DEPUIS JANVIER 2010 LES MOUDJAHIDIN (52) : L’attitude légale envers le gouvernement « karazai » (Irak) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 22:22

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

 

LES MOUDJAHIDIN (52) :

L’attitude légale envers le gouvernement « karazai » (Irak)

  LES MOUDJAHIDIN JUSQU'A LA FIN DES TEMPS

----------o LES MOUDJAHIDIN JUSQU’A LA FIN DES TEMPS o----------

17/10/2007

Traduit pour Al Mourabitoune du message de Sheikh Abu Muss'ab Az-Zarqawi

(Que Allah lui accorde le martyr) 

 

Louange à Allah, qui élève l’Islam par Son secours, qui avilit le polythéisme par Sa contrainte, qui gère les événements par Son ordre et qui ménage les mécréants par Son stratagème. Celui qui a décrété que les jours s’alterneront (victoire et défaite), par Sa justice, et que la fin sera pour les pieux, par Sa faveur.

Prière et salut sur celui avec l’épée duquel Allah a élevé la lanterne de l’Islam. [1]

Ensuite :

Nation de l’islam !

Réjouis-toi, car l’aube de l’Etat du Coran s’est levée, et les files de la matinée de la gloire ont commencé à se faufiler à travers une nuit obscure dont la durée a vraiment tardée, et a pesée de son obscurité et de ses injustices sur la poitrine de la oumma.

Vos enfants sincères – par la faveur et la grâce d’Allah – ont pu briser l’attaque de l’Amérique et détruire son arrogance mensongère. Ainsi, cette puissance inique qui a tant de fois agie en guerre contre cette religion dans cette Terre, est apparue telle une marionnette représentant un monstre effroyable, gonflé, de peu qu’il s’envole de la piqûre d’une aiguille.

L’Amérique est venue (en Irak) en espérant et en rêvant qu’elle sera accueillie par les fleurs et la dispersion des roses, de l’accueil des conquérants bienfaiteurs. Elle n’a pas su que la flamme de l’Islam est encore allumée dans les profondeurs des cœurs. Et qu’il n’est dans le pouvoir d’aucun tyran indocile, ni d’aucun aspirant oppresseur, quel qu’il soit, de l’éteindre ou de l’enlever des profondeurs des esprits.

Elle a été surprise par une oumma vivante, et de jeunes musulmans nobles et magnanimes, qui refusent l’abaissement et n’agréent pas le "dhayn". Elle a donc rapidement hurlé et s’est repliée blessée. L’horizon lui parut obscur, et [elle sut] que cette nation ne peut être dominée. Elle est donc revenue à la méthode des fourberies et ruses – qu’elle maîtrise –.

Avec la connivence des hypocrites et des agents de notre peuple, un nouveau chapitre de tromperies a donc commencé, visant à enlever la mèche du djihad et à éteindre sa flamme dans les cœurs croyants.

« Le gouvernement Karazai » : une idée ayant reçue une acceptation, et ayant rencontré une réussite de façade en Afghanistan. Donc, que l’expérience soit répétée et que la oumma soit trompée ici en Irak. Et que lui soit présentée la recette de la nouvelle fourberie : un gouvernement irakien démocratique ! Et quel joyau ayant perdu sa brillance que celui-ci.

L’Amérique, par ce jeu, a voulu atteindre plusieurs choses.

Premièrement : épargner le sang américain dont le prix est cher et la valeur précieuse. Le soldat américain a prouvé qu’il est la chose la plus lâche et la plus faible, il est devenu un objectif facile pour les sabres des moudjahidines, [lesquels] récoltent de leurs têtes. Et ni la technologie de pointe, ni les armes destructrices « intelligentes » n’ont pu protéger ces vaincus. Donc : que cette mission soit confiée aux esclaves bruns, et aux soldats de petit prix parmi les enfants du tiers-monde, utilisés comme bouclier et protection par les américains, ils se protègent par leur intermédiaire des frappes des moudjahidines. Et qu’ils soient [par la même] « une renifleuse de mine », ou l’avant-garde d’une bataille contre les enfants de leur nation. Ils sont plus capables de se battre, et plus durs sur les moudjahidines. Et que le maître américain jouit de la tranquillité dans ses bases, loin du feu de la guerre.

Et voilà que les américains conduisent [2] des milliers de ceux-là, pour qu’ils écrasent la nation de l’Islam en contrepartie de restes de mondanéités et de miettes d’argent que les américains ont de toute façon volé de cette terre prolifique.

Deuxièmement : le témoignage de l’histoire et l’expérience contemporaine ont prouvé que la colonisation indirecte est l’arme qui réussit le mieux contre cette oumma. Au lieu que l’étranger mécréant se charge de dépouiller la oumma, de piller ses richesses, et de l’asservir lui-même. Que cela se fasse par les mains des hypocrites, de ceux qui appartiennent à cette nation par l’apparence et par la langue. Voilà que les pays arabes autour de nous sont administrés de la Maison Blanche à travers des intermédiaires très fidèles à leurs maîtres, qui ont avili la oumma, lui ont fait subir affront et opprobre, l’ont vendu dans le marché aux esclaves à un prix dérisoire. Et ont présenté ses enfants en offrandes à l’autel du maître américain. Que l’expérience soit répétée une autre fois en Irak.

Troisièmement : Colin Powell a déclaré anciennement devant un comité juif : notre guerre contre l’Irak a pour but de libérer "Israël" du danger irakien. Aussi, si l’Amérique est incapable de réaliser la mission, qu’elle la délègue aux hypocrites de notre peuple, ceux-là sont plus forts et plus à même [de la réaliser]. Le borgne Moshe Dayan n’a-t-il pas dit anciennement : les Etats arabes sont pareils à des chiens, ils nous protègent. Est-ce que les apostats de notre peuple n’ont pas réalisé cette mission de la meilleure des façons ? Et protégé "Israël" d’une protection rapprochée ?

Ainsi, voilà qu’Alaoui s’est engagé et s’est préparé à mener cette mission. Qu’elle lui soit accordée donc.

Quatrièmement : avec la montée de la fièvre électorale américaine, il faut au « cow-boy » des réalisations, même illusoires !

C’est ainsi que sont réduites les causes de notre nation et son avenir, pour devenir des cartes électorales aux mains des « cow-boys ». [3]

Cependant, Nous disons à l’administration américaine et au monde derrière elle :

Premièrement : Nous ne combattons pas ici pour une poignée de terre, ou des frontières illusoires tracées par Sykes et Picot. De même nous ne combattons pas pour que vienne un taghout arabe à la place d’un taghout occidental. Notre djihad est plus haut et plus élevé, nous combattons pour que la parole d’Allah soit la plus haute et que la religion soit entièrement à Allah.

« Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah. » (Coran)

Celui qui s’oppose à cet objectif, ou se place en travers de cette fin, est un ennemi pour nous, et un objectif pour nos sabres, peu importe son nom ou son affiliation.

Nous avons certes une religion, qu’Allah a descendue en tant que balance et arbitre, Sa parole est décisive et Son jugement n’est pas plaisanterie. C’est l’affiliation qu’il y a entre nous et les gens. Nos normes sont par la grâce d’Allah, célestes, nos jugements sont coraniques et nos sentences prophétiques. L’américain musulman est notre frère bien-aimé, et l’arabe mécréant est notre ennemi détesté même si l’on a partagé une parenté utérine.

Deuxièmement : Tout musulman est notre frère que nous défendrons. Que les gens de l’Islam en tous lieux le sachent, nous n’avions ni n’aurons le mépris (jour’a) de tuer un musulman [dont la vie] est sacrée, ou de répandre le sang illicite. En aucune sorte.

Troisièmement : Il est terminé le temps où la oumma acceptait le mépris et l’abaissement, et où son crépuscule prometteur lui était volé par les hypocrites de notre peuple. Au siècle dernier, la oumma a dépensé ce qui lui était cher et précieux, elle a lutté, résisté et combattu le mécréant occupant. Et dans un moment d’inattention de ceux qui veillaient, et avec une naïveté que nul ne peut lui envier, elle a permis aux hypocrites arrivistes de prendre les rênes du pouvoir et d’accaparer la position de direction. Ils ont ainsi fait aux gens de l’Islam ce que l’étranger mécréant n’a pu faire au centième. Cette expérience amère est présente en nos esprits, et est apparente devant nos yeux. Nous ne permettrons pas qu’elle soit répétée. Avec la permission d’Allah.

Vos enfants sincères ont revivifié, par la grâce d’Allah, le fiqh de nos pieux prédécesseurs dans le combat contre les groupes de l’apostasie, et l’application du jugement d’Allah sur les apostats et ceux qui se refusent aux pratiques [ordonnées par] Allah. Aussi, notre djihad restera continu, ne séparant pas entre un mécréant occidental ou un apostat arabe jusqu'à ce que revienne le Califat sur terre ou que nous mourrions pour cela.

Quatrièmement : Quant à toi ô soldat et ô policier, te voilà répétant le crime abominable. Tu as daigné dans le passé être un soulier pour le taghout Saddam, qui écrase par ton intermédiaire la dignité et l’honneur des Gens de l’Islam, terrorise par ton intermédiaire les gens en sureté, et tue par tes armes les innocents.

Cette histoire qui se répète, nous la retrouvons où que nous alliions à longueur et à largeur du monde musulman : des tyrans injustes qui assaillent et avilissent une oumma oppressée. Tout cela par ton intermédiaire ô soldat.

Pour notre part, nous ne te laisserons pas détruire nos espoirs en ce djihad béni et nous ne te permettrons pas de nous enlever notre lendemain scintillant dont la lueur commence à poindre à l’horizon.

Nous t’avons jugé par le jugement du Coran :

« Pharaon, Haman et leurs soldats étaient fautifs » (Coran)

Et nous appliquerons sur toi, le destin Divin :

« Nous le saisîmes donc, ainsi que ses soldats, et les jetâmes dans le flot. » (Coran)

Sixièmement : Quant à toi Allaoui – pardon, le premier ministre démocratiquement élu ! – nous t’avons préparé un poison mortel et un sabre tranchant, et nous t’avons rempli un verre comble, de l’odeur de trépas et du parfum de la mort.

Tu as échappé plusieurs fois de manières que tu ne soupçonnes pas, de pièges fatals que l’on t’a tendus. Mais nous te promettons que nous poursuivrons le parcours jusqu’à sa fin, et nous ne nous fatiguerons, ni nous nous lasserons jusqu’à te faire boire du même verre que « Izz-eddin Salim » [4], ou que nous périssions pour cela !

Vous êtes les emblèmes du mal, les chefs de l’incroyance et l’adresse de la traîtrise et de la bassesse. Vous êtes les gens de l’hypocrisie. « L'ennemi c'est eux. Prends-y garde. Qu'Allah les extermine ! Comme les voilà détournés (du droit chemin). » (Coran)

Septièmement : prenez garde, d’une grande fourberie que les américains tissent avec le nouveau « karazai » d’Irak, pour voler la victoire que vos enfants ont réalisée à Fallouja. [5] Il ne vous est pas inconnu que l’Amérique avait préparé de grands camps d’internement, elle avait l’intention d’humilier tous les hommes de Fallouja et de porter atteinte à leur dignité pour venger son honneur bafoué à l’entrée de cette ville. Mais ils ont été surpris – avec le témoignage de leurs chefs et commandants – par un courage et une intrépidité qui ont eues rarement d’égal dans l’histoire. Leurs projectiles ont manqué leurs cibles, et leurs forces sont revenues sur leurs pas, serviles et humiliées. Ainsi leur haine s’est agrandie et leur vexation a augmentée. Ils ont donc décidé d’assassiner la joie du triomphe. Mais [cette fois] par l’entente avec les apostats de notre peuple, et aussi – malheureusement – avec quelques chefs de tribus de ceux qui ont abandonné leur religion. [6]

Tout cela en raison de ma [prétendue] présence à Fallouja. Mais leur prétention est mensongère. Ces sots n’ont pas su que (louange à Allah) je parcours tout l’Irak, je descends hôte chez mes frères et ma famille (c.-à-d.. les Irakiens), tout au long et tout au large du pays. En réalité, c’est un prétexte pour la vengeance.

Soyez continuellement en garde, vos yeux en direction de l’ennemi, vos doigts sur la détente.

« Et Allah est avec vous, Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres. » (Coran)

Huitièmement : quant à toi chère nation, je ne pense pas que quelqu’un de censé continu de croire le mensonge de « la démocratie promise » après les cris de Abou Ghrib et les scandales de Guantanamo. Nous nous plaignons à Allah de ce silence et de ce lâchage surprenant, de la part de la oumma : savants, prédicateurs et masse.

Qu’as-tu nation de l’Islam ? Tu t’es habituée à la servilité et tu t’es abandonnée à l’apathie. Et cette indifférence et négativité absolue, jusqu'à quand [durera-t-elle] ?

Quant à vous savants des pouvoirs : allez-vous vous prononcer pour le qounout (invocation) contre les américains, comme vous l’avez fait contre nos frères moudjahidines dans la péninsule de Mohammed (prière et salut sur lui)

Vous nous avez rappelé par cette fatwa, l’œuvre de « Bal’âm Ibn Ba’ourâ’ » [7] qui a été sollicité par son peuple pour qu’il fasse des invocations contre Moussa (prière et salut sur lui), ils n’ont cessé, jusqu'à ce qu’il l’ait faite – lui le savant en les signes (versets) d’Allah – Allah l’a punit, il a fait (sortir) sa langue.

Nous demandons à Allah qu’il fasse de vous ce qu’il lui a fait. Vous avez agi comme lui et vous avez suivi ses pas.

Nation de l’islam, nous n’avons pas besoin de leçons des « cow-boys » [8] sur les sens de la liberté et les méthodes de gouvernance. Allah nous a suffi par le Coran et la tradition du prophète (sur lui prière et salut).

« Ne leur suffit-il donc point que Nous ayons fait descendre sur toi le Livre et qu'il leur soit récité ? » (Coran)

Si fait ! par Allah.. Allah a suffi et "guéri".

Si fait ! par Allah.. Allah a suffi et "guéri".

Réjouis-toi ô nation de l’islam de ce qui t’égaiera. Les préludes de la conquête ont débuté et nous aurons avec les mécréants des attaques et des épisodes.

« Et Allah est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas. » (Coran)

Et louange à Allah, seigneur des mondes

____________

Note

[1] ces mots sont à peu de détails près, ceux avec lesquels le moudjahid Salaheddin Al-ayyubi a introduit la première khotba du vendredi à Al aqsa, après la libération de Jérusalem des mains des -anciens- croisés.

[2] « Yastâqoun » le terme en arabe est utilisé pour designer la conduite du bétail !

[3] « Rou’ât al-baqar » : ceux dont le travail est de conduire le bétail au pâturage. Au singulier : c’est Bush! Au pluriel : ses généraux!! Tout juste du niveau intellectuel de ceux qui occupent généralement cette fonction (dans le sens propre du terme).

[4] le chef du conseil de gouvernance établi par les américains après le début des opérations des moudjahidines. Il a été tué dans l’explosion de son convoi par un istishadi.

[5] la première bataille de Fallouja. Cet enregistrement date de peu de temps après.

[6] beaucoup d’entre eux habitent à l’étranger. Ils ont été rassemblés par les américains dans un conseil des tribus ! Mais la quasi-totalité n’a pas véritablement ce pouvoir et est reniée par leurs familles et tribus même.

[7] son histoire est rapportée dans quelques commentaires de ayah 175 et 176 de sourat Al-A’râf. (CORAN)

[8] cf. [3]

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche