DEPUIS JANVIER 2010 LES MOUDJAHIDIN (104) : Le dévoilement du conspirationnisme et de l'alternative chiite 3/3 (Alistiqlal&Theunjustmedia) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 22:17

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux


LES MOUDJAHIDIN (104) :

Le dévoilement du conspirationnisme et de l'alternative chiite 3/3 (Alistiqlal&Theunjustmedia)

 LES MOUDJAHIDIN JUSQU'A LA FIN DES TEMPS 

----------o LES MOUDJAHIDIN JUSQUE LA FIN DES TEMPS o----------

PARTIE 3 SUR 3

 

 

 

L’une des compagnies hôtelière américaine bien connue, Intercontinental, a licencié 20 000 employés, louanges à Allah Glorifié et Exalté soit-Il. Ces répercussions ne peuvent être calculées par personne du fait de leur très grande échelle, multiple et complexe et cela augmente, louanges à Allah Glorifié et Exalté soit-Il.

 

Donc regardez la somme qui atteint rien de moins que 1 trillion de dollars au bas mot, louanges à Allah Glorifié et Exalté soit-Il, du fait de ces attaques réussies et bénies. Nous implorons Allah d’accepter ces frères parmi les rangs des martyrs, et de les admettre dans les plus hauts degrés du Paradis.

 

Mais je dis qu’il y a aussi d’autres évènements qui prennent place, (qui sont) plus gros, plus grand et plus dangereux que l’effondrement des tours. C’est que cette civilisation occidentale, qui est dirigée par l’Amérique, a perdu ses valeurs et son attrait. Les immenses tours matérialistes ont été détruites, qui prêchent la liberté, les droits de l’homme et l’égalité. C’est devenu une totale mascarade.

Et cela apparaît clairement lorsque le gouvernement Américain interfère et interdit aux médias d’éventer nos propos qui ne dépassent pas quelques minutes parce qu’ils ont senti que la vérité commence à apparaître au peuple américain, et que nous ne sommes vraiment pas des terroristes de la façon dont ils veulent dire, mais parce que nous sommes violentés en Palestine, en Irak, au Liban, au Soudan, en Somalie, au Kashmir, aux Philippines et dans tous les endroits, et que c’est une réaction venue des jeunes hommes de cette Oummah contre les violations du gouvernement Britannique.

 

En conséquence, ils ont déclaré ce qu’ils ont déclaré et ils ont ordonné ce qu’ils ont ordonné, et ils ont oublié tout ce qu’ils ont dit à propos de la liberté d’expression et de la neutralité et toutes ces choses. Donc je dis que la liberté, les droits en Amérique et les droits de l’homme, ont été envoyés à la guillotine sans retour à moins qu’ils ne soient rapidement rétablis.

Le gouvernement fera entrer le peuple américain et l’Occident en général dans une vie étouffante, dans un enfer insupportable, du fait que ces gouvernements ont des liens très forts, et sont payés par le lobby sioniste qui sert les besoins d’Israël qui tue nos fils et nos enfants sans droit afin qu’ils puissent continuer à régner avec un contrôle total.

 

En ce qui concerne les effets de ces actions sur le monde Islamique, il y a eu une divergence d’opinions.

 

Il y en a certains qui disent des choses qui ont été crues dans le monde Islamique, et vous entendez toutes les déclarations officielles et les déclarations des gens qui peuvent émettre des déclarations, qui disent toujours que ces attaques sont des actions terroristes et que ce sont des civils innocents, et que nous n’accepterons pas ces attaques et que ces choses ne sont pas en accord avec la religion Islamique moderne, et ainsi de suite.

 

Donc quelle est votre avis concernant les informations que vous avez pu suivre sur ce qui est arrivé dans le monde Islamique avec le réseau que vous avez ou que vous dirigez tout autour du monde ?

 

Je dis que les évènements ont prouvé d’une manière très claire le degré de terrorisme que l’Amérique a infligé au monde. Ainsi Bush a avoué qu’il ne peut y avoir que deux types de personnes : une étant Bush et ses suiveurs, et toute nation qui ne suit pas le gouvernement Bush ou la croisade mondiale, alors ils sont sûrs d’être avec les terroristes.

 

Alors quelle sorte de terrorisme est plus terrifiante et clair que cela ? Ainsi de nombreux pays qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes, ont suivis ce puissant terrorisme mondial, et ont été forcé de dire dès le début qu’ils étaient avec lui (Bush), et ils savent tous sans aucun doute que nous combattons pour défendre nos frères et nos lieux sacrés.

 

Donc les déclarations des chefs, que ce soit en Orient ou en Occident, sont que les causes et les racines du terrorisme doivent être supprimées. Après avoir demandé ce qu’ils ont demandé, ils ont dit que c’est la question palestinienne. Nous faisons partie d’une question claire, mais par peur de l’Amérique, ils ne peuvent pas dire que notre question est claire, donc ils nous appellent terroristes et ensuite nous demandent d’arranger la question palestinienne.

 

Donc en se basant sur les récents évènements et ce qui s’en est suivi, Bush et Blair ont rapidement réagi et ont dit qu’à présent il est temps de créer une nation indépendante pour la Palestine. Gloire à Allah ! Durant les 10 dernières années le temps n’était pas prêt, seulement jusqu’à ce qu’arrive les attaques ? Ainsi ils ne se réveillent qu’avec le langage des coups et des tueries.

 

Donc comme ils nous tuent, sans aucun doute nous devons les tuer, jusqu’à ce que nous obtenions un équilibre dans la terreur. C’est la première fois que la balance de la terreur s’est rapprochée des deux côtés, entre les Musulmans et les Américains dans cette époque récente, et ces Américains nous ont fait tout ce qu’ils leur a plût, et la victime n’est même pas autorisée à pleurer.

 

Et ensuite Clinton sort et nous dit qu’Israël a le droit de se défendre, après le massacre de Qanaa (au Liban). Ils n’ont même pas donné à Israël d’avertissement ! Et lorsque le nouveau Président Bush est venu avec le Ministre Colin Powell, dans les premiers mois de leur mandat, ils ont dit qu’ils déplaceraient l’ambassade US de Tel Aviv à Jérusalem, et Jérusalem sera la capitale éternelle d’Israël, et le Congrès et le Sénat les ont applaudis.  C’est de l’hypocrisie au-delà de toute l’hypocrisie et c’est une injustice claire. Ils ne résonneront pas tant que les attaques ne pleuvront pas sur leurs têtes et par la grâce d’Allah Glorifié et Exalté soit-Il, la bataille s’est déplacée à l’intérieur de l’Amérique.

 

Nous allons nous efforcer de continuer avec la permission d’Allah jusqu’à ce que la victoire soit atteinte ou jusqu’à ce que nous rencontrions Allah, Glorifié et Exalté soit-Il.[…]

 

Mais cette interdiction de tuer des enfants et des innocents, n’est pas générale et il y a d’autres écrits l’encourageant. Allah -Glorifié et Exalté soit-Il- dit : {Et si vous punissez, infligez [à l'agresseur] une punition égale au tort qu'il vous a fait. Et si vous endurez... cela est certes meilleur pour les endurants.} [16/126].

 

Les savants et gens de science ont dit -parmi eux « Sahib al-Ikhtiyarat » Ibn al-Qayyim, Shawkaani et beaucoup d’autres ainsi que Qourtoubi dans son exégèse- (ils disent tous) que si les mécréants viennent à tuer nos femmes et nos enfants, alors nous ne devons pas hésiter à leur faire pareil, surtout pour les dissuader d’essayer de tuer nos enfants et nos femmes à nouveau.

 

Et cela fait partie des points de vus religieux, et ceux qui parlent sans aucune science dans la loi Islamique, disant que le meurtre de tels enfants n’est pas valide etc., et en ayant pleinement connaissance que ces (19) jeunes hommes, pour qui Allah a tracé le chemin, n’avaient pas l’intention de tuer des enfants, mais plutôt, ils ont attaqué le plus gros centre de pouvoir militaire au monde, le Pentagone, qui contient plus de 64 000 travailleurs, une base militaire qui a une grosse concentration d’arme et de renseignement…

 

Et qu’en est-il du World Trade Center ?

 

Quant au World Trade Center, ceux qui ont été attaqués et qui y sont morts étaient une puissance financière. Ce n’était pas une école pour enfants ! Et ce n’était pas une habitation. Et le consensus général est que la plupart des gens qui étaient là étaient des hommes qui faisaient marche derrière la plus grosse force financière au monde qui diffuse le mal sur la terre.

 

Et ces personnes devraient combattre pour Allah -Glorifié et Exalté soit-Il- et repenser et refaire leurs calculs. Nous traitons les autres comme ils nous traitent. […]

Ces jeunes hommes qui se sont sacrifiés -qu’Allah les accepte- à New York et Washington, ceux-là sont ceux qui disent la vérité sur la conscience de cette Oummah, et ils sont sa conscience vibrante qui voit qu’il est impératif de se venger des malfaisants, transgresseurs, criminels et terroristes qui terrorisent les vrais croyants.

 

Donc ce n’est pas tout terrorisme qui est réducteur et mal avisé. Il y a un terrorisme qui est mal avisé et un terrorisme qui est louable. »

 

Extrait de « Message au peuple Américain » de 2004 :

 

« En dépit du fait que l’Amérique soit la plus grande puissance économique, et qu’elle possède le plus puissant et le plus moderne arsenal militaire, et en dépit du fait qu’elle dépense dans cette guerre et son armée plus que le monde entier ne dépensent pour leurs armées, et en dépit du fait qu’elle soit l’Etat qui influence le plus les décisions du monde, tout comme le fait qu’elle ait un monopole sur l’injuste droit de véto, en dépit de tout cela, 19 jeunes hommes ont été capables -par la grâce d’Allah, le Très Haut- de changer la direction de son compas.

 

Et en fait, la question des Moujahidine est devenue une partie inséparable du discours de vos leaders, et les effets et signes de cela ne sont pas cachés. Depuis le 11 septembre, beaucoup de décisions de l’Amérique sont advenues sous l’effet des Moujahidine. Et cela par la grâce d’Allah, le Très Haut.

 

Et comme résultat, les gens ont découvert la vérité sur cela. Sa réputation s’est aggravée, son prestige s’est globalement brisé, et elle a été saignée à blanc économiquement. »

 

Extrait de « Message au peuple Européen » de 2007 :

 

« Vous n’êtes pas ignorants du fait que les Afghans ont gouté à deux choses énormes. Par les mains des Russes et leurs agents communistes pendant deux décennies. Mais ils ont patientés, endurés avec courage, combattus et ils ont été résolus et victorieux, par la grâce d’Allah.

Et avant que leurs blessures n’est guéris et que leur chagrin n’est pris fin, ils furent attaqués et envahis sans droit par vos gouvernements injustes, sans réflexions ni médiations sur les déclarations de Bush selon laquelle cette invasion est une réponse aux évènements du 11 septembre.

 

Bien que la vérité, comme je l’ai mentionné auparavant, est que les évènements de Manhattan étaient une réponse aux tueries de la coalition américano-israélienne contre les nôtre en Palestine et au Liban. Et je suis responsable de cela. Et je confirme que l’ensemble des Afghans, peuple et gouvernement, n’avaient aucune information à ce sujet et l’Amérique le savait. Et cela en raison du fait que certains ministres talibans sont tombés entre ses mains comme prisonniers. Ils furent interrogés et cela a été su.

 

C’est pourquoi le gouvernement taliban demanda à l’Amérique de présenter la preuve validant ses déclarations avant l’invasion, mais n’en présenta aucune. Au lieu de cela elle insista pour une invasion et l’Europe marcha derrière elle. »

 

Extrait de « Message au peuple Américain » de septembre 2009 :

 

« Je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous rappeler les causes du 11 Septembre, les guerres et autres répercussions qui en suivent, et comment y mettre fin à la source. Je voudrais particulièrement mentionner les amis et les familles des victimes de ces évènements qui ont récemment demandé que des investigations commencent à établir ses causes.

 

C’est une première étape importante dans la bonne direction, car beaucoup de mauvaises voies ont été empruntées délibérément depuis les huit dernières années passées qui ont été très rudes pour vous. Tout le peuple américain devrait faire de même, car ce délai dans l’établissement des causes vous ont couté beaucoup sans aucun résultat digne d’être mentionnés.

 

Si la Maison Blanche qui est l’une des deux parties en conflit, vous a dit durant ces années passées que cette guerre est nécessaire pour garantir votre sécurité. Les intelligents sont prêts à entendre les deux parties du conflit afin d’évaluer les faits. Alors tendez-moi votre oreille…

 

Pour commencer je dis : nous avons décidé plusieurs fois il y a plus de 20 ans que l’origine de notre litige est le soutien que vous donnez à vos alliés, les Israéliens, qui ont occupé notre terre de Palestine. Cette politique de votre part, de même que certaines injustices que vous avez commises, est ce qui nous a conduits à faire ce que nous avons fait le 11 septembre.

Si vous saviez seulement combien nous souffrons de l’oppression juive avec le soutien de votre administration, vous comprendriez que nos deux nations sont victimes des politiques de la Maison Blanche qui en fait est en otage dans les mains de différents groupes de pression, particulièrement les grandes multinationales et le lobby Israélien.

 

Une des meilleures personnes qui peut vous expliquer les raisons derrière le 11 septembre, est quelqu’un de votre propre peuple, un agent de la CIA vétéran dont la conscience s’est réveillée durant ses 70 ans et ensuite a décidé d’exposer les faits en dépit de toutes les menaces. Il a pris différentes étapes pour essayer de vous expliquer le message du 11 septembre.

 

Parmi elles, son livre intitulé Confessions d’un tueur à gage financier. Quant à la souffrance de notre peuple en Palestine, Obama lui-même a récemment reconnu les souffrances de notre peuple sous l’occupation et le siège actuel dans son discours au Caire.

 

Ce sujet deviendra même plus clair si vous lisez ce que votre ancien président Carter a écrit sur le racisme Israélien contre notre peuple en Palestine, ou si vous écoutez sa déclaration il y a quelques semaines durant sa visite dans le territoire ruiné et assiégé de Gaza dans lequel il a dit : « les citoyens de Gaza sont traités plus comme des animaux que comme des humains. » Allah nous suffit ! Et il est le meilleur garant.

 

Ici nous devons nous arrêter et réfléchir profondément car quiconque a un atome de miséricorde ne peut rien faire d’autre que de se sentir désolé pour ce peuple oppressé et affaibli parmi les femmes, les enfants et les vieillards vivant sous ce siège meurtrier. Mais par-dessus tout cela, les Sionistes font pleuvoir sur eux des missiles de phosphore blanc incendiaires fabriqué en Amérique.

 

Leur vie là-bas est totalement catastrophique au point que les enfants meurent dans les mains de leurs propres parents et médecins du fait du manque de nourriture, de médicaments et d’électricité. Cela est certes une marque de déshonneur sur le front des leaders du monde qui acceptent cela et tous les autres qui se sont alliés avec eux sciemment et volontairement et à cause de l’influence du lobby Israélien en Amérique.

 

Deux personnes de votre propre peuple, John Mearsheimer et Stephan Walt ont expliqué ce fait dans leur livre Le lobby Israélien et la politique américaine étrangère. Après avoir lu ces livres suggérés, vous serez amenés à connaître les faits et vous serez interloqués à quel point vous avez été induits en erreur.

 

Vous serez également amenés à savoir que ceux qui prétendent depuis la Maison Blanche que les guerres que vous faites contre nous sont nécessaires pour garantir votre sécurité, ne suivent en fait que les pas de Cheney et de Bush promouvant la même politique de terreur qu’auparavant pour vendre les intérêts des grandes multinationales impliquées au prix de votre sang et de votre économie.

 

En réalité, ce sont eux qui forcent ces guerres sur vous, non pas les Moujahidine. Nous combattons seulement pour notre droit qui est de libérer nos terres.

 

Si vous auriez bien pensé à l’état de votre situation vous auriez su que la maison blanche est sous l’occupation de ces groupes de pression et ce qui était requis était de l’en libérer et non pas qu’une guerre soit engagée pour « libérer » l’Irak comme le prétend Bush. […] »

 

Extrait de « Au peuple Occidental : Message de Sheikh Oussamah Ben Laden » { l’occasion du 60ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël en 2008 :

 

« […] Je vous confirme que la question palestinienne est la question principale de ma Oummah et de fait elle fut celle qui m’inspira depuis mon plus jeune âge, et inspira aux 19 libres la volonté de soutenir les opprimés et de punir les Juifs oppresseurs et leurs alliés.

 

Votre persécution à notre encontre s’est manifestée au Liban et ailleurs et c’est pour cela que vinrent les évènements du 11 septembre, ceux qui les précédèrent et ceux qui les suivirent. […] »

 

Sans compter les nombreuses autres dont les testaments vidéo de certains pirates de l’air eux-mêmes.

 

Il est tout de même curieux qu’avec toutes ces déclarations et revendications, des gens continuent à dire qu’il n’y en pas eu une seule de la part de l’organisation d’al-Qa’idah, se contentant de prendre en compte quelques obscures rumeurs et messages déniant la responsabilité des attaques et que les militants d’al-Qa’idah n’ont jamais relayés et ont même dénoncés comme nous l’avons vu plus haut.

 

Des déclarations de désaveu dont nous n’avons d’ailleurs jamais trouvé la moindre trace audio, vidéo ou écrite véritablement authentifiée par quelque institut que ce soit. Ce sont plutôt ces rumeurs et messages sans traces concrètes qui paraissent servir de falsification et non pas les nombreuses autres vidéos et audio affirmant l’implication dont nous avons cité quelques extraits. En prenant en compte le douteux pour délaisser ce qui est clair et authentique, ils font preuve d’un aveuglement conscient, ce qui prouve que leur but n’est pas la recherche de la vérité mais la recherche d’arguments pour leurs thèses préconçues.

 

D’ailleurs, un journaliste d’al-Jazeera du nom de Yousri Fouda avait fait un reportage en 2002, qui a été traduit en français sous le titre « La vraie vérité sur le 11 septembre » à propos du 11 septembre et de ses commanditaires après qu’il ait été contacté par Khaled Cheikh Mohammed, membre de l’organisation d’al-Qa’idah et un des principaux logisticiens de l’opération.

 

Khaled Cheikh Mohammed fut arrêté l’année suivante et emmené dans une prison secrète puis à Guantanamo où il a été sévèrement torturé et déféré devant les tribunaux comme trophée de guerre par l’Amérique. Affirmer que cet homme est innocent ne l’aidera pas.

Mais affirmer que sa cause est juste et que l’Amérique fait preuve d’une odieuse hypocrisie vis-à-vis de ses principes en l’arrêtant, le torturant et le jugeant comme elle l’a fait, est une démarche beaucoup plus pertinente et beaucoup plus en accord avec la vérité.

(8) Dans une vidéo diffusée par al-Jazeera en octobre 2001 soit un mois après les attentats, constituant ainsi la première revendication officielle des attentats par le groupe.

(9) concernant l’authenticité et la crédibilité de cette dernière, voir l’excellente analyse anglophone : « Refuting the conspiracies surrounding As-Sahab Media » traduite en français sous le titre : « La réfutation des conspirations autour d’As-Sahab Media ».

 

2. Les médisances et autres calomnies

 

Un autre argument des conspirationnistes consiste à affirmer qu’Oussamah Ben Laden serait déjà mort ou qu’il aurait collaboré avec les services de renseignement des Etats-Unis dès ses débuts. En fait la mort d’Oussamah Ben Laden a été annoncée au moins 6 fois par des officiels de divers pays. Cela démontre une méconnaissance absolue ou feinte concernant les mouvements islamiques sunnites radicaux.

 

 

Car il faut savoir que lors de la mort d’un de leurs leaders, ils sont les premiers à annoncer eux-mêmes sa disparition dans un communiqué officiel, cela fait partie de leurs modes de procédés. Tous ceux qui les ont étudiés un tant soit peu, sont au courant de cet état de fait.

Annoncer sa mort indépendamment des communiqués officiels de son groupe est soit de l’ignorance pure soit une stratégie afin qu’il se manifeste un peu plus pour mieux le localiser, ce qui est une méthode souvent utilisée notamment par le renseignement américain afin de localiser des chefs de guérilla ennemis.

 

Le meilleur exemple de ce phénomène est l’annonce de la mort du chef de l’Etat Islamique d’Irak, Abou Omar al-Baghdadi. Celui-ci a été annoncé comme mort ou arrêté à plusieurs reprises par les Américains et leurs alliés Irakiens.

 

Jusqu’au jour où il fut véritablement tué dans une opération de l’armée américaine et à ce moment l’Etat Islamique d’ Irak annonça effectivement sa mort dans un communiqué officiel en Avril 2010.

 

Un autre exemple peut illustrer ce phénomène en la personne d’Abou Mouss’ab al-Zarqaoui. Il a été annoncé également comme mort, amputé ou grièvement blessé à maintes reprises, notamment par des médias dit alternatif comme « la voix des opprimés » l‘un des premiers à inventer toutes sortes d‘affabulations sur les mouvements sunnites radicaux, en précisant que Smain Bedrouni, le webmaster du site, est de confession chiite, curieux hasard…).

 

Jusqu’au jour où en Avril 2006 il tourna une vidéo dans laquelle il apparaissait en chair et en os et qui plus est en très bonne santé notamment pour démentir toutes ces fausses rumeurs. Le fait qu’il n’aimait pas se montrer en publique a certainement contribué à ce que des affabulateurs de tous bords inventent tous types de mensonges.

 

Mais de véritables chercheurs de vérité sincères ne s’abaissent pas à interpréter les silences et les manques d’informations selon leurs imaginations farfelues. Par la suite, il fut tué par les Américains en Juin 2006, la vidéo qu’il a tournée deux mois auparavant ayant sans doute été un des facteurs de son repérage.

 

Et peu de temps après son décès, son groupe attesta sa mort dans une vidéo où ils rendaient hommage à son combat. Depuis on n’entend plus de fausses rumeurs à son propos.

Gageons que lors de l’annonce du décès d’Oussamah Ben Laden (qui ne manquera certainement pas de donner lieu à une vidéo d’hommage de la part de son mouvement) cela fasse aussi taire les fausses rumeurs à son propos.

 

En attendant plusieurs témoignages ont innocenté ce dernier de la subversion dont on l’accuse: Marc Sageman agent de la CIA au Pakistan de 1986 à 1989, chargé des contacts avec les Moujahidines Afghan :

 

« Comme ces Arabes n'avaient aucune signification au point de vu de la guerre, on faisait pas tellement attention à eux et en même temps on était pas dans les mêmes cercles. C'est à dire que nous, ce qui nous intéressait, c'était le commandant Afghan, et eux, les Arabes, nous évitaient et évitaient tous les gens de l'Ouest. »

 

Abdallah Anas porte-parole du FIS Algérien et ancien compagnon d'armes d'Oussamah Ben Laden : « Si vous dites qu'il y a eu une relation du style 'la CIA avait l'habitude de rencontrer des Arabes, de discuter avec eux, de faire des plans avec eux et de se battre avec eux', non ça ce n'est pas vrai, ça n'est jamais arrivé. »

 

Charles Cogan (10) agent de la CIA chef de la zone d'Extrême-Orient de 1981 à 1984, directeur de l'aide secrète à la résistance Afghane (et donc "patron" supposé d’Oussamah Ben Laden pour les conspirationnistes) : « Pas un seul officier de la CIA n'a rencontré Ben Laden. Jamais. Mais je sais bien qu'en Europe on pense tout à fait différemment.» (11)

 

Certains diront que le fait de s’appuyer sur certaines personnes issues des services de renseignements américains n’a aucune valeur argumentative puisqu’ils sont dans le camp « ennemi ». Admettons.

 

Mais dans ce cas, que dire de ceux qui prennent argument de Benazir Bhutto ou encore de la DGSE française comme source pour affirmer qu’Oussamah Ben Laden et al-Qa’idah auraient disparus depuis plusieurs années ?

 

Plusieurs vidéos de ces personnages dont on ne peut que douter de la sincérité, ont été publiées en bonne et due forme sur des sites conspirationnistes comme « Reopen9/11 » alors que l’on sait que Benazir Bhutto après s’être exilée de son pays où elle avait été assignée en justice pour une affaire de corruption, a été invitée par les Etats-Unis à faire un discours devant George W. Bush, le Congrès et les responsables du Département d'État ; tandis que la DGSE n’est plus à présenter en ce qui concerne ses magouilles diverses dignes de la CIA.

 

Cependant, il est évident que divers réseaux et Etats occidentaux mettent effectivement en place des actions de subversions contre les Musulmans pour faire passer leur résistance pour de la sauvagerie pure et simple afin de les discréditer. Comme le fait de placer des bombes dans des marchés, des mosquées ou des lieux fréquentés par des Musulmans. Cela ne fait aucun doute.

 

L’exemple le plus frappant concernant cela reste le cas de l’Algérie dans les années 1990. Mais étrangement à l’époque, les analyses complotistes n’étaient pas aussi étayées et n’avaient pas autant réussies à convaincre. Pourtant la manipulation était flagrante, il suffit de lire certains témoignages d’anciens militaires algériens repentis.

 

Quant aux groupes islamiques armés en Algérie certains étaient d’authentiques combattants islamiques sunnites radicaux qui ne s’attaquaient qu’à l’armée et aux représentants de l’autorité laïque algérienne. Pour se désavouer des massacres de Musulmans perpétrés par les forces spéciales, ils avaient émis divers communiqués écrits mais l’absence d’une plate-forme de communication aussi efficace qu’internet à l’époque, avait fait passer tout cela en arrière-plan et n’avait fait qu’ajouter à la confusion ambiante.

 

Tout cela a particulièrement bien été expliqué dans le texte « Kitab al-Jazaïr Le Livre de l’Algérie en réplique aux suppôts du Taghout et aux extrémistes du Takfir » écrit par Abou Ishaq Saif Al Masloul disponible sur internet.

 

De nos jours les conspirationnistes font dans l’amalgame et la confusion absolue en ce qui concerne la rébellion islamique armée toujours en cours actuellement en Algérie. Au moment où l’organisation islamique radicale mène un combat des plus authentiques sans aucune connivence avec des groupes infiltrés ou manipulé par l’Etat algérien comme c’était le cas dans les années 1990, les thèses complotistes voient le DRS (le service de renseignement algérien) partout derrière leurs actions.

 

Alors que dans les années 1990 la plupart des gens attribuaient les actions de contre insurrection menés par les autorités au fanatisme des divers groupes islamiques armés, de nos jours, tandis que cette stratégie s‘essouffle (notamment par la cause d‘internet qui permet au groupe armé de se désavouer très rapidement de toute fausse opération de discrédit mené par les autorités), on continue à la voir partout et à l‘attribuer à l‘organisation d‘al-Qa‘idah au pays du Maghreb Islamique.

 

Alors que le fait qu’il n’y est plus de massacres de masse de civils comme c’était le cas auparavant et que ce n’est que l’armée qui est visée, devrait mettre la puce à l’oreille. En une phrase, les complotistes de l’islamisme sont déphasés et ne mettent jamais le complot là où il se trouve effectivement.

 

Car en Algérie dès la fin des années 1990 et début 2000 les seuls qui restaient au maquis étaient les authentiques combattants, les agents et autres profiteurs étant tous redescendus afin de bénéficier de la ‘concorde civile’ mise en place par le gouvernement pour réhabiliter ses soldats après avoir fini leur mission de contre-insurrection.

 

Pour s’en convaincre il suffit de lire Habib Soudaïdia dans « La sale guerre » ou Matthieu Guidère dans « al Qaïda à la conquête du Maghreb »(12) . Ou tout simplement de lire les communiqués des groupes en question dont la plupart sont bien évidemment en arabe mais dont certains ont été traduits en anglais ou en français.

 

Une telle curiosité intellectuelle est indispensable si l’on veut véritablement comprendre les tenants et aboutissants de ces évènements.

 

Un autre exemple de ce cafouillage et de cet esprit contradictoire chez les tenants de la conspiration se retrouve dans leur affirmation que l’organisation al-Qa’idah serait une organisation-écran sioniste ou du moins une organisation manipulée responsable de ces carnages.

 

Or pour prouver cet état de fait, certains conspirationnistes, sans doute en manque de sources, n’ont pas hésité à citer par exemple un communiqué d’al-Qa’idah dans lequel un émir du nom de Moustafa Aboul Yazid (13), tout en se désavouant de toutes attaques contre les innocents Musulmans, accusait le groupe de mercenaire privé « black water » d’avoir commandité des attaques contre des Musulmans pour retourner l’opinion publique contre les combattants islamistes radicaux (notamment l‘attentat contre l‘université Islamique d‘Islamabad en 2009 ayant fait des centaines de morts civils Musulmans).

 

Comment citer al-Qa’idah comme source authentique dénonçant un « false flag », puis l’accuser dans le même temps d’être une supercherie sioniste lui-même responsable de ce « false flag » ? De même comment annoncer sa sympathie et sa compassion envers les « résistants musulmans » et dans le même temps accuser toute forme de résistance qui agit en dehors du giron iranien de conspiration sioniste ?

 

Comment peut-on à la fois prôner la résistance face au Nouvel Ordre Mondial et en même temps accuser les Musulmans qui résistent, de faire le jeu du Nouvel Ordre Mondial dans le « choc des civilisations » ? Comment vouloir affronter le Nouvel Ordre Mondial tout en le laissant avancer car lui résister militairement serait faire le jeu de sa stratégie ?

Quelle solution proposent les antis mondialistes autres que des conférences et des débats tandis que le Nouvel Ordre Mondial conquit des régions entières par la main des soldats américains et des grands groupes financiers ?

 

Ainsi malgré notre soutien sur l’échiquier politique occidental aux différents groupes authentiquement catholiques et souverainistes dans leur timide croisade contre les tenants du nouvel ordre mondial, force est de constater qu’ils se doivent de réviser leurs stratégies et d’approfondir leur connaissance sur l’Islam (puisque ce dernier serait le dernier rempart selon beaucoup d‘entre eux), ne serait-ce que pour maîtriser l’énorme antagonisme entre le projet chiite et le projet sunnite ou encore pour comprendre l’objectif des actions violentes des différents groupes sunnites radicaux afin de ne pas tomber dans l’accusation à leur encontre de fanatisme ou de nihilisme (accusation qui est plutôt l‘apanage des tenants du Nouvel Ordre Mondial) mais aussi afin de ne pas accuser leurs actions d’être des actes de subversions juives à tout va.

 

Pour preuve de ce que je viens de dire, la récente attaque contre les Chrétiens d’Irak à la Toussaint 2010 perpétré et revendiqué par l’Etat Islamique d’Irak. Comme d’habitude les médias officiels ont accusé les auteurs de ces attaques de fanatiques anti-Chrétiens et de nihilistes. Tandis que les complotistes ont comme à leur habitude criée au complot américano-juif.


Les uns et les autres n’ont même pas pris la peine ou ont alors fait semblant de ne pas regarder le communiqué émis par l’Etat Islamique d’Irak. Celui-ci indique en effet qu’ils ont effectué cette attaque suite à l’écoulement d’un ultimatum qu’ils avaient lancé contre les Chrétiens d’Egypte.

 

En effet deux femmes coptes s’étaient converties à l’Islam, mais elles furent ramenées de force dans des monastères et séquestrées. L’Etat Islamique d’Irak comme tous les autres groupes sunnites radicaux ne prenant pas en compte les frontières datant des accords Sykes-Picot, et constatant l’inertie volontaire des autorités égyptiennes, ont pris la décision de venir en aide à ces femmes de cette façon.

 

Encore une fois que l’on soit d’accord ou pas importe peu dans notre réflexion. L’important ici est qu’il y a une logique politique et non fanatique, de même qu’il y a une action de guérilla revendiquée et non manipulée dans cette opération.

 

En définitive, il suffit de comprendre que tout comme les divers instituts et « think tank » promouvant la mise en place d’un nouvel ordre mondial, leurs principaux adversaires que sont les groupes radicaux sunnites, mettent eux aussi en avant leurs stratégies de communication sur internet en parlant de tout et en revendiquant leurs actions.

 

La seule et unique raison idéologique qui semble être la cause des affabulations complotistes, en dehors du facteur de désinformation délibéré mis en place par les Etats chiites et Occidentaux comme nous l‘avons vu, est le fait de vouloir à tout prix éviter une confrontation, un « choc de civilisation » qui ferait l’intérêt de ces derniers.

 

C’est oublier que l’histoire du monde n’est que l’histoire de différents « choc de civilisation » et que par conséquent, que l’on soit d’accord ou pas, la normalité réside dans le combat entre différents types d’idéologies et de croyances. La paix ne demeure que dans le cadre de domination d’un des groupes représentant telle ou telle croyance chacun mettant en place sa «pax romana ».

 

Or il n’y peut y avoir de domination sans violence. Toutes se sont instaurées par la violence et la persuasion. L’histoire de la France elle-même n’est que l’histoire de la conquête de ses diverses provinces par l’Ile de France.

 

Tenter de refouler cette constante historique et sociologique en interprétant systématiquement toute réaction islamique légitimement violente comme étant des actions de subversions mises en place par les gouvernements occidentaux et israélien qui cherchent à diaboliser les Musulmans pour mieux les dominer, est une barrière psychologique qu’il serait temps de lever.

______________________________________________________________________

(10) Charles Cogan est à présent chercheur à Harvard et son témoignage est particulièrement pertinent car ce n’est pas un pro-américain ou un pro-juif acharné comme on pourrait le croire au vu de ses déclarations dans un débat télévisé sur France 24 : « l’Amérique a été soumise comme j’ai dit tout à l’heure, à une forte propagande contre les Arabes, contre l’Islam, menée par l’Etat d’Israël et relayée par la communauté juive aux Etats-Unis. Il faut riposter à cette campagne qui est très nocive pour l’harmonie aux Etats-Unis. »

(11) Citations tirées de la vidéo « Oussama Ben Laden Agent de la CIA ? Mythe ou Réalité ? » mise en ligne par Hisnoulmuslim.

(12) « Comment expliquer que des milliers d’hommes des forces spéciales ne parvenaient pas à venir à bout des maquis d’Antar Zouabri et Hassan Hattab ? Selon les sources officielles, ce dernier ne dirigerait qu’une centaine de combattants. Pour ma part, je pense qu’ils sont sans doute quatre fois plus nombreux et qu’il s’agit de véritables terroristes qui ont su éviter les infiltrations de la SM (à la différence des GIA de Zouabri). » Extrait de « La sale guerre. »

« Mais contrairement à ce que prétend la thèse conspirationniste, al-Qa’idah en tant que telle n’est pas une création américaine, bien qu’elle ait bénéficié à ses débuts du soutien de la CIA. » Extrait de « al Qaïda à la conquête du Maghreb. »

« Le Groupe [le GSPC] existe enfin médiatiquement et, par ricochet, ils [ses sympathisants] sont convaincus qu’il est actif réellement. Il n’est pas une ‘création’ des services secrets algériens, comme l’affirment certains commentateurs puisqu’il présente une image cohérente sur son site Web qui le rattache clairement aux groupes auxquels sont habitués les internautes. Les premiers mois d’existence médiatiques de l’ex-GSPC, devenu entre-temps al-Qai’dah au pays du Maghreb Islamique, sont marqués par une lutte technique pour sa survie. A plusieurs reprises, le site Web est mis hors d’accès par les services de sécurité, notamment algériens, lesquels comptent dans leurs rangs des informaticiens de talent (hackers). Mais al-Qa’idah au Maghreb s’installe durablement dans le paysage médiatique virtuel, parce qu’elle répond à une attente des internautes et qu’elle possède désormais des relais efficaces pour sa publicité. » Extrait de « al Qaïda à la conquête du Maghreb. »

(13) Ce dernier a été tué lors d’une attaque de drones américains dans les zones tribales pakistanaises en Juin 2010. On le voit notamment apparaître dans une vidéo où, en tant que représentant de l’organisation d’al-Qa’idah, il scellait l’alliance entre le mouvement Taliban de l’Emirat Islamique et les combattants émigrés de l’organisation al-Qa’idah en ces termes :

« Par la grâce d’Allah, les liens solides entre les frères émigrés de partout dans le monde sont devenus plus forts. Les liens entre les frères d’al-Qa’idah et les frères Taliban ont augmentés. L’affection entre eux a augmentée. La fraternité religieuse a augmentée, par la grâce d’Allah, le Très Haut. […]

 

Et ici nous confirmons notre allégeance et obéissance au Commandeur des Croyants Moullah Mouhammed ’Omar et nous affirmons qu’al-Qa’idah al-Jihad en Afghanistan n’est rien de plus qu’une des brigades du Commandeur des Croyants et de l’Emirat Islamique et que les soldats d’al-Qa’idah ne sont pas plus que les soldats loyaux du Commandeur des Croyants et de l’Emirat Islamique. »

 

Le commandant Taliban lui a notamment répondu par ces mots : « […] Lorsque le mouvement Taliban a débuté, le nombre de Moujahidine était très réduit, mais Allah les a grandement aidé. Et à présent nous ressentons la même aide, le même succès accordé par Allah. Cette aide a aussi été ressentie dans le succès accordé par Allah aux 19 martyrs à New York et Washington, qui ont infligé aux Américains d’immenses pertes, tuant des milliers, ensevelissant des centaines sous les décombres, brûlant des milliers de véhicules, fermant des milliers de leurs entreprises, et jetant des centaines de milliers de travailleurs de leurs postes.

Avec la volonté d’Allah, nous ciblerons les mécréants en Afghanistan et hors d’Afghanistan dans tout les pays mécréants qui oppressent les Musulmans et nous ciblerons nos attaques, par la volonté d’Allah sur les forces de la coalition en Afghanistan. » 

 

CONCLUSION


Nous concluons nos propos en résumant les causes et conséquences de la diffusion de la théorie complotiste comme suit :

 

- Les chiites, étant donné leur antagonisme et leur subversion historique à l’encontre des sunnites, font partie des propagateurs les plus acharnés de ces affabulations afin de pouvoir monopoliser l’honorabilité du combat contre l’Occident et Israël et de contrer la prédication sunnite. Une stratégie particulièrement mise en avant suite aux attaques du 11 septembre de peur que ces dernières ne fassent basculer le capital de sympathie du monde Musulman du côté des mouvements sunnites radicaux.

 

- Certains groupes et individus de tous horizons, très justement convaincus des manigances des tenants du Nouvel Ordre Mondial mais très ignorant du militantisme islamique, prêtent l’oreille à ces affabulations chiites ou inventent et propagent leur propres théories farfelues afin d’éviter toute confrontation armée avec les mondialistes notamment par peur du « choc des civilisations ».

 

En conséquence il apparaît clairement que les divers groupes sunnites radicaux sont soit discrédités en tant que mouvement politico-religieux par les médias officiels occidentaux (il est très rare que dans une émission ou un documentaire nous entendions parler des buts politiques que poursuit l’organisation al-Qa’idah par exemple) ou alors ils sont tout simplement déniés dans leur existence même par les tenants de la conspiration.

 

Mais en réalité peut-il en être autrement étant donné la guerre acharnée qui se déroule actuellement aux quatre coins du monde Musulman ? En effet comment défendre l’intégrité d’organisations dont les membres et les sympathisants sont pourchassé par tous les services de sécurité du monde ?

 

Personne ne peut défendre et encore moins se revendiquer de leur idéologie sans être suspecté de complicité et ainsi devoir faire face à la justice du pays où il vit. Si être une cible du système mondialiste est un argument pour être « du bon côté » (comme ne cessent de le proclamer les complotistes), les activistes islamistes sunnites doivent vraiment être « du très bon côté ».

 

Il suffit parfois de connaître un sympathisant sans rien savoir de son idéologie ou de simplement faire partie de sa famille pour être épié dans ses moindres faits et gestes et ainsi être suspecté de complicité, voire être incarcéré.

 

Même quand un de ces mouvements arrive à fonder un Etat sur un territoire donné comme les Talibans en Afghanistan ou les Tribunaux Islamiques en Somalie, il est diabolisé, mis au ban des nations, menacé et finalement envahit (et nous n‘exagérons pas d’un iota en affirmer toutes ces choses).

 

Quoique ce soit le seul gage d’existence réelle pour les conspirationnistes puisque l’on note qu’ils ne soupçonnent pas le mouvement Taliban ni le mouvement des Jeunes Moujahidines, en Somalie d’être des créations de la CIA et du Mossad. Pourtant, ne sont-ils pas au courant que les Talibans se déclarent ouvertement alliés de l’organisation al-Qa’idah de même que le mouvement des Jeunes Moujahidines s’en déclare affiliés idéologiquement ?

 

Si l’organisation al-Qa’idah n’était qu’une organisation virtuelle sans réelle existence, comment se fait-il que tous les mouvements de combattants sunnites radicaux du monde (du Nigéria aux Philippines) font leurs éloges ? Certains ont tout de même osé affirmer que les Taliban n’avaient aucun liens avec al-Qa’idah et qu’ils se désavouaient de ce qui s’était passé le 11 septembre etc.

 

C’est pourtant exactement le contraire de ce qu’affirmaient Moustapha Abou al-Yazid et son homologue taliban comme nous l’avons vu plus haut ainsi que l’ex-responsable militaire des talibans mort au combat, le Mollah Dadoullah face au journaliste d’al-Jazeera Ahmad Zaydane dans une interview :

 

« Quelle est la nature de votre relation avec l’organisation al-Qa’idah ? Avez-vous encore des liens avec elle ? :

 

Le monde entier sait que nous avons sacrifié notre gouvernement pour les moujahidine d’al-Qa’idah. C’était pour nous un devoir Islamique, comment aurions-nous pu rompre avec eux ? Nous sommes aujourd’hui sur un seul front et un champ de bataille unique contre l’ennemi commun, et nous poursuivrons cette bataille jusqu’à la victoire ou le martyr, si Allah le veut.

Notre but est de poursuivre le Jihad, notre religion est une, notre objectif est un et notre ennemi est un aussi. Et si Allah le veut nous resteront avec les frères d’al-Qa’idah comme un seul groupe jusqu’à la défaite de notre ennemi commun, le croisé.

 

Regrettez-vous votre soutien à al-Qa’idah qui vous a fait perdre votre gouvernement ?

 

Nous disons comme le martyr que l’on met en terre : « J’aurais souhaité pouvoir renaître et être tué une seconde fois pour mourir encore en martyr dans le Jihad » Lorsqu’il voit le rang sublime que le Jihad et le martyr lui confèrent.

 

Quant à nous nous déclarons que nous souhaiterions prendre le pouvoir une centaine de fois puis le perdre une centaine de fois, et nous sacrifier pour ces moujahidines de l’organisation d’al-Qa’idah. »

 

Mais, comme nous l’avons vu, nous ne sommes pas à une contradiction près avec les tenants de la conspiration.

 

Il faut ainsi constater que cette clandestinité forcée, faite de réseaux et d’invisibilité des groupes islamiques radicaux, engendre naturellement toutes les suspicions possibles et imaginables auprès de gens peu au fait de l’histoire et de l’idéologie de l’Islamisme militant et naturellement très méfiants envers de possibles propagandes mondialistes.

 

Les médias officiels participent à cette ambiance complotiste en ne mettant sur le devant de la scène ces mouvements radicaux que pour parler de leurs actions spectaculaires de terrorisme contre les intérêts occidentaux alors que ces actions ne représentent que le sommet de l’iceberg de leurs activités militaires, lesquelles se font d’abord contre des cibles sécuritaires des autorités tyranniques des pays arabo-Musulmans (d’où la propagande habile des Occidentaux sur le fait que ces mouvements combattraient en priorité des « Musulmans » en ignorant ou feignant d’ignorer, pour les plus experts d’entre eux, qu’on ne peut qualifier de Musulmans des gens qui s’opposent de toute leur force à ce que soit respecter les principes législatifs Islamiques dans des pays Musulmans) et contre les occupants étrangers des pays Musulmans.

 

D’ailleurs aucun conspirationniste n’a osé commenter l’audacieuse attaque effectuée contre la CIA dans la ville afghane de Khost en décembre 2009 et revendiquée par l’organisation al-Qa’idah, qui a tué 13 membre du service de renseignement américain.

 

Sans doute parce qu’encore une fois cette attaque ne correspond pas à leur schéma idéologique et est donc difficilement exploitable et explicable du point de vue de leur théorie mensongère (par contre certains médias officiels ont osé parlé « d’attentat contre des civils », la logique mondialiste bien que tout aussi calomniatrice est plus cohérente car fruit d‘une propagande habilement ficelée).

 

Certes, les mondialistes veulent une guerre généralisée afin de pouvoir profiter au mieux du chaos et du désarroi qui en résulterait. Même si c’est un pari risqué et que le piège peut se retourner contre eux, c’est sans doute ce qu’ils souhaitent.

 

Quant aux mouvements sunnites radicaux ils cherchent simplement à appliquer les principes de leur religion qui veut que l’Islam ne peut être véritablement protégé et respecté que par l’instauration d’une structure politique et donc par la mise en place d’une avant-garde militaire à même de l(a) (ré)établir, de la diriger et de la protéger (comme n’importe quel autre mouvement de rébellion politico-militaire), tous les autres moyens pacifiques étant théologiquement peu convaincant et ayant tous été expérimentés sans succès au cours des deux siècles derniers.

 

C’est pourquoi les arguments de certains « islamophiles » qui sont tantôt complotistes, tantôt gauchistes et tantôt « Musulmans » eux-mêmes (parfois les trois à la fois), n’aident pas du tout la cause islamique en affirmant que la plupart des Musulmans sont « modérés » , que les islamistes radicaux sont des ignares marginaux fanatisés, que les résistants Musulmans ne veulent pas la Shari’a et autres arguments fallacieux et affadissant.

 

Cela est aussi éloigné de la réalité que de dire que les services de renseignement saoudien ou américain créent et répandent le « terrorisme islamique » (comprendre le « Jihad ») alors qu’ils le combattent jours et nuit et sont même prêts à remettre en cause (en ce qui concerne l’Amérique et l’Europe) les fondements libéraux de leurs sociétés pour en venir à bout tant ils savent que la mise en place d’une telle structure politique signifierait le début de la fin de leur hégémonie mondiale sur tous les plans.

 

Les mouvements Islamiques sunnites radicaux ne font pas de calcule pragmatique (contrairement aux chiites) et ne se soucient pas de savoir si leur stratégie globale fait le jeu ou non des forces occidentales. Peut-être est-ce encore un facteur qui provoque l’incompréhension et le développement de toutes ces théories grandiloquentes.

 

Car en effet ils ne cherchent qu’à appliquer les principes de combat de leur religion sans regarder si l’ennemi va en jouer ou pas d’une manière globale (et non pas de manière tactique sur le plan militaire) même s’ils cherchent tout de même à développer des médias afin de faire comprendre leur idéologie et leurs actions.

 

Et cela non pas par excès de naïveté mais par foi en une victoire prochaine prédite dans leur religion pourvu qu’ils en appliquent les préceptes à savoir, concernant notre propos, la défense des terres Musulmanes et de la législation divine.

 

Quant à l’accusation à leur encontre d’être une création de l’Amérique remontant à la première guerre d’Afghanistan, un érudit Musulman du nom d’Abdoullah Azzam qui combattait en Afghanistan avec les « Moujahidines arabes » avait plaidé la cause du combat afghan dans le monde Musulman et avait fait une conférence sur cette guerre, en Amérique, en 1989 après le retrait des troupes soviétiques, dont voici un extrait intéressant :

 

« L'Amérique n'aimait pas que la Russie se retire. Elle voulait que la guerre continue jusqu'à la fin du siècle, jusqu'à ce que le peuple afghan soit anéanti et que la Russie soit détruite. Mais il y a eu un nouveau facteur : en effet la jeunesse musulmane a commencé à être influencée par le jihad des Afghans.

 

Et le jihad Afghan a commencé à devenir une école éducative pour tous les Musulmans dans le monde. Et les jeunes Musulmans à 'Amman, à Riyad, au Koweït, au Caire ou en Algérie, attendaient la publication de la revue du jihad mois après mois, pour l'apprendre par coeur et suivre les nouvelles des moujahidines.

 

ass="Default"> Et la seule affaire autour de laquelle se sont réunis les coeurs des Musulmans à ce moment c'était la question de l'Islam en Afghanistan. L'Amérique a eu peur que le jihad ne soit de retour. Elle avait multiplié les efforts pendant un siècle auprès des 2 ou 3 dernières générations qu'elle a conditionnées jusqu'à ce que ces dernières aient honte du jihad. Ils disaient :

 

« Oui le jihad, mais Allah dit : « Et s'ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci » (toi aussi) Et le jihad en Islam est juste pour se défendre. Et puis nous, nous sommes des pacifistes : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon » Et le combat n'est en fait qu'une mesure d'exception auquel l'Islam a été obligé d'avoir recours dans certains cas particuliers.

 

Sinon, là, vous les Américains et les anglais, vous êtes des Chrétiens : « Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent : Nous sommes Chrétiens. » (82/5) Vous êtes chers à nos coeurs. En fait nous n'en voulons à personne, même pas aux Juifs, car les Juifs font partie des gens du Livre. Mais nous en voulons seulement aux sionistes.»

 

Les sionistes uniquement ! Comme s'il y avait une différence entre Juifs et Sionistes. L'Amérique a envoyé John Alex. Il est venu et a vu un peuple entier : le vieillard, l'enfant, la veuve et l'orphelin, un peuple aussi éminent et aussi digne qui, même pauvre, souffrant et sans vêtements, est entièrement soulevé par le cri d'Allahou Akbar ! Il est entré dans un camp de réfugiés et a tendu la main à un vieil homme pour le saluer, mais l'Afghan a refusé de lui serrer la main !

 

Les Pakistanais qui l’accompagnaient lui ont dit : « C’est le président des Etats-Unis » Il a dit : « Je sais bien que c’est le président des Etats-Unis, mais c’est un kafir et moi je ne serre pas la main d’un kafir » Un autre s’est approché et lui a demandé : « Pourquoi avez-vous vendu la Palestine aux Juifs ?» Nixon avait la tête qui tournait ! Quoi ? Voilà des gens qui souffrent le martyr mais qui malgré cela n’oublient pas qu’ils ont des frères dans la mosquée al-Aqsa en Palestine qui souffrent comme eux !

 

Et que cette affaire les préoccupe beaucoup ! « Ils sont venus m’interroger sur la mosquée al-Aqsa et la Palestine et ils ne m’ont même pas interrogé sur leur propre situation ! » De retour en Amérique il a tenu une conférence de presse. Les journalistes l’ont interrogé : « Qu’avez-vous fait pour tel problème ? » « C’était facile (à régler). » « Et tel problème ?» « Facile ! » « Et alors quel est le problème ? » « Le problème c’est l’Islam.» C’est tombé comme cela : « Le problème c’est l’Islam. »

 

Il est temps que l’Amérique oublie ses désaccords avec la Russie et se charge de stopper la vague de l’Islam qui commence à déferler de l’Afghanistan. Ce n’est pas le fait que la Russie sorte vaincue de l’Afghanistan qui leur fait peur ! Ce dont-ils ont peur c’est que l’Islam s’élance à partir de l’Afghanistan, qu’il traverse la Russie et qu’il commande l’Europe à nouveau !

 

Et qu’ainsi elle sera obligée de repayer la jizya (l’impôt) comme elle a dû la payer pendant 8 siècles aux Turcs Musulmans ! Il y a des livres qui ont été écrits par des penseurs américains. Des livres qui se vendent publiquement et où ils disent : « Les Afghans vont vaincre la Russie ! Ils vont entrer en Europe et l’Islam reviendra de nouveau ! Et vous serez obligés (ô vous américains) de l’affronter dans une bataille armée à l’intérieur de l’Europe ! »

{Leur rassemblement sera bientôt mis en déroute et ils fuiront} [54/45] Les américains ont étudié l’affaire avec les Russes et les Russes leur ont dit : « Allez-y trouvez nous une solution ! Nous sommes d’accord ! » Ils ont pensé qu’il se peut que le rapport de Nixon ait un peu exagéré les choses alors ils ont envoyé Carter.

 

Carter est arrivé à Peshawar par la frontière puis est arrivé en Afghanistan. Il a vu la même chose, et a compris la même cause : tout un peuple qui ne se plaint pas ! Il a vu un peuple qui s’élance vers la mort et qui la savoure ! […] L’Amérique a vu l’apparition d’un nouveau facteur : C’est le fait que le combat d’un groupe appelé « les Afghans » est devenu un combat de Jihad Islamique mondial face à la doctrine communiste.

 

Et ceci constituait pour l’Amérique un danger qui l’effrayait beaucoup plus que la Russie. L’Amérique a observé puis a remarqué que des jeunes Musulmans arrivaient des pays arabes : de l’Egypte, de l’Algérie, de l’Irak, de l’Arabie, de la Jordanie et de la Palestine. Et  elle a commencé à revoir ses comptes.

 

Et ce qui a augmenté sa stupeur c’est qu’elle a trouvé les jeunes du pétrole, ceux qu’elle a entièrement noyés d’argent, sur les montagnes de l’Hindou Kouch, se nourrissant de pain dur et de thé sans sucre. Et elle a bien vu que les jeunes du pétrole d’Arabie qu’elle avait cru avoir mis hors de combat, étaient la majorité des jeunes qui affluaient pour le Jihad.

Et la majorité de ceux qui sont tombés martyrs viennent d’Arabie : 16 martyrs. Il y eut un seul martyr de Jordanie, un seul de Syrie, 12 d’Egypte, 7 d’Algérie. Mais 16 d’Arabie ! Et là l’Amérique est devenue folle ! Et le judaïsme mondial a eu le vertige : « O vous les américains, dites aux pakistanais de ne pas donner de visa aux arabes qui veulent venir en Afghanistan ! »

 

Et le Pakistan a commencé à exiger un visa alors qu’avant n’importe qui au monde pouvait venir au Pakistan sans visa. Et depuis, le visa pakistanais est devenu plus dur à avoir que celui des pays du pétrole ! Malgré cela les jeunes arabes n’ont pas désespéré et leur nombre a augmenté.

 

Et ces jeunes arabes venus en Afghanistan s’élançaient vers la mort. Et si tu les empêches de participer à une bataille ils pleurent ! S’ils meurent ce sont des martyrs. Et s’ils survivent c’est pour une vie de gloire et de dignité. O mes frères ! Sachez que le Jihad afghan est un Jihad qui a pour but de ramener l’Islam sur la terre ! » (Ribaat : D’où l’armée IMBATTABLE qui surgira du Khurasan, prophétisé par le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) cette armée sera celle du Khalifa al-Mahdi pourquoi ?: RAMENER L’ISLAM DANS LE MONDE ENTIER Ce sera la fin des gouverneurs mécréants et leur injustice balayer à jamais, pour le bonheur de l’humanité) 

 

Il sera tué dans un attentat avec ses deux fils lors de la même année.

Malgré toutes ces indications limpides, nous sommes parfois amené à penser que seuls des hommes partageant la foi et la méthodologie des groupes sunnites radicaux peuvent comprendre leurs agissements. Lesquels agissements peuvent paraître simplistes pour certains d’un premier abord.

 

Il est vrai que les Catholiques sont tout aussi victimes du Nouvel Ordre Mondial que les Musulmans contrairement aux Protestants par exemple. Les seconds travaillant main dans la main avec les talmudistes afin de promouvoir leur idéologie décadente (et ont peut-être même servis de piédestal à leur ascension dans les pays Catholiques).

 

Mais tout comme ils ne font pas de différence entre chiites et sunnites, pourquoi les islamistes radicaux devraient différencier deux groupes qui les dénigrent et les ignorent tout les deux ? D’autant plus que les Protestants évangélistes s’affichent ouvertement Chrétiens et combattent l’Islam par tous les moyens et que certains ordres catholiques comme l’ordre de Malte sous le patronage du Pape n’hésitent pas eux aussi à programmer leur guerre dans le monde Musulman.

 

Même si en réalité les groupes sunnites radicaux sont au courant de cet antagonisme (voir à ce sujet le texte traduit en français sous le titre « Les sept phases » d’un cadre d’al-Qa’idah qui y dénonce les deux principaux ennemis de l‘Islam comme étant les Juifs et les WASP White Anglo-Saxon Protestant (14)).

 

Cela compliquerait en plus leur stratégie et leur champ d’action déjà très bouleversé étant donné que de nos jours nous vivons dans un monde de plus en plus décloisonné et mélangé, affaiblissant ainsi toujours davantage le « dar al-Islam », le territoire de l’Islam que les organisations sunnites radicales veulent faire renaître et affaiblissant également toutes les autres nations jalouses de leurs identités comme celles des catholiques et autres nationalistes révolutionnaires.

 

Ainsi, il faut éviter de tomber dans des schémas préconçus en supposant que les Etats qui semblent antagonistes avec l’Amérique sont forcément de bons Musulmans et que les groupes qui ont à un moment donné eu des ennemis communs à l’Amérique sont des « agents ». Et partant de là, l’ennemi des chiites n’est pas forcément l’ami des Américains et l’ennemi des Américains n’est pas forcément l’ami des chiites.

 

Les choses sont plus compliquées et nous pouvons presque dire que nous sommes revenus à la même configuration géopolitique des débuts des grandes conquêtes Musulmanes au 7ème siècle grégorien - avec d’un côté l’empire Romain d’Orient représentant l’Occident de nos jours, l’empire Perse Sassanide représentant l’arc chiite de l’Iran à la Syrie jusqu’au sud du Liban et enfin les compagnons du Prophète Mohammed représentés aujourd’hui - en ce qui concerne l’idéologie combattive et la faiblesse numérique et technique, par les groupes sunnites radicaux actuellement dispersés et menant des guérillas pugnaces un peu partout dans le monde.

 

Pouvait-on dire à l’époque que puisque les successeurs du Prophète Mohammed ont combattus à un moment les Perses cela voulait dire qu’ils étaient des agents Romains ou vice-versa ? Bien sûr que non, ils appliquaient simplement leur programme de combat sans se soucier de ce que les gens pouvaient raconter sur eux, car ils étaient des croyants convaincus. Il en est de même pour les mouvements Islamiques sunnites radicaux de nos jours. L’avenir nous dira qui de la foi inébranlables de ces derniers ou de l’arrogance des mondialistes et des chiites sera victorieux.

 

En attendant il est temps de choisir son camp et de cesser d’inventer des affabulations pour fuir la réalité d‘un combat inévitable, en n’oubliant pas que l’histoire se répète inlassablement…

 

(14) Selon ‘Abdel Bari ‘Atwan dans l’histoire secrète d’al-Qa’idah : « Le 11 Mars 2005, al-Quds al-Arabi a publié des extraits du document intitulé « al-Qa’idah, stratégie pour les années 2020 » diffusé sur Internet par Ibrahim Makkawi, le principal stratège de l’organisation dont on connaît peu de chose, sinon qu’il a travaillé dans l’armée égyptienne en tant qu’expert en stratégies militaires. » 

 

APPENDICE


Point de vue d’un membre de l’Organisation al-Qa’idah dans la péninsule arabique sur le mouvement chiite Houthi au Yémen :

 

Au moment où les menaces des Rafidites [chiite imamite] de la secte Houthi dont les cris s’enrouaient sur les véhicules militaires qu’ils avaient pris de l’armée-valet de Ali Saleh et retentissaient : « Mort à l’Amérique ! Mort à Israël ! », Il y avait une autre voie à Londres déclarant dans un message sonore - avec des implications qui ne seront pas publiés par les gouvernements arabes valets - et disant en toute confiance :

 

« La guerre avec les Houthis dans le nord du Yémen est terminée. » Ce n’était autre que la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton. La question ne demandait que quelques jours avant que le Houthi Abdoul Malek n’ait révélé l’existence d’une initiative de cessez-le-feu qui a été mise en vigueur par toutes les parties : Ali Saleh, la maison des Sa’oud et les Houthis.

 

Donc comment peut-on ainsi comprendre les slogans Houthis qui sont hostiles à l’Amérique et à Israël ? En échange de ces slogans, Hillary Clinton a fait une proposition généreuse aux Houthis, car il est connu que l’initiative de cessez-le-feu va dans l’avantage des Houthis plus que dans aucun autre parti ?

 

Après une analyse rapide, toute personne rationnelle comprend la vérité que les Houthis tentent de cacher derrière leurs slogans et propos trompeurs, qui est que leur plan est complètement contraire à leurs déclarations enjolivées et qu’ils n’ont jamais été opposés à l’Amérique ou à Israël. Pour prouver ce fait :

 

Est-ce que les Houthis peuvent nous montrer un cas où ils ont nui à un seul américain ou israélien, encore moins en tuer ? Est-ce que leur média peut nous montrer une image d’une balle qu’ils ont tiré contre une cible américaine ou israélienne à notre époque où les réseaux mondiaux transmettent des images de ceux qui amènent vraiment la mort à l’Amérique et à Israël ?

 

Si les Houthis menaceraient Israël et l’Amérique de mort, alors pourquoi les avions et les missiles mortels américains ne les poursuivent pas à Maran, al-Talah et d’autres endroits de Sa’da et Safyan ? Je pense que tout le monde connaît ceux que l’Amérique pourchasse réellement avec ses missiles de destruction et ses laves de mort parce qu’ils la menace simplement de mort réelle.

 

La mort de l’Amérique et d’Israël, ainsi, n’est pas l’objectif des Houthis, qui préfèrent un plan de guerres successives avec les autorités locales et la minable armée.

 

Avec un examen rapide des évènements les plus significatifs et les plus importants qui se sont passés après le cessez le feu entre les Houthis et les gouvernements de Ryad et Sanaa, nous savons pourquoi Hillary Clinton a arrêté la guerre. Après le cessez le feu, les Houthis parcouraient les marchés en vêtements militaires yéménite et saoudien et se réjouissaient de la victoire.

 

Et je pense qu’ils signifient ce qu’ils disent ! Ils signifient le triomphe continue de leur projet, mais cette fois la victoire est plus grande, plus étendue et plus complète. Ils continuent leur plan de contrôle des mosquées des gens de la sunna en se saisissant des chaires et des sermons du vendredi ; et en appliquant ce qu’ils appellent sarkha, ou en chantant leurs slogans spéciaux après les prières, et en accrochant leurs affiches qui prêchent leurs idées, la fausse idéologie rafidite.

 

Si ces actes ne sont pas contrés par le rejet ou par l’arrêt de la part de l’Imam de la mosquée et son groupe alors la seule solution est la force des armes. Cet incident s’est répété plus d’une fois, et a été vérifié par des témoins oculaires fiables à Sa’da et Jawf.

 

En effet, une fois, ils ne se sont pas contentés de tuer l’Imam sunnite de la mosquée, mais ont aussi détruit sa maison et expulsé sa famille ! Tous les enfants de Jawf connaissent l’histoire de Zoubnoullah, qu’Allah lui soit miséricordieux.

 

Après que le cessez le feu ait pris effet et après que les Houthis aient fait une pause rapide, les batailles contre les tribus loyales à l’Etat ont commencées. Dans le passé, Ali Saleh avait utilisé ces tribus dans la guerre contre les Houthis et ensuite les a abandonnées comme des victimes faciles.

 

Lorsque les Houthis ont tué des douzaines parmi les tribus bin Aziz loyale à l’Etat, et ont capturé plus de 100 soldats de Ali Saleh tout en prenant la base militaire de al-Za’la avec tout son équipement et artillerie ; Ali Saleh a pressé ses engagements vers la paix, le cessez le feu et l’apaisement de la situation ; oubliant ces tribus qui étaient ses alliés hier, et même ses soldats qui étaient fait prisonniers dans les combats qui auraient pu être suffisants pour déclencher une septième guerre !

 

C’est comme si rien de tout cela n’était arrivé et comme si Ali Saleh disait à ceux qui sont alliés avec lui : c’est la récompense pour ceux qui font confiance aux « lion d’Al-Anassi » et un avertissement pour ceux qui s’allient et ont confiance aux apostats ; aux gouvernements valets qui ne sont intéressé que par la satisfaction des Américains et rien d’autre tandis que d’un autre côté (Saleh) confirmait que les Houthis continuaient leur projet qui n’a aucune relation avec leurs slogans.

 

Aussi, le cessez le feu stipule le retrait des points de contrôle des Houthi et l’ouverture des routes, la situation reste telle qu’elle était et plus encore avec l’expansion des zones sous contrôle (Houthi). Leurs casernes, qu’ils ont pris à partir des écoles pour des endroits d’entraînement, se sont répandues et leurs points de contrôle coupent les routes afin qu’ils puissent sécuriser et soumettre la région, particulièrement dans les zones sunnites adjacentes à leurs propres régions ou dans lesquelles ils ont une présence.

 

Il y a beaucoup de prisonniers sunnites dans les prisons Houthis qui ont été capturés à ces points de contrôle. L’identité de tous ceux qui passent par ces points de contrôle est inspectée. Dans le meilleur des cas, et avec l’intervention des médiateurs, l’enquête sur l’identité peut durer des jours - s’ils sont de la tribu.

 

Quant aux autres parmi les faibles d’Ahl al-Sounna, ne demandez pas !


Ces points de contrôle Houthi ont été utilisés pour capturer des Moujahidine et les livrer au régime de Sanaa valet de l’Amérique. Ces frères sont Mashour al-Ahdal al-Housseini al-Hashemi et Houssein al-Taiss al-Wa’ili qui ont été capturés à un point de contrôle à al-Jawf. Ils ont été livrés après qu’ils aient résisté et se soient accrochés avec les Houthis.

Je ne pense pas qu’Hillary Clinton ait besoin d’autre chose que cela et je pense que les Américains considèrent que cela équivaut à un bon retournement et à une reconnaissance mutuelle ; et que c’est une confirmation des bonnes intentions Houthi envers l’Amérique et la communauté internationale.

 

Il n’y pas de mort à l’Amérique et ils ne sont pas tristes ! Au contraire il y a coopération et collusion. L’Amérique, à travers l’histoire de sa guerre contre l’Islam, n’a pas trouvé mieux et plus grande coopération même de la part des chiites rafidites d’Irak que l’exemple que je montre ici.

 

Cependant, après l’examen de certains évènements récent suite au cessez le feu avec les Houthis, nous pouvons dire que le prochain projet des Houthis équivaut à un projet de « contrôle et d’extension d’influence » dans lequel les Houthis se présentent comme la police et les clubs des Américains dans les régions du nord contre les Moujahidine d’Ahl al-Sounna et de l’Organisation d’al-Qa’idah et ceux qui les aident, surtout depuis qu’Ali Saleh a perdu le contrôle et a perdu la confiance qu’il avait en satisfaisant les Américains.

 

En même temps, le mouvement Houthi sera l’un des trône de l’Iran à côté des régimes du Golfe. Nous comprenons cette double loyauté lorsque nous regardons la situation des gouvernements rafidites en Irak à travers les années d’occupation passées.

 

[Regardez] comment le président iranien a été reçu dans la Zone Verte, comme s’il était un partenaire de l’Amérique dans l’occupation du pays. Les Américains ont exprimé leur mécontentement répétés à propos des agissements du gouvernement radifite qui n’a pas hésité à fournir toute sorte de service et de soumission aux Iraniens et aux Américains en même temps.

 

Sur la compréhension de l’état d’esprit rafidite et la voie avec laquelle ils agissent, il est entendu qu’ils n’ont aucune religion ! Ils sont là où leur intérêt matériel les emmène. C’est ce que le politique rafidite Hassan Zayd a déclaré dans une interview sur la chaîne al-Arabiyah lorsqu’il a dit : « Les Houthis ne pourront jamais dialoguer avec al-Qa’idah, mais d’un autre côté ils sont prêts à dialoguer avec les Américains. »

 

Il a ensuite corrigé ce lapsus et a dit : « Bien sûr, lorsque l’Amérique abandonnera. » Cela corrobore l’histoire qui rapporte un grand soutien saoudien aux Houthis en échange d’une guerre contre l’Organisation al-Qa’idah.

 

Parce que si, selon les propos de Hassan Zayd, ils acceptent de dialoguer avec les Américains, ils n’auront aucune gêne dans la Maison d’al-Saoud ; leurs ennemis d’hier. Nous pouvons ainsi comprendre le message d’Obama qui a été transmis à travers son envoyé spécial au Yémen dans lequel il a exprimé son soutien pour le gouvernement valet de Sanaa contre l’Organisation al-Qa’idah. Il a aussi confirmé son accord total pour le cessez le feu à Sa’da.

Le prochain projet Houthi est donc un projet de contrôle et d’expansion aux dépends de Ahl al-Sounna au Yémen et l’expansion implicite de la fausse idéologie rafidite iranienne et tout ce que cela implique de gène, d’humiliation et de déshonneur pour les Gens de la Sounna dans les mains des rafidites haineux.

 

Je ne pense pas que nous avons besoin d’une répétition de la tragédie d’Ahl al-Sounna en Irak, en Iran et au Liban, particulièrement sous l’ombre de l’abandon par les mouvements Islamiques des armes et du choix du Jihad et de la confrontation ; et la claire perfidie du gouvernement régional qui abandonne même ses alliés - après les avoir entraînés dans le tourbillon d’une guerre accablante - afin de satisfaire l’Amérique.

 

Si c’est le projet des Houthis que d’accomplir les désirs des Américains et des Iraniens dans la région, quel sera alors le destin d’Ahl al-Sounna s’ils ne se tiennent pas en un seul rang pour répliquer, se défendre, arrêter et défaire ce projet ; s’ils ne s’éloignent pas loin de ces gouvernements valets qui sont devenus manifestement impuissant face à ce danger imminent, sous une bannière claire combattant pour la cause d’Allah seul et en satisfaisant seulement Sa Souveraineté ?

 

Si Ahl al-Sounna ne font pas cela, des lois mondialistes leur seront imposées et personne n’aura de déférence pour les lois d’Allah.

 

Source : Theunjustmedia.com

‘Oumar al-Jawfy – « Les Houthis et le projet imminent »

Safar 09, 1432 A.H, Friday, January 14, 2011

 

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche