DEPUIS JANVIER 2010 N.O.M 62 : « Les Guerres Occidentale : Massacres et ruses Maléfiques » (4/8) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 09:04

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

N.O.M 62 : 

« Les Guerres Occidentale : Massacres et ruses Maléfiques » (4/8) 

 Nouvel Ordre Mondial Taghout Injustice 

----------o LE NOUVEL ORDRE MONDIAL OU TAGHOUT MONDIAL o---------- 

LIVRE 24

PARTIE 4 SUR 8

 

 

Malgré ses crimes, Washington se pose en modèle

Par Salim Lamrani, 2006

Guerres-Occident--Massacres-ruses-24.jpg

Intro d’un Frère : « L’auto-promotion de l’action de Washington passe par la description des États-Unis comme la patrie des « Droits de l’homme » et de la « démocratie ». Cette image continue d’imprégner la représentation de cet État dans une presse atlantiste qui reste fascinée par l’illusion de la « grande démocratie » états-unienne. Une représentation qui perdure malgré l’accumulation de rapports démontrant qu’aujourd’hui nul État ne pratique autant la torture. Salim Lamrani démontre qu’il est aujourd’hui bien difficile de croire les médias quand ils « découvrent » la torture comme un phénomène nouveau. »

Citation :

Depuis le 16 janvier 2006, la Section d’intérêts nord-américains de La Havane (SINA) diffuse, au nom des « droits de l’homme », des messages politiques à la population cubaine par le biais d’un immense écran lumineux. Le panneau lumineux ose même transmettre, à l’heure des scandales d’Abu Ghraïb, de Guantanamo et des prisons secrètes, l’article de la déclaration universelle des droits de l’homme stipulant que personne ne devait être soumis à la torture.  

Les photos publiées dans la presse internationale concernant les sévices commis à la prison d’Abu-Ghraïb, ne sont que la pointe émergée de l’iceberg. En effet, le Pentagone a décidé de garder secret 1 325 documents, photos et vidéos d’actes de torture, de viols et d’assassinats de détenus irakiens, notamment des femmes et des adolescents, réalisés entre le 18 octobre 2003 et le 30 décembre 2003. Le rapport, établi par l’agent spécial James E. Seigmund concernant ce matériel non rendu public, fait état de 660 agressions sexuelles, 93 vidéos montrant des prisonniers torturés, et 547 images de détenus décédés en prison [1].

 

Guerres-Occident-Massacres-ruses-50.jpgGuerres-Occident--Massacres-ruses-26.jpg

 

 

Le Pentagone a justifié sa décision de ne pas divulguer les documents auprès du Tribunal Suprême fédéral, arguant, avec une hypocrisie monumentale, la nécessité de « protéger l’intimité des détenus irakiens d’Abu-Ghraïb ». En septembre 2005, lorsqu’un juge a ordonné la publication du matériel, le Département de la Défense est resté sur sa position en évoquant cette fois la nécessité de ne pas mettre en danger la vie des militaires responsables des actes de barbarie. Selon la Croix-Rouge, entre 75% et 90% des prisonniers irakiens sont relâchés au bout de plusieurs mois de calvaire sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux [2].

L’organisation internationale Human Rights Watch (HRW) a condamné le double standard appliqué par les États-Unis sur la question des droits de l’homme. « Cette administration a démontré un mépris pour les valeurs juridiques universelles. Les États-Unis n’ont aucun problème pour voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas déceler la poutre dans le leur quand il s’agit d’émettre des critiques sur les violations des droits de l’homme », a déclaré M. José Miguel Vivanco, directeur exécutif pour les Amériques de HRW. Selon ce dernier, les sévices et traitements dégradants commis par les forces étasuniennes contre les prisonniers, au nom de la guerre contre « le terrorisme », constituent la plus grande violation du droit international de l’histoire [3].

Guerres-Occident--Massacres-ruses-27.jpg

Le représentant de l’organisation internationale a également fustigé la détention illégale et sans procès de plusieurs centaines d’individus de diverses nationalités soupçonnés de « terrorisme », ainsi que les assassinats commis en Afghanistan, Irak et dans les prisons secrètes d’Europe entre 2002 et 2005. « Ces prisonniers sont décédés alors qu’ils étaient détenus par les forces de sécurité nord-américaines et près d’un tiers d’entre eux […] sont le résultat d’homicides […] [et] les responsables n’ont pas encore été traduits en justice », a-t-il souligné [4].

Même le fidèle Parlement européen, dominé par la droite et grand allié des États-Unis, a publié, le 16 février 2006, une résolution exigeant la fermeture du centre de détention de Guantanamo. « Tous les prisonniers doivent recevoir un traitement conforme à la législation humanitaire internationale et être jugés dans le délai le plus court possible […] par un tribunal compétent, indépendant et impartial », affirme la déclaration qui « condamne toutes les formes de torture et de mauvais traitement et réitère la nécessité de respecter le Droit international [5] ».

De même, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, M. Manfred Nowak, a conjuré à l’Union européenne, qui s’est rendue complice des sévices commis par la CIA en permettant les vols au-dessus de son espace aérien, de s’unir à la demande et d’exiger des États-Unis qu’ils ferment définitivement la prison de Guantanamo. « Il est important que l’Union européenne joue son rôle pour convaincre les États-Unis que ses arguments juridiques pour maintenir ces personnes en détention sans accusations ne sont pas acceptables d’un point de vue du droit international », a-t-il noté [6].

M. Nowak a également sévèrement critiqué certains pays européens tels que le Royaume-Uni et la Suède pour avoir extradé des suspects vers des pays qui pratiquent la torture. Quant aux prisons secrètes, le rapporteur spécial a affirmé que « le maintien de sites secrets de détention signifie que des personnes ont disparu, ont été maintenus sans aucun contact avec le monde extérieur, et sont par conséquent plus vulnérables à la torture », ajoutant que la disparition constituait « l’une des pires violations des droits de l’homme [7] ».

Guerres-Occident--Massacres-ruses-28.jpg

Les prisons de Guantanamo et d’Abu-Ghraïb, qui ont reçu une couverture médiatique internationale en raison des sinistres exactions commises contre des individus, ne sont cependant pas les pires centres de détention étasuniens. En effet, près de 500 prisonniers sont retenus indéfiniment sur la base aérienne de Bagram, au nord de Kaboul en Afghanistan. Certains sont enfermés dans des cages depuis plus de trois ans, sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre eux et sans contact avec un avocat (contrairement aux détenus de Guantanamo). Alors que des visites soigneusement encadrées sont organisées sur la base navale cubaine occupée par les États-Unis, la prison de Bagram a été tenue secrète depuis sa création en 2002. Les autorités militaires refusent toujours de publier les noms des prisonniers et ne permettent aucune visite hormis celles de la Croix Rouge [8].

Selon M. Clive Stafford Smith, avocat britannique qui représente 40 détenus de Guantanamo qui sont passé par Bagram, plusieurs prisonniers de la base afghane ont été remis à des pays tiers pour y être torturés et plusieurs d’entre eux « ont disparus ». « Si vous pensez que des gens ont subi des traitements cruels à Guantanamo, ce n’est rien en comparaison avec ce qui se passe ailleurs », a-t-il souligné. « L’un de mes clients s’appelle Binyam Mohammed. Il a été remis au Maroc. Nous avons les numéros de vols. Nous disposons même des noms des soldats à bord du vol. Il a été torturé pendant 18 mois. On lui a tailladé le pénis avec une lame de rasoir, mon dieu ! Et maintenant, l’armée étasunienne est en train de le juger à Guantanamo. […] On lui a fait avouer qu’il avait dîné avec Khalid Sheikh Mohammed, Ramsey bin al-Shaid, Abu Zubaydah, Sheikh al-Libbi et José Padilla, tous ensemble, le 3 avril 2002, au Pakistan. Le problème c’est que deux d’entre eux, Abu Zubaydah et Sheikh al-Libbi, étaient détenus par les soldats étasuniens à cette date-là. […] Hassin bin Attash, un jeune de 17 ans, a été emmené en Jordanie et torturé durant 16 mois. Et la liste est encore longue », a-t-il rapporté [9].

D’après M. Michael Ratner, avocat étasunien représentant également des détenus retenus sur la base cubaine et président du Centre pour les droits constitutionnels (Center for Constitutional Rights), les suspects sont envoyés à Bagram car ils n’ont aucune existence juridique. En juin 2004, la Cour suprême étasunienne a sommé l’administration Bush de présenter les personnes retenues à Guantanamo devant un tribunal. Selon M. Ratner, la réponse de la Maison blanche a été d’envoyer les gens à Bagram, entre autres. « Aucune cour, aucun avocat, personne n’a le droit de rendre visite à quelqu’un à Bagram [et les États-Unis] ont installé des chambres de torture dans le monde entier », a-t-il déploré [10].

De son côté, Amnesty internationale (AI) a rendu un rapport accablant sur la détention et la torture en Irak. « De nombreux cas de torture et de mauvais traitements […] ont été rapportés […]. Les victimes ont été sujettes, entre autres méthodes, à des décharges électriques ou ont été battues avec des câbles électriques », a déclaré l’organisation [11].

Malgré la condamnation internationale des flagrantes violations des droits de l’homme commises au nom de la guerre contre « le terrorisme », Washington n’hésite pas à publier son rapport annuel sur les droits de l’homme dans le monde où, évidemment, le seul pays non mentionné est les États-Unis. Là encore, sur le continent américain, les nations qui refusent de rentrer dans le rang du néolibéralisme, tels que Cuba et le Venezuela, sont stigmatisées. Il est à parier que la Bolivie de M. Evo Morales fera partie des pays « violateurs des droits de l’homme » dans le prochain rapport du Département d’État en 2007 [12].

Il n’est, dès lors, point surprenant de voir l’ambassadeur John Bolton voter contre la création du Conseil des droits de l’homme des Nations unies qui remplacera la Commission des droits de l’homme, discréditée par son traitement partiel et partial de ce thème. En 2005, par exemple, la Commission avait refusé l’ouverture d’une enquête sur les exactions de Guantanamo tout en adoptant une résolution contre Cuba. Les États-Unis se sont de nouveau isolés au sein de la communauté internationale. En effet, le nouveau Conseil a été approuvé par 170 pays, et seules trois nations se sont alignées sur la position de l’administration Bush (Israël, Îles Marshall et Palau) (17).

Guerres-Occident--Massacres-ruses-29.jpg

Ce n’est pas la première fois que Washington refuse d’adhérer à un instrument international sur les droits de l’homme. Les États-Unis se sont opposés au Pacte international des droits économiques, sociaux et culturels et aux deux protocoles de pacte des droits civils et politiques. Ils ont également rejeté la convention contre l’Apartheid ; la convention sur la non prescription des crimes de guerre et de lèse humanité ; la convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations contre la femme ; la convention sur la suppression du trafic de personnes et l’exploitation de la prostitution ; la convention pour le statut de réfugiés ; la convention sur les droits des travailleurs émigrants et leurs familles, la convention d’Ottawa de 1997 sur les mines antipersonnelles ; la convention sur les droits de l’enfant ; la cour pénale internationale et 158 conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Fin citation

Salim Lamrani est un Chercheur français à l’université Denis-Diderot (Paris VII), spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis. Dernier ouvrage publié : « Cuba face à l’empire : Propagande, guerre économique et terrorisme d’état », Éditions Timéli. 

Note :

1] Carlos Barea, « le Pentagone dissimule plus de mille documents et images sur les tortures et les meurtres en Abu Ghraib », Granma, 23 février 2006. (Consulté le 24 février 2006.)

[2] Ibid.

[3] Agence Bolivaria de Nouvelles, « Human Rights Watch a double condamné rasero des USA dans des droits humains », 24 février 2006.

[4] Ibid.

[5] Parlement européen, « de la Résolution du Parlement Européen sur le Guantánamo », 16 février 2006.

[6] Granma, « ONU demande à UE demande à USA de fermer prison de Guantánamo », 17 mers 2006. (Site je l'ai consulté le 18 mars 2006).

[7] Ibid.

[8] Tim Golden & ; Eric Schmitt, « A Growing Afghan Prison Rivals Bleak Guantánamo », The New York Times, 26 février 2006, p 1.

[9] Democracy Now, « `Worse'Than Guantanamo: U.S. Expands Secretive Prison Inside Bagram Air De base in Afghanistan », 27 février 2006.

[10] Ibid.

[11] Amnestie International, « Beyond Abu Ghraib: Detention and Torture in Iraq », 6 mars 2006. (Site je l'ai consulté le 7 mars 2006).

[12] El Nuevo Herald, « Quatre pays latino-americains sous observation en DDHH », 8 mars 2006.

 

Pape Noir et Jésuites Initiateurs de Guerres ces 400 Dernière années

a) Et le Vatican ?

Recherche sur les sociétés secrètes au 20 ème siècle, l’auteur a souhaité rester Anonyme, 1993.

Citation :

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la plupart des monarchies avaient "sauté". Les Illuminati avaient accompli un parie de leur plan. Mais qu'en était-il du catholicisme ?

Un bref coup d'œil fait croire que 17 siècles de stabilité sont immuables mais à y regarder de plus près, il en va tout autrement.

Guerres-Occident--Massacres-ruses-30.jpg

Le service secret du Vatican était, depuis toujours, l'ORDRE DES JESUITES. Je vais décevoir ceux qui croient que les Jésuites n'ont été qu'une simple organisation religieuse de plus. Le serment d'initiation du 2ème degré exige la mort de tous les protestants et francs-maçons. Les Jésuites ont été, par exemple, l'instance qui a organisé les massacres des Huguenots et à qui on doit d'innombrables têtes décapitées chez les protestants et francs-maçons en Angleterre aux 16ème et 17ème siècles. L'ordre des Jésuites fut fondé en 1534 par Ignace de Loyola, qui était d'origine JUIVE, comme le furent les trois premiers généraux de l'ordre.

Guerres-Occident--Massacres-ruses-31.jpg

Le général des Jésuites (le chef) est si puissant qu'il est appelé le "PAPE NOIR". D'autres loges secrètes infiltrèrent en force l'Eglise catholique pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ce fut le cas, entre autres, de l'OSS (le précurseur de la CIA), du MI6, des membres du "BLACK NOBILITY" italien, des francs-maçons et de la loge P2 (Propaganda Due) ; toutes ces loges étaient sous la protection du "Comité des 300". La loge "P2" est la loge franc-maçonnique la plus influente en Italie. La "GRANDE LOGE DU VATICAN" y est annexée, c'est elle qui fut à l’ origine du "Scandale P2" en 1976 lorsqu'une liste des membres de la loge fut produite au Vatican avec les noms et les dates d'entrée de 121 grands dignitaires ecclésiastiques avec, parmi eux, des cardinaux de la curie, des archevêques, des évêques, des prélats et des laïques. On fit une vraie chasse aux sorcières pour trouver ceux qui avaient publié cette liste au lieu de demander des comptes aux personnes citées sur cette liste. Tout commentaire est superflu.

Entre autres noms, celui du secrétaire d'Etat du cardinal Jean Villot, du ministre des Affaires étrangères du Vatican Agostino Casaroli, du cardinal Sebastiano Baggio, du cardinal Ugo Poletti et du chef de la banque du Vatican, l'évêque Paul Marcinkus. Les Illuminati soutiennent, comme nous avons pu le constater, les deux camps des nations en guerre. Ce fut de plus en plus évident à la fin de la Deuxième Guerre. Allen Dulles (chef de la CIA), par exemple, avait des rencontres secrètes avec le chef des SS Gehlen. On s'arrangea pour faire passer des officiers SS en Suisse sous le couvert de l'Eglise catholique. Quelques officiers SS prirent le titre de prêtres et furent conduits dans d'autres pays, surtout en Argentine, au Paraguay et aux Etats-Unis. Après la guerre, Gehlen reçut la mission de prendre en charge la "RADIO DE L'EUROPE LIBRE". Beaucoup de SS furent intégrés dans la CIA à cette même époque.

Un autre membre intéressant du "Comité des 300" fut Joseph Retinger (Ratzinger ?). (Ribaat : nommé aujourd’hui Pape Benoit XVI successeur de Jean Paul II). La CIA lui apporta son soutien après la guerre afin qu'il puisse conclure des contrats avec le Vatican. Il gagna, entre autres, à sa cause la Dr Luigi Gedda, conseiller médical du pape Pie VII et dirigeant des activités catholiques. Grâce à lui, il réussit à consolider ses relations avec le pape Paul VI qui avait déjà collaboré auparavant avec l'OSS (Office of Strategic Services = Bureau des services stratégiques), organisation qui allait devenir, plus tard, la CIA.

Retinger rencontra aussi le prince Bernhard des Pays-Bas, le Premier ministre italien, Sir Collin Grubbin, directeur de la SOE (Special Operations Executive, service secret britannique) et le directeur de la CIA, le général Walter Bedell.

Le PRINCE BERNHARD était chez les SS avant la guerre et obtint, ensuite, un emploi à la I.G. Farben. Par la suite, son mariage le lia à la maison Orange-Nassau et il occupa un poste dans la compagnie Shell Oil. Le petit groupe de personnes citées ci-dessous se rencontra en mai 1954 à l'hôtel "De Bilderberg" à Oosterbeek, en Hollande, ce fut le noyau du groupe qui devait être connu, plus tard, sous le nom de "Bilderberger". Le prince Bernhard des Pays-Bas, membre du Comité des 300, fut le premier directeur des "Bilderberger"

Le cardinal Spellman fut une des personnes de la CIA qui eut une influence importante dans l'Eglise catholique. Spellman soutint, entre autres, la CIA lorsque celle-ci renversa la démocratie au Guatemala en 1954. Ce fut lui aussi qui introduisit le père Paul Marcinkus de Chicago auprès du pape. En 1971, Marcinkus devint archevêque et chef de la BANQUE DU VATICAN. Il développa aussi d'étroites relations avec Michele Sindona, membre de la loge franc-maçonnique P2, et avec Roberto Calvi. Le grand maître de la loge P2 était Licio Gelli. Calvi, chef de la BANQUE D'AMBROSIANO, aida le Vatican à transférer plus de 100 millions de dollars au mouvement "Solidarité" en Pologne. Il fut mêlé, plus tard, au grand scandale de cette banque. En 1982, on trouva son corps suspendu au pont Blackfriars à Londres. Dans chacune de ses poches se trouvaient deux briques et ses jambes étaient garrottées en angle droit. C'était un meurtre rituel chez les francs-maçons. Mais les journaux passèrent outre ces détails. Sindona devint conseiller a la Banque du Vatican. La loge P2 avait de nombreuses relations avec le Vatican, l'Opus Dei et la CIA, et de ses membres occupèrent des postes élevés dans le gouvernement italien.

En janvier 1966, le magazine "Look" publiait cet article :"Comment les Juifs réussirent à modifier la pensée de l'Eglise catholique". On y décrit avec force détails les négociations secrètes entre la loge juive B'NAI B'RITH et le cardinal Bea, représentant de l'Eglise catholique. Le Vatican est probablement la plus riche organisation du monde. Une grande partie de son capital se trouve dans les banques Rothschild. Il ne fait aucun doute que le Vatican fut repris au cours des années par le "Comité des 300", ce qui explique les fréquentes visites de Bush, Gorbatchev et d'autres chefs d'Etat chez le pape. (1)

Et ces exemples ne montrent que la pointe de l' "iceberg-Vatican". Un autre exemple : celui de l'assassinat du pape Jean XXIII. L'annonce de sa mort parue par erreur un jour trop tôt dans le quotidien mexicain "El Informador", publié par la grande loge des francs-maçons de l'ouest du Mexique (l'annonce fut publiée le 3 juin 1963, pape Jean mourut le 3 juin 1963 à 19h49). (2)

Un livre intéressant à ce sujet : "Im Namen Golles" (Au nom de Dieu) de David A. Yallop. Le PAPE JEAN PAUL II a, lui aussi, un passé intéressant et digne d'être mentionné. William Cooper qui a travaillé douze ans pour la "Naval Intelligence" (service secret de la Navy) écrit dans son livre "Behold a Pale Horse" qu'il aurait travaillé pendant la Deuxième Guerre en Allemagne pour I. G. Farben à la production du gaz pour les chambres à gaz des camps de concentration. A la fin de la guerre, de peur d'être exécuté pour avoir collaboré à des crimes de guerre, il se serait enfui en Pologne sous la protection de l'Eglise catholique. Il y serait resté et aurait eu une carrière semblable à celle d'Eisenhower, si ce n'est que cela dura un peu plus longtemps avant qu'il ne soit élu cardinal Wojtyla et qu'il ne devienne pape. (3)

Il remercia aussitôt ses amis en levant le 27 novembre 1983 l'excommunication de tous les francs-maçons, notifiée dans le "Codex luris Canonici". Le pape actuel (de l‘époque et idem de nos jours) connaît intimement le langage secret franc-maçonnique, la "poignée de main des francs-maçons" (une pression de la main particulière qui permet aux initiés de se reconnaître entre eux) mais aussi son discours lors d'une audience le 15 septembre 1982 en sont des preuves "manifestes" : A propos de la mort du président libanais Gemayel, il parlait de Jérusalem, la ville de Dieu. Il dit mot à mot : "Jérusalem peut devenir aussi "la cité de l'homme" (City of man)". La "cité de l'homme" est un mot-clé des Illuminati pour la dictature mondiale.

Guerres-Occident--Massacres-ruses-32.jpg

Le 18 avril 1983, le pape reçut toute la "COMMISSION TRILATERALE" c.-à-d. environ 200 personnes, pour une audience. (111) Cette organisation secrète fut fondée en juin 1973 par David Rockefeller et Zbigniew Brzezinski puisque les organisations établies, comme l'ONU ou d'autres, mettaient trop de temps à instaurer le "gouvernement mondial". La commission trilatérale, organisation élitaire, a pour but de réunir en un seul groupement les géants les plus éminents de l'industrie et de l'économie, donc des nations trilatérales - des Etats-Unis, du Japon et de l'Europe de l'Ouest - pour créer de force et une fois pour toutes le "Nouvel Ordre Mondial".

Elle offre à l'élite venant d'horizons divers de la franc-maçonnerie la possibilité d'une collaboration secrète à l'échelle mondiale. Elle doit aussi permettre aux "Bilderberger" d'élargir leur influence en leur donnant une base politique plus large. La plupart des membres européens ont, depuis longtemps, des contacts avec les Rockefeller. La Commission trilatérale se compose de 200 membres environ qui sont, contrairement aux membres de Bilderberger, permanants.

Guerres-Occident--Massacres-ruses-33.jpg

Vous pouvez bien imaginer que le PAPE JEAN PAUL II n'a pas invité tous ces gens pour une tasse de thé.  

Anonyme, 1993

Note :

(1) Manfred Adler : "Die Freimaurer und der Vatikan", Verlag Claus P. Clausen, Lippstadt Johannes Rothkranz : "Die vereinten Religionen der Welt im antichristlichen Weltstaat" Verlag Anton Schmid, Durach Johannes Rothkranz : "Die geplante Weltdemokratie in der City of Man" Verlag Anton Schmid, Durach Dieter Rüggeburg : "Christentum und Atheismus im Vergleich zu Okkultismus und Magic", ISBN 3-921338-12-3 Dieter Rüggeburg : "Geheimpolitik, der Fahrplan zur Weltherrschaft"

(2) Herbert G. Dorsey III : "The Secret History of the New World Order", p. 28

(3) "El Informador", 4 juin 1963 "Glaubensnachrichten", décembre 1992 Norbert Hormuth, Postfach 810408, 8500 Nürnberg 81, tél. : 0911-7905867

(4) William Cooper : "Beyond a Pale Horse" Herbert G. Dorsey III : "The Secret History of the New World Order", p. 29

(5) Rothkranz : "Die vereinten Religionen der Welt im antichristlichen Weltstaat", p. 231

b) Monnaies Satanique du Vatican

Citation :

 

Trouvaille d’un Internaute Investigateur, commentaire Ribaat Mai 1433H.

« Alors vous ne saviez pas que le Vatican pouvait frapper autant de pièces de monnaie qu'il le désire. Il fabrique son propre argent.  Vive "Mammon" qui dirige la Banque du Vatican $$$!!!

Guerres-Occident--Massacres-ruses-34.jpg

Cette pièce commémorative du Vatican fut frappée en 1698.

 


Ribaat : Donc crée après L’ordre des Jésuites fondé par le Satanique Ignace de Loyola en 1540, il ne faut pas chercher loin pour savoir quel est l’origine de cet héritage démoniaque !

 


Comme vous pouvez le voir, il y a belle lurette que ces lascars produisent leurs propres deniers. Encore mieux que Judas. Si vous plissez les yeux, vous verrez que le côté gauche ressemble étrangement à Baphomet mais ce sont des coupes qui font place aux nez et aux yeux. Les épées croisées forment les cornes. Même la barbiche au bas s'y trouve. La différence est qu'à droite, la vierge a disparu. On aperçoit le "Sun of God" qui tient la Terre dans sa main sur laquelle se trouve une croix... celle qu'ils nous font porter depuis des milléniums. »

Fin citation

c) Le Nazisme et le Vatican

SamProduction et Ribaat 1434H / Novembre 2012

 Guerres-Occident--Massacres-ruses-35.jpg

Comme vous pouvez le constater, le partie NAZI a était comploté sous ordre de la secte JESUITE DU VATICAN, bien sur la secte discrète agit toujours par le truchement d’une tierce personne : les Illuminati des Etats-Unis, et ses alliés en vrac comme vous avez pus le lire jusqu’ici. Nous voyons bien l’emblème des Jésuites satanique : IHS, explication d’un Frère :

Citation SamProduction :

« …Les Catholique croient que ces initiales ( IHS de l’Ordre des Jésuites Occulte) signifient en latin, Iesu  Homine Salvator : « Jésus sauveur des Hommes », un romain initié aux mystères babyloniens connaissaient lui aussi ces mêmes initiales gravées sur les offrandes rondes que l’on offrait à Isis (Divinité païenne d’Egypte Antique). Ces initiales sont :

Isis, Horus, Seth. La Trinités Egyptienne de la mère, de son enfant, et du père des dieux.

Les lettres IHS sont gravées sur les hosties que les fidèles (catholique) mettent en bouche.

La (sois disant) crucifixion est selon la doctrine de l’Eglise (Vatican Polythéistes) une œuvre de Miséricorde « aimée de Dieu », mais elle ne l’est pas pour Jésus (paix sur lui) qui à déclaré que c’est une œuvre du Diable (Evangile de Jean, Chapitre 8, verset 40-44). »

SamProduction (ou SamDivertissement) Explication Vidéo : « l’Eglise de Satan »

http://www.dailymotion.com/video/xhcpdk_l-eglise-de-satan_news

Fin citation

d) Témoignages et Révélation Divine:

« Les Jésuites sont une organisation militaire, pas un ordre religieux. Leur chef est un général d'armée, pas le père abbé d'un monastère simple. Et le but de cette organisation est le pouvoir - le pouvoir dans son exercice le plus despotique - pouvoir absolu, pouvoir universel, le pouvoir de contrôler le monde par la volonté d'un seul homme » [ie, le Pape Noir, le Supérieur Général des Jésuites].

Napoléon Ier (c.-à-Napoléon Bonaparte, 1769-1821; l’empereur disait :

« Jésuitisme est le plus absolu des despotismes [sic] - et en même temps le plus grand et le plus énorme des abus ... »

Voltaire disait :

"Si l'on veut bien y faire attention, la religion catholique apostolique et romaine est, dans toutes ses cérémonies et tous ses dogmes, l'opposé de la religion de Jésus."

Alphonse de la Martine disait :

" Je n'aime pas l'Institut des Jésuites. Élevé dans leur sein, je savais discerner, dès cette époque, l'esprit de séduction, d'orgueil et de domination qui se cache, ou qui se révèle dans leur politique, et qui, en immolant chaque membre au corps et en confondant ce corpus avec la religion, se substitue habilement à Dieu et aspire à donner à une secte surannée le gouvernement des consciences et la monarchie universelle de la conscience humaine. "

L'ancien Prêtre du Vatican, Gérard Bouffard :

 

« L’homme connu sous le nom de Pape noir contrôle toutes les décisions majeures faites par le Pape (Blanc) et contrôle alternativement les Illuminati »

 

« Les Jésuites sont en définitive les véritables dirigeants du Nouvel Ordre Mondial… dans le but d'apporter un gouvernement fasciste mondial et une religion mondiale basée sur le Satanisme et la religion Luciférienne. »

 

Le prêtre Jésuite Malachi Martin :

 

« Combien de fois ai-je prévenu et averti que Satan entrerait dans les plus hautes sphères de la hiérarchie de Rome. Le Troisième Secret, mon enfant, c'est que Satan entrera dans l’Eglise de mon Fils. »- Notre-Dame des Roses, le 13 mai 1978

 

« QUICONQUE CONNAIT L'ETAT DES AFFAIRES AU VATICAN AU COURS DES 35 DERNIERES ANNEES EST BIEN CONSCIENT QUE LE PRINCE DES TENEBRES A POSSEDE ET POSSEDE ENCORE SES SUBSTITUTS DANS LA COUR DE SAINT-PIERRE, A ROME ». Dans l'article « The Fatima Crusader »

Svali ex-Illuminati des USA :

"Tout cela ramène au Vatican et tous nos leaders (Illuminati) prennent leurs ordres de marche de Rome. Ce n'est pas de la fiction. Je le sais parce que j'ai vécu cela pendant beaucoup d'années."

William Schnoebelen ex-Satanique, ex-Illuminati, ex-Franc-maçons :

« Le Vatican est maudit, l’Église pervertie ! », « …devenu le refuge des démons, le repère de tout esprit impur et des démons » (…) « Le pourrissement et les scandales vont tout simplement continuer jusqu’à ce que l’avènement de l’Antéchrist vienne remplacer cette ère indécente ».

Greg Szymanski Journaliste Indépendant :

« …En clair, ce groupe qui manipule la politique mondiale depuis quatre siècles a pour nom « COMPAGNIE DE JESUS ». C’est en réalité une société secrète dissimulée sous l’apparence d’une congrégation de prêtres… »

« …La « Compagnie de Jésus » est la société secrète la plus structurée et sans doute la plus active sur la terre… »

Guerres Occident Massacres ruses 51

Eric PHELPS auteur d'un ouvrage Historique : « VATICAN ASSASSIN » :

 « …Les jésuites, eux, sont une armée. Ce sont des soldats. Ils sont sous serment. Lorsque vous recevez l'enseignement du 4° degré, on vous donne les Instructions Secrètes. Selon un autre gentleman, il existe un degré au-delà du quatrième, qui relève du Luciféranisme absolu…. »

Helena Blavatsky disait :

« Toutes les armées de Satan n’ont pas fait autant de mal sur la terre que les Jésuites »

Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) le Messager d’Allah le Dieu Unique a dit à propos de Satan :

Abou Darda -qu’Allâh l’agrée- dit : « Le Messager d’Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- se leva et nous l'entendîmes dire : "Je demande à Allah de me protéger contre toi". Et puis il dit trois fois : "Je te maudis comme Allah l'a fait". Et puis il tendit sa main comme s'il allait se saisir de quelque chose. Au sortir de la prière, nous dîmes : "ô Messager d’Allah ! Nous t'avons entendu dire dans ta prière quelque chose que nous ne t'avions jamais entendu dire et nous t'avons vu tendre ta main ! ?" - "l'ennemi d’Allah, Iblis (Satan), a apporté une flamme et voulu me brûler le visage avec. C'est pourquoi j'ai dit trois fois : je demande à Allah de me protéger contre toi. Et j'ai dis trois fois : je te maudis comme Allah l'a fait de manière parfaite. Il n'a pas reculé jusqu'à la troisième reprise. Et puis j'ai voulu me saisir de lui. Au nom de Allah, n'eût été la prière de notre frère Salomon, il aurait passé le matin attaché de sorte que les enfants de Médine eussent pu en faire un jouet". » [Rapporté par Mouslim n° 834 et an-Nasâi n° 1200]

D'après Abou Said al-Khoudri -qu’Allâh l’agrée- rapporte : « Le Messager de Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- se leva et dirigea devant lui la prière du matin. Quand il se mit à réciter, il buta à des difficultés. Et puis, au sortir de sa prière, il dit : "Si vous m'aviez vu avec Iblis (Satan)! J'ai tendu ma main et l'ai étranglé au point de ressentir la fraîcheur de sa salive entre mon pouce et mon index. N'eût été la prière de mon frère Salomon, il aurait passé la matinée attaché à un pilier de la mosquée de sorte que les enfants de Médine en auraient fait un jouet. Si l'un de vous peut empêcher que l'on passe entre lui et la direction de La Mecque (quand il prie) qu'il le fasse. » [Rapporté par Ahmad n°11354]

Le Prophète Jésus -paix sur lui- dit dans L’Evangile de Mathieu à tous ceux qui idolâtrent sa personne :

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » Mt 7.21-24

Le Dieu Unique sans image, sans forme sur terre vous dit aussi dans votre Bible :

 « Je suis le premier et je suis le dernier, et hors moi il n’y a point de Dieu. » Es 44.6

 « Tu ne feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. » Ex 20. 4

« Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Eternel… » Dt 27. 15 (Le Vatican Luciférien à fait exactement le contraire !)

Jésus dit dans l’Evangile de Barnabé véritable apôtre du monothéisme pur :

«Je te loue, Ô notre Dieu unique! Toi qui n'as pas eu de commencement et qui n'auras pas de fin. Toi qui, par ta miséricorde, donnas origine à tout et qui par ta justice, donneras à tout une fin! Toi qui n'as aucune ressemblance avec l'homme, car, dans ton immense bonté, tu ne connais ni mouvement, ni accident. Aie pitié de nous, parce que tu nous as crées et que nous sommes l'œuvre de tes mains!» CHAPITRE 83 EVANGILE DE BARNABE APOTRE DE JESUS

Et Notre Créateur Tout-Miséricordieux, Allah le Dieu Unique dit dans Son Dernier Livre qui confirme, corrige et abroge les anciennes écritures et clôture tout les témoignages cité plus hauts :

 « Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, et [ne vous ai-Je pas engagés] à M'adorer? Voilà un chemin bien droit. Et il a très certainement égaré un grand nombre d'entre vous. Ne raisonniez-vous donc pas? »

Coran : Sourate 36 Yasin, verset 60 à 62

 « Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait ; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent »

Coran : Sourate 6 Al-Anam, verset 112

« (Rappelle-leur) le moment où Allah dira (Au Jour de la Résurrection) : ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?› Il dira: ‹Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): ‹Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. »

Coran : Sourate 5.verset 116 et 117 

Allah dit la Vérité


Le Pape Benoit XVI et le Livre Mein Kampf 

Ghyslaine ROC, avril 2005. Commentaire Ribaat 1433H / Mars 2012.

a) Ex-nazi Joseph Ratzinger (anguille sioniste sous roche) nommé pape benoit XVI.

Guerres-Occident--Massacres-ruses-37.jpg

Adolphe Hitler : « Je veux une jeunesse, une Hitlerjugend implacable, cruelle, aussi dure que l’acier – l’acier Krupp ! » L’actuel Pape Joseph Ratzinger (Benoit XVI) fut l’un de ces 8,700,000 « tigrons d’Hitler », des jeunes racistes fanatiques dits de race aryenne, blanche et supérieure.

Karl Marx est « le dernier des Prophètes juifs », selon la BBC, avait félicité Charles Darwin, le chouchou des Anglais et de leur monarchie « sataniste » (accusée entre autre d’avoir fait assassiner la Princesse Diana avec la complicité du gouvernement français), après lecture de son livre sur « Les Origines des Espèces, La Survie des Races Favorisées par Sélection Naturelle ». Darwin est aussi notoire pour sa misogynie et son racisme. Adolphe Hitler s’était élevé contre la mainmise sur son pays des forces communistes juives, en dépit du fait que les Juifs Rothschild avaient financé son Troisième Reich, ceux-là même qui financèrent et créèrent un état raciste juif sioniste dans l’état de la Palestine sous occupation des barbares anglo-saxons. La preuve est faite.

La Jungendvolk, cette jeunesse « aryenne » allemande (les étrangers et les Juifs étaient exclus) de 11-18 ans, à la tête de laquelle se trouvait Baldur Von Shirach de parenté américaine, était armée jusqu’aux dents de Panzerfausts, de mitraillettes, de Lugers et opéraient des batteries anti-aériennes. Elle fut entraînée militairement (offensive) et dans le maniement des armes, des munitions (grenades, fusils, artillerie lourde, Minenwerfer). Les soldats européens d’Amérique furent formés dans la haine du Peau-Rouge et du Noir, et le Président américain « chrétien » et esclavagiste se vantait même d’avoir formé ses boys pour tuer (massacrer) des « Indiens », les indigènes d’Amérique ! En 1938, la Jeunesse Hitlérienne avait 8,7000,000 membres, dont la moitié des filles, mais elle ne devait pas encore participer au combat. Les panneaux affichés dans les camps d’entraînement (Munchen-Gladbach, etc) résumaient cette politique hitlérienne: « Wir sind zu sterben fuer Deutschland geboren. » (Nous sommes nés pour mourir pour l’Allemagne). Cet entraînement fut fait au détriment de leurs églises respectives qu’ils ne pouvaient plus fréquenter les week-ends.

Adolphe Hitler, chrétien très respecté des nations occidentales (v. Jeux Olympiques de 1935), fit endoctriner la jeunesse allemande, au su et au vu du monde entier, dans la haine de tout ce qui n’était pas de la race dite supérieure, blanche européenne, et aryenne, et dans le fanatisme nationaliste et socialiste chrétien. Rosa Luxemburg (Rosa la Rouge) et Karl Liebknecht, emprisonnés sous le Deuxième Reich, étaient enfin libres et incitaient à la révolution armée des travailleurs. Le chef de la Police allemande, fut limogé le 3 janvier 1919 pour avoir sympathisé avec les Bolcheviks ou les Spartakistes juifs qui contrôlaient les utilités publiques, les transports publics de Berlin, ainsi que les usines de munitions, et la presse. Ils réussirent à s’emparer des gares ferroviaires et des bureaux d’imprimerie de l’état. Les « agitateurs juifs » Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg, héros de cette révolution communiste avortée, furent capturés et lâchement abattus par les autorités allemandes. Ces Juifs révolutionnaires furent aussi combattus par la droite allemande raciste, anti-chrétienne et anti-religion, des disciples de Friedrich Nietzsche, connue sous le nom de Freikorps.

Le Juif bolchevik Kurt Eisner instaura un régime style soviétique à Munich, la ville la plus vibrante après Paris. Mais, ce régime communiste bavarois fut détruit le 1er mai 1919 par le Freikorps. Vingt-et-un Catholiques, accusés d’être de « dangereux rouges », furent exécutés.

Hitler et le Freikorps (la droite anti-catholique) haïssaient ces révolutionnaires rouges (la gauche juive et sioniste), que La Trahison Juive de 1918 (Baruch et compagnie, baptisée Armistice ou Traité de Versailles) avait lâché dans les rues allemandes, c’est-à-dire les «Juifs» communistes athées, les Spartakistes, qui cherchaient à renverser le gouvernement chrétien, comme ils avaient réussi à le faire en octobre 1917 en Russie tsariste et chrétienne. Les Kommissars juifs ou talmudistes avaient même lâchement assassiné le Tsar ainsi que sa famille y compris leur chien. À côté de leurs dépouilles on pouvait lire sur le mur l’inscription en Yiddish : VENGEANCE TALMUDISTE !

C’est ainsi qu’Hitler se joignit au Parti des Travailleurs Allemands (PTA), une petite organisation insignifiante dont il devint le septième membre, formée de quelques Socialistes, Communistes, Nationalistes, Racistes anti-catholiques et anti-juifs allemands qui décida de combattre le monopole juif, leurs agitateurs, leurs révolutionnaires bolcheviks, et remplacer la république allemande par un régime indépendant purement allemand (épuré de Juifs et d’étrangers). Hitler, aidé d’un homosexuel notoire de 36 ans, le Capitaine Hauptmann Ernst Roehm, pur produit du Deuxième Reich et de l’église catholique romaine, recherchait un plus grand Reich (tout comme les Sionistes israéliens, les Américains, les Européens, les Russes, et les Serbes d’aujourd’hui), et surtout des colonies pour les excédants de population (pour perpétrer le colonialisme judéo-chrétien d’Europe que la France sioniste et fasciste glorifie aujourd’hui !). Le PTA fut rebaptisé en 1921 le Nationalsozialistische Deutsche Arbeiter Partei (NSDAP), le Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands, avec Hitler à la tête. Le Parti National Socialiste (NAZI) et le SA (Sturmabteilung : stormroopers) se voulaient combattre « le pouvoir des traîtres républicains, et le pouvoir et l’ennemi juifs » qui étranglaient l’Allemagne, et reformer (purifier) la jeunesse allemande.

Les armées juives sionistes font de même en Palestine (épuration ethnique) depuis plus d’un demi-siècle, en cherchant à purifier les habitants de la Palestine (rebaptisée Eretz Israël) en nettoyant ethniquement tous ses habitants arabes et musulmans. Ce qu’Adolphe Hitler ne réussit pas à faire en Europe, les Juifs l’ont pratiquement réussi en Palestine arabo-musulmane.

En envahissant et occupant le cœur industriel du Rhur, la France, sous Poincarré, provoqua la sécession de la Bavière de la patrie allemande. La France fut l’artisane du Traité Imposé de Versailles qui forçait l’Allemagne vaincue à payer des réparations de guerre au dessus de ses moyens, et draina ainsi les avoirs et les ressources allemands. De la même façon les occidentaux, après avoir détruit le Califat de Turquie (1924), étranglèrent jusqu’à étouffement le monde musulman vaincu, humiliés et à genoux. Si nous voulons comprendre la frustration du « Tiers-monde », son endettement artificiel, sa misère et son impossibilité de ne pouvoir jamais payer ses « dettes » (esclavage perpétuel), il faut étudier la tactique française qui mit l’Allemagne à genoux et accéléra sa nazification. Le jour même de l’occupation française du Ruhr, le Mark allemand cotait 10,400 pour un dollar. Trois semaines plus tard, le Mark grimpa à 50,000, et à la fin de juillet passa incroyablement à quatre millions de Marks pour un dollar ! Cela a eu pour conséquence le fameux « Beer Hall Putsch », l’emprisonnement de Hitler, et la dissolution du Parti NAZI. De sa cellule un prêtre catholique aida Hitler à écrire MEIN KAMPF (1) Il fut libéré plus tard, et son Parti fut restauré.

Ce fut l’époque où des livres dénonçaient la toute-puissance juive en Europe et en Amérique, et leur plans de domination mondiale : Le Juif International de Henry Ford ; Les fondements du Dix-Neuvième Siècle de Houston S. Chamberlain ; Mein Kampf d’Adolphe Hitler ; Les Protocoles des Sages de Sion, etc.

 

L’état catholique du Vatican a aujourd’hui récompensé l’Allemagne néo-nazie (sioniste) en élisant le Cardinal Joseph Ratzinger, un ancien jeune nazi (un « tigron d’Hitler ») à 14 ans), et soldat dans l’armée d’Adolphe Hitler, mais qui prétend cependant n’avoir jamais participé au combat ou tirer une seule balle pendant la guerre. Il suivit le même entraînement et subit le même endoctrinement que les autres Nazis, défendit, avec d’autres soldats, une usine de BMW qui fabriquait des moteurs d’avions militaires contre des attaques aériennes. Il prétend que son fusil n’était même pas chargé, et qu’il était obligé de collaborer avec l’armée hitlérienne ayant compris que toute résistance était inutile, ce qui est archi-faux ! En 1937 son père, un anti-nazi, parait-il, avait déménagé à Traunstein, non loin de Berchtesgaden, là où Hitler avait sa retraite en Bavière.

Le précédent Pape Paul II qui visita la Synagogue de Rome en 1986 avait reconnu l’état illégitime d’Israël sur terre (Eretz), allant ainsi contre la doctrine de l’église, de Israël céleste, une gifle magistrale à plus d’un milliard de Musulmans, et surtout au peuple palestinien. L’église catholique poussa plus loin sa trahison en décrétant que les Juifs n’y sont pour rien dans la crucifixion de leur Dieu Jésus, et leur demanda pardon. Mea culpa.

 


Ribaat : Le Coran dit que Jésus n’a pas été crucifié mais sauver par Allah du complot juif et romain de l’époque par un faux semblant, et L’Evangile de Barnabé explique que c’est Juda le traitre qui dénonça ou se trouvé Jésus et les Apôtres. Juda fut transformé en apparence de « jésus » par le stratagème d’Allah, ainsi Juda fut crucifié « peine capitale de l’époque pour une mise à mort » Ainsi les juifs pervers de l’époque pensant avoir « tué » le Prophète Jésus (paix sur lui) Intouchable par La Grâce d’Allah, tuèrent en vérité leur allié du diable : Juda, c’est l’arroseur arroser !
Guerres-Occident--Massacres-ruses-38.jpg

 

Voici le pape ex-nazi Joseph Ratzinger (benoit 16) en compagnie du pape noir de la secte satanique et militaire JESUITE le 30ème Général ADOLFO NICOLAS complotant le Nouvel Ordre Mondial pour la Dictature du monde.

 


 

Pourquoi ne pas avoir demandé pardon aux Musulmans pour les Croisades, l’Inquisition et l’Esclavage ?

Pourquoi ne pas demander pardon à Muhammad, l’Arabe de la Mecque et de Médine, qui avait annoncé (rappeler) au monde, il y a plus de quatorze siècles, que les Juifs (Enfants d’ Israël) n’avaient pas crucifié Jésus ?

Cependant, pour justifier cette trahison, le Pape déclara qu’il espérait par ce geste (blasphématoire) que les Juifs d’Israël rejoindraient l’église catholique et deviendrait tous catholiques ! Depuis, nous avons vu l’archevêque juif catholique Lustigier prêcher aux Catholiques de France qu’ils sont tous juifs et sionistes, faisant ainsi des Catholiques français des ardents défenseurs du sionisme international et israélien, et des ennemis acharnés des Palestiniens, des Arabes, des Musulmans du monde entier, de l’Islam, et de tous les ennemis d’Israël !

Le Vatican a de nouveau confirmé son racisme anti-africain et anti-noir en élisant de nouveau un Pape blanc. Les protestations des Catholiques noirs n’ont eu aucun effet. Le prochain Pape pourrait être un « bronzé » d’Amérique latine, mais pas un « nègre » d’Afrique ou d’ailleurs. Les « nègres » baptisés de force sous le colonialisme occidental, et dont un bon nombre étaient musulmans, rêvent depuis un certain temps d’un Pape de leur race (ou couleur) ! Élire un Pape allemand blond, ex-nazi, démontre clairement que l’église a très vite oublié les « Six Millions de Juifs exterminés dans les camps de la mort allemands » au nom de la race blanche (aryenne) dite pure. Pourquoi ? Si les Juifs et les Sionistes sont d’accord, cela ne prouve-t-il pas qu’il y a anguille (sioniste) sous roche ?

Mais, soyons méchante langue pour un moment. Pourquoi un Pape allemand ? La raison est-elle parce que le nouveau Pape va ainsi aider l’économie allemande (sioniste) à remonter la pente ?

Plus de cinq millions de chômeurs allemands.

Le nombre de dépression chez les Allemands a augmenté de 70% depuis 1997.

Plus de 70% d’Allemands désirent consulter des spécialistes pour problèmes psychologiques.

Ou parce que l’Allemagne est devenue sioniste et israéolophile comme la France ?

Ghyslaine ROC, une mauvaise langue ? Pas sûr ! Mais, si l’histoire du monde et la presse continuent à être monopolisées par les Juifs ou les Sionistes (ou leurs protégés), ce n’est pas encore demain la veille !

http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=1397 

Sources :

Les Jeunes Tigres d’Hitler (Rupert Butler 1986)

Infowars.com

London Times | April 18, 2005 Papal hopeful is a former Hitler Youth

BBC News | April 18, 2005 Germany's new 'great depression'

Déclarations diverses de l’Archevêque juif chrétien Lustigier et du Pape Jean-Paul II

b) Le Livre d’Hitler Décrypté par Ribaat : Mein Kampf !

Réflexion Ribaat 1433H / Avril 2012, Correction Mars 2013

Guerres Occident Massacres ruses 39

Citation de (1) : « De sa cellule un prêtre catholique aida Hitler à écrire MEIN KAMPF Il fut libéré plus tard, et son Parti fut restauré. » (Ghyslaine ROC)

Pour un chercheur de Vérité qui aime assembler le puzzle rien de compliqué :

Quel est le lieu de naissance de l’Ex-Nazi Joseph Ratzinger nommé Pape Benoit XVI ? A Bavière en Allemagne !

Ou fut écrit Mein Kampf d’Hitler du Parti Nazi pour justifier le massacre des juifs d’Europe ? A Bavière en Allemagne !

Ou fut la retraite d’Hitler ? A Bavière en Allemagne !

Ou fut créer les Illuminati ? A Bavière en Allemagne !

Qui été le leader pion des Illuminati ? Adam Weishaupt, de Bavière en Allemagne !

Qui est le véritable chef caché du pion en question ? Les Jésuites du Vatican Véritable comploteurs qui créa les Illuminati (Adam Weishaupt était un jésuite) pour le sale travail pratique du N.O.M et donne les instructions !

Nul doute que ce « prêtre catholique » qui aida Hitler à écrire « mein kampf » fut un autre pion des Jésuites ou un Jésuite en action contre les juifs innocents d’Europe de l’époque, de plus un reportage sur ARTE fut diffusé récemment en 2011 sur l’impossibilité d’étudier ce livre, car il fut tout simplement interdit à l’étude !? Les Protocoles des Sages de Sion sont fabriqués par les Jésuites, et comme à leurs habitudes machiavéliques ils vont les faires portés sur un allié. Les Jésuites véritables initiateurs du N.OM et semeurs de désordres sur la terre depuis plus de 400 ans veulent se cachés du monde, musulmans et non-musulmans dénoncent lentement mais surement la face caché du Vatican ou ils logent comme des rats dégouts.

Qui a interdit l’étude de « mein kampf » ? L’état de BAVIERE en Allemagne qui détient l’Original ! Le fameux reportage de ARTE en témoigne.

Ceci n’est qu’une partie des similitudes évidentes entre Bavière en Allemagne et les corrupteurs de la Terre !

Pourquoi ce maudit livre MEIN KAMPF fut interdit à l’étude ? On ne se tire par une balle dans le pied Jésuite !

Qui a financé le parti NAZI pour exterminer les juifs d’Europe afin de « légitimer » la création de l’état colonialiste sioniste d’ « Israël » par le vol du territoire Islamique en Palestine et ses environs? Les Illuminati et autres sectes occulte aux Etats-Unis, leurs agents aux gouvernements américain en particulier la famille Bush des Skull&Bones, les banquiers de Wall Street, la Standard Oil et la Chase Bank de Rockefeller, ainsi que de grands constructeurs automobiles américains, etc…

Quel est l’un des symboles des SKULL&BONES ? Un crane et os en croix ! De plus Skull&Bones veut dire Crane et os.

Quel est l’un des symboles des NAZI ? Cranes et os en croix !

Quel fut l’une de ses deux sectes crée en premier ? Les Skull&Bones !

Qui dirige l’Amérique ? Des présidents Franc-maçons aux services des Illuminati aux services des Jésuites du Vatican donneur d’ordre !

Qui est Gérant de Sa Création, A qui appartient le Premier commandement et le Dernier commandement, ainsi qu’un stratagème sûr et contre l’injustice de la communauté mécréante? ALLAH LE DOMINATEUR SUPREME ET DIEU UNIQUE !! 

Bientôt InchaAllah le retour de force des musulmans usurpés du Khalifat en 1924, du vole de ses terres et sa

Partager cet article

Repost 0
Ribaat Ribaat - dans ISLAM OU NOUVEL ORDRE MONDIAL

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche