DEPUIS JANVIER 2010 LES MOUDJAHIDIN (21) : Interview du Mullah Dadoullah, chef militaire des Talibans (Afghanistan) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 07:53

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

 

LES MOUDJAHIDIN (21) :

Interview du Mullah Dadoullah, chef militaire

des Talibans(Afghanistan)

  LES MOUDJAHIDIN JUSQU'A LA FIN DES TEMPS

----------o LES MOUDJAHIDIN JUSQU’A LA FIN DES TEMPS o----------

 

02/2006

Rapporté et traduit par les Frères des sites Al Mourabitoune, minbarsos, himaya.

 

 

 

Aljazeera : Lors de notre précédente rencontre vous avez parlé des opérations martyres et vous avez menacé que les combattants Talibans vont y faire recours et qu'ils les utiliseront contre les forces américaines et Afghanes. Maintenant que les responsables Talibans ont exécuté ces menaces, quelle est votre prochaine stratégie militaire et votre prochain plan militaire contre les forces américaines et les forces Afghane en Afghanistan ?

 

Responsable-militaire-Dadoullah.jpg

 

Mullah Dadoullah : Je demande la protection d'Allah contre le Diable banni.

Au nom d'Allah Le Miséricordieux Le très Miséricordieux,

 

Peut être vous souvenez vous de la dernière fois quand nous avons dis que nous utiliserons les opérations martyres dans notre nouvelle stratégie en Afghanistan. Et ici je dis à notre peuple Afghan qu'avec la volonté d'Allah et après avoir gagné la confiance de ce peuple, prochainement, les opérations martyres continueront dans les temps futurs. Il y a un groupe de volontaires Afghan qui sont entrain d'attendre leur tour afin d'exécuter des opérations martyres. Je te cite un exemple des nouveaux plans que nous avons commencé à exécuter et celui de la fuite des prisonniers qui étaient condamnés de ne plus voir la lumière sans avoir recourt à ces moyens. Notre message au peuple Afghan est de ne pas approcher les points de rassemblement des américains ou leurs bureaux et leurs centres, et d'éviter tous les endroits qui seront utilisé par les convois américains pour qu'ils ne soient pas victimes de ces attaques. Et il y a d’autres nouvelles stratégies dont tout le monde sera au courant quand elles seront appliquées.

 

Aljazeera : Mais pourquoi ce clonage et la transmission des méthodes de la résistance Irakienne en Afghanistan comme les décapitations et les attaques semblables à celles de SpinBoldok qui ont touché des innocents ? Autorisez-vous l'assassinat des innocents de cette manière ?

 

Mullah Dadoullah : Ce sont les médias mécréants qui prétendent que nous copions les méthodes de la résistance irakienne. En réalité les Moudjahiddines de chaque région font ce qu'ils estiment convenable, et en ce qui concerne l'événement de SpinBoldok c'est le gouvernement qui l'a fait. Après l'intensité des opérations martyres, les responsables afghans sont devenus prisonniers de leurs domiciles, ils ont alors comploté et organisé cette opération. Ce n'était pas une opération martyre, et un certain nombre de victimes innocentes sont tombés parmi les Musulmans, ainsi que quelques collaborateurs du régime sacrifiés par leurs responsables afin de nuire à l'image des Moudjahiddines et les Talibans. Nos opérations ne font pas des victimes parmi les civils.

 

Aljazeera : Les opérations militaires réalisées par les combattants Talibans se font d'habitude dans les régions de sud-ouest ou sud-est de l'Afghanistan, on ne voit pas des opérations de même ampleur dans les régions de Kaboul ou le Nord de l'Afghanistan. D’après vous pourquoi cela et quelle en est la cause ?

 

Mullah Dadoullah : Les médias sont sans doute sous une grande influence des Américains et les opérations qui se passent ici sur cette partie de l'Afghanistan se passent sur l'autre partie aussi. Nos opérations ne sont pas limitées au sud, elles sont partout dans tous les coins du pays. Nous avons tué les mécréants à Koundouz, à Mazar Sharif et à Bagland en grands nombres, il y a eu de grandes opérations contre eux et cela continu toujours.

 

Aljazeera : Avez vous reçu de nouvelles armes dans votre nouvelle guerre actuellement en Afghanistan ?

 

Mullah Dadoullah : Les avions américains tombent en grand nombre, en une seule journée trois d'entre eux sont abattus, c'est possible que nous ayons reçu des armes convenables mais je pense que ce n'est pas le moment de dévoiler leur nature.

 

Aljazeera : À votre avis pensez vous que suite à la présence des forces américaines et des importantes forces et soutiens internationaux du régime de Karazai, que les Talibans, chassés du pouvoir, n’ayant aucun soutien des pays voisins ni de soutien suffisant de l'intérieur du pays qu’ils soient capables de faire tomber le régime de karazai et chasser les Américains de l'Afghanistan.?

 

Mullah Dadoullah : Nous nous confions totalement à Allah, nous avons commencé notre Jihad en plaçant notre totale confiance en Allah. Le monde entier est témoin des opérations que nous sommes entrain de mener, et tous les pays seront de notre côté quand ils constateront notre efficacité sur le terrain. Les Américains sont entrain de reculer et les symptômes de leur défaite sont devenus très visibles durant l'année 2005, ils ont commencé la retraite. Le monde entier constate que les Talibans sont entrain de renaître à nouveau et que les Américains se retirent avec la volonté d'Allah. Et d'autre pays seront de notre côté. Les Etats-Unis ont beaucoup d'ennemis, certains d'entre eux sont connus et d’autres restent discrets, et tous ceux-là seront de notre coté.

 

Aljazeera : Les américains parlent de presque 100 morts parmi les soldats américains durant l'année précédente. Selon vous combien vous estimez le nombre de morts parmi les Américains et les forces multinationales en Afghanistan ?

 

Mullah Dadoullah : L'Amérique cache ses vraies pertes, et quand un avion américain est abattu ils diront qu'il y a seulement un blessé ou un seul mort selon leur version. En une attaque pendant les batailles de Shahicot nous avons abattu 3 avions américaines, 75 Américains y ont trouvé la mort, mais ils ont annoncé 2 morts. Les morts sont beaucoup plus nombreux que ce qu'ils annoncent et selon mes connaissances le nombre de leurs morts dépasse les 6300 personnes, sans compter les soldats qui meurent suite aux tirs des snipers.

 

Aljazeera : En se qui concerne le Mullah Omar, Oussama Ben Laden et Cheikh Al Zawahiri avez vous des relations avec eux en Afghanistan ? Où sont t-ils ?

 

Mullah Dadoullah : Ils sont dans tous les coins du monde et je pense que connaître le lieu où ils se trouvent ne sera pas utile à personne. Ils commandent toujours les opérations et ils donnent leurs ordres aux Moudjahiddin sans aucune difficulté, avec la volonté d’Allah les Moudjahiddin font tout leur possible et comme il faut.

 

Aljazeera : Je m’interroge au sujet de Sheikh Al Zawahiri en particulier à cause du raid sur la région de Bajour, pouvez vous affirmer qu’il est toujours vivant après ce raid ?

 

Mullah Dadoullah : Al Zawahiri n'était pas à Bajour et il n'est pas tombé martyr, il n’y avait là-bas aucun Mujahid, c'était peut-être une ruse des Américains afin d'accuser le Pakistan d'abriter les Moujahiddins. L'Amérique n'est pas ennemie seulement de l'Afghanistan mais elle est aussi du Pakistan. Le Pakistan a livré presque 800 membres des Talibans aux Américains et demain il dira que le prince des croyants est aussi quelque part là, et après demain il inventera une autre histoire. Le raid sur Bajour est une atteinte à la sécurité du Pakistan, des enfants y ont trouvé la mort et aucun Moujahid n’y est tombé martyr.

 

Aljazeera : Y'a t-il une collaboration entre vous le mouvement taliban et d'autres mouvements de Moujahiddins qui combattent les Américains comme le parti islamique de Hekmetyar et comme Younes Khales et Jalal Hakani et d’autres ?

 

Mullah Dadoullah : Grâce à Allah le monde entier est aux cotés des Moudjahiddin, le sang qui coule dans nos veines est unique et notre ennemi est le même ainsi que notre religion. Chaque moujahid qui combat sur n'importe quel front, nous le considérons comme un de nos frères et il aura notre soutien suivant nos capacités. Tous les Moujahidins sont unis et solidaires entre eux.

 

Aljazeera : Les Américains ont annoncé qu'ils vont retirer quelques milliers de leurs soldats qui seront remplacé par des forces de l'OTAN en Afghanistan. Vous dans le mouvement des Taliban comment voyez vous ce changement dans la stratégie américaine ?

 

Mullah Dadoullah : Ce n'est pas un changement de stratégie, c’est le début de la fin de la défaite des Américains, qui cherchent à traîner l'OTAN ici. L'Amérique cherche une échappatoire et le monde entier sait que se sont les signes de sa chute.

 

Aljazeera : Maintenant si nous parlions de l'évasion des Taliban de la prison de Poulidsharkhi il y a quelques jours ? Qui sont exactement les membres des Talibans qui ont fuit de la prison ? Pouvez-vous nous expliquer cette opération ? Les Talibans, ont-ils une relation directe dans cette évasion ?

 

Mullah Dadoullah : Auparavant, je t'ai dit qu’avec la volonté d’Allah nous allons avoir des plans sophistiqués que nous allons appliquer petit à petit sous le regard de tout le monde. Nous voulons que les Afghans prennent distance de tous les lieus de rassemblement des Américains. Nous leur rappelons que les Américains ne sont pas leurs amis. Nous voulons que les membres parmi le gouvernement soient convaincus. L'opération de l'évasion des Talibans a été réalisée par des gens du gouvernement convaincus d'être de notre côté. Notre plan continuera et progressera avec la permission d'Allah jusqu' à ce qu’il donne de bons résultats.

 

Aljazeera : D’où proviennent l’aide et le soutien au mouvement des Talibans ?

 

Mullah Dadoullah : Tout le monde sait que les mécréants sont alliés les uns des autres, comme le sont les Musulmans, unis que ce soit par l'aide financière ou par le sacrifice de leur propre âme. Les peuples du monde islamique sont avec nous, nous ne somme pas seuls dans notre guerre contre les mécréants, les Musulman participent avec nous par des sacrifices en dons ou en âmes.

 

Aljazeera : Quelques leaders ex-membres de Talibans comme mullah wakil ahmed moutwakkil et autres ont participé à l'élection organisée par le gouvernement Afghan, comment les voyez-vous aujourd’hui participer aux élections ?

 

Mullah Dadoullah : Ceci est une faute de leur part et il est possible aussi que des pressions ont été exercées sur eux, apparemment Mullah Moutawakkil n'a pas pu y résister. Les élections auxquelles ont participé les mécréants ont servi à travers elles à diaboliser l'image des Talibans afin que la population perde toute confiance dans notre mouvement. A l’avenir, nous conseillons à tous de ne plus entrer dans ce jeu. Ils n'ont réalisé aucun profit à travers cette élection.

 

Aljazeera : Pouvez vous nous parler de la force du mouvement taliban, quel niveau de force a telle atteint aujourd’hui au point de vu de ses membres, militaires et dans d’autres domaines ?

 

Mullah Dadoullah : Grâce à Allah, les Talibans ont un très grand contrôle sur l'Afghanistan, les Américains eux ne contrôlent que les grands centres, mais tout le reste du pays est en dehors de leur pouvoir et même dans ces grands centres, les grands responsables ne peuvent même pas quitter leurs domiciles. Les Américains contrôlent entre 4 et 5 grands centres et le reste est sous notre contrôle grâce à Allah.

 

Aljazeera : Avez vous avez essayé d'établir un dialogue avec les Américains ou ont ils essayé de chercher à dialoguer avec vous ? Laisse-moi écouter la réponse après cette courte pause.

 

Mullah Dadoullah : Il n'y a eu aucun dialogue, et rien de ce genre. Celui qui négocie avec eux est un ignorant qui ne connaît pas la réalité des choses. Ils ont essayé plusieurs fois et nous n’avons pas accepté et nous n’accepterons aucun dialogue avec eux sur aucun sujet. Ils ont occupé le pays, nous ne négocierons avec eux que quand ils auront quitté le pays, et ça ne concernera qu’un seul sujet, celui des injustices qu’ils ont commis ici et les dédommagements qu’ils auront à payer.

 

Aljazeera : Toute guerre ou bataille fini par une solution politique, vous les Talibans quelles sont vos conditions pour arrêter la guerre avec les Américains et le gouvernement Afghan ?

 

Mullah Dadoullah : Nos conditions pour arrêter la guerre sont le retrait des Américains, qu’ils quittent l’Irak et l'Afghanistan, qu'ils cessent d'agresser les Musulmans et sans aucune condition. Après cela, nous réfléchirons s’il est possible de négocier avec eux.

 

Aljazeera : Pourquoi vous reliez votre cause en Afghanistan avec le problème de l'Irak et à d’autres régions ?

 

Mullah Dadoullah : Le problème de l'Irak concerne tous les Musulmans du monde. Nous ne nous battons pas ici pour l'Afghanistan mais pour les peuples du monde musulman et c'est aussi le cas des Mujahiddins en Irak. Les mécréants ont attaqué le monde musulman et l'obligation dans ce cas est que chaque Musulman porte secours à son frère musulman. Même s'ils quittent l'Afghanistan et restent en Irak nous continuerons la guerre contre eux.

 

Aljazeera : Cela veut il dire que vous avez des relations avec la résistance en Irak et quelle en est la nature ? Existe t’il un unique commandement des opérations de la résistance en Afghanistan et en Irak ?

 

Mullah Dadoullah : Ce n'est pas un sujet de commandement. Quand les Musulmans combattent, ils appliquent les ordres divins mentionnés dans le noble Coran. Ces ordres ont été révélés à tous les Musulmans. Bien que les fronts soient loin l'un de l'autre ou encore sur le même front, les ordres sont donnés par Allah Le Très Haut à nous tous, et tant que nous aurons un minimum de force, nous les exécuterons. Nous, nous ne croyons pas au multi commandement. Notre foi est la même, notre Coran est unique, et la haine (des mécréants) est contre tous les Musulmans.

 

Aljazeera : Vos paroles sont générales, mais cherchez-vous à mettre en place un commandement politique commun en Afghanistan avec la résistance en Irak ?

 

Mullah Dadoullah : Bien sur, même s'il y a une personne qui cherche à s'isoler elle sera obligée de s'introduire sous un système ou un commandement. Il n’est pas possible d’imaginer l'établissement d'une entité pour les Musulmans sans un commandement unique. La préoccupation des mécréants est de semer la divergence entre les leaders des Musulmans. Ils ont trouvé des traîtres qui travaillent pour eux soit pour l'argent, soit par les pressions exercées sur eux afin de vaincre les Musulmans. Nous voulons que les Musulmans s'attachent tous au Habel (câble) d'Allah. Nous aurons bien sur un seul Emir envers lequel l’ensemble des Musulmans aura confiance. Les Musulmans suivront l’Emir Al Moueminin (commandant des croyants) le Mullah Omar. Ils l'appellent prince des croyants.

 

Aljazeera : Cela porte à croire que vous ignorez totalement le gouvernement de Karzai. Cela veut il dire que le mouvement des Talibans refuse toute négociation avec lui alors qu’il y a quelques semaines, il les a appelé au dialogue et à la réconciliation ?

 

Mullah Dadoullah : Karazai s’est mis à disjoncter, il essaye de trouver une échappatoire, parfois par les mensonges et parfois par les cris et les hurlements. Quand les opérations martyres se sont intensifié, il s’est mis à hurler et il est devenu un poète qui décrit la situation et la catastrophe. Nous lui avons refusé les négociations alors il a entamé la guerre médiatique. Il ne trouvera pas un seul Musulman qui acceptera un dialogue avec lui concernant ce gouvernement de traître mis en place par les Américains. Nous ne négocierons jamais avec eux.

 

Aljazeera : Comment estimez vous la force du gouvernement de Karzai, n'est elle pas devenue plus renforcés de jour en jour surtout que le nombre de l'armée afghane est en nette augmentation et que les Américains ont bien entraîné ses membres afin de remplir l'incombe dans le cas d'un retrait de l'armée américaine ?

 

Mullah Dadoullah : Je vous rassure, si ce n’était le soutien des Américains mécréants fourni à cette armée, elle ne pourrait résister en Afghanistan une seule semaine avec la volonté d’Allah. Peut être résisterait elle six jours. Sa résistance face à nous est très faible qu'elle soit composée de 70.000 soldats ou 50.000. Elle ressemble à des poulets dans leur bassecour. Cette armée est constituée de toxicomanes et de voleurs, mais le peuple pur n'est pas de leur coté.

 

Aljazeera : D’après vous quelle est la différence entre les opérations militaires des Talibans durant l'année 2005 et celles de cette année 2006 ?

 

Mullah Dadoullah : Il y a eu plusieurs changements qui se sont déroulés cette année par rapport à la précédente. L'année passée, les moudjahiddins se réfugiaient dans les montagnes après chacune de leurs opérations. Mais cette année des grandes villes sont sous notre contrôle et les représentants des Talibans y dirigent la vie sociale du peuple. Ils ont nommé des représentants dans les communes et des mullah sont dans plusieurs lieux. Il y a des tribunaux mis en place et des procès, ils jugent entre les gens des plaintes qu'ils reçoivent.

 

Aljazeera : Y a t-il des régions précises sous votre contrôle, et quelles sont elles ?

 

Mullah Dadoullah : Bien sur, nous contrôlons les régions de la province de Jarchinwal entièrement, les traîtres ne peuvent s’y déplacer ni dans les périphéries et ni dans les centres villes et les communes. Les Talibans contrôlent les provinces de Tshouban, Khaki Afghan, Shah, Licout, Nozal, Baghni et toutes les provinces lointaines. Il n'y a aucun des représentants du gouvernement dans ces régions et ils ne peuvent pas y pénétrer sans l'armée.

 

Aljazeera : Le Pakistan a livré des Leaders du mouvement Taliban au gouvernement Afghan. Que pensez vous de cela ?

 

Mullah Dadoullah : Le Pakistan emploi des méthodes illégitime. Il se prétend être un état islamique et en même temps il se met au service des Américains qui restent insatisfaits. D'ailleurs ils cherchent toujours des raisons pour le sanctionner. Nous demandons au Pakistan de ne plus faire de mal aux Musulmans, qu'il les soutient et appuie les Talibans.

 

Aljazeera : Le gouvernement de Kaboul a t’il essayer de vous contactez durant ces derniers jours ?

 

Mullah Dadoullah : Je n'ai pas assez d'information à ce propos, c'est possible qu'ils aient tenté mais en vain de trouver quelqu'un pour négocier avec lui, donc leurs espoirs ont échoué.

 

Aljazeera : Avez vous des relations avec des pays qu'ils soient voisins ou lointains ? Y a-t-il des pays qui ont essayé de vous contacter et de vous aider ?

 

Mullah Dadoullah : Les Etats-Unis ont beaucoup d'ennemis même parmi les pays mécréants. Nous sommes probablement aujourd'hui l'élément clef dans le conflit avec les Américains.

 

Aljazeera : Selon plusieurs sources et des rapports de presses, la source essentielle de financement des Talibans est la « cultivassions et le trafic de drogues ». Pouvez-vous nous dire si ces rumeurs sont vraies ?

 

Mullah Dadoullah : C'est une chose tout à fait illicite. Tous les responsables du gouvernement a Kaboul sont des trafiquants de drogue, et le plus ridicule c'est que quelques uns d'entre eux annoncent parfois qu'ils vont stopper ce trafic. Tu constates quelques fois que les simples soldats et les citoyen de la classe moyenne n'arrivent pas à faire passer la drogue à ce moment là ce sont les ministres qui interviennent pour la faire passer. Le frère de karazai est l'un des plus important exportateur et trafiquant de drogue, et karazei même encourage ce commerce, malgré toutes ses annonces de vouloir la stopper. Les Talibans n'ont pas trafiqué les drogues et ils ne le feront pas. Au contraire ils l'ont freiné, et les nations unies sont témoins de cela.

 

Aljazeera : Quelques sections Afghanes actuellement au pouvoir auprès du gouvernement Karazai, surtout quelques partis des "Moujahiddins" qui se sont battus contre les Russes, vous ont ils contacté pour discuter avec vous ou bien vous ont ils envoyé des messagers pour parler de n'importe quel sujet ?

 

Mullah Dadoullah : À part Karazai tout le monde cherche à se recommander auprès de nous. Karazai est un jouet aux mains des Américains. Mais les autres avouent qu'ils ont commis une erreur quand ils se sont alliés aux Américains, et maintenant ils nous demandent une solution pour sortir du piège dans lequel ils sont tombés. Tout le monde à des relations avec nous, certains sont en accord avec nous et d'autres continuent de s'enliser avec eux.

 

Aljazeera : Commandant Dadoullah il y a des centaines et peut être des milliers de Pakistanais partis se battre à vos côtés contre les Américains en 2001 mais plusieurs d'entre eux ont disparu, leurs familles sont à leur recherche. Avez-vous des informations les concernant ou n'importe quelle autre chose à leur sujet ?

 

Mullah Dadoullah : Comme je vous ai dit auparavant il y avait des différentes catégories de

Moujahiddins qui viennent des différents pays et parmi eux des moudjahiddin du Pakistan, mais ils n'étaient pas si nombreux comme l'annoncent certains en prétendant que les Talibans étaient mal organisés. Ils y avaient un nombre de Moujahiddins qui ont été libérés et d'autres sont tombés martyres.

 

Aljazeera : Chers spectateurs, à la fin de cette rencontre, nous remercions le commandant Dadullah le responsable militaire du mouvement des Talibans Afghan.

 

Mullah Dadoullah : Merci à vous

 

________________

Pour plus d'information veuillez visiter les sites web suivants :

Forum Al Mourabitoune

http://www.minbarsos.net

http://www.himaya.org

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche