DEPUIS JANVIER 2010 N.O.M 49 : «L'Etat Islamique, menace pour les Illuminati des Etats-Unis» - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 19:45

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

N.O.M 49 :

«L'Etat Islamique, menace pour les Illuminati des Etats-Unis»

Nouvel Ordre Mondial Taghout Injustice 

----------o LE NOUVEL ORDRE MONDIAL OU TAGHOUT MONDIAL o----------

Forum Al-Mourabitoun

Jeudi 23 Mars 2006

Par Jamal Harwood du Khilafah Journal

Commentaire parenthèse Ribaat 1433H / Octobre 2012

 

 

« L'état Islamique, la menace stratégique à l'hégémonie américaine »

 

Suite à la guerre du golfe avec l'Irak en 1991, qui a été suivie de l'établissement américain dans la région du golfe, George Bush senior a déclaré sa vision d'un "nouvel ordre mondial ". Il portait des accents du nouvel ordre mondial dont ROOSEVELT (Une des Familles Illuminati dénoncé par Fritz Springmeier) en 1945 avait rêvé, dans lequel les USA domineraient le monde d'après guerre. La vision de BUSH a été présentée dans de nombreuses déclarations et documents.

 

Le projet de défense du Pentagone (Satanique) publié en février 1992 déclare:

 

"Notre première objectif est d'empêcher la réémergence d'un nouveau rival que ce soit sur le territoire de l'Union Soviétique ou ailleurs, qui représenterait une menace pour l'ordre. ...Et requière que nous fassions des efforts pour empêcher toute puissance hostile à dominer dans la région ... Ces régions incluent l'Europe occidentale, l'Asie de l'est, les territoires de l'ancienne Union soviétique et l'Asie du sud-est."

 

Ce document classé présente les arguments pour un monde dominé par une superpuissance -les USA- (Illuminati exécuteur de leur Chefs cachés : les Jésuites Satanique du Vatican !) dont la position serait perpétuée par "un effort constructif " et une puissance militaire suffisante pour empêcher toute nation ou groupe de nation de défier "la primauté américaine". Les auteurs primaires de ce document étaient l'actuel Vice Président Dick Cheney et Paul Wolfowitz (alors sous secrétaire de la défense pour la politique).

Etat-Islamique-menace-pour-Illuminati.jpg

Avançons en 1998, et la politique du néo conservatisme pense le projet pour un nouveau siècle américain dont les fondateurs incluent Dick Cheney, Lewis Libby, son chef d'état major, Donald Rumsfeld, l'actuel secrétaire à la défense, Paul Wolfowitz, secrétaire député à la défense et Zalmay Khalilzad, envoyé spécial de Bush en Afghanistan (et maintenant en Irak).

 

Le PNAC dans une lettre au Président BILL CLINTON soutenait l'invasion de l'Irak par une force militaire massive et le retrait de Saddam Hussein du pouvoir. Ils écrivaient : "Nous vous écrivons parce que nous sommes convaincus que la politique actuelle envers l'Irak n'aboutit pas, et que nous pourrions bientôt nous trouver face à une menace au Moyen Orient qui serait plus sérieuse que tout ce que nous avons connu depuis la guerre froide," "Nous vous incitons à saisir l'opportunité, et a énoncer une nouvelle stratégie qui sécurisera les intérêts des USA et de nos amis et alliés dans le monde. Cette stratégie viserait, par-dessus tout, au retrait du pouvoir du régime de Saddam Hussein. Nous vous incitons à tourner l'attention de votre administration vers l'application d'une stratégie visant au retrait de Saddam...nous pensons que les USA ont l'autorité sur les résolutions des nations unies existantes pour prendre les décisions nécessaires, y compris des décisions militaires, pour protéger nos intérêts vitaux dans le golfe. En aucun cas, la politique américaine ne peut continuer à être paralysée par une protestation égarée à l'unanimité du conseil de sécurité des Nations Unies." Rumsfeld, Wolfowitz et Perle faisaient partie des signataires de cette lettre.

 

Alors que cette lettre montre que l'Irak n'avait rien à voir avec le 11 septembre 2001, le précédant de 3 ans, elle souligne aussi les but primaires de l'Amérique dans la région, qui étaient de maintenir leur prééminence et de stopper l'émergence de toute entité politique qui pourrait menacer leurs intérêts. Ces politiciens ont aussi mis à jour leur document de 1992 dans un rapport de 2000 intitulé "reconstruction des défenses américaines ". Dans son introduction leurs auteurs soulignent "Les grandes lignes de la politique de défense tracées au début de 1992 fournissent un prototype pour le maintien de la prééminence américaine, prévenant la montée 'une grande puissance rivale, et mettant l'ordre de la sécurité international en ligne avec les principes et les intérêts américains ". L'Irak est d'une importance vitale dans la région, pas seulement à cause des grandes réserves de pétrole mais aussi à cause de sa situation stratégique aux frontières de six pays clés de la région et d'un port au coeur du Golfe.

 

Avançons, ces dernières semaines. L'ancien général américain "Buck" Walters s'installe dans son nouveau rôle basé à Basra et contrôlant la région lucrative du sud de l'Irak. En réponse à une question sur ses objectifs il déclare:

 

"Je crois que c'est dans notre intérêt -US/UK- de s'assurer que nous sommes les mieux servis par un système basé sur le principe du libre échange ".

 

Nul besoin pour Walters de tailler son pari, le capitalisme pur et simple gouvernera le perchoir. Et nul besoin non plus de souligner que le colonialisme a toujours été une partie intégrante du maintien de l'hégémonie capitaliste.

 

La question se lève de savoir pourquoi la stratégie des USA et du royaume Uni (Familles Illuminati main dans la main entaché de sang innocents) de maintenir des dirigeants fantoches dans la région pour assurer leurs besoins est maintenant dépassée?

 

Quand le Khilafah (Le Khalife de la Oummah Islamique) a été détruit il y a 79 ans la priorité immédiate était de diviser le territoire en des morceaux faciles à contrôler. Un gouvernement colonial direct suivit doucement remplacé par des agents dirigeants issus de la région, ayant été "cultivés" dans les hautes écoles européennes et américaines telles que Sandhurst, Oxford et Harvard. Le remplacement du gouvernement colonial direct devint une nécessité suite à la lente réémergence d'une opposition forte s'opposant aux excès du colonialisme. Ce changement était exacerbé par les USA qui utilisèrent la faiblesse européenne suite à la seconde guerre mondiale (Jésuite-Illuminati) pour promouvoir une "indépendance" bien évidemment dirigée par les laquais contrôlés par les USA.

les-regimes-hypocrites-des-terres-d-Islam.jpg

Cette phase atteint maintenant un point de décision décisive. Les faux slogans apportés par les régimes fantoches occidentaux comme Nasser, Assad et Hussein d'arabisme et de socialisme ou en fait l'application sévèrement compromise et partielle de l'Islam par des régimes comme ceux de Zia, Bashir, Rafsanjani ou Fahd ont aussi été discrédités. Cette notion d'Islam partiel et de koufr partiel (mécréance partiel) ne trompe personne. Les gens sont près pour et demandent maintenant l'Islam seul, y compris sa 'aqidah et sa politique (le Khilafah Islamique). L'émergence d'une puissance majeure compétitive dans la région qui inquiète les USA (Illuminati) ne peut signifier que l'état islamique.

 

Le vernis de l'indépendance, que les régimes ont jalousement gardé, a aussi été exposé à plusieurs reprises au long des années. Richard Nixon a mis en lumière ce problème dans son livre "Seize the Moment" -saisissez le moment, l'occasion-.

 

« Nous devrions nous adresser aux chefs (islamiques) modernistes non pas comme à des garçons d'écuries mais comme à des partenaires à part entière. La voie la plus rapide pour clouer leur cercueil serait de créer l'impression qu'ils ne sont que des portes parole commodes pour l'occident », et avec des accents semblables à l'Irak de 91 ou de 2003. Nixon mentionnait dans ce même livre:

 

« Nous devons aussi accepter le fait que parfois cela ne sert pas nos intérêts que nos amis (les hypocrite et apostats) dans le monde musulman soutiennent nos positions sur des sujets politiquement très sensibles dans leur pays ou le bombardement de la Lybie en 1986 ou que de nombreux dirigeants de la région dénoncent en public mais pour lesquels ils nous félicitent en privé. »

 

Avec chaque article dans un catalogue de tricherie et de trahison leurs cercueils sont construits et cela ne reste pas invisible à la Maison Blanche (et sa statue mythologique de la déesse de l’enfer accroché sur son toit) ni à Downing Street. De loin meilleur pour les politiciens occidentaux est de planifier la prochaine phase de contrôle plutôt que d'être laissé exposé par le seul résultat qui peut réellement défier leur hégémonie.

 

Dans un article récent publié dans le Washington Post le journal a trouvé que "les arabes canalisent de plus en plus leurs frustrations via la politique des partis islamiques ...le changement du nationalisme séculier s'est accéléré ses dernières années et est évident dans les rues de Baqaa et des autres camps de réfugiés jordaniens où les symboles de piété ont accompagné la croissance de la proéminence des activistes islamiques dans les union enseignantes et organisation politiques." Plus tard, ils ont noté que : "les sentiments s'entendent de plus en plus au moyen orient exprimant un dégoût à peine voilé de ce que les arabes voient comme étant une impuissance des dirigeants du monde arabe faces aux actes américains et israéliens ...[Ils considèrent que ] les dirigeants les ont affaiblis."

 

C'est précisément ce genre de sentiments qui provoque une grande inquiétude chez les politiciens de la Maison Blanche (Illuminati). Les rues du moyen orient autrefois politiquement inertes et impuissantes montrent maintenant des signes de vie. Le Caire, Sanaa au Yémen, le Bahrain, la Jordanie et le Liban ont tous récemment été témoins de protestations à grande échelle des musulmans enragés par la politique belligérante des USA.

 

Avec le soutien d'idées importées de l'occident comme la démocratie, les droits de l'homme, la liberté, la loi internationale et le pluralisme à tout moment beuglés dans le monde musulman il est sure de conclure que la bataille médiatique pour les "coeurs et les esprits" plutôt que pour la libération -"la guerre totale"- ou des concepts occidentaux est en train d'échouer misérablement. Certainement s'il y avait une valeur intellectuelle en aucun des concepts occidentaux alors les musulmans les auraient adoptés, ayant été constamment exposés à ces idées durant ces 50 dernières années. Pourtant le seul concept vaguement consistant avec l'islam est celui qui affirme leur propre autorité en désignant un dirigeant, ce concept bien sur est subtilement différent de la "démocratie" où la souveraineté l'est à des lois humaines, alors que l'islam demande que la Oummah désigne son propre émir, mais seulement pour appliquer la loi islamique (LA LOI DU DIEU UNIQUE QUI LIBERE LES PEUPLE OPPRIMES). Les politiciens occidentaux ont tort de penser qu'en claironnant la démocratie y compris l'autodétermination comme pour l'Irak maintenant la Oummah prendra le concept dans sa totalité avec la ligne et l'hameçon. En réalité, le désir de retirer les régimes oppressifs ne peut pas être confondu avec le désir de démocratie et tout ce que cela entraîne d'idées de koufr (mécréance). Avec l'échec intellectuel de l'occident à convaincre les musulmans de leurs idées, des approches alternatives seront nécessaires.

 

Positionner des centaines de milliers d'hommes dans la région permettra le contrôle politique direct y compris la suppression de la seule alternative crédible à leur vue mondiale capitaliste. Et si les habitants osent même aspirer à leur propre gouvernement islamique la force militaire américaine sera disponible pour remodeler la région à son gré. Dans les mots du document de l'année 2000 "reconstruction des défenses de l'Amérique ":

 

« De plus, ces missions policières sont de loin plus complexes et à même de générer la violence que les missions "pour la paix" traditionnelles. En premier, ils demandent le commandement politique américain plutôt que celui des Nations Unies, car l'échec de la mission des Nations Unies dans les Balkans et le succès relatif des opérations de l'OTAN atteste là bas. Les USA ne peuvent pas non plus assumer une position de neutralité semblable à celle des Nations Unies; La prépondérance de la puissance américaine est si grande et ses intérêts globaux si larges qu'elle ne peut pas prétendre être indifférent aux retombées politiques dans les Balkans, dans le golfe persique ou même quand elle déploie ses forces en Afrique. »

 

On dirait que quand votre idéologie est de façon inhérente aussi faible que les capitalistes, alors seulement "le fort à le droit" suffira face à la résurgence de l'Islam.

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche