrer au Feu, et ils n'ont pas trouvé en dehors d'Allah, de secoureurs. Et Nouh dit : "Seigneur, ne laisse sur la terre aucun infidèle. Si Tu les laisses [en vie], ils égareront Tes serviteurs et n'engendreront que des pécheurs infidèles }

[ Sourate 71 - Versets 25 - 27 ]

Tous leurs péchés ont été accumulés de leur incrédulité et obscénité, ajoutée à cela la prière de leur Prophète contre eux.

Quand le cas atteignit ce point, Allah  ordonna que Nouh  commence à construire l'Arche. C'était un bateau énorme sans préséance.

{ Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui... }

[ Sourate 11 - Verset 38 ]

parce qu'ils ne pouvaient pas croire qu'il y aurait une inondation si énorme qu'elle pourrait tout faire noyer.

{ Il dit : Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquez (de nous) }

[ Sourate 11 - Verset 38 ]

Ce verset signifie : Vous nous ridiculisez pour faire cette arche et attendre une inondation, mais nous vous ridiculisons pour ne pas être guidés, et pour persister dans l'incrédulité et l'ignorance qui vous causeront la noyade.

{ Et vous saurez bientôt à qui viendra un châtiment qui l'humiliera, et sur qui s'abattra un châtiment durable! }

[ Sourate 11 - Verset 39 ]

L'incrédulité et l'entêtement devinrent leurs caractéristiques, et ils seront ainsi dans l'Au-delà, ils diront que Nouh  ne leur avait jamais transmis de Message. Abou Saîd rapporta que le Prophète  dit :

"Nouh sera appelé le Jour de la Résurrection et Il dira : Me voici O Seigneur !

Allah lui dira : As-tu transmis Notre Message? Nouh répondra : Oui. On demandera alors à sa nation: Vous a-t-il transmis le Message? Ils diront: Aucun avertisseur n'est venu à nous.

Allah dira à Nouh : Qui témoignera en ta faveur ? Il répondra : Mohammad et sa nation. Ils témoigneront alors qu'il a transmis le Message. Le Messager d'Allah sera votre témoin, (et c'est justement le sens des propos d'Allah :

{ Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens }

[ Sourate Al-Baqara - la vache - Verset 143 ]

[ Rapporté par Al-Boukhâri ]

Cette Oummah témoignera sur la base du témoignage de leur Prophète  qu'Allah  avait vraiment envoyé Nouh , qu'Il lui avait révélé la vérité, et que Nouh avait parfaitement et complètement transmis cette vérité à son peuple. Il leur ordonna toute chose qui était un avantage pour eux, et leur interdit toute chose qui était blâmable.

C'est ce que fît chaque Prophète pour son peuple. Nouh  les avait prévenus même d'Ad-Dadjâl (l'Antéchrist), pourtant qu'il n'était pas supposé en ces jours-là. Abdoullâh ibn Omar  dit :

« Le Prophète  prononça un discours devant une audience. Il rendit hommage à Allah  comme Il le mérite, cita Ad-Dajjâl (l'Antéchrist) et dit : "Je vous mets en garde contre lui. Il n'y a aucun Prophète qui n 'ait mis les siens en garde contre lui. Nouh en fit autant. Mais je vous dirai sur lui une vérité qu 'aucun Prophète ne révéla à sa nation, sachez qu'il est borgne, alors qu'Allah ne l'est pas »

[ Rapporté par Al-Boukhâri ]

Abou Hourayra  rapporta que le Prophète  dit :

« Vous dirai-je quelque chose sur Ad-Dadjâl qu 'aucun Prophète n 'a jamais dit à son peuple auparavant ? Il est borgne, et il apportera avec lui ce qui paraîtra comme Paradis et Enfer. Mais ce qu'il parait comme Paradis est l'Enfer. Je vous préviens de lui tel a prévenu Nouh son peuple auparavant »

[ Rapporté par Al-Boukhâri ]

Ath-Thawri dit : Allah  lui ordonna de construire une Arche de 80 yards de longueur, et qu'il peigne son intérieur et son extérieur avec du goudron, et que son arc soit courbé, ainsi il pourrait naviguer dans l'eau facilement.

Katâdah dit : Sa longueur était de 300 yards et sa largeur de 50 yards. J'ai trouvé ces dimensions dans la Torah. Al-Hasan Al-Basri dit : Sa longueur était de 600 yards et sa largeur de 300 yards. Mais Ibn Abbâs dit : Sa longueur était de 1.000 yards et sa largeur de 600 yards. Il est dit aussi que sa longueur était de 2.000 yards et sa largeur de 100 yards.

Cependant, il est rapporté à l'unanimité que sa hauteur était de 30 yards. C'était un bateau à trois étages, chaque étage d'une hauteur de dix yards. L'étage inférieur était réservé aux animaux et au bétail, l'étage au milieu était réservé aux êtres humains, et l'étage supérieur était réservé aux oiseaux.

Allah dit :

{ Il dit : "Seigneur! Apporte-moi secours parce qu'ils me traitent de menteur". Nous lui révélâmes: "Construis l'arche sous Nos yeux et selon Notre révélation... }

[ Sourate 23 - Versets 26 - 27 ]

Ces Versets signifient : Construis-la selon Notre Ordre, sous Notre regard, ainsi Nous te montrerons comment la construire d'une manière qui l'aide à supporter cette Inondation puissante.

{ ...Et quand Notre commandement viendra et que le four bouillonnera, achemine là-dedans un couple de chaque espèce, ainsi que ta famille, sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée; et ne t'adresse pas à Moi au sujet des injustes, car ils seront fatalement noyés }

[ Sourate Al-Muminoun - les croyants - Verset 27 ]

Allah  lui ordonna que quand Son Décret viendra et que la punition arrivera, il devra embarquer sur cette Arche un couple de chaque espèce d'animaux; mâle et femelle, et de tout ce qui a une âme afin que les espèces puissent survivre. Il devra prendre aussi avec lui sa famille, excepté ceux qui avaient rejeté son appel, parce que le décret d'Allah fut lancé contre eux. Il lui ordonna de ne pas Lui parler à leur sujet quand la Punition arrivera.

La majorité des oulémas sont de l'opinion qu'At-Tannoûr, ou le four, dénote la surface de la terre; signifiant que de la terre commença à jaillir de l'eau de partout, même des fours qui étaient construits d'argile pour cuire du pain, jaillissaient de l'eau. Mais dans une autre opinion d'Ibn Abbâs, At-Tannoûr était une source en Inde, alors qu'Ach-Chaabi dit qu'il était à Al-Koufah, et Katâdah dit qu'il était dans la Péninsule Arabique. Cependant, cette seconde opinion ne repose pas sur des preuves évidentes.

Allah  dit:

{ Puis, lorsque Notre commandement vint et que le four se mit à bouillonner (d'eau), Nous dîmes: "Charge (dans l'arche) un couple de chaque espèce ainsi que ta famille - sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé - et ceux qui croient". Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux }

[ Sourate 11 - Verset 40 ]

Il est dit dans la Bible qu'il lui fut ordonné d'embarquer sept couples d'animaux domestiques, et un seul couple d'animaux sauvages. Cependant, cela contredit le concept Coranique qui utilise le ternie 'Ithnayn' qui en dénote deux.

"...ainsi que ta famille sauf ceux contre qui le décret est déjà prononcé" ce qui veut dire : Prends seulement les croyants de ta famille, et laisse ceux qui ne croient pas. Son fils Yem était l'un des mécréants, tel que cela sera expliqué plus tard.

"...et ceux qui croient" veut dire : Prends les croyants parmi ton peuple. "Or, ceux qui avaient cru avec lui étaient peu nombreux". Cela se passa en dépit du fait que Nouh  les avait appelés au chemin d'Allah  pendant une très longue durée, jour et nuit, en public et séparément, quelquefois il leur délivrait des menaces et parfois des promesses Divines.

 

Les oulémas musulmans tiennent à contredire l'opinion concernant le nombre de gens embarqués sur l'Arche avec Nouh :

Il est rapporté par Ibn Abbâs  qu'ils étaient 80 personnes avec leurs femmes. Kaaboul-Ahbâr dit qu'ils étaient 72 personnes.

Il est dit que parmi la famille de Nouh, il y avait Nouh lui-même, ses trois fils, avec ses quatre belles-filles et la femme de Yem qui ne croyait pas en Nouh.

Si nous prenons cette opinion, cela contredira le Coran que seuls les croyants montèrent à bord du bateau. Dans une autre opinion, il est dit qu'il y avait sept personnes parmi sa famille.

La femme de Nouh qui donna naissance à tous ses enfants, mourut avant l'Inondation. Dans un autre rapport, il est dit qu'elle fut noyée avec des mécréants. La Bible dit qu'elle était dans l'Arche, ainsi il est possible qu'elle mécrut après.

{ Et lorsque tu seras installé, toi et ceux qui sont avec toi, dans l'arche, dis : "Louange à Allah qui nous a sauvés du peuple des injustes". Et dis : Seigneur, fais-moi débarquer d'un débarquement béni }

[ Sourate 23 - Versets 28 - 29 ]

Allah ordonna à Nouh  de Le louer pour l'Arche qu'il lui a soumise pour sa sauvegarde. Il le sauva et ceux qui croyaient, et fit noyer les perdants.

{ Celui qui a créé les couples dans leur totalité et a fait pour vous, des vaisseaux et des bestiaux, des montures, afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu'ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez : "Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n'étions pas capables de les dominer. C'est vers notre Seigneur que nous retournerons" }

[ Sourate 43 - Versets 12 - 14 ]

Allah  ordonna que nous récitions des prières ou des supplications avant de commencer quelque chose, ainsi nous pourrions gagner Sa bénédiction et Sa bonté, et atteindre un résultat favori. Allah  ordonna aussi à son Prophète  quand il émigra, de réciter cette prière :

{ Et dis : "O mon Seigneur, fais que j'entre par une entrée de vérité et que je sorte par une sortie de vérité; et accorde-moi de Ta part, un pouvoir bénéficiant de Ton secours" }

[ Sourate 17 - Verset 80 ]

Nouh  se conforma à l'Ordre d'Allah et dit :

{ Montez dedans. Que sa course et son mouillage soient au Nom d'Allah. Certes mon Seigneur est Pardonneur et Miséricordieux }

[ Sourate 11 - Verset 41 ]

Ce qui veut dire que l'Arche commencera au Nom d'Allah et finira son voyage au Nom d'Allah.

{ Et elle vogua en les emportant au milieu des vagues comme des montagnes }

[ Sourate 11 - Verset 42 ]

L'inondation était si gigantesque que la terre n'avait jamais témoigné d'une telle calamité catastrophique. Le ciel s'ouvrit en toute générosité, et de la terre jaillissait l'eau de partout.

Allah dit dans la Sourate Al-qamar:

{ Il invoqua donc son Seigneur : "Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)". Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle, et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d'après un ordre qui était déjà décrété dans une chose [faite]. Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l'arche], et voguant sous Nos yeux: récompense pour celui qu'on avait renié [Nouh] }

[ Sourate 54 - Versets 10 - 14 ]

"...voguant sous Nos yeux" signifie qu'elle naviguait dans Notre sécurité et sauvegarde, dans Notre protection et garde.

Ibn Jarîr cita que l'Inondation commença le 13 août selon le calendrier Copte.

Dans la Sourate Al-Hâqqah, il est dit :

{ C'est Nous qui, quand l'eau déborda, vous avons chargés sur l'Arche afin d'en faire pour vous un rappel que toute oreille fidèle conserve }

[ Sourate 69 - Versets 11 - 12 ]

Un groupe d'exégètes soutient l'opinion que le jet d'eau atteignait la hauteur de 15 yards au-dessus de la plus haute montagne sur la terre. C'est aussi l'opinion qui se trouve dans la Bible. (La Bible, Genèse 7:20). Selon une autre opinion, il est avancé que l'eau atteignait 80 yards, et entourait la terre entière de l'est à l'ouest, ses plaines et ses montagnes, ses déserts et ses forêts. Tout être vivant mourut à cause de cette Inondation.

"Et Nouh appela son fils, qui restait en un lieu écarté (non loin de l'arche) : { O mon enfant, monte avec nous et ne reste pas avec les mécréants". Il répondit : "Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau". Et Nouh lui dit : "II n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre d'Allah. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde". Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés }

[ Sourate 11 - Versets 42 - 43 ]

 C'était Yem le fils de Nouh qui était le frère de Sem, Cham et Japhet. Quelques-uns dirent que son nom était Kénan. Il était mécréant et malfaiteur. Il s'opposait à son père et refusait d'accepter ses enseignements, ainsi il fut noyé. Mais ceux qui, pourtant, n'avaient pas de rapport avec son père, mais étaient ses partisans, échappèrent à la Punition.

{ Et il fut dit : "O terre, absorbe ton eau! Et toi, ciel, cesse (de pleuvoir)!" L'eau baissa, l'ordre fut exécuté et l'arche s'installa sur le Joudi, et il fut dit : Que disparaissent les gens pervers ! }

[ Sourate 11 - Verset 44]

Quand personne n'est resté des malfaiteurs, ni de ceux qui adoraient autre qu'Allah, Allah  ordonna que la terre avale l'eau, et ordonna que le ciel cesse de pleuvoir. L'Ordre fut exécuté et la punition fut infligée. Ils furent privés de la Pitié d'Allah  et de Son pardon à cause de leur attitude têtue envers Lui.

Allah, alors, cita l'appel de Nouh à son fils, et son invocation à Allah  de ne pas faire noyer son fils. Il dit à Allah : Tu m'avais promis de sauver ma famille avec moi, et mon fils est un membre de ma famille, alors comment le fais-tu noyer?

Il lui fut répondu que son fils n'était pas un membre de la famille qu'Allah  avait promis de secourir. Ce qu'il dit était :

{ ...ainsi que ta famille, sauf ceux d'entre eux contre qui la parole a déjà été prononcée...}

[ Sourate Al--Muminoun - le butin - Verset 27]

Ce fils était de ceux contre qui le Décret d'Allah avait déjà été décrété, à cause de son incrédulité et de sa désobéissance. Ainsi, il se mit du côté des mécréants et se dirigea vers les mêmes conséquences naturelles.

{ Il fut dit : O Nouh, débarque avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi et sur des communautés (issues) de ceux qui sont avec toi. Et il y (en) aura des communautés auxquelles Nous accorderons une jouissance temporaire; puis un châtiment douloureux venant de Nous les touchera }

[ Sourate 11 - Verset 48 ]

Allah  ordonna que Nouh  sorte de l'Arche après qu'il soit descendu sur la montagne Joudi, et l'eau suinta dans la terre et sécha, "avec Notre sécurité et Nos bénédictions sur toi..." signifie que tu descendes et que tu sortes sans peur et avec la bénédiction sur toi, et sur ceux qui naîtront de tes générations venant après toi. Allah ne donna pas d'enfants à ces croyants qui furent sauvés avec Nouh. Ainsi toute la lignée humaine revient aux fils de Nouh. Ainsi ils sont la postérité de Cham, de Ham ou de Japhet.

Allah  dit :

{ Et Nous fîmes de sa descendance les seuls survivants }

[ Sourate 37 - Verset 77 ]

Saîd ibn Al-Mousayyab dit : Nouh  avait trois fils : Sem, Japhet et Cham. Chacun d'entre eux avait trois enfants. De la progéniture de Sem vinrent les Arabes, les Persans et les Romans. De la postérité de Japhet vinrent les Turcs, As-Saqâlibah et les Gog et Magog. Et de Cham commença la lignée des Coptes, les Soudanais et les Berbères.

Il est aussi dit que les trois enfants de Nouh naquirent après l'Inondation. Son fils Kénan mourut dans l'Inondation, et Abir naquit et mourut avant l'Inondation. Cependant, il semblerait que ses trois enfants étaient avec lui avec leurs femmes et mère à bord. C'est ce que nous trouvons aussi dans la Torah.

Le Testament de Noé-Nouh

L'imam Ahmad rapporta de Abdillâh ibn Omar  ses propos :

"Pendant que nous étions assis avec le Prophète Mohammed (saw), un bédouin vint à lui portant un long vêtement (Joubbah) fabriqué à Saihân en Syrie, tissée avec de la soie.

Le Prophète dit :

"Cet ami du vôtre a mis un style Persan pur et a effacé tout signe de berger."

Ensuite, il le saisit de sa Joubbah et dit :

"Je ne vois pas sur toi le tissu de ceux qui n'emploient pas leur intelligence ?"

Ensuite, il lui dit :

"Quand la mort s'approcha du Prophète Nouh , il donna son dernier conseil à ses fils en disant : 'Je vais vous dire mon testament : j'enjoins sur vous deux choses et vous défendre de deux choses. J'enjoins sur vous la croyance qu'il n'y a point de divinité en dehors d'Allah. Si les sept cieux et les sept terres étaient mis sur un côté de la balance, et l'expression "La ilâha illallâh" sur l'autre, cette expression excellera et emportera l'autre côté. Et je vous défends le Chirk (associer des partenaires à Allah), l'orgueil et l'arrogance".

Ibn Omar  rapporta qu'on dit au Prophète  :

"O Messager d'Allah ! Nous savons ce que signifie le Chirk, mais qu'est-ce qu'est l'arrogance ? S'agit-il d'avoir une paire de belles chaussures avec de beaux lacets ?"

Le Prophète  répondit: "Non"  - Puis quelqu'un dit: "S'agit-il de porter un beau vêtement ?"

Le Prophète répondit encore: "Non" Une autre personne l'interrogea s'il s'agissait de posséder une monture?

Le Prophète dit : "Non." On demanda aussi s'il s'agissait d'amis et de séance avec eux ?

Le Prophète dit : "Non." On dit enfin: "Qu'est-ce que c'est l'arrogance alors" ?

Le Prophète dit : "L'arrogance consiste à négliger la Vérité et empiéter sur les droits des gens".

JOSEPH-YOUSOUF

Majestueux Coran : Sourate 12. Joseph (Yusuf)

Révélé avant Hégire. Il y'a 111 versets

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Alif, Lam, Ra. Tels sont les versets du Livre explicite.

2. Nous l'avons fait descendre, un Coran en [langue] arabe, afin que vous raisonniez.

3. Nous te racontons le meilleur récit, grâce à la révélation que Nous te faisons dans le Coran même si tu étais auparavant du nombre des inattentifs (à ces récits).

4. Quand Joseph dit à son père: ‹Ô mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi›.

5. ‹Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision a tes frères car ils monteraient un complot contre toi; le Diable est certainement pour l'homme un ennemi déclaré.

6. Ainsi ton Seigneur te choisira et l'enseignera l'interprétation des rêves, et Il parfera Son bienfait sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme Il l'a parfait auparavant sur tes deux ancêtres, Abraham et Isaac car ton Seigneur est Omniscient et Sage.

7. Il y avait certainement, en Joseph et ses frères, des exhortations pour ceux qui interrogent,

8. quand ceux-ci dirent: ‹Joseph et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.

9. Tuez Joseph ou bien éloignez-le dans n'importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers nous, et que vous soyez après cela des gens de bien›.

10. L'un d'eux dit: ‹Ne tuez pas Joseph, mais jetez-le si vous êtes disposés à agir, au fond du puits afin que quelque caravane le recueille›.

11. Ils dirent: ‹Ô notre père, qu'as-tu à ne pas te fier à nous au sujet de Joseph? Nous sommes cependant bien intentionnés a son égard.

12. Envoie-le demain avec nous faire une promenade et jouer. Et nous veillerons sur lui›.

13. Il dit: ‹Certes, je m'attristerai que vous l'emmeniez; et je crains que le loup ne le dévore dans un moment où vous ne ferez pas attention a lui›.

14. Ils dirent: ‹Si le loup le dévore alors que nous sommes nombreux, nous seront vraiment les perdants›.

15. Et lorsqu'ils l'eurent emmené, et se furent mis d'accord pour le jeter dans les profondeurs invisibles du puits, Nous lui révélâmes: ‹Tu les informeras sûrement de cette affaire sans qu'il s'en rendre compte›.

16. Et ils vinrent a leur père, le soir, en pleurant.

17. Ils dirent: ‹Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité›.

18. Ils apportèrent sa tunique tachée d'un faux sang. Il dit: ‹Vos âmes, plutòt, vous ont suggéré quelque chose... [Il ne me reste plus donc] qu'une belle patience! C'est Allah qu'il faut appeler au secours contre ce que vous racontez!›

19. Or, vint une caravane. Ils envoyèrent leur chercheur d'eau, qui fit descendre son eau. Il dit: ‹Bonne nouvelle! Voilà un garçon!› Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Allah cependant savait fort bien ce qu'ils faisaient.

20. Et ils le vendirent à vil prix: pour quelques dirhams comptés. Ils le considéraient comme indésirable.

21. Et celui qui l'acheta était de l'Egypte, Il dit à sa femme: ‹Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu'il nous soit utile ou que nous l'adoptions comme notre enfant.› Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l'interprétation des rêves. Et Allah est souverain en Son Commandement: mais la plupart des gens ne savent pas.

22. Et quand il eut atteint sa maturité Nous lui accordâmes sagesse et savoir. C'est ainsi que nous récompensons les bienfaisants.

23. Or celle [Zulikha] qui l'avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit: ‹Viens, (je suis prête pour toi!)› - Il dit: ‹Qu'Allah me protège! C'est mon maître qui m'a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas›.

24. Et, elle le désira. Et il l'aurai désirée n'eût été ce qu'il vit comme preuve évidente de son Seigneur. Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude. Il était certes un de Nos serviteurs élus.

25. Et tous deux coururent vers la porte, et elle lui déchira sa tunique par derrière. Ils trouvèrent le mari [de cette femme] à la porte. Elle dit: ‹Quelle serait la punition de quiconque a voulu faire du mal à ta famille sinon la prison, ou un châtiment douloureux?›

26. [Joseph] dit: ‹C'est elle qui a voulu me séduire›. Et un témoin, de la famille de celle-ci témoigna: ‹Si sa tunique [à lui] est déchirée par devant, alors c'est elle qui dit la vérité, tandis qu'il est du nombre des menteurs.

27. Mais si sa tunique est déchirée par derrière, alors c'est elle qui mentit, tandis qu'il est du nombre des véridiques›.

28. Puis, quand il (le mari) vit la tunique déchirée par derrière, il dit: ‹C'est bien de votre ruse de femmes! Vos ruses sont vraiment énormes!

29. Joseph, ne pense plus à cela! Et toi, (femme), implore le pardon pour ton péché car tu es fautives›.

30. Et dans la ville, des femmes dirent: ‹La femme d'Al-Azize essaye de séduire son valet! Il l'a vraiment rendue folle d'amour. Nous la trouvons certes dans un égarement évident.

31. Lorsqu'elle eut entendu leur fourberie, elle leur envoya [des invitations,] et prépara pour elles une collation; et elle remit à chacune d'elles un couteau. Puis elle dit: ‹Sors devant elles, (Joseph!)› - Lorsqu'elles le virent, elles l'admirèrent, se coupèrent les mains et dirent: ‹A Allah ne plaise! Ce n'est pas un être humain, ce n'est qu'un ange noble!›

32. Elle dit: ‹Voilà donc celui à propos duquel vous me blâmiez. J'ai essayé de le séduire mais il s'en défendit fermement. Or, s'il ne fait pas ce que je lui commande, il sera très certainement emprisonné et sera certes parmi les humiliés›.

33. Il dit: ‹Ô mon Seigneur, la prison m'est préférable à ce à quoi elles m'invitent. Et si Tu n'écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombre des ignorants› [des pêcheurs].

34. Son Seigneur l'exauça donc, et éloigna de lui leur ruse. C'est Lui, vraiment, qui est l'Audient et l'Omniscient.

35. Puis, après qu'ils eurent vu les preuves (de son innocence), il leur sembla qu'ils devaient l'emprisonner pour un temps.

36. Deux valets entrèrent avec lui en prison. L'un d'eux dit: ‹Je me voyais [en rêve] pressant du raisin...› Et l'autre dit: ‹Et moi, je me voyais portant sur ma tête du pain dont les oiseaux mangeaient. Apprends-nous l'interprétation (de nos rêves), nous te voyons au nombre des bienfaisants›.

37. ‹La nourriture qui vous est attribuée ne vous parviendra point, dit-il, que je ne vous aie avisés de son interprétation [de votre nourriture] avant qu'elle ne vous arrive. Cela fait partie de ce que mon Seigneur m'a enseigné. Certes, j'ai abandonné la religion d'un peuple qui ne croit pas en Allah et qui nie la vie future›.

38. Et j'ai suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Il ne nous convient pas d'associer à Allah quoi que ce soit. Ceci est une grâce d'Allah sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.

39. Ô mes deux compagnons de prison! Qui est le meilleur: des Seigneurs éparpillés ou Allah, l'Unique, le Dominateur suprême?

40. Vous n'adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l'appui desquels Allah n'a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n'appartient qu'Allah. Il vous a commandé de n'adorer que Lui. Telle est la religion droite; mais la plupart des gens ne savent pas.

41. Ô mes deux compagnons de prison! L'un de vous donnera du vin à boire à son maître; quand à l'autre, il sera crucifié, et les oiseaux mangeront de sa tête. L'affaire sur laquelle vous me consultez est déjà décidée.›

42. Et il dit à celui des deux dont il pensait qu'il serait délivré: ‹Parle de moi auprès de ton maître›. Mais le Diable fit qu'il oublia de rappeler (le cas de Joseph) à son maître. Joseph resta donc en prison quelques années.

43. Et le roi dit: ‹Et vérité, je voyais (en rêve) sept vaches grasses mangées par sept maigres; et sept épis verts, et autant d'autres, secs. Ô conseil de notables, donnez-moi une explication de ma vision, si vous savez interpréter le rêve›.

44. Ils dirent: ‹C'est un amas de rêves! Et nous ne savons pas interpréter les rêves!›

45. Or, celui des deux qui avait été délivré et qui, après quelque temps se rappela, dit: ‹Je vous en donnerai l'interprétation. Envoyez-moi donc›.

46. ‹Ô toi, Joseph, le véridiques! Eclaire-nous au sujet de sept vaches grasses que mangent sept très maigres, et sept épis verts et autant d'autres, secs, afin que je retourne aux gens et qu'ils sachent [l'interprétation exacte du rêve]›.

47. Alors [Joseph dit]: ‹Vous sèmerez pendant sept années consécutives. Tout ce que vous aurez moissonné, laissez-le en épi, sauf le peu que vous consommerez.

48. Viendront ensuite sept année de disette qui consommeront tout ce que vous aurez amassé pour elles sauf le peu que vous aurez réservé [comme semence].

49. Puis, viendra après cela une année où les gens seront secourus [par la pluie] et iront au pressoir.›

50. Et le roi dit: ‹Amenez-le moi›. Puis, lorsque l'émissaire arriva auprès de lui, [Joseph] dit: ‹Retourne auprès de ton maître et demande-lui : ‹Quelle était la raison qui poussa les femmes à se couper les mains? Mon Seigneur connaît bien leur ruse›.

51. Alors, [le roi leur] dit: ‹Qu'est-ce donc qui vous a poussées à essayer de séduire Joseph?› Elles dirent: ‹A Allah ne plaise! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui›. Et la femme d'Al-Azize dit: ‹Maintenant la vérité s'est manifestée. C'est moi qui ai voulu le séduire. Et c'est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques!›

52. ‹Cela afin qu'il sache que je ne l'ai pas trahi en son absence, et qu'en vérité Allah ne guide pas la ruse des traîtres.

53. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux›.

54. Et le roi dit: ‹Amenez-le moi: je me le réserve pour moi- même›. Et lorsqu'il lui eut parlé, il dit: ‹Tu es dès aujourd'hui prés de nous, en une position d'autorité et de confiance›.

55. Et [Joseph] dit: ‹Assigne-moi les dépòts du territoire: je suis bon gardien et connaisseurs›.

56. Ainsi avons-nous affermi (l'autorité de) Joseph dans ce territoire et il s'y installait là où il le voulait. Nous touchons de Notre miséricorde qui Nous voulons et ne faisons pas perdre aux hommes de bien le mérite [de leurs oeuvres].

57. Et la récompense de l'au-delà est meilleure pour ceux qui ont cru et ont pratiqué le piété.

58. Et le frères de Joseph vinrent et entrèrent auprès de lui. Il les reconnut, mais eux ne le reconnurent pas.

59. Et quand il leur eut fourni leur provision, il dit: ‹Amenez-moi un frère que vous avez de votre père. Ne voyez-vous pas que je donne la pleine mesure et que je suis le meilleur des hòtes?

60. Et si vous ne me l'amenez pas, alors il n'y aura plus de provision pour vous, chez moi; et vous ne m'approcherez plus›.

61. Ils dirent: ‹Nous essayerons de persuader son père. Certes, nous le ferons›.

62. Et il dit à Ses serviteurs: ‹Remettez leurs marchandises dans leurs sacs: peut-être les reconnaîtront-ils quand ils seront de retour vers leur famille et peut- être qu'ils reviendront›.

63. Et lorsqu'ils revinrent à leur père, ils dirent: ‹Ô notre père, il nous sera refusé [à l'avenir] de nous ravitailler [en grain]. Envoie donc avec nous notre frère, afin que nous obtenions des provisions. Nous le surveillerons bien›.

64. Il dit: ‹Vais-je vous le confier comme, auparavant, je vous ai confié son frère? Mais Allah est le meilleur gardien, et Il est Le plus Miséricordieux des miséricordieux!›

65. Et lorsqu'ils ouvrirent leurs bagages, ils trouvèrent qu'on leur avait rendu leurs marchandises. Ils dirent: ‹Ô notre père. Que désirons-nous [de plus]? Voici que nos marchandises nous ont été rendues. Et ainsi nous approvisionnerons notre famille, nous veillerons à la sécurité de notre frère et nous nous ajouterons la charge d'un chameau et c'est une charge facile›.

66. - Il dit: ‹Jamais je ne l'enverrai avec vous, jusqu'à ce que vous m'apportiez l'engagement formel au nom d'Allah que vous me le ramènerez à moins que vous ne soyez cernés›. Lorsqu'ils lui eurent apporté l'engagement, il dit: ‹Allah est garant de ce que nous disons›.

67. Et il dit: ‹Ô mes fils, n'entrez pas par une seule porte, mais entrez par portes séparées. Je ne peux cependant vous être d'aucune utilité contre les desseins d'Allah. La décision n'appartient qu'à Allah: en lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent en lui leur confiance la place en lui›.

68. Etant entrés comme leur père leur avait commandé [cela] ne leur servit à rien contre (les décrets d') Allah. Ce n'était [au reste] qu'une précaution que Jacob avait jugé [de leur recommander]. Il avait pleine connaissance de ce que nous lui avions enseigné. Mais la plupart des gens ne savent pas.

69. Et quand ils furent entrés auprès de Joseph, [celui-ci] retînt son frère auprès de lui en disant: ‹Je suis ton frère. Ne te chagrine donc pas pour ce qu'ils faisaient›.

70. Puis, quand il leur eut fourni leurs provisions, il mit la coupe dans le sac de son frère. Ensuite un crieur annonça: ‹Caravaniers! vous êtes des voleurs›.

71. Ils se retournèrent en disant: ‹Qu'avez vous perdu?›

72. Ils répondirent: ‹Nous cherchons la grande coupe du roi. La charge d'un chameau à qui l'apportera et j'en suis garant›.

73. ‹Par Allah, dirent-ils, vous savez certes que nous ne sommes pas venus pour semer la corruption sur le territoire et que nous ne sommes pas des voleurs›.

74. - Quelle sera donc la sanction si vous êtes des menteurs? (dirent-ils).

75. Ils dirent: ‹La sanction infligée à celui dont les bagages de qui la coupe sera retrouvée est: [qu'il soit livré] lui-même [à titre d'esclave à la victime du vol]. C'est ainsi que nous punissons les malfaiteurs›.

76. [Joseph] commença par les sacs des autres avant celui de son frère; puis il la fit sortir du sac de son frère. Ainsi suggérâmes-Nous cet artifice à Joseph. Car il ne pouvait pas se saisir de son frère, selon la justice du roi, à moins qu'Allah ne l'eût voulu. Nous élevons en rang qui Nous voulons. Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus docte que lui].

77. Ils dirent: ‹S'il a commis un vol, un frère à lui auparavant a volé aussi. ‹Mais Joseph tint sa pensée secrète, et ne la leur dévoila pas. Il dit [en lui même]: ‹Votre position est bien pire encore! Et Allah connaît mieux ce que vous décrivez›.

78. - Ils dirent: ‹Ô Al-Azize, il a un père très vieux; saisis-toi donc de l'un de nous, à sa place. Nous voyons que tu es vraiment du nombre des gens bienfaisants›.

79. - Il dit: ‹Qu'Allah nous garde de prendre un autre que celui chez qui nous avons trouvé notre bien! Nous serions alors vraiment injustes.

80. Puis, lorsqu'ils eurent perdu tout espoir [de ramener Benyamin] ils se concertèrent en secret. Leur aîné dit: ‹Ne savez-vous pas que votre père a pris de vous un engagement formel au nom d'Allah, et que déjà vous y avez manqué autrefois à propos de Joseph? Je ne quitterai point le territoire, jusqu'à ce que mon père me le permette ou qu'Allah juge en ma faveur, et Il est le meilleur des juges.

81. retournez à votre père et dites: ‹Ô notre père, ton fils a volé. Et nous n'attestons que ce que nous savons. Et nous n'étions nullement au courant de l'inconnu.

82. Et interroge la ville où nous étions, ainsi que la caravane dans la quelle nous sommes arrivés. Nous disons réellement la vérité.›

83. Alors [Jacob] dit: ‹Vos âmes plutòt vous inspiré [d'entreprendre] quelque chose!... Oh! belle patience. Il se peut qu'Allah me les ramènera tous les deux. Car c'est Lui l'Omniscient, le Sage›.

84. Et il se détourna d'eux et dit: ‹Que mon chagrin est grand pour Joseph!› Et ses yeux blanchirent d'affliction. Et il était accablé.

85. - Ils dirent: ‹Par Allah! Tu ne cesseras pas d'évoquer Joseph, jusqu'à ce que t'épuises ou que tu sois parmi les morts›.

86. - Il dit: ‹Je ne me plains qu'à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. Et, je sais de la part d'Allah, ce que vous ne savez pas.

87. Ô mes fils! Partez et enquérez-vous de Joseph et de son frère. Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah›.

88. Et lorsqu'ils s'introduisirent auprès de [Joseph,] ils dirent: ‹Ô al-Azize, la famine nous a touchés nous et notre famille; et nous venons avec marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité. Certes, Allah récompense les charitables!›

89. - Il dit: ‹Savez-vous ce que vous avez fait de Joseph et de son frère alors que vous étiez ignorant? [injustes]›.

90. - Ils dirent: ‹Est-ce que tu es... Certes, tu es Joseph!› - Il dit: ‹Je suis Joseph, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés. Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants›.

91. - Ils dirent: ‹Par Allah! Vraiment Allah t'a préféré à nous et nous avons été fautifs›.

92. - Il dit: ‹Pas de récrimination contre vous aujourd'hui! Qu'Allah vous pardonne. C'est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux.

93. Emportez ma tunique que voici, et appliquez-la sur le visage de mon père: il recouvrera [aussitòt] la vue. Et amenez-moi toute votre famille›.

94. - Et dès que la caravane franchit la frontière [de Canaan], leur père dit: ‹Je décèle, certes, l'odeur de Joseph, même si vous dites que je radote›.

95. Ils lui dirent: ‹Par Allah te voilà bien dans ton ancien égarement›.

96. Puis quand arriva le porteur de bonne annonce, il l'appliqua [la tunique] sur le visage de Jacob. Celui-ci recouvra [aussitòt] la vue, et dit: ‹Ne vous ai-je pas dit que je sais, par Allah, ce que vous ne savez pas?›

97. - Ils dirent: ‹Ô notre père, implore pour nous la rémission de nos péchés. Nous étions vraiment fautifs›.

98. - Il dit: ‹J'implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur. Car c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux›.

99. Lorsqu'ils s'introduisirent auprès de Joseph, celui-ci accueillit ses père et mère, et leur dit: ‹Entrez en Egypte, en toute sécurité, si Allah le veut!›

100. Et il éleva ses parents sur le tròne, et tous tombèrent devant lui, prosternés Et il dit: ‹Ô mon père, voilà l'interprétation de mon rêve de jadis. Allah l'a bel et bien réalisé... Et Il m'a certainement fait du bien quand Il m'a fait sortir de prison et qu'Il vous a fait venir de la compagne, [du désert], après que le Diable ait suscité la discorde entre mes frères et moi. Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu'Il veut. Et c'est Lui L'Omniscient, le Sage.

101. Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi Le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'au-delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux.

102. Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n'étais pas auprès d'eux quand ils se mirent d'accords pour comploter.

103. Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent.

104. Et tu ne leur demandes aucun salaire pour cela. Ce n'est là qu'un rappel adressé à l'univers.

105. Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s'en détournant!

106. Et la plupart d'entre eux ne croient en Allah, qu'en lui donnant des associés.

107. Est-ce qu'ils sont sûrs que le châtiment d'Allah ne viendra pas les couvrir ou que l'Heure ne leur viendra pas soudainement, sans qu'ils s'en rendent compte?

108. Dis: ‹Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] d'Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Allah! Et je ne suis point du nombre des associateurs.

109. Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes originaires des cités, à qui Nous avons fait des révélations. [Ces gens là] n'ont-ils pas parcouru la terre et considéré quelle fut la fin de ceux qui ont vécu avant eux? La demeure de l'au-delà est assurément meilleure pour ceux qui craignent [Allah]. Ne raisonnerez- vous donc pas?

110. Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent pensé qu'ils étaient dupés voilà que vint à eux Notre secours. Et furent sauvés ceux que Nous voulûmes. Mais Notre rigueur ne saurait être détournée des gens criminels.

111. Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d'intelligence. Ce n'est point là un récit fabriqué. C'est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient.

Allah dit la Vérité


 

Suite page suivant

ISLAM 33 : « Histoires exemplaires des Prophètes (paix sur eux)» (4/5)

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche