DEPUIS JANVIER 2010 SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (12): « Le Big Bang et l’Univers en Expansion » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 09:37

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (12):

« Le Big Bang et l’Univers en Expansion »

  L-Expension-de-l-Univers.JPG

L’Univers à été crée par Allah à partir du Big Bang, et l’Univers ne cessent d’être en expansion : Vérité révélée au Prophète Mohammed (saw) dans le Saint Coran est confirmée par la Science Moderne,

Prouvant l’Existence de notre Créateur Allah qui donne mesure à toute chose de part sa Parole Admirable « Sois » est la chose existe à partir du néant !

Plusieurs Rapports

***

Introduction : L’univers provient-il du néant?

http://coranmiracles.unblog.fr/lunivers-provient-il-du-neant/

L'histoire de la matière commence il y a 13,7 milliards d'années avec la naissance de l'Univers lors de la période du Big Bang. Cette époque est initialement caractérisée par des densités d'énergie, donc des températures, extraordinaires. En fait, les conditions physiques sont tellement hors du commun que la physique actuelle ne possède pas de théorie capable de les appréhender.

Ces difficultés sont en particulier liées au fait que les quatre forces fondamentales de la nature, l'interaction gravitationnelle, la force électromagnétique et les forces nucléaires forte et faible, ne sont pas distinctes comme de nos jours, mais unifiées en une seule interaction fondamentale que nous ne savons toujours pas décrire correctement.

Mais l'Univers est déjà en expansion et sa densité d'énergie décroît donc très rapidement. A 10-43 seconde, la température a suffisamment baissé pour que la force gravitationnelle se sépare des trois autres interactions. C'est à partir de ce moment que la physique permet de comprendre les différents phénomènes qui se produisent. La gravité sera dorénavant décrite par la théorie de la relativité générale, les trois autres forces par la mécanique quantique.

A cette époque reculée, l'Univers ne contient pas de matière au sens conventionnel du terme, mais il est peuplé de particules et d'antiparticules dites virtuelles, qui naissent en permanence du vide quantique pour disparaître presque aussitôt. Ces particules profitent d'un concept de base de la mécanique quantique appelé le principe d'incertitude. Elles sont capables d'apparaître en empruntant à l'Univers une quantité infime d'énergie pendant un temps très court, avant de repayer leur dette en se désintégrant. Cette durée de vie très courte les distingue de la matière ordinaire, d'où le nom de particules virtuelles. L'origine de l'Univers est décrite dans le Coran dans le verset suivant :

« Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant… » (Coran, S6 : v101)

Cette information est en accord total avec les découvertes scientifiques contemporaines.

La Véracité du Coran

BIG BANG : CREATION DE L’UNIVERS ET SON EXPANSION

Ribaat : Allah Qu’Il soit Loué à déjà expliqué dans Son Livre datant de plus de 1432 ans, comment l’Univers à était crée ainsi que son expansion. Les versets du Coran sont très clair à ce sujet, enfin les scientifiques musulmans et non musulman affirme la véracité du Coran et leur découvertes toute récente qui prouve que Allah existe, qu’Il à Tout crée et que le Dernier Prophète Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui) est le Messager d’Allah pour l’Humanité.

L’Univers est à l’Image d’un ballon qui ne cesse de gonflé, puis ses points (étoiles, galaxie, planètes, etc…) ne cessent de s’éloignaient les uns des autres à force que le ballon gonfle.

Allah dit :

"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons (constamment) dans l'immensité." (CORAN, Sourate 51, "les vents disperseurs", v. 47) 

Au sujet  des 7 Cieux, Allah dit :

"Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?" (CORAN, Sourate 21, les prophètes (Al-Anbiya), v. 30)

Etant donnés que ses Versets (Ayats=Signes) étant parfaitement Clair, Véridique est à caractère Scientifique, Allah s’adresse à l’Humanité,

Allah dit :

« Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose? » (CORAN,  Sourate 41. Les versets détaillés (Fussilat) Verset 53) 

ALLAH DIT LA VERITE

1er Rapport  sur le Big Bang et l’Univers

Extrait « Les miracles scientifiques du Coran »

C) Ce que dit le Coran sur l'origine de l'univers:

La science de la cosmologie moderne, observationnelle et théorique, indique clairement qu'à un certain moment dans le temps, l'univers entier n'était autre qu'un nuage de "fumée" (c'est-à-dire une composition gazeuse très chaude, opaque et extrêmement dense.).1  C'est là un des principes incontestés de la cosmologie moderne.  Les scientifiques peuvent maintenant observer de nouvelles étoiles se former à partir des restes de cette "fumée" (voir illustrations 10 et 11). 

 

etoile-se-formant-a-partir-de-gaz-et-poussiere.jpg

Illustration 10: Une nouvelle étoile se formant à partir d'un nuage de gaz et de poussière (nébuleuse), qui est l'un des restants de la "fumée" qui fut l'origine de tout l'univers. (The Space Atlas [Atlas de l'espace], Heather et Henbest, p. 50.)

 

nebuleuse-du-Lagon-60-annees-lumieres-de-diametre.jpg

Illustration 11: La nébuleuse du Lagon est un nuage de gaz et de poussière qui atteint près de 60 années lumières de diamètre.  Elle est stimulée par les radiations ultra-violettes des étoiles incandescentes qui se sont récemment formées à l'intérieur de sa masse. (Horizons, Exploring the Universe [Horizons: Explorer l'univers], Seeds, cliché 9, de l'Association des universités pour la recherche en astronomie, Inc.)  (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.) 

Les étoiles lumineuses que l'on voit le soir, ainsi que l'univers tout entier, étaient, à l'origine, sous cette forme de "fumée".  Dieu a dit, dans le Coran:

«  Il S'est ensuite adressé au ciel, qui était alors fumée... » (Coran, 41:11)

Parce que la terre et le ciel (comprenant le soleil, la lune, les étoiles, les planètes, les galaxies, etc.) se sont formés à partir de cette même "fumée", nous en concluons que la terre et le ciel étaient, au départ, joints en une seule entité.  Ensuite, à partir de cette "fumée" homogène, ils ont pris forme et se sont séparés l'un de l'autre.  Dieu a dit, dans le Coran:

«  Ceux qui ont mécru n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte?  Ensuite, Nous les avons séparés... » (Coran, 21:30)

Le docteur Alfred Kroner est un géologue mondialement renommé. Il est professeur de géologie et président du Département de Géologie à l'Institut des Sciences de la terre de l'Université Johannes Gutenberg à Mainz, en Allemagne.  Il a déclaré:

" Quand on sait d'où venait Mohammed...  Je crois qu'il est pratiquement impossible qu'il ait pu avoir connaissance de choses comme l'origine de l'univers, parce qu'il n'y a que quelques années que les scientifiques ont découvert, à l'aide de méthodes technologiques très avancées et compliquées, la vérité à ce sujet."2   (Pour visionner ce commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ).  

Il a aussi dit:

"Il y a quatorze siècles, quelqu'un qui ne connaissait rien à la physique nucléaire ne pouvait, à mon avis, être en position de découvrir, rien qu'avec sa raison que, par exemple, la terre et le ciel ont la même origine."3  (Pour visionner ce commentaire en vidéo RealPlayer (en anglais), cliquez ici ).

Notes:

(1) The First Three Minutes, a Modern View of the Origin of the Universe [Les trois premières minutes (Un point de vue moderne sur l'origine de l'univers)], Weinberg, pp. 94-105.

(2) La référence pour ce commentaire est This is the Truth [Ceci est la vérité] (cassette vidéo).  Pour obtenir une copie de cette cassette vidéo, visitez cette page.

(3) This is the Truth [Ceci est la vérité](cassette vidéo).

2eme Rapport  sur le Big Bang et l’Univers

Titre « Le Coran confirme la Science » 24/05/2007

http://www.aimerjesus.com/miracles_coran.php#ca1

Citation :

Le Coran a été révélé par Dieu il y a de cela 14 siècles. Ce n'est pas un livre scientifique mais il inclut néanmoins quelques explications scientifiques dans un contexte religieux. Par ailleurs, ces explications n'ont jamais été en contradiction avec les résultats de la science moderne. Au contraire, certains faits découverts grâce à la technologie du 20ème siècle ont été révélés dans le Coran il y a de cela 14 siècles. Ceci nous prouve que le Coran est l'une des preuves les plus importantes qui proclame l'existence de Dieu.

LA CONCEPTION DE L'UNIVERS VUE À TRAVERS LE CORAN

Grâce aux données recueillies au 20ème siècle, on a découvert que l'Univers est né brusquement du néant. Cette théorie, qui est connue sous le nom du Big Bang, soutient que l'Univers est le résultat de cette grande explosion.

Nous avons déjà parcouru cette théorie dans son contexte historique en nous appuyant sur des preuves scientifiques dans le chapitre "du non-être à l'être". Dans ce chapitre, nous verrons quels sont les faits scientifiques qui expliquent la création de l'Univers et qui nous avaient déjà été révélés dans le Coran.

Il existe des preuves très convaincantes concernant la théorie du Big Bang. La constante expansion de l'Univers et son illustration la plus significative sont: l'éloignement graduel des galaxies et des corps célestes les uns par rapport aux autres. Pour mieux comprendre ce phénomène, comparons l'Univers avec la surface d'un ballon qui est en train d'être gonflé. Tout comme les points sur la surface d'un ballon s'éloignent les uns des autres pendant que le ballon est gonflé, les objets dans l'espace s'éloignent les uns des autres pendant que l'Univers continue à se dilater.

Nous pouvons lire à ce sujet dans le Coran:

"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons (constamment) dans l'immensité." (Sourate 51, "les vents disperseurs", v. 47)

Dans un autre verset qui se rapporte aux cieux, nous pouvons lire:

"Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas?" (Sourate 21, "les prophètes", v. 30) 

Le terme arabe "ratk", qui est traduit dans ce verset par "former une masse compacte", signifie selon les dictionnaires arabes "toutes choses proches, solides, invulnérables, et unies dans une masse solide". Il est donc utilisé dans une situation où deux morceaux différents forment une même entité. Le verbe "séparer" est traduit dans ce verset par le verbe arabe "fatk" qui signifie fendre un objet en état de "ratk". La germination d'une graine et l'apparition de ses bourgeons sont par exemple exprimées par ce verbe.

Considérons maintenant à nouveau ce verset qui se réfère à un temps où les cieux et la terre étaient en état de "ratk". Puis, ils se sont divisés en deux dans le sens du verbe "fatk". C'est à dire que l'un d'entre eux s'est séparé et a poursuivi son chemin. En effet, lorsque nous observons les premiers instants du big bang, nous constatons que la tache appelée "œuf cosmique" contenait toute la matière présente dans l'Univers. Tout ce qui n'était pas encore créé, même les cieux et la terre, était contenu dans cette tache en état de "ratk". Par la suite, cet "œuf cosmique" a explosé et toute la matière qu'il contenait est devenue "fatk".

Si nous comparons les expressions de ce verset avec les résultats scientifiques, nous constatons qu'elles s'accordent parfaitement les unes avec les autres. N'oublions pas que ces résultats n'ont été découverts qu'au 20ème siècle.

LA CRÉATION DES CIEUX

Steven Weinberg, auteur du livre The First Three Minutes, a dit qu'un rapide coup d'œil suffisait pour que n'importe qui ait l'impression que le ciel et l'Univers soient "immuables". En fait, si nous observons attentivement, nous remarquons que les nuages voguent devant la lune, que la voûte céleste tourne autour de l'étoile du pôle, que la lune croît et décroît en un peu plus de 28 jours et que cette même lune ainsi que les planètes se déplacent selon un plan défini par les étoiles. Cependant, nous savons que tous ceux-ci ne sont que des événements locaux causés par les mouvements de notre système solaire. Weinberg a également ajouté qu'en plus des planètes, les étoiles semblent aussi être immobiles.

Allah dit :

"Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant! Lorsqu'Il décide une chose, Il dit seulement: "Sois", et elle est aussitôt." (Sourate 2, "la vache", v. 117)  

En effet, un coup d'œil rapide sur le ciel peut donner à celui qui l'observe le sentiment que tout y est très stable et régulier. Pourtant, ce n'est pas le cas: il existe bel et bien une grande activité dans le ciel qui, même si elle passe inaperçue à l'œil nu, a été rapportée il y a des siècles dans le Coran.

"Par le ciel aux voies parfaitement tracées!" (Sourate 51, "les vents disperseurs", v. 7) 

Il existe beaucoup de versets du Coran qui se rapportent au ciel, la plupart du temps dans son sens pluriel. Le mot "semavat", qui signifie les "cieux", désigne en arabe aussi bien l'atmosphère de la Terre que celui de l'espace.

Le premier point méritant d'être souligné ici est l'utilisation plurielle du mot "ciel". Cette désignation représente l'un des miracles du Coran. Expliquons-en les raisons:

Supposons que nous sortions dehors et que nous levions notre tête au ciel. Que verrions-nous? Si c'est l'été, probablement un ciel bleu et clair et quelques nuages flottant dans le vent et si c'est l'hiver, un ciel gris et brumeux couvert de nuages. Quoi que nous observions, nous ne pouvons pas voir l'atmosphère qui entoure le monde. Nous ne pouvons jamais observer non plus que cette atmosphère comporte en fait plusieurs couches. Que le Coran mentionne ce détail inobservable à l'œil nu est une grande preuve que ces paroles appartiennent à Dieu:

"Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène (sur elle) le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? Puis, retourne ton regard par deux fois: le regard te reviendra humilié et frustré." (Sourate 67, "la royauté", v. 3-4) 

L'espace peut être imaginé comme une énorme cavité: une cavité infiniment vaste, contenant des étoiles, des planètes et des corps en mouvement. Cependant, l'espace n'est pas une cavité abandonnée à elle-même. C'est un système se composant d'étoiles innombrables, de systèmes solaires, de planètes, de satellites et de comètes. Il est du reste révélé dans le Coran que le ciel et l'espace ont été créés en parfaite harmonie:

"N'ont-ils donc pas observé le ciel au-dessus d'eux, comment Nous l'avons bâti et embelli; et comment il est sans fissures?" (Sourate 50, "Qâf", v. 6)

3eme Rapport  sur le Big Bang et l’Univers

Extrait « LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN » de Harun Yayha

 http://www.miraclesducoran.com/index.php 

LA CRÉATION DE L'UNIVERS

Jusqu'à la moitié du 20ème siècle, l'idée qui prévalait était que l'Univers est infini, qu'il a existé depuis toujours et qu'il ne cesserait jamais d'exister. D'après cette théorie, connu comme étant "le modèle de l'Univers statique", l'Univers n'a ni début ni fin. 

En soutenant l'idée que l'Univers est un amas de substances fixes, statiques et immuables, ce concept a constitué la base de la théorie matérialiste et a en conséquence rejeté l'existence d'un Créateur. Cependant, avec les progrès scientifiques et technologiques du 20ème siècle, le modèle de l'Univers statique a été totalement écarté.

Capture-des-restes-probants-du-Big-Bang.jpg

Les sondes sensibles à bord du satellite COBE, lancé par la NASA en 1992, ont
capturé des restes probants du Big Bang. Cette découverte servit de preuve pour
attester de la véracité du Big Bang, phénomène scientifique expliquant la création
de l’Univers à partir du néant.

Nous sommes maintenant au 21ème siècle et une nouvelle aube se lève. A travers de nombreuses expériences, observations et calculs conduits par certains des plus grands penseurs du monde, la physique moderne a prouvé que l'Univers avait eu en effet un commencement, qu'il avait été créé à partir du néant en un instant et ce à la suite d'une grande explosion. En outre, il a été établi que l'Univers n'est ni fixe ni statique, comme les matérialistes s'entêtent à l'affirmer. Bien au contraire, il est constamment en mouvement, en changement et en expansion. Tous ces faits récemment établis ne font que démentir davantage la théorie de l'Univers statique. De nos jours, tous ces faits sont acceptés par la communauté scientifique.

L'origine de l'Univers est décrite dans le Coran dans le verset suivant :

« Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant... » (Coran, 6 : 101)

Cette information est en accord total avec les découvertes scientifiques contemporaines. Comme nous l'avons exposé plus haut, la conclusion à laquelle est arrivée l'astrophysique aujourd'hui, est que l'Univers entier, ainsi que les deux dimensions matière et temps, ont été créées à la suite d'une grande explosion qui se produisit il y a très longtemps. Cet évènement, connu sous le nom de "Big Bang", est le catalyseur de la création de l'Univers à partir du néant. Cette explosion, et toute la communauté scientifique s'accorde à le dire, a émané d'un seul point, il y a 15 milliards d'années. (Voir La création de l'Univers, Harun Yahya, Al-Attique Publishers, Canada, 2001)

BIG-BANG.jpg

Avant le Big Bang, il n’existait pas cette chose que l’on appelle matière. Depuis la condition de non existence ni de matière, ni d’énergie, ni même de temps – et qui ne peut être décrite que métaphysiquement –
la matière, l’énergie, et le temps ont tous jailli en l’espace d’un instant. Ce fait, découvert seulement récemment par la physique moderne, nous a été révélé dans le Coran, il y a 1.400 ans de cela.

 

CREATION A PARTIR D'UNE FUMEE EPAISSE

Les scientifiques aujourd'hui peuvent observer la formation des étoiles à partir d'un nuage de gaz chaud. La formation à partir d'une masse gazeuse chaude s'applique également à la formation de l'Univers. La création de l'Univers telle que décrite dans le Coran confirme cette découverte scientifique dans le verset suivant :

« Il a ancré les montagnes à sa surface, Il l'a bénie et a déterminé ses richesses en quatre jours exactement, [voilà en réponse] aux curieux. Puis Il S'est établi au ciel alors que celui-ci était de la fumée et lui a dit ainsi qu'à la terre : "Venez à moi bon gré mal gré, "Nous venons [à Toi] de notre plein gré", répondirent-ils. » (Coran, 41 : 10-11)

Le mot arabe samaa traduit ici par le mot "ciel", se réfère à l'Univers entier. Le mot doukhanoun traduit par "fumée" décrit la matière avant que l'Univers ne prenne sa forme - la fumée cosmique chaude présente lors de la création de l'Univers, telle que maintenant reconnu par les scientifiques.5 Le mot dans le Coran, de manière très précise, décrit cette fumée puisqu'il s'agit d'un corps chaud formé de gaz et contenant des particules en mouvement liées à des substances solides. Ici, le Coran a employé le terme le plus approprié de la langue arabe pour décrire l'apparition de l'Univers durant cette phase. Notons que c'est seulement au 20ème siècle que les scientifiques ont découvert que l'Univers avait émergé à partir d'un nuage de gaz ayant l'aspect d'une fumée.

De plus, le mot thoumma, traduit ici par "puis" dans l'expression "Puis Il S'est établi au ciel alors que celui-ci était de la fumée", a d'autres significations telles que "à cela, de plus, en outre, encore, encore une fois". Ici, thoumma est employé non comme un complément circonstanciel de temps, mais comme une précision.6

Le fait qu'une telle information à propos de la création de l'Univers soit fournie par le Coran n'est rien de moins qu'un miracle du Coran.

5. Mahdi La'li, A Comprehensive Exploration of the Scientific Miracles in Holy Qur'an, (Canada, Trafford Publishing, 2003), pp. 35-38.
6. Abu-I A'la Mawdudi, "Tafhimul Quran;" ; www.enfal.de/tefhim/

L'UNIVERS EN EXPANSION

Dans le Coran, qui a été révélé il y a 14 siècles et à une époque où l'astronomie était une science qui en était encore à ses balbutiements, l'expansion de l'Univers était décrite en ces termes :

« Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité. » (Coran, 51 : 47)

Georges-Lemaitre-et-l-expension-de-l-Univers.jpg
Georges Lemaître

Le mot "ciel", tel que mentionné dans le verset ci-dessus, est utilisé en divers endroits du Coran. Il fait référence à l'espace et à l'Univers tout entier. Là encore, le mot est utilisé dans ce sens, affirmant que l'Univers est "en expansion". Le mot arabe mousi'ouna dans la phrase inna lamousi'ouna traduite en français par "Nous l'étendons [constamment] dans l'immensité", vient du verbe wasaa, qui signifie "étendre". Le préfixe la souligne le nom ou le titre qui suit et ajoute le sens de "dans une large mesure". Par conséquent, cette expression signifie "Nous déployons le ciel ou l'Univers dans une large mesure". C'est à cette même conclusion que la science est arrivée aujourd'hui.1

 

Jusqu'à l'aube du 20ème siècle, le seul concept qui prévalait dans le monde scientifique était que "l'Univers a un caractère constant et a existé depuis des temps infinis". Cependant, la recherche, les observations, et les calculs effectués grâce à la technologie moderne, ont révélé que l'Univers a eu, en réalité, un commencement et qu'il est sans cesse en expansion.

Au début du 20ème siècle, le physicien russe Alexander Friedmann et le cosmologue belge Georges Lemaître ont estimé d'après des calculs théoriques que l'Univers est en mouvement constant et en expansion.

 

Edwin-Hubble-et-l-expension-de-l-Univers.jpg
Edwin Hubble avec son télescope géant

Des observations faites en 1929 validèrent cette théorie. En observant le ciel avec un télescope, l'astronome américain Edwin Hubble découvrit que les étoiles et les galaxies s'éloignaient constamment les unes des autres. Cette découverte est considérée comme étant l'une des plus grandes de l'histoire de l'astronomie. Durant ses observations, Hubble établit que les étoiles émettent une lumière qui a tendance à se décaler vers le rouge selon leur distance. Cela, car selon les lois très connues de la physique, les spectres des rayons lumineux s'orientant vers un point d'observation ont tendance à se décaler vers la couleur violette, alors que les spectres des rayons lumineux s'en éloignant, ont tendance à se décaler vers une couleur rougeâtre. Durant ses observations, Hubble constata que la lumière émise par les étoiles se décalait vers le rouge. En résumé, avec le temps, les étoiles s'éloignent de plus en plus. Les étoiles et les galaxies ne s'éloignent pas seulement de nous, mais elles s'éloignent aussi les unes des autres. Un Univers où tout s'éloigne constamment de tout implique que c'est un Univers qui est en constante expansion. Les observations faites pendant les années qui suivirent cette découverte ont confirmé que l'Univers est constamment en expansion.

Afin de mieux comprendre cela, imaginons que l'Univers est la surface d'un ballon que l'on gonfle. De la même manière que les points sur sa surface s'éloignent les uns des autres à mesure que le ballon est gonflé, les corps célestes s'éloignent eux aussi les uns des autres au fur et à mesure que l'Univers s'étend. Cette théorie avait déjà été avancée par Albert Einstein, considéré comme étant l'un des plus grands scientifiques du 20ème siècle. Cependant, pour se conformer au "modèle statique de l'Univers" qui était généralement admis à l'époque, Einstein avait mis de côté cette découverte. Plus tard, il décrira cela comme étant l'une des plus grandes erreurs de sa vie.2

Ce fait scientifique était décrit dans le Coran à une époque où les télescopes et les progrès technologiques n'étaient même pas encore conçus dans l'imagination de l'homme. Cela ne fait que confirmer que le Coran est bien la parole de Dieu, le Créateur et le Dirigeant de tout l'Univers.

Dans le Coran, révélé voici quatorze siècles, à une époque où la science de l'astronomie en était à ses balbutiements, l'expansion de l'Univers est décrite ainsi:

« Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'élargissons constamment. » (Sourate adh-Dhâriyât, 47)

Le mot "ciel", utilisé dans ce verset, est employé en divers endroits du Coran pour désigner l'Espace et l'Univers. Ici encore, c'est dans ce sens que le mot est employé. Autrement dit, le Coran nous informe que l'Univers est "en expansion".

C'est exactement à cette conclusion qu'est parvenue la science aujourd'hui.

Un univers dont tous les éléments s'éloignent constamment les uns des autres ne pouvait qu'être un Univers en expansion constante. Les observations effectuées les années suivantes le confirmèrent. Alors que nul ne pouvait le savoir du temps de la Révélation, le Coran en fit état. C'est parce que le Coran est la parole de Dieu, le Créateur et le Maître de l'Univers tout entier.

Big-Bang-Univers-en-Expansion.jpg

Depuis l’instant du Big Bang, l’Univers est continuellement en
expansion, à une très grande vitesse.
Les scientifiques comparent l’expansion de l’Univers à la surface
d’un ballon que l’on gonfle.

 




1.http://www.jps.net/bygrace/index.html Cité de Big Bang Refined by Fire de Dr. Hugh Ross, 1998. Reasons To Believe, Pasadena, CA
2.Carolyn Sheets, Robert Gardner, Samuel F. Howe; General Science, Allyn and Bacon Inc. Newton, Massachusetts, 1985, pp. 319-322

 

 

4eme Rapport  sur le Big Bang et l’Univers

LA THEORIE DU BIG BANG DECRITE DANS LE CORAN,  ALLAH EST CREATEUR DE TOUTE CHOSES.

 

http://www.scribd.com/doc/33630226/La-Theorie-Du-Big-Bang-Dans-Le-Coran 

 

http://www.islam-dine-rappel-pdf.com/pages/la-theorie-du-big-bang-dans-le-coran-3322559.html 

« Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière.

Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur.» (Sourate, Al-An’âm ‘Les

Bestiaux : verset 1)

Ce texte coranique inimitable se trouve au début de la sourate mecquoise Al-An’âm (les bestiaux) qui est une des longues sourates du Saint Coran puisqu’elle compte 165 versets après la basmallah (Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux). C’est la cinquième sourate après Al-Fatiha (L'ouverture) dans l’ordre du Coran. Elle a été dénommée ainsi parce qu’elle fait mention des bestiaux.

1. INTERPRETATION DES EXEGETES DU VERSET CORANIQUE :

 

Allah (l’Exalté) dit-- ce qui peut être traduit comme :

 

"Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière.

Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur." (Sourate, Al-An’âm ‘Les

Bestiaux : verset 1)

 

At-Tabari (que Dieu lui accorde Sa miséricorde) a précisé dans son exégèse : (Louange à Allah) : Louange à Allah seul ; (et a établi les ténèbres) : les ténèbres de  la nuit et (a établi) : a assombri sa nuit, et a illuminé sa journée ; (la lumière) : la lumière du jour ; (donnent des égaux) : Lui attribuent des associés.

 

Ibn Kathîr (que Dieu lui accorde Sa miséricorde) a expliqué : Dieu se fait des éloges et des louanges car Il a créé les cieux et la terre pour ses serviteurs, et a mis à leur disposition les ténèbres de la nuit et la lumière du jour. Il a employé le mot "ténèbres" au pluriel et le mot "lumière" au singulier parce que ce dernier est plus noble...puis Il dit : (Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur) c est à dire en dépit de tout cela, certains de Ses serviteurs sont mécréants, et Lui ont attribué un associé et un égal et Lui ont imputé une compagne et un fils, alors qu’Allah est plus Haut et infiniment au-dessus de cela.

 

Selon le Tafsir Al-Jalâleïn (que Dieu accorde Sa miséricorde à ses auteurs) : (Louange) une reconnaissance envers (Allah), est-ce que le but recherché est de  faire Son éloge ou bien pour qu’on croit en Lui ou les deux à la fois (la foi et la louange ensemble). La troisième supposition est la plus probable. C’ est ce qu’a dit Al-Jalâl Al-Mahali dans l’explication des premiers versets de sourate Al-Kahf (a créé  les cieux et la terre). Selon lui, Allah les a particulièrement évoqués parce que ce sont les plus grandes créatures qui s'offrent à la vue. (et établi) veut dire "créé", (les ténèbres et la lumière) signifie toute lumière et toute obscurité, et la mention du mot "ténèbres" au pluriel contrairement à la lumière est due à la diversité de ses causes, et ceci est parmi les preuves de Son unicité, (Pourtant, les mécréants) en dépit de cette preuve (donnent des égaux à leur Seigneur) ils Lui associent d’autres divinités.

 

D’après l’auteur de " Adh-Dhîlal " (que Dieu lui fasse miséricorde): Il s’agit des premières touches … qui commencent par les louanges en faisant l'éloge d’Allah, en Le glorifiant et en reconnaissant qu’Il mérite les louanges et les éloges, pour sa divinité manifeste dans la création et la constitution … Ainsi elles relient la divinité dont on a fait l’éloge, et sa première caractéristique … la création, qui débute par la création des deux plus grands espaces de l’existence … les cieux et la terre … puis celle des plus grands phénomènes issus de la création des cieux et de la terre selon une disposition voulue …les ténèbres et la lumière … c’est la touche la plus conséquente qui inclut les grands corps célestes dans l’univers visible et les grandes distances séparant ces corps et les phénomènes cosmiques issus de leur rotation au sein des espaces cosmiques … il est étonnant que les gens qui voient toute l’existence criant et prouvant le pouvoir du Grand Créateur et la sagesse de Sa disposition, ne croient pas en un Dieu unique, ne Le remercient pas, mais Lui attribuent des associés et des égaux : (Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur)...

 

2. INDICATIONS SCIENTIFIQUES DANS LE SAINT VERSET

Premièrement : La création des cieux et de la terre est l’une des preuves les plus convaincante du pouvoir divin absolu de création

 

Les savants sont parvenus à la vérité de l’expansion de l’univers au début du 20ème  siècle, ce qui a mené à la conclusion évidente que la création de notre univers a commencé par un point initial dont le volume est minuscule, mais composé d'une énorme quantité de matière et d’énergie, et que ce point a explosé pour se transformer en un nuage de gaz d’où la création de la terre et des cieux. Et avec l’expansion de l’univers puis son refroidissement en passant de centaines de milliards de degrés kelvin à près de trois degrés kelvin, la matière et l’anti-matière sont créées, ainsi que les différentes formes d’énergie et leurs contraires en des étapes successives que les scientifiques déterminent dans les points suivants :  

 

1. L’ère des quarks et des gluons :

 

Elle a duré un cent milliardième de seconde après le Big Bang. Durant ce laps de temps les premières briques élémentaires de la matière apparaissent ainsi que l’anti-matière à partir de la fumée cosmique ; il s’agit des quarks et des anti-quarks, des neutrinos et des anti-neutrinos. La fumée cosmique était dense et sombre, et l’attraction gravitationnelle était une force séparée liant les particules de cette fumée cosmique, alors que la force forte s’est détachée de la force électrofaible. On pense que le nombre de ces particules élémentaires dépassait le nombre des antiparticules, sinon l’univers n'aurait pas existé, ou qu’une volonté supérieure a séparé les particules et les antiparticules jusqu’à la création des cieux et de la terre sur ordre de Dieu. Cette période fut une période d’expansion remarquable de l’univers.

 

 

2. L’ère leptonique :

Elle a duré un millionième de seconde après le Big Bang. Pendant cette période, les leptons, qui sont les particules élémentaires les plus légères (électrons, neutrinos et anti-neutrinos) se séparent des quarks, les bosons apparaissent, et la force faible se sépare de l’union des forces connue sous le nom de force électrofaible.

3. L’ère des nucléons et des anti-nucléons :

Elle a duré 225 secondes après la grande déflagration, pendant lesquelles les quarks se combinent pour donner des nucléons et des anti-nucléons tels que les protons et les anti-protons et les neutrons et les anti-neutrons. L’énergie n’était pas suffisante pour permettre de produire une quantité illimitée de nucléons et d’anti-nucléons. Sans cela l’univers n’aurait pas pu être créé. 

4. L’ère de création des noyaux atomiques :

Elle a duré une période allant de 225 secondes jusqu’à 1 000 secondes après le Big Bang. Pendant ce temps il y a eu formation des deutérons stables qui sont issus de l’union entre un proton et un neutron. Avec leur formation et grâce au mécanisme de nucléosynthèse, les noyaux d’hydrogène sont formés. L’union de ceux-ci permet de former les noyaux d’hélium et quelques noyaux atomiques plus lourds. Le taux d’hydrogène a atteint 74%, celui de l’hélium 25% et celui des noyaux atomiques plus lourds 1%.  

5. L’ère ionique :

 

Elle a duré de 1 000 secondes à dix trillions de secondes après la grande explosion.

Pendant ce temps, il y a eu formation des ions de l’hydrogène et de l’hélium, et l’univers a continué son élargissement et son refroidissement.

 

6. L’ère de création des atomes :

 

Elle a duré de dix trillions à mille trillions de secondes après la grande explosion.  

Pendant ce temps, des atomes se forment, et s’unissent avec les forces de gravitation. L’univers devient transparent.

 

7. L’ère de création des étoiles et des galaxies :

Elle a duré de mille trillions de secondes (environ 32 millions d’années de notre époque) après la grande explosion jusqu’à ce jour (environ dix milliards d’années).  Pendant cette ère, il y a eu création de la plupart des éléments connus (plus de 105) par le mécanisme de nucléosynthèse au sein des étoiles jusqu’à la formation du fer dans les novae et supernovae, et la constitution des éléments de masses atomiques les plus élevées à partir de noyaux de fer capturant les briques élémentaires de la matière répandues dans l’espace.

 

Le Saint Coran a devancé ces connaissances scientifiques de quatorze siècles.

 

Quand Allah (l’Exalté) dit : --ce qui peut être traduit comme :

 

« Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas? » (Sourate -Anbi ya ‘Les Prophètes’ : verset 30)

Et-ce qui peut être traduit comme :

 

« Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre : "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent : "Nous venons obéissants » (Sourate, Foussilat ‘Les versets détaillés’: verset 11)  

 

Et-ce qui peut être traduit comme :

 

« Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance : et Nous l'étendons [constamment] : dans l'immensité. » (Sourate, Adh- Dhâriyât ‘Qui éparpillent’ : verset 47)

 

Ces étapes confirment la sagesse et la disposition parfaites dans la création des  cieux et de la terre. La moindre différence dans les paramètres en jeu, paramètres de qualité et de quantité, la température, les taux d’expansion et la précision des réactions, aurait pu annuler la constitution de l’univers. D’autant plus que tout ce  processus est le résultat du Big Bang, et généralement les explosions mènent à la destruction, la dispersion et la dissémination. Mais une explosion menant à la formation d’un univers aussi vaste, comprenant un nombre colossal de corps célestes aux mouvements réguliers, aux vitesses de rotation parfaitement définies, et aux interactions réglées, doit nécessairement avoir été conçu avec la plus grande précision, créé avec le meilleur agencement, et être maintenu avec le plus grand soin. C’est ce que nous constatons en nous-mêmes et autour de nous, et c’est ce qui témoigne du pouvoir absolu, de la perfection et de la minutie du Grand Créateur... (Allah, le Dieu Unique)

 

Deuxièmement: La création des ténèbres et de la Lumière est une des preuves du pouvoir divin créatif absolu pour lequel nous devons louer Allah (l’Exalté) :

 

Il est probable scientifiquement que notre univers a commencé par un état de fumée sombre et dense qui a duré au moins 30 millions d’années. Puis il a commencé à se transformer en un univers transparent capable de capter la lumière résultant du mécanisme de nucléosynthèse au sein des étoiles que l’on estime avoir duré au moins dix milliards d’années jusqu’à notre époque et jusqu’à ce que Dieu le veuille. Et comme la lumière des étoiles est en général invisible, les ténèbres sont multiples dans notre univers

 

1. L’obscurité initiale de l’univers :

 

Depuis la grande explosion (BIG BANG) jusqu’au début du mécanisme de nucléosynthèse, elle a duré environ trente millions d’années. Cette période se caractérise par la haute densité de la matière de l’univers sous ses formes primaires, l’obscurité totale, et la pénombre complète

 

2. L’obscurité actuelle de l’univers :

Environ trente millions d’années après la grande explosion, il y a eu création des
étoiles à l’intérieur desquelles se produit la fusion thermonucléaire, depuis cette
époque et jusqu’à ce que Dieu (l’Exalté) le veuille. Ainsi, les étoiles commencèrent à émettre un rayonnement dans l'espace. Mais ces émissions restent invisibles car elles sont constituées de rayonnement électromagnétique tels les ondes radio de différentes longueurs d’onde, les rayons infrarouges, le spectre de la lumière visible, les rayons ultraviolets, les rayons X et les rayons gamma.

Ces rayons électromagnétiques ne diffèrent que par leur fréquence et leur longueur d’onde. Les longueurs d’onde des rayonnements du spectre électromagnétique varient de plusieurs kilomètres pour les ondes radio à un milliardième de millimètre pour les rayons gamma.

Quant aux rayons lumineux, leurs longueurs varient entre 0,01 microns et 100 microns (1 micron = 0,001 millimètre). Ils incluent les ondes de lumière visible, les rayons infrarouges et les rayons ultraviolets. Le spectre de lumière visible à l’œil nu contient : le rouge (la plus grande longueur d’onde et la plus basse fréquence), puis l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l'indigo, et le violet (c’est la plus courte longueur d’onde du spectre visible et la plus haute fréquence). Ces ondes ne sont clairement visibles que dans la couche de l’atmosphère entourant la moitié de la terre en face du soleil et dont l’épaisseur ne dépasse pas 200 km. Cette couche ne représente qu’une petite partie de l’atmosphère. Dans cette couche, les rayonnements se reflètent sur les grains de poussière et les gouttes d’eau, et se mêlent pour nous donner la lumière blanche du jour dont profitent tous les habitants de la terre et de toute autre planète ayant la même atmosphère. Si l’on dépasse cette couche, le soleil apparaît comme un disque bleu sur un fond très sombre. C’est l’obscurité de l’univers que Dieu (l’Exalté) a décrit dans--ce qui peut être traduit comme:

« Et même si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu'ils pussent y monter, ils diraient : "Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés".» (Sourate, A l-Hi jr : versets  14-15)

 

Et,

 

« Il a assombri sa nuit et fait luire son jour » (Sourate, An-Nâzi’ât ‘Les anges qui

arrachent les âmes’ : verset 29)

 

C’est l’obscurité du ciel, qui s’assombrit encore plus lorsque cette obscurité rencontre l’obscurité de la terre pendant la nuit. L’obscurité sur terre est produite par la rotation de la terre sur son axe devant le soleil de sorte que la nuit et le jour se partagent la terre. Il fait nuit sur la moitié qui n’est pas en face du soleil, et il fait jour sur la moitié face au soleil

 

3. Obscurité des fonds de mers et d’océans :

 

Il a été prouvé scientifiquement que les fonds des mers profondes et des océans sont plongés dans une obscurité totale, car leurs profondeurs atteignent des centaines de mètres, 11 034 m, soit une moyenne d’environ 3 795 m, et les rayons du soleil ne peuvent pas atteindre ces profondeurs. Il a été prouvé également que la couche d’ozone dans l’atmosphère protège la terre de la plupart des ondes ultraviolettes, alors que les nuages renvoient 30% et absorbent près de 19% du reste des rayons solaires. Ainsi, les surfaces des mers et des océans ne reçoivent que
51% des rayons solaires auxquels elles sont exposées. De plus, les vagues de surface en renvoient encore 5% tandis qu’elles absorbent 35% des rayons infrarouges pour la vaporisation des eaux et la photosynthèse réalisée par certains végétaux marins.  

 

Une fois la partie restante des rayons solaires entrée dans l’eau, elle est séparée par réfraction et décomposée pour donner toutes les longueurs d’ondes du rouge au violet qui sont absorbées progressivement en commençant par le rouge jusqu’au violet. Ainsi la plupart des ondes de la lumière visible provenant des rayons du soleil sont absorbées à une profondeur d’environ 100 m de la surface des mers et des océans. Au-delà de cette couche superficielle, 1% seulement des rayons du soleil atteint la profondeur de 150 m, 0,01% la profondeur de 200 m dans l’eau pure, et cette petite quantité de lumière visible continue à subir la réfraction, la dispersion et l’absorption jusqu’à son anéantissement total à une profondeur ne dépassant pas les mille mètres sous la surface de la mer. Il ne reste de la lumière du soleil qu’une portion infime (un dix trillionième) si les vagues de fond n’ont pas déjà empêché l’arrivée de la lumière à de telles profondeurs. La constitution de ces vagues commence à partir d’une profondeur de 40 m approximativement de la surface de la mer, et peuvent se répéter à des profondeurs plus grandes…

 

Allah (Béni et Exalté) décrit dans le Saint Coran l’obscurité des profondeurs des fonds marins en disant --ce qui peut être traduit comme :

 

« (Les actions des mécréants) sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde : des vagues la recouvrent, [vagues] au dessus desquelles s'élèvent [d'autres] vagues, sur lesquelles il y a [d'épais] nuages. Ténèbres [entassées] les unes au -dessus des
autres. Quand quelqu'un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu'Allah
prive de lumière n'a aucune lumière. »
(Sourate, An-Noûr ‘La lumière’ : verset 40)

 

4. Obscurité des matrices :

Dieu (Béni et Exalté) la décrit dans : --ce qui peut être traduit comme :

 

« Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres. » ( Sourate , Az-Zoumar ‘Les groupes’ : verset 16)  

 

Selon l’exégèse, ces trois ténèbres sont l’obscurité du ventre, suivi de l’obscurité de l’utérus, suivi de l’obscurité du placenta avec ses membranes internes et son liquide amniotique.

 

5. Obscurité de la tombe comme exemple de tout endroit fermé sous terre ou en surface :

Il est de la Sunna prophétique que la tombe soit profonde, et que la fosse (lahd) dans
laquelle sera déposée la dépouille soit dirigée vers la Qibla. La dépouille doit être
couchée sur son coté droit, le visage dirigé vers la Qibla. Ensuite on la recouvre avec
des dalles de terre non cuites, puis on remplit la tombe de sable ou de terre. La tombe doit être surélevée d’un empan (environ 15 centimètres) par rapport au niveau du sol. On se contente parfois de creuser une cavité au milieu de la tombe dont on tapisse les parois de briques, puis le mort est déposé dedans et on met en guise de dalles une matière qui n'a pas été traitée au feu tel que le bois, ensuite on recouvre  la tombe de sable et de terre pour qu’elle dépasse d’ un empan au dessus du ni veau du sol. Mais la fosse (lahd) est préférable.

Une fois la tombe fermée, l’obscurité est totale, et c’est d’elle que notre prophète (que le salut et la paix soient sur lui) a prié Dieu de nous préserver. L’obscurité de la tombe ressemble à celle des cavernes, des grottes, des mines, des gouffres souterrains profonds, ainsi qu’à celle des abris et de tout endroit hermétiquement clos. Par contre, la belle lumière blanche du jour n’est visible que sur la moitié du globe qui fait face au soleil, dans la partie inférieure de la couche atmosphérique enveloppant la terre, et qui a une épaisseur de 200 km seulement. Dans cette couche se trouve une bonne quantité de poussières, de gouttes d’eau et de molécules de gaz qui renvoient, dispersent et mélangent les ondes du spectre visible pour nous donner  cette splendide lumière blanche qui caractérise le jour.

 

Dieu l’a décrit dans le Coran par--ce qui peut être traduit comme :

« Par le soleil et par sa clarté ! Et par la lune quand elle le suit ! Et par le jour quand il l'éclaire ! » (Sourate, Ach-Chams ‘Le soleil’ : verset 1 -3)  

 

Il a mentionné également la finesse de la couche atmosphérique du jour en disant --ce qui peut être traduit comme :

 

« Et une preuve pour eux est la nuit. Nous en écorchons le jour et ils sont alors dans les ténèbres. » (Sourate, Ya-Sin : verset 37)

 

 Et --ce qui peut être traduit comme :

 

« Allah est celui qui vous a assigné la nuit pour que vous vous y reposiez, et le jour pour y voir clair. » (Sourate, Ghâfir ‘ Le Pardonneur’: verset 61)

 

Gloire à Celui qui a dit dans Son Livre parfait --ce qui peut être traduit comme :

 

« Louange à Allah qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière.  

Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur Seigneur. » (Sourate, Al-An’âm ‘Les

Bestiaux’ : verset 1)

Enfin, Il a parlé des ténèbres au pluriel parce qu’elles sont multiples et dominantes
dans l’univers, tandis qu’Il a parlé de la lumière au singulier pour sa spécificité, sa
présence limitée, et parce qu’elle n’est pas multiple. Ce sont des vérités qui n’ont été
découvertes qu’à la fin du 20ème siècle, et le fait qu’elles soient citées dans le Coran, le Livre de Dieu qui a été révélé il y a 1 400 ans à un prophète illettré (que le  salut et la paix soient sur lui), dans une "Oumma" (nation) en grande majorité illettrée, est une preuve absolue que le Coran est la parole d’Allah le Créateur et que le Dernier des prophètes (Mohammed) qui l’a reçu était lié à une révélation, instruit par le Créateur des cieux et de la terre.

Que le salut et la paix d’Allah soient sur lui ainsi que sur sa famille et ses  compagnons, et tous ceux qui l’ont suivi jusqu’au Jour de la Résurrection, louanges à Allah Seigneur de l’univers.

5ème Rapport : Réfutations d’un co-scientifique

Sir Roger Penrose réfute la théorie de Hawking sur l’origine de l’univers

4 February, 2011 - Big Bang, Tous

http://www.thesigns.fr/penrose-vs-hawking/

Roger-Penrose-Refute-H</div>
        </div>

                
                							                							<div class=

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche