DEPUIS JANVIER 2010 « Quel est son nom ? » ou Allah dans la Bible par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions (1/2) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 23:19

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le très Miséricordieux

« Quel est son nom ? » ou Allah dans la Bible

par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions

(1/2)

Ouvrage du professeur musulman Ahmed Deedat spécialiste incontesté des religions

(Qu’Allah lui fasse Miséricorde)

Commentaire et Correction Ribaat

Rabia 1er 1432H / Février 2011

Quel est son nom 

« Quel est son nom ? » ou Allah dans le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam

http://www.ahmed-deedat.co.za 

http://islam.verite.free.fr/ahmed%20deedat/ 

Tout les Livres et Débats sur le territoire français de Ahmed Deedat traitant avec les Juifs et Chrétiens, et l’Islam on été Interdite par l’état du Taghout Français Maçonnique car les gouverneurs mécréants Athée et Luciférien de France sont effrayaient à l’idée qu’un jour le peuple français manipulé par la laïcité maçonnique puissent ce réveiller un jour des ténèbres à la lumière !

 

PARTIE 1 SUR 2

Citation :

 

****

Dis: ‹Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta Salat, ne récite pas à voix haute; et ne l'y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux›.
Saint Coran (S17:V110)

 

***

 

CHAPITRE I
Croyance en un Dieu universel

CHAPITRE II
Les concepts

CHAPITRE III
Qui est Jéhovah ?

CHAPITRE IV
Allah dans la Bible

 

***

 

 

CHAPITRE I

Croyance en un Dieu universel



QUEL EST SON NOM ?

A la fin de mon discours publique ayant pour thème "Mohammed (Ç)* le successeur naturel du Christ", un missionnaire chrétien demanda "Quel est son nom ?", faisant allusion à Dieu. Je me levai pour répondre mais avant que je n’ai eu le temps d'ouvrir la bouche devant le micro, il voulut répondre à sa propre interrogation prévenant ainsi toute autre intervention. Je lui dis : "Vous avez posé une question à laquelle je suis obligé de répondre". Il me répondit : "Oui, mais je peux y répondre" (rires dans la salle). Il cherchai une occasion d'être entendu. Où aurait-il pu trouver pareille assistance pour faire son prêche qui, de surcroît, était financé par les musulmans. Je lui dis : "Allez-y !" (Donnons-lui plus de corde pour se pendre).

(C*) Abréviation de la formule de révérence : "Que les prières [Çalât(s)] d'Allah soient sur Lui et Ses descendants".

Après quelques mots incohérents, il conclut par le fait que le nom de Dieu fut "Jésus-Christ" (P)*. Ce n'était ni le moment, ni 1'occasion et encore moins convenable d'aborder et de discuter totalement le sujet : "Jésus est-il Dieu ?" (1). Il est plus que suffisant pour le moment de dire que dans le langage de Moïse (P), de Jésus (P), et Mohammed (Ç), le nom de Dieu Tout-Puissant est Allah ! Preuve en sera donnée au chapitre 4. Croire en Dieu est inhérent à la nature humaine. Depuis que l'homme est apparu à la surface de la terre, il a vécu en présence et en connaissance de Dieu Tout-Puissant.

(P*) Abréviation de la formule de révérence : "Que la Paix soit sur lui'.
(1.) Ce titre a été débattu avec les chrétiens instruits de la question. Les vidéo K7 sont disponibles. Le document "Jésus est-il Dieu ?" sera disponible très prochainement.

Comme le disait le Professeur Max Fuller dans ses conférences de Hibbert:
"La religion n'est pas une nouvelle invention, elle est aussi vieille que le monde que nous connaissons si ce n'est plus. Il n'y a jamais eu un faux Dieu, pas plus qu'il n'y a eu de fausse religion. Toutes les religions, d'après mes informations et mes connaissances ont le même objectif : toutes étaient reliées par une chaîne qui allait de la terre au paradis, qui tenaient et étaient tenues par la même main."



Ceci est vraiment une attitude charitable, une attitude islamique Allah soubhanahou wa ta'a1a (Allah Tout-Puissant), nous dit dans le Saint Coran :

"... Il n'est pas une nation qui n'ait déjà eu un avertisseur" Sourate Fâtir 35:24

"... Et à chaque peuple un guide." Sourate Ra'd 13:7

DIEU IMPARTIAL

Si Dieu est impartial vis-à-vis de ses créatures pour tous les bienfaits qu'il leur prodigue, comme l'air pur, la pluie, le soleil, etc... pourquoi ne le serait-il pas pour ses bienfaits spirituels (la voie divine) ? Il n'a jamais été partial ! Il n'y a pas un seul peuple ou un seul groupe linguistique sur terre qui ne connaisse Dieu sous un nom ou sous un autre.
Ce savoir fut divulgué par Le Créateur lui-même à travers sa Parole prononcée par les lèvres de ses messagers dont nous connaissons quelques-uns d'entre eux : le reste a été oublié ou s'est dissipé dans les bromes de la superstition.
Alors que la théologie (connaissance de Dieu - Etude des religions) a vu le jour avec Dieu, l'homme a toujours jonglé avec les concepts purs et saints de la théologie. Il le fit avec précipitation en perdant à chaque fois, n'hésitant pas à ajouter ornements et fioritures là ou la fantaisie était inutile et rendait le langage indigent. Dans son commentaire de la Bible, Mrs Ellen G. White une "prophétesse" du mouvement adventiste du 7° jour disait :
"Certains érudits ont dans certains cas des mots croyant les rendre plus évidents, alors qu'en réalité, ils mystifient ce qui est déjà évident (1).
Dans les annales religieuses mondiales, les Ecritures juives et chrétiennes appelées la Sainte Bible abonde d'exemples graphiques portrayant Dieu d'après le modèle que s'en fait l'homme.

(1) Pour tous les détails concemant Mrs White, consultez mon document "La Bible est-elle la parole de Dieu ?"

LES DESCRIPTIONS IMPARFAITES DE DIEU

TEL UN HOMME (Genèse 11:5)
"L'Eternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes"

MOISE VOIT PARTIELLEMENT DIEU DE DOS (Exode 33:23)
"Puis, je retirerai ma main, et tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra être vue."

LUTTE AVEC JACOB (Genèse 32:28-29)
"L'homme lui dit : Quel est ton nom ? Il répondit : Jacob. (L'homme) reprit : Jacob ne sera plus le nom qu'on te donnera, mais Israël car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur."

COMME UN IVROGNE (Psaumes 78:65)
"Le Seigneur s'éveilla comme celui qui a dormi comme un héros rendu triomphant par le vin"

REGRETS POUR LA CREATION DE L'HOMME (Genèse 6:6)
"L'Eternel regrettera d'avoir fait l'homme sur la terre, et son coeur fut affligé."

HUMANT LES PARFUMS AGRÉABLES (Genèse 8:21)
"L'Eternel sentit une agréable odeur et l'Eternel dit en son coeur..."

UN LION ACCROUPI (Nombres 24:9)

"II s'accroupit, il se couche comme un lion et comme une lionne : qui le fera lever ?"

UN FEU DEVORANT (Exode24:17)
"L'aspect de la gloire de l'Eternel était aux yeux des Israélites comme un feu dévorant au sommet de la montagne".

REPOSÉ ET RAFRAICHI (1) (Exode 31:17)
"... en six jours l'Eternel a fait les cieux et la terre et le septième jour il a cessé son œuvre et il s'est reposé:'


En dehors des 73 volumes de la version catholique (romane) et des 66 autres de la version protestante appelées toutes deux Bible (2), un nombre illimité de citations peut être éliminé. Il pourrait constituer une publication beaucoup plus importante que les deux versions de la Bible (citées ici) et soulignerait les descriptions imparfaites de Dieu par l'homme. Les exemples précédents devraient suffire j'espère.

(1). Rafraîchi : pour commémorer le Sabbat du fait que Dieu Tout-Puissant aurait été fatigué et devait se reposer après six jours de travail harassant. C'est une insulte patente à l'égard de Dieu. Le Saint Coran dit : "... II n'est sujet ni à la somnolence, ni au sommeil. II a tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est en terre... Son trône a la contenance des cieux et de la terre et leur sauvegarde ne lui pèse en rien. II est le transcendant et le très grand."
(2). Pourquoi 66 de l'une et 73 de l'autre ? Le livre "La Bible est-elle la parole de Dieu ?" explique cette particularité.

Dans le domaine de la spiritualité, aucun peuple n'a eu autant d'occasions que les enfants d'Israël qui, malgré les avertissements répétés : "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras pas de statue, ni de représentation quelconque de ce qui est en haut dans le ciel, de ce qui est en bas sur 1a terre et de ce qui est dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles et tu ne leur rendras pas de culte. Car moi l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux qui punit 1a faute des Pères sur les Fils jusqu'à la troisième génération et à la quatrième de ceux qui me haïssent." (Exode 20:3-5)

Ils prirent le veau d'or comme divinité à adorer et retournèrent à maintes reprises à l'idolâtrie, tout comme les chrétiens qui ne sont encore et (toujours pas) libérés de cette corruption (maladie, infection). Visitez la cathédrale Saint Paul à Londres ou celle de Saint Pierre à Rome, et vous constaterez une petite différence avec le Temple de Sommath en Inde, différence comparable à celle de Tweedle Dum et Tweedle Dee (1). Mais Vous n'avez pas à aller si loin (en Angleterre ou en Italie) pour vérifier mes affirmations. Pourquoi n'iriez-vous pas rendre visite à une des églises protestante ou catholique de votre région ?

(1). Personnages de contes de fées, identiques en apparence.

 

CHAPITRE II

 

Les concepts

 

 

Dans la terminologie religieuse à travers le monde, il est à constater que tous les "Fils de l'Homme" ont de tous temps, dans leur façon d'être et de s'exprimer, donné de merveilleux attributs au Seigneur des Paradis et de la Terre.

LE CONCEPT ZOULOU

Dans notre pays, l'Afrique du Sud, les Zoulous, un peuple viril et militant, apparenté aux Qoraïch arabes de l'époque pré islamique, avait donné à Dieu Tout-Puissant le nom de "uMvelinqangi". Ce nom, lorsqu'il est correctement articulé dans sa phonétique originelle est identique au mot arabe "Wallahou ghani" qui veut dire "et Dieu est riche (généreux)". Il est très proche du terme "Allegany". Dans sa phonétique terme utilisé par les Indiens "Peaux-Rouges" d'Amérique du Nord (Souvenez-vous de leurs montagnes "Allegany"). Le sens et l'origine réels du mot "Allegany" n'est pas connu par le commun des Américains, mais demandez à n'importe quel Zoulou, qui est ce "uMvelinqangi", il vous expliquera sûrement en langage zoulou :

"Hawu umnimzani ! Uyena, umoya oingcwele. Akazali yena, futhi akazalwanga; Futhi, akukho lutho olu fana naye."

Croyez-moi ceci est pratiquement, mot à mot, la traduction littérale de la Sourate "Al-Ikhlas"  « Le monothéisme pur » chapitre 112 du Saint Coran :

1.Dis: ‹Il est Allah, Unique.

2.Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.

3.Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.

4.Et nul n'est égal à Lui›.

(Saint Coran 112:1-4)

PRATIQUEMENT ISLAMIQUE

Maintenant comparons les versets de la sourate "Al-Ikhlas" (La foi pure et exclusive) avec ma traduction libre de ce que le zoulou dit :


"Ô Seigneur ! ll est pur et Saint-Esprit, il n'a pas enfanté et n'a pas été enfanté et il n'est rien qui lui soit semblable."


Chaque tribu africaine, au Sud du fleuve Zambèse (en Afrique du Sud) a donné différents noms au Tout-Puissant : "Tixo", "Modimo", "Unkulunkulu", etc... Et chaque groupe linguistique africain, tente avec difficultés d'exprimer le même concept pur et saint que les Zoulous. Il est tout à la gloire des peuples africains qui, malgré le fait qu'ils n'avaient pas de langue écrite et par conséquent pas de documents de référence, ne pouvaient compter le nom de tous leurs prophètes.
Pas une tribu cependant ne s'était avilie à vénérer des images ou des statues d'hommes ou d'animaux jusqu'à ce que l'homme blanc introduise sa religion et ne donne aux Africains son concept antropomorphique de Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint Esprit et ne conduise les Africains à se prosterner devant les statues de Jésus (P), Marie, Joseph, Christophe, etc... Parmi les douzaines de tribus africaines habitant cette partie du monde, pas une d'entre elles ne "fabriqua d'images" ("Umfanegisos") de son Dieu. Certes, ils étaient capables de sculpter des éléphants et des lions en bois et de faire des statues d'hommes et de femmes en argile, comme ils avaient une certaine maîtrise du travail des métaux.
Lorsque je demandai à un vieux Zoulou pourquoi les Africains ne réalisaient pas d'images de leurs dieux, il me répliqua : "Comment pouvons-nous faire des images de Lui (Dieu Tout Puissant) quand nous savons qu'il ne ressemble pas à un homme, qu'i1 ne ressemble pas à un singe, ou un éléphant ou un serpent. ll ne ressemble à rien que nous pouvons imaginer ou qui peut nous venir à l'esprit. Il est pur et Saint-Esprit."

COMME LES ARABES


Le mot "uMvelingangi", quoique très familier des Zoulous, était très peu utilisé par eux. Comme les païens Qoraïch de l'Arabie pré-islamique qui connaissaient le nom d'Allah et l'oublièrent, car ils étaient convaincus qu'il était trop haut, trop pur, trop saint pour être approché. Ils lui substituèrent leurs idoles et leurs dieux imaginaires, leurs ' Alats, al-Ouzzas et a1 Manats" et des centaines d'autres. Les Zoulous aussi ne pouvaient pas parler à leur "uMvelingangi" directement. Mais ils étaient mieux que les Arabes de Ayam al-Jahiliya (les jours de l'ignorance) car ils ne cherchaient pas de faux dieux, ils invoquaient l'esprit de leurs ancêtres afin qu'ils intercèdent auprès de "uMvelinqangi" exactement comme les catholiques lorsqu'ils invoquent la Vierge Marie et les saints.

Le nom le plus communément utilisé par les Zoulous pour désigner leur Dieu est "Unkulunkulu" qui signifie littéralement "Le plus grand des plus grands" ou "Le plus puissant des puissants". Plus familièrement lorsqu'ils prêtent serment, ils s'exclament "Inkosi phe-Zoulou !" Signifiant le Seigneur supérieur ou Dieu au Paradis ou le Paradis, sait que je dis la vérité. Le mot "zoulou" en langage zoulou veut littéralement dire "Le para dis élevé", les Zoulous se considérant comme supérieurs à toutes les autres tribus d'Afrique du Sud, ressemblant ainsi aux Qoraïch parmi les gens du désert avant l'Islam.

LE CONCEPT ASIATIQUE

En hindi, Dieu se dit "Pramatma", en sanscrit, langue de l'Inde ancienne, "Atma" signifiait "l'âme" alors que "Pram Atma" signifiait la sainte grande âme ou le saint-esprit qui est réellement une belle description du "Père" au paradis. La Bible nous révèle :


"Dieu est esprit et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité:' (Jean 4:24)


Non dans sa taille, dans sa forme, ni dans son apparence, mais dans son esprit. Malgré leur interprétation panthéiste de la divinité, les Hindous donnent à l'être suprême dans leur langue classique le nom de "Om" qui veut dire "gardien" ou "protecteur", un attribut approprié à propos duquel les musulmans ne peuvent avoir aucun doute.

LE CONCEPT OCCIDENTAL


Dans leurs langages ou ceux qui leur sont apparentes, les Anglo-Saxons et les Teutons désignent l'objet de leur vénération par le terme "God" (1) ou d'autres ayant la même consonance ou la même signification :

God en anglais
God en afrikaan (langage des Boers, descendants des Hollandais d'Afrique du Sud)
Gott en allemand
Gudd en danois, suédois et norvégien.


(1) Le terme "Dieu" avec toutes ses ramifications contraste avec "Allah" qui sera étudié au chapitre IV de ce livre.

Les anciens Phéniciens appelaient leur Dieu, Allon (nom très proche de Allah si on ne considère que sa forme articulée). Le peuple de Canaan - Ado - Les Israélites ont non seulement partagé leur mot "EI" avec le peuple originel de Palestine, mais ils ont emprunté le nom de leur plus grande divinité Ado, ce qu'ils transformèrent en "Adonaï". Par ailleurs, chaque fois que les quatre lettres YHWH sont apparues dans leurs Saintes Ecritures ils les lisaient "Adonaï" à la place de "Yahuwa".
Vous ne manquerez pas de remarquer la ressemblance entre "Adonaï", d'origine juive, et "Adonis", dieu païen aimé de Vénus, déesse de l'amour dans la Grèce antique.

LE CONCEPT LATIN

En latin, langue dominante qui prévalait en Europe de l'Ouest du fait de son usage généralisé pendant des siècles dans l'enseignement et la diplomatie, le terme principal pour désigner dieu était "Deus" :

Deus
en portugais
Dieu en français
Dio en italien
Dios en espagnol
Dia en écossais et en irlandais
Duw en gallois

Aussi surprenant que cela puisse paraître Deus et tous les autres mots de même consonance voulaient dire "Paradis". Moulana Vidyarthi, dans son oeuvre maîtresse "Mohammed dans les Ecritures Universelles" (1), a consacré une centaine de pages à l'étude des noms donnés à Dieu dans les différentes langues. Par ailleurs, à partir d'une liste de 155 attributs, 40 d'entre eux font usage du mot "Paradis" ou le "Supérieur". Cependant, les chants psalmodiés musulmans "Asma Allah al-Husna" (les plus beaux noms donnés à Allah) 99 noms sont extraits du Saint Coran avec le nom couronné d'Allah. Le terme "Paradis" n'en fait pas partie. Symboliquement, le mot "Paradis" décrirait la demeure de Dieu et dans les termes de Worsworth dans l'Abbaye de Tintem:


"Celui dont la demeure est la lumière des soleils couchants et des océans alentours, de l'air pur que l'on respire et le ciel bleu et l'esprit de l’Homme, un signe et un esprit qui pousse toute chose pensante, tout objet et toutes les pensées et parcourt toute chose.'

(1). Aucun étudiant ou chercheur en religions comparées ne peut évoluer sans cet ouvrage. Votre héritage le plus précieux

CONCEPT D'AU-DELA DE L'EXTREME-ORIENT (Australie/Océanie)


Parmi les 155 noms les plus beaux donnés à Dieu, dans les différentes langues, celui qui m'a le plus intrigué fut celui de "A.T.N.A.T.U", que j'avais donné en titre à mon ouvrage désigné initialement "Quel est son nom ?"

Qu'y a-t-il de particulier ou de nouveau en ATNATU ?

Les Aborigènes du Sud de l'Australie désignent Dieu par le nom "ATNATU" du fait qu'il a été "conditionné par un philosophe un poète ou prophète pour admettre quel Dieu au Paradis est absolument libre de tout besoin. Il est indépendant et n'a besoin ni de manger ni de boire. Ces qualités, dans son langage primitif inhibé, lui font désigner Dieu sous le mot ATNATU qui veut littéralement dire "Celui qui n'a pas d'anus" ou "Celui qui n'a aucun défaut", et par exemple, celui de qui ne sort aucune impureté et aucune émanation.

Quand j'ai voulu partager cette nouvelle vision avec les hindous, les musulmans ou les chrétiens de mes amis, leur réaction fut d'abord empreinte de gaité goguenarde qui se transforma en sourires idiots puis en rires. Ils ne réalisaient pas le ridicule de leur situation. Le problème était ailleurs.
Quoique le mot "anus" est très court, seulement quatre lettres le composent. Beaucoup de gens ne le connaissent pas, ce qui les oblige à utiliser des termes vulgaires, que je ne peux reproduire ici ou utiliser en public dont je respecte l'hypersensibilité. Abdullah Yusuf Alî ne disait-il pas : "... ils ont perverti leurs langages, beaux à l'origine, en jargons inélégants et de surcroît futiles et inexpressifs."
Pour simplifier la situation, utilisons une ellipse qui nous fera dire que là où il y a une "entrée" il y a nécessairement une "sortie". Quelqu'un qui se nourrit doit répondre à des besoins naturels - toilettes ou nature - dont nos primitifs avaient senti le besoin qu'ils ne pouvaient attribuer au Créateur. Ainsi, il appelait son Dieu - ATNATU ! : "Celui qui n'a pas de système excrémental ou de terminaison caudale."

DIEU NE SE NOURRIT PAS

Cette nouvelle conception de Dieu par les primitifs n'est pas à proprement parler nouvelle. Dieu Tout-Puissant a transmis la même vérité à toute l'humanité comme dans sa dernière et ultime révélation. Le Saint Coran, mais dans un langage tellement sublime qu’il ne pouvait être que divin.


Cependant, du fait de sa subtilité et de son style raffiné, nous avons négligé le message. Nous sommes tenus de dire à tous ceux qui veulent nous détourner du culte du vrai Dieu Unique :

« Dis: ‹Devais-je prendre pour allié autre qu'Allah, le Créateur des cieux et de la terre? C'est Lui qui nourrit et personne ne Le nourrit…. »
(Saint Coran 6:14)

Nous ne prendrons pas un autre Seigneur ou protecteur autre qu'Allah, Sublime Créateur de l'Univers. Si quelqu'un avait des doutes avec ses soi-disant "Hommes Dieux" ou "Dieu-fait homme" ramenez-le sur terre. Dieu Tout-Puissant est celui qui pourvoit à tout et qui n'a pas à être pourvu (nourri), car il n'a besoin de rien. Est-ce que votre Dieu-fait-homme se nourrit ? S'il le fait, il est soumis aux lois de la nature - Notre Dieu ne se nourrit pas - Simple est la logique et prodigieux sont les arguments.

Hélas ! Nous avons à être ramenés par un être primitif, à considérer l'inutilité de nos armes. Nous avons perdu l'art ou le don de communiquer, car pendant bon nombre de siècles, nous avons cessé de prêcher et de faire connaître l'Islam autour de nous.

Les chrétiens frappent à nos portes et seuls les aveugles spirituels ou les "autruches" de notre bord ne voient rien. Le Koweit avait, pendant plus de cinquante ans, une seule famille chrétienne. Aujourd'hui, dans ce minuscule pays, il y a plus de trente-cinq églises.
Les Témoins de Jéhovah, secte chrétienne qui a vu le jour aux USA il y a une centaine d'années, proclament partout que le groupe le plus important à l'étranger se trouve implanté au Nigéria, un pays musulman. En Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, on peut compter plus de 600 missionnaires chrétiens permanents (moubalighs), non pas des prêtres, des titulaires ou des ecclésiastiques membres de leurs chapelles ou de leurs églises, mais les propagateurs (croisés) de leur foi aux non chrétiens, harcelant sans relâche "Les païens". Ces missionnaires chrétiens possèdent leurs propres aéroports qui sont plus nombreux que ceux dont dispose le gouvernement indonésien lui même. Ils possèdent des bateaux-missionnaires qui sont ancrés dans les Iles, car l'Indonésie est un pays réparti sur plus de deux mille îles qui n'ont pas de port ou de structures portuaires.
Ils invitent les autochtones à se rafraîchir et à se distraire à bord des bateaux et leur enseignent leurs blasphèmes. Dans leur programme, dont le nom de code est "Eradication", ces missionnaires ont décidé de faire de l'Indonésie une nation chrétienne avant la fin du siècle actuel.

Parmi les 60.000 missionnaires qui soulèvent la poussière à travers le monde, plus de la moitié sont à l'oeuvre en Afrique, le seul continent musulman aujourd'hui, continent assaini par les croisés modernes qui veulent en faire, là aussi, un continent chrétien avant la fin du siècle. Notre armure, notre épée et notre bouclier, dans cette bataille de la foi, se trouvent dans le Coran. Nous l'avons psalmodié pendant des siècles pour en acquérir le sawab (les protections spirituelles). Maintenant, nous devons les mettre en avant et les amener sur le champ de bataille. ALLAH DIT :


« Le Messie, fils de Marie, n'était qu'un Messager. Des messagers sont passés avant lui. Et sa mère était une véridique. Et tous deux consommaient de la nourriture. Vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent. » (Saint Coran 5:75)


La maison de l'Islam reconnaît que Jésus-Christ, fils de Marie, fut l'un des plus importants messagers de Dieu. Elle reconnait qu'il vint au monde miraculeusement, sans aucune intervention masculine, qu'il fut le messie, qu'il ressuscita le mort, avec 1a permission de Dieu, qu'il guérit les aveugles et les lépreux, avec Ia persmission de Dieu. Mais ne se nourrissait-il pas avec des aliments ?

"Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé. II le prit et le mangea devant eux."
(Luc 24:42-43)

Plus encore, la mère de Jésus (P) était une femme de vérité, pieuse et sainte. Mais ne mangeait-elle pas de la nourriture ? Vous imaginez les conséquences ? Aurions-nous besoin d'un Aborigène australien pour nous rafraîchir la mémoire ? En fait, nous en aurions besoin ! Dans cette bataille des coeurs et des esprits de nations et de peuples, nous aurions besoin de son "Atnatu".
Dans son langage simple et rustique, dans sa voie enfantine et puérile, il clame à la face du monde que son Dieu ne se nourrit pas, que celui qui se nourrit ne peut, en aucune façon, être son Dieu, puisqu il ne serait pas ATNATU.
Notre frère primitif n'avait pas d'inhibition, il appelait les choses par leur nom.

LES MAHOMETANS


L'homme d'Occident est coutumier des sobriquets. Quand il eut inventé la lampe à incandescence, il désigna "lampe Mazda" son globe de verre (ampoule). Ainsi, Mazda devint le Dieu de la lumière pour les Zoroastriens.

Aujourd'hui, en Afrique du Sud, l'Européen connaît un grand succès en vendant la margarine "Rama". Le nom de Rama n'est autre que celui d'un homme "demi Dieu" adoré par une grande partie de notre population ici. Le Blanc se fait appeler "Christian" car il est adorateur du Christ. Il désigne les adeptes de Bouddha, les Bouddhistes, et avec la même logique, il désigne les musulmans "Mahométans", présumant ainsi du fait que le musulman vénère Mohammed (Ç). L'évidence c'est que, parmi les millions de musulmans à travers le monde, pas un seul n'est dans cette situation.
Supposons qu'il y ait quelque musulman lunatique qui soit adorateur de Mohammed (Ç) qui dans son délire spirituel veuille se faire appeler "Mahométan". Si maintenant ce Mahométan, dans son zèle, venait à rencontrer nos primitifs du Sud australien et qu'il leur fasse avec fanfare son prêche "mohammédiste" pressant ce pauvre peuple arriéré d'accepter Mohammed (Ç) comme Dieu, vous pouvez imaginer ce fils de la nature demandant à notre déluré de frère : "Est-ce que Mohammed (Ç) était AT'NATU ?" La réponse aurait bien évidemment été : "Non !" Même de la part d'un illuminé. Que dire alors de ces héros et héroïnes modernes que des millions de gens émancipés et civilisés idolâtrent et vénèrent tous les jours ?
Présentez vos candidats un à un à l'autochtone. Pourquoi n'essayez-vous pas avec votre réel ou votre imaginaire Homme Dieu ou Femme-Déesse ? Notre Aborigène se fera un plaisir de vous envoyer hors limite à tous les coups avec son "boomerang" avec son ATNATU ! Il n'est, dans son concept de Dieu, pas plus grand que d'autres millions d'individus en Europe, en Amérique en Asie ou en Afrique.

PROGRES EN REGRESSION

Une image des Américains qui ont posé leurs pieds sur le sol lunaire pour la première fois, et "leurs clans" qui regardent le spectacle lunaire retransmis à travers le monde entier grâce aux satellites, chaque spectateur ayant un doigt sur une touche, merveilleux n'est-ce pas ? Vous souvenez-vous de la tragédie de la baie du Bengale ? Les Américains avaient averti le Pakistan de l'éminence d'un raz-de-marée. Vous souvenez-vous de la Guerre de Ramadhan en 1973 ? Les Américains avaient informé les Israéliens du fait que les troupes arabes étaient en manoeuvre, mais qui jamais ne prirent l'information au sérieux. Ces mêmes Américains, malgré leur dépravation à manier un pouvoir supérieur à celui de tous les "hommes divinisés" réunis ne sont aptes qu'à vénérer des hommes ou des singes. Non ! Décidément, ils ne sont capables que de se diaboliser eux-mêmes. "Le culte de Satan": comment cela est-ce possible ?


« …Mais le Diable leur enjoliva ce qu'ils faisaient. C'est lui qui est, leur allié, aujourd'hui [dans ce monde]…. »
(Saint Coran 16:63)



Le fait d'être héros ou de vénérer un héros fait partie de la nature humaine. Si elle ne vénère pas Dieu, elle adorera autre chose, car il doit adorer, sublimer dans le culte. En effet, qui a-t-il de mieux qu'un bel homme ou une belle femme "uniques" en leur genre ?

Antromorphisme : un système dans lequel l'homme conçoit Dieu d'après ses références traditionnelles. Cette notion a de tous temps existé, l'homme ne peut imaginer Dieu que comme un être qui lui est ressemblant. La Bible ne dit-elle pas dans le premier chapitre du premier livre ?

"Et Dieu dit : Faisons un homme à notre image." (Genèse 1:26)

En parlant d'image, Dieu ne parle pas de ressemblance physique humaine, qui ne serait pas très éloignée des singeries, quoique Darwin disait que les singes étaient nos ancêtres ! Non ! Nous sommes faits à l'image spirituelle du Bienfaisant, nous sommes l'un de ses attributs. Mohammed (Ç) disait : "Pénètre-toi des attributs divins".
Comme Allah est saint, nous sommes saints. Comme il est juste, la justice étant un de ses attributs, nous devrions être justes. Comme il est miséricordieux, nous devrions être l'image de la miséricorde et il en serait ainsi pour les 99 attributs de Dieu qui nous sont donnés par le Livre Divin, le Saint Coran. Nul être ne peut être Un avec Dieu, car Dieu n'est pas un être physique.

LES TROIS HYPOSTASIES DE LA TRINITE

Les Pauvres (1) chrétiens ont mal compris le sens du mot "image' autant que celui de "nous" dans la citation précédente. Au tout début de la Bible, les Chrétiens interprétèrent le mot "nous" pour impliquer la combinaison du "Père, du Fils et du Saint Esprit" de leur Sainte Trinité. Ils échouèrent en ne tenant pas compte du fait, qu'en hébreu aussi bien qu'en arabe, il y a deux types de pluriel : il y a un pluriel numéral comme il y a un pluriel de respect et honorifique. Ici, il y a un pluriel honorifique que vous n'avez peut-être pas remarqué. Revoyez de nouveau, page 17, la citation du Saint Coran qui fait allusion à Jésus (P) et à sa mère se conformant aux mots : "Voyez comment NOUS avons fait clairs NOS messages pour eux !" Aucun musulman n'a pu comprendre à travers ces pluriels une pluralité dans la pensée divine pas plus que n'a dû le faire un chrétien arabe ou juif. Demandez à un juif qui connait l'hébreu, combien il y a de Dieu dans son "Nous" hébreu, depuis le premier chapitre de sa Torah, et il vous confirmera sans hésitation ce que je vous dis.


(1). "Pauvres" : spirituellement, car numériquement les chrétiens seraient les plus nombreux à la surface de la terre.


LES DIEUX DE L'APARTHEID (2)

Certaines âmes trompées ne se contentent pas de donner à Dieu une apparence physique humaine, mais lui donnent aussi les altérations et les caractéristiques raciales :

"Les dieux éthiopiens ont des lèvres éthiopiennes, des joues bronzées et des cheveux crépus. Les dieux grecs ressemblent aux Grecs avec des yeux perçants, intelligents et beaux."
(Anonymes)

Il y a deux mille ans, les Grecs et les Romains ont jeté leurs Minerve, Apollon et Hercule, et optèrent pour Jésus-Christ

(2) Apartheid : philosophie politique qui prône la séparation des races en Afrique du Sud (avec prédominance de la race blanche).

Pour les nations de l'Europe de l'Ouest, qui commençaient à être lassées de leurs Thors et de leurs Wodens, les Romains devenaient les pionniers de leur mythologie fraîchement apprêtée. Ainsi, les Européens prenaient leur nouveau credo avec empressement.
A leur tour, les Européens infligeaient leur "tri-théologïe" à leurs colonies en donnant à l'homme - Dieu - plus de "beauté" que n'en avaient ceux des autochtones. Voyez comment ils l'ont matérialisé à travers moultes images, statues et films.
II a des cheveux blonds, des yeux bleus, un visage aux traits agréables et anguleux. Tout comme ceux de Jeffrey Hunter dans le film "Le Roi des Rois". Décidément, il n'a rien à voir avec le juif avec son proverbial appendice nasale, le nouveau Dieu est plus britannique, allemand ou scandinave dans sa structure osseuse.
Un homme Dieu blanc contre un homme Dieu bleu (1), comparez les représentations picturales et vous serez pleins de compassion pour "ces peuples qui ont glissé de la poêle à frire pour tomber dans le feu".

(1). Rama et Krishna sont peints en bleu dans les représentations religieuses hindoues.


L'OBLIGATION DU MUSULMAN

Nous, musulmans, n'avons réellement rien fait pour des millions de naïfs à traves le monde. Nous sommes tenus de venir à leur secours pour les préserver contre leur "shirk" (2) sans quoi ils nous entraîneraient dans leur chute. Il y a des millions d'individus qui ont le culte des hommes-Dieu sur cette bonne terre d'Allah que ceux qui vénèrent la seule vraie divinité : Dieu (Unique qui est ALLAH)

 

"Allahou soubhanahou wa ta'la"

 

(2). "Shirk" : terme théologique arabe impliquant l'association d'individus avec Allah, le plus hideux des péchés en Islam.


Les souffrances existent dans le monde musulman à cause de la complète et totale négligence dans le partage de (la religion de Dieu), Dinou Allah avec les peuples de la planète Terre. La propagation de la Foi est le awwal (premier) fard (obligation) du musulman. Si vous devez ne pas tenir compte de ce pilier de l'Islam, vous le tenez à vos risques et périls. Vous savez que vous pouvez ignorer Allah. Cela est silencieux (passera inaperçu). Comment pouvez-vous jouer votre rôle ? En vous rappelant un simple verset du Saint Coran, celui de la page 17, inscrivez-le sur un morceau de bristol avec son sens. Apprenez les mots de Dieu par coeur, apprenez-en le sens par coeur, phrase par phrase. Et conservez précieusement cette carte tant que vous ne l'aurez pas complètement mémorisée dans l'ordinateur (cerveau) que Dieu vous a fourni. Avec seulement ce simple verset et le boomerang (ATNATU de l'Aborigène), vous voilà paré pour mettre en déroute n'importe quel antropomorphisme susceptible de perturber les créatures d'Allah. Ceci est votre privilège et c'est le destin de l'islam. Dieu dit :

"... Afin de la placer au-dessus de toute autre religion N'en déplaise aux Associateurs."


Croyez-vous réellement à la promesse divine ?

« Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes œuvres. Nous les ferons entrer bientôt aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Promesse d'Allah en vérité. Et qui est plus véridique qu'Allah en parole? »  (Saint Coran 4:122)

Suite page suivante,

« Quel est son nom ? » ou Allah dans la Bible

par Ahmed DEEDAT, Spécialiste des Religions

(2/2 FIN)

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche