DEPUIS JANVIER 2010 « Mohammed, le successeur naturel du Christ » Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions (1/2) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 14:33

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

« Mohammed, le successeur naturel du Christ »

Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions

(1/2)

(Paix et Bénédiction d’Allah sur eux) 

 Mohammed succeseur naturel du christ

Ouvrage de Notre Frère Ahmed Deedat Qu’Allah lui fasse Miséricorde

 

Tout les Livres et Débats sur le territoire français de Ahmed Deedat traitant avec les Juifs et Chrétiens, et l’Islam on été Interdite par l’état du Taghout Français Maçonnique car les gouverneurs mécréants Athée et Luciférien de France sont effrayaient à l’idée qu’un jour le peuple français manipulé par la laïcité maçonnique puissent ce réveiller un jour des ténèbres à la lumière !

http://www.ahmed-deedat.co.za 

http://islam.verite.free.fr/ahmed%20deedat/

Mise en ligne de la Traduction du Coran par Mohammad Hamidoulah 2000/2001 qui respecte la transcription du nom d’Allah, le Dieu Unique, en plus d’être éloquent)

Correction et Commentaire Ribaat 1342H

  AHMED DEEDAT

Citation Ahmed Deedat :

Chapitre 1

 

« …et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera ‹Ahmad›…. » (Saint Coran S61 v6)    (1)

SUCCESSION A MULTI-FACETTE

Les successions sont souvent liées à des droits. Dans la loi hébraïque, elle est liée au droit du premier-né. Pour une dynastie, elle est liée au droit d'aînesse du premier descendant légitime, fils ou fille. Pour des élections, elle est liée aux résultats du vote d'une majorité pour désigner un candidat. Sur le plan de la théologie, le choix des Messagers est décision divine, telles les désignations d'Abraham (P)*, Moïse (P), Jésus (P) et Mohammed (Ç)* (Que la Paix et la Protection de Dieu soient sur eux), désignations qui les consacraient. La succession de Jésus (P) par Mohammed (Ç) recouvre plusieurs aspects : La décision et le choix (2) de Dieu. La chronologie d'évènements appartenant à l'Histoire. L'accomplissement des prophéties des Messagers qui l'avaient précédé et dont il était le dernier mais non le moindre. L'apport de la Parole de Dieu pour la perfection des Hommes: "Pour qu'il puisse vous guider sur le chemin de la Vérité". Ainsi parlait Jésus-Christ (P).


(1.) Dans ce livre comme dans mes autres publications je fais référence au Coran en langue arabe, non à cause de sa représentation ou de ses ornements mais pour la situation exceptionnelle qui nous y est donnée, mes coreligionnaires et moi-même, de les apprendre par cœur et de partager ainsi les connaissances avec autrui.
(P*) Que la paix soit sur lui.
(C*) Que les prières (Çalats) d'Allah et la paix soient sur lui.
(2.) "L'élu en arabe "al Mustapha. L'un des noms du prophète de l'Islam (Ç).

HISTORIQUE.

Moïse (P) précéda de quelques 1300 ans Jésus-Christ (P) et Mohammed (Ç) lui succéda quelques six siècles plus tard. Ce fut le 12 Rabi' al-Awwal de l'année de l'Eléphant qui correspondait au 29 août 570 de l'ère chrétienne (3) que naquit en la cité sacrée de Makka al-Moukaramah, en Arabie païenne, Mohammed (Ç). Sa tribu, les Qoraïches, marquaient l'année de sa naissance par l'ère de l'Eléphant car deux mois avant l'heureux évènement, Abraha al-Ashram le vice-roi abyssinien du Yémen, à la tête de ses troupes cornaquant d'énormes éléphants, avait attaqué le sanctuaire sacré de Makka (La Sainte Ka'ba). Cette vision terrifiante allait rester gravée à jamais dans leur mémoire comme le fut la fin de l'invasion et la destruction d'Abraha al-Ashram et de son armée, grâce à un miracle divin et rapportée dans le Verset de l'Eléphant (Sourate al-Fîl). « N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l'Eléphant. N'a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine? et envoyé sur eux des oiseaux par volées qui leur lançaient des pierres d'argile? Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée. » Saint Coran S105 5 versets (4)


(3.) Il sera toujours fait usage de Ap. J. C. (après Jésus-Christ) ou de E. C. (Ere chrétienne).
(4.) Référez-vous aux commentaires de Yusuf Ali pour ces versets. Nous pourrons vous aider/à acquérir cette encyclopédie (Ribaat : Pour le français nous vous conseillons la Traduction du Coran, par Mohammad Hamidoulah 2000/2001, qui respecte la transcription du nom d’Allah, le Dieu Unique, en plus d’être éloquent)

LES REFERENCES DIVINES.

Dieu Tout-Puissant choisit Ses Messagers. Il le fait en fonction de Ses propres critères dont nous ne comprenons pas toujours la sagesse. Paul le fit remarquer haut et fort. "Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse". Corinthiens 1:22 Mais Paul dut constater que sa lucidité était un obstacle imposant pour les Juifs et les Grecs. Dieu choisit Moïse (P) qui était bègue et qui fuyait la justice. La Sainte Bible le décrivait comme étant "l'homme aux lèvres circoncises" (malhabiles). Exodus 6.12 Malgré toutes les difficultés qu'il rencontrait, quand il fut désigné pour la confrontation avec le Pharaon, le plus grand tyran de tous les temps, Moïse (P) implora la pitié divine. « [Moïse] dit: ‹Seigneur, ouvre-moi ma poitrine (5), et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu'ils comprennent mes paroles, et assigne-moi un assistant de ma famille: Aaron, mon frère, accrois par lui ma force! et associe-le à ma mission, afin que nous Te glorifions beaucoup, et que nous T'invoquions beaucoup. Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous›. [Allah] dit: ‹Ta demande est exaucée, ò Moïse. » Saint Coran S20 v25-36

(5.) Rends-moi courageux.

POURQUOI "SUPPOSE"

Puis vint Jésus (P) choisi par Dieu. D'après la tradition chrétienne, il était fils et petit-fils de charpentier dont la généalogie, selon l'Evangile, était incertaine. "Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença (son ministère). Il était comme on le pensait (6), fils de Joseph, fils d'Elle. Luc 3:23 Aujourd'hui, des millions de musulmans reconnaissent la naissance miraculeuse de Jésus-Christ (P) sans nulle intervention masculine. Les disciples du Christ lui accordent deux généalogies, les évangiles de Matthieu et de Luc accordent au Divin Messager soixante-six pères et aïeux qui n'avaient qu'un seul nom en commun, celui de Joseph le Charpentier qui, pour Luc, n'était que le père présumé de Jésus. (7)


(6.) Les mots entre guillemets sont exactement ceux de Saint Jean et de la "Version Catholique Romaine.
(7.) Demandez votre exemplaire de "La Bible est-elle la parole de Dieu? pour une explication de ces anomalies.
http://www.ahmed-deedat.co.za 

 

LE DOUTE DES EVEQUES

Dans "L'Etude Scandaleuse des Eglises Anglicanes, de juin 1984, il a été relevé que 31 évêques sur 39 étaient convaincus du fait que Les miracles du Christ, sa naissance virginale et sa résurrection ne se seraient pas produites exactement comme elles furent décrites dans la Bible. Avec toute la déférence due aux évêques (anglicans) de Grande-Bretagne, l'église écossaise omet respectueusement de faire allusion à la conception miraculeuse de Jésus (P) et publie cette omission dans son constat sur la foi. La chrétienté éprouve de plus en plus de difficultés à faire état de la conception miraculeuse de Jésus (P).

The Daily News DURBAN, TUESDAY, MAY 22, 1990

Virgin Birth omitted by Church of Scotland London : Direct reference to the Virgin birth has been omitted from the Church of Scotland's new publication, A Statement of Faith, to "avoid potential division among the church's members". The Rev David Beckett, secretary of the special working party that produced the publication, said the ommission would move the Church of Scotland away from traditional Anglo-Catholic theology and fowards the more liberal faction of the Church of England championed by the Bishop of Durban, David Jenkins. The document was debated by the Church of Scotland's annual General Assembly in Edinburgh. Designed to express the Westminster Confessio, written in the 1640s, in a more up-to-date language, the church's Panel on Doctrine aslo look the opportunity to tailor the text on the Virgin Birth. Said Mr Beckett : "We wanted to come up with a statement that was inclusive rather than divise. One that would be welcomed by the whole church, not just those who accept the Virgin Birth as a historical factbut aslo by those who regerd it as mainly pictorial theology." Leading churchmen claim the westminster Confession has not been rplaced, merely summarised and updated. Foreign service

ET DIEU DESIGNA JESUS (P)

Jésus-Christ (P) dans sa sagesse, sa lucidité et son authenticité, disait sereinement à propos des mendiants: "Une femme s'approcha de lui. Elle tenait un vase d'albâtre (plein) d'un parfum de grand prix et pendant qu'il se trouvait à table, elle répandit le parfum sur sa tête. A cette vue, les disciples s'indignèrent et dirent A quoi bon cette perte ? On aurait pu vendre ce parfum très cher et en donner (le prix) aux pauvres. Jésus s'en aperçut et leur dit Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a accompli une bonne action à mon égard car vous avez toujours les pauvres avec vous, mais moi, vous ne m'avez pas toujours". Matthieu 26:7-11 Mais quand l'indigence, la pauvreté, la disette et la pénurie le touchèrent, pathétiquement: "Jésus (P) dit Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids mais le fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête". Matthieu 8:20 repris par Luc 9:58 Et de nouveau Dieu le désigna (Jésus (P)) : uniques et impénétrables sont les voies du Seigneur.

AL-MUSTAFA, L'ELU

« C'est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident, » (Saint Coran 62:2)

Cela peut paraître étonnant, mais je ne suis pas étonné outre mesure. C'est la décision de Dieu, il choisit un prophète illettré (ummi) pour une nation analphabète ... "Un prophète, porteur du Message Divin, fut envoyé à un peuple de bergers inconscients qui erraient dans le désert depuis la création du monde. Les inconscients devinrent de respectables personnalités et les faibles prospérèrent dans un monde qui se transformait. Moins d'un siècle après cet évènement, les Arabes arrivèrent à Grenade (Espagne) et à Delhi (Inde). Durant plusieurs siècles, les valeurs, le génie et les splendeurs de la civilisation arabe brillèrent à travers le monde, lui apportant fécondité et foi profonde. Une nation prospérait et façonnait l'histoire de l'humanité dont elle élevait la conscience. Les Arabes, le prophète Mohammed (Ç) et ce premier siècle (Hégirien) furent comme une étincelle qui avait jailli sur un monde insignifiant de sable noir et qui apportait le paradis de Delhi à Grenade. L'humanité entière l'attendait car il était l'étincelle qui allait l'animer. Elle allait désormais resplendir". Ainsi s'achevait, le Vendredi 8 mai 1840, le discours " Le Prophète ce héros de Thomas Carlyle, l'un des plus grands penseurs du siècle dernier, discours prononcé devant les représentants des Eglises Anglicanes de Grande-Bretagne.

LE PEUPLE ÉLU

Dieu choisit ses Messagers et il choisit ses peuples dans le royaume de la foi. Aucune nation ne fut plus favorisée que celle des juifs, même lorsque Moïse (P) déplorait la conduite des siens. "Vous avez été rebelles contre l'Eternel depuis que je vous connais" Deutéronome 9:24 Le peuple d'Israël continuait à faire fi des souhaits et des vœux ardents de Moïse (P) qui s'insurgeait contre l'insubordination et l'arrogance permanente de son peuple vis-à-vis des lois de Dieu. "Car je connais (ton esprit de) rébellion et la raideur de ta nuque. Si vous êtes rebelles contre l'Eternel, alors que je suis encore vivant, au milieu de vous, combien plus (le serez- vous) après ma mort !" Deutéronome 31:27 Hélas! Comme cela fut évident ! Je ne vais pas philosopher sur les choix divins. Dans les chapitres suivants, le feu et la colère de Dieu va tout enflammer et Dieu va jeter l'opprobre sur les juifs. "Ils ont excité ma jalousie par ce qui n'est pas Dieu. Ils m'ont excité par leurs vaines idoles et moi j'exciterai leur jalousie par tout ce qui n'est pas un peuple. (8) Deutéronome 32:21

(8.) Accentuation personnelle.

LES CONTRE-VERITÉS JUIVES

N'importe qui ayant un minimum de connaissances relatives aux Saintes Ecritures, serait capable d'imaginer que les juifs arrogants et racistes ne pouvaient constituer un peuple ou une entité quelconque. C'était le reflet d'une nation insensée, malgré leur parenté avec leurs cousins ismaélites, les Arabes qui, dans le monde de Thomas Carlyle, furent "les errants inconnus dans leurs déserts depuis la création du monde.

LES ARABES

Alexandre le Grand, les Perses, les Egyptiens et les Romains, les ont envahis. Toutes les nations auraient voulu les asservir, mais le Tout-Puissant n'a pas voulu les avilir, il les fit surgir du fond des abîmes et en fit les porte-flambeaux du savoir et de la lumière pour le reste du monde. "Je leur (les juifs) ferai connaître la jalousie (9). Cette jalousie était une maladie entretenue. Rappelez-vous Sarah et Haggar, les deux épouses d'Abraham (P), l'ami de Dieu. Sarah avait laissé en leg à ses enfants la jalousie des autres peuples et des autres nations jusqu'aux générations à venir. Il y a peu de temps, je lisais un traité de médecine écrit par un praticien juif dont je ne me rappelle malheureusement pas le nom, pas plus que le titre de l'ouvrage, et qui me laissa une impression indélébile quant à l'hommage qu'il rendait à ses cousins (Arabes): "Chevriers et chameliers qui s'appropriaient le trône des Césars (empereurs)". Propos fielleux, rancuniers et sarcastiques qui étaient fondés et qui soulignaient le pouvoir suprême de Dieu qui pouvait tout. Il élevait qui Il voulait, quand Il le décidait. « …Et si vous vous détournez, Il (Allah) vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous. » (Saint Coran S47 v38) (10) "Ce fut probablement le plus grand miracle de l'Histoire du fond de l'Arabie un groupe d'hommes, compagnons du Prophète (Mohammed (Ç)) réussit en quelques dizaines d'années à faire resplendir une civilisation magnifique qui allait s'étendre des Pyrénées aux portes de la grande Chine Abdul Wadod Shalabi "Islam Religion of life" (L'islam, religion de la vie)


(9.) Si les Romains ou les Grecs n'avaient pas conduit le "peuple élu à l'errance, la jalousie n'aurait pas été alors aussi insupportable ou aigue pour les juifs.
(10.) Pour tous les commentaires, il est préférable de mémoriser les termes arabes avec leurs différents sens.

LE DERNIER AVERTISSEMENT

Ce qui va suivre ici est l'expression exacte des prédictions de Jésus-Christ (P), le dernier des prophètes juifs, relatives à l'errance du peuple juif sous la conduite d'un homme. Ce sont les paroles de Dieu. "C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu (11) vous sera enlevé et sera, donné à une nation qui en produira les fruits". Matthieu 21:43

(11.) "Le Royaume de Dieu : L'honneur et le privilège d'être, pour l'humanité, le guide désigné par Dieu. Vous (Juifs) devez être en Moi (Dieu Tout-Puissant), un royaume de prières et une sainte nation (Exedus 19:6). Cette mission a pris fin avec Jésus (P)

 

Chapitre 2

Les paroles divines

UNE PROPHETIE EXACTE (12)

 « Et quand Jésus fils de Marie dit: ‹Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera ‹Ahmad›. » Saint Coran S61 v6

(12.) Le présent ouvrage ne fait référence qu'à une seule prophétie du Nouveau Testament. Demandez votre Copie de l'ouvrage « Ce que dit la Bible de Mohammed (Ç) » pour toutes les prophéties de l'Ancien Testament. http://www.ahmed-deedat.co.za 

UNE CONCORDANCE DE VUE

Un bref regard, une lecture rapide du premier verset, confirmera au musulman que Jésus-Christ (P) avait bien annoncé la venue de Mohammed (Ç) le Messager de Dieu. Le musulman était embarrassé alors par l'arrogance irréductible et la vision unilatérale du chrétien qui voulait l'empêcher de comprendre seul et de n'écouter que sa conscience pour ne voir que la réalité. Les chrétiens étaient embarrassés par l'obstination des juifs, nation à l'esprit créatif qui n'hésita pas à contrefaire mille et une prophéties du Vieux Testament pour voiler la venue du Messie, totalement incapable de reconnaître leur roi et sauveur. Chrétiens et juifs ne devaient-ils pas être vraiment aveugles! Non ! Les juifs et les chrétiens étaient inaccessibles à la vérité et le plus embarrassant est que nous tenons nos complexes de notre enfance, ce que les Américains désignent par la connaissance préprogrammée. En lisant les versets ou en écoutant les prêches, il est clair que nous ne pouvons diffuser la vérité car nous en sommes incapables. C'est l'âge désormais de l'enseignement à distance, le temps des prêcheurs professionnels est révolu, Il appartient désormais à chaque musulman homme, femme ou enfant, d'être concerné, chacun en fonction de ses moyens et de ses aptitudes. Retenez les phrases précédentes et celles qui vont suivre pour participer à votre ministère religieux avec les non musulmans. Il n'y a aucune limite à la propagation de la foi (Da'wa). (De l’Islam)

FAITES VOS PREUVES

N'est-ce peut-être pas la première fois que vous lisez ou que vous entendez parler des prophéties émanant des Ecritures Juives et Chrétiennes en ce qui concerne le dernier Messager Divin, Mohammed (Ç) et miséricorde sur l'humanité entière. Vous avez, sans grande conviction et très peu de volonté peut-être, cru au fait que la venue de notre Nabî aiKarîm (généreux prophète) était annoncée dans la Bible. Lorsque les preuves vous en furent demandées, vous avez été incapables d'en produire n'ayant fait aucun effort de recherche. Rien ne remplace le travail de fond. Croyez ce que je dis et je mets toujours en œuvre, avec l'approbation de Dieu, ce que je dis. J'ai personnellement réussi à me souvenir de plusieurs versions de la Bible, et ce, en une douzaine de langues, arabe et hébreu inclus, ceci non dans un souci d'exhibition quelconque, mais pour pouvoir approfondir le sens des courts extraits religieux qui ont développé chez moi le besoin de diffuser la foi à différents publics, les langues étant la clé des cœurs.

SUR LES TERRES DES PHARAONS

Malgré les assurances qui me furent données, je m'empêtrai au Caire où je fus bloqué par les autorités à cause de l'absence d'un visa d'entrée (13). Un brave homme de l'Université d'al-Azhar s'était chargé de nous les obtenir et ne ménageait pas ses efforts. Désespéré par les délais et en attendant la grande prière du Vendredi, il nous emmena, mon fils et moi, chez une Egyptienne, jeune, vêtue à l'européenne et fort bien mise. Après une longue attente qui avait suivi de nombreux efforts, elle revint vers nous avec ce qui lui semblait être de bonnes nouvelles, elle nous dit: "Ce sera quarante dollars !" - "Pourquoi ?", demandai-je. - "Pour les visas, répondit-elle, "vingt pour vous et vingt pour votre fils - "Mais je suis l'invité du gouvernement (égyptien) !" J'insistai, mais elle me répondit qu'elle ignorait tout de cela. Je payai avec un sourire narquois, non sans constater que la dame semblait, de par son attitude et sa discussion, être de bonne culture et bien éduquée. Sans me démonter, je lui demandai, dans mon arabe approximatif, son nom que je suis aujourd'hui incapable de me rappeler tant il m'était inhabituel. Je lui demandai aussitôt: "Etes-vous musulmane ?" "Non, je suis Egyptienne chrétienne !" dit-elle. - J'attendis la suite sans succès, j'enchaînai alors : "Savez-vous qu'avant de quitter ce monde Jésus-Christ (P) avait informé ses disciples (de la venue d'un autre prophète) ?" Je lui récitai alors, et ce dans un arabe méticuleux, des versets du Coran que je connaissais par cœur (voir ci-après), et qui étaient appropriés aux circonstances.

(13.) Les musulmans d'Afrique du Sud connaissent souvent des conditions difficiles dans les états membres de l'O.U.A. et les pays arabes. Le pauvre officier des douanes ne devait pas connaître la différence entre les oppresseurs et les opprimés de mon pays

LA TRADUCTION

Je n'avais nul besoin de lui traduire le texte arabe, elle avait, en tant qu'Arabe, compris les versets du Coran. Toutefois, pour ceux d'entre vous qui ne comprennent pas cette langue, j'en livre l'équivalence exacte extraite de la Bible en langue anglaise que j'avais pris la précaution d'apprendre à mes moments perdus. Vous avez cette opportunité de trouver ce temps si vous êtes habité par un véritable amour de la Voie Divine et si vous vouiez le partager avec autrui. "Cependant, je vous dis la vérité il est avantageux pour vous que je parte car si je ne pars pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. Jean 16:7 "

AL-MUZZI", LE CONSOLATEUR  

J'implore tous ceux qui peuvent lire la langue arabe de mémoriser ces termes avec la traduction anglaise qui précède et de profiter de toutes les occasions pour en faire usage. Ceci vous conduira à augmenter vos connaissances et votre maîtrise à diffuser l'Islam alentour. Je demandai à la jeune dame égyptienne qui était "le Consolateur ("al-Muzzi en arabe et "The Conforter en anglais). Elle était honnête et ne tergiversa pas. Elle me répondit qu'elle ne savait pas. Je lui dis alors que le Coran faisait état du fait que Jésus-Christ (P) avait dit à ses disciples: « Et quand Jésus fils de Marie dit: ‹Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera ‹Ahmad›……Saint coran 61:6 J'enchaînai aussitôt sur le fait que ce nommé Ahmed était un autre nom de Mohammed (Ç) qui n'était autre que al-Muzzi. « Très drôle ! » s'exclama-t-elle, « Ces Egyptiens (musulmans) nous emmènent au cinéma, dans les dancings (nous les femmes chrétiennes) mais jamais nul d'entre eux ne nous a parlé de ce Consolateur (al-Muzzi) ». A travers cette discussion relative à Dieu Tout-Puissant, elle me fournit, juste avant que je ne quitte l'aéroport, les arguments de poids que je n'allais pas tarder à utiliser. Une explication détaillée à propos du "Consolateur de Jean 16:7 et de Ahmed ou Mohammed (Ç) du Saint Coran 61:6, sera introduite lors des explications des versets (ayât) en tête de chapitre.

CONFIRMATION BIBLIQUE

Il faut rappeler qu'au 6ème siècle de l'ère chrétienne, quand Mohammed (Ç) récitait les paroles divines qui étaient en permanence sur ses lèvres (14), le Coran n'était pas encore traduit. Il ignorait de ce fait qu'il confirmait par le prêche les prophéties de son prédécesseur Jésus (P).

(14).Mohammed (Ç) a accompli une autre prophétie. Voir "Ce que dit la Bible de Mohammed (Ç) de Ahmed Deedathttp://www.ahmed-deedat.co.za 

POUR LES SEULS ISRAELITES

«  Et quand Jésus fils de Marie dit: ‹Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah [envoyé] à vous,…. » (Coran, Sourate 61, verset 6)

JESUS AUX SEULS JUIFS

"Tels sont les douze que Jésus (P) envoya après leur avoir donné les recommandations suivantes "N'allez pas vers les païens (15) et n'entrez pas dans les villes des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël." Matthieu 10:5-6

(15). Païens, non-juifs
PAS POUR LES CHIENS
"Une femme cananéenne (16) qui venait de ces contrées lui cria. "Aie pitié de moi, Seigneur, fils de David. Ma fille est cruellement tourmentée par le Démon Il ne lui répondit pas un mot ses disciples s'approchèrent et lui demandèrent: Renvoie la car elle crie derrière nous". Il répondit : "je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui en disant : "Seigneur, viens à mon secours". Il répondit :"Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. (17) Matthieu 15:22-26
Il est à verser au crédit de ce prophète juif, le fait qu'il faisait ce qu'il disait (prêchait). Durant toute sa vie, il ne fit rien pour convertir les non juifs et parmi son entourage (les douze apôtres), il s'assura qu'ils étaient tous de sa "tribu", ce qui donna plus de crédibilité à la réalisation de la prophétie. "Quand le Fils de l'Homme (Jésus (P) se référait aux juifs) s'assoira sur son trône, vous (les disciples) vous vous asseyerez sur douze trônes pour juger les douze tribus d'Israël". Matthieu 19:28
(16.) Il s'agissait d'une femme grecque (Saint Marc 7:26).
(17.) Dans le sens de non-juifs.

CECI N'EST PAS UNE NOUVELLE RELIGION

"Donnant crédit (18) à ce qu'il y a entre mes mains de la Torah. Le Messie n'avait rien de conciliant pour les juifs, comme ses prédécesseurs Amos et Ezékiel ou Isaïe et Jérémie. Il avait un jugement sans équivoque à propos des juifs dont il condamnait le formalisme et les hypocrisies. Son approche nouvelle et son prêche militant ont créé certains doutes dans la hiérarchie religieuse. Les tenants des Saintes Ecritures et les Pharisiens (chefs religieux des sectes puritaines d'Israël) vinrent à lui maintes fois l'éprouver et vérifier sa bonne foi et son authenticité. Pour mettre fin à leur suspicion et confirmer qu'il n'était pas porteur d'une nouvelle religion aguicheuse, mais qu'il venait confirmer tous les enseignements qui l'avaient précédé, il dit: "Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes. Je suis venu, non pour abolir, mais pour accomplir. En vérité, je vous le dis, jusqu'à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui violera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le Royaume des Cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera appelé grand dans le Royaume des Cieux. Matthieu 5:17-19

Comparez les sept mots (en arabe) du verset « confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi » (Coran 61:6) avec les trois versets précédents de Matthieu. Vous vous apercevrez qu'il n'y a aucune discordance entre les textes bibliques et le Coran. Ils véhiculent avec concision, clarté et précision, le Message Divin. Le Père (19) de la Vérité choisissait ses prophètes et leur parlait avec une voix plus forte que le tonnerre Sayed Amir Alî, The Spirit of Islam (l'Esprit de l'Islam) Le Coran est venu confirmer, corriger et compléter la révélation divine et tout ce qui a été laissé entre des mains indignes: «Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah mais c'est la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, et l'exposé détaillé du Livre en quoi il n'y a pas de doute, venu du Seigneur de l'Univers.» (Coran S10 v37)

(18.) "La loi : le mot dans les textes arabes est Tourah (Héb. Torah)
(19.) "Père : L'usage du mot "Père en allusion à Dieu a été supprimé de l'Islam à cause de sa perversion par certains chrétiens.

LA BONNE NOUVELLE

"...Et apportant la bonne nouvelle de la venue après moi d'un Messager qui se prénommerait Ahmed. Je dois ici demander des excuses, mais je dois faire du mot à mot et de la sémantique en m’étendant sur le nom « Ahmed » à partir des traductions ou des interprétations anglaises de Abdullah Yusuf Ali. Mais avant de faire cela, permettez-moi de rendre hommage aux imprimeries du roi Fahd à Médine l'Illuminée (Arabie Saoudite) qui impriment des millions de Saints Corans traduits en plusieurs langues. La raison pour laquelle il est fait référence pour ces publications à Yusuf Alî est résumée dans les quelques lignes qui suivent: « Certains s'étaient aventurés dans le passé à traduire le Coran, mais leurs travaux furent très influencés par leurs carences, ce qui altérait l'œuvre. Afin de fournir des traductions exemptes de toute altération individuelle, un décret royal saoudien (n° 19888 du 16/0811400 AH) fut promulgué par les Gardiens des Deux Grandes Mosquées (Mekkah et Médine) par le Roi Fahd ibn Abdul Aziz qui, à l'époque, était Premier Ministre. La dernière traduction du Coran par le Professeur Abdullah Yusuf Alî fut choisie pour ses caractéristiques particulières, son style élégant, le choix des mots, qui reflétaient fidèlement le texte originel et l'ensemble des notes et des commentaires subtilement élaborés qui accompagnaient l'ensemble de la traduction". (*)

(*) (Ribaat : Pour le français nous vous conseillons la Traduction du Coran, par Mohammad Hamidoulah 2000/2001, qui respecte la transcription du nom d’Allah, le Dieu Unique, en plus d’être éloquent)
La Présidence des Recherches Islamiques (IFTA) Appel et Orientation Parmi les quelques six mille notes et traductions du Professeur Yusuf Alî, il n'en est que trois qui expliquent la prophétie de Jésus (P). La traduction suivante est l'une de ces trois, au regard de ce qu'allait être la vie de Mohammed (Ç). Note n° 54380 "Ahmed ou "Mohammed (Ç) est généralement une traduction du Grec « Periclytos ». Dans l'évangile de Jean14:16, 15:26 et 16:7, le mot « Consolateur », dans la version anglaise, est tiré du Grec « Paracletos » qui signifie « avocat » (celui qui est appelé/au secours de quelqu'un d'autre, d'un ami cher, au lieu de « Consolateur » ). Nos exégètes réfutent ce terme qui est en fait une déviance de Periclytos qui, lui, fut utilisé par Jésus (P) dans sa prophétie annonçant notre Saint Prophète Ahmed, ainsi nommé. Lorsque « Paraclete » est utilisé, il concerne le Saint Prophète Mohammed (Ç) qui fut « Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers. »  (Coran S21v107) et « …qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (Coran S9 v128). « Et lorsqu'Allah prit cet engagement des prophètes: ‹Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager vous viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.›… » (Coran S3 v81).
« …Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: ‹C'est là une magie manifeste ». Ainsi s'achevait le verset 6 (ayât) du chapitre 61 (Sourate). "Le prophète de l'Islam fut annoncé de plusieurs façons et lorsqu'il fut parmi les hommes, il leur donna plusieurs preuves évidentes. Toute sa vie fut un prodigieux miracle : il combattit et vaincu les inégalités. Sans rien apprendre des hommes, il fut d'une très grande sagesse. Il attendrit les âmes dures et réconforta les faibles qui en avaient besoin. Toutes ses paroles et tous ses actes portaient l'empreinte de Dieu, de ce que les sceptiques ont pu appeler sorcellerie, magie ou supercherie. Contrefaiseurs et jongleurs, non, non, c'est un cœur ardent et bouillonnant comme un grand four de pensées prodigieuses, non ce ne sont pas des tours de passe-passe. Thomas Carlyle, "Les Héros et le culte des héros, p. 88 Les prophéties accomplies furent appelées magie, tours de passe-passe et envoûtements. En fait, ce fut le facteur le plus solide de l'histoire de l'homme, L'ISLAM!

 

Chapitre 3

Mohammed (ç) le "Consolateur "

Pour les chercheurs et les exégètes sincères à la recherche de la Vérité, il est évident que Mohammed (Ç) est le Paraclete, le Consolateur promis, tantôt désigné aide, avocat ou conseiller, etc ... dans les prophéties de Jésus (P) selon l'Evangile de Saint Jean. Il y a des millions d'hommes et de femmes, telle notre dame de l'aéroport cairote (voir p. 18), qui sont privés de la vérité à cause de ce simple message. Hélas, nous ne pouvons que pleurer comme Jésus (P) sur notre total manque de discernement. "Alors, il dit à ses disciples la moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers." Matthieu 9:37

LE LANGUAGE DE JESUS

Dans le Saint Coran, Dieu Tout-Puissant a mis le nom « Ahmed » qui est un autre nom de Mohammed (Ç) dans la bouche de Jésus (P). Le chrétien porté sur la controverse, le contrefacteur de la Bible et l'ardent évangélisateur, en ont fait des gorges chaudes. Le missionnaire chrétien ne conteste d'ailleurs pas le fait que Jésus-Christ (P) avait annoncé la venue, après lui, d'un autre prophète. Cependant le nom "Ahmed qui lui était donné, lui paraissait loin de la vérité. Le nom le plus généralement admis par les chrétiens est le · « Consolateur ». Mais qu'importe, le consolateur ou quel qu'autre terme que ce fut sera admis, et par commodité ce terme sera conservé car c'est le plus usité dans "la Version du Roi Jacques, la plus répandue des traductions de la Bible. Demandez à vos adversaires et à vos contestataires si Jésus (P) parlait la langue anglaise? Tous les chrétiens vous diront, bien sûr, qu'il ne parlait pas cette langue et si vous voulez associer à votre interrogation un Arabe de confession chrétienne, et que vous lui demandiez pourquoi son Seigneur (Jésus Ç) utilisait le mot « al-Muzzi » (20), il vous répondra qu'il ne pouvait utiliser ce terme puisqu'il ne parlait pas la langue arabe. Est-ce que Jésus (P) a fait référence au nom de "Umthokozisi (le Consolateur en zoulou) ou "Trooster dont l'origine est dans la Bible africaner. La réponse est une fois de plus négative. Les chrétiens se targuent d'avoir complètement traduit la Sainte Bible en plusieurs centaines de langages et qu'ils auraient traduit dans plus de deux mille langues et dialectes le "Nouveau Testament dans lequel cette prophétie abonde. Ainsi, l'esprit fécond chrétien aurait inventé plus de deux mille noms en deux mille langues différentes pour un seul candidat « le Consolateur ».

(20). Je considère que vous connaissez les versets 16:7 de l'Evangile selon Saint-Jean.

PNEUMA : ESPRIT OU AME ?

Les pères de l'église chrétienne ont généré un malaise en traduisant, ce qu'en aucune façon ils n'avaient le droit de faire, les noms de Esaü en Jésus, Messiah en Christ, Cephas en Pierre, etc... La plus fidèle des interprétations ne pourra jamais recouvrir l'altération dans le Nouveau Testament du mot grec « Paracletos ». Demandez à n'importe quel chrétien lettré qui est « le Consolateur ». La réponse sera invariablement: "Il est le Saint- Esprit (Jean 14: 26); évidence partielle de ce verset 26 que nous allons examiner dans son intégralité. Mais auparavant, il faudra avertir les mentalités chrétiennes contre cette antinomie « Saint-Esprit ».

«Pneuma » est la racine grecque du mot « âme » . Il n'y a pas de mot spécifique dans les manuscrits grecs du Nouveau Testament pour faire la différence avec le mot « esprit », alors que les chrétiens s'enorgueillissent de cette différence dans leurs 24 000 manuscrits dont aucun n'est identique à l'autre. Les éditeurs de la "Version du Roi Jacques (VRJ) tantôt désignée "version autorisée (VA) ou Douay (Version Catholique Romane) de la Sainte Bible, donnent la préférence au terme « esprit » lorsqu'ils traduisent le mot grec « pneuma ». Les révisionnistes, partisans de la version catholique romane (VCR) (21) la plus récente des versions bibliques, font marche arrière et dénoncent les manuscrits précédents, surtout les plus anciens. Ils font référence aux trente-deux écoles supérieures relayées par les cinquante cultes affiliés qui auraient courageusement remplacé le mot « âme » par le mot « esprit ».

Désormais, dans les nouvelles versions, la seule référence est le Consolateur, le Saint-Esprit. Les champions du christianisme et les télé-évangélistes, vont obstinément se raccrocher au terme esprit largement utilisé précédemment. Jamais ils n'opteront pour les nouvelles versions, là est tellement plus alléchant et plus attractif pour soutenir le harcèlement favorisé par la version de Saint Jacques et la Version Catholique Romane de la Bible. Avec les transformations des mentalités, les versets suivants se liront avec la plus grande attention:

"Mais le Consolateur, le Saint-Esprit (22), que le Père enverra en mon nom, c'est lui qui vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que moi je vous ai dit. Jean 14:26

Il ne faut pas être féru de Bible pour voir que l'expression qui est le Saint-Esprit, est une altération qui devra être mise entre parenthèses ou entre guillemets tout comme le furent mes termes "ajoutés avec insistant". Malgré le fait que certains éditeurs de la Bible aient effacé des douzaines d'altérations de leurs prétentieuses "Versions Catholiques Romanes, ils ont conservé cette expression dissonante qui est en contradiction avec les prédictions de Jésus (P) à propos du Consolateur.

(21.) Pour plus de détails à propos de la V.C.R., consultez « La Bible est- elle la parole de Dieu »
(22.) Pour « Esprit » lire Prophète.

LE SAINT-ESPRIT ET LE SAINT-PROPHETE.

Il est à rappeler qu'aucun exégète de la Bible n'a pu égaler « Paracletos » de l'Evangile de Jean, version grecque de la Sainte Bible. Nous pouvons aujourd'hui dire, sans aucune hésitation, que si le Consolateur est le Saint-Esprit (ou l'âme sacrée), alors il est le Saint Prophète. En tant que musulmans et sans commettre de péché, nous reconnaissons que tous les Messagers de Dieu sont sacrés. Mais quand l'expression « Le Saint Prophète » est utilisée par les musulmans, elle est accentuée en seule référence au seul Saint Prophète Mohammed (Ç). Ainsi, en acceptant l'expression incongrue le Consolateur qui est le Saint-Esprit en tant que vérité biblique, cette prophétie sera adaptée malgré tout à Mohammed (Ç), sans liaison avec son sens exact. Le même Jean, qui serait l'auteur de l'Evangile qui porte son nom, aurait écrit trois autres Epîtres qui font partie du Nouveau Testament; étrangement, il fait usage de la même terminologie, le « Saint-Esprit » cour le « Saint Prophète ».

"Bien-aimés, ne vous fiez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits (pour savoir) s'ils sont de Dieu car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde". Jean 4:1 (Epîtres)

Vous constatez ici que le mot « esprit » est synonyme de prophète. Un esprit authentique est un prophète authentique comme un esprit faux ne peut être qu'un imposteur. Cependant, pour les chrétiens qui perçoivent le ressuscité, ainsi appelé, à travers leurs émotions, je leur recommanderai de consulter "La Version Autorisée de Saint-Jean de la Bible, et en particulier l'éditorial, les remarques et les commentaires des neuf membres du comité SCOFIELD. Quand ils ont rencontré le mot « esprit » dans le verset cité ci-dessus, ils auraient dû apporter une note pour le comparer au verset 7:15 qui confirme que les « faux esprits » sont de vrais imposteurs. Ainsi, selon Saint Jean, le Saint-Esprit serait le Saint Prophète qui serait Mohammed (Ç) le Messager de Dieu.

UNE PREUVE IRREFUTABLE.

Mais Saint Jean ne nous a pas laissé livrés à nous-mêmes, partagés entre la vérité et le mensonge. Il nous a laissé un moyen infaillible pour reconnaître le vrai prophète. Il a dit: "Reconnaissez à ceci l'esprit de Dieu tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu. Jean 4:2 (Epîtres) Dans le verset qui précède et conformément à l'interprétation de l'apôtre Jean, le mot « esprit » est bien synonyme de « prophète ». De même que « esprit de Dieu » voudrait dire le « prophète de Dieu », et chaque « esprit » voudrait dire chaque « prophète ». Vous avez le droit de savoir ce que le Saint Prophète Mohammed (Ç) a dit à propos de Jésus-Christ (P). Jésus-Christ (P) est nommé quelques vingt-cinq fois dans le Saint Coran et est honoré aux titres de: - Issa Ibnou Maryam (Jésus, fils de Marie) - An Nabi (Le Prophète) - As Salih (Le Vertueux) - Kalimatu Allah (La Parole d’Allah) - Ruhu Allah (l'Esprit d’Allah) - Massihou Allah (le Messie d’Allah) « (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent: ‹Ô Marie, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part: son nom sera ‹al-Masih› ‹Hissa› (Le Messie, Jésus), fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah›. » « Coran S3 v45 »   (23)

(23) Vous ne pouvez pas mieux faire qu'amener vos amis chrétiens à lire ce verset du Coran accompagné de ses commentaires

MOHAMMED (ç) EST "LAUTRE"

Dans l'évangile de Jean 14:26, le Consolateur ne pouvait être le « Saint-Esprit » car Jésus (P) avait déjà expliqué: « Et moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre consolateur qui soit éternellement avec vous » Jean 14:16 L'accent est mis ici sur le mot « un autre », quelqu'un de différent, non le même que le premier ou le précédent Consolateur. Dans ce cas, le mot chrétien est total dans son acception car l'orateur, Jésus-Christ (P) est le premier Consolateur. Ainsi, l'autre, celui qui suivra, ne pourra être que différent et sera soumis aux mêmes épreuves de faim, de soif, de fatigue, de tristesse et de mort. Mais ce Consolateur attendu qui devait rester avec vous pour l'éternité, ne le fut pas. Nul n'est éternel, Jésus (P) était mortel, tout comme le fut le Consolateur. Aucun descendant d'homme n'est immortel. « Toute âme goûtera la mort » (Saint Coran S3 v185)

VIVANT DANS LEUR LANGAGE

L'âme réellement ne meurt pas, mais quand elle se sépare du corps lors de la mort physique, elle goûte à la mort. Cependant, notre Consolateur était appelé à demeurer et à rester endurer avec nous à jamais. Tous les consolateurs ont à demeurer avec nous pour toujours. Dieu accorde à tous les prophètes Paix et Miséricorde. Ceci n'est pas une de mes nouvelles idées pour tenter de justifier l'irrationnel et je le dis avec conviction et avec le plus profond respect pour Jésus. Au chapitre 16 de l'Evangile de Luc, Jésus (P) nous rapporte l'histoire de l'homme riche et de l'homme pauvre. A la fin, les deux hommes se sont trouvés dans des situations extrêmes, l'un au Paradis, l'autre en Enfer. Le premier (le riche) avait sombré en enfer où il mijotait et implorait Abraham (le père des prophètes) d'envoyer Lazare, le mendiant, étancher sa soif. Mais, au titre de la dernière faveur, il implora Abraham d'envoyer le mendiant (Lazare) sur Terre pour mettre en garde ses frères contre leur condamnation imminente s'ils ne prenaient garde aux avertissements de Dieu "Et Abraham lui dit S'ils n'écoutent pas Moïse (P) et les Prophètes, ils ne se laisseront pas persuader, même si quelqu'un ressuscitait d'entre les morts". Luc 16:31 Jésus (P) arrivait plusieurs siècles après la disparition des prophètes d'Israël comme Jérémie, Joseph, Zacharie, etc... Quelques trente siècles après Moïse (P). Aujourd'hui, comme aux temps des Pharisiens, on peut entendre dire : "Moïse (P) et les prophètes sont toujours vivants et parmi nous, avec leur proche et leurs sermons religieux.

VOUS HORS DU TEMPS

S'il est vrai que le Consolateur était destiné aux disciples de Jésus (P) et non aux hommes six siècles plus tard: "Et moi je prierai le Père et  il vous donnera un autre consolateur qui soit éternellement avec vous". Jean 14:16 Aussi surprenant que cela puisse paraître, le chrétien ne voit aucune difficulté à justifier la réalisation des prophéties. "depuis le commencement du monde (24) et ce, même après plus d'un millénaire (25) qui a suivi le second sermon de Pierre aux juifs qui leur rappelait: "Moïse a dit Le Seigneur votre Dieu vous ressuscitera d'entre vos frères un prophète comme moi. Vous l'écouterez en tout ce qu'il vous dira". Deutéronome 3:22 Tous ces termes utilisés pour désigner le pronom « Vous » sont issus du Deutéronome, chapitre 18 (26), quand Moïse (P) réprimanda son peuple et non les juifs contemporains de Pierre, quelques trente siècles plus tard. Les auteurs des Evangiles ont fait appel aux mêmes termes compromettant, termes qu'ils ont mis dans la bouche de leur Seigneur pendant près de deux millénaires après que la prophétie fut accomplie: "Quand on vous persécutera dans cette ville, fuyez dans une autre. En vérité, je vous le dis, vous n'aurez point achevé (de parcourir les villes d'Israël) que le Fils de l'Homme viendra". Matthieu 10:23


(24) "Depuis le commencement du monde (Actes 3).
(25) Millénaire: mille ans.

(26) Cette prophétie fait référence au Saint Coran. Vous pouvez obtenir le livre « Ce que la Bible dit de Mohammed (Ç) » à l'IPCI. http://www.ahmed-deedat.co.za 

EN SCRUTANT LES NUAGES

Les premiers disciples du Messie ont fui désespérément les persécutions. Ils ont fui de ville en ville à travers Israël, scrutant chaque sombre nuage pour assister au retour de Jésus. Les missionnaires n'ont vu aucune anomalie dans le fait que leurs prophéties millénaires ne se sont jamais réalisées, Dieu Tout-Puissant ne les a pas laissés attendre, fusse le quart du temps, l'arrivée du « Paracletos » le Consolateur ou Ahmed qui est un autre nom du prophète loué. Laissons-leur l'occasion de prouver leur gratitude à Dieu, en acceptant ce dernier et ultime messager de Dieu : Mohammed (Ç).

LES CONDITIONS DU DEVENIR DU CONSOLATEUR.

Le consolateur n'est finalement pas le Saint-Esprit car sa venue n'est pas conforme à l'arrivée du Saint-Esprit annoncé dans la prophétie: "Cependant, je vous dis la vérité. Il est avantageux pour vous que je parte, car si je ne pars pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai". Jean 16:7 Si je ne pars pas, il ne viendra pas, mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. De nombreux exemples à propos du départ et de l'arrivée du Saint-Esprit avant la naissance et le départ du Messie, jalonnent la Sainte Bible. Accordez-vous une faveur et vérifiez vous-mêmes ces références.

AVANT JESUS-CHRIST

"...car il sera grand devant le Seigneur, il ne boira ni vin, ni boisson enivrante, il sera rempli de l'esprit Saint des le sein de sa mère" Luc 1:15 2 "

« Dès qu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein Elisabeth fut remplie d'Esprit Saint » Luc 1: 41 3

"Zacharie son père fut rempli d'Esprit Saint." Luc 1:67

APRES JESUS-CHRIST.

"Il avait été divinement averti par le Saint-Esprit qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Christ du Seigneur." Luc 2:26 5

"Et l'Esprit Saint descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe et il vint une voix du ciel : objet de mon affection." Luc 3:26

A partir des notes ci-dessus et après la naissance du Christ (p), Saint peut paraître admirable en tant que spécialiste du saint-esprit dans la bible." Il serait opportun de questionner les chrétiens, à savoir comment après la venue de la colombe, Jésus (p) aurait accompli les miracles si ce n'était avec l'aide du Saint Esprit. Laissons le maître nous le dire lui même. Quand il fut accusé par son propre peuple, les juifs œuvrés aux cotés de Belzébuth (maitre des diable) auquel il se serait ligué pour accomplir ses miracles, Jésus (p) leur aurait éloquemment demandé: "Comment Satan pouvait-il exorciser Satan ?" Les juifs conclurent que l'Esprit de Sainteté - l'Esprit de Dieu - n'était autre qu'un diable. C'était une trahison de la plus haute importance. Il leur donna un avertissement lugubre: "C'est pourquoi je vous dis tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonne". Matthieu 12:31 Ce « Saint-Esprit » n'est nul autre que celui que Matthieu lui-même a décrit dans les trois versets avant de faire référence à Dieu:

"Mais si c'est par l'esprit de Dieu que je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc parvenu jusqu’a vous." Matthieu 12:28

Comparons ces affirmations à un autre auteur de l'évangile (27) :

"Mais si c'est par le doigt de Dieu que moi je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc parvenu jusqu’a vous." Luc 11:20

Il ne faut certainement pas être un spécialiste de la Bible pour voir que les expressions « doigt de Dieu », « Esprit de Dieu » ou « Saint-Esprit » sont synonymes. Ainsi, le Saint- Esprit aurait aidé Jésus (P) dans son ministère, comme il aurait aidé les disciples du Christ dans leur prêche et leur mission de rédempteurs. S'il n'y a aucun doute pour vous dans les interventions du Saint-Esprit, lisez les lignes qui suivent:

(27) Reconsidérez les deux versets à leurs débuts et fins et vous ne pourrez plus dire qu'ils sont identiques. La réponse est dans "La Bible est-elle la parole de Dieu ?".

LA PROMESSE VAINE

"... Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie (les disciples de Jésus). Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit Recevez l'Esprit Saint". Jean 20:21-22 Ce ne fut certes pas une vaine promesse. Les disciples ont reçu le cadeau du Saint-Esprit, et s'il fut avec Jean le Baptiste, Elizabeth, Zacharie, Siméon, Jésus (Ç) et ses disciples, dès lors, dire : "Si je ne pars pas, le consolateur ne viendra pas " aura aucun sens. Ainsi, le consolateur n'est pas le Saint-Esprit! Le verset concerné par la discussion est celui de Jean 16:7. Je me souviens de l'émotion et de la joie que j'avais ressentie quand je mentionnais ces versets en langue arabe à la jeune dame égyptienne copte. Le bonheur devient immense dès lors que l'on expose les versets bibliques dans le langage d'origine d'un pays ou d'une région. Je l'ai fait en une douzaine de langues et de dialectes. Ne le ferez-vous pas en une ou deux langues pour le mieux être de l'Islam?

L'AFRIKANS, UN LANGAGE UNIQUE.

De toutes les langues que j’ai utilisées pour traduire les versets en question, j’ai pris un réel plaisir et tiré profit de l'Afrikans. C'est la langue d'une race souveraine en Afrique du Sud et c'est la plus jeune langue dans le monde. Elle est unique comme chaque langue. Cependant, l'Afrikans évolue dans son propre système éducatif et se trouve être la langue maternelle de plus de la moitié des musulmans qui habitent l'Afrique du Sud et qui firent amenés là en tant que prisonniers de guerre, transformés en esclaves par les chrétiens; c'était un concours de circonstances. Pour leur profit et votre information, je rappellerai le verset 16:7 de l'Evangile selon Saint Jean. "Maar ek sê juIle die waarheid dit is vir julle voordelig dat ek weggaan; want as ek Nie weggaan Nie, sal die Trooster (28) Nie na julle kom Nie maar as ek weggaan, sal ek hom na julle stuur. Johannes 16:7 Croyez-le ou non, l'utilisation de quatre négations (nie) par cette langue, pour prouver une affirmation, est géniale. Le départ de Jésus est condition suspensive unique à la venue du consolateur. Ce verset, dans cette langue, m'a ouvert bien des horizons en addition à la religion comme il en a fermé d'autres contre le fait que "le Consolateur est le Saint- Esprit (Jean 14:26).

(28) Trooster : remplacé maintenant par « voorspraak ». Voir page 59

LES DISCIPLES NE CONVIENNENT PLUS

Nous voici maintenant aux quatre versets de Saint Jean, les plus accessibles et les plus importants du chapitre seize, qui vont nous permettre d'élucider l'énigme du successeur de Jésus (P) pour qui l'Apôtre Jean a dit: "J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les comprendre maintenant."Jean 16:12 Plus tard, nous allons relier l'expression « beaucoup de choses » avec "vous guidera sur le chemin de la vérité du verset qui suit, quand nous, l'aborderons chapitre 4 (29). Examinons pour le moment l'expression « Vous ne pouvez pas les comprendre maintenant » qui est répétée de façon monotone à travers tout le Nouveau Testament. * "Il (Jésus) leur dit "Pourquoi avez-vous peur (les disciples), gens de peu de foi ?" Alors il se leva; menaça les vents et la mer et un grand calme se fit". Matthieu 8:26 * "Aussi Jésus étendit la main, le saisit et lui dit "Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?" Matthieu 14:31 *"Jésus s'en rendit compte et dit "Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, parce que vous n'avez pas pris de pain ?" Matthieu 16:8 * "Puis il leur dit "Où est votre foi ?" Saisis de crainte et d'admiration, ils se dirent les uns aux autres "Quel est donc celui-ci, car il commande même au vent et à l'eau et ils lui obéissent ?" Luc 8:25

Nous devons avoir présent à l'esprit le fait que ce n'est pas une accusation de la part de Jésus (P) à propos de l'indécision des juifs, mais uniquement un choix délibéré. Il s'abaissa jusqu'au niveau des élèves en bas âge pour que les choses soient claires à ses disciples, mais il fut obligé de se consumer dans la frustration. * "Et Jésus lui dit "Vous aussi, êtes-vous sans intelligence ?" Matthieu 15:1 Et quand il atteignit le point de non retour, il s'en prit à ses élus. * "Jésus répondit "Race incrédule et perverse, jusqu'à quand serai-je avec vous et vous supporterai-je ?" Luc 9:41

(29) Voir page 46.
(*) Les mises en exergue sont personnelles.

SA PROPRE FAMILLE LE PRENAIT POUR UN FOU

Si Jésus (P) avait été japonais au lieu d'être juif, il se serait avec joie fait hara-kiri (suicidé). Tristement, il fut le plus malheureux des messagers divins. Sa famille le désavoua : en effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui (Jean 7:5). En fait, ils le poussèrent dans ses derniers retranchements pour faire la preuve de sa folie. "A cette nouvelle, les gens de sa parenté vinrent pour se saisir de lui car ils disaient il a perdu le sens." Marc 3:21 Où étaient les proches et les amis de Jésus (P) qui se préoccupaient jadis de sa santé et de sa lucidité ? Laissons le révérend Jr Dummelow nous rappeler dans son commentaire en un volume unique de la Bible, page 726 à partir du verset 31, soit 10 versets après les versets précédents de Saint Marc: "ils apparurent comme mère et frères... Sa famille dit alors "Il est à côté de lui-même (il n'est pas lui-même, il est fou). Les écrivains dirent: "Il est possédé par le démon lui-même. Il n'est pas prouvé, du reste, que sa famille fut d'une façon ou d'une autre de connivence avec les écrivains (les érudits et les gens lettrés juifs) qui étaient convaincus du fait que son cerveau était dérangé et qu'il (Jésus (P)) nécessitait un internement.

(Ribaat : Ces pervers sont passé maitre dans la calomnie contre Jésus, en Vérité, Jésus (pais sur lui) est loin d’être ceux qu’ils décrivent dans leur tissu de mensonge nauséabonde, consultez l’Evangile de Barnabé pour faire un BON DANS LE TEMPS ET VOIR JESUS GRACE A SA LECTURE !!!

http://islammedia.free.fr/livres/35_evangile_de_Barnabe.pdf

http://islammedia.free.fr/Pages/barnabe.html

http://www.aimer-jesus.

com/evangile_barnabe_texte.php 

 

JESUS BANNI PAR SON PEUPLE 

Tel fut le verdict des proches de Jésus (P). Quelle fut la décision de son peuple, les juifs, après ses merveilleux prêches et ses miracles prodigieux ? L'un de ses disciples le dit avec beaucoup de tact: "Eile (la lumière) est venue chez les siens et les siens ne l’ont pas reçue. Jean 1:11 Puis les siens se moquèrent de lui, le méprisèrent et finirent par le rejeter pour avoir de bonnes raisons de le crucifier (30). Après plus de deux mille ans de persécutions et de pogroms chrétiens avec leur semblant d'affection et leur engouement pour eux comme pour sauver ou racheter leur conscience, les juifs en tant que peuple et en tant que nation, n'admettent toujours pas Jésus comme rédempteur, leur sauveur, leur seigneur, à cause d'un de leur jugement "car aucun juif ne pourra accepter un autre juif pour seigneur !" Il n'y a qu'en Islam que les juifs, les chrétiens et les musulmans peuvent s'entendre, croyant tous en ce que fut réellement Jésus (P), l'un des plus puissants messagers de Dieu et non Dieu lui-même ou son fils!

(Ribaat : l’Evangile de Barnabé vous confirmera que Jésus (paix sur lui) n’est pas « un dieu » ou « fils de dieu ». LA VERITE TERRASE TOUJOURS LE MENSONGE !

(30) Vous pouvez obtenir le livre "Crucifixion ou Cruci-fiction ?" auprès de IPCI.

SES DISCIPLES L'ABANDONNENT

Quelle fut la réponse des douze élus (apôtres) quand ils furent face à sa propre mère et à son propre frère (Marc 3:34). Laissons le Professeur Momcrie nous décrire avec ses mots inimitables la réponse des Apôtres. Ses plus proches disciples ne comprenaient pas ce qu'il faisait, pas plus qu'ils ne le comprenaient lui-même, lui demandant tantôt de faire descendre les flammes du Paradis ou de se déclarer Roi des juifs, de s'asseoir à sa droite et à sa gauche dans son royaume, de leur montrer Dieu ou de le rendre visible à leurs yeux d'humains, de se créer et de le créer et toute chose qui n'avait rien de compatible avec les desseins de Dieu. C'est ainsi qu'ils le traitèrent jusqu'à la fin. Alors ils l'abandonnèrent et s'enfuirent. Sayed Amir Ah, L'esprit de l'islam, p. 31. Il est regrettable que Jésus (P) n'ait pas eu la possibilité de choisir ses disciples. Ils l'ont abandonné comme d'aucuns ne l'avaient fait pour d'autres prophètes et ce ne fut guère la faute du Seigneur. Il pleura sa foi: "L'esprit est bien dispose, mais la chair (argile) est faible (Matthieu 26:41). Réellement, ce n'est pas de l'argile dont on peut faire un nouvel Adam. Le relais devait être passé au successeur, "l'Esprit de la Vérité, le Prophète de la Vérité, le Prophète de la Rectitude! "

(Ribaat : AllahouAkbar les victoires s’enchainent : l’Evangile de Barnabé proclame haut et fort, que les 11 Disciples rapproché aimée Jésus (paix sur lui) et que seul le 12ème Juda fut crucifié par ruse d’Allah, étant donner que Juda voulait la mort de Jésus, les 11 Disciples furent sauvés, conformément à la prière de Jésus avant son Départ au Ciel Vivant ! ECRASANTE VICTOIRE DE LA VERITE FACE A SON ENNEMI: LE MENSONGE INFERNAL!!!)

ESPRIT" ET " PROPHETE" SYNOMYMES

"Quand il sera venu, lui, l'esprit de vérité, il vous conduira dans toute la Vérité; car ses paroles ne viendront pas de lui-même, mais il parlera de tout ce qu'il aura entendu et vous annoncera les choses à venir." Jean 16:13 Il a été définitivement établi par Saint Jean, Epître 4:1, que bibliquement le mot « esprit » est synonyme de prophète. Ainsi « l'Esprit de la Vérité » serait « le Prophète de la Vérité », un prophète en qui la vérité serait personnifiée. Le parcours de sa vie fut honorable et il gagna ses titres (le digne de confiance), al-Amîn (l'honnête), l'homme d'honneur qui respectait tous ses engagements. Sa vie, sa personnalité, ses prêches, sont les preuves irréfutables de l'incarnation de la Vérité (al-Amîn), l'Esprit de Vérité.

 

Suite page suivante,

« Mohammed, le successeur naturel du Christ »

Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions

(2/2)

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche