DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 80 : « Biographie d’un savant du bien: Abd Al-Hamid Mohamed KICHK » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 22:06

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 80 :

« Biographie d’un savant du bien: Abd Al-Hamid Mohamed KICHK » 

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk, que Allah le fasse Miséricorde, amine

Choisissez vos savants du bien comme ont choisie des amis pieux !

 

 

 

Biographie - Cheikh Abd Al-Hamid Abd Al-Aziz Mohamed Kichk

Source : http://www.dailymotion.com/fataume1

Biographie-Mohamed-Kichk.jpg

Le 6 décembre 1996, le savant et prédicateur Egyptien Cheikh Abd Al-Hamid Abd Al-Aziz Mohamed Kichk nous quitta à l'âge de 63 ans pour retourner à la Miséricorde de Dieu. Célèbre dans tout le monde islamique, Cheikh Abdul Hamid fut très apprécié pour l'ardeur de ses sermons du vendredi et ses dénonciations fermes de toutes les formes d'injustice et d'oppression dans le monde musulman. Les cassettes de ses sermons et de ses leçons furent largement distribuées dans le monde musulman arabophone. 

L'abondance de son savoir, était caractérisée par un style unique et saisissant dans la prédication. Son éloquence, la force de sa voix, la beauté de son style, la sincérité de ses propos ouvraient les cœurs de l'audience. A son écoute, les cœurs débordaient d'émotion.

Qu'Allah (swt) lui fasse miséricorde

Vidéo par Fataume1 (Said Ben Mabrouk.K) :

Témoignage des savants de l’Islam sur Mohamed Kichk

http://www.dailymotion.com/video/xgdosm_biographie-abd- al-hamid-mohamed-kechk_webcam

Transcription écrite Ribaat 1433H / Juin 2012 :

Citation :

« Sommaire : 1) Introduction   2) Sa biographie,

Kichk : Louange à Allah Seigneur de l’Univers, O Seigneur ! 

temoignages-des-savants-sur-Kichk-1.jpg

Savant 1 : Nous avons beaucoup appris de Cheik Kichk lors de nos débuts dans la prédication. La meilleur chose que j’ai apprit de Cheik Kichk (Que Allah (swt) lui fasse Miséricorde) est la bienveillance envers ma religion.

Kichk : Quiconque voudras un compagnon Allah lui suffira, Quiconque veut une preuve le Coran lui suffira, Quiconque veut la richesse le contentement lui suffira, Quiconque voudras un lieu la mort lui suffira, Quiconque voudras la richesse le contentement lui suffira. Et celui que rien de tout cela ne lui suffira, alors le Feu lui suffira.

temoignages-des-savants-sur-Kichk-2.jpg

Savant 2 : Cet homme qui a secoué les chairs (emplacement de l’imam à la mosquée) du monde par des sermons retentissant, impressionnant et jolis.

Savant 1 : Cheikh Abd Al-Hamid Kichk était un orateur de première catégorie.

temoignages-des-savants-sur-Kichk-3.jpg

Savant 3 : Si tu entends Cheikh Kichk raconter une conquête c’est comme si tu entends les claquements des sabres.

Savant 1 : J’étais honoré d’être avec lui pendant une certaine période, et il était un homme qui te faisait pleurer et rire en même temps.

Savant 3 : Il était possesseur de la bonne parole tout en étant plaisant,

temoignages-des-savants-sur-Kichk-4.jpg

Savant 4 : Cheikh Kichk que Allah (sawt) lui fasse Miséricorde disait : « si quelqu’un prie, récite le Coran et dort après avoir fait ses ablutions verra le Prophète Mohammed (Sala Allah alehi wa Salem) en rêve et verra ses Compagnons en rêve. Mais celui qui dort après avoir vu un film ou une pièce de théâtre, que verra t-il en rêve ? » Il voit le Diable

Savant 3 : Ils lui dirent : « Oh Cheikh Abd Al-Hamid Kichk, nous prêchons dans la Mosquée, mais il y a des innovations (hérésies) dans cette Mosquée, comme la plus part des Mosquées. Cheikh répondit avec sagesse : « Commencez par ordonner la Sunna (Pratique Prophétique) ». Puis les préceptes de Cheikh Kichk était la bienveillance, la complaisance, l’affection et la galanterie avec les conviés.

temoignages-des-savants-sur-Kichk-5.jpg

Savant 5 : Quand ils lui ont interdit de prêcher en Egypte, ils lui ont recommandé de voyager vers les pays arabes et lui donneraient tant d’argent. Il leur dit : « de quel argent vous parler, je jure par Allah (swt), si je veux que Allah (swt) me transforme cette Terre en or, Il me l’aurait fait »

Biographie-Mohamed-Kichk-1.jpg

Sa biographie, son nom :

Abdel Hamid Abd Al-Aziz Mohamed Al-Kichk que Allah lui fasse Miséricorde, connu sous le nom de Abdelhamid Kichk, née à Shabrakhî Province d’Al-Buhaira, en Egypte le 10 Mars 1933.

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk est issu d’une famille d’un niveau de vie très modeste, son père était un petit commerçant de la ville de Shabrakhît.

La perte de sa vue.

Au cours de son enfance, à la fin du cycle primaire il perdit la vue. Il affirma avec beaucoup de foi que Allah lui ôta la vue et remplaça cette lumière par la lumière du Coran qui illuminait son cœur. 

Son apprentissage.

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk commença tôt l’apprentissage du Coran dans  sa ville. A l’Age de douze ans, il avait appris tout le Coran par cœur. Il partit à Alexandrie pour étudier dans la section primaire d’Al-Azhar, dans l’institution des études religieuses. En 1952, le père de Abd Al-Hamid Kichk quitta ce monde. A l’époque Abd Al-Hamid était devenu un prédicateur à l’issue du cycle primaire d’Al-Azhar.

Il a tenté en vain de soigner ses yeux pendant deux ans. Son frère ainé, qui avait beaucoup ‘ambitions pour lui, l’encouragea à partir au Caire afin de s’inscrire au cycle secondaire, ce qui lui ouvrirait la voie vers l’enseignement supérieur de l’Université Al-Azhar.

Les difficultés pour apprendre ses cours.

Au Caire la vie de Abd Al-Hamid Mohamed Kichk n’était pas facile. Il avait toujours besoin d’une personne pour l’accompagner jusqu’à l’institut d’Al-Azhar. De même, l’apprentissage et la révision de ses cours n’étaient pas sans difficultés…

…Parfois, il trouvait un ami aimable pour lui lire quelques pages, mais d’autres fois, il levait les mains au ciel priant Allah pour lui envoyer une personne pour lui lire ses cours…

A une époque, il devait compter sur un vendeur de légumes qui avait l’amabilité de lui lire quotidiennement ses cours.

Obtention de son diplôme.

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk, obtint son diplôme du cycle secondaire d’Al-Azhar à la fin des années 50. Pendant ses études au cycle secondaire, il était toujours le premier…

…A son examen de passage de la  troisième à la quatrième année du cycle, il obtint un total de 100%. L’année du diplôme, il fut le premier de tous les étudiants d’Al-Azhar avec un total de 98,5%. Il s’inscrit à la faculté des fondements de la religion (Usûl Ad-Dîn). Dans son auto-biographie, Abd Al-Hamid cite Abd Al-Halîm Mahmûd comme un excellent modèle du professeur humble et au savoir profus.

En 1962, une fois de plus, malgré la difficulté latente pour trouver un lecteur pour l’aider, Abd Al-Hamid Mohamed Kichk fut le premier au classement pour le diplôme de fin d’étude d’Al-Azhar.

Chaque année, les majors de promotion étaient retenus pour enseigner à Al-Azhar. Mais l’année d’Abd Al-Hamid fut une exception : personne ne fut retenu. On lui assigna la mission de prédicateur dans une Mosquée du Caire.

Le début de ses prêches.

La première expérience de Abd Al-Hamid Mohamed Kichk avec le Minbar, fut à Shabrakhît. Quand son oncle lui demanda de prêcher dans l’une des Mosquées de la ville. Lorsqu’il s’inscrivit au cycle secondaire d’Al-Azhar, il fit la connaissance de Ahmed Isa Ashûr, le président d’une association religieuse (Al-Jami’iyyah-Shar’iyah). Cette association a construit de nombreuses Mosquées en Egypte et recrutait des prédicateurs à des niveaux différents de leurs études dans Al-Azhar.

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk, était un prédicateur très actif. Il fit de la Mosquée un véritable centre d’éducation publique. Il dispensa pratiquement tous les jours, des cours d’interprétation du Coran et il enseigna la vie de Mohammed (saw), la Jurisprudence et la Théologie.

Sa renommée était en constante croissance. Il raconte que la première fois ou il fit le sermon du Vendredi dans sa Mosquée, l’audience ne constituait que deux rangs. Très vite, les cafés, les rues et les commerces devenaient désert lorsqu’Abd Al-Hamid Mohamed Kichk donnait une leçon dans la Mosquée, devant une audience sans cesse croissante. Il fut transféré à une grande Mosquée du Caire, la Mosquée de ‘Ayn Al-Hayât ou sa renommée atteignit les sommets.

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk était caractérisée par un style unique et saisissant dans la prédication. Son éloquence, la force de sa voix, la beauté de son style, la sincérité de ses propos ouvraient les cœurs de l'audience. A son écoute, les cœurs débordaient d'émotion.

La prison.

En 1965, un messager du gouvernement (du Taghout) lui demanda de déclarer publiquement que Sayyid Qoutd (un autre savant du bien d’Egypte) était un aposta. Abd Al-Hamid Kichk, qui avait beaucoup de respect pour la pensée de Sayyid Qoutd, fut emprisonnée pour avoir refusé l’ordre du gouvernement (du Taghout). Il dénonça haut et fort les abus du gouvernement (du Taghout) malgré les terribles tortures qu’il a subies pendant trois ans en prison.

Voilà la prison (photo ci-dessous) ou était emprisonné Abd Al-Hamid Kichk :

 

  Prison de Kichk par le Taghout d'Egypte 1965 1

 

Prison de Kichk par le Taghout d'Egypte 1965 2

Sa tristesse fut énorme quand il a apprit depuis sa cellule de prison, l’exécution de Sayyid Qoutd en 1966. Pour ceux qui ne connaissent pas Sayyid Qoutb voir : http://frwikipedia.org/wiki/Sayyid_Qoutd


 


 

Ribaat : Un de ses Livres Bénéfique publié en entier sur ce lien :

« ISLAM 44 : « Voici la Religion, Livre de Sayed Qotb »

http://le-nouvel-ordre-mondial-illuminati.over-blog.com/article-islam-44-voici-la-religion-livre-par-sayed-qotb-3-3-104014667.html


 

 

La poursuite de la prédication.

Au début des années 70, toutes ses leçons et tous ses sermons du vendredi étaient enregistrés sur casettes. A la fin des années 70, les casettes de Abd Al-Hamid Kichk étaient largement appréciées dans le monde Arabe.

Depuis le Maroc jusqu’aux pays du Golfe un grande partie de la communauté musulmane (Oummah) Arabophone veillait à se procurer les casettes de ses leçons, intitulées : « Madrasat Mohamed » (L’Ecole de Mohamed).

En 1981 sous la présidence (du Taghout) de As-Sadat qui voulait liquider toute opposition, Abd Al-Hamid Mohamed Kichk fut emprisonné une deuxième fois, son séjour en prison fut de courte durée et il retrouva la liberté. Après l’assassiant d’Al-Sadat et suite à sa libération il fut interdit de prédication (prêche). Il se retourna alors vers l’écriture d’ouvrages Islamique. Parmi ses écrits :

- « Les voies du salut »

- « Les jardins du Paradis »

- « L’éducation des âmes »

- « Ceux qui ont une âme apaisé »

- « La vie de l’être humain »

- « Une guidance pour le serviteur »

- « La guérison des cœurs »

- « La guidance et la lumière »

- « La prière, la couronne des cultes »

- « Des vérités concernant l’âme »

J’ai mis quelque ouvrage en exemple, Abd Al-Hamid Mohamed Kichk a laissé de nombreux autres ouvrages avant que son âme réponde à l’appel de son Maitre Allah (Sobhana wa Ta’la)

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk a lutté contre toutes les formes d’injustices, de déviance, d’inconduite ou d’abus. Il disait : « La chose que je déteste le plus au monde c’est l’Injustice »

Il combattait les injustices en élevant haut sa voix avec le cri de vérité. Son comportement digne lui a pourtant valu de nombreux désaccords avec des membres du gouvernement (du Taghout)

Son souhait.

Biographie-Mohamed-Kichk-3.jpg

Kichk : Combien de promotions m’ont été proposées ! Et combien de postes m’ont été présenté ! Et combien d’incitations ont été dites ! Et combien de responsables, m’ont visité chez moi pour me proposer des postes d’Egypte et en dehors d’Egypte ! Mais j’ai invoqué Allah (Sobhana wa Ta’la) en disant : « fait moi vivre Imam, et fait moi mourir Imam. Et ressuscite moi prosterné entre tes Mains, O Seigneur de l’Univers »

Sa mort.

Rêve qu’il avait fait la veille avant sa mort ce rêve a était rapporté du fils et de la femme de Abd Al-Hamid Mohamed Kichk ( Rahimou Allah-Que Allah lui fasse Miséricorde) et raconté par Cheikh Al-Mojahid Nache’ate Ahmed, voici le récit de sont rêve :

« Il y avait un homme (Kichk). Dans la plus part de ses Khotba (Prêches) il demanda à Allah prend ma vie pendant que je suis prosterné devant Toi. Quand arriva son jour, la nuit de sa mort il conseilla ses enfants. Et il dit a ses enfants à quel âge est mort le Prophète Mohammed (Sala Allah Alhei wa Salem) Ils répondirent à 63 ans et il dit : « Al-Hamdu Lilahi Louange à Allah je l’ai complété cette nuit ».

Le lendemain matin comme raconte sa femme : «  Après (la prière de) Al-Fajr, il avait l’habitude de faire Dikr (Rappel d’Allah) jusqu’au levé du Soleil. Ensuite arrive la prière de Douha. Et il lui dit : « Je vais te raconté un rêve que j’ai fait cette nuit, J’ai vu le bien aimé Mohammed (Sala Allah Alhei wa Salem) et avec lui Omar Ben Al-Khattab (rra). Le Prophète (Sala Allah Alhei wa Salem) ma demandé de salué Omar (rra), je lui est alors passé le Salem et je suis tombé mort entre eux deux. Le Prophète (Sala Allah Alhei wa Salem) m’a lavé de ses mains »

Sa femme lui dit : « Pourquoi m’avoir raconté ce rêve ? Alors que tu nous a enseigné que le Hadith du Prophète  (Sala Allah Alhei wa Salem) dit : « de ne pas raconté le mauvais rêve à personne, pour qu’il ne se réalise pas » et il lui a répondu : « Qui t’a dis que c’est un mauvais rêve, walahi (Je jure par Allah) j’aimerai que sa ce passe comme j’ai vu, walahi (Je jure par Allah) j’aimerai que sa se passe ainsi. » Et après un instant il est partit faire le lavage, la lotion pour la prière du vendredi et la mort.

Son fils raconte qu’il est sorti de la douche et il est partie vite faire deux raka’a (2 Unités de prière) avant de descendre à la prière du Vendredi et dès qu’il c’est prosterné il ne sait jamais relevé. Il est mort prosterné. » 

temoignages-des-savants-sur-Kichk-6.jpg

Savant 2 : Et par amour d’Allah (Sobhana wa Ta’la) pour lui, un jour il se dirigeait en compagnie de son fils pour effectuer la prière du Vendredi. Il (Kechk) que Allah lui fasse Miséricorde), pour faire deux unités de prière et pendant la deuxième unité, il se prosterna et tarda à se lever. Puis son fils l’appela pour rejoindre la prière du Vendredi, voici qu’il le trouva mort prosterné entre les mains d’Allah (Sobhana wa Ta’la)

 

temoignages-des-savants-sur-Kichk-7.jpg

Allah Qu’Il soit loué dit :

« Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certain d'entre eux ont atteint leur fin, et d'autres attendent encore; et ils n'ont varié aucunement (dans leur engagement); »

Saint Coran : Sourate 33, verset 23

Abd Al-Hamid Mohamed Kichk et retourné prosterner vers son Créateur Allah (Sobhana wa Ta’la) le Vendredi 06/12/1996 à l’âge de 63 ans, comme il l’a toujours souhaité.

Que Allah lui fasse Miséricorde à ce grand savant.

Kichk : « Quiconque meurt prosterné ! Sera ressuscité prosterné le Jour du Jugement Dernier ! »

Salam Alykoum

Fin Citation


 

 

VIDEO MOHAMED KICHK “LA FIN DU MONDE”

 

Exemple de son éloquence et de son savoir qui touche les cœurs, on n’a l’impression que Mohammed Kichk vivait ce qu’il disait, émouvant :

http://www.dailymotion.com/video/x4aar6_kichk-la-fin-du-monde-sans-musique_news

Traduction SalhiAnasse. Que Allah récompense l’auteur du montage vidéo, amine

Transcription écrite Ribaat 1433H / Juin 2012 :

Citation Sheikh Mohamed Kichk (Que Allah lui fasse Miséricorde) :

« Lorsque l’Heure du premier souffle (dans la trompe) approchera.

Allah exalté enverra un vent doux, plus doux que la soie.

Tu ne trouveras point d’adorateur dont le cœur contiendra ne serait ce que le poids d’un atome de foi sans que son âme lui soit retirée,

Car l’Heure n’aura lieu qu’en présence des hommes les plus ingrats.

Puis Allah ordonnera à l’Ange Israfil le premier souffle après quoi seront effrayés ceux qui sont dans les Cieux et la Terre, à l’exception des épargnés de Allah et la vie sombrera ainsi pendant 40 ans.

Nul vivant sur son dos (sur Terre)

Nul survivant sur son dos (sur Terre)

Excepté Allah

Tous dorment sous Terre.

Pas de Russie, ni d’Amérique, ni d’Allemagne, ni d’Angleterre, ni de Chine, ni de France…

« Et ils t’interrogent au sujet des montagnes. Dis : « Mon Seigneur les dispersera comme la poussière, et les laissera comme un plaine dénudée dans laquelle tu ne verras ni tortuosité, ni dépression. » Saint Coran 

Et lorsque la vie sera délaissée, et la Terre transformée an autre Terre ainsi que le Ciel.

Allah Exalté dira : « Ö! Ange de la mort, qui reste parmi les créatures ? »

«  Les Hommes sont morts, les Djinns sont morts et les Anges sont morts »

Concernant les Anges, lorsque Allah Révéla : « Toute âme goutera la mort » Saint Coran

Les Anges dirent : « Nous ne sommes pas de simples âmes, mais des âmes purifiées. »

Allah fit alors Révéler : « Tout ce qui est sur elle (la Terre) doit disparaître » Saint Coran

Les Anges dirent : « Nous ne sommes pas sur Terre, or nous sommes les habitants du Ciel. »

Puis lorsque Allah fit descendre : « Tout doit périr, sauf Son Visage. A Lui appartient le jugement, et vers Lui vous serez ramenés » Saint Coran

Les Anges se jetèrent prosternés devant Allah et dirent : Gloire à l’Eternel !

Les Anges meurent, ainsi que les Hommes, les Djinns, les Oiseaux et Tout ce qui est sur Terre et au dessus du Ciel.

Mise à part l’Ange de la mort ! (Celui qui retire les âmes par ordre de Allah)

Allah l’interroge : « Qui reste parmi les créatures ? Ö ! Ange de la mort »

Il dit : « Seigneur, il ne reste que Jibril (Gabriel), Mickael, Israfil et moi le serviteur qui est actuellement entre tes mains. »

Allah lui dit alors : « Saisit l’âme de Gabriel ! Ö ! Ange de la mort »

Et il saisit l’âme de Gabriel.

« Qui reste ?! »

Il dit : « Mickael, Israfil et moi l’humble serviteur qui est entre tes mains. »

« Saisit l’âme de Mickael ! Ö ! Ange de la mort »

Et il la saisit.

« Saisit l’âme d’Israfil ! Ö ! Ange de la mort »

Et il la saisit.

Puis Allah Tout Puissant l’interroge : « Qui reste parmi les créatures ? Ö ! Ange de la mort »

Il dit : « Il ne reste que moi, l’humble serviteur qui est entre tes mains »

Allah lui dit alors : « Meurt ! Ö ! Ange de la mort »

Et l’Ange de la mort meurt.

Et lorsqu’il ressent l’agonie de la mort, il dit : « Par Ta Puissance et Ta Majesté, si je savais que l’agonie de la mort était d’une atrocité indescriptible, je ne t’aurais pas demandé de m’assigner le pouvoir de saisir l’âme des serviteurs. »

Et il meurt.

L’Ange de la mort meurt.

Et Allah regarde la vie sur Terre alors qu’elle est vide à sa surface.

« Le Soleil sera obscurci, les étoiles deviendront ternes, les montagnes mise en marche, les chamelles à termes négligées, les mers allumées, et les âmes accouplées, le ciel écorché, le Paradis rapproché, et la fournaise attisée. » Sain Coran

Allah regarde la vie sur Terre, alors qu’elle est délaissée.

Et Il dit : « Ö vie ! Ou sont les Fleuves ? Ou sont tes Arbres ? Ou sont tes Océans ? Ou sont tes Palais ? Ou sont les Rois ? Ou sont leurs héritiers ? Ou sont les dictateurs ? Ou sont leurs héritiers ? Ou sont ceux qui ont vécu dans mes biens et ont adorés autrui ?! »

« A qui appartient la royauté, aujourd’hui ? » Saint Coran

Ö vie ! Ou sont les dictateurs ? Et leurs héritiers ? Ou sont les rois ? Ou sont leurs héritiers ?

Ou sont les occupants de la Maison Blanche ?

Ou sont les dirigeants du Kremlin ?

Ou sont les occupants d’Abdine et du Palais Tine ?!

« Et vous avez habité les demeures de ceux qui s’étaient fait du tort à eux-mêmes. Il vous est apparu en toute évidence comment Nous les avions traité, et Nous vous avons cité les exemples. Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès de Allah, même si leur complot était assez puissant pour faire disparaitre les montagnes … » Saint Coran

 


 

Sermon prononcé à la Mosquée de Ain-al-Hayat

(Le Caire, Egypte)

Par Cheikh Abdel Hamid KISHK

1933-1996

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche