DEPUIS JANVIER 2010 « Quel est son nom ? » ou Allah dans la Bible par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions (1/2) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 23:03

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le très Miséricordieux

« Quel est son nom ? » ou Allah dans la Bible

par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions

(2/2 FIN)

Ouvrage du professeur musulman Ahmed Deedat spécialiste incontesté des religions

(Qu’Allah lui fasse Miséricorde)

Commentaire et Correction Ribaat

Rabia 1er 1432H / Février 2011

Quel-est-son-nom-copie-1.JPG 

 

« Quel est son nom ? » ou Allah dans le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam

 

http://www.ahmed-deedat.co.za 

http://islam.verite.free.fr/ahmed%20deedat/ 

Tout les Livres et Débats sur le territoire français de Ahmed Deedat traitant avec les Juifs et Chrétiens, et l’Islam on été Interdite par l’état du Taghout Français Maçonnique car les gouverneurs mécréants Athée et Luciférien de France sont effrayaient à l’idée qu’un jour le peuple français manipulé par la laïcité maçonnique puissent ce réveiller un jour des ténèbres à la lumière !

 

…Suite

CHAPITRE III
Qui est Jéhovah ?

CHAPITRE IV
Allah dans la Bible
 

 

***

 

PARTIE 2 SUR 2 FIN

CHAPITRE III

Qui est Jéhovah ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est admis que jusqu'au tout début du 16ème siècle, le mot Jéhovah n'existait pas.

Chaque fois que l'origine de ce mot est apparue dans les Ecritures Juives dans sa forme hébraïque originelle (lire de droite à gauche comme en arabe) Yot, Huh, Wav, Huh, ou Y.H.W.H. ou ces quatre lettres étaient précédées par un mot de substitution "ADONAÏ" qui prévenait le lecteur du fait que le mot suivant n'avait pas à être articulé. Les juifs ont pris de méticuleuses précautions à répéter la formule dans leur Livre de Dieu six mille huit cent-trente fois en alternant les mots "Adonaï" et "Elohim". Ils croyaient sincèrement que le nom de Dieu n'avait pas à être prononcé.

Cette proscription n'était pas chose normale. Elle pouvait être sanctionnée par la surdité de celui qui prononçait le nom "imprononçable" de Dieu. Ce tabou eut un effet beaucoup plus important que tous les "Faites" et "Ne faites pas" des Dix Commandements réunis. Si Jéhovah est le nom de Dieu Tout Puissant et si les 27 livres du Nouveau Testament furent inspirés par Dieu, il se trouve qu'il existe une anomalie de première importance. Jéhovah aurait singulièrement oublié d'avoir son nom inscrit dans Sa Parole (le Nouveau Testament) le supplément chrétien de la Bible juive (Ancien Testament).
Les chrétiens revendiquent la possession de plus de vingt quatre mille prétendus "originaux" de leurs Saintes Ecritures en version grecque, et pas un seul parchemin ne fait mention de Jéhovah.

Curieusement, ce "Nom de Dieu" (?) aurait été remplacé de façon sacrilège par les mots grecs Ky'rios et The.os qui signifiaient "Seigneur" et "Dieu". Encore, un miracle parmi tant d'autres, Alleluia ! Aucun diable, aucun saint n'a été capable d'éliminer le nom d'Allah de ce qui est prétendument appelé le Nouveau Testament des chrétiens.


 

LES NOUVELLES DOCTRINES VENIMEUSES

Il y a un siècle environ, et tout à fait soudainement, plus d'une centaine de nouveaux cultes et entités chrétiennes ont poussé comme des champignons aux Etats-Unis d'Amérique : les Adventistes du 7° Jour, les Scientistes chrétiens, les Ménonites, les Dauphins du Christ, les Témoins de Jéhovah et bien d'autres.
Le fondateur du dernier culte nommé, le juge Rutherford, à propos duquel les chrétiens orthodoxes disaient qu'il n'était en aucune façon juge. Ce juge était un vorace, dévoreur de livres, et un rédacteur politique. Il eut à trébucher sur le mot "Jéhovah" qui l'avait profondément perturbé, et qui le conduisit à faire une religion sans en faire mention ou usage.
Le juge Rutherford suivi de Charles T. Russell ont été à l'origine d'une nouvelle "Eglise" qui, du fait de son organisation et de son administration, est la deuxième connue dans le monde, et nous, en tant que musulmans, nous avons beaucoup à apprendre de leur enthousiasme et de leur méthodologie. Lisez l'ouvrage de Schelin "Trente ans un esclave de la tour d'observation". Je ne suis en aucune façon passionné par leur théologie, mais c'est leur façon d'opérer qui m'attire. Lisez comment cette incorrigible secte fut sur le point de conquérir 1"Allemagne avant Hitler. Informez-vous de leur deuxième retour dans ce pays, l'Allemagne de l'Ouest. Essayez de comprendre pourquoi ils développent autant d'énergie au Nigéria, pays dans lequel le système ou la religion qui prévaut, sera la norme ultime pour le reste de l'Afrique ? Ce géant est le héros de la majorité des nations (le plus grand pays et la plus forte population) africains situées au Sud du Sahara. Les musulmans devraient y réfléchir.


 

UNE NATION VIRILE

Parmi toutes les sectes religieuses, les "Témoins de Jéhovah" sont ceux qui, au cours des cent dernières années, ont connu le développement le plus important, si 1'on se réfère aux pourcentages statistiques. Les Bahîs seraient des limaces à côté d'eux. Leur recul actuel en pourcentage s'inscrit dans le même mouvement que celui des autres chrétiens affiliés ou assimilés.
Ces "Témoins" sont les plus performants dans leur bataille contre les autres chrétiens comme, et tout aussi bien, contre les musulmans, pour la simple et bonne raison qu'ils s'organisent pour que cinq fois par semaine, ils se retrouvent dans leur "Kingdom Halls", mettant en pratique leur savoir durant les fins de semaines (week-end).
Nous, musulmans, serions supposés être organisés cinq fois par jour pour nos prières quotidiennes (Çalât). Mais, nous avons oublié l'objet et le but de ce pilier de l'islam. Notre "Çalât" est faite pour nous procurer le sawab.
Les Témoins de Jéhovah ont rendu le nom de leur père spirituel fameux. Ils frappent aux portes des gens pour leur demander : "Quel est son nom ?". Les chrétiens orthodoxes répondent : "Dieu!" Les Témoins de Jéhovah ajoutent : "Dieu n'est pas un nom, c'est un objet d'adoration. Quel est son nom ?" "Le Père" répondent les orthodoxes dans une deuxième tentative. "Est-ce que votre Père est Dieu ?" redemandent-ils. "Bien sûr que non !" Alors, quel est son nom ?" Et les "Témoins" d'asséner aux musulmans et à ceux qui ne le sont pas : "Jéhovah est son nom !" II est professeur enseignant. Ce nom-là, nom qu'il a érigé en religion.


 

LE TETRAGRAMMATON

Pour changer un peu, pourquoi ne pas lui poser une ou deux questions, Demandez-lui d'où provient le mot Jéhovah ? Il vous répondra sûrement : "De la faible Bible". Que dit-elle ? Y est-il écrit JEHOVAH ? Il vous répondra : "Non ! Il y a un tétragrammaton dans la Bible, tétragrammaton duquel est dérivé Jéhovah".

Qu'est-ce qu'un tétragrammaton ? Personne ne semble avoir entendu ce terme mystique éminemment élevé. A l'université américaine de l'Illinois, j'ai demandé à un groupe d'étudiants et de chercheurs si quelqu'un avait déjà entendu parle de ce "casse mâchoires" ? Pas l'un d'entre eux n'en connaissait le sens ! Cependant, chaque Témoin de Jéhovah semblait le connaître, y compris les moins avertis. C'était vraiment des spécialistes. Nous vivons à l'ère de la spécialisation. Ils sont maîtres d'un mot, d'un seul mot, Jéhovah.
Mais alors, qu'est ce qu'un "tétragrammaton" ? Les Témoins de Jéhovah vous répondent alors : "YHWH !" "Non, ce que je veux savoir de vous c'est le sens de "tétragrammaton" !" Vous verrez les Témoins de Jéhovah hésiter à vous répondre, soit qu'ils ignorent la définition du mot, soit qu'ils sont embarrassés par la réponse.
"Tétra" en grec signifie "quatre" et "Grammaton" signifie "lettres". "Tétragrammaton" veut dire "mot de quatre lettres". Pouvez-vous trouver le mot Jéhovah dans les quatre lettres YHWH ? Je ne le puis.
Mais bien sûr, répondent les Témoins de Jéhovah, nous devons ajouter des voyelles à ces quatre consonnes pour produire un son. Originellement, les Hébreux et les Arabes écrivaient sans "voyelliser" les écrits. Les natifs de chacune des deux langues pouvaient lire sans voyelles ce qui n'était pas le cas des autres langues qui avaient créé les voyelles.

L'INCURIE DU "J"


Ajoutons les voyelles comme nous l'a suggéré le "Témoin". YHWH devient alors YEHOWAH.
Faites comme vous voudrez, jamais vous n'obtiendrez Jéhovah. Demandez-lui alors d'où a-t-il extrait son "J", il vous répondra que c'est la prononciation populaire de ce mot depuis le 16ème siècle. Le son exact des quatre lettres YHWH est inconnu des juifs autant que des "Gentils" (Occidentalisés), quoiqu’il se trouve au fond de chaque gorge.
Les chrétiens d'Europe ont inventé un fondement (une maladie) pour la lettre "J". Ils ajoutent des "J" là où il n'y en a pas. Voyez !

YAEL

converti en

JOEL

YEHUDA

converti en

JUDAS

YEHESHUA

converti en

JOSUE

YUSUF

converti en

JOSEPH

YUNUS

converti en

JONAS

YESUS

converti en

JESUS

YEHOWA

converti en

JEHOVAH

 

Il n'y a aucune limite à l'engouement des occidentaux pour la lettre "J". Actuellement, dans les rues animées d'Afrique du Sud ils n'hésitent pas à aborder les passants distraits pour faire quelques pas ensemble. Alors que personne ne les prend en charge pour convertir les noms juifs (Yehudi) en nom "Gentils".
Les lettres YHWH apparaissent 6823 fois dans les Ecritures sacrées des Juifs, ce dont se flattent les Témoins de Jéhovah. Elles viennent se combiner avec le mot Elohim 156 fois dans la seule Genèse. La combinaison YHWH/ELOHIM a été traduite sans ambigüité et à l'infini "Seigneur Dieu", "Seigneur Dieu",...

ORIGINE COMMUNE

Qui est YHWH et qui est ELOHIM ?
Du fait que les juifs n'avaient pas articulé le mot YHWH pendant des siècles, et que le grand rabbin ne pouvait admettre que l'ineffable soit entendu, ils avaient condamné le fait de pouvoir prononcer dogmatiquement la manière dont le mot devait ou pouvait être entendu.
Nous devons faire appel aux Arabes pour faire revivre la langue hébraïque, une langue qui était devenue moribonde.
Dans toutes les situations difficiles au plan linguistique, il est fait appel à l'arabe, une langue soeur qui se trouve être restée une langue vivante et viable. Aux plans racial et linguistique, les Arabes et les Juifs ont une origine commune qui remonte à Abraham (P) (1). Remarquez l'effrayante ressemblance entre les deux langues. Très souvent les mêmes consonances ont un même sens.

(1). Pour mieux apprécier les affinités entre Juifs et Arabes, lisez la Genèse 16:12 et 25:18. Pour plus de détails, consultez le livre "Ce que dit la Bible de Mohammed ?"

 

HEBREU

ARABE

FRANCAIS

ELAH

ILAH

DIEU

IKHUD

AHUD

UN

YAUM

YAUM

JOUR

SHALOAM

SALÂM

PAIX

YAHUWA

YAHUWA

OH LUI


YHWH ou YEHOVA ou encore YAHUWA, tous veulent dire la même chose, "YA" est une particule phonétique et exclamative dans les deux langues, hébraïque et arabe, signifiant OH ! et "HUWA" ou "HU" qui se traduit par LUI dans les deux langues, hébraïque et arabe. Ensemble, ils signifient OH LUI ! au lieu de YHWH ELOHIM, maintenant nous avons OH LUI ! ELOHIM.


 

 

 

CHAPITRE IV


Allah dans la Bible



Le suffixe "IM" dans le mot "Elohim" est le pluriel de déférence en hébreu. Souvenez-vous qu'en langue arabe et hébraïque il y a deux types de pluriel : l'un numéral et l'autre honorifique, comme dans les décisions et les proclamations royales. Depuis que le pluriel de déférence est devenu peu usité dans les langues européennes, son usage dans un contexte numéral, dénature la notion de pluralité lorsqu'il s'agit de divinité. Ainsi, en est-il de la doctrine de la Sainte Trinité : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Ainsi, ELOHIM = ELOH + IM. Maintenant, je voudrais que vous réalisiez un exercice. Vous voyez le mot YA-HUWA ELOH IM ? Placez votre index gauche sur les deux premières lettres YA qui signifient "OH" et votre autre index sur le IM, suffixe de déférence, vous obtenez HUWA ELOH ou HUWA ELAH. "EL" signifie "Dieu" en hébreu. "ELOH" ou "ELAH" prenant le même sens, dès lors "HUWA EL ELAH" ou "HUWA'L LAH" qui est alors identique à l'expression du Coran. HOUWA ALLA-HOU (IL, est Allah) de la sourate "Al-Ikhlâs" :

 

112. Le monothéisme pur (Al-Ihlas) verset 1 :

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Dis: ‹Il est Allah, Unique.

 

 

 

قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ {1}

 

 

L'exercice qui précédait prouve que EL, ELAH et ELOHIM ne sont pas trois mots différents. Ils représentent l'unique mot arabe "Allah", qui n'est pas le fruit de mon désir personnel. Consultez la page suivante. C'est une reproduction d'une page de la Bible britannique, éditée par le Révérend C. I. Scofield (D.D.) avec ses commentaires de la Bible. Ce docteur ès divinités est très respecté par les chercheurs du monde entier. Il est renforcé dans sa "Nouvelle édition améliorée" par une constellation de huit autres docteurs ès divinités qui ont contribué à la traduction de l'oeuvre :

Rév. Henry G. WESTON D.D., L.D.
Président du Séminaire théologique Crozer

Rév. W.G. MOOREHEAD D.D.
Président de Xenia (U.I.) Séminaire théologique

Rév. James M. GRAY D.D.
Président du l'Institut Biblique Moody

Rév. Elmore HARRIS D.D.
Président du Séminaire Biblique de Toronto

Rév. William J. ERDMAN D.D.
Auteur de "l'Evangile de Jean", etc... '

Rév. Arthur T. PIERSON D.D.
Auteur, éditeur, professeur, etc...

Rév. William L. PETTINGIL D.D.

Auteur, éditeur, professeur, etc...

Amo C. GAEBEI,EIN
Auteur "Harmonie des mots prophétiques", etc...


Je n'ai pas aligné ces noms lumineux pour vous intimider, mais parce qu’ils ont sans réserve supporté le Révérend Scofield dans son commentaire "Nouvelle et améliorée".

Notez que dans les commentaires N°1 (page suivante), il y a coïncidence entre ELOHIM (tantôt EL ou ELAH signifiant "Dieu") et ALAH (troisième ligne, troisième mot). Les huit docteurs ès divinités ne pouvaient pas être aveuglés au point d’écrire "ALAH" à la place de Dieu. De combien étaient-ils éloignés du mot arabe اللَّهُ écrit ALLAH en caractères latins. Je vous le demande cher lecteur ? Ceci est de la main de Dieu, mais le diable (Je dois l'écrire avec un "D" majuscule qui le desservira) a tôt fait de revenir à la charge par le biais de ses agents. Il eut tôt fait de réussir à mettre par terre tous les docteurs ès divinités responsables de cette débâcle et de les remplacer par neuf autres avec des niveaux beaucoup plus importants que ceux du lot précédent. Vous les trouverez dans la récente reproduction de "La nouvelle référence biblique de Scofield". Vous serez incapables de poser les mains sur une Bible avec "ALAH" inscrit à l'intérieur, le diable a déjà fait son oeuvre.

MA SEULE DEFENSE


J'ai fait quelques apparitions publiques depuis que j'ai découvert le mot "ALAH" qui s'écrivait usuellement "ELAH" en vocable chrétien. Mon seul appel aux chrétiens est le suivant. Vous pouvez écrire le mot comme vous voudrez avec un "A", avec un "E", avec un seul "L" ou deux "LL", mais par respect pour Dieu, prononcez-le correctement comme nous le faisons, nous musulmans, car même avec sa propre orthographe anglicisée, Allah "Il demeure loin de sa forme arabe originelle, lorsqu'il est prononcé avec des consonnes très atténuées et de très faibles voyelles, il est méconnaissable même pour les Arabes musulmans". Ainsi, parlait le Révérend Kenneth CRAGG, évêque anglican de Jérusalem dans son livre "L'appel du minaret", page 36. De même que les Anglicisants ont le droit de nous dicter leur façon de sonoriser et de prononcer leur langue, nous avons, nous musulmans, sûrement le droit de demander, par courtoisie réciproque, le même égard par rapport au nom de Dieu. Nous ne souhaitons pas que le mot Allah ne se perde dans les limbes comme le fut le YAHUWA des juifs.

Plus de 6.000 fois l'expression YAHUWA ELAH ou YA HUWA ALAH ou encore HUWALLAH (il est Allah). 8-IL-EST-ALLAH.JPGApparaît dans les Ecritures de l'Ancien Testament, la Bible des juifs, Ancien Testament étant le nom qui lui est donné par les chrétiens. Si ce fait est connu par les savants de la chrétienté et diffusé comme l'a fait le Révérend Scoffield, alors le jour où musulmans et chrétiens vénèreront Dieu ensemble ne sera plus éloigné. Mais le diable veille. Des intérêts énormes sont en jeu. Au lieu d'avoir à prononcer correctement le nom de Dieu : Allah correctement, ils préfèrent omettre tout simplement le mot.

UNE ABROGATION RAPIDE

 

4 ALLAH ECRIT DANS LA BIBLE

3-Allah-ecrit-dans-la-Bible-PHOTO-2.JPG
cliquez pour la version agrandie (354 Ko)

"Maintenant vous le voyez, Maintenant vous ne le voyez pas"


C'est une vieille blague de l'Ouest Comparez avec les pages 34 et 35, et voyez comment de façon parfaitement intelligente et adroitement le nouveau groupe de missionnaires a "expulsé" le mot Alah de la "Version Autorisée de Saint Jacques" de la Bible traduite par Scoffield: (1)

(1).
Pour avoir quelques exemples des acrobaties chrétiennes dans la Bible, consultez le chapitre 4 de mon livre "La Bible est-elle la parole de Dieu ?"

En tant que guides d'une des plus grandes mosquées de l'hémisphère sud "Masjid Juma" à Durban, mon compagnon et moi-même sommes souvent sollicités par les touristes et une de leur question "Pourquoi Allah serait-il un autre Dieu ?" La réponse est bien évidemment : "Non !" Il n'y a pas d'autre Dieu. Le musulman diffuse, la kalima (parole)

4 il n'y a de dieu que ALLAH 
"Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah"

Il faut expliciter cela. Tout musulman doit imposer cet état univoque ainsi que la seconde moitié de la kalima:

 5-Mohammed-Messager-d-Allah.jpg
"Mohammed est le messager d'Allah"


Ce qui exclut Mohammed (Ç) d'être associé à Allah dans sa divinité. Nous sommes destinés à dire "Pas même Mohammed (Ç)" n'est Dieu ou ne peut être objet d'adoration. Allah et Allah seul est le Dieu Unique et Vrai.

 

FRANÇAIS

ARABE

TRANSCRIPTION

…C'est Lui Allah.

Nulle divinité autre que Lui,…

6-c-est-lui-Allah.jpg

Huwwa

Allahoula illaha

Ila houa

 

(Saint Coran 59:22)


UN NOM UNIQUE POUR UN DIEU UNIQUE


Mais préférons le mot arabe "Allah" au mot anglais "God", ou français "Dieu", car ils sont mal utilisés ou mal appliqués. J'ai expliqué à mon visiteur non musulman de la mosquée, visiteur du groupe "Oriental-Tour" organisé par l'Office Publicitaire de Durban.
J'enchainai : "A votre dernière escale, votre visite s'est achevée à la Maison hindoue de la prière appelée Temple, et vous avez dû pointer votre doigt vers les images et les idoles qui s'y trouvaient pour montrer à vos enfants "Les Dieux hindous".
Si un Hindou vous avait entendu, il n'aurait pas été surpris car ce que vous disiez à vos enfants n'avait rien d'offensant pour lui, puisque c'était ce qu'il croyait vraiment.
Nous avons abordé ensuite les divinités grecques, dieux et déesses anciennes, qui mangèrent et burent, qui se querellèrent et ourdirent des complots, qui enlevèrent les épouses des autres dieux. Mieux encore, en anglais, si un homme de bonne souche prend soin d'un enfant, nous dirions qu'il est un "père divin" pour l'enfant et que la dame serait une "mère divine"' pour lui. Quelqu'un qui serait un tantinet moqueur ou "éclairé" pourrait vous dire alors : "Que pensez-vous de vous-même ? Etes-vous un "Tin God" ?" Nous écrivons "God" tantôt avec un "G" majuscule ou un "G" minuscule, ce qui crée chez vous toute une hiérarchie de divinités.
Ce mot arabe Allah n'est jamais utilisé avec un autre sens. Il n'y a rien de "Allah-Père" ou "Allah-mère" ou "Tin Allah". Allah est un mot unique pour un Dieu unique. La langue arabe comme toutes les autres langues a ses règles et sa grammaire mais en arabe, vous ne pouvez pas faire le pluriel de Allah pas plus que vous n'obtiendrez de forme mise au féminin.
Tout ceci est différent avec le mot anglais God. Si vous voulez faire un pluriel vous ajoutez un "S" (Gods). Vous pouvez aussi faire un féminin en ajoutant "Dess" (GODDESS) comme vous pouvez faire un diminutif en ajoutant le suffixe LING pour obtenir GODLING. Voyez les plaisanteries douteuses que font les occidentaux à propos du mot Dieu et comment leur fertile imagination suscite l'émeute et provoque des ravages en dénigrant la gloire et la majesté de l'Incomparable Créateur supportant et chérissant tous les univers, ainsi qu’il est dit dans le dictionnaire d'Oxford. Vous avez tous les choix dans la liste suivante. Faites votre choix comme cette vieille dame qui brûlait un cierge à Saint Michel et dédiait un autre au diable de façon à avoir ses entrées en enfer comme au paradis.

JUPITER

DIEU DU PARADIS

PLUTON

DIEU DE L'ENFER

MARS

DIEU DE LA GUERRE

NEPTUNE

DIEU DE LA MER

ZEUS

DIEU DES DIEUX

Sans compter leurs épouses, leurs nombreux enfants, et autres Hercules, Apollon, Horus, Isis et Osiris... tout cela n'étant que mythologie et blasphème de première importance.
Cependant, la mythologie ne l'était pas pour des peuples qui y croyaient. C'était une croyance empirique qui, au regard de la terminologie occidentale, les préparait à la théologie païenne avec leurs "Dieux" et leurs "Déesses". Mais, Dieu, Allah est hors de portée de toute corruption. Vous ne pouvez en aucune façon manipuler ce mot dans la langue arabe !

 

22. C'est Lui Allah. Nulle divinité autre que Lui, le Connaisseur de l'Invisible tout comme du visible. C'est Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

23. C'est Lui, Allah. Nulle divinité que Lui; Le Souverain, le Pur, L'Apaisant, Le Rassurant, le Prédominant, Le Tout Puissant, Le Contraignant, L'Orgueilleux. Gloire à Allah! Il transcende ce qu'ils Lui associent.

24. C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. Sourate 59, v22 à 24



Y a-t-il, dans toute la littérature religieuse du monde, quelque chose de comparable ?


 

ALLAH DANS LA BIBLE ET DANS TOUTES LES LANGUES

Nous n'avons aucune réserve à admettre que chaque peuple a donné un nom spécifique à Dieu, nom qui est ou correspond à un de ses attributs. Alors que le nom, au sens propre du terme, de Dieu Tout-Puissant en langue sémite, dans la langue maternelle de Moïse (P), de Jésus (P) ou de Mohammed (Ç) est Allah ! Ce nom est dans le Nouveau Testament et dans chaque langue. Les chrétiens se targuent d'avoir traduit leur Bible en plus de quinze cents langues, et plus particulièrement le Nouveau Testament.
Dans tous les Evangiles que j'ai examinés, dans de très nombreux langages, j'ai trouvé le mot "Allah" - que ce soit en anglais, zoulou, swahili, etc... Pourquoi ne vérifiez-vous pas dans votre propre dialecte juste pour me prouver le contraire. Si ce que je clame est vérité évangélique, pourquoi l'ensemble des chrétiens, à travers le monde, soit plus de 1.200.000 d'individus, n'en ont ils pas été informés ?
C'est l'oeuvre efficace du conditionnement ou du lavage de cerveau. Elles ont été entraînées à ne pas voir l'évidence. Jésus (P) ne s'était-il pas lamenté ?
"... Parce qu'en voyant, ils ne voient pas et qu'en entendant ils n'entendent, ni ne comprennent" Saint Matthieu 13:13


 

DES LEVRES DE JESUS

Je demandai à mon visiteur chrétien : "Vous souvenez-vous du récit de votre Evangile lorsque le Christ fut sur la croix. Il implora d'une voix puissante :
"Eloi, Eloi, lama sabachtani ?"
"Mon Dieu, Mon Dieu, Pourquoi m'as-tu abandonné ?" (Marc 15:34)
Le verset précédent est de la traduction des manuscrits grecs "selon Saint Marc". De toute évidence, son juif avait un accent grec car les originaux dont il fait état furent écrits en grec. Mais écoutons Matthieu qui est supposé avoir écrit son Evangile originellement en hébreu et qui était dévolu aux juifs.
Saint Jérôme, un curé chrétien, de la première heure et qui vécut aux 4ème et 5ème siècles après Jésus-Christ, atteste : "Matthieu qui est aussi lévi et qui, de simple individu, est de venu apôtre, tous les évangélistes ont composé 1'Evangile du Christ en Judée et en langue et caractères hébraïques pour le plus grand profit de ceux qui avaient assisté à la circoncision et qui avaient cru." (1)
Naturellement, l'accent de Matthieu aurait pu être plus sémitique que celui de Marc. Matthieu a rapporté la même scène que Marc au chapitre 15 verset 34. Mais, sans la nuance du dialecte :
"Jésus s'écria d'une voix forte : Eli, Eli, lama sabachtani ?
C'est-à-dire :
"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" (Matthieu 27:46)
De grâce, souvenez-vous des mots "Eli, Eli, lama sabachrani" (Eli prononcé comme un "L" et un "I" anglais). Prononcez les mots Eli, Eli, lama sabachtani; Eli, Eli, la ma sabachtani à vos amis chrétiens et à vos voisins en leur demandant si ces mots sonnent comme "Jehovah, Jehovah ! ". S'ils ne sont pas sourds leur réponse devrait être négative. Demandez-leur au passage si "Eli, Eli" aurait une sonorité qui pourrait être proche ou ressemblante à "Abba, Abba" (signifiant Père, Père en hébreu). La réponse ne pourra être que négative s'ils ne sont pas sourds. Ne peuvent-ils comprendre que l'appel déchirant est pour Allah ? "Eli, Eli - Elah, Elah - Allah, Allah !" Laissez-les entendre ces mots de vos lèvres et observez leurs réactions. Aucun individu honnête ne pourra plus être de votre avis.

(1.) Ceux qui furent circoncis en référence aux juifs convertis du christianisme.

 

(Ribaat :D’après le Coran, Allah sauva Jésus en donnant son image sur un autre qui fut mise à mort, et d’Après l’Evangile de Barnabé Véritable Apôtre de Jésus, c’est Juda le traitre et voleur, qui fut crucifier par ruse d’Allah, car Juda voulait la mort de Jésus, en effet Juda dénonça au romains et pharisiens pervers ou été Jésus ainsi que les 11 apôtres. Tels est pris qui croyez prendre ou l’arroseur arroser : JUDA LE VOLEUR, LE TRAITRE fini misérablement, en plus du manque de foi TOTAL et de son HYPOCRISIE :  Malgré qu’il sait qu’il fut transformer en « Jésus », Malgré qu’il sait que c’est un voleur d’aumône, Malgré qu’il sait que Jésus est un véritable Prophète d’Allah et voulut sa mort : JUDA A LE CULOT DE DIRE SUR LA CROIX DE LA PEINE DE MORT : « Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’a tu abandonné » QUEL CONTRADICTION MANIFESTE LUI QUI EST UN DEMON CONTRE ALLAH ET SON PROPHETE JESUS ! PERVERS DE JUDA ! POUR UNE POIGNEE DE SOUS AMERE TU VOULUS TUER JESUS, ALLAH A RETOURNER TA RUSE CONTRE TOI SAVOUR DONC LES CHATIMENTS DE LA TOMBE ET NOUS ATTENDONS LA RESSURECTION POUR VOIR COMMENT TU SERAS RESSUCITER POUR LE JUGEMENT FINAL D’ALLAH ! CHERS CHRETIENS ENDOCTRINES DEPUIS L’ENFANCE, LA CATECHISME N’AI PAS UNE LUMIERE DE VERITE C’EST UN CENTRE DE MENSONGE CONTRE JESUS ET ALLAH : ALLEZ VOUS Y METTRE FIN ? Mais avant votre réponse continuons les recherches fulgurantes du musulman sincère Ahmed Deedat)


 

ALLELUIA !


Maintenant, demandez à votre ami chrétien s'il a entendu le mot Alleluia. Aucun chrétien digne de ce nom ne pourra ne pas le reconnaître. Lorsque le chrétien est en extase, il s'exclame : "Alleluia ! Alleluia !" tout comme nous, musulmans, nous annonçons le takbir "Allahou Akbar ! Allahou Akbar !" (Allah est le plus Grand !)

Demandez-lui qu'est-ce que Alleluia ? Ramenez-le à l'examen du livre de la révélation, le dernier livre du Nouveau Testament, chapitre 19. Nous y apprenons que Jean, disciple de Jésus (P), a eu une vision dans laquelle il entendait les anges chantant au paradis : Alleluia ! Alleluia ! Redemandez-lui alors ce que signifie "Alleluia" " "Hip, Hip, Hip, Hourrah ! Hip, Hip, Hip Hourrah ! Seraient-ce les anges qui chanteraient Hip, Hip, Hip Hourrah à Dieu ? Est-ce que chaque fois que Dieu crée une nouvelle galaxie, les anges chantent ses louanges, ou bien le font-ils lorsqu 'il fait exploser une super nova. C'est absurde ! Mais alors, que signifie Alleluia ?


La dernière syllabe YA est vocative, c'est la forme exclamative en arabe et en hébreu, signifiant une note exclamative, une particule d'exclamation ou encore une marque d'exclamation.


Le Sémite, arabe et juif, commence avec une particule exclamative ou une marque d'exclamation comme par exemple :
Halte ! En avant ! Feu ! Bang !


Répétons le tasbih (mots de prières) comme un Arabe ou on juif : ALLE-LU-IA qui deviendrait YA-ALLE-LU qui ne serait autre que YA ALLA HU signifiant "OH ALLAH !" (Vous êtes le seul digne d'éloges). Un chrétien honnête n'aurait aucun doute à reconnaître "Allah" au lieu de son "EL, ELI, ELAH, ALAH, ALLAH". Désignez-le par n'importe quel nom. Pour lui ce sont les plus beaux noms pourvu qu'ils ne soient pas contaminés ou altérés, ou qu'ils ne suscitent pas d'images d'hommes, de singes, etc... Quelque soit la vénération dont ils ont été l'objet.

LE CONCEPT DE "DIEU LE PERE"


De nombreux attributs de Dieu sont communs au Coran et à la Bible, une très longue thèse peut être rédigée sur ce thème. Cependant, l'un des aspects les plus intéressants que j'ai découvert dans le Coran est l'inexistence du mot "Père" parmi les 99 attributs de Dieu.
Si Mohammed (Ç) avait été l'auteur du Coran comme l'avaient prétendu ses ennemis, comment aurait-il pu éviter le mot "Père" pour le remplacer par Dieu, durant plus de 23 ans de sa vie de prophète ? ABB voulant dire "père" en arabe, est beaucoup plus facile que le mot RABB qui signifie Seigneur et bien aimant encore que l'attribut RABB abonde dans la dernière et ultime Révélation de Dieu. (LE CORAN MAJESTEUX)
L'oubli du mot ABB pour décrire Dieu est évident. "L'humanité a dénigré 1e concept merveilleux du père aimant" au paradis pour en faire le père n'aimant que "le fils engendré" et en cela, ressembler à un être humain car la reproduction est acte animal, l'acte le plus vil au plan des fonctions sexuelles.

UNIQUE DANS LE CORAN ET CONCLUSION

« Dis: ‹Devais-je prendre pour allié autre qu'Allah, le Créateur des cieux et de la terre? C'est Lui qui nourrit et personne ne Le nourrit. Dis: ‹On m'a commandé d'être le premier à me soumettre›. Et ne sois jamais du nombre des associateurs. »


Saint Coran S6 : v14

Toute créature qui a besoin de nourriture terrestre ne peut être "ATNATU" si vous pouviez faire admettre aux adorations des "Hommes-Dieux" cette pierre de touche. Vous pourriez les préférer de l'éminence des flammes de l'Enfer.
Prenez exemple sur l'aborigène australien (Jetez-lui un dernier coup d'œil) qui, malgré sa "primitivité" est campé devant les occidentaux et les orientaux hommes et femmes qui "contrôlent" le monde.


7-Gloire-a-ALLAH.jpg
"Gloire à Allah !"

 

Et paix et salutations soient sur son messager
Mohammed (Ç) qui a transmis son message à l'humanité.
Puisse Allah nous faire dignes d'être Ses disciples


Amine !

 

Fin du Livre

 

 

 

IL N’Y A DE DIEU QUE ALLAH

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche