DEPUIS JANVIER 2010 ISLAM 91 : « Renier le Taghout Démocratie, dogme mécréant ! » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 23:24

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

ISLAM 91 :

« Renier le Taghout Démocratie, dogme mécréant ! »

 L'Islam contre le nouvel ordre mondial

---------o ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL o---------

2 RAPPORTS ET CONCLUSION

Les Explications suivantes, sont les plus Importantes sur l’Islam et le Taghout, pour votre réussite sur Terre et votre Salut dans l’Au-delà ! Rappel sur la religion démocratie qui est le Taghout des temps moderne à rejeter et à renier pour validez votre Islam !

Juin 2012

 

 

1er Rapport :

Audio/Vidéo Rejet du Taghout - Explication du Shaykh Al-Fawzân

 

http://www.dailymotion.com/video/xj8620_rejet-du-taghut-explication-du-shaykh-al-fawzan_webcam

Transcription écrite Ribaat 1433H / Mai 2012, que Allah récompense le traducteur :

Citation :

SHAYKH AL FAWZAN

Laa ilaha illa Allah

Nulle divinité n’est digne d’adoration

Sauf Allah

« Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque renie le Taghout tandis qu'il croit en Allah a certes saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient » Coran : Sourate 2 verset 256

Allah le Très Haut dit dans le Qou’ran (Coran) Quiconque renie le Taghout tandis qu’il croit en Allah a certes saisit l’anse la plus solide qui ne peut se briser, ainsi renier le Taghout et croire en Allah voici le sens de LAA ILAHA ILLA ALLAH. Car laa ilaha illa ALLAH se compose d’une négation et d’une affirmation.

La négation c’est renier le Taghout « laa ilaha… (nul divinité n’est digne d’adoration) qui correspond à la négation de tout taghout adoré à la place d’Allah le Tout Puissant. C’est la négation (du droit à l’adoration) pour toute chose adorée à la place d’Allah, que ce soit un djinn, un démon, ou qu’il soit parmi les humains, ou qu’il soit un arbre ou une pierre, qu’il soit vivant ou mort, la parole « laa ilaha… renie et annule tout ce qui est adoré en dehors d’Allah et c’est ça le sens de « renier le Taghout ».

Et dans le verset : « …tandis qu’il croit en Allah… » ceci correspond à l’affirmation…illa Allah » (sauf Allah). Après avoir nié le droit à l’adoration pour toute autre que Allah, on affirme ce droit à Allah Seul …illa Allah ».

Et dans la parole d’Allah (Le Coran) nous contons le récit d’Ibrahim (Abraham) ‘alayhi salat wa salam : « Et lorsque Ibrahim dit à son père et à son peuple : Certes je désavoue tout ce que vous adorez à l’exception de Celui qui m’a créé car c’est Lui en vérité qui me guidera…» Ainsi sa parole « …je désavoue tout… » correspond à la négation, cette parole correspond à « laa ilaha… » c'est-à-dire la négation, la parole d’Ibrahim (‘alayhi salam) : « je désavoue » est donc un reniement, un désaveux et un reniement de tout ce qui est adoré en dehors d’Allah le Tout Puisant. C'est-à-dire : quelle que soit la chose que vous adorez en dehors d’Allah je m’en désavoue !

Car le peuple d’Ibrahim (as) adorait les statues et d’autres choses parmi leurs fausses divinités, donc Ibrahim ‘alayhi salat wa salam se désavoue de tout ce qu’ils adoraient en dehors d’Allah ainsi que toute personne adorant autre qu’Allah, car la parole d’Ibrahim « je désavoue tout » est générale ! « Je désavoue TOUT ce que vous adorez » ceci est générale, ceci englobe toute chose adorée à la place d’Allah le Tout Puissant, que ce soit un ange, un prophète ou un homme pieux, ou bien une pierre ou un arbre, ou que ce soit un vivant ou un mort, o autre que ça, TOUS SONT FAUX ! Et il est Obligatoire à tout musulman de les considérer comme faux et de les désavouer.

Ibrahim leur a dit : « Certes je désavoue tout ce que vous adorez… » Puis il a ajouté : « …à l’exception de Celui qui m’a créé » et ceci correspond à « illa Allah » (sauf Allah).

« illa Allah » (sauf Allah) sauf Celui qui m’a donné forme, c'est-à-dire sauf Celui qui m’a crée et c’est Allah qu’Il Soit Glorifié et Exalté ! ET JE N’ADORE RIEN EN DEHORS DE LUI, et Il est le Seul dont je me rapproche (par mes actes pieux), le Seul en qui je place véritablement mes espoirs, le Seul que je craigne réellement et je n’aime réellement (d’un amour d’adoration) que Allah le Tout Puissant. Car c’est Lui la divinité VERITABLE, le Seul à mériter l’adoration et en dehors de lui toutes les autres divinités sont fausses et inutiles, comme Allah Loué Soit-Il nous dit dans le Coran : « C’est ainsi que Allah est Lui le Vrai alors que ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux et c’est Allah qui est Le Très Elevé le Très Grand »

Et on retrouve cela dans d’autres versets comme dans la parole d’Allah « Et je n’ai crée les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent » dans ce verset on retrouve l’affirmation de l’adoration à Allah le Tout Puissant et la négation de tout ce qui est adoré en dehors de Lui, car tout ce qui est adoré en dehors de LUI est nul, faux, inutile et c’est un acte de polythéisme, une association à Allah le Tout Puissant, car l’adoration est un droit ABSOLU D’ALLAH et il n’a crée la création que pour cela. Donc quiconque oriente un acte d’adoration vers un autre que Allah, aura associé à Allah, il aura adoré avec Lui, un autre que Lui.

Et quiconque aura voué son adoration à Allah Seul et n’aura pas adoré un autre que Lui, il aura dès lors Unifié Allah le Tout Puissant et il aura pleinement mis en pratique la parole : LAA ILAHA ILLA ALLAH, et ce qui est recherché par cette parole, n’est pas une simple prononciation de cette parole par la langue, car une simple prononciation de la langue sans comprendre le sens véritable de cette parole serait d’aucune utilité à celui qui la dirait. »

Shaykh Al-Fawzân

 

 


2ème Rapport :

 

Explication de la religion de l’Islam et du Taghout à rejeter

 

CHAPITRE PREMIER

Exposé sur le Fondement majeur,

le But de la Création et de la Religion, de la Révélation des Livres et de l’Appel des Envoyés, et sur la Religion d’Ibrahim (Paix sur lui), et l’Anse la plus solide qui est la clé du Salut.

 

Sache, qu’ALLAH te fasse miséricorde, que l’essentiel de cette religion, son fondement et son pilier, et la première chose qu’ALLAH (le Très Haut) a prescrit aux fils d’Adam de connaître et de pratiquer, avant la prière, la zakat et les autres adorations, est le reniement du taghout et son désaveu ainsi que le Tawhid d’ALLAH, purifié de toute forme de chirk. Et c’est pour cela, qu’ALLAH (le Très Haut) a créé toute la création, a envoyé les Messagers, a fait descendre les Livres, a prescrit le Jihad et le martyr. Et c’est aussi à cause du Tawhid, que fut instaurée l’adversité entre les alliés du Rahmân (Tout Miséricordieux) et  les alliés de chaytân (satan). Et c’est pour cela qu’à l’origine doivent être instauré l’Etat Islamique et le Califat bien guidé.

ALLAH (le Très Haut) a dit :

 « Et je n’ai créé les djinns et les hommes pour qu’ils m’adorent » [1] c'est-à-dire qu’ils me consacrent exclusivement l’adoration. Il (le Très Haut)  dit « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : "Adorez Allah et écartez-vous du taghout"» [2].

Et ceci est l’anse la plus solide des anses de l’Islam, et aucun prêche, aucun jihâd, aucune prière, aucun jeûne, aucun pèlerinage, ne saurait être accepté sans cela. Il ne peut y avoir de préservation contre le feu, que par l’attachement ferme à ce pilier. Car c’est la seule anse dont ALLAH (le Très Haut) a garanti l’invulnérabilité. Quand aux autres anses de la religion et ses autres prescriptions, elles ne suffisent pas à elles seules sans ce fondement salutaire.

ALLAH (le Très Haut) dit :

 «Pas de contrainte dans le Din,  le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque renie le taghout tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. » [3]

Et Il (le Très Haut) dit : « Et à ceux qui s'écartent des taghout pour ne pas les adorer, tandis qu'ils reviennent à Dieu, à eux la bonne nouvelle ! Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs » [4]

Vois comment ALLAH (le Très Haut) a placé la mention du reniement et du désaveu du taghout avant celle de la Foi en Lui et du repentir. Tout comme il a fait précéder la négation sur l’affirmation dans la Profession de Foi du Tawhid : « Il n’y a point de divinité » (négation) «  si ce n’est ALLAH » (affirmation). Et cela uniquement pour attirer l’attention concernant ce pilier fondamental de l’anse la plus solide ! La foi en ALLAH (le Très Haut) n’est valide et utile qu’accompagnée du reniement du taghout.

Les tawaghît que tu dois renier et dont tu dois t’éloigner de l’adoration afin de saisir l’anse solide et salutaire ne sont pas seulement les pierres, les statues, les arbres et les tombes, qui sont adorés par la prosternation, l’invocation, le vœux, la circumambulation…Mais son sens est plus général que cela. Le taghout englobe tout ce qui est adoré en dehors d’ALLAH (le Très Haut), par quelque forme d’adoration que se soit et qui ne réprouve pas à être adoré.

Le  taghout provient de « toghiane » qui est le dépassement par le serviteur des limites pour lesquelles ALLAH (le Très Haut) l’a créé. L’adoration est de plusieurs sortes ; tout comme la prosternation, l’inclination, l’invocation, le vœu, le sacrifice, sont des adorations, de même l’obéissance dans la législation est une adoration. ALLAH (le Très Haut) dit concernant les chrétiens : « Ils ont pris leurs savants [5] et leurs moines comme Seigneurs en dehors d’Allah… » [6]. Alors qu’eux ne se prosternaient pas, ni ne s’inclinaient devant les savants. Mais ils leur ont obéi dans l’autorisation de l’illicite et dans l’interdiction du licite, et ils se sont accordés avec eux sur cela. ALLAH (le Très Haut) a alors désigné ces gens du Livre, à cause de leur obéissance à leurs savants et à leurs moines dans la désobéissance à ALLAH, comme ayant pris ces derniers comme seigneurs en dehors d’Allah. Car l’obéissance dans la législation est une adoration qu’il n’est pas permis de consacrer à un autre qu’ALLAH (le Très Haut). Et si l’homme la consacre à un autre qu’Allah (le Très Haut), fusse dans une seule prescription, il devient par cela mouchrik [7].

Et il y a une indication claire et une preuve de cela dans la controverse qui opposa à l’époque du Prophète Mohammed (Paix et Bénédictions sur Lui), les alliés de Rahman et les alliés de chaytân, concernant la bête morte et  l’interdiction de la consommer. Lorsque les associateurs ont voulu convaincre les musulmans, qu’il n’y avait pas de différence entre la bête que les musulmans égorgeaient, et la bête qui mourait de mort naturelle, en argumentant et en prétextant, que la bête morte est comme égorgée par ALLAH (le Très Haut) .ALLAH (le Très Haut) a alors fait descendre Son Jugement sur cette affaire d’au-dessus des sept cieux et a dit : « Si vous leur obéissez, vous deviendrez certes des associateurs. » [8].

Dès lors entre dans l’appellation de taghout toute personne qui s’érige en législateur avec ALLAH (le Très Haut), qu’il soit gouvernant ou gouverné, représentant du pouvoir législatif, ou représenté par ses élus, parce qu’il a par cela dépassé les limites pour lesquelles ALLAH (le Très Haut) l’a créé. Car il fut créé serviteur d’ALLAH (le Très Haut), et son Maître lui a ordonné de se soumettre à Sa Loi, mais il a refusé, s’est enorgueillit, a outrepassé et transgressé les limites d’ALLAH (le Très Haut). Il a voulu se faire l’égal d’Allah et s’associer à Lui dans l’attribut de la législation, qu’il n’est pas permis d’attribuer à autre qu’ALLAH. Et toute personne qui fait cela, s’est certes érigée en  divinité  législatrice. Il ne fait aucun doute que ce dernier fait partie des chefs de la rébellion, desquels il est nécessaire pour l’homme de se désavouer et de  s’écarter, ainsi que de ceux qui adorent ces taghout et les assistent, afin que soit valide son Tawhid et son Islam. ALLAH a dit :

 « Ils veulent prendre pour juge le taghout, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. » [9]

Moujâhid a dit : «  Le taghout est le chaytân sous une apparence humaine vers qui les gens vont chercher le jugement et il est aussi leur chef. »

Et le Cheikh de l’Islam Ibn Taymiya dit : « Et c’est pour cela qu’est nommé taghout celui que les gens prennent comme juge et qui juge par autre que le Livre d’ALLAH. »

Ibn el Qayyîm a dit : « Le taghout est tout ce en quoi le serviteur dépasse ses limites devenant ainsi adoré, suivi ou obéi. Et le taghout de chaque peuple est celui qu’ils prennent comme juge en dehors d’ALLAH et de Son messager, ou qu’ils adorent en dehors d’ALLAH, ou qu’ils suivent sans aucune preuve venant d’ALLAH, ou qu’ils obéissent sans savoir si cela est dans l’obéissance à ALLAH. »

Il dit aussi : « Celui qui cherche le jugement en dehors de ce avec quoi est venu le messager, alors il a certes pris pour arbitre et pour juge le taghout. »

Et parmi les sortes de tawaghits adorés en dehors d’ALLAH de nos jours, et qu’il est obligatoire pour tout monothéiste de renier et de désavouer ainsi que ceux qui les suivent, et ceci afin de saisir l’Anse la plus solide et d’être préservé du feu, parmi donc les sortes de tawâghit figurent ces divinités et prétendus seigneurs, désignés par beaucoup de gens comme associés et législateurs en dehors d’ALLAH : « Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n'a jamais permises ? Or, si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. » [10]. Ainsi ils les ont suivi en faisant du pouvoir de légiférer un droit et une qualité légitime pour eux mêmes et pour leurs parlements et pour leurs autorités d’état, régionales ou locales. Et ils ont décrété cela dans leurs lois, leurs constitutions, et cela est bien connu et répandu chez eux. Ainsi ils se sont érigés en seigneurs pour tous ceux qui leur obéissent, les suivent et s’accordent avec eux  sur cette mécréance et ce polythéisme déclarés, comme a jugé ALLAH à propos des chrétiens quand ils ont suivi les savants et les moines de façon similaire.

Mais le cas de ceux là (les divinités de notre époque) est pire, car ces savants avaient fait cela (décrété le licite et l’illicite, en contredisant la loi d’Allah), et les gens s’étaient accordés avec eux sur cela… mais ils ne l’avaient pas institué et rendu obligatoire ; et ils n’avaient pas rédigé des constitutions, des livres ou des décrets, de sorte que soit châtié celui qui s’en écarte ou s’y oppose,  et de sorte qu’ils le mettent sur un pied d’égalité avec le Livre d’ALLAH et même le fassent prévaloir sur le Livre d’ALLAH dans leurs jugements … comme c’est le cas de ceux-là (à notre époque) ..!

Si tu as compris cela, sache que le plus haut degré d’attachement à cette Anse solide et le degré le plus élevé du reniement du taghout, est le point culminant de l’Islam : c'est-à-dire le Jihad contre le taghout, et contre ses alliés et ceux qui le suivent, et l’empressement à le détruire, et à faire sortir les gens de l’adoration du taghout vers l’Adoration d’ALLAH, le Très Haut, l’Unique. Et ce Jihâd consiste entre autre en l’affirmation de la vérité et sa proclamation, comme l’ont fait les Prophètes et conformément à leur Voie, qu’ALLAH (le Très Haut) nous a clairement exposée, lorsque Il nous a ordonné de prendre comme exemple la Nation et la Voie d’Ibrahim (Paix sur lui) et son Appel, en disant :

 « Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Ibrahim et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : "Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre nous et vous, l'adversité et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, Seul » [11].

 « L’adversité et la haine sont déclarées », c'est-à-dire : se sont manifestées et sont apparentes. Et médite sur la mention de l’adversité avant la haine, parce qu’elle est plus importante. L’homme peut en effet haïr les alliés du taghout sans les prendre pour adversaires, il n’aura alors pas accompli son devoir tant que ne se manifestent de sa part l’adversité et la haine…

Et observe comment  ALLAH (le Très Haut) a mentionné leur désaveu des associateurs, avant le désaveu de leur objet de culte, car le premier est le plus important des deux. Et ceci car beaucoup de gens renient les idoles, les tawaghits, les constitutions, les lois humaines et les religions mensongères, mais ils ne se désavouent pas de leurs serviteurs, de ceux qui soutiennent et des partisans de ces fausses divinités. Ils n’ont ainsi pas accompli leur devoir. Mais s’ils se désavouent des adorateurs polythéistes, alors cela implique forcément le désaveu de leurs objets d’adoration et de leurs fausses religions…

Quand au moindre degré de l’obligation qui s’impose à tout être responsable, sans lequel l’homme ne saurait être sauvé, c’est le fait de s’écarter du taghout, et de s’abstenir de l’adorer et de le suivre dans son chirk et dans son mensonge. ALLAH (le Très Haut) à dit :

 « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : "Adorez Allah et écartez-vous du Taghout"» [12].

Et Il dit aussi :

« Et éloignez-vous de la souillure des idoles » [13].

 Et ALLAH (le Très Haut) dit à propos de l’invocation d’Ibrahim :

« Et éloigne-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles.» [14].

Ainsi, si l’homme ne réalise pas cela dans la vie terrestre en s’écartant du taghout, de son adoration et en s’abstenant de le suivre, alors il sera dans la vie dernière parmi les perdants. Et rien d’autre ne lui sera bénéfique ou profitable en ce moment-là s’il a négligé ce noble fondement.

Et il regrettera lorsque le regret ne lui sera plus profitable, et il souhaitera pouvoir revenir à la vie terrestre pour réaliser ce pilier essentiel, et pour saisir cette Anse solide et pour suivre cette Voie Glorieuse.

ALLAH (le Très Haut) dit :

« Quand les meneurs désavoueront les suiveurs à la vue du châtiment, les liens entre eux seront bien brisés ! Et les suiveurs diront : "Ah ! Si un retour nous était possible ! Alors nous les désavouerions comme ils nous ont désavoués" - Ainsi Allah leur montrera leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas sortir du Feu. » [15]

Mais hélas, hélas,  il sera trop tard, et il n’y aura pas de retour vers ce monde… Serviteur d’Allah, si tu désires ardemment le Salut et espère la Miséricorde de ton Seigneur qu’Il réserve à ceux qui Le craignent, éloigne toi de tous les tawâghit, et abstiens toi de les associer à Allah … !  Car seul s’éloignera des tawâghit le Jour du Jugement, et sera sauvé de leur destination dans la vie dernière, celui qui s’est séparé et écarté d’eux dans le bas monde… Quand à celui qui a agréé leur religion mensongère et les y a suivis, alors un crieur, dans les cours de la Résurrection, proclamera : « Que chacun suive ce qu’il adorait ! Et ceux qui adoraient le soleil suivront le soleil, ceux qui adoraient la lune suivront la lune, et ceux qui adoraient les tawaghits suivront les tawaghits »… jusqu’à la parole du Prophète (Paix et Bénédictions sur Lui) dans le hadith, à propos des Croyants, auxquels il sera dit : « Qu’est ce qui vous retient alors que les gens sont partis ? Et eux diront : Nous nous sommes autrefois séparés d’eux et nous avons encore plus besoin en ce jour de nous séparer d’eux ; et nous avons entendu un crieur proclamer : Que chaque peuple rejoigne ce qu’il adorait… ainsi nous attendons seulement notre Seigneur. »

Et médite sur la parole des Croyants : « Nous nous sommes autrefois  séparés d’eux et nous avons encore plus besoin en ce jour de nous séparer d’eux », c’est a dire : nous nous sommes séparés d’eux dans le bas monde alors que nous avions besoin de leur argent, de leurs biens, de leurs affaires mondaines, alors comment ne nous séparerions nous pas d’eux en ce Grand Jour ?! Il y a à ce sujets d’autres indications pour nous éclairer, telle que cette parole d’ALLAH :

 « Rassemblez les injustes et leurs pairs et tout ce qu'ils adoraient » [16], leurs pairs c'est-à-dire : leurs semblables, leurs alliés,  leurs partisans et ceux qui les soutiennent dans leurs mensonges. Ensuite ALLAH dit après cela : « Ce jour-là donc, ils seront tous associés dans le châtiment. Ainsi traitons-Nous les criminels. Quand on leur disait: ‹Point de divinité à part Allah›, ils se gonflaient d'orgueil ». [17]

Alors prend garde, ô serviteur d’ALLAH à ne pas te détourner de la parole du Tawhid, et à ne pas négliger ce qu’elle implique d’affirmation et de négation [18], et à ne pas t’enorgueillir au lieu de suivre la Vérité et à ne pas soutenir le taghout… et qu’ainsi tu sois parmi les damnés, et que tu les rejoignes dans leur châtiment...

Ensuite, sache qu’ALLAH a loué ce Monothéisme pure et ce Principe Noble, la Religion de l’Islam, et qu’il l’a choisi pour ses serviteurs monothéistes. Ainsi celui qui vient avec cela sera agréé, et celui qui vient avec une autre religion, elle lui sera rejetée au visage, et il sera parmi les perdants. Et ALLAH a dit : « Et c'est ce que Ibrahim recommanda à ses fils, de même que Jacob: ‹Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion: ne mourrez point, donc, autrement qu'en Musulmans›! (soumis à Allah).». [19]

Et Il a dit : « Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam.» [20]

Et aussi : « Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, elle ne sera point agréée de sa part, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.» [21]

Et prends garde à ne pas suivre les pas des chrétiens, des juifs et de leurs semblables, ou que tu ne suives d’autres religions déviantes et qu’ainsi tu t’égares. Et cela comprend toute voie, tout mode de vie, tout régime, toute loi parmi les lois humaines que les créatures suivent et qu’ils adoptent comme religion. Et ce sont toutes des religions dont le désaveu et l’éloignement est obligatoire, ainsi que le reniement et le désaveu de leurs adeptes, à l’exception de la voie du Tawhid et du Din de l’Islam.  ALLAH nous a ordonné de dire à tous  les mécréants, pour marquer notre désaveu de leurs voies et de leurs croyances :

 « Dis : "Ô vous les infidèles ! Je n'adore pas ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. A vous votre religion, et à moi ma religion".» [22] … c'est-à-dire le désaveu de toute voie parmi les voies de la mécréance, fondée  sur des principes et un mode de vie qui s’écartent de la Religion de l’Islam, et qui constitue leur religion qu’ils agréent. Et parmi cela se trouve le communisme, le socialisme, la laïcité, et leurs semblables parmi les théories et voies innovées qu’ont inventées les créatures et qui sont issues de leurs pensées dégradantes, et qu’ils ont agréées comme religions pour eux-mêmes … Et parmi cela « la démocratie », qui est une religion autre que la religion d’ALLAH (le très Haut)… Et voici pour toi des paroles brèves, pour exposer l’égarement de cette religion innovée et inventée par laquelle beaucoup de gens ont été éprouvés, même parmi ceux se réclamant de l’Islam. Ainsi, pour que tu saches que c’est une religion autre que la religion du Tawhid, une voie parmi les voies déviantes du Droit Chemin … et que devant la porte de chacune d’elles se tient un chaytân (Diable) qui appelle au feu. Alors éloigne-toi d’elle, et appelle les gens à s’en éloigner !...

Voici un rappel pour les croyants…

Une mise en garde pour les insouciants…

Une exposition des preuves pour les opposants obstinés…

Et un alibi auprès du Seigneur des mondes.

[1]  Coran : Sourate 51 Verset 56

[2]  Coran : S 16 V 36

[3]  Coran : S 2   V 256

[4]  Coran : S 39 V 17

[5]  Savants : en arabe « ahbâr », pluriel de « habr » : on le trouve souvent traduit par « rabbins », mais il signifie plus généralement : savant, érudit, docteur ; ce sont donc les gens de science dans la religion (que ce soit chez les chrétiens ou autre)

[6] Coran : S 9  V31

[7] Mouchrik : associateur, polythéiste ; celui qui se rend coupable du chirk, en attribuant à Allah un égal, un rival, ou un associé, et qu’il fasse cela par sa croyance, ses paroles, ou ses actes.

[8]  Coran : S  6   V 121

[9]  Coran : S 2  V 60

[10]  Coran : S 42  V 21

[11]  Coran : S 60  V 4

[12]  Coran : S 16  V 36

[13]  Coran : S 22  V  30

[14]  Coran : S 14  V 35

[15]  Coran : S 2    V 166-167

[16]  Coran : S 37  V 22

[17]  Coran : S 37  V  33-35

[18] Coran : C’est à dire l’affirmation que seul Allah est digne d’adoration, et la négation de toute adoration attribuée à tout autre que Lui ; la réalisation de cela en parole et actes ;  et ce qui découle de cela en matière d’alliance avec les alliés d’Allah, et de désaveu des alliés du taghout ennemis d’Allah.

[19]  Coran : S 2  V 132

[20]  Coran : S 3  V 19

[21]  Coran : S 3  V 85

[22]  Coran : S 109  V 1-6

http://tawhid-wa-al-jihad.over-blog.com/article-28818185.html

 

CHAPITRE DEUX

La démocratie : une religion mécréante innovée,

Dont les partisans sont soit des seigneurs législateurs ou des suiveurs qui les adorent

Sache que l’origine de ce mauvais terme « la démocratie » est grec et non arabe. Il est l’alliance abrégée de deux mots : « demos » qui signifie le peuple et « cratos » qui signifie le gouvernement, le pouvoir, ou la législation. Et cela veut dire que la traduction littérale du mot « démocratie » est : « le gouvernement par le peuple » ou « le pouvoir du peuple » ou « la législation par le peuple ».

Et ceci est la principale caractéristique de la démocratie selon ses partisans, et c’est pour cela qu’ils en font les éloges. Or c’est, ô frère du Tawhid, dans le même temps, une des caractéristiques essentielles de la mécréance, du chirk et du mensonge, qui contredit et annule la religion de l’Islam et la voie du Tawhid, et qui s’y oppose le plus fermement. Car tu as compris, dans ce qui a été dit auparavant, que le fondement majeur pour lequel a été instaurée la création, pour lequel ont été révélés les Livres, et envoyés les Messagers, et l’Anse la plus solide de l’Islam est le Tawhid de l’adoration à ALLAH (le Très Haut), et le reniement de l’adoration de tout autre que Lui. Et tu as compris que l’obéissance dans la législation fait partie des actes d’adoration qui doivent être consacrés exclusivement à ALLAH (le Très Haut), sans quoi l’homme est un associateur et compte parmi les damnés.

Et peu importe que soit réellement appliquée cette caractéristique dans la démocratie ou non, comme y appelle de tous leurs vœux les démocrates parmi les laïques et ceux qui se revendiquent de l’Islam, ou que le pouvoir reste comme il l’est en fait aujourd’hui, c'est-à-dire : le pouvoir des notables parmi le gouvernement et leurs proches parmi leurs familles et parmi les grands commerçants, et les riches qui détiennent les richesses et les médias et qui peuvent avec leurs moyens faire parvenir qui ils veulent au parlement (palais de la démocratie), de même que leur maître ou leur seigneur (le roi ou le gouverneur) peut dissoudre l’assemblée ou la saisir à tout moment et comme il le veut.

Ainsi la démocratie, dans les deux cas, revient à la mécréance envers ALLAH (le Très Grand), et à l’association (chirk) au Seigneur des cieux et des terres, et représente une totale contradiction avec la Voie du Tawhid et la Religion des Envoyés.

Et cela pour plusieurs raisons :

-Premièrement : parce que la démocratie est la législation par le peuple ou le pouvoir du taghout, elle n’est pas l’Ordre d’ALLAH (le Très Haut). ALLAH  ordonne à Son Prophète Mohammed (Paix et Bénédictions sur Lui) de juger par ce qu’ALLAH lui a révélé, et lui interdit de suivre les passions des gens, de la majorité ou du peuple, et il le met en garde contre le fait qu’ils ne l’induisent en erreur au sujet d’une partie de ce qu’ALLAH lui a révélé. Ainsi ALLAH dit :

« Juge alors parmi eux d'après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu'ils ne tentent de t'éloigner d'une partie de ce qu’Allah t'a révélé.». [1]

C’est ainsi dans la religion du Tawhid et la voie de l’Islam. Quand à la religion démocratie et à la voie du chirk, ses partisans disent : « Et juge entre eux par ce qui plait au peuple et suis leurs passions, et prends garde qu’on ne t’écarte d’une partie de ce qu’ils veulent et ce qu’ils désirent et légifèrent ». Voilà ce qu’ils disent, et c’est ainsi qu’est dirigée la démocratie, et c’est bien une mécréance claire, un chirk déclaré, pour qui fait cela. Mais la vérité concernant les démocraties est pire que cela, et si l’on voulait parler de leur situation réelle on dirait : « Et juge parmi eux par les passions du taghout et de ses notables et qu’aucune législation ne soit instituée sans son approbation ni son consentement » !!!

Ceci est un égarement évident et clair, bien plus c’est un chirk majeur et de la rébellion.

-Deuxièmement : parce que la démocratie est le pouvoir du peuple ou du taghout, conformément à la constitution et non pas conformément à la loi d’ALLAH (le Très Haut). C’est ce que dictent leurs constitutions et leurs livres qu’ils sanctifient et élèvent plus que le Coran. La preuve est que la décision de leurs livres prévaut sur la décision du Coran, et que leurs lois prédominent sur la Loi du Coran.

Ainsi, la décision ou la législation du peuple dans la démocratie – si tant est qu’il ait un réel pouvoir de décision- ne saurait être acceptée que si elle trouve sa source dans les textes de la constitution et se conforme à ses clauses. Car la constitution est la reine des lois et le livre sacrée chez eux, et il n’y a point de considération dans la religion démocratie pour les versets du Coran ou les Hadiths du Messager (Paix et Bénédictions sur lui), et une loi ou une législation ne peut être instituée en conformité avec eux (c'est-à-dire avec le Coran et la Sunna) que si elle est conforme au texte de leur livre sacré (la constitution). C’est ainsi qu’est leur loi, si vous avez des doutes à ce sujet…

ALLAH dit : « Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement).».[2]

Et la religion de démocratie dit : « Puis si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le au peuple, à son assemblée et à son chef, conformément à la constitution  inventée et à la loi terrestre ».

Et ALLAH dit : « Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah! Ne raisonnez-vous pas? » [3]

Partant de là, si le peuple voulait que soit établi le jugement par la loi d’ALLAH (le très Haut), par le biais de cette démocratie et à travers son assemblée polythéiste législatrice, ceci ne pourrait être établi qu’avec la permission du taghout et par la voie de la constitution et à travers les textes de ses articles. Parce que la constitution est le livre saint de la démocratie, ou disons sa thora et son évangile falsifiés au gré des passions et des penchants.

-Troisièmement : la démocratie est un fruit de l’infecte laïcité, et sa fille bâtarde… Parce que la laïcité est une théorie de mécréance qui tend à l’éloignement de la religion de la vie quotidienne, et à la séparation de la religion avec l’état et le pouvoir.

Et la démocratie c’est le pouvoir du peuple ou le pouvoir du taghout, mais elle n’est pas, dans tout les cas, le pouvoir d’ALLAH Le Très Grand, Le Très élevé, et comme tu le sais elle n’accorde aucune considération à la loi d’ALLAH le Très Haut, le Juge Suprême, sauf à se conformer au préalable aux articles de la constitution, et deuxièmement aux passions du peuple et avant tout cela aux prétentions du taghout et de ses notables…

A cause de cela, si le peuple tout entier disait au taghout ou au seigneur de la démocratie : « nous voulons que soit appliquée la Loi qu’ALLAH a révélée, et que le droit de légiférer n’appartienne plus en aucun cas à personne parmi le peuple ni  ses représentants parmi les députés ou le gouvernement. Et nous voulons faire appliquer l’Ordre d’ALLAH concernant l’apostat, et l’Ordre d’ALLAH concernant le fornicateur, le voleur, le buveur de vin, etc. Nous voulons ordonner à la femme le port du hijab et la décence, et interdire l’exhibition, la nudité, l’obscénité, la débauche, la fornication, l’homosexualité et les autres turpitudes… » Ils leur diraient aussitôt : ceci s’oppose à la religion démocratie et à ses principes de « liberté » !!!

Ainsi voilà la « liberté » selon la démocratie : c’est s’affranchir de la Religion d’ALLAH et la rejeter ainsi que Ses Lois, et c’est la transgression de Ses interdits. Quant à la loi de la constitution et aux limites de leur législation, elles sont protégées et sacrées dans leur démocratie puante ; bien plus, toute personne qui s’y oppose, s’en écarte ou la contredit est châtiée…

Et malheur à vous, malheur à vous, malheur à vous, malheur à vous… jusqu’à ce que la langue se lasse.

La démocratie, ô frère du Tawhid, est bien une religion autre que la religion d’ALLAH (le Très Haut), elle est la loi du taghout et non pas la loi d’ALLAH, elle est la législation des seigneurs opposés et éparpillés, et non pas la législation d’ALLAH l’Unique, Le Dominateur Suprême. Celui qui parmi les créatures l’accepte et qui est d’accord avec elle, a en réalité accepté que le droit de légiférer lui soit attribué conformément aux articles de la constitution, et que ce qu’il légifère prédomine sur la loi d’ALLAH l’Unique, le Dominateur Suprême.

Et peu importe après cela, qu’il ait légiféré ou qu’il n’ait pas légiféré, qu’il ait remporté les élections législatives ou non : son agrément avec les polythéistes quant à la religion démocratie, et son acceptation que l’autorité et la législation lui soient confiées, et que son autorité soit placée au dessus de l’autorité d’ALLAH, de Son Livre et de Sa Loi : cela constitue la mécréance à part entière. Ceci est un égarement évident et clair dans tout les cas, et cela est du chirk vis-à-vis d’ALLAH et de l’adversité envers Lui.

Le peuple dans la religion démocratie se fait représenter par ses députés et autres représentants, et chaque groupe, chaque parti, chaque clan parmi le peuple se choisit un seigneur parmi ces seigneurs dispersés, afin qu’il légifère pour eux en suivant ses passions et ses caprices… Mais comme cela est connu : en conformité avec les articles et les textes de la constitution et dans ses limites.

Et parmi eux certains choisissent leur maître adoré et leur législateur selon leurs pensées et leurs idéologies, c’est alors  le seigneur de tel parti ou la divinité de tel autre parti. D’autres parmi eux choisissent leur seigneur en fonction du clan et du groupe, c’est alors la divinité du clan untel ou l’idole adoré de tel autre clan. Et d’autre parmi eux choisissent une divinité qu’ils prétendent être « salafi » tandis que d’autre prennent un seigneur « ikhwani » …et voilà pour eux leurs maîtres adorés qu’ils soient barbus ou rasés…et ainsi de suite.

« Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises? Or, si l'arrêt décisif n'avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. Les injustes auront certes un châtiment douloureux. ». [4]

Ces représentants sont en réalité des idoles qui ont été dressées, des statues adorées, des divinités érigées dans leurs temples et leurs forteresses du polythéisme (le parlement), qui adoptent pour eux-mêmes et leurs suiveurs la religion démocratie et la loi de la constitution ; à elle ils se réfèrent pour leurs jugements, et ils légifèrent conformément aux textes de ses articles.

Et celui qui gouverne au-dessus de tout cela, c’est leur seigneur, leur divinité, leur grande idole qui  approuve ce qu’ils légifèrent et l’authentifie, ou le refuse et le rejette …c’est le chef, le roi ou le président…

Ceci, ô frères du Tawhid, est la vérité sur la démocratie et sa voie, la religion du taghout, et non pas la religion d’ALLAH … c’est la voie des polythéistes et non pas la voie des Prophètes … la loi des seigneurs et des divinités dispersées et divisées, non pas la Loi d’ALLAH l’Unique le Dominateur Suprême.

« Ô mes deux compagnons de prison ! Qui est le meilleur : des Seigneurs éparpillés ou Allah, l'Unique, le Dominateur suprême ? Vous n'adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l'appui desquels Allah n'a fait descendre aucune preuve. » [5].

 « Y a-t-il donc une divinité avec Allah? Allah est Très Elevé au-dessus de ce qu'ils [Lui] associent.» .[6]

Alors choisis ô serviteur d’ALLAH … ou bien la Religion d’ALLAH, Sa Loi Purifiée, Sa Lumière éclatante et Sa Voie droite … ou bien la religion de la démocratie, son polythéisme et sa mécréance, et son chemin tortueux et sans issue … L’ordre d’ALLAH l’Unique le Dominateur Suprême, ou bien l’ordre du taghout…

« Le bon chemin s'est distingué de l'égarement. Donc, quiconque mécroit au taghout tandis qu'il croit en Allah saisit l'anse la plus solide, qui ne peut se briser. » [7]

[1]  S 5    V 49

[2]  S 4    V 59

[3]  S 21  V 67

[4]  S 42  V 21

[5]  S 12  V 39-40

[6]  S 27  V 63

[7]  S 2  V 256

http://tawhid-wa-al-jihad.over-blog.com/article-28818260.html

 

 


CONCLUSION

 

 

Ribaat: Que Allah vous donne la compréhension sur le Taghout démocratie ainsi que son requin le Nouvel Ordre Mondial et leur perversité à gouverner les gens.

Sachez que tout problème a une solution, et la solution divine c’est l’Islam qui vous donne TOUT vos droits, une justice social, une pratique de vie saine et rationnel conforme à la nature de l’homme, par exemple l’abolition des Taxes injustifiées sur tout produits achetés, la liberté au droit d’ouvrir son commerce et la liberté de posséder un bien quelconque sans être taxé, il n’y a pas de taxe sur la fortune, sur l’héritage sur ceci sur cela…CES MALADIES DU RACKETTE VIENNENT DE LA DEMOCRATIE VAMPIRIQUE et l’Histoire prouve sa perversité pour ceux réfléchissent !

Non, en Islam il n’y a que la ZAKAT qui est toujours de pairs avec la PRIERE dans le Saint Coran. La ZAKAT est un petit prélèvement de 2,5% pour la monnaie à partir du nisab (somme d’argent minimum qui doit tourner sur un an) à votre avis à qui elle est destiné : AUX PAUVRES !! Et le croyant et Récompensé pour cela au Jour de la Résurrection InchaAllah !

Le Trésor Public et les Allocations ont étaient inventés en Islam du temps des premiers Khalife BIEN GUIDES, et d’autre bonne chose pour le bien de l’humanité. LE TAGHOUT DEMOCRATIE CE N’EST QUE DU REVE UNE TROMPERIE ET DE L’INJUSTICE qui détourna ces Deux préceptes Islamique en la manipulant contre leurs peuples.

Même si vous pensez avoir eux tels ou tels argents il n’empêche que la Démocratie Vampirique d’un autre coté vous pompe dans tout les sens !

Le Taghout Démocratie étouffe les peuples, l’Islam vous donne l’oxygène pour vivre !

Ici a été donner à titre d’exemple les biens et les taxes, je n’ai pas cité tout les autres droits pour l’homme en Islam et les autres abolitions d’injustice. Si vous rêver de ce changement alors il y a une solution.

En effet, il vous faut passer de la théorie à la pratique, par l’application de la Sharia, (Loi d’Allah) la Jurisprudence Islamique par le Coran et la Sunna, pour une vie meilleur et une Justice social, jusqu’à la venue du Dernier Khalife et du Prophète Jésus de la Fin des Temps qui appliqueront la Justice Planétaire. Donc avant ce Grand Evènement Heureux unique pour tous les peuples opprimés de la Terre, CHANGER de façons de vivre conformément au Coran et à la Sunna.

« …En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce que est en eux-mêmes. Et lorsqu'Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser : ils n'ont en dehors de lui aucun protecteur… » Coran, sourate 13 verset 11 

Allah dit la Vérité !

L’Islam est la Seul Solution à tous nos problèmes pour tout les temps.

 


 

 

 

FELICITATION CHERS LECTEURS METHODIQUES ET ASSIDUS, VOUS VENEZ DE TERMINER LE PARTIE DE LA JUSTICE SUR TERRE :

   APPRENDRE-L-ISLAM-EN-142-ARTICLES.jpg

L’ISLAM PRIME NATURE DE L’HOMME ET BON CONSEIL EN 113 ARTICLES 

POUR DEBUTER CETTE CATEGORIE DU SITE SUR L’ISLAM PAR UNE LECTURE CROISSANTE ET CHRONOLOGIQUE REPORTEZ-VOUS DEPUIS LE DEBUT SUR CE LIEN :

 

______________________________________

A L’OPPOSE, LES PAGES SUIVANTS DE CETTE MEME CATEGORIE DU SITE VOUS MONTRERONT LE PARTIE DE L’INJUSTICE SUR TERRE :

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL (N.O.M).

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche