DEPUIS JANVIER 2010 SATAN (10) : Les adorateurs de Satan et la sorcellerie Illusoire (5/5) - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 09:00

Au nom de Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

SATAN (10) :

Les adorateurs de Satan et la sorcellerie Illusoire

(5/5)

  Satan 2

----------o SATAN ! IBLIS LE DJINN, CHEF DES DEMONS o----------

LIVRE 39

PARTIE 5 SUR 5

 

 

 

 

Suite à cette belle parole, faisons maintenant place à notre frère, qu’il se lève de sa place afin que nous découvrions avec lui certains mystères (de la sorcellerie), que Allah t’accorde la vie, notre frère ! Prends place devant tes frères et dis leur ce que tu as vécu et comment s’est passé ta vie ? Il a vieilli dans la sorcellerie et son dos s’est courbé du poids de son travail avec les djinns démons ! Regardez-le aujourd’hui, quelles étaient ses ambitions et que sont elles devenues aujourd’hui ? Et comment ses convictions ont évolué après avoir été dans l’ombre du Shirk (donner un associé à Allah), dans l’ombre des Shayatin (Diables), alors qu’ils l’humiliaient sans cesse ? Mais regardez aujourd’hui de quelle manière la parole de Allah -Loué soit-Il- l’honore ! Les propos qui seront tenus à cet endroit seront -avec la permission de Allah- d’une grande utilité pour le cœur de chacun d’entre nous et nos poitrines en seront apaisées. Voici donc notre frère, que Allah Tout-Puissant lui accorde la réussite dans tout le bien ! Et ceci est un appel d’ici et à travers cette rencontre bénie à tout sorcier !

J’appel toute personne qui assiste à cette assemblée, djinn ou homme, qu’ils reviennent (repentant) vers leur Seigneur, à Lui la Gloire et la Grandeur !

Que Allah t’accorde la vie, mon frère Dawud ! Et qu’il te maintienne sur la voie de la vérité, et qu’Il guide nos pas, que la paix la miséricorde et les bénédictions de Allah soient sur toi !

Repentir-d-un-Sorcier-6.jpg

(Les questions et commentaires viennent du Conférencier)

Le sorcier repenti, frère Dawud : J’ai vécu avec les Shayatin (Les Diables djinns) et dans la sorcellerie pendant 18 ans, non pas un jour, ni deux, ni un moi, ni un an, mais toute cette période de ma vie est partie en poussière éparpillée ! (…)

- Comment cela a-t-il commencé, Sheikh ?

Cela a commencé avec les Shayatin ! Au départ, comme on l’a évoqué juste avant au sujet de la croyance -al-‘aqidah- et de la faiblesse de la Foi, si la famille avait ce manque, elle aurait une fascination sans borne pour les Diables, elle ne leur reprochait ni actes d’association à Allah -Shirk- ni actes de mécréance -Kufr- ni autre chose. Mon père était sorcier, -Je demande à Allah et à vous tous d’invoquer Allah qu’Il lui pardonne !- lorsqu’il a atteint un âge avancé, les diables savaient que s’il mourait, il n’aurait pas de remplaçant, ils l’ont donc contraint à faire de moi son successeur, ainsi les diables me persécutaient comme bon nombre d’entre vous ont pu entendre cette histoire sur les chaines satellitaires al-Majd, al-Ra’y, et d’autres encore, ils me tourmentaient alors que je n’avais que 6 mois, à l’âge du berceau,  j’étais alors totalement sans défenses et n’avais pu commettre encore aucun péché.

Cependant c’est comme ça que les diables procèdent, ni pitié, ni compassion, ni distinction, au point que mon père dise : « Je laisse ça à Barhut -Vallée du Yemen ou se trouve le roi des djinns, d’après la légende- je m’occuperai moi-même de mon fils » c'est-à-dire que je devenais serviteur, il m’a fait être au service d’un autre que Allah. (…)

- Gloire à Allah !

Alors que Allah -Loué soit-Il- m’a crée en tant que Son serviteur (afin que) je l’adore, mais j’ai été dévolu à un autre que Allah -Loué soit-Il-, on m’a soumis à une créature ! Un mortel ! Une tombe d’un mort ! Il est mort, ses os sont redevenus poussière et qui n’est capable de faire du bien ni de nuire ! Il n’a pas dit : O Allah !... -et ça mes frères, c’est uniquement à cause d’une défaillance dans sa croyance et d’un manque de foi- Je jure par Allah -Le Seul Digne d’adoration-, si mon père avait dit : « O Allah ! O Allah ! Préserve mon fils des diables ! Éloigne les diables de mon fils ! » Son invocation sera digne d’être prise en compte, il méritera que Allah -Loué soit-Il- réponde à sa requête. Seulement la faiblesse de la Foi et une croyance défectueuse, lui ont fait dire : « Je laisse ça à Barhut ! » c’est une preuve de l’assiduité dans la désobéissance, et non dans pour (l’obéissance de) Allah -Exalté soit-Il-.

Mon père est mort quelques années après, alors que j’étais encore petit. Ensuite, et surtout à l’adolescence, les voyages, les désobéissances (à Allah) et la croisière au fond du gouffre ont commencé, seulement ne j’en avais pas conscience. J’ai été élevé dans une famille imprégnée de cette culture, c’est au sein même du foyer que j’y ai gouté et de plus, j’accompagnais mon père dans tous ces faits et gestes. Je me suis attaché à cette activité, ceci par ignorance : Je n’avais pas conscience du tout de ce qui pouvait m’attendre ni ici-bas et encore moins dans l’Au-delà (au Jour de la Résurrection). L’affaire s’est compliquée, car les ambitions se sont faites plus grandes et l’âme instigatrice du mal émancipée. Le cœur étant lié à la désobéissance depuis le plus jeune âge, je suivais mes passions, empli de cupidité et de désobéissances, à tel point que je me suis mis à aimer la solitude, être loin du regard des gens et loin des habitants du désert. Quelques années après la mort de mon père (et par le Destin), il m’est arrivé une histoire que j’ai racontée :

L’histoire de l’animal sur lequel j’étais monté et qui, en plein chemin, s’est transformé en Diable, alors je l’ai frappé de mon bâton, elle s’est retournée et ma dit : « Pourquoi tu me frappes, tu me prends pour un animal ? » A ce moment, j’ai perdu la raison durant trois ans et suis resté dans cet état jusqu’à ce que soit venu pour moi le moment de partir pour Yifrus. Lorsque je suis arrivé à cet endroit, ou je devais rester une quinzaine de jours, nous allions à la mosquée pour prier en direction d’une tombe ! Cette tombe était séparée de nous par un voile et nous priions dans sa direction la nuit, pendant quinze jours. Jusqu’à ce que vienne -le responsable de cet endroit- pour dire : « Que Allah te bénisse, tu nous as ramenés les bienfaits de ton père et ses miracles, grâce à lui, tu auras la gloire, le pouvoir, la renommée, l’argent à profusion, etc… » C’est-à-dire tu seras bien vu auprès des gens. Je suis donc revenu de là-bas plein de bonnes nouvelles et heureux. Je me suis donc réjoui au point de me venger d’untel, trouver une telle, faire pour une telle, donner à celui-ci ou faire pour untel…

Repentir-d-un-Sorcier-7.jpg

Seulement Allah Tout-Puissant ne m’a pas laissé l’accomplir ! C’est vrai que je vivais ainsi pendant 18 ans, mais j’ai eu l’impression que ça n’avait duré que quelques instants au moment de mon repentir. Durant 18 ans, pas un seul jour je n’ai eu le sentiment que j’étais un être humain ! Pas un seul jour j’ai eu l’impression que j’étais mortel ! Pourtant je voyais les cortèges funéraires mais j’étais convaincu qu’il y avait quelqu’un qui me défendait et me protégeait contre la mort. Mais c’était une fausse croyance ! Après un voyage, j’étais revenu à la maison et j’ai demandé à ma mère de me remettre les objets que mon père utilisait comme le chapelet, le livre, la bague…Elle refusa et me fit jurer finalement de ne pas faire de mal à personne et ne jamais ensorceler quiconque. Je lui ai donc fait cette promesse, que j’ai trahi à peine avais-je eu ce livre en ma possession ! Car je n’avais aucune conscience que la récompense de ceci pouvait être le Châtiment du Feu.

Puis, je suis allé dans un endroit et suis revenu au Yemen après m’être fait connaitre. J’y ai encore pratiqué ce travail infâme dans ma région, puis il s’est propagé dans d’autres régions, jusqu’à ce que je devienne de ceux qu’on pointe du doigt dans la rue en disant : « Celui-là c’est un sorcier, celui-là, il fait ceci, cela… » Ou que j’aille, tout le monde me connaissait ! Après être revenu de là-bas, j’avais envie de monter en grade dans le domaine de la sorcellerie pour être plus grand et encore plus grand. Car au début, je faisais juste des petits talismans, mais après avoir commencé à lire le livre, je suis arrivé aux conditions pour s’élever, j’ai donc choisi le niveau le plus haut, dont les conditions étaient :

1- L’isolement, loin des yeux de la masse. 2- Renier Allah -Loué soit-Il- (par le kufr), Ses Anges et Ses Livres. 3- Pire encore ! -Je demande à Allah qu’Il nous pardonne- souiller le Coran pendant 40 jours ! Un des Corans, je le coupais en deux, puis j’ai mis chacune des parties sous mes pieds pour en faire des souliers, puis le deuxième Coran, on le déchire aux toilettes et on pratique dessus des actes de débauche ! Celui qu’on utilise comme chaussure, on entre avec aux toilettes, pour que toutes sortes d’impuretés tombent dessus ! Ce sont quelques une des conditions les plus claires établies par les diables, en contrepartie j’obtenais certaines capacités, afin que je les utilise contre les gens pour les léser, les tenter et les égarer. Voila ce qu’ils exigeaient !! (…)

Repentir-d-un-Sorcier-8.jpg

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed : Louange à Allah qui t’a guidé ainsi que nous-mêmes, et nous n’aurions pu être guidés si ce n’avait été de la part de Allah. Mes chers frères et sœurs, qu’est ce qui traversait ton esprit, le mien, ou celui de ma sœur là-bas, alors que notre frère Dawud racontait son histoire ? Au départ il y avait une faiblesse de Foi et regarde d’où est venu le défaut dans la croyance : « Si vient à vous celui dont vous êtes satisfaits de la religion et du comportement, mariez le !... » Le père fut marié alors qu’il n’était pas digne de cela et il a tout gâché. Il a donné son fils en pâturage aux diables qui l’ont dominé ! Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction de Allah sur lui) a dit : « Si vient à vous celui dont vous êtes satisfaits de la religion et du comportement, mariez le ! Car si vous ne le faite pas, il y aura la tentation sur terre, et la corruption -des mœurs- règnera ! » -Hadith hassan (Lighayrih selon al-Tirmidhi, al-Albani faible selon certains-.

Des débauches apparaissent, ainsi que des sorciers et des gens qui sèment la corruption sur terre, et tout ça pourquoi ? Parce qu’on met les textes de la Législation Islamique de coté et après c’est nous qui en payons le prix ! Puis ce pauvre homme est utilisé pour la cause d’un autre que Allah -Loué soit-Il- ensuite, regarde le débat, quel égarement : Ils de prosternent pour une tombe ! Alors que Allah -Loué soit-Il- dit : « Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ;…» tu l’invoques, mais lui il n’entend pas ! Ce ne sont que des décomposés, des ossements pourris, Allah Tout-Puissant dit : « …ils n’entendent pas votre invocation ;» Certains disent : « Au contraire ! Ils entendent…comme ça ? Ce sont des Awliya’ (-des pieux rapprochés de Allah- » «…et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le Jour du Jugement… » Ici, Allah te donne une fatwa concernant ce genre d’actes, lorsque tu te dirige vers une tombe et que tu invoque un autre que Allah Tout-Puissant : « O untel ! Untel ! Sauve-moi ! » Alors que Allah te regarde. Il t’a permis de te mouvoir, Il t’a octroyé l’ouïe ainsi que la vue (et le cœur) et toi, tu te dirige vers un autre lui-même crée par Allah -Exalté soit-Il- et maintenant (ce mort) est sous terre, Allah (Exalté soit-Il) dit : « Si vous les invoquez, ils n’entendent pas votre invocation ; et même s’ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le Jour du Jugement ils vont nier… » Quoi ?? Un –simple- de vos péchés ? Non !« Et le Jour du Jugement ils vont nier votre association… »

Des mosquées prises comme lieux ou on n’adore plus Allah Tout-Puissant car elles sont construites sur des tombes. « Et le Jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé…» Qu’est ce que Allah a ajouté ensuite ? « O les hommes, vous êtes les indigents… » Tu as un souci ? Un enfant malade que tu voudrais voir guérir ? Un problème dans ta vie, ton foyer, tu aimerais le voir se résoudre ? Allah dit :« O les hommes, vous êtes les indigents… » par rapport à quelqu’un qui se trouve sous la terre, mais vis-à-vis de QUI se trouve au-dessus du ciel -Que Sa Grandeur soit proclamée-« ...vous êtes les indigents ayant besoin de Allah et c’est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est Digne de Louange.» Coran : Sourate 35 verset 14, 15. Les oppositions aux ordres de Allah -Exalté soit-Il- et de Son Prophète ont commencé et la voie de l’égarement a vu le jour. C’est la gangrène dans les foyers : Il n’y a pas de rappel (de Allah), pas d’apprentissage, des foyers laissés au tout avenant, il n’y a pas de prière de l’aube (Salat al-Fajr), pas de protection par les Adhkar -évocations de Allah-, des maisons laissées en pâtures aux diables –Shayatins- qui y viennent comme bon leur semble !

Puis, on lui a dit : « Ecoute la bonne nouvelle ! » car effectivement : «  (…) (Des Diables) qui s’inspirent les uns aux autres des paroles enjolivées…» Les Djinns (uniquement les Démons parmi eux) lui ont dit : « Ne t’inquiète pas, tout va aller bien pour toi maintenant ! » Regarde ce que Allah nous dit ensuite : « …Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l’auraient pas fait ; (…) » Coran : Sourate 6 verset 112. Si Allah Tout-Puissant l’avait voulu, Il aurait détruit ceux qui ont osé bafouer Son Livre, Il l’aurait détruit ou paralysé ces pieds qui ont marché sur Son Livre, cependant Allah le Très Haut est Généreux et Il a voulu pour notre frère le bien.

Et Allah -Exalté soit-Il- dit à quiconque est venu, après avoir entendu que ces sorciers : -Pour devenir un sorcier qui te sert, il faut impérativement qu’il fasse ces choses là.- alors toi et moi, on l’aide en lui donnant l’argent avec lequel il va acheter les exemplaires du Coran pour les salir, il fornique, il détruit des foyers entiers et il agit, causant des dégâts dans la croyance de l’Islam. Puis untel qui est parti voir les sorciers, tu le vois prier, implorer le pardon de Allah, demander une bonne situation…Gloire à Allah ! Alors que le Prophète Mohammed (Prière et Salut de Allah soient sur lui) a dit : « Quiconque se rend chez un voyant –kahin- ou un devin -‘arraf-, -lui demande quelque chose-… » Juste le fait qu’il pose une question, sans lui avoir rien donné !! «…-lui demande quelque chose- puis a cru en ce qu’il lui a dit, a certes renié ce qui a été révélé à Muhammed. » (-Rapporté par Ahmed, mais la parole « lui demande quelque chose » se trouve dans le Sahih de Muslim- « (…) mais ceux-ci n’enseignaient rien à personne, (…) » Coran : Sourate 2 verset 102.

Comment peut-on donc soutenir les mécréants et aider les gens à bafouer le Livre de Allah -Loué soit-Il- ensuite on est là à dire : « Comment osent-ils insulter le Prophète (Prière et Salut de Allah soient sur lui) ? Alors que déjà nous en tant que musulmans et notre Prophète est Muhammed (Prière et Salut de Allah soient sur lui) on a délaissé les Ordres de Allah et de Son Messager en allant consulter les sorciers !

Voyons donc maintenant ensemble, la vérité de mon frère Dawud. Comment était réellement ta vie ? Est-ce que tu étais puissant ? Te sentais-tu heureux dans ta vie ? Est-ce que tu étais satisfait en toute franchise ?

 Repentir-d-un-Sorcier-9.jpg 

Le sorcier repenti, frère Dawud : Je vivais parmi mes proches comme un étranger, même s’il y avait, dans certaines rencontres, de l’amour, des rires ou des compliments ça ne venait pas du cœur mais plutôt par crainte. Ils avaient peur de moi et des diables à cause du mal de notre liaison. Cette crainte existée même dans ma famille. Après mon repentir, ma femme -Que Allah lui accorde Sa Miséricorde- m’a avoué en me disant : « Par Allah, je désirais la mort en te voyant rentrer. Je disais : « O Allah, ne le ramène à la maison seulement s’il est mort ou repenti. » » Alors qu’en est-il de ceux qui souffrent à causes de mes actes ? Qu’en est-il de ceux qui sont loin de moi ? Ils ne s’approchent pas de moi, ils évitent de se confronter à moi et il n’y a aucune dispute entre nous ! Alors comment pourrais-je me sentir coupable ? Celle-ci est ma femme, la mère de mes enfants et elle faisait ces invocations contre moi : « O Allah, ne le ramène à la maison seulement s’il est mort ou repenti. »

Par Allah, Il a exaucé ses invocations et m’a ramené à elle repenti, et ceci par la grâce de Allah -Loué soit-Il-, Allah a accepté ses invocations. J’implore Allah qu’Il la compte parmi les vertueuses dans Son Paradis (amine). La vérité, O mes frères et je jure par Allah, point de divinité à part Lui, j’ai voulu maintes fois me suicider, et ceci est la marque de ces tentatives. (…)

- C’est justement la question que je voulais vous poser.

J’ai lacéré les veines plus que trois fois mais à chaque fois, ils m’ont secouru en me ramenant à l’hôpital. J’avais de l’argent, je n’avais peur de personne et je n’avais besoin de personne. Cependant, j’avais toujours cette idée lorsque je me réveillais la nuit : celle de me suicider, pour me débarrasser de cette vie ou je n’ai eu aucun moment de bien être, de bonheur ou d’obéissance et je n’ai même pas réussi à mourir ! Rien de cela ! (rappel important à l’humanité : la mort causé par le suicide mène en Enfer).

Il n’y avait ni bien être, ni bonheur ni repos ! (…)

Repentir-d-un-Sorcier-10.jpg

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed : C’est pour cela, mes chers frères et chères sœurs, aujourd’hui j’ai vu le bras de mon frère Dawud, il s’était lacéré les veines à plusieurs endroits après avoir été humilié par les diables, comme l’a évoqué Ibn al-Qayyim -Que Allah lui fasse Miséricorde- : « Ils se sont affranchis de l’asservissement pour lequel ils avaient été crée… » Combien Allah les avaient élevés : Ils adoraient Allah, ne se prosternaient que pour Allah et n’obéissaient que à Allah -Celui qui a octroyé toute chose- cependant ces personne-là ne voulaient pas en fait de cette soumission (à Allah). « …Ils se sont enfuis de la soumission pour laquelle ils ont été crée pour l’asservissement à leur personne -an-Nafs- et au diable –Shaytan-» Et je vous jure par Allah ! Si vous aviez vu, et j’ai moi-même visité en compagnie de Sheikh ‘Adil Muqbil des lieux ou se pratiquait la sorcellerie, par Allah, les diables ne leur permettent pas de vivre que dans les endroits les plus vils !

(Donc) Comment peux-tu chercher le bonheur auprès de quelqu’un qui ne le possède pas ?? Mon frère Dawud a tenté de se suicider trois fois mais Allah a voulu qu’il vive, et l’état de son cœur actuellement est plus considérable que son existence. Allah Tout-Puissant dit : « Et il n’appartient à une âme de mourir seulement par la volonté de Allah, (…) » Coran : Sourate 3 verset 145. Sinon il fera l’objet de plusieurs catastrophes et dangers dont il va vous citer quelques exemples. -Dans le jeu des couteaux- quand il était en face d’un public en disant : « Moi, j’ai des dons, j’ai ceci et j’ai cela… » Il faisait son spectacle devant les gens en se poignardant avec un couteau, et il a vécu une histoire étrange : Quand un jeune correct, pieux et ayant des marques semblables à celle du Prophète Mohammed (Prière et Salut de Allah soient sur lui) est venu le voir et soudain les mythes se brisèrent, les tours de magie prirent fin et les diables (qui aidaient le sorcier) se dispersèrent et prirent la fuite. Il va vous raconter ce qui s’est passé par la suite avec lui ce jour-ci ou les gens étaient émerveillés par cet homme qui prenait les couteaux et qui se poignardait avec, mais aussi ils avaient peur qu’il se fasse mal. Et soudain ce jeune entra en scène et rompit la magie, alors les diables prirent la fuite.

D’habitude, les humains ne voient pas les diables. Pourquoi ont-ils pris la fuite ? Grâce aux paroles de Allah Tout-Puissant alors qu’on dit une invocation (à Allah) ! Et si seulement en la prononçant par les lèvres, on la sentait par nos cœurs ! On dit toujours : Bismi Allah al-ladhi la yadurru (Au nom de Allah, nul ne peut nuire) En présence de qui ? « …en présence de Son nom » Ils ne l’ont pas entendu directement mais seulement Son nom ! La yadurru ma ‘a ismihi shay’ fi l-ardi wa la fi s-sama’(Nul ne peut nuire en présence de Son Nom sur terre et dans le ciel) Cela est seulement avec Son nom alors qu’en est-il de Lui-même -Loué soit-Il-, qu’est ce qu’Il pourrait faire ? Son nom fait trembler la terre et te protège des complots sur terre et dans le ciel.

Alors écoutez ce qui s’est passé après, pour qu’on sache la valeur de celui qui adopte les principes du Prophète Muhammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui-. Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’un jeune qui ne connait ni la sorcellerie ni les diables mais il connait le Seigneur de l’univers. Donc est-ce que tu peux, mon frère, nous dire et dévoiler les secrets de celui qui joue la comédie devant tout les gens qui s’émerveillent devant lui (le sorcier), à tel point qu’ils croient qu’il possède des pouvoirs surnaturels alors qu’en fait ce n’est que les ruses de Satan contre la plupart  ? Et si un homme croyant et pieux rentre, les choses se disperseront surement et les secrets seront dévoilés

C’est à toi O Sheikh !

Repentir-d-un-Sorcier-11.jpg

Le sorcier repenti, frère Dawud : Beaucoup d’activités faites par le sorcier ou le devin pour effrayer et tromper les gens sont sous forme de ruses sataniques. Il se pourrait qu’un malade vienne chez le sorcier, comme il le faisait avec moi, je ne vous dis pas qu’il venait que chez tel, mais je généralise en disant bien qu’il venait chez moi aussi. Alors je disais aux gens avec piété et foi que j’allais aux toilettes pour faire mes ablutions puis ensuite accomplir deux unités (Raka’at) de prière pour Allah, afin qu’Il améliore mon action et m’aide à vaincre ce diable ou ce djinn pour guérir ce malade de la magie. Alors j’entrais aux toilettes avec une impureté et je sortais de là avec trois types d’impureté. J’entrais pour exercer une impureté dans les toilettes puis je sortais. Je me dirigeais vers la Qibla et j’accomplissais la prière qui n’en était pas une, mais simplement un moyen pour se rapprocher du diable. Le diable se présentait à moi sous forme de cochon, chien ou singe et je priais à lui.

Je priais sur son pied ou je me prosternais et il posa son pied sur ma tête comme il avait l’habitude de le faire et je m’attarde sur la position debout en lisant les talismans magiques et les formules incantatoires pour avoir l’aide des diables. En me voyant trembler, les gens disaient : « Telle est la volonté (et la grâce) de Allah ! Cet homme a de la soumission (envers Allah) » Quelle humilité et quelle spiritualité il possède ! Il invoque Allah et il tremble ! Ce ne sont que des ruses mensongères ! Je n’ai jamais fait une seul prosternation pour Allah -Loué soit-Il- au cours des années passées. Je n’ai jamais prié (pour Allah Seul) tout en étant lié au mal. Si tu n’es pas propre, tu ne pourras ni prier ni lire le Coran.

L’opération qui consiste à poignarder le sorcier au ventre alors qu’il pratique la sorcellerie n’est qu’une tromperie, une ruse satanique qui protège sa poitrine et son ventre comme un bouclier de protection et il frappe avec le couteau juste le dos de ce bouclier. Beaucoup de gens disaient : « Par Allah, on a vu le couteau sortir de ton dos ! » Maintenant les gens me disent dans certaines assises : -« Comment peux-tu dire que tu n’a pas fait ça alors qu’on a vu, par Allah, le couteau sortir de ton dos ? » Et je leur réponds : « O gens du bien, c’est un tour de magie, c’est du mensonge. ». -« Bon, et quand tu enfonces le couteau et tu le fais ressortir avec les yeux au dessus ? » Je leur dis : « Mes yeux ne sortaient pas mais en réalité je vous faisais croire ça alors que ce n’est pas le cas » -« Mais quand tu faisais telle ou telle chose »Je leur dis : « Non, par Allah, je ne faisais rien de tout ça ! Seulement les diables jouaient quelques tours de magie, des ruses sataniques, des tromperies, l’ensorcellement des yeux des gens et l’épouvantement ni plus ni moins »

Un incident m’est arrivé quand j’étais à la province d’Al-Hodeïda au Yemen, dans un soir sombre par la sorcellerie, un jeune pieux et diplômé de Dar al-Quran (La Maison du Coran) est venu me voir -Et j’implore Allah qu’il soit une maison de bien et d’honneurs pour tous les jeunes musulmans- . Ce jeune est entré chez moi, et à l’entrée, il a lu le début du verset du trône (Ayat al-Kursi) : « Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même « Al-Qayyum ». (…) » Coran : Sourate 2, verset 255.

Alors que c’est t-il passé ? Qu’a-t-elle fait la sorcellerie ? Quelle était la réaction des diables ? Ils se sont enfuis et envolés comme les singes quand une personne vient vers eux, comme les oiseaux quand quelqu’un s’approche d’eux, ils s’envolent. Les diables se sont enfuis et ils m’ont laissé seul dans la souffrance, car le couteau s’est enfoncé dans mon ventre et ils m’ont ramené en urgence à l’hôpital ou j’ai passé trois mois. J’ai reçu le coup de couteau alors qu’il lisait les versets devant la porte et à cause de la force du coup, le couteau s’est enfoncé dans mon ventre. Les diables ont disparu me laissant seul et j’ai passé trois moi à l’hôpital. Ca c’est la vraie nature des diables ! Ils ne peuvent pas faire face à Allah -Loué soit-Il- ou Ses versets ! (…)

- Qu’est ce que tu as fait à ce jeune ? Est-ce que tu as essayé de te venger de lui ?

J’ai essayé de l’ensorceler et me venger de lui mais sans succès. J’ai pu lui retirer certaines choses matérielles mais par contre je n’ai pas pu l’atteindre physiquement, jamais. Durant trois ans, le diable tournait autour de lui mais il n’a pas pu le pénétrer. La sorcellerie n’a pas pu l’atteindre. Un jour, il a été très fâché dans sa maison et à cause de ça le diable a réussi à le pénétrer. Une seule fois. (…)

- En trois ans ?

C’était la seule fois après trois ans. Durant toute cette période, le diable tournait autour de lui mais sans succès. Quand le jeune homme s’est fâché alors le diable l’a pénétré. Il a profitait de l’occasion. (…)

Repentir-d-un-Sorcier-12.jpg

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed : O mes bien-aimés, écoutez ce qu’a dit Allah Tout-Puissant : « (…) Or ils ne sont capables de nuire à personne qu’avec la permission de Allah. (…) » Coran : Sourate 2 verset 102. Donc le sorcier n’est qu’un moyen et il envoie les diables et c’est Allah Tout-Puissant qui facilite ça ou non. Si Allah veut que la fourmi te pique, par Allah, elle le fera surement, mais par contre si Allah veut te protéger, Il te protégera. O mes bien-aimés, méditez le Coran qu’on veut lire avec des cœurs sans se demander s’ils (les lecteurs) sont purs ou non. (Par Ses versets) : « Allah ! Point de divinité à part Lui, (…) » Coran : Sourate 2, verset 255. A ce moment là les diables ne supportent pas ça.

« S'ils y avait un Coran à mettre les montagnes en marche, à fendre la terre ou à faire parler les morts (ce serait celui-ci). C'est plutôt à Allah le commandement tout entier. (…) » Coran : Sourate 13, verset 31. C’est votre Livre ! C’est pour ça qu’ils veulent son anéantissement parce qu’ils savent parfaitement. Et c’est pour cette raison que les mécréants veulent, de nos jours, détruire ce Livre et fermer les instituts d’apprentissage du Coran parce qu’ils sont conscients de la faiblesse des diables devant la puissance du croyant par le Livre de Allah Tout-Puissant. « Et ceux qui avaient mécru dirent : « Ne prêtez pas l’oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation), afin d’avoir le dessus » ». Coran : Sourate 41 verset 26. (C'est-à-dire) Eloignez la communauté du Livre de Allah (Le Coran) aidez-la à avoir la sensation que ce n’est qu’un simple livre qu’elle lit pour gagner dix bonnes actions. Si elle le lit, il faut que celui qui est à son écoute ne soit pas influencé lui aussi, et ce n’est ni un remède ni une protection contre les diables (dans leur prétention à le faire). Lorsque le Prophète Mohammed -Prière et Salut de Allah soient su lui- a dit : « Lisez la Sourate « Al-Baqarah » car sa récitation est une bénédiction » Essayez là « et son abandon est regrettable ; et elle a le pouvoir de réduire à l’impuissance tout ensorcellement. » (Rapporté par Muslim) Les diables et les sorciers ne peuvent rien contre elle !

Il y avait une fille de Riyad (en Arabie des « saoud ») qui s’est mariée avec un jeune homme et tout le monde croyait qu’il (le jeune homme) était pieux, mais en vérité il était mauvais, de plus, ni il ne faisait la prière, ni il ne respectait les obligations de Allah et les ordres du Prophète -Prière et Salut de Allah soient sur lui-. Bref, cette vertueuse fille a essayé de le guider par tous les moyens mais sans succès. A la fin, elle a dit à son père : « Je ne veux plus rester avec lui, je n’en peux plus. Je voulais quelqu’un qui m’aide dans mon Din (Islam) mais celui-ci m’a éloigné de Allah (Loué soit-Il). Il m’a influencé dans ma prière de la nuit et dans ma vie tranquille. Je me sens perdue maintenant » Alors le brave père l’a séparé de lui et rendit la dot. Quant au jeune, il pensait toujours à elle alors il s’est dirigé vers l’Indonésie et a cherché le plus fort des sorciers là bas. Allah Tout-Puissant dit : « (…) et le magicien ne réussit pas, ou qu’il soit. » Coran : Sourate 20 verset 69. Mais tu sais mon frère comment lui faire face ? Et toi ma sœur, sais tu comment ? Si ce n’est pas le cas, Allah te montre dans le Livre comment le combattre ! « (…) Alors que les magiciens ne réussissent pas… » Coran : Sourate 10 verset 77.

Ainsi, il est allé chez lui et lui a dit : « Je te donne ce que tu veux à condition que tu la fasses revenir à moi » Il lui dit : « Je te garantis qu’une fois de retour à Riyad, tu la retrouveras devant la porte de votre maison. » Le jeune homme est revenu chez lui, il a attendu le premier jour, deuxième jour, première semaine, deuxième semaine, quatrième semaine, un moi est passé et la fille n’était toujours pas là. Alors il revient vers le sorcier une nouvelle fois et lui a dit : « Je t’ai donné 10 mille Riyals saoudiens, et tu n’as rien fait de notre accord, elle n’est pas revenue et elle n’a même pas appelé ! » Il lui dit : « L’affaire est plus compliquée que ce que tu crois. Mais ça nécessite une somme supplémentaire, peut-être tu ne peux pas la donner ! » Il lui dit : « Je te donne ce que tu veux mais tu dois me garantir un résultat concret » Il répondit : Par Allah, je vais la faire revenir sur ces genoux ! » Il paya, revint chez lui et attendit mais aucune trace d’elle. Il est allé au Maroc, il a vu tous les sorciers et après plusieurs tentative, chacun d’eux lui dit : « Ecoute, j’ai fait tout ce que je faisais avec les autres et cette magie fonctionnait, les amulettes et les talismans réussissaient et les diables partaient pour exécuter mes ordres. » Donc ils sont partis à plusieurs reprises et à chaque fois qu’ils se rendaient là bas, -il faut préciser que l’homme a quelques habits de la femme sous la main, donc il a tous les moyens et que le sorcier a sous ses ordres les diables- ils ont dit avoir trouvés la maison sous la surveillance des anges et que s’ils s’avancent, ces anges les anéantiront ».

Gloire et pureté à Allah ! Qui les a surveillés ? Ecoute ce que dit Allah -Exalté soit-Il- et sache comment les combattre et te sauver de leurs ruses ! Allah -Loué soit-Il- dit : «…Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui placent leur confiance en leur Seigneur. » Coran : Sourate 16 verset 99. Il (Le croyant) sait que rien ne peut l’atteindre ! « Allah me suffit. Il n’y a de divinité que Lui (…) » Coran : Sourate 9 verset 129. O mon Seigneur, son pouvoir est sur qui alors ? O mon Seigneur, ces victimes de la magie et des sorciers, comment il a pu les atteindre et comment les diables ont réussi à les pénétrer ? « Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié… » Coran : Sourate 16 verset 100.

Par exemple : Sur celle (à qui Satan), s’il lui dit : « Qu’est ce que tu penses de l’abaya (longue cape noire) française ? » Elle répond : « Les Françaises connaissent les abayas ? Donc allons-y ! Pourquoi pas ! Et s’il (Satan) lui dit : « Qu’est ce que tu penses de sortir aujourd’hui et faire la connaissance d’un jeune homme ? » Alors elle alla au marché accompagnée du Satan qui lui dit : « Regarde celui-ci ! Fais un sourire à celui-là ! Envois un Bluetooth à ce jeune : » Et c’est pareil pour le jeune, il (Satan) lui dit : « Qu’est ce que tu penses d’imiter les autres ? De faire ceci ou d’envoyer ce Bluetooth ? De présenter un tel à une fille pour qu’ils aient des relations ? Qu’est ce que tu penses de ceci, de cela…etc » « Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui » Coran : Sourate 16 verset 100.

Allah Tout Puissant dit : « Quant à Mes serviteurs, » S’ils (Ses serviteurs) reçoivent l’ordre d’Allah Tout-Puissant ils l’exécuteront, ou bien un interdit par Allah Tout-Puissant ; ils l’éviteront. Ce ne sont pas des serviteurs de la mode de -la main de Fatma- (du shirk), des diables ou des tentations n’importe qui peut le nuire, lui lancer un mauvais œil, ou lui jeter un mauvais sort -la différence entre quelqu’un qui est sans protection- et quelqu’un de bien protégé d’eux. « Quant à Mes serviteurs, tu (Satan) n’as aucun pouvoir sur eux. » Coran : Sourate 17 verset 65.

Ecoute mon frère et écoute ma sœur ! La personne qui est allé pour soigner quelqu’un avec la Roqya et moi-même avons confronté ceci et avons fait face à notre frère Dawud et les diables dans leurs réunions et discussions. Ils mangeaient des grands repas payés avec ton argent, le mien et de tous ceux qui se rendent chez les sorciers. Ils se prosternent devant un diable sous la forme d’un cochon. Qui les a payés pour se prosterner de cette manière ? Nous -Moi et toi-, mes bien aimés, quel dommage si on fait cela alors qu’on est des musulmans ! Nous -du moins ce qui visite ces sorciers- on aide les gens pour qu’ils prennent des associés au Seigneur des gens. « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. (…) » Coran : Sourate 4 verset 116. « (…) car l’association (à Allah) est vraiment une injustice énorme » Coran : Sourate 31 verset 13.

Viens ma sœur et regarde, après le long voyage de notre frère Dawud, les endroits et les personnes qui peuvent être touchés et ceux qui sont le plus susceptibles d’être touchés par la magie, afin de comprendre et bien analyser les choses en se basant sur le Livre du Puissant, du Pardonneur -Que Sa majesté soit proclamée-.

Alors, ou les diables hantent-ils les gens ? Dans quels endroits en particulier ? Ou les as-tu trouvés ? Quels sont les endroits ou le diable peut hanter une personne ?

Repentir-d-un-Sorcier-13.jpg

Le sorcier repenti, frère Dawud : Beaucoup parmi les clients des sorciers et charlatans sont nos sœurs, nos filles, nos femmes et nos mères. Ce sont les femmes impuissantes. Quant aux endroits ou le diable hante les femmes, ils sont au nombre de trois, c’est ce qui s’est passé devant moi et ce que j’ai constaté :

1-Une femme est venue me voir quand j’étais à Badschill (ville du Yemen) une jeune qui ne s’est jamais mariée mais qui était habitée par le diable. Quand ce diable est sorti d’elle et à répondu à mes questions : « Ou l’as-tu trouvée et habitée ? Le diable répondit : « C’est elle qui m’a appelé ! C’est elle qui m’a offert son corps ! C’est elle qui m’a invité ! » Je lui demandai : Ou ? Il répondit : « Elle est entrée dans la salle de bain, à enlevé ses vêtements puis elle s’est mise devant le miroir en contemplant son corps de tous les cotés »

2- La deuxième est venue se plaindre en disant qu’elle tombait malade et s’évanouissait, son mari l’a ramené chez moi pour que je la soigne. Le diable dit aussi : « Elle s’est proposée à moi ! » Je lui demandai : Ou ? Il répondit : « Dans les salles des fêtes ! » -Dans les salles des fêtes- : dans la salle des scandales, des péchés, de la nudité, des flûtes, de la musique et de la dance choquante.

3- Le troisième endroit c’est dans le marché ou il y a les éclats de rire, les flirts, les appels téléphoniques, les compliments et les discussions inutiles. A cause de tout ceci, elle subira la colère de Allah et deviendra une proie facile pour le diable à cet endroit. (…)

Repentir-d-un-Sorcier-14.jpg 

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed : Ce qui nous importe, mes bien-aimés éminents, après toutes ces paroles et ces histoires, c’est que tu arrives à la conclusion que le Prophète Mohammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- t’a fourni une information, un moyen de protection et une citadelle pour chaque point traité. (Par exemple) Le Prophète t’a informé que hammam -toilettes- c’est l’endroit qui réunit les démons males et femelles, mais il ne nous a pas laissé sans soutien, il t’a dit qu’en entrant là bas, il faut que ton cœur soit attaché à Allah et que tu dises : « O Seigneur ! Je prends refuge auprès de Toi contre les démons males et femelles » afin que la protection de Allah -Loué soit-Il- les enveloppe, que Allah vous honore ! (A ceux qui n’invoque pas Allah) Tout d’abord, aux hammams -Que Allah vous honore- combien de diables hantent-ils les femmes ? (A ceux qui s’isolent avec une femme ou inversement, pour commettre la fornication ou l’adultère) Que pensez-vous de celle qui a enlevé ses vêtements avec son compagnon ou son petit ami ? Alors que le Prophète Muhammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- a dit : « Nul homme s’isole avec une femme (étrangère) sans que Satan soit leur troisième » (Rapporté par at-Tirmidhi)

Le diable est là assis donc c’est normal que dès qu’une femme l’intéresse, il la hante facilement, sans oublier la punition de Allah -Loué soit-Il-. C’est pour cela qu’on trouve dans la vie d’ici-bas l’épilepsie et le hantement. Par Allah, celui qui voit l’état de ceux qui sont hantés par les diables, il comprendra surement pourquoi la vie est sombre à leurs yeux et pour leurs familles. Le deuxième point, conformément à ce que dit le Prophète Muhammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- : « Ceux que Allah aime le mieux dans un pays se sont ses mosquées et ce qu’Il y déteste le plus ce sont ses marchés » -Rapporté par Muslim-.

Donc une personne peut dire maintenant : « Alors comment ? Est-ce qu’on est censé avoir peur d’eux ? » Non n’aie pas peur d’eux, cependant tu dois savoir tout ceci, par exemple Sheikh Adil a arrêté hier un sorcier qui a anéanti des nations, détruit des familles, rendu des femmes veuves et des enfants orphelins, après la volonté de Allah. (Ce sorcier) Il a fait beaucoup de mal ; comme la personne qui veut t’assassiner si Allah lui facilite, combien il y a des personnes qui ont été assassinées par les humains et non par les djinns ? (Donc) ce sorcier qui a détruit et semé le désordre, à l’aide des diables, dans les foyers, a ciblé les personnes sans protection et a réussi à les dominer.

Sheikh Adil dit : « Nous l’avons arrêté et pendant que je le tenais, par Allah, je ne sais pas comment il a réussi à s’échapper, il s’est enfui de moi et je ne sais pas ou est-il passé ! » Il rajouta : « Nous avons ressenti un grand chagrin cette nuit là ». -Sheikh Adil s’occupe des affaires liées à la sorcellerie à Riyad, responsabilité confié par l’émirat sur place- Il dit : « On a cherché, planifié et travaillé dans tous les sens pour attraper ce sorcier et enfin on a su qu’il se trouvait à la rue d’Al-Yamama à Riyad. Alors on a pris contact avec les personnes qui peuvent nous aider et on a tout organisé. Une femme parmi nous l’a appelé en prétendant qu’elle est une cliente et elle voulait le rencontrer pour qu’il lui fasse de la sorcellerie pour son mari alors il lui a demandé de l’argent » (Puis) « Il est sorti. »

« Dès qu’il a posé son pied à l’extérieur, il a été surpris qu’on l’ait trouvé. Au moment où on l’a capturé, son visage a changé de couleur et on l’a ramené. Durant tout le trajet, il me demandait : « comment tu as réussi à m’attraper, cheikh Adil ? » Jusqu’à ce que je l’aie convoqué dans mon bureau à « l’organisation de la prescription du bien et l’interdiction du mal ».

Que Allah les aide, Ils ont fermé pas mal de lieux d’actes répréhensibles, protégé (les gens) des actes de sorcellerie, neutralisé des amulettes et des talismans et ainsi ils ont libéré pas mal de personne d’actes de sorcellerie et seul Allah Tout-Puissant connait leur nombre.

« Il m’a dit alors qu’il (le sorcier) était assis devant moi : « comment tu as réussi à m’attraper, cheikh Adil ? » Je lui répondis : « Je ne te dirais que ce qu’a dit le Prophète Mohammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- : « Tais-toi (o ennemi de Allah) tu n’échapperas pas à ton destin » -rapporté par Ahmad, al-Bukhari et d’autres- Tu es au fond méprisable, tu ne crois pas en Allah -Loué soit-Il- donc tu es plus simple que ce que tu crois » Le sorcier dit : « D’accord, je suis méprisable mais dis-moi comment tu as pu m’attraper ? »

Sheikh Adil lui dit : « Regarde, ce sont trois choses…sois tu n’as pas adoré tes diables comme les autres… » Le sorcier lui dit : « Non, par Allah, donne moi une autre explication puisque je les adore ! » -Imagine -son adoration aux diables-, il se prosternait à eux puis ces derniers mettaient leurs pieds sur sa tête. Regarde l’humiliation ! Allah -Loué soit-Il- t’a honoré (en nous créant) donc tu dois te prosterner à ALLAH !

Le sorcier lui demanda : « Dis-moi la deuxième ! » Sheikh Adil lui dit : « Quant à la deuxième, c’est qu’il y aurait une femme que tu lui aurais jeté un sort ou bien tu aurais fait du mal à son fils ou à elle-même et elle se levait dans ces nuits-ci et elle faisait ses invocations à Allah -Loué soit-Il- en disant : « O Allah, mon Seigneur, aide moi à le vaincre ! O Allah, mon Seigneur, venge-moi de lui ! » Alors Allah m’a donné le pouvoir contre toi ». Le sorcier lui dit : « Une autre ! Donne-moi la troisième ! » Sheikh Adil lui répondit : « La troisième c’est que le premier jour ou on t’a capturé et tu t’es échappé de nos mains, je suis sorti de ma maison en oubliant complètement de dire l’invocation de la sortie, et quand je suis sorti alors que le Prophète Mohammed nous a informé (dans les Hadith) que les diables, tes espions, viennent… -Leurs devoirs de connaitre la destination de celui qui sort, puis une sorte d’échange instantané d’Information entre le sorcier et les diables- Sheikh Adil rajouta « Le Prophète Mohammed (Prière et Salut de Allah soient sur lui) nous a appris que si je dis en sortant de la maison : « Par le nom de Allah, je crois en Allah et je m’en remets à Allah ; il n’y a nulle force et nulle puissance si ce n’est en Allah » à ce moment là, les anges viennent te protéger et les diables s’enfuient. » -Et quand un autre diable vient pour te suivre, ils lui disent : Tu ne pourras rien faire contre un homme qui a été guidé, protégé et devenu inaccessible. Alors l’échange est interrompu avec le sorcier- Le sorcier lui dit : « Par Allah, tu as réussi à m’attraper par ce moyen sinon tu ne pourras jamais le faire autrement » Le sorcier rajouta : « Je n’ai reçu aucune information de leur part alors qu’au premier jour, ils étaient-les diables- autour de moi et par Allah, en ce moment précis ou tu m’as attrapé les diables sont attachés au dessus de moi ».

Le Messager de Allah -Prière et Salut de Allah soient sur lui- a dit vrai (au sujet de l’invocation de sortie) Si tu dis cette invocation, les diables s’enfuiront, car ils sont partout. Quand tu veux rentrer chez toi dit : « Au nom de Allah, nous somme sortis et au nom de Allah nous sommes rentrés, à Allah, notre Seigneur, nous nous en remettons. On te demande de nous accorder le bien de la rentrée et le bien de la sortie. Il -le diable- dit : -vous n’avez dans cette maison ni lieu ou passer la nuit ni de quoi manger ! » Il y a des foyers ou n’accède pas Satan. Et il y en a d’autre ou ne rentre pas l’ange : (à cause) des photos, les instruments de musique et les chiens…Donc, mes bien aimés vertueux, Allah nous a tout fournis. Sheikh Adil dit : « Par Allah, on ne s’est pas occupé dorénavant d’un sorcier comme celui-ci » Regarde la valeur de l’invocation alors que nous, on la considère comme quelque chose de simple… « Il (l’homme) a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre de Allah (…) » Coran : Sourate 13 verset 11.

Quand au point sur lequel je veux insister moi et mon frère bien-aimé, c’est la parole de Allah Tout-Puissant : « Or, il y avait parmi les humains, des males qui cherchaient protection… » Ils font des supplications, ils cherchent la satisfaction et ils font des sacrifices pour les diables. « …mais cela ne fit qu’accroitre leur détresse » Coran : Sourate 72 verset 6. Ils (les diables) les ont faits souffrir d’avantage alors qu’ils (les sorciers) s’imaginaient obtenir d’eux la gloire et l’honneur et c’est exactement ce que m’a dit mon frère Dawud : « On vivait dans un milieu de superstition et d’humiliation avec ces diables »

Alors, ont veut mieux expliquer aux frères et sœurs ici présents le fait que le sorcier vient et te dit : « Par Allah, je sais à propos de toi ceci et cela » le but ici c’est d’introduire la peur dans ton cœur et te soustraire de l’argent. Et ce que ceci a été cité dans le Coran ? Oui, Allah nous a montrer dans le Coran que le but essentiel du sorcier c’est d’avoir ce que tu as dans ta poche. Allah -Loué soit-Il- dit : « (Et les magiciens vinrent à Pharaon) en disant : « Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous,… » O sorcier, si tu as le pouvoir d’ensorceler tout, fais un tour de magie pour obtenir un million au lieu d’avoir 500 de celui-ci et 20 de celui là. « (Et les magiciens vinrent à Pharaon) en disant : « Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ? » Coran : Sourate 7 verset 113

O mon frère Dawud, combien y a-t-il de personnes dont la vue a été voilée par le diable qui s’est moqué d’eux, les a dupés et les a enfermées dans les caves des ténèbres ? On leur a dit que ce sorcier peut élever ton rang social et tu deviendras par la suite riche. Fais nous savoir, d’après ta propre expérience, sur ceux qui sont venus te voir et tu as pu constater qu’ils sont naïfs à propos de cette affaire.

Repentir-d-un-Sorcier-15.jpg 

Le sorcier repenti, frère Dawud : Les histoires et les situations qui ont survenu sont nombreuses, mais peut être que je peux citer trois cas.

1- Le premier cas était celui d’un homme qui était sous la tutelle de son oncle en (Arabie « des saoud ») et il est venu me voir parce qu’il désire que son oncle le nomme directeur. Au lieu d’être un simple employé, il souhaitait devenir le directeur de la société dont il possède une part. Il m’a donné 100 Mille Riyal saoudien. Pendant son voyage de retour (chez lui en Arabie) il a reçu un appel à l’aéroport de la part de son oncle qui lui dit : « O sheikh, veuillez nous excusez, on n’a plus besoin de tes services, puisqu’on a trouvé, Louange à Allah, quelqu’un d’autre qui est de la famille de ma femme alors on l’a nommé d’une manière définitive » Il était un employé et il avait un salaire mais non, il voulait devenir directeur. C’est le premier cas.

2- Quant au deuxième, c’était un homme marié et il avait des enfants, il s’est marié avec une autre femme mais elle été stérile, alors il est venu me voir pour qu’elle devienne enceinte. Il dit que sa première femme lui avait jeté un sort c’est pour cela qu’elle ne tombe pas enceinte. Alors les diables m’ont informé que cette femme soufrait d’une douleur dans son utérus, elle a une accumulation d’air ce qui l’empêche de tomber enceinte. Elle a des troubles du cycle menstruel, c'est-à-dire irrégulière. Alors je lui ai dit : « J’ai un remède ! C’est facile à résoudre, la chose la plus facile pour moi c’est l’enfantement » J’avais l’audace d’affirmer ceci.

Je lui ai donné quelques herbes que les diables m’ont indiquées comme étant bénéfiques pour son cas en permettant d’évacuer l’air et de guérir son utérus. Il m’a donné une somme d’argent et il est parti. Après un bout de temps, il est revenu avec un mouton, du miel, du beurre salé…Il m’a dit : « Louange à Allah, ma femme est tombée enceinte. Sans ton aide, elle ne serait jamais tombée enceinte » Ceci m’a rempli d’orgueil ! J’étais fier de cela devant les gens et je me vantais que sans moi, il n’aurait pas d’enfants. Cependant, Allah -Loué soit-Il- lui a infligé un autre malheur, sa première femme ne tombait plus enceinte. Il me dit : « Son cycle menstruel est normal ainsi que tout le reste, j’aimerais bien qu’elle tombe enceinte mais sans succès » Elle n’avait rien d’anormal pour qu’elle ne tombe pas enceinte, j’ai tout essayé mais sans succès.

3- (Troisième cas) Un homme possédait un magasin à Badschil qui se situe dans la région d’Al’Hudaydah au Yemen. Il voulait que ce magasin s’élargisse et devienne une entreprise et ainsi de suite. Il voulait que je lui fasse un talisman pour que tous les clients viennent chez lui. Par Allah, je suis revenu le voir après six mois et j’ai trouvé que les cartons étaient toujours là et au dessus desquels il y avait de la poussière. Aucun client ne rentre dans son magasin. Le magasin était vide. (…)

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed : Gloire à Allah !

Sheikh, avant de conclure, on veut maintenant savoir comment notre frère (Dawud) s’est repenti. Il se pourrait que quelqu’un commette de l’adultère puis il se repentit, c’est facile. Il écoute des chansons, il chante, il ment, il vole…Mais le fait qu’il a parcouru tout cela avec les diables, il s’est repenti.

Comment était ce repentir (pour le sorcier) dès le début ? Et ceci serait la conclusion de cette conférence. Quelles sont les épreuves que peut endurer l’être humain durant, après et même avant son repentir ? Est-ce que tu peux nous en parler, frère Dawud, surtout qu’on n’a plus assez de temps, en effet, la plupart des gens disent : « Comment un sorcier peut se repentir ?! »

Repentir-d-un-Sorcier-16.jpg

Le sorcier repenti, frère Dawud : Le Début du repentir était simple, sous forme d’un rêve mais son résultat et son utilité, surtout pour moi, étaient grands !

Un soir, j’étais dans la province d’Al-Hudaydah, par une soirée remplie de sorcellerie et de charlatanisme. Soudain je me suis senti sans force à tel point que je n’ai pas pu me lever. J’avais les yeux pleins de sommeil. Alors j’ai demandé au propriétaire de la maison de me libérer un endroit ou je peux me reposer, cela l’a rendu perplexe ainsi que tous ceux qui étaient présents ce soir-là parce que je ne dormais d’habitude qu’au lever du soleil. Donc j’ai demandé à cet homme de me libérer un endroit et il la fait, que Allah lui accorde du bien.

Je me suis dirigé vers cet endroit pour dormir sans savoir si j’ai changé mes habits ou comme j’étais habillé. Pendant mon sommeil, j’ai fait un rêve qui était la raison de mon sauvetage, ma sortie de ces ténèbres et mon retour vers Allah -Loué soit-Il- : C’était sur la mort.

J’ai rêvé que mon heure est arrivé et que je mourrais comme c’est le cas de toute âme, et je passai par toutes les étapes du convoi funèbre : la toilette mortuaire, la mise en linceul, le transport vers la mosquée, la prière, le transport vers la tombe et l’enterrement. Je sentais que j’étais toujours vivant et éveillé, je voulais parler aux gens mais j’étais incapable de le faire, et même au moment de l’entrée de la tombe, je les ai entendus dire : « Faites vite qu’il soit vivant ou mort ! » Ce qui veut dire :« Enterrez-le ! » Après c

eci, j’ai rêvé que je me suis réveillé dans la tombe. Je me réveillai dans un endroit ou je ne vis aucune lumière qui m’apaise, et je n’entendis aucune voix qui peut apaiser mon effroi. Il fit sombre dans cet endroit.

Soudain l’obscurité s’accentua et ma peur augmenta, aussi surtout quand j’entendis l’approche de quelque chose et aussi des sons du tonnerre. Par Allah, Point de divinité à part Lui, je sentis mon cœur trembler dans ma poitrine à cause de la peur ! Jusqu’à ce qu’ils arrivent devant moi ! C’était avec effroi, peur et rebuffade comme a dit le Prophète Mohammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- : « Ils les repoussent brutalement tel un désobéissant » Alors une question se posa :

- « Tu faisais quoi ? ».

J’étais avec les diables, ma religion est le livre d’al-Mandal (manuel pratique des rites magiques) al-Kaff (lecture des lignes de la main) Shams al-Ma’arif et d’autres, ce qui signifie que mes gardiens sont parmi les diables. « Que puis-je dire ? » Est-ce que je peux répondre de cette manière ? Je suis incapable de prononcer un mot de tout ça ! Donc je n’ai pas pu parler. Ils me demandèrent :

- « Qui est ton Seigneur ? »

Je n’ai jamais cru au Seigneur, je n’ai jamais cru (donc) en Allah. « Par ou je peux commencer ? ».

- « Quelle est ta religion ? »

- « Quel est ton prophète ? »

Aucune réponse !

- « Est-ce que tu as prié ? »

J’ai dit : « Non, je ne l’ai pas faite ! » Ils me dirent :

- « Il faut prier ! »

Alors ils m’ordonnèrent de prier. Je voulu me débarrasser : « Je ne suis pas propre, comment je peux me purifier ? »

- « On te ramène de l’eau ! »

Alors une chose se produisit. Par Allah, Point de divinité à par Lui, et en étant dans cette soirée bénie devant vous (les gens qui écoutent la Conférence), une chose qui bouillit est venue vers moi, si un avion passe au-dessus d’elle, elle pourra tomber. « Comment pourrais-je faire mes ablutions avec cette eau ? » Une chose tellement bouillante ! « Ou puis-je m’enfuir ? » Et qu’en je voulus m’en débarrasser, je me perdis. Puis une chose comme une main qui sortit de la terre, me prit de cet endroit, elle me leva au plus haut point puis me jeta dans ce chaudron qu’ils ramenèrent.

Alors ma voix se retenti en un cri qui éveilla toute la maisonnée, une maison en trois étages ; j’étais dans le deuxième étage, par Allah tous ceux qui étaient dans le premier et le troisième étage se sont réunis dans ma chambre pour savoir pourquoi j’ai poussé ce cri ? A cause de mon effroi, ils vinrent alors que ma sueur coula, je fus assis ébahi ! Ils me demandèrent : « Que t’arrive t-il ? » Je leur dit :« Rien, je suis seulement fatigué, j’ai besoin de me reposer » Des femmes furent assises quand je partis dormir dans la chambre, alors le propriétaire de la maison leur dit : « Cela est dû aux ruses des diables » c'est-à-dire que ce sont eux qui m’ont poussé à crier. Mais je ne lui ai pas dit que la vraie raison était la peur ! Je lui dis : « Je suis simplement fatigué donc laissé moi me reposer ! » Et il partit.

Je me suis endormi pour la deuxième fois, et je rêvai que je marchai dans un endroit haut et je vis mon père dans le même endroit ou je fus auparavant, il fit ses ablutions avec la même eau (bouillante), et il pria dans le même endroit ou on m’ordonna de prier, soudain il cria en disant :

« O Dawud, cours loin d’ici, ne t’approche pas ! Ne t’approche pas car tu as encore une chance ! Car tu a encore le temps pour prier ! Car tu a encore le temps pour lire le Coran ! Car tu a encore le temps pour corriger tes fautes et erreurs ! Aie de la crainte pour Allah ! Par Allah, personne ne pourra t’aider dans cet endroit sauf Allah ! Seul Allah pourra t’aider dans cet endroit, quand personne d’autre ne pourra le faire ! Corrige le désordre que tu as semé ! Tu a encore le temps pour faire la prière, pour lire le Coran et pour corriger la débauche que tu as semée ! »

Quand je me réveillai de ce rêve, je décidai de me repentir et de revenir vers Allah. J’ai eu l’intention de faire la prière pour Allah et c’était la première fois dans cette nuit-là ! Je voulus me lever alors mon combat a commencé, le combat commença avec les diables dès cet instant-là. Je n’ai pas pu me lever du lit, j’avais l’impression que mes os furent enlevés et il ne resta que de la chair, j’étais comme une pâte. J’implorai l’aide de Allah : « O Allah, si Tu me veux du bien, aide-moi à revenir vers Toi, à T’adorer et à se prosterner devant Toi ! » Je fis des invocations à Allah et Il les accepta. Je rentrai dans la salle de bain, je me purifiai, je pris une douche et je mis les habits du propriétaire de la maison et je me mis debout pour accomplir la prière mais j’ais eu l’impression que je me suicidai et que le sang sortait de mon corps, à tel point que je vis l’endroit couvert de sang ce qui annule normalement la prière, j’insistai à l’accomplir, mais ce fut sans succès !

La chambre fut pleine de diablesses en position choquantes pour me séduire et ainsi je laisserais tomber mon intention de prier. Je ne les ai pas regardées. Je les voyais mais mon cœur était ailleurs. Je les voyais avec mes yeux seulement. J’ai lu (du Coran) Sourate al-Fatiha –Prologue- et Sourate al-Ikhlas -Le Monothéisme pur-, puis je m’inclinai ensuite je me prosternai, alors à ce moment précis, la damnée exposa sa partie intime sur l’endroit de la prosternation, là ou je devais poser mon front. Alors j’implorai Allah de l’éloigner de mon chemin et effectivement, elle s’en alla. Au cours de la deuxième unité (de prière), la chambre devint pleine de diables humains et djinns qui forniquaient devant mes yeux. C’est comme s’ils me dirent : « Cela est pour toi ! Laisse tomber ce que tu es en train de faire ! »

Mais j’insistai pour ce repentir, et quand je saluai (fin de la prière), j’entendis l’Adhan (Appel à la prière) parvenant d’une mosquée pour la prière d’al-Fajr (de l’aube) et ce fut un vendredi. Allah est Grand ! J’appelai le propriétaire de la maison en disant : « C’est l’heure de la prière ! Allons prier ! » Le propriétaire de la maison devint perplexe et il me dit : « Telle est la volonté -et la grâce- de Allah ! Est-ce vrai ? » Je lui répondis : « Oui ! Allons prier dans la mosquée ! » J’allai à la mosquée en sa compagnie et pour priai, alors je sentais que je fus devenu quelqu’un d’autre. En sortant de la mosquée, je sentais comme si je n’avais pas vécu une seule journée sur terre. Je sortais avec une nouvelle âme, un nouveau cœur et de nouveaux sentiments. Je sentais que je marchais en direction d’une lumière, d’une joie mais je ne pensais pas à ce que j’allais endurer comme épreuve. (En effet si vous embrassez l’Islam en revenant vers l’adoration de Allah, tout vos péchés précédant seront effacés)

Ce fut l’heure de la prière de Vendredi (Jumuha). Par Allah -Loué soit-Il- je traversai tout le long de la ville en direction de la Mosquée al-Farouq à Badschil qui est sous la responsabilité de l’institut de bienfaisance al-Furquan, que Allah les récompense par le bien. L’Imam vient et commença son prêche, on ne se connaissait pas, et son discours fut à propos des sorciers et des charlatans et leur châtiment dans la vie de ce bas-monde puis leur châtiment dans l’au-delà. Ceci renforça ma foi et ma volonté de me repentir. Et cela par la grâce de Allah puis par le prêche de ce Sheikh qui porte le nom d’Ali Yafoz, il y a probablement parmi vous ceux qui le connaissent et il est maintenant à la Mecque, j’implore Allah d’accroitre ses connaissances et qu’on en profite.

Après le prêche, je me renseignai sur son adresse, j’y allai et dis : « O mon frère, je suis une personne qui avait telle et telle situation, maintenant je suis revenu vers Allah et je me suis repenti » Alors il me réjouit d’une bonne nouvelle et prit ma main en me disant : « Ne crains rien ! Nous sommes tes frères et on te soutiendra dans toutes les circonstances » et ils tinrent parole, que Allah les récompense par le bien. Les gens de l’institut de bienfaisance al-Furqan m’aidèrent et furent à mes cotés dans toutes les circonstances. Je rentrai chez moi en ayant deux choix : - Sois je reviens dans le charlatanisme et je garde tout ce que j’avais. - Sois je maintiens le fait de me repentir et je perds tout ! Je me dis : « Rien ne nous atteindra, en dehors de ce que Allah a prescrit pour nous ».

Ce sont des paroles et des versets que le Sheikh me les dit et apprit : « Dis : « Rien ne nous atteindra, en dehors de ce que Allah a prescrit pour nous. (…) » » Coran : Sourate 9 verset 51.

Quand je rentrai chez moi, je vis ma femme, la mère de mes enfants, et je lui proposai le problème : Maintenant je me suis repenti à Allah mais j’ai deux choix devant moi : - Sois je reviens comme avant puis je monte en grade dans la sorcellerie et le charlatanisme, l’argent s’accroit et je garde tout ce que j’ai ! - Sois je maintiens le fait de me repentir, et on perd nos enfants, nos biens et tout ce qu’on possède ! La réponse fut la cause de la mort de ma femme ! Elle se réjouit d’une grande joie et dit : « je suis prête à ce que l’on perd tout même la vie. Il est préférable de perdre le bien de ce monde que de perdre celui de l’Au-delà ! » (Au Jour de la Résurrection). (…)

- Allah est Grand !

« Celui qui nous a donnés ces enfants, Il nous donnera à la place meilleur qu’eux. Celui qui nous a donnés ces enfants, Il est capable de nous donner pleins d’autres. Celui qui nous a accordés tous ces biens, Il est capable de nous accorder d’autres bien et plus. Qui t’a crée et qui t’a donné ? » Ce sont les paroles de ma femme ! Je devrai avoir honte de ne pas la connaitre ! Je vivais avec elle depuis des années et je ne savais pas qu’elle gardait au fon d’elle toutes ces paroles ! Elle n’était pas capable de me le montrer et de me dire de craindre Allah.

(A partir d’ici, notre Frère Dawud est touché et très ému dans ce qu’il va raconter comme épreuve, que Allah le protège et lui accorde davantage de grâce sur Terre jusqu’à Sa rencontre satisfait de lui, amine…)

Après le fait que je tenais à me repentir, l’heure de la vengeance sur mes enfants arriva ! La première victime fut Dia’dine (l’ainé) qui avait 9 ans et était en CE2, il se gonfla tel un oiseau au point que son corps s’explosa et ses yeux sortirent de son orbite. Et après lui, vint le tour de son frère Ammar qui avait 6 ans. Cela fut une très dure épreuve ! Je demande à Allah que cela soit une purification pour moi. A cause de cela, je perdis connaissance plus d’un mois. Dès que je repris connaissance, je me souvins de mes enfants, alors je m’évanouis à nouveau. Après un an de cela, vint le tour de ma femme, sa mort. Et cela fut pendant les derniers jours de sa grossesse, la fin du neuvième mois. Son ventre disparut ainsi que le bébé qui fut dans son ventre, mais elle ne souffrit d’aucun mal et d’aucune douleur, tout fut normal ! Et après trois jours, elle saigna brusquement d’une façon anormale. Quand je l’emmenai dans les hôpitaux, on me dit qu’elle n’est pas malade et ne souffre de rien.

Puis je l’emmenai dans un centre qui soigne avec le Coran, soudain un diable parle en disant : « Je ne la laisse pas jusqu’à ce qu’il renonce à son repentir. Et s’il ne renonce pas à son repentir, je ne la lâche que lorsqu’elle meurt ainsi que lui ! » Le diable menaça qu’il allait se venger sur moi aussi. Mais Allah fut plus Puissant (par l’affermissement du couple) ! Ma femme me dit : « Si tu veux la récompense auprès de Allah et le Paradis, alors tu dois continuer sur ce chemin ! (…)

- Allah est Grand !

Si tu m’aime vraiment, tu m’estime et tu m’honore, alors ne me prive pas de la récompense et la joie grâce à ton repentir. Ne crains rien, par Allah, ils ne pourront rien te faire même s’ils te menacent » Que Allah lui fasse, miséricorde ! (…)

(Après son témoignage, notre Frère Dawud reste en pleure et très ému, puis c’est le conférencier qui reprend la parole pour terminer cette rencontre par un rappel sur la mort de chacun, et les leçons à retenir dans la vie…)

Repentir-d-un-Sorcier-17.jpg 

Le Conférencier Abdul Mohsen Al-Ahmed :

« Personne ne peut mourir que par la permission de Allah, (…) » Coran : Sourate 3 verset 145

« (…) Chaque échéance a son terme prescrit » Coran : Sourate 13 verset 38

« (…) Quand leur terme vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure et ils ne peuvent le hâter non plus. » Coran : Sourate 7 verset 34

Et c’est ainsi que l’être humain (peut) être éprouvé comme dirent les magiciens de Pharaon, quand ils dirent (après leur repentir relaté dans le Coran) : « (…) Nous croyons au Seigneur de l’Univers, au Seigneur de Moise et d’Aaron » Coran : Sourate 7 verset 121-122. L’Epreuve arriva ! Pharaon leur dit : « (…) Je vais vous couper la main et la jambe opposées… » Coran : Sourate 7 verset 124.

Allah Tout-Puissant montra à notre frère Dawud dans son rêve que c’est cela la finalité (le châtiment infligé au sorcier non-repenti) ! (Par sont repentir sincère) ceux dont la fois est faible disent : « Bon, mais s’il ne s’était pas repenti, cela aurait pu garder en vie ces enfants ! » (En réponse à ses allégations) Allah Tout-Puissant a décrété pour (les enfants de Dawud) cette heure (leur mort). Par Allah, ils ne peuvent la retarder d’une heure et ils ne peuvent la hâter non plus. Combien d’enfants et de frères avons-nous perdus ! Est-ce qu’ils sont morts parce que nous étions des sorciers et nous nous sommes repentis ? Non ! Mais c’est une épreuve avec laquelle le diable trompe ceux qui ont une instabilité dans la croyance ! Par Allah ceci (l’arrivé de leur mort) est bien leur heure !

Allah Tout-Puissant dit : « Puis ils partirent tous deux ; et quand ils eurent rencontré un enfant, (l’homme) le tua. (…) » Coran : Sourate 18 verset 74 Pourquoi ? Est-ce que ces parents étaient des sorciers ?! Non ! Ces parents étaient des croyants ! Donc O Seigneur, pourquoi Tu prends cet enfant alors que ces parents sont croyants ?! Cet homme à craint que cet enfants, lorsqu’il grandit, sort des limites, sème le désordre à la maison et fasse que toute sa famille se dirige en Enfer. « Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants ; nous avons craint qu'il ne leur imposât la rébellion et la mécréance. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux. » Coran : Sourate 18 verset 80-81

Quant aux diables, par Allah, ils ne pourront pas faire plus qu’une fourmi ou un chien dans la rue. Que Allah vous honore. Si Allah leur permet cela, ça sera ainsi ou sinon rien ! C’est la première chose à retenir.

En ce qui concerne les paroles de mon frère Dawud quand il vit le corps de son fils (mourir ainsi) Ils ne faut pas oublier ce que Allah Tout-Puissant dit dans le Coran à propos des diables : « (…) Ils ensorcelèrent les yeux des gens … » comme ils ont fait voir aux gens que les couteaux transpercent ton ventre alors que tu es indemne, Allah leur a donnés le fait d’ensorceler les yeux des gens et de les terroriser : « … et vinrent avec une puissante magie » Coran : Sourate 7 verset 116. Alors qu’ils les trompent. Par Allah, ils ne détiennent pour eux-mêmes ni le remède d’un mal ni son détournement. Et tout ce qui se passe et arrive dans la vie de ce monde est par l’Ordre conçu par Allah (Que Sa Majesté soit proclamée).

Toutes mes Félicitations parce que tu as réussi (Dawud) dans cette épreuve ! Combien de gens sont morts dans des accidents et dans des hôpitaux ! Toutes mes Félicitations si tu as supporté ! Le Prophète Mohammed -Prière et Salut de Allah soient sur lui- a dit : « Allah dit : « Quand Je reprends à Mon serviteur croyant l’âme de l’être qu’il aime le plus au monde et qu’il se montre patient dans l’espoir de Ma récompense, Je n’ai d’autre récompense pour lui que de bâtir une maison dans le Paradis ». » -Rapporté par Al-Bukhari, mais la fin est rapporté par at-Tirmidhi-

Ils devaient mourir ce jour-là (la famille de Dawud) ; mais est ce que tu vas te réjouir d’un palais dans le Paradis ou non ? Quand frère Dawud raconté son rêve, j’étais en train de me rappeler de la parole de Allah -Loué soit-Il-, avec laquelle on va conclure cette soirée.

Réfléchissez avec moi et remémorez le rêve et en même temps je citerai ces verset quand Allah a voulu du bien pour notre frère : « (Allah dit) : « O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la Miséricorde de Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux… » Et ce père (de Dawud) qui lui dit : « Reviens car tu as encore une chance ! » « Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vous vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours. Et suivez la meilleur révélation qui vous est descendue de la part de votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous vienne soudain, sans que vous ne (le) pressentiez ; avant qu’une âme ne dise : « Malheur à moi pour mes manquements envers Allah…» C’est pour cela que le père (de Dawud) lui dit : « Tu as encore le temps contrairement à moi ! » « …Car j’ai été certes, parmi les railleurs ou qu’elle ne dise : « Si Allah m’avait guidée, j’aurais été certes, parmi les pieux ou bien qu’elle ne dise en voyant le châtiment : « Ah ! S’il y avait pour moi un retour ! Je serais alors parmi les bienfaiteurs » « Oh que si ! Mes versets te sont venus (…) » Coran : Sourate 39 verset 53 à 59. O frères et sœurs, prenez-les ou laissez-les.

La conclusion de ce sujet : Par Allah, que ça sera comme Allah dit : « (…) car la ruse du Diable est, certes, faible. » Coran : Sourate 4 verset 76. « (…) Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir. » Coran : Sourate 3 verset 4. Si Allah veut qu’un insecte te fasse du mal, rentre dans ton oreille, ça sera ainsi et s’Il veut te protéger, Il te protégera. Allah Tout-Puissant nous a montrés comment Il nous protège : « En vérité, les bien-aimés de Allah seront à l’abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés, » Coran : Sourate 10 verset 62.

Et voilà un rappel de cette conférence bénie à ma sœur là-bas : Fais attention à tes habits dans les mariages et ne sois pas comme celle qui sont habillées en étant nues, pour que tu ne sois pas un point de mire pour les diables dans ces endroits ou ont niché les diables et que les anges ont quitté. Et toi frère, ne crains pas les diables d’entre les hommes et les djinns, et sache que tout ce qu’il t’atteint c’est à cause de tes erreurs, alors remets-toi à Allah et améliore ta relation avec Lui, par Allah, Il -Loué soit-Il- te protégera et te préservera contre le mal des gens.

O Allah, je T’invoque par la lumière de Ta face (Wajh) qui a illuminé les ténèbres et qui porte remède aux affaires de ce monde et de l’Au-delà, que Tu connais tous ceux qui ont assuré l’organisation de cette rencontre. O Seigneur, construis un palais pour chacun d’eux dans le plus haut niveau du Paradis (al-Firdaws). O Seigneur, Plein de Majesté et de Munificence ! O Seigneur, accomplis-leur tous leurs souhaits, O Toi Qui est Plein de Majesté et de Munificence ! Et honore leurs femmes, descendances et parents et préserve-les de tout mal, O Seigneur de l’univers, ainsi qu’à ceux qui sont présents et ceux qui ont participé avec nous !

Et pour mon frère Dawud, je demande à Allah -Gloire à Lui-, comme Il m’a honoré de vous voir dans une tente construite par les humains, qu’Il m’honore de vous voir dans des tentes crées par le Seigneur des humains -Gloire à Lui-. O Seigneur, O Seigneur, je T’implore de na pas autoriser que les écrits de ceux qui sont sauvés de l’Enfer pendant cette soirée montent sans que nous y sommes, de nous inscrire parmi ceux qui triomphent Ton Din (L’Islam), Ton Livre (le Coran) et la Sunna de Ton Prophète Mohammed -Prière et Salues de Allah soient sur lui-. Et faire de nous que nous soyons parmi ceux qui prêtent l’oreille à la Parole, puis suivent ce qu’elle contient de meilleur -dans leur apparences, leurs paroles et leurs comportements-.

Je vous rappelle que mon frère Dawud a des activités au Yemen, comme la construction des Mosquées, et il a présenté une partie de ces activités dans certaine chaînes ainsi que d’autres afin de réparer cette noirceur (de la sorcellerie), alors je demande à Allah de faire (par la grâce de Allah et ) Seigneur de l’univers, que nous l’aidions ainsi que vous tous dans l’accomplissement de ces projets et ces Mosquées.

 Repentir-d-un-Sorcier-18.jpg 

 Excusez-nous de ce rallongement ! J’implore Allah de nous inscrire parmi les réformateurs et de pardonner nos péchés, passés et futurs. Et je prie sur la plus noble des créatures et j’adresse (au Prophète Mohammed) mes salutations.

Que Allah vous récompense par le bien. (amine)

Fin citation de la vidéo

Après une lecture intelligente de ce Livre, par Allah, il n’y a plus aucune raison de craindre Satan le Lapidé, et ses adorateurs perdants, ses diables et ses sorciers ambulants aux pouvoir Illusoires. Tous sans exception ainsi que les croyants sont les uns et les autres SOUMI A ALLAH SEUL !

Que Allah vous donne la compréhension de ce monde, de votre vie sur terre et de votre vie future dans l’Au-delà au Jour de la Résurrection, amine.

Ribaat 1434H / Novembre 2013


CONCLUSION

Allah Qu’Il Soit Loué, Dieu Unique, Seigneur de l’Univers et de tout ce qu’il contient dit :

« Ne vous ai-Je pas engagés, enfants d'Adam, à ne pas adorer le Diable? Car il est vraiment pour vous un ennemi déclaré, et [ne vous ai-Je pas engagés] à M’adorer ? Voilà un chemin bien droit. Et il a très certainement égaré un grand nombre d'entre vous. Ne raisonniez-vous donc pas ? Voici l'Enfer qu'on vous promettait. Brûlez-y aujourd'hui, pour avoir mécru›. Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu'ils avaient accompli. Et si Nous voulions, Nous effacerions leurs yeux et ils courront vers le chemin. Mais comment alors pourront-ils voir ? Et si Nous voulions, Nous les métamorphoserions sur place ; alors ils ne sauront ni avancer ni revenir.

Coran : Sourate 36 Yasin verset 60 à 67

 « Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait ; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent »

Coran : Sourate 6 Al-Anam, verset 112

 « Comment pouvez-vous renier Allah alors qu'Il vous a donné la vie, quand vous en étiez privés? Puis Il vous fera mourir ; puis Il vous fera revivre et enfin c'est à Lui que vous retournerez. »  

Coran : Sourate 2, verset 28

« Et éloignez-vous de la souillure des idoles »

Coran Sourate 22 verset 30.

« Mais ils ont adopté en dehors de Lui des divinités qui, étant elles-mêmes créées, ne créent rien, et qui ne possèdent la faculté de faire ni le mal ni le bien pour elles-mêmes, et qui ne sont maîtresses ni de la mort, ni de la vie, ni de la résurrection. »

Coran : Sourate 25, verset 3

« ‹Vous serez, vous et ce que vous adoriez en dehors d'Allah, le combustible de l'Enfer, vous vous y rendrez tous. Si ceux-là étaient vraiment des divinités, ils n'y entreraient pas ; et tous y demeureront éternellement. Ils y pousseront des gémissements, et n'y entendront rien. »

Coran : Sourate 21 verset 98 à 100

« Ils aiment semer le trouble et répandre la corruption sur la terre et travaillent dur pour y arriver : Et ils s'efforcent de semer le désordre sur le terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre »

Coran : Sourate 5 Al-Maidah verset 64 

 « Ils se servent d'une ruse, et Moi aussi Je me sers de Mon plan. »

Coran Sourate 86, verset 15 et 16

 « Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur. ‹Vous voilà venus à Nous comme Nous vous avons créés la première fois. Pourtant vous prétendiez que Nous ne remplirions pas Nos promesses›. Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : ‹Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital ? › Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne. »

Coran : Sourate 18 verset 48, 49

 « Ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas ‹Trois›. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur. »

Coran : Sourate 4, verset 171

_____________________

ALLAH DIT LA VERITE

 

 Ribaat- Nouvel Ordre Mondial Illuminati

LIVRE 39

« Les adorateurs de Satan et la sorcellerie Illusoire »

1er Edition Novembre 2013

2ème Edition Février 2014

3ème Edition Mai 2014

Ribaat 1434H-1435H

________________________________________________

Toute vérité vient de Allah, les erreurs viennent de nous même.

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche