DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 8 : « Connaitre l’Islam 2/2 » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:48

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 8 :

« Connaitre l’Islam 2/2 » 

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

Harun Yahya

http://harunyahya.fr/fr/works/2883/CONNAITRE_LISLAM_%28Livre_de_Poche%29 

2ème PARTIE et FIN


Le Prophète Younous (Jonas)

Une personne doit toujours avoir confiance en Dieu et Lui demander de l'aide, même dans les situations les plus difficiles et les plus désespérantes. Comme nous l'avons dit dans les paragraphes précédents, Moussa (psl) ne désespéra jamais lorsqu'il fut pris entre les armées du Pharaon et la Mer Rouge, il fit confiance à Dieu. Younous (psl) illustre aussi un tel caractère.

Dieu envoya Younous à son peuple pour les guider vers le droit chemin, chemin de l'adoration exclusive à Dieu et de la morale exemplaire. L'ingratitude et la cruauté de son peuple poussèrent Younous à aller voir un autre peuple pour diffuser le message divin. Dieu le soumit à un test pendant plusieurs jours pour lui rappeler son erreur et sa non conformité à Son ordre.

D'abord, il fut jeté à la mer du bateau sur lequel il naviguait. Ensuite, un énorme poisson l'avala; ce qui lui fit regretter énormément son comportement. Il se repentit à Dieu, se réfugia vers Lui et Le pria:

« Et Dhou'n-Noun (Jonas), quand il partit, irrité. Il pensa que Nous n'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici: "Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J'ai été vraiment du nombre des injustes." Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants. » (Sourate Al Anbiya: 87-88)

Dans le Saint Coran, Dieu cite ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas eu confiance en Dieu et ne L'avait pas prié:

« S'il n'avait pas été parmi ceux qui glorifient Dieu, il serait demeuré dans son ventre jusqu'au jour où l'on sera ressuscité. Nous le jetâmes sur la terre nue, indisposé qu'il était. Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge, et l'envoyâmes ensuite (comme Prophète) vers cent mille hommes ou plus. » (Sourate As-saffate: 143-147)

Dieu secourut Younous (psl) alors qu'il était dans une situation vraiment désespérée. C'est un signe clair qu'on ne doit jamais douter de l'aide de Dieu. Les expériences de Younous sont une leçon pour tous les croyants: nous ne devons jamais nous relâcher, quelle que soit la difficulté que nous affrontons, et nous devons toujours prier Dieu et demander Son aide.

Le Prophète Youssouf (Joseph)

Nous trouvons dans le Coran un récit détaillé des expériences de Youssouf (psl). Nous les décrirons ici brièvement et verrons le caractère exemplaire de Youssouf.

Youssouf était un des fils du Prophète Ya'qub (Jacob). Quand il était très jeune, ses frères le jetèrent dans un puits parce qu'ils étaient jaloux de lui, et ils dirent à leur père qu'un loup l'avait dévoré.

Des voyageurs dans une caravane le trouvèrent dans le puits et le vendirent au palais d'un noble homme en Égypte, où il fut plus tard diffamé et emprisonné pendant des années. Il fut finalement innocenté et relâché. Étant une personne très sage et fiable, le dirigeant de l'Égypte plaça les trésoreries et les entrepôts sous son autorité.

Finalement, Youssouf pardonna à ses frères qui l'avaient exposé à la cruauté, et les ramena ainsi que ses parents pour vivre avec lui. Youssouf (psl) avait un caractère exemplaire. Dieu le soumit à plusieurs épreuves; dans chaque situation, Youssouf se retourna vers Dieu et Le pria. Dieu le secourut d'un puits duquel il était impossible de sortir, et le sauva de la prison après qu'il fut emprisonné injustement. Il lui rétablit son honneur et lui donna un haut rang dans la société.

Bien que Youssouf restât en prison plusieurs années alors qu'il était innocent, il n'oublia jamais que c'était une épreuve de Dieu. En prison, il parlait toujours de la puissance et la grandeur de Dieu aux gens autour de lui. Sa loyauté et sa confiance en Lui sous de pareilles conditions nous montrent son excellent caractère.

Le Prophète Ayyoub (Job)

Être patient face à ce qui peut nous arriver est un attribut très important en particulier pour les Musulmans. Ayyoub (psl) fut mis à l'épreuve par la perte de sa famille et de sa richesse, et par une grave maladie dont il souffrit longuement. Ayyoub demanda seulement l'aide de Dieu et fit confiance en Lui. Dieu répondit à ses prières et lui apprit comment échapper à toutes ces difficultés. Le caractère exemplaire d'Ayyoub, ainsi que ses prières, sont mentionnés dans le Coran comme suit:

« Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur: "Le Diable m'a infligé détresse et souffrance." Frappe [la terre] de ton pied: voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire… Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. » (Sourate Sad: 41-44)

Dès que certaines personnes affrontent une maladie, une difficulté ou un problème, elles désespèrent immédiatement. Certaines se rebellent même contre Dieu en pensant qu'elles subissent une injustice. Toutefois, ces attitudes déplaisent à Dieu. Comme le montre l'exemple d'Ayyoub, Dieu peut envoyer différents ennuis à Ses serviteurs, mais de pareilles afflictions rendent le croyant plus mûr et testent sa dévotion à Dieu. Face à toutes les peines que nous rencontrons, nous devons prier Dieu et Lui faire confiance. Nous devons être patients comme le Prophète Ayyoub et se tourner vers Dieu. C'est seulement dans ce cas que Dieu nous soulage de nos ennuis et nous récompense dans ce monde et dans l'Au-Delà.

Le Prophète Issa (Jésus)

Dieu créa Issa (psl) d'une manière particulière. Comme dans l'exemple d'Adam, Il le créa sans père:

« Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois": et il fut. » (Sourate Al Imrane: 59)

Dans le Saint Coran, Issa est désigné sous le nom de "Fils de Mariam". Mariam (Marie) était une femme noble et elle est montrée en exemple par Dieu à toutes les femmes. Elle était une femme très chaste et une croyante dévouée à Dieu.

Dieu lui envoya l'ange Djibril (Gabriel) pour lui annoncer qu'elle serait enceinte miraculeusement d'un enfant appelé Issa (Jésus) avec la bonne nouvelle que son fils serait un Prophète.

Dieu rendit Issa Prophète et lui révéla Al Injil qui fait partie des Livres révélés. Après la disparition d'Issa, Al Injil fut altéré par les hommes. Aujourd'hui, nous n'en avons pas l'original, et les livres que les Chrétiens appellent les Évangiles ne sont pas vraiment fiables.

Dieu ordonna à Issa (psl) de rassembler les hommes dans le droit chemin et lui accorda plusieurs miracles. Il parla lorsqu'il était dans le berceau et diffusa le message de Dieu à son peuple. Issa annonça aussi la bonne nouvelle de l'imminence de l'arrivée de Mohammed (pssl), le Messager de Dieu qui lui succédera:

« Et quand Jésus fils de Marie dit: "Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera "Ahmad". Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: "C'est là une magie manifeste." » (Sourate As-Saffe: 6)

À son époque, il y avait très peu de gens qui croyaient en Issa ou qui l'aidaient. Les ennemis d'Issa avaient préparé des complots pour le tuer. Ils crurent l'avoir capturé et crucifié. Mais Dieu nous dit dans le Coran qu'ils ne l'ont pas tué:

« Et à cause de leur parole: "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu"… Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué. » (Sourate An-Nissa': 157)

Après la disparition d'Issa (Ribaat : Elever vivant au ciel pour un retour à la fin des temps aux cotés des musulmans contre Ad-Dajjal borgne), ses ennemis changèrent la Révélation qu'il avait apportée. Ils commencèrent à dépeindre Issa et Mariam comme des êtres surnaturels, et même comme des "dieux". Il y a encore de nos jours des gens qui conservent ces fausses croyances. Dieu nous informe dans le Coran ce qu'Issa dira le Jour du Jugement Dernier à propos de ces fausses croyances:

« (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah? › Il dira: ‹Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): ‹Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. » (Sourate Al Maida: 116-117)

 

Aujourd'hui, le nombre de personnes qui croient en Issa est important, mais ils sont sur le mauvais chemin parce qu'ils suivent la Bible qui fut altérée par les additions et les suppressions.

Le seul droit chemin restant aujourd'hui est le chemin auquel le Prophète Mohammed (pssl) nous appela; celui qui est communiqué dans le Coran, parce que c'est la seule Révélation de Dieu demeurée inchangée.

Le Messager de Dieu: Mohammed

Nous en savons beaucoup plus sur le Messager de Dieu, Mohammed (pssl), puisqu'il est le dernier Prophète et vécut il y a seulement 1.400 ans. Les gens changèrent et dénaturèrent toutes les religions que Dieu avait révélées avant lui. C'est pour cela que le dernier Livre pour lequel les hommes seront tenus responsables jusqu'au Jour du Jugement fut donné au Prophète Mohammed: d'une part, pour rectifier toutes les erreurs qui furent incorporées dans les Livres révélés aux autres Prophètes, et d'autre part pour transmettre l'enseignement nécessaire à toute l'humanité. Dieu communiqua ce qu'Il demande de Ses serviteurs par le Coran. Mohammed (pssl) aussi fit face à plusieurs difficultés en communiquant le message de Dieu à son peuple.

Plusieurs accusations sans fondement furent portées contre lui, malgré le fait qu'il ne demandait aucune récompense et n'avait pas d'intérêts personnels. Il fut forcé d'immigrer de la Mecque, la ville où il est né. Les premiers Musulmans qui le suivirent étaient aussi persécutés; quelques-uns étaient même torturés et soumis à de cruels traitements. Mais Dieu ne permit pas aux incrédules de faire du mal à la religion de l'Islam, restée inchangée jusqu'à nos jours. Conformément à la promesse de Dieu, chaque mot du Coran survécut intact. L'appel du Prophète Mohammed s'adresse aussi aux hommes vivants aujourd'hui. Dans plusieurs versets Dieu ordonne à tous les gens d'obéir aux Messagers, et insiste qu'obéir à Ses Messagers est en réalité Lui obéir. Ceci constitue l'un des principes de l'Islam les plus importants et essentiels. Une sincère soumission à l'enseignement du Prophète (pssl) est sûrement une manifestation de notre obéissance à Dieu.

Dans le Saint Coran, Dieu nous présente les attributs supérieurs du Prophète Mohammed, l'exemple à suivre pour l'humanité entière:

« Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (Sourate At-tawba: 128)

« Mohammed n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le Messager de Dieu et le dernier des Prophètes. Dieu est Omniscient. » (Sourate Al Ahzabe: 40)

« Dieu a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu'Il a envoyé chez eux un Messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident. » (Sourate Al Imrane: 164)

Dans les versets commençant par le mot "Dis", Dieu ordonne au Prophète Mohammed de communiquer Son message. À travers les versets du Coran, le Prophète communiqua le message de Dieu aux hommes.

Sa femme A'icha, que Dieu soit satisfait d'elle, dit: "Son caractère était le Coran." Elle voulait dire qu'il incarnait complètement le Coran.

Le comportement du Prophète, ses paroles, ses qualités morales sont appelés en Islam la Sounnah. De tous temps, les Musulmans essayent de suivre cette Sounnah, manifestation pratique du Coran.

Dans un verset, Dieu déclare que Ses serviteurs, qui Le craignent et veulent être pardonnés, doivent obéir au Messager de Dieu (pssl):

« Dis: "Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi. Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux » (Sourate Al Imrane: 31)

Comme cité dans le verset ci-dessus, si nous voulons que Dieu nous aime et que nos actions soient agréées, nous avons besoin de nous conformer à ce que nous enseigne le Prophète et le pratiquer méticuleusement.

 

4/ LES MIRACLES DU CORAN

Le plus grand miracle donné au Prophète Mohammed est le Coran. Il fut révélé il y a 1400 ans pour l'humanité entière. Il y a quelques faits cités dans le Coran dont nous n'avons pu découvrir les significations que récemment.

En effet, l'homme grâce aux avancées technologiques et scientifiques a découvert et expliqué plusieurs phénomènes naturels.

Des planètes aux étoiles, des êtres humains aux animaux, Dieu a tout créé dans l'Univers. Notre Seigneur sait tout des découvertes faites par l'homme et nous informe de quelques-unes d'entre elles dans le Coran. Nous ne pouvons apprendre ces choses que si Dieu nous le permet. Ensuite nous réalisons que ce sont des miracles de Dieu.

Le Coran contient plusieurs miracles scientifiques. Nous nous intéresserons dans ce chapitre à quelques-uns de ces miracles.

Comment l'Univers a-t-il existé?

L'origine de l'Univers est décrite dans le Coran dans les versets suivants et dans plusieurs autres également:

« Créateur des cieux et de la terre à partir du néant… » (Sourate Al An'ame: 101)

Dans la première partie du livre, nous avons décrit en détail comment l'Univers a existé brusquement à partir de rien, il y a 15 milliards d'années. C'est seulement la science du 20ème siècle qui nous a permis d'atteindre la preuve scientifique de ce grand événement (le Big Bang) (4). Il était donc impossible de le savoir il y a 1400 ans. Mais ce phénomène est cité dans les versets précédents. Dieu nous a donc informé de ce fait lorsque le Coran fut révélé. C'est un miracle du Coran et une des preuves que ce sont les paroles de Dieu.



Ribaat (4): Phénomène du Big Bang et de l’expension de l’univers, Allah Tout Miséricordieux dit :

"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons (constamment) dans l'immensité." (CORAN, Sourate 51, "les vents disperseurs", v. 47)

"Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?" ?" (CORAN, Sourate 21, les prophètes (Al-Anbiya), v. 30)


Les orbites

Nous savons que notre monde ainsi que les autres planètes ont des orbites. En fait, pas seulement les planètes dans notre système solaire, mais tous les corps célestes dans l'Univers ont leurs orbites distinctes. C'est-à-dire qu'ils se déplacent tous sur des chemins précisément calculés. Cette vérité que les scientifiques ont découverte récemment, a été révélée il y a 1400 ans dans le Coran:

« Et c'est Lui Qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun voguant dans une orbite. » (Sourate Al Anbiya: 33)

Au temps où le Coran fut révélé, les gens ne savaient pas que les corps célestes se déplaçaient sur des orbites constantes. Mais Dieu sait tout et dit ce qu'Il veut à Ses serviteurs.

Les mers qui ne se mélangent pas les unes avec les autres

L'une des propriétés des mers, connue récemment, est citée dans un verset coranique comme suit:

« Il a donné libre cours aux deux mers, pour se rencontrer; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas. » (Sourate Ar-rahmane: 19-20)

Cette caractéristique des mers, qui se rencontrent mais qui ne se mélangent pas du tout l'une à l'autre, a été découverte tout récemment par les océanographes. À cause de la force physique appelée "tension de surface", les eaux des mers voisines ne se mélangent pas. Causée par la différence entre la densité de leurs eaux, la tension de surface les empêche de se mélanger, comme si un mur fin se dressait entre elles. Ce phénomène décrit dans le Coran il y a 1400 ans, alors que les hommes ne savaient rien de la physique, de la tension de surface et de l'océanographie constitue une preuve supplémentaire de l'aspect miraculeux du Coran.

La rondeur de la Terre

La compréhension de l'astronomie, au temps où le Coran fut révélé, fit percevoir le monde différemment. Il était alors admis par certains que la Terre était plate, d'autres théories étaient répandues. Mais le fait que la Terre était ronde n'était pas alors généralement connu. Toutefois, il est sous-entendu dans le Coran que la forme du monde est ronde:

« Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit… » (Sourate Az-zumare: 5)

Le verbe en arabe traduit par "enrouler" dans ce verset est takwir. Dans les dictionnaires arabes, ce mot est utilisé pour définir le fait d'enrouler une chose autour d'une autre chose ronde, à la manière dont on se coiffe d'un turban par exemple. Le jour et la nuit s'enroulant l'un avec l'autre ne peut être vrai que si la Terre est ronde. Mais comme il est cité plus haut, les Arabes ayant vécu il y a 1.400 ans croyaient que la Terre était plate. Le Coran a fait allusion à la rondeur du monde au 7ème siècle. Cette vérité n'a été découverte que plusieurs siècles plus tard par les scientifiques.

Dans le Coran Dieu enseigne la vérité à l'humanité. Les mots les plus corrects sont utilisés en décrivant l'Univers. Il est improbable qu'un humain ait pu connaître et choisir ces mots. Mais puisque Dieu sait tout, Il peut rendre ces faits disponibles à l'homme, lorsqu'Il le veut.

Les empreintes digitales

Il est cité dans le Coran qu'il est facile pour Dieu de rendre la vie à l'homme après sa mort. Au même temps, Dieu attire notre attention sur quelque chose de très particulier: lorsque la vie est rendue à l'homme, ses empreintes digitales lui sont aussi restituées:

« L'homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os? Mais si! Nous sommes Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts. » (Sourate Al Quiyama: 3-4)

Les empreintes de chacun sont uniques. Si vous avez un jumeau, ses empreintes seront différentes. Chaque personne qui vit dans ce monde possède des empreintes digitales uniques. Dieu peut nous recréer avec tous ces magnifiques détails. Rendre la vie à un corps complètement décomposé est quelque chose de très facile pour Dieu.

En même temps, nous savons que la signification des empreintes digitales et le fait qu'elles soient uniques pour chaque personne n'ont été découverts qu'au 19ème siècle. Dans les versets cités ci-dessus, et révélés il y a 1.400 ans, Dieu a attiré notre attention sur Sa capacité de remettre à leur place les bouts des doigts.

Nous n'avons parlé ici que de quelques miracles cités dans le Coran. Ils suffisent à affirmer que le Coran est la parole de Dieu (pour plus d'information, consultez le livre Les miracles du Coran de Harun Yahya, Al-Attique, 2002):

 

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre que Dieu, ils y trouveraient certes maintes contradictions! » (Sourate An-nissa': 82)

Le Coran nous donne des informations précises sur des phénomènes scientifiques. Avec les avancées de la science, beaucoup de miracles mentionnés dans le Coran sont révélés. Ces attributs miraculeux du Coran prouvent que c'est une Révélation de Dieu. Notre travail est d'apprendre et de pratiquer méticuleusement les ordres du Coran.

Dans plusieurs versets, Dieu nous ordonne d'adhérer sans ambiguïté au Coran:

« Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre – suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde » (Sourate Al An'ame: 155)

« ... C'est une mission de rappel. Que celui qui veut garde le Coran dans sa mémoire. » (Sourate Abassa: 11-12)

 

5/ QUEL TYPE DE CARACTÈRE DIEU NOUS DEMANDE-T-IL D'AVOIR?

Le Coran, qui est un guide pour toute l'humanité, est la parole de Dieu. Nous pouvons atteindre le caractère qui plaira à Dieu en lisant les versets du Coran et en vivant selon eux. C'est vraiment très facile. Mais malgré cela, la majorité des gens font la faute de se désintéresser des valeurs qui plaisent à Dieu. Si un jour, tout le monde autour de vous se conforme aux souhaits de Dieu et incarne les valeurs qu'Il nous recommande, alors ce monde serait meilleur.

Voyons maintenant brièvement quelles sont ces qualités. Nous savons tous que Dieu a créé l'homme. Par conséquent, Dieu sait le mieux les qualités et les défauts qu'il possède. Une personne peut bien tromper d'autres personnes, mais elle ne peut jamais rien cacher à Dieu. C'est parce que, contrairement à nous, Dieu connaît les pensées intérieures de chacun. Donc, une personne doit toujours être sincère et honnête envers Dieu. Nous lisons dans ce verset ceci:

« Dis: "Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien vous le divulguiez, Dieu le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Dieu est Omnipotent. » (Sourate Al Imrane: 29)

« C'est à Dieu qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Dieu vous en demandera compte. Puis Il pardonnera à qui Il veut, et châtiera qui Il veut. Et Dieu est Omnipotent. » (Sourate Al Baqara: 284)

Une personne consciente que Dieu entend chaque mot qu'elle prononce, qu'Il connaît chaque acte qu'elle fait et chaque pensée qui traverse son esprit, n'oserait jamais s'engager dans un mauvais acte, même caché aux autres personnes. C'est-à-dire que, pour être vraiment bons, les gens doivent absolument croire en l'existence de Dieu et en Son unicité, reconnaître Sa puissance et être conscients qu'Il voit et entend absolument tout. C'est une des conditions préalables pour atteindre les valeurs que Dieu demande à Ses serviteurs.

Aimer Dieu et avoir confiance en Lui

Dieu satisfait tous les besoins de tous les êtres qu'Il crée. Grâce à Son infinie miséricorde, nous vivons en paix dans ce monde et jouissons d'innombrables bénédictions.

Dieu a créé le Soleil pour que nous puissions vivre sur Terre. Il a aussi créé pour nous les fruits, les légumes et les animaux. Nous avons du pain, du lait, de la viande et différents autres biens parce que Dieu les a tous créés pour nous.

Dieu a créé la pluie pour que nous puissions avoir de l'eau fraîche à boire. Il a créé les océans. Sans pluie, il n'y aurait ni eau fraîche ni salée sur Terre. L'eau est vitale pour nous. Dieu a placé le système immunitaire dans nos corps pour nous protéger des microbes. Grâce à lui, nous ne mourrons pas des microbes qui causent un simple rhume. De plus, Dieu fait battre nos cœurs sans cesse durant toute notre vie. Si nos cœurs avaient besoin d'un repos quelques instants, comme les moteurs, nous serions certainement morts. Mais les cœurs battent sans cesse pendant des décennies sans le moindre repos et nous permettent donc de vivre.

Dieu a créé les yeux pour voir, les oreilles pour entendre, les nez pour sentir et les langues pour goûter. Ce sont seulement quelques-unes des bénédictions que Dieu nous a accordées; et nous ne pouvons pas toutes les compter.

Dieu, Qui est Très Miséricordieux envers nous, s'adresse à nous dans ce verset:

« Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est vraiment très injuste, très ingrat. » (Sourate Ibrahim: 34)

Comme vous l'avez aussi compris en méditant le Coran, ne pas être reconnaissant devant ces bénédictions, oubliant qu'elles viennent toutes de Dieu, et ne pas Le remercier pour tout ce qu'Il nous a donné, est un mauvais comportement. Dieu n'aime pas ceux qui ne sont pas reconnaissants. En retour de Ses bénédictions, Dieu veut simplement que nous L'aimions, et que nous Le remercions, ainsi que l'indiquent les versets suivants:

« Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe, les yeux et les cœurs (l'intelligence), afin que vous soyez reconnaissants. » (Sourate An-nahl: 78)

« Mangez donc de ce qu'Allah vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d'Allah, si c'est Lui que vous adorez. » (Sourate An-nahl: 114)

« Et c'est Lui Qui a créé pour vous l'ouïe, les yeux et les cœurs. Mais vous êtes rarement reconnaissants. » (Sourate Al Mou'minoun: 78)

Dans un autre verset, il est dit que ceux qui aiment le plus Dieu, ce sont ceux qui ont la foi:

« Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l'amour d'Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment!… » (Sourate Al Baqara: 165)

Dieu protège et nourrit tous les hommes. Nous avons tous besoin de Dieu. Pour cette raison, nous devons aimer Dieu et Lui faire confiance.

Aimer Dieu plus que quiconque, en Lui faisant confiance et reconnaître qu'Il nous a tout donné, sont parmi les plus importantes qualités qui satisfont Dieu.

Comment devons-nous nous comporter avec les autres personnes?

Dieu interdit aux hommes d'être arrogants, de mentir, de se moquer des autres et d'être fiers. Être honnête et modeste sont des traits de caractère dont Dieu est satisfait.

Parfois nous vivons sous l'influence des personnes autour de nous. Si nous avons de mauvais amis, nous pouvons être influencés de manière négative. Mais une personne qui croit en Dieu et sait qu'Il la voit à tout instant, où qu'elle soit, ne se dérobe jamais du droit chemin et continue à faire des bonnes actions, même dans les conditions les plus difficiles. Elle devient un bon exemple pour ceux qui sont malhonnêtes et sèment la discorde. Dieu aime les gens fermes. Le mot "endurance" dans le Coran ne signifie pas seulement être endurant face aux épreuves, mais veut dire être endurant à tout moment de notre vie. L'endurance d'une personne qui a la foi ne change pas selon les événements. Par exemple, une personne ayant une petite crainte de Dieu peut être bonne envers quelqu'un dont elle souhaite tirer profit, mais cela n'implique pas qu'elle a cette attitude louable en toutes circonstances. Cependant, une personne de foi évite méticuleusement de se conduire mal. Elle répond à tout le monde d'une manière polie et désire continuer ainsi, peu importe les conditions ou les attitudes des gens. Même si elle est en colère, elle réussit à se contrôler et montre de l'endurance.

Dans un verset coranique, Dieu ordonne aux gens d'être endurants:

« Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l'endurance. Luttez constamment (contre l'ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissez! » (Sourate Al Imrane: 200)

L'endurance des Prophètes, citée dans le Coran, nous donne un exemple. La souffrance d'Ayyoub (psl) a duré longtemps. Mais ce noble serviteur de Dieu a montré de l'endurance et a prié Dieu Qui a répondu à sa prière et lui a montré une issue.

Nouh (psl) a affiché son endurance quand les gens se moquaient de lui à cause de l'Arche qu'il construisait. Il restait calme et continuait à les conseiller. Ce sont là des exemples réels de l'endurance affichée par ces nobles personnes. Dieu déclare dans plusieurs versets qu'Il aime Ses serviteurs qui sont endurants.

À l'inverse, Dieu n'aime pas les personnes arrogantes. Tous les hommes ne jouissent pas des mêmes bénéfices matériels dans ce monde. Certains ont des belles maisons et voitures alors que d'autres peuvent ne rien posséder, ce qui importe est notre conduite. Il faut qu'elle soit correcte et exemplaire. Présumer que quelqu'un est supérieur à un de ses amis parce qu'il porte de meilleurs vêtements est une attitude qui déplait à Dieu, parce que Dieu nous ordonne d'apprécier les gens selon leur piété et non pas selon leur apparence.

Pour Dieu, la mesure de supériorité n'est pas la richesse matérielle ou le pouvoir, la beauté ou la force. Dieu évalue les gens selon leur taqwa (la crainte de Dieu), l'amour qu'ils ressentent pour Lui, leur loyauté et leur engagement à vivre à travers les valeurs du Coran. Dans le Coran, Dieu raconte l'histoire de Qaroun (Coré) pour nous apprendre une leçon de sagesse.

En effet, Qaroun était un homme très riche; tellement riche que les clefs de son trésor devaient être portées par plusieurs personnes. Dans son entourage, les gens ignorants l'enviaient et espéraient avoir sa richesse. Qaroun était arrogant et vantard et n'obéissait pas à Dieu. Il a nié que c'était Lui Qui lui avait donné toute sa richesse. Alors Dieu lui a infligé un terrible châtiment: Qaroun et tous ses biens disparurent en une seule nuit. Après ce terrible désastre, ceux qui voulaient sa fortune, exprimèrent leur regret et se retournèrent vers Dieu. En effet, ils ont tous reconnu que c'était un châtiment de Dieu.

Qaroun est cité comme exemple dans le Coran:

« En vérité, Coré [Qaroun] était du peuple de Moïse mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: "Ne te réjouis point. Car Allah n'aime pas les arrogants » (Sourate Al Qasas: 76)

« Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: "Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune." Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: "Malheur à vous! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien." Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. Nous fîmes donc que la terre l'engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d'Allah ne fut là pour le secourir, et il ne pût se secourir lui-même. Et ceux qui, la veille, souhaitaient d'être à sa place, se mirent à dire: "Ah! Il est vrai qu'Allah augmente la part de qui Il veut, parmi Ses serviteurs, ou la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorisés, Il nous aurait certainement fait engloutir. Ah! Il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas. » (Sourate Al Qasas: 79-82)

Le Coran nous informe que le commérage et la médisance sont d'autres comportements déplaisants à Dieu. Espionner quelqu'un, médire et se moquer sont des comportements qu'une personne qui craint Dieu doit éviter scrupuleusement. Dans le Coran, Dieu interdit le commérage et la médisance:

« Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Dieu. Car Dieu est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » (Sourate Al Houjourate: 12)

 

Dans le verset, Dieu voulait nous avertir que médire équivaut à manger la chair de notre frère décédé. Il nous demande de nous conduire correctement au cours de notre vie quotidienne. La vie est une opportunité donnée par notre Seigneur pour suivre Son droit chemin. Aujourd'hui, la majorité des hommes en sont inconscients. Au lieu de se conformer aux recommandations et aux conseils de Dieu, ils cherchent d'autres guides. Étant influencés par les films qu'ils regardent ou les chansons qu'ils écoutent (5) , ils adoptent des valeurs erronées. Par exemple, les jeunes personnes qui regardent un héros cruel et impitoyable dans un film commencent parfois à l'imiter dès la sortie du cinéma.



Ribaat (5): pour comprendre cette ruse de Satan QU’IL SOIT MAUDIT pour détourner l’homme du droit chemin référez vous au texte suivant :

“HOLLY WOOD show business Occulte”

Catégorie du site - LES ILLUMINATI, SES ALLIES ET LES CHEFS JESUITES-

Cependant, une personne sage et sincère, affiche toujours les traits de caractère desquels Dieu est satisfait. Les Prophètes sont ceux dont nous devons suivre les pas. Les traits de caractère que nous devons avoir sont les valeurs qui plaisent à Dieu. C'est-à-dire être clément, indulgent, modeste, humble, ferme et obéissant à Dieu et à Ses Messagers. Une personne qui adopte ces valeurs nobles ne s'abaisse pas à des querelles; au contraire, elle les apaise et montre de la tolérance. Au lieu d'être rebelle et de désobéir à ses parents, le Coran nous ordonne d'être à leur écoute, de les obéir et de les respecter. Dans le verset suivant, Dieu insiste sur l'importance d'être bon envers ses parents:

« Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: "Fi!" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis: "Ô mon Seigneur, fais-leur à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit. » (Sourate Al Isra': 23-24)

Être obéissant envers ses parents, ne pas leur montrer le moindre signe d'irritation, être toujours clément, et avoir un cœur tendre envers eux, sont d'importants traits de caractère que Dieu nous demande de posséder. Montrer ces traits nous fera non seulement gagner l'amour de Dieu mais aussi nous rendre heureux et paisible dans notre vie quotidienne. On ne peut afficher ces qualités louées par Dieu que lorsqu'on vit l'Islam.

Les personnes incrédules peuvent difficilement s'engager à incarner ces nobles valeurs. Nous devons faire assez d'effort pour ne pas faire partie de ces gens. Méditons le verset suivant:

« Comptez-vous entrer au Paradis sans qu'Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants? » (Sourate Al Imrane: 142)

N'oublions jamais que Dieu nous aimera d'avantage et nous accordera plus de bénédictions si nous sommes endurants, humbles, dévoués, généreux et si nous nous conduisons correctement.

 

6/ADORER DIEU

Dieu, le Créateur de toute chose, possède un infini pouvoir. Dieu nous a créés et nous ordonne de Lui obéir et de nous conduire correctement comme cela est décrit dans le Saint Coran. Tout ce que nous demande Dieu est l'adoration. Jeûner, prier, Lui être reconnaissant, être endurant, et s'engager dans de bonnes actions sont quelques-uns des actes d'adoration.

Mais la majorité des gens, bien qu'ils soient conscients de leurs responsabilités, ne veulent pas accepter ceci. À cause de leur arrogance scandaleuse, ils trouvent difficile d'être obéissants à Dieu. Ils ne veulent pas écouter Dieu car ils se considèrent très importants. Pire, ils refusent d'accepter que Dieu les a créés, ils osent se rebeller contre Lui. Bien que ce soit Dieu Qui leur ait donné leur cœur, leurs oreilles, leur santé et toute chose sur cette terre, ils ne se sentent pas reconnaissants envers Lui pour toutes ces faveurs.

Mais ces personnes regretteront énormément. Être arrogant leur coûtera cher: une vie pénible dans ce monde et un profond regret dans l'Au-Delà. L'ingratitude (koufr) qu'elles affichent dans ce monde les entraînera dans le feu de l'Enfer.

Toute personne qui ne veut pas souffrir et être des gens de l'Enfer doit être reconnaissante à Dieu. Il veut que nous Le prions et L'adorions en retour de toutes les faveurs qu'Il nous a accordées. Alors, quand nous voyons Ses belles et parfaites bénédictions autour de nous, qui n'auraient jamais pu exister d'elles-mêmes, nous devons nous rappeler Dieu et Le remercier. Ne soyons pas de ceux qui échouent à remarquer et à apprécier les bénédictions qui leur sont données.

Dans le Coran, Dieu nous ordonne de pratiquer d'autres formes d'adoration qui constituent les autres piliers de l'Islam. Effectuer la prière cinq fois par jour, jeûner le mois de Ramadan, donner la zakat (l'impôt sur la richesse) et faire le pèlerinage (hadj) à la Mecque une fois dans la vie si on en est capable.

Prier cinq fois par jour et établir la prière dans nos vies, dans nos familles et dans nos communautés nous aide à nous rappeler régulièrement nos faiblesses devant Dieu. C'est un acte d'adoration à accomplir à certains moments de la journée. Dieu nous apprend dans le Coran que la prière nous aide à nous abstenir des mauvaises actions qui déplaisent à Dieu.

Jeûner est aussi une forme d'adoration ordonnée par le Coran. Durant le mois de Ramadan, Dieu nous demande de ne pas manger et de ne pas boire tout au long de la journée. En accomplissant cela, nous montrons de l'endurance et de la soumission à Dieu.

Payer la zakat, c'est donner une portion de sa richesse aux pauvres et aux nécessiteux. Comme avec les autres formes d'adoration, l'accomplir est très important, parce qu'éviter l'avarice et montrer l'abnégation de soi sont des traits de caractère qui plaisent à Dieu. De plus, la zakat développe la solidarité entre les hommes et mûrit l'esprit humanitaire.

L'invocation est une manière de se rapprocher de Dieu

Dieu attache une grande importance aux invocations. Il le souligne dans ce verset:

« Dis: "Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière… » (Sourate Al Fourqane: 77)

Comme le suggère ce verset, l'évaluation d'une personne devant Dieu dépend de sa prière, parce qu'une personne qui prie demande ce qu'elle désire à Dieu Qui est le Possesseur de tout. Il a créé tout ce dont nous avons besoin. Prenons par exemple la nourriture qui est essentielle à la vie humaine. Dieu a créé les légumes, les fruits, les poulets, les vaches… Dieu le Tout-Puissant a doté les hommes de leur corps, leur intelligence, leur connaissance, leur force, leur santé et de toutes les opportunités dont ils jouissent.

Comme il est dit plus haut, Dieu a créé tout ceci en tant que bénédictions pour nous. Nous devons la nourriture que nous mangeons à Dieu, aussi bien que la capacité de manger. Comment serions-nous capables de mâcher notre nourriture sans nos dents? Comment la digèrerions-nous sans notre estomac? L'existence de la nourriture aurait-elle un quelconque sens si nous n'avions pas de système digestif?

Nous sommes nourris par la volonté de Dieu parce que c'est Lui Qui nous donne toutes les bénédictions, c'est Dieu que nous devons prier lorsque nous voulons qu'un évènement arrive ou lorsque nous voulons obtenir quelque chose. En effet, nous devons demander toute chose à notre Seigneur.

Un exemple nous permettra de bien le comprendre: nous appuyons sur un bouton pour allumer la lumière; pouvons-nous dire que le bouton crée la lumière? Bien sûr que non. Le bouton est seulement un moyen. De même, les câbles ne font que transmettre l'électricité. Dans ce monde, Dieu crée des causes pour chaque effet. Il a créé l'eau; dans les barrages, cette eau traverse d'énormes turbines, et ainsi l'électricité est produite. Les câbles transmettent l'électricité et finalement, l'ampoule transforme l'électricité en lumière. Mais la vérité est que c'est Dieu Qui crée la lumière. Si Dieu le voulait, Il pourrait créer l'électricité sans ces causes. Notre Seigneur nous demande d'utiliser notre intelligence, de réfléchir, de considérer ce qu'Il a créé, et de cette façon, arriver à la foi.

Nous ouvrons le robinet quand nous voulons de l'eau. Mais pouvons-nous dire que ce sont les tuyaux ou le robinet qui produisent l'eau? Tout comme dans le cas du bouton, le robinet n'est qu'un moyen, pas la cause. Une liste de raisons pour lesquelles nous avons besoin de remercier Dieu et de Le prier remplirait des millions de volumes de livres. C'est pourquoi l'existence d'hommes autour de nous qui n'attachent pas d'importance à cela ne doit jamais nous dissuader de la vérité. Leur échec à employer leur intelligence et leur absence de réflexion les entraînent dans de grandes erreurs.

Dieu nous informe de la fin qui attend ces personnes. Notre récompense ou châtiment dans l'Au-Delà dépend de notre conduite dans ce monde, et de l'effort que nous faisons pour nous rapprocher de Dieu. Chaque personne sera rétribuée selon ses actes.

 

Comment pouvons-nous invoquer Dieu?

Penser au pouvoir de Dieu et à Sa grandeur, Le craindre et Le prier humblement et sincèrement sont essentiels pour la prière. Dans le Coran Dieu nous apprend comment prier:

« Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. » (Sourate Al A'rafe: 55)

L'invocation ne peut pas être limitée à certains endroits et à certains moments. Nous pouvons penser à Dieu et Le prier à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit. Dieu ordonne comme suit dans le Coran:

« …qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): "Notre Seigneur! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu." » (Sourate Al Imrane: 191)

« Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi! Ô les croyants! Cherchez secours dans l'endurance et la Salat. Car Dieu est avec ceux qui sont endurants . » (Sourate Al Baqara: 152-153)

Dieu nous donne des exemples d'invocations dans le Coran. Quelques prières des Prophètes et croyants sont citées ci-dessous:

« Alors Noé dit: "Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants." » (Sourate Houd: 47)

« Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient. Notre Seigneur! Fais de nous Tes soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre-nous nos rites, et accepte de nous le repentir. Car c'est Toi certes l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux. Notre Seigneur! Envoie l'un des leurs comme Messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c'est Toi certes le Puissant, le Sage! » (Sourate Al Baqara: 127-129)

« [Joseph a dit] Ô mon Seigneur, Tu m'as donné du pouvoir et m'as enseigné l'interprétation des rêves. [C'est Toi le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l'Au-Delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux." » (Sourate Youssouf: 101)

« … [Salomon a] dit: "Permets-moi, Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux". » (Sourate An-naml: 19)

« - Dis: "Ô Allah, Maître de l'autorité absolue. Tu donnes l'autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l'autorité à qui Tu veux; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent. » (Sourate Al Imrane: 26)

« [Moïse] dit: "Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles et assigne-moi un assistant de ma famille: Aaron, mon frère, accrois par lui ma force! Et associe-le à ma mission, afin que nous Te glorifions beaucoup, et que nous T'invoquions beaucoup. Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous. » (Sourate Ta Ha: 25-35)

« … qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre: "Notre Seigneur! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d'ignominie. Et pour les injustes, il n'y a pas de secoureurs! Seigneur! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la foi: ‘Croyez en votre Seigneur' et dès lors nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place-nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes Messagers. Et ne nous couvre pas d'ignominie au Jour de la Résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas à Ta promesse." Leur Seigneur les a alors exaucés (disant): "En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres… » (Sourate Al Imrane: 191-195)

 

7/ LA MORT ET LA VIE DE L'AU-DELÀ

Quelques personnes considèrent la mort comme la fin absolue. Mais la vérité est que la mort est une transition entre la vie dans ce monde et la vie dans l'Au-Delà. C'est comme une porte qui mène à la vie après la mort. De l'autre côté de cette porte, c'est-à-dire dans la vie de l'Au-Delà, l'accès au Paradis ou à l'Enfer dépend de notre pure foi en l'unicité de Dieu et de Son approbation de nos actes et conduites dans ce monde.

La mort n'est que la fin d'une certaine période. Dieu a donné une période d'essai différente à chaque homme. Quelques-uns ont une vie courte, tandis que d'autres jouissent d'une vie aussi longue que cent ans. Tout comme Dieu a décidé de notre date de naissance, qui fixe le début de notre période d'examen, Il décide du moment où cette période prendra fin. En d'autres termes, il n'y a que Dieu Qui connaisse à quel âge nous mourrons.

Comment devons-nous considérer la mort?

La mort, qui constitue la fin de l'épreuve à laquelle Dieu nous soumet, est une source de joie pour les croyants. On serait difficilement désolé pour quelqu'un qui a passé un examen avec succès, non?

Il se peut que vous ayez perdu un parent proche ou une personne que vous aimez. Une personne de foi reconnaît que la mort n'est certainement pas une séparation permanente, et que quelqu'un qui meurt, finit simplement sa vie sur terre. Elle sait que dans l'Au-Delà, Dieu regroupera les Musulmans qui vivent selon Ses recommandations et les récompensera par le Paradis.

Dans ce cas, au lieu d'avoir des regrets, les gens ressentiront une grande joie. Dieu peut prendre nos âmes à n'importe quel moment. Donc, nous devons nous efforcer de gagner Sa satisfaction à chaque instant.

Pour conclure, la mort n'est pas une fin mais une porte nous menant à l'Au-Delà. La vie de l'Au-Delà est la vraie vie qui durera pour l'éternité, et nous devons nous y préparer. Pensez-vous qu'une personne qui passe un examen voudrait que cet examen dure pour toujours? Bien sûr que non. Dans ce monde, un homme doit passer son examen, gagner la satisfaction de Dieu et ainsi atteindre le Paradis. Le but le plus important de l'homme dans ce monde doit être d'aimer Dieu et de gagner Son agrément; parce que notre Seigneur, le Miséricordieux, nous aime et nous protège à tout moment. Un verset coranique, rapporte les paroles du Prophète Houd:

"… mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose." (Sourate Houd: 57)

L'Au-Delà

Dieu décrit la nature temporaire de la vie dans ce monde dans plusieurs versets coraniques et insiste sur le fait que la vraie demeure de l'homme est dans l'Au-Delà. Même s'il vit longtemps, tout homme sera un jour rattrapé par la mort, et ainsi commencera sa vie dans l'Au-Delà. C'est la vie éternelle dans laquelle l'âme ne disparaîtra pas.

Dieu crée d'innombrables bénédictions. Il a créé la vie dans ce monde pour voir comment nous nous comporterons en retour à tous les bienfaits dont nous jouissons. Comme récompense ou comme châtiment, Dieu a aussi créé le Paradis et l'Enfer.

Il nous informe comment une personne sera récompensée en Sa présence dans l'Au-Delà:

« Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice. » (Sourate Al An'ame: 160)

Dieu est Très Miséricordieux envers les hommes. Il les récompense généreusement. Mais ceux qui méritent un châtiment sont seulement rétribués avec l'équivalent de leurs mauvais actes. Dieu n'est injuste envers personne. Dans ce monde, une personne coupable peut tromper ou induire en erreur les autres, mais dans l'Au-Delà, s'il ne croit pas en l'unicité de Dieu et en Son Messager Dieu le punira certainement. Dieu voit et sait tout, et ainsi récompense chaque acte.

Le Paradis et l'Enfer

Le Paradis et l'Enfer sont les deux endroits où les hommes passeront leur vie après le Jugement Dernier. Le Saint Coran nous donne des informations précises sur ces lieux.

Peut-être êtes-vous allés dans des endroits où il y a de jolis paysages, ou avez-vous vu dans des films des scènes à vous couper le souffle. Il y a peut-être des lieux que vous espériez ne jamais avoir à quitter. Le Paradis est incomparablement plus beau que tous ces endroits. La nourriture dont les croyants jouiront au Paradis est bien plus délicieuse que celle de ce monde.

Dieu, le Créateur de toutes les beautés, nous informe qu'Il crée de plus grandes beautés au Paradis pour les croyants sincères.

Les problèmes dans ce monde nous font mieux comprendre la beauté du Paradis

Nous souffrons de différents problèmes dans ce monde. Nous tombons malades, nous pouvons nous briser les bras ou les jambes, nous avons très froid ou chaud, nos estomacs deviennent fragiles, nos peaux deviennent sensibles… Dieu a spécialement créé ces faiblesses pour l'homme dans ce monde.

Aucune d'entre elles n'existe dans l'Au-Delà. Lorsque nous méditons sur ces faiblesses, nous pouvons mieux apprécier la valeur du Paradis. Atteindre le Paradis efface tous ces problèmes. Pensons à ce que nous détestons dans ce monde. Rien de tout cela n'existe dans l'Au-Delà. Le Paradis est décoré des bénédictions que l'homme apprécie énormément. Le meilleur de ce que nous mangeons et buvons dans ce monde a son équivalent inégalé au Paradis. L'homme n'y aura jamais froid ni chaud. Il ne tombera jamais malade, ni ressentira de la crainte ou de la peine et ne vieillira jamais. Nous ne pourrons trouver de mauvaise personne là-bas. Parce que les mauvaises personnes, celles qui ne croyaient pas en Dieu et avaient nié Son existence, restent en Enfer, le lieu qu'elles méritent. Les personnes au Paradis parlent avec politesse les unes aux autres; elles ne maudissent pas, ne s'énervent pas, ne crient pas et ne blessent pas les autres. Toutes les personnes qui ont une vraie croyance en l'unicité de Dieu et qui agissent de manière à Le satisfaire, et donc, méritent le Paradis, seront là-bas, résidant en amis pour toujours.

Nous savons par le Coran que des choses magnifiques existent au Paradis: des demeures excellentes, des jardins ombragés et des rivières s'ajoutent à la joie des gens au Paradis. En fait, tous les mots que nous connaissons sont vraiment insuffisants pour décrire les bénédictions du Paradis. Sa beauté est au-dessus de toute imagination. Dans le Saint Coran, Dieu nous informe qu'au Paradis, l'homme atteindra plus que ce qu'il attend. Pensons à quelque chose que nous voulons avoir ou à quelque part où nous voulons voyager.

Par la volonté de Dieu, nous les aurons en un seul instant:

« …et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, » (Sourate Foussilate: 31)

Quelques versets citent la beauté du Paradis:

Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire (*), ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu'un pardon de la part de leur Seigneur…" (Sourate Mohammed: 15)

(*) non-énivrante

« Et quant à ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres, Nous les installerons certes à l'étage dans le Paradis sous lequel coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Quelle belle récompense que celle de ceux qui font le bien. » (Sourate Al Ankaboute: 58)

« Les jardins d'Eden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles; et là, leurs vêtements sont de soie. » (Sourate Fatir: 33)

« Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur; eux et leurs épouses sont sous des ombrages, accoudés sur les divans. Là, ils auront des fruits, et ils auront ce qu'ils réclameront.» (Sourate Ya Sin: 55-57)

« [Ils seront parmi] des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue [près] d'une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés. » (Sourate Al Waki'a: 28-34)

Dieu nous informe également que ceux qui méritent le Paradis y resteront pour l'éternité:

« Et ceux qui croient, et font de bonnes œuvres – Nous n'imposons aucune charge à personne que selon sa capacité – ceux-là seront les gens du Paradis: ils y demeureront éternellement. » (Sourate Al A'rafe: 42)

Essentiellement, un croyant apprécie d'avoir atteint la satisfaction de Dieu, tout en sachant et sentant que c'est la plus grande joie qu'on peut avoir dans ce monde.

Le supplice en Enfer durera pour l'éternité

Les personnes qui se rebellent contre Dieu et refusent d'accepter Son existence seront aussi rétribuées pour ce qu'elles ont fait. Elles n'ont pas accepté Dieu ni cru qu'Il est le Seul Qui crée toute chose; elles ont montré de l'arrogance et ont échoué dans l'accomplissement des actes d'adoration attendus d'elles et se sont donc rebellées dans ce monde. En retour de tout cela, elles seront châtiées en Enfer.

Certaines personnes commettent différents crimes dans ce monde. Dans des situations où personne ne les voit, elles peuvent rester impunies. Mais ces personnes échouent à reconnaître que Dieu les voit à tout moment, et qu'Il connaît même leurs pensées intérieures.

Chacun sera rétribué pour les bons ou mauvais actes qu'il fait. Dieu possède une justice infinie, et dans les ve

rsets coraniques, Il donne la bonne nouvelle que même la plus petite des bonnes actions sera abondamment récompensée. Dieu nous apprend aussi que les gens seront récompensés s'ils se repentent et Lui demandent pardon. Néanmoins, Dieu menace ceux qui ne croient pas en Lui, qui échouent à se conformer aux ordres du Saint Coran et pensent qu'il n'y a aucune vie après la mort.

L'Enfer est la récompense du coupable et de ceux qui font du tort en se rebellant contre Dieu. Dieu décrit dans le Saint Coran la situation de ces gens de la manière suivante:

« Ceux-ci prenaient leur religion comme distraction et jeu, et la vie d'ici-bas les trompait. Aujourd'hui, Nous les oublierons comme ils ont oublié la rencontre de leur jour que voici, et parce qu'ils reniaient Nos enseignements. » (Sourate Al A'rafe: 51)

En Enfer, un pénible châtiment, incomparable à aucune douleur dans ce monde, attend les gens. C'est un endroit où ne règnent que la crainte, la douleur, le désespoir et la peine. Les hommes en Enfer prient Dieu et Lui demandent d'en sortir. Mais une fois en ce lieu, il est trop tard pour regretter. Nous avions cité plus haut le regret qu'avait ressenti Pharaon. Dieu donne à l'homme des opportunités jusqu'au moment de sa mort. Une fois mort et que commence sa vie dans l'Au-Delà, regretter n'est plus d'aucune utilité.

Les hommes en Enfer mènent une vie très pénible. La seule nourriture qu'ils possèdent est le fruit de l'épine amère et l'arbre du Zaqqoum. Leur boisson est le sang et le pus. Ils mènent une vie avilissante, avec leur peau écorchée, leur chair brûlée et leur sang giclant partout. Les mains nouées à leur cou, ils sont projetés au cœur du feu. De plus, cette vie de souffrance dure pour l'éternité.

Plusieurs personnes croient que l'Enfer est un endroit temporaire, et qu'une fois punies pour leurs mauvaises actions, elles entreront au Paradis. Ce jugement appartient à Dieu, Qui nous dit ce qui suit:

« Le Feu se refermera sur eux. » (Sourate Al Balad: 20)

« C'est parce qu'ils disent: "Le Feu ne nous touchera que pour un nombre de jours déterminés." Et leurs mensonges les trompent, en religion. » (Sourate Al Imrane: 24)

Cependant, un Musulman qui reconnaît ses propres erreurs et ses mauvaises actions doit regretter, prier et rechercher le pardon de Dieu. Dans le Coran, Dieu nous informe qu'Il pardonnera n'importe quelle mauvaise action si nous nous repentons sincèrement. Voici le verset approprié:

« Dis: "Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. » (Sourate Az-Zumar: 53)

Il est important pour une personne de reconnaître ses propres erreurs et de demander pardon à Dieu afin d'éviter d'infinis regrets dans l'Au-Delà et ainsi se sauver de l'insupportable supplice de l'Enfer.

 

8/ CONCLUSION

Nous avons traité dans ce livre des vérités fondamentales les plus importantes pour nos vies. Nous avons posé des questions telles que: "Quel est le but de nos vies?", "Comment notre Seigneur, Qui nous a créés ainsi que toutes les choses autour de nous, veut que nous nous comportions?", "Quelles sont nos responsabilités devant notre Créateur?", "Qu'est-ce que la vie de l'Au-Delà?", "Pourquoi devrions-nous avoir peur d'aller en Enfer?" …

Il y a peut-être des gens qui pensent qu'ils sont trop jeunes pour penser à la mort. Mais nous devons garder en tête que personne ne sait quand sa mort arrivera. Nous pouvons rencontrer la mort dans un jour ou dans dix ans. Lorsque nous pensons à toutes ces choses, nous réalisons immédiatement qu'il est insensé de perdre notre temps.

N'oublions jamais que sur terre, nous pouvons toujours trouver une excuse pour tout. Nous pouvons même convaincre les autres. Mais dans la vie de l'Au-Delà qui doit commencer après la mort, nous serons incapables de donner des excuses à nos fautes et à nos mauvaises actions en présence de Dieu Qui sait et voit tout.

Pour cette raison, nous devons penser à ces faits sans perdre de temps et commencer à nous efforcer d'être des personnes aimées de Dieu.

 

« Ils dirent: "Gloire à Toi! Nous n'avons de savoir

que ce que Tu nous as appris. Certes c'est

Toi l'Omniscient, le Sage." »

(Sourate Al Baqara: 32)

 

Ce livre, rédigé dans un style simple et accessible à tous, parle de la puissance de Dieu et de Son infinie connaissance. Les informations, tirées du Coran, concernant les phénomènes naturels sont en parfait accord avec les données scientifiques dont on dispose aujourd’hui.

Il traite également de l’origine de l’homme, de l’Univers et de l’équilibre parfait entre les créatures qui témoignent de l’unicité de Dieu. L’accent est mis sur l’étude des signes de la bénédiction de Dieu Qui a créé pour nous le destin, et Qui nous a montré à travers la vie de Ses Prophètes la conduite à tenir dans ce bas monde.

Des explications sont données sur la façon d’aimer et d’adorer Dieu, et sur les caractéristiques du Paradis et de l’Enfer.

Ce sont ces différents enseignements, contenus dans le Coran, qui permettront aux hommes de vivre en harmonie et de trouver la paix.

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche