DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 45 : « La Kaaba à Mekkah Rapport 1 » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 05:17

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 45 :

« La Kaaba à Mekkah Rapport 1 »

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

Ribaat 1433H/ Février 2012

1er Rapport: La Kaaba et la Mecque (Mekkah) dans les anciennes écritures

 

1/ "BACA" ET "MEKKAH" NE FONT QU’UN

Rapport la Ka'ba 1

http://dialoguecm.free.fr/spip.php?rubrique2

vendredi 16 février 2007, par  Medhi

La Sainte Ka’aba construite par Abraham et son fils Ismaël se trouve à la Mecque. Le terme Mekkah (La Mecque) a été mentionné une fois dans le Saint Coran, la Victoire Eclatante (48:24). Suivant le dialecte en usage dans les tribus, "Baca" est un autre nom pour "Mekkah". Il en a été fait mention une fois, à nouveau, dans le Coran, La Famille d’Imran, (3:96) : "En vérité, la première demeure assignée à l’humanité [comme lieu d’adoration] fut Baca [Mekkah], source de bénédictions et une guidée pour tous les gens."
Chose absolument stupéfiante, le mot "Baca" a été mentionné par le Prophète David, [P.B.S.L.], dans les Psaumes (84:6) : "La pluie forme aussi des flaques qui s’écoulent par la vallée de Baca se rassemblant en un puits." Ce puits-là est la célèbre source de Zemzem que l’on trouve encore à l’heure actuelle, et toute proche de la Ka’aba.

 

2/ LE PROPHETE MOHAMMED (SAW) RAPPORT 5 : « Description de la Kaaba dans la Bible »

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-le-prophete-mohammed-saw-rapport-4-description-de-la-kaaba-dans-la-bible-77973530.html

Mohammed (saw) : Salla Allahou 'Alayhi wa Salam: paix et bénédiction d’Allah sur lui

KAABA = LA MAISON D’ALLAH

Rapport Ribaat

Louanges à Allah qui Multiplie les preuves sur Son Prophète Mohammed et l’Islam comme Il Multiplie les bonnes actions du musulman !

Face aux preuves irréfutables contenues dans les anciennes écritures concernant les Prophéties sur la Maison sacré d’Allah : la Kaaba à Mecca (la Mecque), les commentateurs Bibliques manipulateur d’esprit ne manquent jamais de caché ces Vérités par des interprétations imaginaires, des mensonges, des contradictions, des fictions, des rêves, des calomnies et autres poussière jeter sur vos yeux pour vous empêchez d’entrer au Paradis d’Allah Eternellement, à l’image de Satan qui fit sortir Adam et Eve du Paradis par la ruse.

Cependant la faux est voué à disparaitre !

Extrait de "Le jour de la Colère" de Safar ibn 'Abdar-Rahman al-Hawali,

***

Note :

Mohammed (saw) : Salla Allahou 'Alayhi wa Salam: paix et bénédiction d’Allah sur lui

Jésus, Moïse, Abraham, Salomon, Jacob, Adam (as) : ‘Alayhi salam : paix sur lui

Un des compagnons du Prophète : (raa) radhiallahu ‘anhou: Que Allah soit satisfait de lui

***

Citation

L'avenir de Jérusalem est le principal enjeu du plus dangereux conflit mondial. Ceci est consenti par les politiciens, les observateurs et les chercheurs du monde entier.

Le problème de Jérusalem est l'emplacement de La Sainte Maison d'Allah, appelée la mosquée d'Al Aqsa par les musulmans et dans les récits prophétiques, et nommée Le Temple par les juifs et les fondamentalistes tributaires des prophéties bibliques.

Ces dernières montrent clairement le lien entre la fierté et la splendeur futures de La Maison d'Allah et de Sa nouvelle Qibla, et la sainte nation choisie qui L'adorera précisément à cet endroit. Quelque soit l'emplacement de cette Maison, on y trouvera cette nation qu'Allah a promis nombreuse, établie et dotée d'une Foi au delà de toute autre, et à laquelle il a promis de donner la suprématie sur les royaumes des mécréants pour toujours ; où que nous rencontrions cette nation, on y trouvera leur Qibla et son plus grand point de repère, la Maison d'Allah, dont la fierté, la splendeur et la Sainteté n'ont jamais été accordées à aucun autre sanctuaire existant.

Ce lien entre la nation et la Maison n'a jamais été plus emphatique et clair qu'à l'époque actuelle, et la raison cachée en est, aussi étrange que cela puisse paraître, le fondamentalisme Sioniste.

Les Musulmans, malgré leur ignorance de leurs caractéristiques et des bénédictions divines dont ils bénéficient, entre autres cette Maison et le fait d'y faire face, ne voient pas entre la Mecque et Jérusalem un rapport d'opposition ou de concurrence.  Au contraire, ce lien est comparable à celui qui existe entre Mohammad (saw), Moïse et Jésus (as) : un rapport d'amour, de fraternité et un but unique. Bien qu'il y ait une différence au niveau des faveurs à accorder aux messagers et aux mosquées.

Quant aux fondamentalistes sionistes, la question est selon eux entendue et sans appel: Jérusalem est la Ville de Dieu et le Temple est la Maison de Dieu mentionnée dans les prophéties. Il n'y a aucun choix, aucune idée, ou même aucune place pour une autre manière de pensée.

De cette façon ils se sont placés dans une position extrêmement dangereuse devant « le tribunal de la réalité » qui n'accorde aucun favoritisme à qui que ce soit. Soit ce qu'ils disent est correct, soit ils sont les pires menteurs au monde, et alors ils se verront infliger un châtiment auquel il sera impossible d'échapper.

Pour cette raison, il nous incombe d'exposer brièvement le rapport entre la Mosquée Al Aqsa de Jérusalem et la Mosquée Sacrée de Mekka et de mettre en évidence la preuve de la fausseté des revendications des fondamentalistes des Ecritures saintes Juives et Chrétiennes, et du monde actuel de façon plus générale tel qu'il est visible pour tout un chacun et démontrer que les prophéties sont en réalité contre eux et ne les soutiennent pas.

L'histoire de la moquée Al Aqsa est longue, en voici les faits les plus importants :

1. C'est la deuxième mosquée sur la terre après la Mosquée Sacrée de Mekka selon le hadith relaté par l'Imam Al-Bukhari dans son Sahih, sous l'autorité d'Abû Dharr (rra): « J'ai demandé au Messager d'Allah (saw) quelle mosquée a été d'abord placée sur la terre ? Il a répondu, « la Mosquée Sacrée ». Alors j'ai demandé, « Laquelle est venu ensuite ? » Il a répondu, « La Mosquée Aqsa ». Alors j'ai demandé, «Combien de temps s'est-il écoulé entre leurs deux constructions ? » Il a répondu, « Quarante ans » (cf Al Boukhari 3322).

2. Après qu'Abraham (as) ait restauré  la Maison Sacrée, Jacob (as) a restauré la Mosquée d'Al Aqsa comme cela est relaté dans plusieurs traditions. (NB: Nous utilisons le terme "restaurer" puisque l'avis correct est que la mosquée existait avant Abraham. Elle a été initialement construite par Adam (as) ou par les anges. Pour preuve, il y a le verset suivant:  

« Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient. » [CORAN Sourate Al-Baqara 2, Ayat 127]

Et les commentaires d'Ibn `Abbas (as) rapporté par Al-Tabari: "Les fondations existaient avant cela. Abraham ne l'a pas trouvé, mais il l'a seulement élevée par une construction par dessus d'elle.")

3. Les disciples de Moïse y sont entrés après leur errance dans le désert, quand ils ont combattus les mécréants. Allah (Qu’il soit Loué) leur a garanti la victoire et l'entrée dans le Territoire Sacré comme Il le leur promis, tel que cela est relaté dans la Sourate Al-Ma'ida. Ils L'ont adoré seul, et ils n'ont adoré personne d'autre avec Lui. (Ceci est l'avis correct bien que les Juifs disent que c'est Joshua qui a conquit Jéricho, et que Jérusalem n'a pas été conquise jusqu'au temps de David (as). Les textes coraniques indiquent que David est rentré à Jérusalem après que les Juifs en furent expulsés [Sourate al-Baqara 1:246]. Ibn Kathir affirme de manière spécifique dans son Tafsir du verset 26 de la sourate Ma'ida que Joshua et ses compagnons sont entrés à Jérusalem. Il cite un hadith affirmant que le soleil ne s'est pas couché avant la fin de la conquête. Un tel miracle est plus approprié pour Jérusalem que pour Jéricho. Peut-être Mouhsin Mohammad Salih corrigera ce point dans son livre: At-Tariq ilal-Quds p28.

4. Elle a atteint l'apogée de sa grandeur quand Allah a accordé un royaume à Salomon (as). Il a utilisé les êtres humains et les djinns pour le construire, afin qu'elle soit une Maison consacrée à l'adoration exclusive d'Allah. Il a demandé à son Seigneur : « Puisse n'importe quel homme quittant sa maison désirant seulement prier dans cette Mosquée laisser derrière lui ses péchés comme le jour où sa mère lui a donné naissance. » (Musnad Ahmad volume 2: page 76, al-Nasa'i volume 2 page 43, regardez aussi le commentaire sur le hadith précédent d'Ibn Hajr dans Fath al-Bari, et dans le Tafsir d'Ibn Kathir du verset 35 de la sourate Sad)

5. Les Juifs l'appellent 'Le Temple' qui est un terme païen* bien connu, alors que dans différents passages de la bible il est appelé « La Maison du Seigneur ». Le problème ne réside pas seulement en son nom, mais ils ont déformé et innové leur religion jusqu'à ce qu'elle s'apparente à du paganisme*. La Bible contient beaucoup de passages affirmant qu'ils ont adoré 'Baal', 'Tamuz', 'Manat' et beaucoup d'autres idoles*.


Ribaat : (*) En appuie sur le comportement de ces juifs païens de l’époque ainsi que l’origine de cette idolâtrie au texte suivant : « LA FRANC-MAÇONNERIE MONDIALE : SON ORIGINE PAIENNE REMONTE A L’EGYPTE ANTIQUE ! RAPPORT 2 » catégorie du site : -Les Illuminati ses Alliés et les Chefs Jésuites- qui colle parfaitement à l’étape 5 ci-dessus, tout ceci rapporté par nos Frères de foi, que Allah les récompenses pour ces recherches amine !

 

Enfin vous verrez sur ce texte : « L’ETAT D’ISRAEL RAPPORT 3 : « La judaïsation d'Al-Quds et Jérusalem, un nouveau projet machiavélique ! », catégorie du site : - Le Siège Sioniste d’Israël- que ces juifs idolâtres actuelle veulent à tout prix reconstruire ce Temple païen de l’Enfer et même rétablir les coutumes, les abîment, et les gestes que ferait un idolâtre à son idole de l’Enfer qui non STRICTEMENT rien à voir avec les enseignement du Monothéisme pur de Moise détournée malgré lui !

 


 

6. Elle a subi de grandes attaques et a été détruite à plusieurs reprises, comme cela sera mentionné dans les paragraphes suivants.

7. Le Prophète (saw) y a été transporté durant l'Ascension Nocturne, avant l'exode vers Médine.

8. Les Musulmans ont conquit Jérusalem sous la direction de 'Omar (rra).

9. Les Juifs l'ont assaillie en 1386 Hégire/1968 Grégorien et ont désiré la détruire comme ils continuent à le faire. L'incident le plus dangereux qui risque d'avoir lieu dans un avenir proche est qu'ils pourraient la brûler ou la faire exploser, ou encore que ses spécificités soient effacées et incorporées dans une partie de la structure (LE MAUDIT TEMPLE PAIEN) que les Juifs (Idolâtres) projettent de construire.

10. Les Juifs prétendent que Le Temple de Salamon (as) se trouve juste en dessous ou dans les environs proches. Ils ont creusés la terre, au dessous de La Mosquée, et ils ont extraies des voûtes souterraines des tonnes d'objets anciens, mais n'ont retrouvé aucunes traces du supposés temple.

 


 

Ribaat : D’après Harun Yahya c’été les vestiges souterraine de l’Idolâtrie des juifs, les juifs polythéistes savent jouer avec les mots pour tromper leur peule et le monde, en voici la preuve avec photo sur ce texte : « Le berceau des rituels franc-maçonniques : la Caverne de Zedekiah » catégories du site -Les Illuminati ses Alliés et les Chefs Jésuites- Je vous conseil cher Lecteur Investigateur Persévérant de lire les précisions que je donne à la fin de ce rapport indiscutable et tout le mérite en revient à Allah

 


 

C'est un signe d'Allah (Qu’Il soit Loué), Qui a envoyé Son Messager avec La Guidance et la Foi Véritable, afin qu'elle prévale sur toutes les religions, n'en déplaise aux mécréants, et que la première Maison d'Allah, dont les fondations ont été levées par Abraham, soit toujours là, inévitablement, visitée, préservée et bénie, après plus de quatre mille ans. Les Prophètes précédant et Abraham (paix sur eux tous) y exécutaient le pèlerinage, et elle était une destination de pèlerinage aux temps des 'Ads et des Thamoud'. Durant la même période les temples de Babel, Ninive et Jérusalem sont tombés dans les oubliettes, et les idoles des peuples de Noé, des 'Ads et des Thamoud furent oubliés. Pendant tous ces siècles, les Chrétiens et les Juifs eux-mêmes sont tombés dans l'idolâtrie bien qu'ils se revendiquaient de la descendance d'Abraham. Ils analysent encore les récits et les vestiges de l'histoire mais rien ne ressort de ces recherches, ou bien ils découvrent l'évident témoignage de la Foi en Allah (L’Unicité d’Allah, le Dieu Unique), et non pas de leur religion (altérée). 

L'opulence économique dans laquelle se trouvent l'Amérique et Israël ne leur épargne pas inquiétude et tristesse, et ne peut éteindre la flamme de l'envie qui consume leur cœur lorsqu'ils voient cette nation Musulmane illettrée posséder la vérité, et jouir des bénédictions de la lumière. Ces pauvres malheureux fouillent constamment la Turquie, le nord de l'Iraq, le sud de l'Egypte et partout ailleurs... Seulement, ils découvrent que le chemin de la civilisation humaine et le centre du monde est la péninsule de la Nation Arabe illettrée. Après avoir passé des siècles à fouiller et avoir dépensé des centaines de millions de livres et de dollars, il en ressort que toutes les preuves sont contre eux. N'avez-vous jamais vu quelqu'un payer un avocat pour prouver les torts de son adversaire ? C'est la sagesse d'Allah.

Les textes bibliques témoignent de nous, Musulmans, les faits historiques nous servent, et nos ennemis sont utilisés pour défendre notre cas. Mais pourquoi?

Parce que nous croyons en tous les Messagers d'Allah et nous vénérons tout ce qu'Allah a consacré, sans racisme ni sectarisme. Notre position est claire comme l'eau de roche : La Mosquée Sacrée de la Mecque est la Mosquée Sacrée, aussi bien quand Adam (as) l'a construite, que lorsque Abraham (as) l'a construite, ou quand elle a été reconstruite par les Qoraish « malgré leurs idolâtries et leur ignorance des Qoraish » et quand les Musulmans l'ont reconstruite, et à chaque fois qu'elle sera renouvelée jusqu'au Jour du Jugement.

De la même façon, pour nous, la Mosquée d'Al Aqsa est notre Mosquée d'Al Aqsa, aussi bien quand elle a été construite la première fois, ou quand elle a été reconstruite par Salomon (as), ou lorsque le Prophète (saw) y a prié, ou encore quand les Musulmans l'ont construite, et ce sera ainsi à chaque fois qu'elle sera renouvelée jusqu'au Jour du Jugement.

Nous croyons en la justesse des paroles d'Allah adressées à Salomon (as) après qu'il ait construit la Mosquée que l'on peut retrouver dans le livre des Rois: "J'ai béni cette maison que tu as construite pour y mettre Mon nom à jamais, et Mes yeux et Mon cœur y seront perpétuellement" BIBLE (Rois : 9:2)

Ceci est la vérité. Nous continuerons -Gloire à Allah- à vénérer cette Maison et d'y adorer Allah.

Quant aux Juifs qui rejettent tout sauf le racisme et la tromperie, que cherchent-ils ? S'ils cherchent la place qu'Allah a rendue sainte, c'est évident comme le jour. Ils peuvent y adorer Allah comme cela a été décrété par le Sceau des Prophètes et des Messagers (saw), le Revivificateur de la Foi d'Abraham (as). Qu'y aurait-il de mal pour eux à se soumettre à Allah et d'être guidés vers la vérité ? (Et Son vaste Paradis)

S'ils veulent simplement une construction, quelle est la valeur des pierres en elles-mêmes si les rites qui y sont accomplis ont été abrogés ou falsifiés et non agréés par Allah ?

Si nous imaginons que leur recherche se poursuive en vain jusqu'au Jour du Jugement, quel en sera le résultat? Ce serait mettre en doute la promesse d'Allah à Salomon (as) qu'elle restera bénie pour toujours. Alors pourquoi regardent-ils d'un œil aveugle les faits révélés, historiques, et le monde actuel?

C'est seulement à travers le message de Mohammad (saw) que le décret d'Allah (Qu’Il soi Loué) concernant la révélation et la loi sacrée est en harmonie avec celui de la création si bien que la mosquée sacralisée par la révélation et la loi sacrée l'est aussi par le monde réel, physique et objectif.

Quant aux différences qu'il y a au niveau de la sainteté et des faveurs divines accordées aux deux mosquées, c'est un autre sujet renfermant une grande sagesse, qui dépasse le simple fait de l'existence ou non du temple.

Quand la prophétie fut transmise aux descendants d'Abraham (as), la Mosquée d'Al Aqsa était leur mosquée et le centre de tous les évènements et la mosquée des descendants d'Isaac (as). Mais lorsqu'Allah leur a enlevé la prophétie et les textes sacrés pour les donner aux descendants d'Ismaël, Sa Volonté était que le Prophète naisse dans le Territoire Sacré lui-même, afin que tous les arabes sans exception, sachent qu'il était descendant d'Ismaël. Il a aussi voulu qu'il naisse l'année au cours de laquelle Allah a protégé la Mosquée Sacrée des éléphants des Chrétiens. Alors que les Chrétiens n'ont pu trouver leur supposé temple, et qu'ils étaient incapables de détourner le cœur des gens vers l'endroit remplaçant Sanaa et Rome, ils se sont efforcés de détruire la Maison d'Allah elle-même, et ils persévèreront dans ce sens jusqu'à l'approche de l'Heure finale.

Le Prophète (saw) a été témoin de la reconstruction de la Maison avant sa prophétie. Ainsi durant sa mission, quand Allah voulut lui révéler le rite le plus sacré de l'Islam (les 5 prières quotidiennes valable comme 50 prières Effectués selon le Bon Vouloir d’Allah), Il l'a amené lors du voyage nocturne d'abord à la Mosquée d'Al Aqsa, et de là le Prophète a fait l'ascension vers les cieux. Il est resté prier en direction de la Mosquée d'Al Aqsa malgré son envie de prier en direction de la Ka'aba. Tant qu'il était à la Mecque, il essayait de prier en ayant la Ka'aba entre lui et Jérusalem, mais ce n'était plus possible après l'immigration vers Médine. Il est resté à faire face à la Mosquée d'Al Aqsa pendant environ 10 mois pour une sage raison, si les Chrétiens et les Juifs voulaient réfléchir un peu...

Le Prophète (saw) a suivi ce qui lui a été révélé par Son Seigneur, non pas par ce qu'il désirait. En outre, le fait de prier en direction de Jérusalem a orienté son message prophétique et sa vénération pour les prophètes, ainsi que la voie à suivre au niveau du comportement. Et lui est venu l'ordre de son Seigneur de se tourner, alors il s'est tourné vers la première maison d'Allah et la station de son père Abraham. C'était un examen et un test de leur foi pour cette nation du juste milieu, et une réfutation permanente de la religion et de l'adoration de ceux qui refusaient de se tourner vers la nouvelle Qibla, en d'autres termes, un déshéritement de la foi d'Abraham, malgré leur connaissance de la vérité et sa certitude.

C'est pourquoi, parmi les versets concernant la Qibla qui ont été révélé dans le Coran, Allah (Qu’Il soit Loué) dit:

« Ceux à qui nous avons donné le Livre le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la connaissent! » [Sourate Al Bakarah 2: Ayats 142-150]

Le contexte même de la Sourate nous amène à comprendre ce concept, spécialement lorsqu'Allah dit :

« Et lorsque Son Seigneur l'eut éprouvé... » [Sourate Al Baqarah 2: Ayat 124] 

Cela même qui définit l'islamité d'Abraham, Ismaël, Issac, Jacob et les Tribus (d'Israël), commande à cette nation de croire en ce qui leur a été révélé, et réfute les déclarations des disciples de la Bible qui disent qu'ils sont Juifs ou Chrétiens.

 


 

Ribaat : Tout Les Prophètes « paix sur eux tous » se soumettaient à Allah, en Arabe c’est : Islam, qui se traduit par les racines « paix » et « soumission », donc Allah invite les hommes à se soumettre à Lui, notre Créateur, dans la quiétude de la paix, vivre selon les lois d’Allah en paix et avec les peuples c’est adoré Allah en plus de la Salat, Syam et la Zakat (La prière, le jeune et l’aumône légale), pour mériter Son Vaste Paradis Eternellement, et Allah aime Pardonner c’est serviteur repentant, reconnaissant. Et à l’inverse ? Alors vous aurez décidé de rentré en Enfer Eternellement. L’Islam est un choix personnel, cependant Choisissez Judicieusement)

 


 

Il est très clair que les Juifs et les Chrétiens ont dévié de la foi d'Abraham (as), et se sont détournés de la Qibla et de la Mosquée qui est le but du pèlerinage, inégalé dans le monde entier. S'il y avait un rassemblement Juif par an de la taille d'un rassemblement lors d'une des 5 prières quotidiennes à la Mosquée Sacrée, ce serait un évènement historique pour eux. Mais ils préfèrent creuser et chercher ce qui n'existe que dans leur imagination, énormément déformé depuis les temps anciens où ils ont adopté le paganisme. (Depuis l’Egypte Antique Polythéiste)

Même si les Juifs et Chrétiens continuaient à débattre et à refuser de voir ces signes éblouissants, ils ne pourraient rejeter ce qui est écrit dans leurs propres Ecritures Saintes au sujet de Mekka (la Mecque ou Mecca) et de la nouvelle qibla (Direction de prière). Nous allons mentionner quelques éléments afin que les Américains, et les Juifs à travers eux, sachent qu'ils n'ont pas un atome de foi, et ne possède aucune part de l'héritage des prophètes, si ce ne sont que quelques revendications et espoirs vains, et que leur poursuite du mirage de la terre promise et du temple ne portera jamais ses fruits et les éloigneront encore plus du droit chemin, dans un labyrinthe sans issue.

Ceci est un aperçu de la description de la Ka'ba - La Maison d'Allah - et de la Mecque - La terre du Sanctuaire - d'après leurs Ecritures Saintes. Nous citerons certaines d'entre elles mot à mot et d'autres plus sommairement :  

1.      La nouvelle Jérusalem : Le Jérusalem Messianique pendant l'âge du Sauveur promis.  

2.      Dans le désert ou les montagnes de Paran où Ismaël et sa mère ont vécu et où Allah a avancé le printemps pour les sauver.  

3.      La ville vers laquelle Abraham se tournait avec regret.  

4.      Ses résidants sont de la tribu de Kedar (descendants arabes d'Ismaël).  

5.      C'est la ville de la sérénité et de la vérité, le chef de l'humanité.  

6.      Il n'y a aucun temple dedans.  

7.      Le temple de Salomon dans toute sa splendeur ne peut être comparé à cette nouvelle maison.  

8.      La nouvelle maison est en forme de cube (Kaaba)  

9.      La maison cubique contient une pierre de valeur. (Ribaat : Pierre provenant du Paradis, un fragment volé à était testé dans un laboratoire britannique : « TYPE UNIQUE » l’espion rapporteur embrassa l’Islam, soumis comme les Prophètes au Seigneur de l’Univers)

10.  Il est orné de guirlandes et de bijoux comme une jeune mariée.

11.  Toute personne qui s'oppose à elle est remplie d'effroi. La peur ne l'approche pas.

12.  L'eau bienfaisante jaillit dans les alentours de la maison de forme cubique, destinée à étancher la soif de tout un chacun.

13.  Ses portes sont ouvertes jour et nuit et ne se ferment jamais.

14.  Chaque genou dans le monde se plie devant elle.

15.  Il y a une route appelée la route sainte où aucune personne impure ne peut passer.

16.  Aucune chose impure ne peut y entrer

17.  Ses enfants sont plus nombreux que les enfants de Jérusalem.

18.  Il est entassé de résidants et de fidèles.

19.  Les Rois se prosternaient devant elle et léchaient sa poussière.

20.  Les montagnes et les collines trépasseront mais Allah dans Sa Bonté et sa Générosité ne la fera pas trépasser.

21.  Les trésors de la mer lui sont envoyés, et les richesses des nations lui sont apportées.

22.  Les gens venant de loin se réunissent là-bas.

23.  Sa terre abonde de chameaux et de moutons apportés de l'est et de l'ouest, du Sheba, du Madian, du Paran et du Kedar. Les hommes de Maarib la servent.

24.  Il y a une montagne sainte où les nations viennent y adorer Allah.

25.  Chacun y est libre d'adorer Allah.

26.  Le nom d'Allah est écrit sur les fronts de ses personnes.

27.  Les peuples se réunissent autour de la maison et se retiennent face à l'appel de la nature « se retiennent de l'urine et des réjections fécales ».

28.  L'homme découvre sa tête et la femme la couvre. Ils se couvrent de leur échine jusqu'à leurs jambes, et se rasent les cheveux « l'habillement porté pendant l'état d'ihram et le rasage de la tête après l'accomplissement des rites du pèlerinage ».

Les commentateurs de la Bible se perdent en essayant d'expliquer les références à cette ville, puisqu'ils ne veulent pas admettre la vérité. Ces versets sont clairs mais les commentateurs bibliques ferment les yeux et se perdent dans des interprétations contradictoires.

Parfois ils disent que c'est la description de la ville céleste, ou bien que cela symbolise Jérusalem, ou encore qu'il s'agit de la Jérusalem Messianique du Royaume Millénaire.

Ils ne comprennent que ces interprétations témoignent contre eux, que ce n'est pas Jérusalem connue de maintenant, et que ce peuple n'est pas les enfants d'Israël qui vivent là aujourd'hui. Ainsi, la lumière descend sur ceux qui ont des yeux- toutes les prières sont dues à Allah- et Allah expose la vérité quand bien même les envieux la méprise.

Les occidentaux qui doutent de ce que nous avons mentionné n'ont qu'à regarder les transmissions satellites du pèlerinage annuel, ou les prières de Tarawih à la Mecque pendant le Ramadan, et verront que cela correspond à la description que l'on peut lire dans la Bible. Nous comprenons ainsi pourquoi Allah s'adresse aux savants de ce peuple :

« Ô vous les gens du Livre, pourquoi mélangez-vous la vérité avec le mensonge, en connaissant sciemment la vérité? » (Coran)

Laissons-les méditer les mots du Christ à la femme Samaritaine quand elle lui demanda quel est le meilleur endroit pour adorer Allah, Jérusalem ou le Mont Gerizim (la place sacrée des Samaritains). Il répondit:

"Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure viendra où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père" [Jean 4:21].

Cela a été en effet. Au nom de l'intégrité intellectuelle et de la liberté académique, nous devons réexaminer les prophéties, et en réajuster les commentaires. Ainsi, il ne sera pas difficile de distinguer entre le peuple qui a reçu la promesse de l'appui divin et de la victoire, et la nation maudite sera une abominable désolation dans le pays des prophètes. Ce n'est qu'un exemple. Il en sera de même pour toutes les prophéties « mais pour économiser le temps du lecteur occidental nous allons lui donner les clefs pour comprendre le symbolisme prophétique, dans l'espoir qu'ils rapporteront ceci à leur prêtres ou rabbins les plus proches ».

Un cadeau pour les Juifs et les Chrétiens

Aux partisans de la Bible, combien de temps encore allez-vous perdre de vos vies et de vos énergies à interpréter les prophéties de vos écritures ? Combien de temps continuerez-vous vos efforts stériles pour déchiffrer leur symbolisme et comprendre leurs parallèles? Vous vous contredisez les uns les autres dans vos interprétations et parfois l'explicateur va jusqu'à se contredire dans la même page ou le même livre. Alors que la démarche est un jeu d'enfant.

Si vous réunissiez tout ce qui a été écrit à ce sujet, cela recouvrirait la Palestine entière. Pourquoi ne réuniriez vous pas tout cela dans un seul volume cohérent ? Nous allons vous donner --absolument gratuitement-- les clefs pour résoudre toutes les prophéties:  

1.      La nouvelle Jérusalem= La Mecque.  

2.      Le Digne de confiance, le Véridique = le meilleur de la création = le Paraclet = Mohammad « que la Paix et les Bénédictions d'Allah soit sur lui ».  

3.      Le fils de l'homme qui viendra dans les jours derniers : Mohammad (saw) à partir du moment où le Christ est le fils d'une femme et c'est lui qui a annoncé la venue du grand Messager après lui, et qu'il est le fils de l'Homme. Que le Christ puisse être le fils de l'Homme n'a aucun sens si l'on considère sa naissance miraculeuse et sa propre doctrine, puisqu'ils tiennent à ce qu'il soit le fils de Dieu « glorifié soit t’Il, Il est au-delà de ce qu'ils Lui attribuent. »  

4.      Le Messie = Jésus Christ Fils de Marie, serviteur d'Allah et messager est son frère dans la prophétie, et le plus proche de ses Messagers est Mohammad (saw).  

5.      L'Antéchrist = le faux Messie. (Ribaat : En Arabe, Ad-Dajjal, particularité d’être Borgne)  

6.      La bête = Le Sionisme dans ses formes fondamentalistes Juives et Chrétiennes.  

7.      Les faux Prophètes = Paul, les Papes, et tout ceux qui prétendent être le Christ, ou bien qu'il est en lui ou lui a envoyé une révélation.  

8.      Gog et Magog = Ya'juj et Ma'juj dans le Qoran.  

9.      La petite corne = l'abominable désolation = l'état d'Israël. 

10.  La Nouvelle Babylone = la culture moderne de l'occident en générale et la culture Américaine en particulier.

11.  Le Nouvel Empire Romain = Les Etats-Unis d'Amérique.

 
Toute personne qui cherche la vérité et la foi correcte agréée par Allah doit relire les prophéties bibliques à la lumière de ces clefs et comparer les résultats avec n'importe quel livre fondamentaliste des commentateurs anciens ou modernes, et noter les différences, excepté quelques erreurs dues aux anciennes altérations et aux interprétations erronées des textes Bibliques eux-mêmes.

Fin de Citation

 

3/«BIOGRAPHIE n°6 : « 24 Articles sur le Prophète Mohammed (saw) en 238 Pages »

 Rapport-la-Ka-ba-3.JPG

Mohammed (saw) : Salla Allahou 'Alayhi wa Salam: paix et bénédiction d’Allah sur lui

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-biographie-n-6-le-prophete-mohammed-saw-24-articles-238-pages-76821206.html

Citation

Une autre raison pour laquelle le dernier Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a été envoyé en Arabie est la présence de la Ka’ba sur cette terre, la Maison d’Allah construite par Abraham et son fils Ismaël pour qu’elle soit le centre de l’adoration du Dieu Unique. 

« La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakka1 (la Mecque), un endroit béni et une bonne direction pour l’univers. » (Coran, 3:96) 

Dans l’Ancien Testament, il est fait mention de la vallée de Baca.  La signification que donnèrent à ce mot les premiers traducteurs de la Bible est « la vallée des larmes », mais les traducteurs suivants lui donnèrent un sens plus juste.  Selon les spécialistes contemporains de la Bible, le mot signifie plutôt « une vallée aride » et ils ajoutent : « le psalmiste avait manifestement à l’esprit une vallée particulière dont les conditions naturelles lui ont inspiré ce nom. »2  Cette vallée aride, qui peut facilement être identifiée à celle de la Mecque, est donc mentionnée dans les Psaumes.

« Heureux les habitants de ta maison,

ils te louent sans cesse.

Heureux les hommes dont la force est en toi,

qui gardent au cœur les montées.

Passant par la vallée de Baca,

ils en feront un lieu de source. » (Psaumes, 84 :5-7)

La naissance du Prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dans la ville de la Mecque était réellement une réponse aux prières d’Abraham et de son fils Ismaël, prières qu’ils avaient prononcées alors qu’ils jetaient les fondations de la Ka’ba.  Ils avaient imploré Allah en ces mots :

“Notre Seigneur!  Envoie l’un des leurs comme messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier.  Car c’est Toi, certes, le Puissant, le Sage!” (Coran, 2:129) 

Une des règles fixes d’Allah est qu’Il répond toujours aux prières de ceux qui sont pieux, dévoués, et dont le cœur est pur.  Les Messagers d’Allah occupent, sans l’ombre d’un doute, un rang supérieur à celui des croyants les plus pieux.  Toutes les écritures et prophéties anciennes en témoignent.  Même l’Ancien Testament atteste qu’Allah a répondu à la supplication d’Abraham au sujet d’Ismaël.  Dans la Genèse on peut lire :

« En faveur d’Ismaël aussi, je t’ai entendu : je le bénis, je le rendrai fécond, je le ferai croître extrêmement, il engendrera douze princes et je ferai de lui un grand peuple. » (Genèse, 17:20)

C’est donc la raison pour laquelle le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Je suis le résultat de la prière d’Abraham et de la prophétie de Jésus.3 ».  En dépit des nombreuses révisions et altérations qu’il a subies, l’Ancien Testament contient toujours les preuves qu’Allah a répondu à cette prière d’Abraham.  Remarquez la référence très claire, dans le Deutéronome, à la venue d’un autre prophète :

« Ton Dieu suscitera pour toi, du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi, que vous écouterez. » (Deutéronome, 18:15)

Le pronostic de Moïse, « parmi tes frères », indique clairement que ce prophète, promis par Dieu, allait être issu des Ismaélites, qui étaient les cousins des Israélites.  Dieu, dans le même livre, réitère Sa promesse :

« Et mon Seigneur me dit : « Ils ont bien parlé.  Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui  commanderai. » (Deutéronome, 18:17-18)

Les mots “je mettrai mes paroles dans sa bouche” ne peuvent faire référence qu’au Prophète Mohammed  (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), qui allait réciter et transmettre à son peuple la révélation divine telle qu’il la recevait, mot pour mot.  D’ailleurs, le Coran mentionne cette caractéristique du Prophète:

“Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée.” (Coran, 53:3-4)

Toujours au sujet de la révélation qui a été descendue au prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), le Coran dit :

« Le faux ne l’atteint (le Coran) d’aucune part, ni par-devant ni par derrière ; c’est une révélation émanant d’un Sage, Digne de louange. » (Coran, 41:42)

Mais, contrairement au Coran, la Bible, de même que ceux qui suivent ses enseignements, attribuent la rédaction des livres dont la Bible est constituée à « d’anciens sages » et à de « grands professeurs », mais jamais à l’Auteur Divin Lui-même.  Les spécialistes contemporains de la Bible sont parvenus à la conclusion que :

Les anciennes traditions juives attribuaient les textes du Pentateuque4 (à l’exception des huit derniers versets décrivant la mort de Moïse) à Moïse lui-même.  Mais les nombreuses inconsistances et contradictions qu’ils contiennent ont retenu l’attention des rabbins qui employèrent leur ingéniosité à les concilier. 5

En ce qui concerne les « livres » constituant la deuxième partie du Nouveau Testament, nul n’a jamais considéré qu’ils étaient d’origine divine, ni dans la forme ni dans le contenu.  Les derniers scribes rapportent que ces livres contiennent des comptes rendus biographiques, ainsi que quelques anecdotes sur Jésus, et qu’ils ne sont nullement des livres de révélation envoyés au Maître. 6

Nous allons maintenant étudier la position géographique de l’Arabie qui, reliée aux continents asiatique, africain et européen par des routes terrestres et maritimes, occupait le meilleur emplacement pour être le centre7, la source dont allait émaner la lumière du savoir divin et le phare qui guiderait le monde entier vers son Créateur.  Ces trois continents avaient été les berceaux de grandes civilisations et de puissants empires, tandis que l’Arabie, qui constituait le centre par où passaient les marchandises de tous les pays,8 des plus près aux plus éloignés, offrait, aux différentes races et nations, l’occasion de se rencontrer et d’échanger leurs idées et leurs points de vue.  À cette époque, deux grands empires, l’empire sassanide et l’empire byzantin, situés de part et d’autre de la péninsule arabe, régnaient sur le monde.  Tous deux étaient grands, riches et puissants et étaient en guerre continue l’un contre l’autre.  Malgré cela, l’Arabie a toujours jalousement gardé son indépendance et n’a jamais permis à aucun des deux empires de s’emparer d’elle, barrant l’accès à quelques territoires se situant aux frontières.  À l’exception de quelques tribus vivant en périphérie, les Arabes du désert accordaient une très grande importance à leur dignité et à leur entière liberté et ne permettaient jamais à aucun despote de les asservir.  Un tel pays, libre de toutes les contraintes politiques et sociales communes aux autres nations, constituait l’endroit idéal pour devenir le centre d’un Message universel prêchant l’égalité entre les hommes, la liberté et la dignité.

Pour toutes ces raisons, Allah avait choisi l’Arabie, et plus particulièrement la ville de la Mecque, pour y envoyer Son Prophète, à qui Il allait révéler ses Écritures divines, Son ultime message qui devait ouvrir la voie à l’instauration de la paix à travers le monde entier et à travers les âges.

“Allah sait mieux avec qui placer Son message.” (Coran, 6:124) 

Note : 

1 La ville sainte est connue aussi bien sous le nom de Becca que de Mecca. Les lettres arabes ba et mim sont étymologiquement interchangeables dans plusieurs cas. 

2 Jewish Encyclopedia, Vol. II, p. 415. Voir également le commentaire sur le Coran de ‘Abdoul Majid (Lahore, 1957), Vol. I, pp. 121-22 et Qazi Soulaiman Mansoupouri, Rahmatoul-il-‘Alamin (Deoban, N.D.), Vol. I, p. 24.

3 Mousnad Imam Ahmad.

4 Les cinq premiers livres de l’Ancien Testament.

5 Jewish Encyclopedia, Vol. IX, p. 589

6 Pour plus de détails, voir le chapitre intitulé  “Finality of Prophethood” dans The Islamic Concept of Prophethood.

7 Le Dr. Hussain Kamal Ouddin, Professeur d’ingénierie civile au Collège d’ingénierie de l’université de Riyadh nous a informés, dans une interview avec le correspondant de Al-Ihram, au Caire, que selon ses recherches, il peut facilement être prouvé que la Mecque est située au centre du monde. Dans le but de concevoir un instrument peu coûteux servant à indiquer la direction de la Ka’ba, il a préparé des mappemondes sur lesquelles étaient indiquées les distances séparant La Mecque de différentes villes de divers pays.  Ces cartes ont révélé que La Mecque se trouve au centre du monde, ce qui constitue une autre raison pour laquelle Allah l’a choisie pour abriter le Sanctuaire et pour qu’elle projette d’abord aux alentours puis aux quatre coins du monde la lumière éclatante du message divin qui allait guider l’humanité à jamais.

8 De Lacy O’Leary, Arabia Before Muhammad, Londres, 1927, pp. 179-88.

Fin de Citation

 

4/ « La Kaaba dans les manuscrits récemment découverts »

http://sobhanak.canalblog.com/ Posté par sobhanak à 21:39 - miracles historique

Du Titre « La Kaaba dans les manuscrits récemment découverts » Par  Hicham Muhammed Tolaba, 3 Juin 2007

Citation

Une fois les brises du pèlerinage soufflant, les cœurs ressentent cette forte nostalgie de voir la Kaaba, de tourner  autour d‘elle (Tawaf) et de s‘accrocher à ses draps afin de purifier l‘âme de ses contraintes pesantes et de  permettre à l‘œil  d‘écouler des larmes soulageantes. Comme c’est beau pour l‘âme croyante de poser son dos à la direction d’une porte appelée : porte de la paix et de rester en médiation regardant avec séduction le coin le plus merveilleux de toute la Kaaba où on peut voir les lieux suivants :

 الحِجْر : Le Hijr, la partie que longent, du dehors, les pèlerins quand ils tournent autour de la Kaaba.

 الملتزم : L’espace d’environ un mètre séparant la porte de la Pierre Noire est nommé « multazam

 لحَجَر الأسعد : Al-hadjar al-as’âd, littéralement la « pierre heureuse », « L’Heureuse », qui est située dans le coin sud-est du temple, à environ un mètre et demi au-dessus du sol. Contrairement à la « Pierre Noire » qui est touchée et (embrassé) par les pèlerins, cette pierre n’est pas touchée.

Que c‘est merveilleux de boire de l‘eau bénie celle de Zam Zam ainsi que d‘entendre la belle voix de Muzen (invitation à la prière)  qui franchit les cieux de la Mecque pour s‘introduire à nos oreilles et donne à nos intactes l’affection  dont ils ont besoin. 

Chacun de nous a besoin de ces heures de méditation et de  L'ascétisme à Mina à côté de la montagne d’Arafat afin d‘en bénéficier de la miséricorde divine de ce jour et d‘implorer le Maître de l‘univers  qui montre à ses anges ses esclaves (ses serviteurs) qui le supplient et l‘implorent afin qu’Il leur accorde Sa Paix et d‘enlever leur mal et soulage leur souffrances. 

Ces croyants qui sont partis en répondant à l‘appel du Créateur et qui sont revenus implorant le nom du grand (Allah Akbar : Allah est Grand) en le remerciant pour les avoir aidé à exécuter leur pèlerinage d’où ils sont revenus sans péchés et préservés d’abomination et tentatives  de satan.  

Le caractère sacré de la Kaaba a été annoncée et mentionnée dans les anciennes écritures, le Coran sacré annonce dans le verset n°144 de la sourate  « la vache », Allah dit : 

« Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est pas inattentif à ce qu’ils font » (S2 ; V144)

Il précède ce verset tout un commentaire coranique sur le changement de la direction de la prière des musulmans, de Jérusalem à la Mecque dont nous citons : Allah dit

« Les faibles d’esprit parmi les gens vont dire : "Qui les a détournés de la direction (qibla) vers laquelle ils s’orientaient auparavant ? " - Dis : "C’est à Allah qu’appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin". (S2 ; V142)

Cette  réalité a été conçue par un grand nombre de savant qui ont montré que l ‘évangile de Jean (apôtre de Jésus salut sur lui) parle de la Mecque, le prophète Jésus selon cette évangile déclare à une femme samaritaine ceci :

 « Femme, lui dit Jésus*, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. » Jean 4 : 4-21

*(salut sur lui)

Aussi faut-il mentionner la découverte de manuscrits dans la mer morte au milieu du vingtième siècle, lesquels parlent d’une façon directe sur la sainte Kaaba, dans l‘un des ses manuscrits intitulé : livre d‘Adam et d’Eve, nous lisons le sens du verset 29 : 5-7 comme suit :

Adam informe son fils sheth que Dieu indiquera aux Personnes fidèles où construire sa maison (Maison de Dieu). (Livre d'Adam et d’Eve 29 : 5-7)

Docteur Charles, qui a traduit le livre en anglais a écrit ce commentaire à propos de ce  paragraphe [1] : « ne pas mentionner le temple de Jérusalem en chapitre 29 (où il est mentionné la maison de Dieu) indique que ce livre est écrit dans une ville étrangère ».

Monsieur Charles disait à ce niveau sans ajouter d ‘autre commentaire : « l'endroit où Adam avait l’habitude de faire sa prière est le même lieu où les musulmans ont appris à respecter la Kaaba ».

Le Maître Charles a vu la similitude entre la Kaaba du Coran sacré et le paragraphe de ce livre ainsi il prétendait que les musulmans (sûrement, il parle du prophète Mohammed salut sur lui ) l‘ont copié.

En vérité la similitude est claire, nous prenons la parole d’Allah dans le Coran sacré : Allah dit :

« Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant]: “Ne M'associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent » Coran sourate Al Hajj n ° 26 (S22 ; V26)

Le verbe « indiquer » (bawwa’a) est utilisé dans la sourate et selon Ibn Katir  dans le sens de montrer, marquer (c’est à dire  Allah a montré au prophète Ibrahim le lieu pour construire la maison et lui a permis de l‘établir). La plupart des interpréteurs du Coran sacré ont suivi cette explication comme par exemple le savant Ibn Manzour dans son livre intitulé : la langue des arabes : « on disait qu’une personne s’est indiquée sur un lieu s’elle vient de le voir facilement (par la simple vision) et à constater qu‘il est convenable pour s’en dormir »

Nous avons une autre référence plus fondée sur ce sujet, celle insérée dans le livre de Jubilées, l’un des livres appelé Pseudepigrapha, au sein duquel,  le prophète Ibrahim disait dans ce sens : « j‘ai construit cette maison pour moi même afin de mettre mon nom sur terre ainsi je lui donne le nom de «  maison d’Abraham » 24 : 22 ( ce verset contient seulement le sens du verset 24 :22 et non le contenu tel qu‘ il est dans le livre  )

La dernière évidence que nous avons trouvée à propos de ce sujet, est  une conversation du prophète Ibrahim avec Nimroud au cours de laquelle le prophète Ibrahim s’est présenté en tant que l‘ambiant (serviteur) de la maison de Dieu.

Et sans chercher dans ces anciens livres, il nous  suffit seulement de lire la Torah  pour trouver que le nom de la Mecque est cité par le même terme utilisé dans le Coran Sacré qui est: Baca 

Le Coran sacré a utilisé le même terme de l‘ancien testament afin de Le faire  rappeler aux gens du livre, puisqu’on trouve dans les versets 5-6-7 : 84 du livre des Psaumes:

84 :5) Heureux ceux qui habitent ta maison ! Ils peuvent te célébrer encore. Pause.

84 :6) Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés.

84 :7) Lorsqu'ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions

Nous constatons ici que le lieu plein de sources d’eau nous rappelle le puits de zam zam. 

La vallée de Baca est un nom et les noms ne se traduisent pas. Ainsi si on dit Einstein on ne va pas traduire par  « un seul rocher » qui est la signification de ce nom,  mais nous le laissons tel qui ‘il est (Ribaat : C’est pareil pour Allah). Ainsi toutes les traductions anglaises suivant l‘esprit de la fidélité scientifique  ont laissées le nom Baca  pour lire : the valley of Baca, mais dans les traductions arabes des évangiles, il y avait une peur de confondre ce nom Baca avec la ville sainte de l ‘Islam. Ainsi nous trouvons que cette Baca est mentionnée comme un lieu à côté de Jérusalem qui est la ville sainte où les gens du livres exécutent leurs pèlerinage alors qu‘il n’y a aucun lieu à côté de Jérusalem qui s’appelle Baca ou vallée de pleure ce qui est prouvé même par  le professeur Young dans sa « Concordance Analytique des Ecritures » P 67 : 

(Baca : vallée pleurante près de Jérusalem, et la vallée de Rephaim dont la localité exacte est incertaine).

Passant à un autre livre dont l ‘importance est considérable chez les chrétiens : le Pasteur d’Hermas qui a connu un grand succès et une perche sans précédent de sorte qu’Irénée, clément d’Alecsandri et Origène le mettaient dans le même rang des livres saints.  Au début du quarantième siècle, l‘historien Eusebios disait que le livre du pasteur d’Hermas et lu au sein de certaines églises et utilisait dans l‘enseignement des pasteurs  et les demandeurs du baptême (2), dans ce livre le pasteur Hermas racontait comment il a été conduit par un ange vers une montagne en lui montrant un bas sol entouré  par 12 montagnes et au milieu duquel, Il y a une grande roche blanche plus élevée que les montagnes et d’une forme carrée assez large d’une manière à pouvoir accueillir le monde entier. Cette roche est si ancienne avec une porte nouvellement creusée et dont la brillance dépassait celle du soleil, à côté de cette porte, se trouvait 12 vierges  portaient des chemises de textiles en dévoilant les épaules  droites  comme s‘elles se préparent pour porter une lourde charge.(3).

Cette construction de forme carrée au milieu des  montagnes avec une porte autour d’elle les anges qui dévoilaient une seul épaule, nous rappelle telle la sainte Kaaba ?

Le fait de parler de la sainte maison de la Kaaba nous pousse à parler de la maison peuplée En arabe (al bayt almamour) qui se trouvait selon un hadith rapporté par l’Imam Ahmed et Muslim d’après l ‘Imam Anass (qu ‘Allah les agréent tous) dans le septième ciel et qui  correspond ainsi à la Kaaba sur terre.

Le prophète Mohammed salut sur lui et selon le hadith dont on a parlé, et qui se rapporte à  l‘Ascension, disait :

« Nous avons pris chemin vers le septième ciel (le prophète salut sur lui et l’archange Gabriel) Gabriel a demandé la permission d’entrer, un ange a répondu qui êtes vous ? il a répondu : Gabriel, qui est avec vous ? Muhammad, l ‘ange s’interroge : sa venue était recommandée, Gabriel répondait : oui ainsi nous avons pris permission de passer. Soudain voilà Ibrahim reposant son dos contre la maison peuplée dont l’entrée de soixante dix mille anges est journalière mais sans retours »

Au sein de l’apocalypse (21) dans le nouveau testament, nous trouvons une description  de la nouvelle Jérusalem  qui est si identique à la Kaaba mais cette comparaison ne pourra avoir lieu puisqu’ ‘il s’agit dans le nouveau testament dans son chapitre : l‘apocalypse, de la description d ‘une ville et non d’un lieu de culte.  Expliquant mieux ce point en s’appuyant sur un ensemble de chapitres de l’apocalypse :

Ap 21 :15 « Celui qui me parlait tenait une mesure, un roseau d’or, pour mesurer la ville, ses portes et son rempart ; {16} cette ville dessine un carré : sa longueur égale sa largeur. Il la mesura donc à l’aide du roseau, soit douze mille stades ; longueur, largeur et hauteur y sont égales. {17} » Apocalypse  chapitre  21 :15-16-17

Cette ville  de forme carrée et dont sa longueur égale à sa largeur ne peut que nous laisser ébahi puisqu’elle ne peut se référer que sur une construction et non une ville.    

Parmi les livres appelés pseudépigraphes, il y a un livre intitulé livre d ‘Hénoch, prophète Hénoch dans lequel figure la description d‘une maison de culte céleste dont la ressemble est si proche de la description islamique de la Kaaba comme elle est proche de la description de la nouvelle Jérusalem de  l‘Apocalypse.    

Ce livre désigne une ascension du prophète Hénoch vers le ciel, où il trouvait un bâti en cristal dans le septième ciel, et qui contenait quatre coins autour desquels les anges tournaient et entraient dedans :

CHAPITRE 70 : livre d ‘Hénoch

1. Après cela, mon esprit se cacha, s’envola dans les cieux. J’aperçus les fils des saints anges marchant sur un feu ardent ; leurs vêtements étaient blancs, et leurs visages transparents comme le cristal.

2. Je vis deux rivières d’un feu brillant comme l’hyacinthe.

3. Alors je me prosternai devant le Seigneur des esprits.

4. Et Michael, un des archanges, me prit par la main, me releva, et me conduisit dans le sanctuaire mystérieux de la clémence et de la justice.

5. Il me montra toutes les choses cachées des limites du ciel, les réceptacles des étoiles, des rayons lumineux, qui venaient éclairer les visages des saints.

6. Et il cacha l’esprit d’Énoch dans le ciel des cieux.

7. Là, j’aperçus au milieu de la lumière, un édifice bâti avec des pierres de cristal.

8. Et au milieu de ces pierres, des langues d’un feu vivant ; mon esprit vit un cercle, qui entourait l’habitation enflammée des quatre côtés, et des fleuves de feu qui l’environnaient.

9. Les séraphins, les chérubins et les ophanims se tenaient debout tout autour. Ils ne dorment jamais ; mais ils gardent le trône de gloire.

10. Et je vis des anges innombrables, des milliers de milliers, des myriades de myriades, qui entouraient cette habitation.

11. Michel, Raphaël, Gabriel, Phanuel et les saints anges, qui étaient dans les cieux supérieurs, y entraient et en sortaient. Raphaël et Gabriel sortaient de cette habitation, et une foule innombrable de saints anges.

On procédera ici a une simple comparaison entre le

livre d’Hénoch, l‘apocalypse de l ‘apôtre Jean et l ‘approche de la vision islamique :

    Similitude entre la vision islamique et le livre d’Hénoch :

Le livre a parlé d’un culte, celui de la circumambulation (des tours) qui ne se trouve que chez les musulmans qui le font autour de la Kaaba. (En arabe Tawaf du verbe Tfa veut dire faire une tournée cerclée autour d ‘un lieu ou d ‘un objet ) mais le livre n ‘a  pas parlé de la forme de ce bâti

    Similitude entre la vision islamique et l ‘Apocalypse :

Le livre d‘apocalypse a parlé d’une forme carré ce qui est proche à  l ‘approche  islamique relatif à la Kaaba qui signifie cube.

-Le temple céleste  est aussi noté dans maintes anciens livres religieux des juifs et aussi dans les livres appelés : Apocryphe.

Pour plus d‘information, veuillez consultez :

« Les légendes des juifs » Ginsberg/ Adam 49 » de son auteur : ( Louis Ginsberg, 1997.Les légendes des juifs. La création du monde, Adam, les dix générations, Noé, coll. Patrimoines Judaïsme, Paris, Cerf et Institut Alain de Rothschild, 332 p.)

Traduit par : Bint Al Andalouse

Source :

[1] introduction du livre Adam et Eve :  P. 152. Apocryphe et Pseudépigraphe du vieux testament.

[2] les plus anciennes livres chrétiennes : le berger Hermas et clément le romain – traduit en Arabe par le père Gorge Nassour  de la lègue des études théologiques au moyen Orient. Année 1975 / P 80

[3] la source précédente (berger d’Hermas) P 205

•        (*) pour plus  d’information sur les apocryphes, veuillez consulter le site   : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apocryphes_(Bible) (NDT)

•      http://mb-soft.com/believe/tfc/pseudepi.htm (pour plus d information sur ce sujet )(NDT)

 

5/ « Témoignage des rêves sur la Kaaba »

Du site almourabitoune, Rêve de la kaaba, 2005

Citation d’une Sœur:

Salam aleikoum

Voici mon rêve:

Je suis dans une pièce et un monsieur me dit "on va te faire rentrer ici mais n'aie pas peur, ne t'effraye pas, tes cheveux vont flotter, tu seras en apesanteur mais ne t'inquiète pas"

Je rentre et on referme derrière moi, et là je vois en face de moi la Kaaba, elle était immense, resplendissante, magnifique, la couleur noire de son tissu m'illuminait, le tissu était à peine relevé, je n'ai pas de mots pour décrire sa beauté, et là je commençais à m'élever et à flotter comme dans l'espace.

Je n'ai pas compris ce rêve en tout cas c'était magnifique!!

Alikoum salam

Réponse d’un Frère :

Salam aleykoum wa rahmatou'Allah wa barakatouhou

Il n'y a pas longtemps j’ai fais un rêve semblable au tien soubhan'Allah!!!

J’ai rêvé que j'étais à la Mecque et que je m'envolai dans le ciel avec des grandes ailes comme un ange, c'étais magnifique !!! Il y avait beaucoup de lumière, c'étais resplendissant et tellement c'étais beau je pleurai.

Ensuite je m'envolais pour atteindre la Kaaba et je l'ai caressé avec ma main, soubhan'Allah c'étais trop réaliste!

Personnellement c'est le rêve le plus réaliste que j'ai fais et sans doute le plus beau!

salam aleykoum wa rahmatou'Allah wa barakatouhou

Fin Citation

 Rapport la Ka'ba 2

Suite page suivant

ISLAM 45 :

« La Kaaba à Mekkah Rapport 2 »

 

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche