DEPUIS JANVIER 2010 Le Groupe de Bilderberg - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 01:05

 

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

Le Groupe de Bilderberg

Texte d’un Anti-Illuminati, modification Ribaat

Safar 1431H/ Janvier 2010

(Mise à jour Juin 2011)

Allié des Illuminati

Bilderberg controle monde
 

 

 

 

 

premiere-reunion-du-Groupe-de-Bilderberg--Oosterbeck-1954.jpg

La première réunion du Groupe de Bilderberg, à Oosterbeck en 1954

 

Ces orientations conditionnent les décisions des institutions, pions en place contre les peuples

Le cercle intérieur des Bilderberger est constitué de trois commissions, composées chacune de treize personnes, c'est donc un noyau dur de 39 Illuminati. Les trois commissions représentent les trois composantes des Illuminati : les Francs Maçons, le Vatican et la Noblesse Noire. Il convient d'ajouter que les Francs-Maçons ont été phagocytés par le Khasars, au moins depuis les Illuminés de Bavière d'Adan Weishaupt le Fou ET PION DES JESUITES DU VATICAN. Il faut savoir que l'on trouve le symbole du rite écossais de la maçonnerie, la croix inclinée à l'intérieur d'une couronne, dans beaucoup d'églises et que la Noblesse Noire est infiltrée par les juifs depuis le 17ème siècle. 

Le Groupe de Bilderberg a été fondé par en 1954 à l'Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l'invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller illuminati

Un comité consultatif composé d'une commission de direction (avec 24 européens et 15 américains) décide des personnes à inviter à leurs rencontres. Cependant toutes les personnes présentes ne sont pas des initiés, elles peuvent être aussi seulement des représentants d'un groupement d'intérêt ou d'autres personnes. Le Groupe de Bilderberg est sans doute le plus puissant des réseaux d'influence. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l'économie, de la finance, des médias, des responsables de l'armée ou des services secrets, ainsi que quelques scientifiques et universitaires.

Très structuré, le Groupe de Bilderberg est organisé en 3 cercles successifs.

Le "cercle extérieur" est assez large et comprend 80% des participants aux réunions. Les membres de ce cercle ne connaissent qu'une partie des stratégies et des buts réels de l'organisation.

Le deuxième cercle, beaucoup plus fermé, est le « Steering Committee » (Comité de Direction). Il est constitué d'environ 35 membres, exclusivement européens et américains. Ils connaissent à 90% les objectifs et stratégies du Groupe. Les membres américains sont également membres du CFR  autre outils et allié des illuminati

Le cercle le plus centrale est le « Bilderberg Advisory Committee » (Comité consultatif). Il comprend une dizaine de membres, les seuls à connaître intégralement les stratégies et les buts réels de l'organisation.

Pour ceux qui enquêtent sur les réseaux de pouvoir alliés des illuminati, le Groupe de Bilderberg est un véritable gouvernement mondial occulte. Au cours de ses réunions, des décisions stratégiques essentielles y sont prises, hors des « institutions démocratiques » qui je vous le rappel borgne les peuples par bombardement de lois injustes et sert de leurs à un semblant de « gouvernance ». Les orientations stratégiques décidées par le Groupe de Bilderberg peuvent concerner le début d'une guerre, l'initiation d'une crise économique ou au contraire d'une phase de croissance, les fluctuations monétaires ou boursières majeures, les alternances politiques dans les "démocraties" outils Illuminatis Luciférienne, les politiques sociales, ou encore la gestion démographique de la planète. Ces orientations conditionnent ensuite les décisions des institutions subalternes comme le G8 ou les gouvernements des états tyrans de ce monde (http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/) agents serviles des illuminati, on ne vous le repaîtra jamais assez.

Jacques Bordiot résume ainsi, dans son livre "Une main cachée dirige", les principaux sujets proposés au cours de ces discrètes délibérations:

- Les problèmes financiers internationaux

- La liberté d'émigration et d'immigration

- La libre circulation des produits sans entraves douanières

- L'union économique internationale

- La constitution d'une force de police internationale avec suppression des armées nationales

- La création d'un Parlement international

- La limitation de la souveraineté des états déléguée à l'ONU ou à tout autre gouvernement supranational

Les membres du Groupe de Bilderberg s'appellent eux-mêmes les "Bilderbergers". Ils sont choisis uniquement par cooptation. Le Groupe de Bilderberg se réunit une fois par an pendant environ 4 jours. Les réunions ont lieu chaque année au printemps dans une ville différente, mais toujours dans des châteaux ou des hôtels luxueux, entourés d'un parc ou situés en pleine nature, et si possible équipés d'un golf. Les réunions sont protégées par plusieurs centaines de policiers, militaires, et membres des services spéciaux du pays d'accueil. Si la réunion a lieu dans un hôtel, celui-ci est vidé de ses occupants une semaine avant l'arrivée des Bilderbergers. Les invités sont déposés par un ballet d'hélicoptères noirs et par des limousines aux vitres fumées avec la lettre "B" sur le pare-brise.

Les discussions se tiennent à huis-clos. Quelques journalistes dévoués à la "pensée unique" peuvent être parfois présent, mais rien ne doit filtrer des discussions. Il est interdit de prendre des notes ou de faire des déclarations à la presse. Mais quelques photographes arrivent parfois à prendre des photos à l'extérieur, au moment de l'arrivée des invités.

La presse a fait le silence sur les révélations de leurs fréquentes réunions secrètes, si bien que le grand public ignore tout des véritables desseins des politiciens et de financiers qui se réunissent, périodiquement, pour déterminer l'avenir du monde et resserrer leur contrôle sur les rouages essentiels des organismes supranationaux. La conférence de 1976 fut annulée après le scandale des pots-de-vin de Lockheed, qui provoqua la démission du prince Bernhard de Pays-Bas; mais la tradition fut reprise, l'année suivante, à Torquay, en Grande-Bretagne, les 21,22 et 23 avril 1977, sous la présidence de Lord Home, ancien Premier ministre britannique (Sir Alec Douglas-Home). Le daily Mirror avait dévoilé, trois semaines plus tôt, le 4 avril exactement, les noms des personnalités qui devaient y participer. Parmi elles, naturellement, le financier David Rockefeller et Henry Kissinger mais aussi, le président Giscard d'estaing (qui n'y est finalement pas allé à cause du grand bruit que le canard enchaîné a fait sur la réunion). De son côté, le canard Enchaîné indiquait, le 13 avril, que parmi les invités figuraient: Helmut Schmidt; Niarchos, le célèbre armateur grec; Agnelli, le "patron" de Fiat; le Premier ministre britannique; le président de la Chase Manhattan Bank; etc. Coïncidence: la réunion de Torquay précédait de quelques jours seulement deux sommets de ce mois à Londres, l'un des "grands" de l'économie mondiale et l'autre des membres de l'OTAN.

8-CHEFS-D-ETATS-DU-TAGHOUT-AU-G8.jpg

La réunion 2004 du Groupe de Bilderberg s'est déroulée du 3 au 6 Juin (juste avant la réunion du G8) à Stresa dans le nord de l'Italie près de la frontière suisse, dans un palace sur les rives du Lac Majeur, le "Grand Hôtel des Iles Borromées".

En 2003, la réunion avait lieu en France du 15 au 18 Mai, au château de Versailles qui a été fermé au public pendant une semaine.

Pour vous mettre dans l'ambiance de cette armée de Satan, voici quelques images de l'évènement...

 

2-securite-de-l-Hotel-Bilderberg.jpg

Contrôles policiers aux abords du château et Un chien de garde humain de "sécurité rapprochée" et la pancarte d'interdiction d'accès

 

3--David-Rockefeller--a-droite--co-fondateur-du-Groupe-de-.jpg

Arrivée de David Rockefeller le vieux crouton à droite, co-fondateur du Groupe de Bilderberg grand gourou chez la mafia illuminati satanique pour la conquête du monde. "Nous arrivons vers l'émergence d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin, c'est de LA CRISE MAJEURE et le peuple acceptera le nouvel ordre mondial". (David Rockefeller)

Ci-dessous, Le ballet des invités aux visages qui en dit long et de leurs limousines aux vitres fumées...


 4-Reine-d-Espagne-et-Richard-Perle-Bilderberg.jpg

Ci-dessus à gauche on reconnaît la Reine d'Espagne et Richard Perle (l'ex-conseiller de Bush le Tyran et l'un des inspirateurs de la guerre injuste en Irak)

Il y avait aussi un petit train pour promener les distingués invités dans le parc du château...

5-reine-Beatrix-Bilderberg.jpg

À gauche, la reine Beatrix des Pays-Bas

 

 

 6-Willy-Claes-Bilderberg.jpg

À gauche, Willy Claes, ancien secrétaire général de l'OTAN outil des Illuminati.

  

7-Jean-Claude-Trichet-Bilderberg.jpg

Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne et ancien gouverneur de la Banque de France, hommes de mains économique des Illuminati

 

Liste des participants à la réunion 2003

France: Alexandre Adler Conseiller éditorial du Figaro, Nicolas Beytout Rédacteur en chef Les Echos, Michel Bon Ancien président de France Telecom, Jean-Louis Bruguière Magistrat anti-terrorisme, Phillipe Camus Président d'EADS, Henri De Castries Président d'Axa, Bertrand Collomb Président de Lafarge, Jean-François Copé Porte-parole du gouvernement, Jean-Louis Gergorin Vice-président d'EADS, par ailleurs membre de la RAND Corporation, Valéry Giscard D'Estaing Président de la Convention qui a élaboré la Constitution Européenne, Pascal Lamy Commissaire européen chargé du commerce, Pierre Lellouche Député UMP. Vice-président de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, André Lévy-Lang Ancien président de Paribas, Thierry De Montbrial Président de l'IFRI (Institut français des relations internationales), Denis Ranque Pdg de Thalès, Franck Riboud Pdg de Danone, Olivier Roy Chercheur au CNRS, Jean Claude Trichet Gouverneur de la Banque de France, Philippe Villin Vice-président de Lehman Brothers Europe, Dominique de Villepin Ministre des Affaires Etrangères

Italie: Alfredo Ambrosetti Président du groupe Ambrosetti, Rodolfo De Bendetti Directeur exécutif Cir, Franco Bernabè Président Franco Bernabe & C, Mario Draghi Vice-président de Goldman Sachs International, Mario Monti Commissaire européen à la concurrence, Thommaso Padoa-Schioppa Administrateur de la Banque centrale européenne, Marco Panara Journaliste à La Republica, Corrado Passera Directeur exécutif de la Banca Intesabci, Roberto Poli Président d'Eni, Paolo Scaroni Directeur d'Enel

Turquie: Ali Babacan Ministre de l'économie, Mehmet A. Bayar Vice-président du Parti de la voie juste

Grèce: DoraBakoyannis Maire d'Athènes, George A. David Président de Coca-Cola, Loukas Tsoukalis Président de la Fondation hellénique pour la politique européenne et étrangère

Royaume-Uni : Edward Balls Conseiller du Trésor, Kenneth Clarke Ancien chancelier de l'Echiquier, Philip Gould Conseiller en relations publiques de Tony Blair, Mervyn A. King Gouverneur adjoint de la Banque d'Angleterre, Gareth Williams Président de la Chambre des Lords, Martin H Wolf Editorialiste du Financial Times

Portugal : Francisco Pinto Balsemo Ancien Premier ministre, José Manuel D. Barroso Premier ministre portugais, également membre de la Commission Trilatérale et du CFR, Eduardo Ferro Rodrigues Leader du Parti socialiste

Autriche : Erich Becker Président de Va Technologie, Rudolf Scholten Administrateur de l'Oesterreichische Kontrollbank Ag, Gertrude Trumpel-Gugerell Vice-gouverneur de la Banque centrale autrichienne

Koweït : Ahmad E Bishara Secrétaire général du parti national libéral démocratique du Koweit

Canada: Conrad Black  Président du Groupe Daily Telegraph-Jerusalem Post, Anthony S. Fell Président de Rbc Dominion Securities Inc, Stephen Harper Chef du Parti Conservateur, Margaret O. Macmillan Préfet du Trinity Collège, université de Toronto, Heather Reisman Pdg, d'Indigo Books & Music Inc, Mark Steyn Journaliste

Pays-Bas : Frits Bolkestein Commissaire européen chargé du marché intérieur, Victor Halberstadt Professeur d'économie à l'université de Leiden, Jaap G. De Hoop Scheffer Ministre des Affaires étrangères, Wim Kok  Ancien Premier ministre, SAR la Reine Beatrix Royal Dutch Shell, Anthony Ruys Président d'Heineken, Jeroen Van Der Veer President de la Royal Dutch Petroleum Company (Shell), Klaas De Vries Ancien ministre de l'Intérieur

USA : John R. Bolton Sous secrétaire d'Etat pour le contrôle des armements et la sécurité internationale, Timothy C. Collins Président de Ripplewood Holdings Llc, Jon S. Corzine Sénateur du New Jersey, Thomas E. Donilon Vice-président exécutif de Fannie Mae, Martin S. Feldstein President du National Bureau Of Economic Research, Thomas L. Friedman Editorialiste du New York Times, Paul A. Gigot Chef de la page éditoriale du Wall Street Journal, Richard N. Haas Président du CFR (Council on Foreign Relations) et Directeur de la planification du Département d'État, Roger Hertog Vice-Président d'Alliance Capital Management, Allan B. Hubbard Président d'E Industries, R. Glenn Hubbard Professeur d'économie à l'université de Columbia, James A. Johnson Vice Président de Perseus L.L.C, Vernon E. Jordan, Jr Directeur associé de Lazard Freres & Co. L.L.C, Henry Kissinger Président de Kissinger Associates, Henry R. Kravis Associé fondateur de Kohlberg Kravis Roberts & Co, Marie-Joseé Kravis Chercheur au Hudson Institute Inc, Craig J. Mundie Directeur de la stratégie de Microsoft Corporation, George Perkovich Vice-president de la Carnegie Endowment For International Peace, Richard Perle Membre de la Commission consultative de politique de défense, David Rockefeller Administrateur de J.P. Morgan International, James B. Steinberg Vice-president de la Brookings Institution , John L. Thornton Pdg, Goldman Sachs Group, Inc, James D. Wolfensohn Président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz Secrétaire adjoint à la Défense, Fareed Zakaria Directeur de Newsweek International, Robert Zoellick Représentant des Etats-Unis pour les négociations commerciales (AMIA, AGCS etc), John Ruggie Directeur à la Kennedy School of Government, Harvard University

Allemagne : Hubert Burda Président d'Hubert Burda Media Holding, Hilmar Kopper Ancien président du conseil de surveillance de la Deutsche Bank, Matthias Naas Directeur adjoint de Die Zeit, Wolfgang SchaubleVice-président du groupe parlementaire CDU/CSU, Otto Schily Ministre de l'Intérieur, Jurgen E Schrempp Président de Daimler Chrysler Ag , Klaus Zumwinkel Président de Deutsche Post Worldnet

International : Anthony J. Cary Directeur de cabinet du commissaire européen Chris Patten, Klaus Schwab President du World Economic Forum (Davos)

Espagne : Juan Luis Cebria Président de Prisa, Matias Rodriguez Inciarte Vice-président de la Banco Santander Central Hispano, SM le Roi Juan Carlos

Belgique : Willy Claes Ministre d'Etat, Etienne Davignon Président de la Société Générale de Belgique, fondateur de l'European Round Table, SAR le Prince Philippe

Suède : Claes Dahlback Président Investor Ab, Anna Lindh Ministre des Affaires étrangères, Jacob Wallenberg Président de Skandinavivska Enskilda Banken

Danemark: Anders Eldrup Président de Danish Oil And Gas Corporation, Mogens Lykketoft Président du Parti social démocrate, Anders Fogh Rasmussen Premier ministre, Toger SeidenfadenRédacteur en chef de Politiken

Norvège : Svein Gjedrem Gouverneur de la Banque centrale de Norvège, Egil Myklebust Président de Norsk Hydro Asa

Irlande : Dermot Gleeson Président d'Allied Irish Banks, P.L.C, Peter D. Sutherland Président de Goldman Sachs International, et Président de BP Amoco

Suisse : Walter B. Kielholz Vice-président de Swiss Re, Michael Ringier Pdg de Ringier, Daniel L. Vasella Pdg de Novartis

Finlande : Olli Kivinen Editorialiste de Helsingin Sanomat, Paavo Lipponen Président du parlement, Jorma Ollila ,Pdg de Nokia Corporation, Bjorn Whalroos Pdg de Sampo Plc.

Russie : Mikhail V. Margelov Président de la Commission des Affaires étrangères, Lilia Shevtsova , Chercheur à la Carnegie Endowment For International Peace

Pologne: Andrzej Olechowski Leader de la Plate-forme civique

 

Lieux des réunions

1991, 6-9 Juin Allemagne Baden Baden

1992, 21-24 Mai France Evian-les-Bains

1993, 22-25 Avril Grèce Vouliagmeni, près d'Athènes - Nafsika Astir Hotel

1994, 2-5 Juin Finlande Helsinki

1995, 8-11 Juin Suisse Zurich - Calgary's St. Louis Hotel

1996, 30 Mai-2 Juin Canada Toronto - CIBC Leadership Centre

1997, 12-15 Juin Etats-Unis Lake Lanier, près d'Atlanta dans l'état de Géorgie - Pine Isle resort

1998, 14-17 Mai Royaume Uni, Ecosse Turnberry (Ayrshire) - Turnberry Hotel

1999, 3-6 Juin Portugal Sintra - Penha Longa resort

2000, 1-3 Juin Belgique Genval, près de Bruxelles - Chateau Du Lac

2001, 24-27 Mai Suède île de Stenungsund, près de Gothenburg - Stenungsbaden Hotel

 2002, 30 Mai-2 Juin Etats-Unis Chantilly, état de Virginie, près de Washington - Westfields Marriott hotel

2003, 22-25 Juin France Versailles - Château de Versailles et Trianon Palace

2004,  3-6 Juin Italie Stresa – Grand Hotel des Iles de Borromées (Lac Majeur)

2005, 5-8 Mai Allemagne Rottach-Egern, près de Munich - Dorint Sofitel

 2006, 8-11 Juin Canada Ottawa, Brookstreet Resort

Est cela continu de nos jours chaque année

bilderberg allié Illuminati

Cela en fait des entreprise à Boycotter pour ceux qui veulent agir, enfin vous avez là une vue rapprochée d’une partie de la toile illuminati d’orient en occident.

ALLAH EST PLUS SAVANT

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche