DEPUIS JANVIER 2010 N.O.M 37 : « Franc-maçonnerie, Sectes et Témoins de Jéhovah (2/4)» - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 00:32

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

N.O.M 37 :

« Franc-maçonnerie, Sectes et Témoins de Jéhovah (2/4)»

Nouvel Ordre Mondial Taghout Injustice 

----------o LE NOUVEL ORDRE MONDIAL OU TAGHOUT MONDIAL o----------

LIVRE 11

PARTIE 2 SUR 4

 

f) Méthodes de Satan utilisés par les évangélistes 

Rapport d’un Frère

En 1992, une guerre civile a ravagé l’Algérie. Connaissant le réflexe pavlovien des médias occidentaux face à l’Islam, le pouvoir algérien a alors, pour expliquer les raisons de cette guerre, agité l’épouvantail de l’islamisme ; ainsi, il a pu recevoir l’assentiment de l’Occident à sa politique de répression. Les médias français qui ont mordu à l’hameçon ont imputé les tueries quotidiennes au seul fait des islamistes ; par contre, le régime corrompu et totalitaire, l’injustice sociale (la hogra), l’abus de pouvoir, le chômage, la répression et la frustration étaient vaguement mentionnés voire occultés [1].  

Plusieurs années sont passées, des milliers de morts et de disparus, des blessures profondes et un peuple marqué à vie. Aujourd’hui l’Algérie, la Nedjma de Kateb Yacine, est une Algérie fragile, épuisée et en pleine convalescence.

 L’opium et le bâton  

Profitant de cette vulnérabilité, des prédicateurs évangélistes ciblant les peuples musulmans jettent leur dévolu sur l’Algérie.

Il ne s’agit pas ici de remettre en question le principe la liberté du choix de la religion, mais de dénoncer des méthodes agressives et haineuses vis à vis d’une religion dont les portées sont stratégiques, économiques et politiques.

Cette stratégie d’évangélisation est perçue en dehors du clergé catholique et sans aucun lien avec ce dernier. Ces dernières années, l’église catholique s’est engagée loin de tout prosélytisme dans une démarche de rencontre fraternelle et respectueuse envers les musulmans. Elle appelle au dialogue interreligieux et considère les échanges comme un enrichissement de la connaissance et un approfondissement de sa propre foi.

L’évangélisation de l’Algérie fait partie d’une stratégie mondiale d’obédience néo-protestante américaine. Elle entre dans le cadre d’une croisade menée par les fondamentalistes évangélistes, les néo conservateurs et certains sionistes contre l’Islam [2].

En Algérie, les évangélistes investissent le terrain de l’humanitaire et choisissent leurs cibles parmi les personnes les plus démunies ; des personnes se convertissant au christianisme contre une somme d’argent (2000 DA l’équivalent de 20 euros) (Ribaat : Une âme vaut-elle 20 euro ? par Allah, elle n’a pas de valeur, est ils se disent croyant, plutôt, des mécréants), des promesses de soins médicaux ou de visas pour l’étranger : les chancelleries européennes accordent plus facilement des visas d’entrée à l’espace Schengen à tout demandeur algérien qui se proclame comme chrétien « persécuté », alors que ce précieux sésame est du domaine de l’utopie pour le citoyen lambda. Plus de 74% des personnes allant à la messe le font essentiellement pour profiter des aides financières des missionnaires [3].

L’une des actions récentes de l’église protestante à Constantine a visé des lycéens ; elle leur a proposé un soutien scolaire gratuit. En plus des cours proposés, les élèves ont reçu des CD, des livres et d’autres documents de propagande évangéliste [4] ; ce même scénario rôdé s’est répété cet été à Tiaret et dans d’autres villes. Le Quotidien d’Oran a évoqué cette affaire, dans la rubrique fait diverse, avec une telle prudence et appréhension au point où les lecteurs n’ont rien compris au langage alambiqué du pigiste et à la signification de son article.

Les VRP du christianisme utilisent tous les moyens de communication pour transmettre leur message : radios, télévisions par satellite, livres, cassettes vidéo et audio, des traductions de la bible... [5].

Les méthodes d’évangélisation se sont modernisés sous la houlette des grandes boîtes de communication américaines et les échecs du passé ont été savamment analysés et exploités.

Les missionnaires utilisent une rhétorique avec un langage emprunté à la culture musulmane dans le but de tromper l’adversaire sur leur nature. Leur démarche est insidieuse et évite l’attaque frontale avec l’Islam ; ils avancent cachés pour pratiquer la stratégie du caméléon afin de mieux phagocyter leurs victimes [6].

Cette christianisation n’est animée d’aucun sentiment religieux sincère. Son but est de créer des foyers de discorde au sein d’un même peuple afin de déstabiliser et d’affaiblir le pays pour le dominer facilement.

Le tyran américain suit avec attention l’évolution de ce phénomène, l’encourage, le finance et le protège.

Dernièrement le Congrès américain a donné sa satisfaction à l’autisme adopté par le pouvoir algérien dans le dossier de l’évangélisation.

En effet, les autorités algériennes apostat restent muettes face à ce phénomène. Cette réaction est révélatrice et montre bien la peur que ces derniers éprouvent face à d’éventuelles représailles de l’administration américaine.

La crainte de subir le même sort que Saddam Hussein ou de rejoindre l’« axe du mal » pousse tous les pouvoirs arabes despote à fermer les yeux sur cette guerre idéologique.

Diviser pour mieux régner

En Algérie, les missionnaires jouent la carte du régionalisme, un vieil héritage du colonialisme français. Ils concentrent leurs efforts sur les Kabyles et les touaregs (berbères du sud) tout en étant actifs dans le reste du pays.

Le kabyle, l’homme libre et rebelle de la montagne, a toujours refusé la soumission. Aujourd’hui, il s’oppose au régime répressif et réclame haut et fort une justice sociale et une vie meilleure dans le respect mutuel.

Malheureusement, les ennemis des peuples, les prédateurs, amateurs des eaux troubles, trouvèrent leur terrain de prédilection en l’Algérie.

La Kabylie est devenue une carte maîtresse entre les mains de ces rapaces qui veulent transformer cette région en une épée de Damoclès et l’utiliser comme moyen de chantage pour amener l’Algérie à plus de docilité et de servilité.

L’Amérique d’aujourd’hui, avec ses composantes fondamentalistes chrétiennes et ultra sioniste, est arrogante et haineuse ; elle cherche des terrains propices pour asseoir sa domination ; la religion pour ces VRP de la terreur n’est qu’un moyen comme un autre pour asservir les peuples, les exploiter et les piller.

Illustration : WartArt

Note :

[1] Françalgérie : Crimes et mensonges d’états

Histoire secrète, de la guerre d’indépendance à la « troisième guerre » d’Algérie

Lounis Aggoun et Jean-Baptiste Rivoire

Editions La Découverte 2004

[2] L’Axe de la guerre des civilisations - Sommet historique pour sceller l’Alliance des guerriers de Dieu par le Réseau Voltaire (17 octobre 2003)

[3] Alger (AP), 15 mai 2004

[4] Quotidien Algérien le Jeune Indépendant, 16 août 2004

[5] Quotidien Algérien El Watan, 26 juillet 2004

[6] Quotidien Algérien El Watan, 27 juillet 2004

Les faux-prophètes qui viendront après la venu du dernier Prophète Mohammed (saw)

Ribaat 1434H / Avril 2013

Le Prophète Jésus (paix sur lui) a prophétisé qu’ils y auraient plusieurs faux-prophètes, après la mission du dernier Prophète Mohammed (paix et bénédictin de Allah sur lui) :

Citation

Chapitre 97 de l'évangile de Barnabé

Moi, qui suis indigne de délacer ses chaussures, j'ai eu la grâce et la miséricorde de Dieu de le voir ! «Le pontife, le gouverneur et le roi répondirent alors : «Ne t'inquiète pas Jésus, saint de Dieu : ce conflit ne se produira plus de notre temps. Nous écrirons en effet au sacré sénat romain, et par décret impérial, personne ne t'appellera plus Dieu ou fils de Dieu».
Jésus dit alors : «Vos paroles ne me consolent pas, car les ténèbres viendront d'où vous espérez la lumière. Ma consolation se trouve dans la venue du Messager de Dieu qui détruira toute idée fausse en ce qui me concerne ".
"Sa foi se diffusera et s'emparera du monde entier, car c'est ce que Dieu a promis à Abraham, notre père. Ce qui me console, c'est que sa foi n'aura pas de fin, mais que Dieu la conservera intacte". Le pontife reprit : «D'autres prophètes viendront-ils après le messager de Dieu ?» Jésus répondit : "Après lui, il ne viendra pas de vrais prophètes envoyés par Dieu, mais il viendra une quantité de faux prophètes, et cela me cause de la peine, car c'est Satan qui les suscitera par un juste jugement de Dieu et ils se couvriront du prétexte de mon Evangile ». Hérode dit : «Comment est-ce par un juste jugement de Dieu que viendront de tels impies ? ». Jésus répondit : "Il est juste que celui qui ne veut pas croire à la vérité pour son salut, croie au mensonge pour sa damnation : aussi je vous le dis, le monde a toujours méprisé les vrais prophètes et aimé les faux, comme on peut le voir au temps de Michée et de Jérémie. Car chacun aime son semblable».
Le pontife dit alors : «Comment s'appellera le Messie ? Et quel signe prouvera sa venue ?». Jésus répondit : «Le nom du Messie est Admirable, car Dieu lui-même le lui donna quand il eut créé son âme et qu'il l'eut placé dans une splendeur céleste. Il dit : «Attends, Muhammad par amour pour toi je veux créer le paradis, le monde et une grande multitude de créatures dont je te fais présent. Aussi celui qui te bénira sera béni et celui qui te maudira sera maudit ! Quand je t'enverrai dans le monde, je t'enverrai comme mon messager de salut. Ta parole sera si vraie que le ciel et la terre passeront mais que ta foi ne manquera jamais !» Muhammad est son nom béni ». Alors les gens élevèrent la voix et dirent :
"O Dieu, envoie-nous ton messager ! O Muhammad, viens vite pour le salut du monde !"

Fin citation

Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah), à dit dans un Hadith:

« Chaque prophète a été envoyé exclusivement à sa nation, tandis que j’ai été envoyé à toute l’humanité. » (Sahih al-Boukhari)

Que dit le Prophète Jésus (paix sur lui) précédemment : « Jésus répondit : "Après lui, il ne viendra pas de vrais prophètes envoyés par Dieu, mais il viendra une quantité de faux prophètes… »

Et bien en voici deux Décryptés sur les faux-prophètes ayant établies des faux-évangiles : Joseph Smith des Mormons et William Miller des Témoins de Jehovas pour ne citer qu’eux :


Les Mormons de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Ribaat 1433H-1434H / Septembre 2012 / Avril 2013

a) Histoire de la secte

L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, ou mormonisme, est une Église chrétienne restaurationniste née dans l'État de New York, aux États-Unis, en 1830 et dont le siège mondial se trouve à Salt Lake City dans l'Utah. Elle revendique 14 millions de membres 1, dont 36 000 en France métropolitaine et 22 000 en France d'outre-mer.

Joseph Smith, fils (23 décembre 1805 - 27 juin 1844) est le fondateur du Mormonisme. C'est une personnalité de la vie religieuse et politique des États-Unis dans les années 1830 et 1840.

À partir de 1820, à 14 ans, il aurait été témoin d'une série de manifestations spirituelles, telle que la Première Vision (1). En 1830, Joseph Smith publie le Livre de Mormon (2), qu'il affirme être la traduction d'un récit ancien gravé sur des plaques d'or qu'un ange lui aurait confiées. La même année, il fonde l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours qui, selon lui, serait le rétablissement de l'Église originelle de Jésus-Christ et dont il devient le premier président.

De nombreux nouveaux convertis le considèrent comme un « prophète de Dieu ». Ceux-ci, venant des États-Unis, du Canada et d'Europe, se rassemblent à Kirtland (Ohio) et ensuite au Missouri.

Outre l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, une quinzaine de micro-mouvements issus du mormonisme se réclament de ses doctrines.

Première Vision de Joseph Smith.

Les membres de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours croient que leur Église a été rétablie par Jésus de Nazareth lui-même, par l'intermédiaire du « prophète » Joseph Smith, et qu'elle a été organisée comme l'Église primitive, celle du Nouveau Testament, après une période de 18 siècles de changements et de pertes appelée la Grande apostasie.

Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ

Selon ses dires, Joseph Smith, alors âgé de 14 ans, aurait prié dans un bosquet près de chez lui en 1820, pour savoir à quelle Église il devait se joindre. Il raconte que deux personnages lui apparurent (Première Vision) : Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ. Il ajoute que Jésus-Christ lui déclara alors que la vraie Église avait été transformée et perdue par les hommes, et que, s'il restait fidèle, il serait plus tard celui par qui elle serait rétablie.

Moroni

Joseph Smith affirme que trois ans plus tard, en septembre 1823, il reçut « la visite d'un ancien prophète nommé Moroni » qui lui révéla l'emplacement de saintes Écritures (colline de Cumorah), écrites en égyptien réformé sur des plaques métalliques et aujourd'hui parues sous le titre de Livre de Mormon. Selon Joseph Smith, ces écrits étaient l'œuvre de prophètes d'origine juive ayant vécu sur le continent américain entre 600 ans av. J.-C. et 420 ap. J.-C.(3)

Pierre, Jacques et Jean

Joseph Smith raconte également que son secrétaire Oliver Cowdery et lui-même, travaillant en 1829 à la traduction du Livre de Mormon, y lurent le récit de la visite du Messie aux habitants de l'Amérique ancienne et ses enseignements sur le baptême. Selon leur récit, le 15 mai, ils allèrent prier sur les bords de la rivière Susquehanna, près de la maison de Joseph, à Harmony. Ils racontent qu'un être céleste leur apparut, « se présentant comme étant Jean-Baptiste » ; que ce personnage leur conféra la prêtrise d'Aaron et leur commanda de se baptiser et de s'ordonner mutuellement. Ils racontent que plus tard dans le mois, « les apôtres d'autrefois Pierre, Jacques et Jean » leur apparurent aussi et leur conférèrent la prêtrise de Melchisédek et les ordonnèrent apôtres.

Moïse, Élias et Élie

Le 27 mars 1836, Joseph Smith consacra le temple de Kirtland. Joseph Smith raconte qu’une semaine plus tard, le 3 avril 1836, Jésus-Christ apparut à lui et à Oliver Cowdery dans le temple, en déclarant : « J'ai accepté cette maison, et mon nom sera ici ; et je me manifesterai avec miséricorde à mon peuple dans cette maison » (Doctrine et Alliances 110:7). Il ajoute que trois messagers de l’époque de l'Ancien Testament, Moïse, Élias et Élie, apparurent également et rétablirent des clés et l'autorité de la prêtrise qui avaient été perdues depuis longtemps sur la terre. Toujours selon Joseph Smith, l'autorité de rassembler Israël des extrémités de la terre et de sceller ensemble les familles pour le temps et toute l'éternité furent rétablies (Doctrine et Alliances 110:11-16).

Livre de Mormon

Le Livre de Mormon est un ouvrage publié en 1830 et présenté par Joseph Smith comme la traduction de plaques trouvées selon lui dans la Colline de Cumorah dont l'endroit lui aurait été indiqué par l'ange Moroni. Le livre relaterait, de 600 ans avant Jésus-Christ à 421 ans après Jésus-Christ, 1000 ans de l'histoire de Léhi, prophète d'origine juive, fuyant par la mer avec sa famille juste avant la destruction de Jérusalem, et de sa descendance, les Néphites et les Lamanites, peuples de l'Amérique ancienne, avec pour point culminant, la visite que Jésus-Christ aurait rendue au peuple néphite trois jours après « sa soit disant crucifixion ». L’ouvrage tire son nom d’un de ses personnages, Mormon, qui aurait vécu de 311 à 385 environ après Jésus-Christ. Ce dernier aurait rassemblé les annales de ses prédécesseurs pour en faire une compilation religieuse et historique. C'est en référence à cette compilation que sont utilisés les termes « mormon » et « mormonisme ».

Joseph Smith affirme avoir traduit ce document à l'aide de l'ourim et thoummim. Selon lui, il s'agissait d'instruments qui étaient en usage parmi les prophètes de l'Ancien Testament (se référant à Esdras 2:63) et qui se trouvaient avec les plaques. L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours considère l’ouvrage comme historiquement authentique et affirme qu’il est possible d’obtenir le témoignage de la véracité du Livre de Mormon au travers de la prière. Ce livre constitue pour les mormons la « clef de voûte de [leur] religion ».

Les historiens rejettent les aspects surnaturels du récit de Joseph Smith et estiment que celui-ci a rédigé le livre lui-même, seul ou avec l’aide d’associés plus instruits, en se servant vraisemblablement d’autres ouvrages. Ils rejettent la véracité historique du Livre de Mormon en soulignant les incohérences anachroniques du récit.

Point de vue sur Jésus-Christ

Les saints des derniers jours affirment que Jésus-Christ est le Premier-né du Père en esprit et le Fils unique du Père dans la chair. Qu'il est l'« Oint » (Christ en grec, Messie en hébreu). Qu'il est le Dieu de l'Ancien Testament, à savoir Jéhovah, préordonné à ce grand appel avant la création du monde. Qu'il a, sous la direction du Père, créé la terre et tout ce qui s'y trouve. Qu'il est né de Marie à Bethlehem, qu'il a mené une vie sans péché et accompli l'Expiation parfaite des péchés de toute l'humanité en versant son sang et en donnant sa vie sur la croix. Qu'il est ressuscité des morts, garantissant ainsi la résurrection finale de toute l'humanité. Que par son expiation et sa résurrection, ceux qui se repentent de leurs péchés et obéissent aux commandements de Dieu peuvent vivre éternellement avec lui et avec le Père. Qu'il est l'être le plus important qui soit venu au monde, que sa vie est l'exemple parfait de la façon dont l'humanité doit vivre. Que toutes les prières, bénédictions et sacrements de la prêtrise doivent se faire en son nom. Qu'il est le Créateur, le Sauveur et le Dieu de toute la terre, qu'il reviendra avec puissance et gloire régner sur la terre pendant le millénium et qu'au dernier jour, il jugera toute l'humanité. (4)

Source : http://fr.wikipedia.org/

 


 

Note Ribaat :

(1) « Première Vision » : 18ème siècle, Joseph Smith n’est pas le seul faux prophète à avoir déclaré avoir eu une vision ou une visite, il en va de même pour Aleister Crowley père du Satanisme Idolâtre et pour Claude Vorilhon dit Raël  l’adorateur des extra-terrestres ou djinn démoniaque du mouvement Raélien, au 19ème siècle. Tous d’eux ont prétendues révéler des écrits ou un livre (feuilles de choux serait plus descriptif) par l’intermédiaire de visiteur très certainement des djinns démoniaque, ou qu’ils aient tout inventé.

Allah Le Bien Informé dit :

« Quand les meneurs désavoueront les suiveurs à la vue du châtiment, les liens entre eux seront bien brisés ! Et les suiveurs diront : "Ah ! Si un retour nous était possible ! Alors nous les désavouerions comme ils nous ont désavoués" - Ainsi Allah leur montrera leurs actions; source de remords pour eux; mais ils ne pourront pas sortir du Feu. » Coran : S 2  V 166-167

 « Rassemblez les injustes et leurs pairs et tout ce qu'ils adoraient » Coran : S 37  V 22, leurs pairs c'est-à-dire : leurs semblables, leurs alliés,  leurs partisans et ceux qui les soutiennent dans leurs mensonges. Ensuite ALLAH dit après cela : « Ce jour-là donc, ils seront tous associés dans le châtiment. Ainsi traitons-Nous les criminels. Quand on leur disait: ‹Point de divinité à part Allah›, ils se gonflaient d'orgueil ». Coran : S 37  V  33-35

(2) « En 1830, Joseph Smith publie le Livre de Mormon » : Allah Le Dominateur Suprême dit à leur sujet :

« Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent! » Coran, Sourate 2, verset 79.

(3) « Selon Joseph Smith, ces écrits étaient l'œuvre de prophètes d'origine juive ayant vécu sur le continent américain entre 600 ans av. J.-C. et 420 ap. J.-C. » : Un fait unique dans l’histoire, et qui n’est pas relayé par les médias-jaloux : Ce sont les musulmans qui ont étés les premiers à découvrir l’Amérique depuis l’Andalousie ! C’est sur leur trace que Christophe Colomb a ensuite, des siècles plus tard, pris le chemin de cette découverte grâce aux musulman qui connaissaient la manière d’y aller. L’Histoire le prouve par des populations vivant en Amérique d’origine Africaine ayant gardé leurs dialecte des siècles avant que Christophe Colomb ne pose ses pieds en terre d’Amérique. Donc Joseph Smith, est un énième menteur : il n’y a jamais eu de prophètes juifs ou de population juive vivant en Amérique entre 600 ans av. J.-C. et 420 ap. J.-C. (Source : Dans cette épisode du Deen Show, Eddie s'entretient avec le Dr Jerald Dirks sur le rôle historique des musulmans en Amérique. Un exposé sur la découverte de l'Amérique par les musulmans plusieurs siècles avant Christophe Colomb. http://www.youtube.com/watch?v=QY3nM7vzqBY&hd=1) 

(4) Pas de différence manifeste avec la doctrine des chrétiens ou catholique, à savoir l’Idolâtrie de Jésus comme un « Dieu » le fait de dire que Allah « à un fils » que ce fils soit mort pour les péchés des hommes ce qui est encore une idolâtrie et enfin « qu’ils soit ressuscité après crucifixion » alors que le Coran,  l’Evangile de Barnabé, l’Histoire et la Science prouvent que ‘Issa (Jésus) (as) a été sauver par le Dieu Unique Allah, d’un complot de meurtre, lui qui appeler à l’adoration exclusif du Dieu Unique ! Ce faux-prophète de Joseph Smith ne fait pas que d’inventer un faux évangile et sa secte, il rejoint le mouvement Satanique Franc-maçonnique et adore SATAN largement parlé jusqu’ici. 

b) Joseph Smith chez les Satanique Franc-maçon

Joseph-Smith-Francmaconnerie-8.jpg

Voici les preuves Historique, quand l’imposteur Joseph Smith créa sa secte, la Franc-maçonnerie existé déjà. En 1827 Hyrum Smith qui est le frère de Joseph Smith, rejoindra les Franc-maçon ainsi que beaucoup des premiers Mormons (1) 1838, les Mormons formèrent une bande secrète unie par des serments de mort secrets pour défendre les mormons de leurs ennemis et pour faire sortir les apostates d'entre eux. (2) Le 15 mars 1842, Joseph Smith est devenu membre de la loge franc-maçonnique au Nauvoo en Illinois. Le lendemain, il est élevé au 32ème degré de la franc-maçonnerie. (3)

« Le soir, j’ai reçu le premier degré dans la franc-maçonnerie à la loge de Nauvoo, assemblée dans mon bureau ». (Joseph Smith, History of the Church, vol. 4, page 551.)

 « J’étais à la loge maçonnique et je fus élevé au degré suprême ». (Joseph Smith, History of the Church, vol. 4, page 552.)

Le dégrée suprême qui est le 33ème degré c’est l’adoration de Satan !

31e degré : Parodie avilissante de la Justice.
32e degré : Parodie avilissante de la Légalité.
33e degré : Glorification de Satan.

Les 3 derniers degrés (31, 32, 33) sont les degrés les plus élevés de l'Illumination luciférienne qui permettent de rejoindre les rangs des Illuminati. 

Que dit Albert Pike le gros Satanique : « …A toi, Souverain Grand Instructeur Général, nous disons ceci, que tu peux répéter aux Frères des 32°, 31° et 30° ème degré: “ La Religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés de hauts degrés, dans la pureté de la doctrine luciférienne… » (4)

Donc qu’ils soient du 31ème, 32ème ou 33ème Haut degré maçonnique, ses partisans sont donc des adorateurs de Satan, en plus des autres preuves innombrables.

Après quelques mois, les franc-maçons d'autres loges d'Illinois rejetèrent la loge de la ville appelée Nauvoo parce qu'elle introduisait beaucoup de changements dans les cérémonies.(5)

Pour se défendre contre les accusations disant qu'il avait copié les cérémonies de la franc-maçonnerie pour les mettre dans les cérémonies secrètes du temple mormon, Joseph Smith PAR TROMPERIE déclara que la franc-maçonnerie était une apostasie de la religion vraie, et qu'il l'avait restaurée par « révélation de dieu ». (6) En effet, au moment de leur mort, son frère et lui étaient membres à part entière de la franc-maçonnerie. (7) Quand ils furent attaqués en prison par la foule, Joseph appela ses frères francs-maçons à l'aide: "ô Seigneur, mon dieu, Est-ce qu'il n'y a pas d'aide pour le fils de la veuve ?" (8)

Les serments de mort, de la même nature que ceux de la franc-maçonnerie, ont continué dans les cérémonies des temples mormons jusqu'au 10 avril 1990. Après cette date, à cause des protestations de beaucoup d'organisations chrétiennes, les mormons abandonnèrent cette pratique. (9) Les preuves de leurs liens historiques avec la franc-maçonnerie restent dans les symboles du compas, du carré et de la règle sur les vêtements intérieurs sacrés que porte tout missionnaire mormon. (10)

Note:

(1) Kenneth W. Godfrey. Journal of the Illinois State Historical Society, Spring, 1971, p.81-82.

(2) Harold Schindler. Drrin Porter Rockwell: Man of God, Son of Thunder, 1966, p. 44.

(3) Joseph Smith, History of the Church, tome 4, pages 551-552.

(4) Albert Pike Grand Pontife de la Franc-Maçonnerie universelle ; Franc-Maçon du 33e degré ; Grand Prêtre de l'Église Satanique déclara le 14 juillet 1889 en France et adressé aux hauts degrés de la maçonnerie de « Rite Palladique », publié par la revue anglaise « The Freemason » dans son numéro du 19 janvier 1935 (cf. Epiphanius in « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », pp. 508-509)

(5) E. Cecil McGavin, Mormonism and Masonry, 1956, pages 89-92. 

(6) McGavin, page 199.

(7) Historyofthe Church, tome 7, page 188.

(8) McGavin, page 17.

(9) Jerald and Sandra Tanner, Evolution of the Mormon Temple Ceremony, 1842-1990, pages 6-8.

(10) Tanner, page 108.

 

Cependant en y regardant de plus près cela va beaucoup plus loin que du compas, du carré et de la règle franc-maçonnique.

c) Les Symboles Satanique et Mythologique au Temple des Mormons

Joseph-Smith-Francmaconnerie-1-copie-1.jpg

Vue aérienne du Temple des Mormons, Salt Lake City, Utah, au États-Unis.

 

La communauté mécréante n’a pas abandonné les rites Satanique et l’idolâtrie mythologique, à travers les symboles dans les bâtiments et monuments sur Terre. L’un d’eux et celui du Temple des Mormons à Salt Lake City, Utah, aux États-Unis. Chez les Sataniques ambulants, Satan est toujours représenté, par au moins 3 symboles suivant : Baphomet ou tête de bouc, L’Hexagramme avec à l’Intérieur le Pentagramme.

 

Les sectes adorateur de Satan ont aussi leurs propres symboles pour ce distingués telles les variétés de rats : L’O.T.O, Les Illuminati et la Franc-maçonnerie qui exécutent les plans de la secte Jésuite Luciférienne. Enfin quelques symboles de la Mythologie ou l’idolâtrie concernant les astres adoré dans l’antiquité dépravée.

 

Vous les trouverez TOUS dans ce maudit Temple mère des Mormons :

Joseph-Smith-Francmaconnerie-2-copie-1.jpg

Vue de face du Temple Mormon, vous pouvez constater l’ensemble des Symboles Satanique et Mythologique Mythomane.

Joseph-Smith-Francmaconnerie-4-copie-1.jpg

Par prétention le symbole de « l’œil qui voit tout » de la secte Illuminati au Temple Mormon. Et les autres symboles de la secte de l’O.T.O.

Joseph-Smith-Francmaconnerie-6-copie-1.jpg

Symboles Mythologique Mythomane, et Satanique au Temple Mormon.

Joseph-Smith-Francmaconnerie-3-copie-1.jpg

Deux Symboles Franc-maçonnique Satanique : l’Oeil patétique et la Poignée de main maçonnique au Temple Mormon.

Joseph-Smith-Francmaconnerie-5-copie-1.jpg

Le Symbole Satanique de l’Héxagramme et dans son intérieur le Pentagramme directement attribués sà SATAN au Temple Mormon.

Joseph-Smith-Francmaconnerie-7-copie-1.jpg

Les Symboles Mythologiqsue Mythomane, de la Lune et le Soleil au Temple des Mormon.

 

Ses Symboles ésotériques continu dans les entrailles de la bête ainsi que dans d’autre bâtiments et monuments occulte sur Terre !

 

Comme ont dit, il n’y a pas photo, n’est ce pas !!

 

d) Fin misérable du faux-prophète Joseph Smith !

 

En 1839, après avoir été chassés de lieu en lieu au Missouri, les saints des derniers jours (mormons), fondent la ville de Nauvoo (Illinois) dont Joseph Smith, deviendra le maire. En janvier 1844, Joseph Smith annonce sa candidature à la présidence des États-Unis.

Ses opposants, inquiets de l'accroissement de la population mormone et craignant de perdre les élections, veulent éliminer le fléau mormon. Après avoir reçu des menaces de mort, Joseph Smith fait détruire la presse du Nauvoo Expositor, journal antimormon.

Dans l’Illinois, la secte des Mormons prend de l’ampleur, tandis que le fondateur Joseph Smith sombre dans un délire théocratique et autoritaire. Ayant proclamé le royaume indépendant de Nauvoo et fait expulser tous les «  mécréants  », Emprisonné à Carthage (Illinois), il est assassiné à l'âge de 38 ans le 27 juin 1844 ainsi que son frère Hyrum par une foule en colère qui réclame l’expulsion des Mormons. Le 16 septembre 1846, un millier d’hommes de la Milice entreprennent le siège de la ville de Nauvoo. Après une semaine de bombardements, les Mormons négocient une reddition contre la promesse que leurs vies et leurs fermes seront préservées. Le commandant Brockman accepte, mais les membres de la Milice s’emparent de la ville et la pillent, violant et tuant un grand nombre de membres de la secte. Les survivants décident alors de fuir vers l’Ouest, dans le désert, où ils fonderont le Batiment Occulte du Temple mère des Mormons à Salt Lake City au Etats-Unis.

Les fins misérables des personnages connus dans le monde (ALEISTER CROWLER, JOHN LENNON DES BEATLES, JOSEPH SMITH…) adorateurs de Satan sont nombreuses quand vous étudiez l’Histoire.

Source corrigé : http://fr.wikipedia.org/

 

Les Témoins de Jéhovah et le Nouvel Ordre Mondial 

Publication en ligne : mercredi 2 juin 2004, par maître Simozrag

Citation :

Une secte chrétienne ayant des croyances proches du Judaïsme : C’est la secte des Témoins de Jéhovah, connus pour leur prosélytisme intensif. A partir de leur base à New York, ils opèrent dans plus de 230 pays. Ils mènent avec un zèle sans égal des activités de prédication à domicile, dans les rues, les cafés, les marchés, les places publiques...

De gros moyens sont utilisés à cet effet, à savoir : Tracts, journaux, livres, revues, radio, bandes magnétiques, Internet, etc.

1- Historique :

Pour mieux connaître l’origine de la secte, il faut remonter à l’église des adventistes dont elle est née. L’église adventiste, appelée aussi millénariste, est celle qui attend le retour du Christ.

Elle a été fondée par William Miller en 1830 aux Etats-Unis. Sa doctrine est celle des Eglises issues de la Réforme, tout en accordant une importance capitale à l’Esprit saint, seul interprète autorisé des Ecritures. Contrairement au Judaïsme, L’église adventiste ne reconnaît pas l’immortalité de l’âme : seuls ressusciteront les justes au retour du Christ, qui inaugurera le ‘‘millenium’’ (mille années de règne sur la terre).

Cette croyance s’appuie sur des versets de l’Apocalypse (Ap.20.1-10) où il est question d’un règne millénaire du Christ sur la terre. Leurs divergences avec les catholiques portent sur de nombreux points, entre autres, les sacrements, l’église, la justification (par la foi et non par la loi), les fins dernières.

En 1833, William Miller publie un ouvrage intitulé ‘‘Preuve manifeste par l’Ecriture et l’Histoire de la 2ème venue du Christ vers 1833’’. A la suite de cette prophétie qui, comme beaucoup d’autres, ne s’était pas réalisée, l’adventisme avait éclaté en plusieurs sectes dont l’organisation des étudiants de la Bible qui donnera plus tard naissance aux Témoins de Jéhovah.

Charles Taze Russel ( 1852-1916) fonda un cercle d’étude biblique à Allegany, aux Etats-Unis, regroupant des étudiants et des chercheurs dont Nelson Barbour, A.D. Jonas, J.H. Paton et d’autres.

Ils répudièrent certaines croyances chrétiennes notamment la Trinité, l’existence de l’Enfer, l’immortalité de l’âme, prônant la mort sans résurrection des méchants et le Paradis terrestre aux justes.

Fervent défenseur de la doctrine du rachat, le salut procuré aux hommes par le sacrifice du Christ, Russel Rompit peu à peu avec ses compagnons et fonda en 1879 une revue intitulée ‘‘la Tour de Garde’’ (The Watch Tower).

Il mit sa fortune personnelle au service d’une formidable entreprise d’édition et de diffusion sous le nom de la Tour de Sion (Zion’s Watch Tower Tract Society). Russel dénonce- à juste titre- les fraudes et les erreurs de l’église catholique, mais il n’a pas échappé, lui non plus, au piège de l’hérésie.

En commentant le livre de l’Apocalypse, il sombra dans des fantasmes apocalyptiques. Il s’auto proclama le ‘‘7ème ange de l’Apocalypse’’, le grand réformateur du siècle, ayant pour mission de délivrer l’humanité de la crainte de l’Enfer.

Ce faisant, il succomba à l’envie de briller par l’imposture. Ayant prédit la fin du monde pour 1874 ; il en expliqua l’échec par le fait que l’événement se déroula au ciel à l’insu des hommes. Il fixa de nouveau à 1914 la date de l’événement ; il prophétisa la chute de Babylone (1) et la fin de la papauté pour 1918. Cependant, le temps passe et rien n’est arrivé aux dates prévues.

Russel a toujours assuré que les vérités qu’il présente : « comme porte-parole de Dieu ne furent pas révélées par des visions ou des rêves ni par la voie de Dieu, ni tout d’un coup, mais graduellement, surtout depuis 1870, et particulièrement depuis 1880. » (2)

Il fut condamné pour escroquerie portant sur la vente d’un blé qu’il fit passer pour ‘‘miraculeux’’.

A sa mort le 31 octobre 1916, son compagnon Joseph Rutherford prit la relève. Il édita un périodique intitulé : l’Age d’or, connu aujourd’hui sous le titre ‘‘Réveillez-vous !’’. Il prédit, lui aussi, le début du millenium ainsi que le retour d’Abraham, d’Isaac et de Jacob pour 1925 : ‘‘Voici, notre Roi est ici et l’année 1925 marque la date où tous nous verrons Son puissant pouvoir manifesté dans la résurrection des anciens ainsi que l’époque où des millions actuellement en vie ne mourront jamais.’’ (3)

Las des fausses prophéties de leur maître, les étudiants de la Bible déclarent : ‘‘On doit s’attendre à ce que Satan essaye d’insuffler dans l’esprit des consacrés la pensée que 1925 doit voir la fin de l’œuvre et par conséquent qu’il n’est plus besoin pour eux de faire plus.’’ (4)

En juillet 1931, il provoqua une assemblée à Columbus (USA) au cours de laquelle le groupe des étudiants de la Bible fut transformé en Témoins de Jéhovah. Rutherford prétendait être le prophète de l’époque : Je suis, dit-il ‘‘le porte parole de Dieu pour cette époque et mes paroles sont marquées du sceau divin’’ (5)

A sa mort en 1942, son assistant Nathan Knorr, expert en communication, prit la direction du mouvement. Il fonda une école de missionnaires appelée Galaad, qui dispense des aenseignements sur le Bible et sur les méthodes de prosélytisme. Fidèle à la ligne de ses prédécesseurs, Knorr avait prédit lui aussi la fin du monde pour 1975.

2-Croyances :

Les Témoins de Jéhovah prônent un retour au Christianisme original. Leurs croyances se résument en ce sens que le Monde, les Etats, les religions -excepté la religion juive- sont dominés par Satan. Ce monde sera donc anéanti est remplacé par un nouveau monde plus juste sous le règne de Jésus.

Unitariens, les Témoins de Jéhovah ne croient pas à la Trinité.

Ils professent que Jéhovah est le seul vrai Dieu, ‘‘ le fils’’ Jésus est soumis à Dieu.‘‘ L’esprit saint n’est pas une personne ; c’est la force agissante de Dieu’’. Ils ne reconnaissent pas les fêtes de Noël et Pâques. Jésus, selon eux, n’est pas né le 25 décembre. Il est né vers le 1er octobre.

En plus, celui-ci, affirment-ils, n’a jamais demandé aux chrétiens de fêter sa naissance.

Noël et Pâques sont des coutumes qui viennent des fausses religions du passé. ‘‘Les premiers chrétiens ne fêtaient ni Noël ni Pâques, et les vrais chrétiens ne le font pas non plus aujourd’hui.’’ (6)

Ils ne portent pas la croix, car pour eux, Jésus n’est pas mort sur une croix, mais plutôt sur un poteau. Ils ne croient pas à l’existence de l’Enfer ni au purgatoire ni au châtiment de la Tombe ni à l’au-delà ni à l’immortalité de l’âme.

L’âme étant simplement la personne ; quand la personne meurt, l’âme meurt. Quant à l’inexistence de l’Enfer, ils l’expliquent par le fait que Dieu étant Bon, Sage, Juste, Bienveillant ne créerait pas des êtres humains pour les prédestiner aux supplices éternels.

Jésus a sacrifié sa vie afin de ‘‘libérer le genre humain’’ du péché, de la mort et des souffrances. Leur doctrine a pour fondement essentiel le retour de Jésus pour établir son règne sur la terre pendant mille ans. Durant cette période de mille ans, la terre sera transformée en Paradis comme elle devrait l’être du temps d’Adam et Eve s’ils n’avaient pas commis le péché qui a causé leur expulsion du jardin d’Eden.

Jésus, disent-ils, ‘‘enlèvera le péché de nos esprits et de nos corps et nous deviendrons des humains parfaits, comme Adam et Eve avant de pécher’’.

Il n’y aura alors ni maladie, ni vieillesse ni guerres ni crimes ni violence ni mort. En plus, les justes parmi les morts ressusciteront pour vivre dans le Paradis terrestre, mais les méchants ne seront pas ressuscités. Néanmoins, précisent-ils, cela n’arrivera pas avant que les méchants ne disparaissent de la terre. C’est pourquoi Dieu suscitera une guerre à Har - Maguédôn (près du Mont Carmel en Israël) où seront anéantis et les systèmes sataniques et les hommes injustes. Ils justifient l’avènement du monde nouveau par le fait que Dieu a promis à l’humanité une vie éternelle dans la perfection (Tite 1.1,2 ; 1 Pierre 1.3-4)

Cependant les Témoins de Jéhovah n’indiquent pas ce qu’il adviendra de l’humanité après la période de mille ans. Ils se contentent d’affirmer que ‘ ‘Jésus rendra le Royaume à son Père quand il aura accompli tout ce que Dieu lui avait demandé de faire’’.

Ils considèrent le retour des juifs en Israël comme étant un signe de l’approche de ces événements. A cet égard, ils n’hésitent pas à se joindre au mouvement sioniste pour aider au retour des juifs en Israël. Leurs relations avec la franc-maçonnerie et le sionisme leur ont valu l’interdiction dans plusieurs pays.

Certains rangent la secte dans la catégorie des organisations sionistes. Accusée d’espionnage au profit d’Israël, la secte fut dissoute et interdite en Egypte en 1960.

En effet, il n’est guère surprenant que les Témoins de Jéhovah aient des bonnes relations avec Israël et les organisations sionistes.

Cela s’explique par le fait que la plupart des sectes issues des Eglises réformées partagent avec les juifs les mêmes affinités et les mêmes espérances concernant l’avènement du Messie et du gouvernement mondial qu’il dirigera. Il existe certes un désaccord entre les juifs et les chrétiens sur la personne du Messie.

Pour les chrétiens, il s’agit du Christ ; mais les juifs, ne croyant pas en Jésus, attendent un autre personnage de la lignée de David. Or, fils de David pour les uns, Jésus pour les autres, ce désaccord, insignifiant par rapport aux autres croyances communes, peut facilement être surmonté.

Ce n’est pas un hasard si tous les Présidents successifs des Etats-Unis manifestent un soutien indéfectible à l’Etat d’Israël. Nul doute que le lobby sioniste aux Etats-Unis, les intérêts stratégiques américains au Moyen-Orient en soient pour quelque chose, mais néanmoins ladite question idéologique demeure fondamentale dans les relations entre les deux pays.

Israël est la Qibla (direction de prière) du monde judéo-protestant, de tous ceux qui attendent le Messie, le retour du Christ, le Royaume de David, le gouvernement mondial. Les Témoins de Jéhovah ne sont que la suite d’une longue file d’attente devant le lieu de théâtre de ces événements, en l’occurrence Israël. Reste à savoir s’ils sont conscients du fait que l’un des principaux acteurs des événements attendus est l’Antéchrist. Espérons que ce dernier ne soit pas le chef de file de ces mouvements. Le contraire serait on ne peut plus étonnant !

Note :

(1) Babylone symbolise les gouvernements corrompus de ce monde

(2) (Tour de Garde du 15 juillet 1906, édit. anglaise p.220)

(3) (L’Age d’or, 1er mars 1922, p.350, édit. anglaise)

(4) (la Tour de Garde, 1er septembre 1925, p.262, édit. anglaise).

(5) (J.F.Rutherford, Why Serve Jéhovah ? 1936, p.62)

(6) (Ce que Dieu attend de nous, 1996, p.22).

Source : http://www.bismillah-debats.net/Les-Temoins-de-Jehovah.html

Fin citation

Ribaat : Chers Témoins de Jehovah Réfléchis et Soucieux de votre avenir, ne soyez pas tromper par ad-Dajjal Borgne de la fin des Temps, en effet 70000 adorateur Juifs d’Ispahan suivront l’Antéchrist, puis Ad-Dajjal Borgne le faux dieu, le faux prophète sera tué par…I’SSA (JESUS) paix sur lui, et l’armée juif en déroute sera exterminée par les musulmans à Jérusalem.

Choisissez Judicieusement le camp gagnant !


Le nom de « Jéhovah » Démasqué par le Musulman Ahmed Deedat

Extrait du Livre : «  Quel est son nom ? ou Allah dans le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam »

Par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions (Qu’Allah lui fasse Miséricorde), commentaire Ribaat 1432H/ Février 2011. 

Tout les Livres et Débats sur le territoire français de Ahmed Deedat traitant avec les Juifs, les Chrétiens, et l’Islam ont était Interdite par l’état du Taghout Français Maçonnique car les gouverneurs mécréants Athée et Luciférien de France sont effrayaient à l’idée qu’un jour le peuple Français manipulé par la laïcité maçonnique puissent ce réveiller un jour des ténèbres vers la lumière, si on Réfléchie avant bien sur !

Citation Ahmed DEEDAT:

Dis: ‹Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta Salat, ne récite pas à voix haute; et ne l'y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux›.Saint Coran (S17:V110) 

CHAPITRE III

Qui est Jéhovah ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est admis que jusqu'au tout début du 16ème siècle, le mot Jéhovah n'existait pas.

Chaque fois que l'origine de ce mot est apparue dans les Ecritures Juives dans sa forme hébraïque originelle (lire de droite à gauche comme en arabe) Yot, Huh, Wav, Huh, ou Y.H.W.H. ou ces quatre lettres étaient précédées par un mot de substitution "ADONAÏ" qui prévenait le lecteur du fait que le mot suivant n'avait pas à être articulé. Les juifs ont pris de méticuleuses précautions à répéter la formule dans leur Livre de Dieu six mille huit cent-trente fois en alternant les mots "Adonaï" et "Elohim". Ils croyaient sincèrement que le nom de Dieu n'avait pas à être prononcé.

Cette proscription n'était pas chose normale. Elle pouvait être sanctionnée par la surdité de celui qui prononçait le nom "imprononçable" de Dieu. Ce tabou eut un effet beaucoup plus important que tous les "Faites" et "Ne faites pas" des Dix Commandements réunis. Si Jéhovah est le nom de Dieu Tout Puissant et si les 27 livres du Nouveau Testament furent inspirés par Dieu, il se trouve qu'il existe une anomalie de première importance. Jéhovah aurait singulièrement oublié d'avoir son nom inscrit dans Sa Parole (le Nouveau Testament) le supplément chrétien de la Bible juive (Ancien Testament).

Les chrétiens revendiquent la possession de plus de vingt quatre mille prétendus "originaux" de leurs Saintes Ecritures en version grecque, et pas un seul parchemin ne fait mention de Jéhovah.

Curieusement, ce "Nom de Dieu" (?) aurait été remplacé de façon sacrilège par les mots grecs Ky'rios et The.os qui signifiaient "Seigneur" et "Dieu". Encore, un miracle parmi tant d'autres, Alleluia ! Aucun diable, aucun saint n'a été capable d'éliminer le nom d'Allah de ce qui est prétendument appelé le Nouveau Testament des chrétiens.

LES NOUVELLES DOCTRINES VENIMEUSES 

Il y a un siècle environ, et tout à fait soudainement, plus d'une centaine de nouveaux cultes et entités chrétiennes ont poussé comme des champignons aux Etats-Unis d'Amérique : les Adventistes du 7° Jour, les Scientistes chrétiens, les Ménonites, les Dauphins du Christ, les Témoins de Jéhovah et bien d'autres.

Le fondateur du dernier culte nommé, le juge Rutherford, à propos duquel les chrétiens orthodoxes disaient qu'il n'était en aucune façon juge. Ce juge était un vorace, dévoreur de livres, et un rédacteur politique. Il eut à trébucher sur le mot "Jéhovah" qui l'avait profondément perturbé, et qui le conduisit à faire une religion sans en faire mention ou usage.
Le juge Rutherford suivi de Charles T. Russell ont été à l'origine d'une nouvelle "Eglise" qui, du fait de son organisation et de son administration, est la deuxième connue dans le monde, et nous, en tant que musulmans, nous avons beaucoup à apprendre de leur enthousiasme et de leur méthodologie. Lisez l'ouvrage de Schelin "Trente ans un esclave de la tour d'observation". Je ne suis en aucune façon passionné par leur théologie, mais c'est leur façon d'opérer qui m'attire. Lisez comment cette incorrigible secte fut sur le point de conquérir 1"Allemagne avant Hitler. Informez-vous de leur deuxième retour dans ce pays, l'Allemagne de l'Ouest. Essayez de comprendre pourquoi ils développent autant d'énergie au Nigéria, pays dans lequel le système ou la religion qui prévaut, sera la norme ultime pour le reste de l'Afrique ? Ce géant est le héros de la majorité des nations (le plus grand pays et la plus forte population) africains situées au Sud du Sahara. Les musulmans devraient y réfléchir.

UNE NATION VIRILE 

Parmi toutes les sectes religieuses, les "Témoins de Jéhovah" sont ceux qui, au cours des cent dernières années, ont connu le développement le plus important, si 1'on se réfère aux pourcentages statistiques. Les Bahîs seraient des limaces à côté d'eux. Leur recul actuel en pourcentage s'inscrit dans le même mouvement que celui des autres chrétiens affiliés ou assimilés.

Ces "Témoins" sont les plus performants dans leur bataille contre les autres chrétiens comme, et tout aussi bien, contre les musulmans, pour la simple et bonne raison qu'ils s'organisent pour que cinq fois par semaine, ils se retrouvent dans leur "Kingdom Halls", mettant en pratique leur savoir durant les fins de semaines (week-end).

Nous, musulmans, serions supposés être organisés cinq fois par jour pour nos prières quotidiennes (Çalât). Mais, nous avons oublié l'objet et le but de ce pilier de l'islam. Notre "Çalât" est faite pour nous procurer le sawab.

Les Témoins de Jéhovah ont rendu le nom de leur père spirituel fameux. Ils frappent aux portes des gens pour leur demander : "Quel est son nom ?". Les chrétiens orthodoxes répondent : "Dieu!" Les Témoins de Jéhovah ajoutent : "Dieu n'est pas un nom, c'est un objet d'adoration. Quel est son nom ?" "Le Père" répondent les orthodoxes dans une deuxième tentative. "Est-ce que votre Père est Dieu ?" redemandent-ils. "Bien sûr que non !" Alors, quel est son nom ?" Et les "Témoins" d'asséner aux musulmans et à ceux qui ne le sont pas : "Jéhovah est son nom !" Il est professeur enseignant. Ce nom-là, nom qu'il a érigé en religion.

LE TETRAGRAMMATON

Pour changer un peu, pourquoi ne pas lui poser une ou deux questions, Demandez-lui d'où provient le mot Jéhovah ? Il vous répondra sûrement : "De la faible Bible". Que dit-elle ? Y est-il écrit JEHOVAH ? Il vous répondra : "Non ! Il y a un tétragrammaton dans la Bible, tétragrammaton duquel est dérivé Jéhovah".

Qu'est-ce qu'un tétragrammaton ? Personne ne semble avoir entendu ce terme mystique éminemment élevé. A l'université américaine de l'Illinois, j'ai demandé à un groupe d'étudiants et de chercheurs si quelqu'un avait déjà entendu parle de ce "casse mâchoires" ? Pas l'un d'entre eux n'en connaissait le sens ! Cependant, chaque Témoin de Jéhovah semblait le connaître, y compris les moins avertis. C'était vraiment des spécialistes. Nous vivons à l'ère de la spécialisation. Ils sont maîtres d'un mot, d'un seul mot, Jéhovah.

Mais alors, qu'est ce qu'un "tétragrammaton" ? Les Témoins de Jéhovah vous répondent alors: "YHWH !" "Non, ce que je veux savoir de vous c'est le sens de "tétragrammaton" !" Vous verrez les Témoins de Jéhovah hésiter à vous répondre, soit qu'ils ignorent la définition du mot, soit qu'ils sont embarrassés par la réponse.

"Tétra" en grec signifie "quatre" et "Grammaton" signifie "lettres". "Tétragrammaton" veut dire "mot de quatre lettres". Pouvez-vous trouver le mot Jéhovah dans les quatre lettres YHWH ? Je ne le puis.

Mais bien sûr, répondent les Témoins de Jéhovah, nous devons ajouter des voyelles à ces quatre consonnes pour produire un son. Originellement, les Hébreux et les Arabes écrivaient sans "voyelliser" les écrits. Les natifs de chacune des deux langues pouvaient lire sans voyelles ce qui n'était pas le cas des autres langues qui avaient créé les voyelles.

L'INCURIE DU "J"

Ajoutons les voyelles comme nous l'a suggéré le "Témoin". YHWH devient alors YEHOWAH.

Faites comme vous voudrez, jamais vous n'obtiendrez Jéhovah. Demandez-lui alors d'où a-t-il extrait son "J", il vous répondra que c'est la prononciation populaire de ce mot depuis le 16ème siècle. Le son exact des quatre lettres YHWH est inconnu des juifs autant que des "Gentils" (Occidentalisés), quoiqu’il se trouve au fond de chaque gorge.

Les chrétiens d'Europe ont inventé un fondement (une maladie) pour la lettre "J". Ils ajoutent des "J" là où il n'y en a pas. Voyez !

YAEL

converti en

JOEL

YEHUDA

converti en

JUDAS

YEHESHUA

converti en

JOSUE

YUSUF

converti en

JOSEPH

YUNUS

converti en

JONAS

YESUS

converti en

JESUS

YEHOWA

converti en

JEHOVAH

 

Il n'y a aucune limite à l'engouement des occidentaux pour la lettre "J". Actuellement, dans les rues animées d'Afrique du Sud ils n'hésitent pas à aborder les passants distraits pour faire quelques pas ensemble. Alors que personne ne les prend en charge pour convertir les noms juifs (Yehudi) en nom "Gentils".

Les lettres YHWH apparaissent 6823 fois dans les Ecritures sacrées des Juifs, ce dont se flattent les Témoins de Jéhovah. Elles viennent se combiner avec le mot Elohim 156 fois dans la seule Genèse. La combinaison YHWH/ELOHIM a été traduite sans ambigüité et à l'infini "Seigneur Dieu", "Seigneur Dieu",...

ORIGINE COMMUNE

Qui est YHWH et qui est ELOHIM ?

Du fait que les juifs n'avaient pas articulé le mot YHWH pendant des siècles, et que le grand rabbin ne pouvait admettre que l'ineffable soit entendu, ils avaient condamné le fait de pouvoir prononcer dogmatiquement la manière dont le mot devait ou pouvait être entendu.
Nous devons faire appel aux Arabes pour faire revivre la langue hébraïque, une langue qui était devenue moribonde.

Dans toutes les situations difficiles au plan linguistique, il est fait appel à l'arabe, une lan

gue soeur qui se trouve être restée une langue vivante et viable. Aux plans racial et linguistique, les Arabes et les Juifs ont une origine commune qui remonte à Abraham (P) (1). Remarquez l'effrayante ressemblance entre les deux langues. Très souvent les mêmes consonances ont un même sens.

(1). Pour mieux apprécier les affinités entre Juifs et Arabes, lisez la Genèse 16:12 et 25:18. Pour plus de détails, consultez le livre "Ce que dit la Bible de Mohammed ? 

HEBREU

ARABE

FRANCAIS

ELAH

ILAH

DIEU

IKHUD

AHUD

UN

YAUM

YAUM

JOUR

SHALOAM

SALÂM

PAIX

YAHUWA

YAHUWA

OH LUI


YHWH ou YEHOVA ou encore YAHUWA, tous veulent dire la même chose, "YA" est une particule phonétique et exclamative dans les deux langues, hébraïque et arabe, signifiant OH ! et "HUWA" ou "HU" qui se traduit par LUI dans les deux langues, hébraïque et arabe. Ensemble, ils signifient OH LUI ! au lieu de YHWH ELOHIM, maintenant nous avons OH LUI ! ELOHIM.

CHAPITRE IV

Allah dans la Bible

Le suffixe "IM" dans le mot "Elohim" est le pluriel de déférence en hébreu. Souvenez-vous qu'en langue arabe et hébraïque il y a deux types de pluriel : l'un numéral et l'autre honorifique, comme dans les décisions et les proclamations royales. Depuis que le pluriel de déférence est devenu peu usité dans les langues européennes, son usage dans un contexte numéral, dénature la notion de pluralité lorsqu'il s'agit de divinité. Ainsi, en est-il de la doctrine de la Sainte Trinité : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Ainsi, ELOHIM = ELOH + IM. Maintenant, je voudrais que vous réalisiez un exercice. Vous voyez le mot YA-HUWA ELOH IM ? Placez votre index gauche sur les deux premières lettres YA qui signifient "OH" et votre autre index sur le IM, suffixe de déférence, vous obtenez HUWA ELOH ou HUWA ELAH. "EL" signifie "Dieu" en hébreu. "ELOH" ou "ELAH" prenant le même sens, dès lors "HUWA EL ELAH" ou "HUWA'L LAH" qui est alors identique à l'expression du Coran. HOUWA ALLA-HOU (IL, est Allah) de la sourate "Al-Ikhlâs" :

 

 

112. Le monothéisme pur (Al-Ihlas) verset 1 :

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Dis: ‹Il est Allah, Unique.

 

 

 

قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ {1}

L'exercice qui précédait prouve que EL, ELAH et ELOHIM ne sont pas trois mots différents. Ils représentent l'unique mot arabe "Allah", qui n'est pas le fruit de mon désir personnel. Consultez la page suivante. C'est une reproduction d'une page de la Bible britannique, éditée par le Révérend C. I. Scofield (D.D.) avec ses commentaires de la Bible. Ce docteur ès divinités est très respecté par les chercheurs du monde entier. Il est renforcé dans sa "Nouvelle édition améliorée" par une constellation de huit autres docteurs ès divinités qui ont contribué à la traduction de l'oeuvre :

Rév. Henry G. WESTON D.D., L.D.
Président du Séminaire théologique Crozer

Rév. W.G. MOOREHEAD D.D.
Président de Xenia (U.I.) Séminaire théologique

Rév. James M. GRAY D.D.
Président du l'Institut Biblique Moody

Rév. Elmore HARRIS D.D.
Président du Séminaire Biblique de Toronto

Rév. William J. ERDMAN D.D.
Auteur de "l'Evangile de Jean", etc... '

Rév. Arthur T. PIERSON D.D.
Auteur, éditeur, professeur, etc...

Rév. William L. PETTINGIL D.D.

Auteur, éditeur, professeur, etc...

Amo C. GAEBEI,EIN
Auteur "Harmonie des mots prophétiques", etc...

Je n'ai pas aligné ces noms lumineux pour vous intimider, mais parce qu’ils ont sans réserve supporté le Révérend Scofield dans son commentaire "Nouvelle et améliorée".

Notez que dans les commentaires N°1 (page suivante), il y a coïncidence entre ELOHIM (tantôt EL ou ELAH signifiant "Dieu") et ALAH (troisième ligne, troisième mot). Les huit docteurs ès divinités ne pouvaient pas être aveuglés au point d’écrire "ALAH" à la place de Dieu. De combien étaient-ils éloignés du mot arabe اللَّهُ écrit ALLAH en caractères latins. Je vous le demande cher lecteur ? Ceci est de la main de Dieu, mais le diable (Je dois l'écrire avec un "D" majuscule qui le desservira) a tôt fait de revenir à la charge par le biais de ses agents. Il eut tôt fait de réussir à mettre par terre tous les docteurs ès divinités responsables de cette débâcle et de les remplacer par neuf autres avec des niveaux beaucoup plus importants que ceux du lot précédent. Vous les trouverez dans la récente reproduction de "La nouvelle référence biblique de Scofield". Vous serez incapables de poser les mains sur une Bible avec "ALAH" inscrit à l'intérieur, le diable a déjà fait son oeuvre.

MA SEULE DEFENSE

J'ai fait quelques apparitions publiques depuis que j'ai découvert le mot "ALAH" qui s'écrivait usuellement "ELAH" en vocable chrétien. Mon seul appel aux chrétiens est le suivant. Vous pouvez écrire le mot comme vous voudrez avec un "A", avec un "E", avec un seul "L" ou deux "LL", mais par respect pour Dieu, prononcez-le correctement comme nous le faisons, nous musulmans, car même avec sa propre orthographe anglicisée, Allah "Il demeure loin de sa forme arabe originelle, lorsqu'il est prononcé avec des consonnes très atténuées et de très faibles voyelles, il est méconnaissable même pour les Arabes musulmans". Ainsi, parlait le Révérend Kenneth CRAGG, évêque anglican de Jérusalem dans son livre "L'appel du minaret", page 36. De même que les Anglicisants ont le droit de nous dicter leur façon de sonoriser et de prononcer leur langue, nous avons, nous musulmans, sûrement le droit de demander, par courtoisie réciproque, le même égard par rapport au nom de Dieu. Nous ne souhaitons pas que le mot Allah ne se perde dans les limbes comme le fut le YAHUWA des juifs.

Plus de 6.000 fois l'expression YAHUWA ELAH ou YA HUWA ALAH ou encore HUWALLAH (il est Allah). Huwa-Allah---Il-est-Allah.JPGApparaît dans les Ecritures de l'Ancien Testament, la Bible des juifs, Ancien Testament étant le nom qui lui est donné par les chrétiens. Si ce fait est connu par les savants de la chrétienté et diffusé comme l'a fait le Révérend Scoffield, alors le jour où musulmans et chrétiens vénèreront Dieu ensemble ne sera plus éloigné. Mais le diable veille. Des intérêts énormes sont en jeu. Au lieu d'avoir à prononcer correctement le nom de Dieu : Allah correctement, ils préfèrent omettre tout simplement le mot.

UNE ABROGATION RAPIDE

Allah-dans-la-Bible-britannique-1.jpg

 

Allah dans la Bible britannique 2

 

cliquez pour la version agrandie (354 Ko)

"Maintenant vous le voyez, Maintenant vous ne le voyez pas"


C'est une vieille blague de l'Ouest Comparez avec les pages 34 et 35, et voyez comment de façon parfaitement intelligente et adroitement le nouveau groupe de missionnaires a "expulsé" le mot Alah de la "Version Autorisée de Saint Jacques" de la Bible traduite par Scoffield: (1)

(1).
Pour avoir quelques exemples des acrobaties chrétiennes dans la Bible, consultez le chapitre 4 de mon livre "La Bible est-elle la parole de Dieu ?"

En tant que guides d'une des plus grandes mosquées de l'hémisphère sud "Masjid Juma" à Durban, mon compagnon et moi-même sommes souvent sollicités par les touristes et une de leur question "Pourquoi Allah serait-il un autre Dieu ?" La réponse est bien évidemment : "Non !" Il n'y a pas d'autre Dieu. Le musulman diffuse, la kalima (parole)

 Il-n-y-a-pas-de-dieu-sauf-Allah.jpg
"Il n'y a pas d'autre divinité que Allah"

Il faut expliciter cela. Tout musulman doit imposer cet état univoque ainsi que la seconde moitié de la kalima :

Mohammed-et-le-Messager-d-Allah.jpg
"Mohammed est le messager d'Allah"


Ce qui exclut Mohammed (Ç) d'être associé à Allah dans sa divinité. Nous sommes destinés à dire "Pas même Mohammed (Ç)" n'est Dieu ou ne peut être objet d'adoration. Allah et Allah seul est le Dieu Unique et Vrai.

FRANÇAIS

ARABE

TRANSCRIPTION

…C'est Lui Allah.

Nulle divinité autre que Lui,…

C-est-Lui-Allah-nul-divinite-autre-que-Lui.jpg

 

Huwwa

Allahoula illaha

Ila houa

(Saint Coran S59: V22)

UN NOM UNIQUE POUR UN DIEU UNIQUE

Mais préférons le mot arabe "Allah" au mot anglais "God", ou français "Dieu", car ils sont mal utilisés ou mal appliqués. J'ai expliqué à mon visiteur non musulman de la mosquée, visiteur du groupe "Oriental-Tour" organisé par l'Office Publicitaire de Durban.
J'enchainai : "A votre dernière escale, votre visite s'est achevée à la Maison hindoue de la prière appelée Temple, et vous avez dû pointer votre doigt vers les images et les idoles qui s'y trouvaient pour montrer à vos enfants "Les Dieux hindous".
Si un Hindou vous avait entendu, il n'aurait pas été surpris car ce que vous disiez à vos enfants n'avait rien d'offensant pour lui, puisque c'était ce qu'il croyait vraiment.

Nous avons abordé ensuite les divinités grecques, dieux et déesses anciennes, qui mangèrent et burent, qui se querellèrent et ourdirent des complots, qui enlevèrent les épouses des autres dieux. Mieux encore, en anglais, si un homme de bonne souche prend soin d'un enfant, nous dirions qu'il est un "père divin" pour l'enfant et que la dame serait une "mère divine"' pour lui. Quelqu'un qui serait un tantinet moqueur ou "éclairé" pourrait vous dire alors : "Que pensez-vous de vous-même ? Etes-vous un "Tin God" ?" Nous écrivons "God" tantôt avec un "G" majuscule ou un "G" minuscule, ce qui crée chez vous toute une hiérarchie de divinités.

Ce mot arabe Allah n'est jamais utilisé avec un autre sens. Il n'y a rien de "Allah-Père" ou "Allah-mère" ou "Tin Allah". Allah est un mot unique pour un Dieu unique. La langue arabe comme toutes les autres langues a ses règles et sa grammaire mais en arabe, vous ne pouvez pas faire le pluriel de Allah pas plus que vous n'obtiendrez de forme mise au féminin. 

Tout ceci est différent avec le mot anglais God. Si vous voulez faire un pluriel vous ajoutez un "S" (Gods). Vous pouvez aussi faire un féminin en ajoutant "Dess" (GODDESS) comme vous pouvez faire un diminutif en ajoutant le suffixe LING pour obtenir GODLING. Voyez les plaisanteries douteuses que font les occidentaux à propos du mot Dieu et comment leur fertile imagination suscite l'émeute et provoque des ravages en dénigrant la gloire et la majesté de l'Incomparable Créateur supportant et chérissant tous les univers, ainsi qu’il est dit dans le dictionnaire d'Oxford. Vous avez tous les choix dans la liste suivante. Faites votre choix comme cette vieille dame qui brûlait un cierge à Saint Michel et dédiait un autre au diable de façon à avoir ses entrées en enfer comme au paradis.

JUPITER

DIEU DU PARADIS

PLUTON

DIEU DE L'ENFER

MARS

DIEU DE LA GUERRE

NEPTUNE

DIEU DE LA MER

ZEUS

DIEU DES DIEUX

 

Sans compter leurs épouses, leurs nombreux enfants, et autres Hercules, Apollon, Horus, Isis et Osiris... tout cela n'étant que mythologie et blasphème de première importance.
Cependant, la mythologie ne l'était pas pour des peuples qui y croyaient. C'était une croyance empirique qui, au regard de la terminologie occidentale, les préparait à la théologie païenne avec leurs "Dieux" et leurs "Déesses". Mais, Dieu, Allah est hors de portée de toute corruption. Vous ne pouvez en aucune façon manipuler ce mot dans la langue arabe !

 

22. C'est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l'Invisible tout comme du visible. C'est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

23. C'est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui; Le Souverain, le Pur, L'Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L'Orgueilleux. Gloire à Allah! Il transcende ce qu'ils Lui associent.

24. C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. Coran : Sourate 59, v22 à 24 

Y a-t-il, dans toute la littérature religieuse du monde, quelque chose de comparable ?

ALLAH DANS LA BIBLE ET DANS TOUTES LES LANGUES

Nous n'avons aucune réserve à admettre que chaque peuple a donné un nom spécifique à Dieu, nom qui est ou correspond à un de ses attributs. Alors que le nom, au sens propre du terme, de Dieu Tout-Puissant en langue sémite, dans la langue maternelle de Moïse (P), de Jésus (P) ou de Mohammed (Ç) est Allah ! Ce nom est dans le Nouveau Testament et dans chaque langue. Les chrétiens se targuent d'avoir traduit leur Bible en plus de quinze cents langues, et plus particulièrement le Nouveau Testament.

Dans tous les Evangiles que j'ai examinés, dans de très nombreux langages, j'ai trouvé le mot "Allah" - que ce soit en anglais, zoulou, swahili, etc... Pourquoi ne vérifiez-vous pas dans votre propre dialecte juste pour me prouver le contraire. Si ce que je clame est vérité évangélique, pourquoi l'ensemble des chrétiens, à travers le monde, soit plus de 1.200.000 d'individus, n'en ont ils pas été informés ?

C'est l'œuvre efficace du conditionnement ou du lavage de cerveau. Elles ont été entraînées à ne pas voir l'évidence. Jésus (P) ne s'était-il pas lamenté ?

"... Parce qu'en voyant, ils ne voient pas et qu'en entendant ils n'entendent, ni ne comprennent"Saint Matthieu 13:13


 

Suite page suivant

N.O.M 37 :

« Franc-maçonnerie, Sectes et Témoins de Jéhovah (3/4)»

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche