DEPUIS JANVIER 2010 N.O.M 24 : « Washington DC, Symbolismes Satanique et Antique » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 16:56

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

N.O.M 24 :

«  Washington DC, Symbolismes Satanique et Antique »

Nouvel Ordre Mondial Taghout Injustice 

----------o LE NOUVEL ORDRE MONDIAL OU TAGHOUT MONDIAL o----------

La ville du Symbolisme Satanique et Mythologique Démasquée

Rapport d’un Internaute Investigateur Anti-Nouvel Ordre Mondial

Commentaire Ribaat 1433H / Avril 2012

 

WASHINGTON, Une capitale symbolique pour Aton

Annapolis, la capitale actuelle du Maryland, fut la première capitale des États-Unis en temps de paix après la reddition des Anglais, menés par Lord Cornwallis, au général George Washington à la bataille de Yorktown, en Virgine. C'est à cet endroit précis que Washington démissionna de sa position de commandant en chef de l'armée continentale, pensant ainsi mettre un terme à sa carrière au service du nouveau pays. Il était loin de se douter qu'il allait en devenir le premier président. Cependant, Annapolis ne resta pas longtemps la capitale du pays.

Une nouvelle capitale pour ATON. Le symbolisme n'est pas simplement "maçonnique" ou "sioniste", mais ATONIST et EGYPTIEN!

Le Maryland fit don d'une partie de son territoire au gouvernement fédéral pour qu'il en fasse la capitale que l'on connaît aujourd'hui, Washington DC, ainsi nommée parce que George Washington habitait juste en face, à Mount Vernon, de l'autre côté du Potomac, se développa rapidement et devint très vite le centre politique des États-Unis. The White House (la maison blanche) partage désormais le même nom que le nouveau gouvernement russe au centre de Moscou. Le nom vient de l'Egypte. La MAISON BLANCHE et la maison Rouge étaient les ministères qui officiaient pour la volonté du pharaon à la fin de la première dynastie. La deuxième plus importante construction de l'État en Égypte a été le Trésor. Il a été appelé " HETCH ", ce qui signifie " MAISON BLANCHE ".

-Maison-Blanche--Illuminati-USA.jpg

Quartier de la « Maison Blanche » Illuminati des Etats-Unis.

Les monuments de Washington ont été nommés en hommage des figures marquantes de l'histoire des États-Unis : Lincoln, Washington, Thomas Jefferson et Franklin D. Roosevelt. Les monuments à leur mémoire, et bien d'autres encore, sont situés le long du célèbre Mall, où l'on retrouve aussi les musées de la Smithsonian Institution, de renommée mondiale.

Le " MALL " est la pièce maîtresse de cette ville dessinée par l'ingénieur français Pierre-Charles L'Enfant et par le mathématicien afro-américain Benjamin Banneker. Quand L'Enfant fut éventuellement congédié, il revint à Banneker de réaliser ses plans et de créer l'une des villes les plus admirées au monde.

Washington, DC (District of Columbia) est la capitale fédérale des États-Unis. C'est Thomas Jefferson le 3e président des états Unis qui s'y installa pour la première fois. On y trouve la Maison Blanche, qui est la résidence officielle du Président, le Capitole, qui est le siège du Congrès (deux chambres, celle des Représentants et le Sénat) ainsi que le siège de la Cour Suprême. (Du Taghout)

Une des images les plus connu de Washington est sans doute la rotonde ouverte du Jefferson Memorial, qui est entourée de colonnes ioniques et surmontée d'un dôme. Ces colonnes protègent une statue de Jefferson (1743-1826), le troisième président américain.

Le Washington Monument est devenu l'un des symboles les plus reconnus de Washington. Il aura fallu près de 40 ans pour achever cet obélisque de marbre blanc juché sur une petite colline face à la Maison-Blanche, en plein milieu de cette esplanade que forme le Mall. Le Pentagone, qui est le quartier général de l'armée américaine, est situé juste de l'autre côté du Potomac à Arlington en Virginie. La bibliothèque « nationale » des États-Unis s'y trouve : c'est la bibliothèque du Congrès. (Des livres du Taghout)

Pentagone--Satanique-Washington-DC.jpg

Pentagramme du pentagone, Symbole Satanique

Pentagone-Satanique-Maison-Blanche.jpg

Pentagramme Satanique dans le quartier de la « Maison Blanche »          

Chouette-Capitol-Hill-idole-antique.jpg

La chouette du "Capitol Hill" idole païenne antique

Vues du ciel, certaines rues de Washington (District de Columbia) dessinent un pentagramme inversé dont une extrémité touche la Maison Blanche et on distingue un hibou dans les jardins derrière le capitole surplombant une pyramide formée par d'autres rues, ce qui abouti à diverses théories sur une intervention maçonnique et mettant en relation maçonnique et satanisme.

Le pentagramme s'inscrit dans l'architecture du Pentagone et du quartier de la Maison Blanche (White House) totalement supervisée par une faction Colombienne des Iluminati et de Pierre Charles L'Enfant (franc-maçon Français). La chouette / Hibou outre le symbole franc maçon qu'elle représente est aussi plus qu'autre chose un symbole non seulement illuminati mais surtout satanique.



Ribaat : Image et Texte sur la secte des adorateurs du hibou Moloch :

 

Bohemian-club-Secte-paien.JPG

 

Bohemian-Club-Secte-Hibou-Satanique.jpg

Image rare d’un journaliste américain qui a infiltrer ce genre de réunion nocturne paien. Dans une des ses Vidéos, un des adoraeurs de Moloch c’est très vite mit en colère quand le journaliste en question lui questionner sur cette pratique, il pouvait toujours courir pour avoir de ce paien un aveau qui dérange.

 Idole-Hibou-1-Dollard-Illuminati.jpg

Dans le Billet de 1 Dollar Illuminati, nous pouvons voir un petit Hibou incrusté dans un dessin symbolique à l’arrière plan du chiffre 1, Le Bohemian club n’est pas très loin !

Idole-MOLOCH-Capitole-Washington.jpg 

L’Idole HIBOU MOLOCH vu du ciel au US Capitol paien

patch-Moloch-Illuminati--Sur-EBAY-1.jpg

Un des Patchs en vente de la National Reconnaissance Office -NRO– USA Illuminati, Symbolisme de l’idole Moloch, ce groupe envoie des satellites pour l’espionnage.

BOHEMIAN-GROVE-OCCULTE.jpg 

DIVINITE-USA-MOLOCH-BOHEMIAN.jpg

 

Pour comprendre que sont les adorateurs du Hibou Moloch dans les rangs des idolâtres de Washington DC et ailleurs allié Illuminati Jésuite, voir le texte « Le Bohemian Club » dans la Catégorie de ce site -LES CHEFS JESUITES, LES ILLUMINATI ET SES ALLIES-

 

 


 

 

Washington-DC-Illuminati-SATELLITE-1.jpg

Ville de Washington DC. Tartan astrologique planétaire dans lequel chaque rue occupe un métrage précis, reflétant la durée de l’orbe de chaque planète. Le métrage du National Mall reflétant le déroulement du temps selon la course annuelle, la relation angulaire avec la travée centrale devient l’identificateur de la périodicité de l’orbe et chaque traverse de la travée centrale, une croisée. Décembre 2007 étant une croisée très importante, il est représenté par le plateau supérieur de la fontaine située entre les escaliers du Capitol, au sommet du triangle. (Un oiseau suspendu déployant ses ailes)

Washington-Monument-Satanique.jpg

L'obélisque de Washington, le "Washington Monument" donc, d'une hauteur de 555 pieds (ou 6660 pouces), s'enfonce sur une profondeur de 111 pieds et l'addition donne 555 + 111 = 666. (C’est le chiffre de Satan)

L'obélisque est un symbole phallique Egyptien, ensemençant le monde de principes de décomposition et de dissolution spirituelle depuis la vallée de la mort dans un pays dont l'Eternel avait extrait Son peuple tant les ténèbres y devenaient envahissantes.

Il existe des obelix de ce type en Egypte bien évidement, mais aussi dans plusieurs grandes villes de part le monde, notamment à Paris, au Vatican à Rome avec son obélisque au milieu d'une roue à huit rayons qui représente la matrice d'une femme.

Le président George Washington posa la première pierre de l’édifice au cours d’une cérémonie le 18 septembre 1793, habillé en costume maçonnique. Cette pierre se trouverait près de l’Old Supreme Court, dans un passage de l’United States Senate Gallery. En réalité, il n’est pas certain qu’elle soit la pierre originale : elle est gravée de symboles maçonniques et fut commandée en 1893.

Peu après la fin de la construction, le Capitole fut presque entièrement brûlé le 24 août 1814 par les Britanniques durant la guerre de 1812 : une averse orageuse permit l'extinction de l'incendie. Sa reconstruction débuta en 1815 et dura près de quatre années. Cette période de la première moitié du 19e siècle fut marquée par l’architecture américaine : Benjamin Latrobe (1764-1820), un ami de Thomas Jefferson, laissa son empreinte sur l’aménagement intérieur et l'aile Sud à partir de 1804, puis dans la reconstruction du bâtiment après son incendie ; Charles Bulfinch (1763-1844), son successeur entre 1818 et 1829, fut engagé par le président James Monroe pour édifier une rotonde surmontée d’un dôme au centre du bâtiment.

PERSEPHONE-idole-grec-enfers-Maison-Blanche.jpg

PERSEPHONE idole grec déesse de l’enfer accroché sur la « Maison Blanche »

En 1863, une imposante statue en bronze, "Freedom" Mesurant 5,94 mètres et pesant environ 6 800 kg fut placée au sommet du dôme. Elle représenterait PERSEPHONE la déesse grecque des enfers.

Perséphone est la fille de Zeus et de Déméter. Elle est d'abord connue sous le simple nom de Coré « la jeune fille », ou encore « la fille », par opposition à Déméter, « la mère ». Elle est assimilée à Proserpine dans la mythologie romaine.

Perséphone semble avoir accepté son rôle de reine des Morts, car dans (LA MYTHOLOGIE : INVENTION D’HISTOIRES), elle agit toujours en accord avec son époux. Elle se montre même dure et inflexible. Toutefois, certains auteurs ne la reconnaissent pas comme la fille de Déméter, mais comme celle du Styx, et selon eux Perséphone est depuis toujours la déesse des Enfers. Elle passe aussi pour la mère de Zagreus, conçu avec Zeus métamorphosé en SERPENT.

Perséphone est une des principales divinités chtoniennes des Grecs. Son histoire est contée notamment dans l'Hymne homérique à Déméter. Selon le mythe. Perséphone est d'une rare beauté, et sa mère Déméter l'élève en secret en Sicile, son île favorite, où la jeune fille est en sécurité. Dans les bois d'Enna, Perséphone se divertit en compagnie des Océanides. Un jour, alors qu'elles sont occupées à cueillir des fleurs, Perséphone s'écarte du groupe, pour cueillir un narcisse. Là elle est remarquée par le puissant Hadès, son oncle, qui souhaite en faire sa reine. Il enlève la jeune fille qui d'un cri alerte sa mère mais celle-ci arrive trop tard. La scène se serait déroulée près du lac de Pergusa, en Sicile. Personne n'ayant rien vu, Déméter partira à la recherche de sa fille unique pendant neuf jours et neufs nuits avant de déclarer : « La Terre sera affamée tant que je n'aurai pas retrouvé ma fille. » Le soleil décidera alors de révéler à Déméter que c'est Hadès qui a enlevé sa fille. La déesse ira aux Enfers la chercher mais Hadès refusera de la rendre. L'affaire est portée devant Zeus.

Zeus n'est pas capable de prendre une décision car il ne veut pas froisser Déméter ni son frère, Hadès. Constatant que Coré (Perséphone) a mangé six pépins de grenades, le fruit des morts, Zeus décide que Coré doit rester aux Enfers. Cependant il décide d'un compromis. La jeune fille passera en tant que Perséphone six mois aux Enfers aux côtés de son époux qu'elle finit par apprécier et aimer. Les six autres mois de l'année, elle retournera sur Terre en tant que Coré aider sa mère pour le printemps et l'été. Ainsi la période automnale et hivernale est la période où Perséphone vit aux côtés de son époux.

 


Ribaat : Pour comprendre la mythologie antique des Sumériens, Babyloniens, Egyptiens, Grecs, Romains leur agonies, et bien d’autre sujet, voir l’excellent Ouvrage de 864 pages du musulman Nasr E. BOUTAMMINA de Mulhouse, en libre achat. « LES CONTES DES MILLE ET UN MYTHES »

 


 

LE CALENDRIER DES CYCLES

Dans son ouvrage "Bouleversements Climatiques, le cycle révélé - De l'Atlantide au 21e siècle", Claude chatillon nous révèle des découvertes inédites stupéfiantes dans Washington. Un des chapitres les plus édifiants concerne un monument qui fut réalisé sous la tutelle de George Washington. Utilisant la notation astrologique de représentation du temps, il a supervisé la réalisation dans le port de New York d'une représentation de notre système solaire, s'étendant sur plus de 200 kilomètres carrés et comprenant l'ensemble des planètes, incluant Uranus, Neptune et Pluton, pourtant réputées inconnues à cette époque.

Washington, comme beaucoup d'autres, savait que les évènements climatiques qui prendraient place à la fin du millénaire posséderaient un impact important sur les hommes d'alors. Mais par-dessus tout, Washington savait que l'Emporium serait partout et qu'ils feraient tous les efforts requis pour assurer le secret du secret. Il connaissait bien les efforts entrepris au cours de l'histoire pour cacher ce savoir derrière des couronnes et des soutanes et finir par transformer des prédictions rigoureuses de climat excessif à venir, en prophéties de cirques. Motus apparent de George Washington: Plus les lettres sont grosses, moins le message a de chance d'être effacé. Et ce message est simplement gigantesque.

Washington-DC-Illuminati-SATELLITE-2.jpg

Lorsque l'urbaniste français Pierre Charles L'Enfant vit le site sur lequel il allait graver la « Federal city » qui allait devenir Washington, ses mots furent « Un piédestal en attente d'un monument ». La ville de Washington possède une configuration étoilée particulière. Tout comme certaines villes d'Europe aux origines très anciennes, les rues de la vieille cité de Washington se croisent pratiquement toutes à des angles de 48° ou 132°. Dès que la compréhension des mécanismes et symboliques de ces angles est acquise, il devient vite évident qu'une seconde trame de symboles s'ajuste étroitement avec les premiers pour définir un second niveau d'information, possédant ses propres attributs.

Pierre Charles L'Enfant refusa de déposer ses plans, prétendant qu'il les possédait dans sa tête. Pour cette raison et en dépit du fait qu'il avait été l'architecte de la ville, il ne put participer à l'appel d'offres d'un Capitol, qui changea bien souvent d'apparence.

Washington-DC-Illuminati-SATELLITE--3.jpg

Le périmètre bordé par le Capitol, la Maison Blanche et le Jefferson Memorial forme ce qui est appelé "National Mall". Ce périmètre possède la forme d'un triangle isocèle, dont la base, située entre la fontaine de l'entrée de la Maison Blanche et le monument commémoratif de Jefferson, mesure précisément 1776 mètres.

Pour cibler l'intelligence de cette découverte, il convient de dire que cette date possède une valeur historique particulière puisqu'elle est l'année à laquelle les États-Unis déclarèrent leur indépendance de l'Empire Britannique. Ce triangle, dont la base est de 1776 mètres et les côtés mesurent 2310 mètres de long, est surmonté d'une grande esplanade circulaire et du Capitol.

Obelisque-paien-Washington-DC-Illuminati.jpg

Tout comme la pyramide apparaissant sur le dollar américain et surmonté de « l'Oeil qui voit tout », une influence à la réputation maçonnique, elle possède le même rapport hauteur largeur de 0,76. Similairement, les avenues et trottoirs aussi. Dans la mesure où la ligne 1776 était utilisée comme référence temporelle, le monument George Washington, qui fut élevé à la mémoire du premier président des États-Unis, se retrouvait à 133 mètres. La clé venait d'être découverte.

Washington-DC-Illuminati-Decrypte-Claud-chatillon.jpg

 

Washington-DC--Symbole-Kabbale-et-Templier-1.jpg

Washington DC, Symbole de la Kabbale satanique et Templier paien

En dépit des multiples spéculations à cet effet, tout indique que l'intention d'origine de Pierre Charles L'enfant l'urbaniste, était de deux ordres.

Le premier, reconstruire un sephirot à l'intérieur même du design de la ville et de terminer la route sur les tables de loi, tel qu'elles apparaissaient dans le sephirot. Outil d'initié, le sephirot est une charte divinatoire nous provenant à travers la cabale juive.

Deuxièmement, la représentation particulière du sephirot dont les branches sont étirées, laisse place à une seconde représentation intégrée à la première. La croix de L'Ordre des Templiers, dont le Capitol trône en plein centre.


 


Ribaat : Pour comprendre le symbolisme luciférien de la Kabbale juif, et les Templiers païens voir les Articles ci-dessous :

 

« LES TEMPLIERS »

 « L’ETAT D’ISRAEL RAPPORT 2: « La Kabbale Branche Esotérique Juif »

Dans la Catégorie de ce site -LES CHEFS JESUITES, LES ILLUMINATI ET SES ALLIES-

 


 

Washington-DC--Symbole-Kabbale-et-Templier-2.jpg

Le travail de L'Enfant ne fut jamais complété de son vivant. Des plans d'origines retrouvés au début du siècle dernier, permirent de terminer ses travaux, mais cette croix fut laissée inachevée. Mais l'intention originale de L'Enfant, n'en fut pas moins détournée puisque le sephirot n'a plus rien d'un sephirot.

Washington-DC--animal-mythologique.jpg

Un animal mythique ressemblant à un griffon. Tête regardant à gauche, tenant dans sa main droite un bébé d'aspect humain surmonté d'une tête ayant l'aspect de celle d'un crocodile, dans une arborescence électrique, tenant dans sa bouche un visage humain. Le griffon tient dans sa main gauche un animal d'aspect reptilien qui possède un chapeau d'apparence curieuse, qui semble projeter quelque chose à l'arrière de la tête du bébé humain. Le tout s'étend sur une superficie de sept kilomètres sur 7, et est situé en plein cœur de Washington DC.


 

Ribaat : L’Horreur Mythologique Satanique continue, 

 Washington-DC-Sphinx-antique.jpg 

A Gauche l’Entrée de la Grand Loge Maçonnique de Washington DC, à droite deux Sphinx de l’Egypte Antique.

George-Washington-Baphomet.jpg

Le Franc-maçon George Washington et Baphomet Satanique, qui se ressemble s’assemble !

 

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche