DEPUIS JANVIER 2010 SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (153): « Conversions des scientifiques du monde » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 20:16

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux
SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (153):
« Conversions des scientifiques du monde »
 Conversions-scientifique-a-Islam.jpg
Rapport Ribaat 1433H/ Décembre 2011
Sélections de Témoignages des scientifiques Doués d’Intelligences qui ont reconnues l’Evidence d’un Seigneur Unique et Créateur de l’Homme et de l’Univers conformément à la science, la logique, le rationnel, l’évidence et le Glorieux Coran qui mène à Allah le Dieu Unique!

 

 

 

Francis Collins, le scientifique qui avait décodé l'ADN, vient d'annoncer qu'à partir de maintenant il croit en Allah - 08.04.2008 a rapporté le quotidien Vatan
1-Francis-Collins-converti.JPG

Francis Collins, l'un des deux scientifiques qui ont décrypté le code de l'ADN, a annoncé qu'il avait été athée depuis 30 ans, mais que maintenant il croyait en Allah. L'article en question du quotidien turc Vatan rapporte ce qui suit: "... Lors d'une entrevue avec le journal Times à propos de son livre The Language of God (Le langage de Dieu), l'auteur, Francis Collins, âgé de 56 ans a dit que maintenant il croyait en Allah et qu'il existe une base rationnelle pour la croyance en Allah car les progrès scientifiques d'aujourd'hui amènent l'homme à se rapprocher de Lui. Le scientifique américain a indiqué qu'il croit aux miracles et aux anges,
« J’ai senti la présence d'Allah tout en travaillant dans le laboratoire. Il y a certainement une force plus grande que nous-mêmes, et j'y crois fortement. Le décryptage de l'ADN m'a amené plus près d'Allah. J'ai vu des gens décimés par des maladies incroyables et pourtant je les ai vus miraculeusement retrouver la santé. Telle est l'œuvre d’Allah. »
2-Journal-VATAN.JPG
Collins ajoute que le déchiffrage du génome humain lui a donné l'occasion de voir ce qu'est le travail d'Allah. Il a ajouté :
« Lorsque vous faites une découverte majeure, au début vous êtes pris par la joie et par un ravissement scientifique, parce que vous avez tellement étudié et cherché fort et que finalement vous avez fait la découverte. En ce qui me concerne, j'ai découvert quelque chose qu'aucun être humain n'avait jamais connu avant... mais qui était connu depuis toujours par Allah... »

Source : http://www.harunyahya.fr/returningToFaith.php

 


 

Tajata Tajasson chef d’un service chirurgie et d'embryologie et doyen de la faculté médecine
 3-Tajata-Tajasson-converti.JPG
Le professeur Tajata Tajasson est le chef du service chirurgie et d'embryologie à l'université de Chong-May en Thaïlande et actuel doyen de la faculté médecine de la même université, (éminent personnage). Au cours de la Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Tejasen se leva et déclara lors d'un entretien sur la question de l'embryologie, et à la surprise générale ceci :
 

 

« Durant les trois dernières années, je me suis intéressé au Coran… D'après mes études et ce que j'ai appris au cours de cette conférence, je suis convaincu que tout ce qui a été dit dans le Coran il y a 1400 ans ne peut être qu'exact et peut être prouvé par les moyens scientifiques, car le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)  ne savait ni lire ni écrire, il est donc évident que nous sommes en présence du Messager venu avec cette vérité qui lui a été communiqué par une révélation du Créateur, Savant de toute chose, et ce Créateur n'est autre qu'Allah . C'est pourquoi le moment est venu pour moi de témoigner qu'il n'est d'autre divinité qu'Allah, et que Mohamed est son Prophète,...... louange à Allah qui fait de moi un Musulman. Finalement, j'aimerais présenter mes félicitations pour la très réussie et excellente organisation de cette conférence Cette conférence m'a beaucoup apporté du point de vue scientifique et religieux, et j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs scientifiques très connus et de me faire plusieurs nouveaux amis parmi les participants. Et la chose la plus précieuse que j'ai gagnée en venant à cette conférence est La ilaha illa Allah, Mohammadour rasoulou Allah , et d'être devenu musulman.”
 

 

RÉCEPTEURS DE DOULEUR QUI EXISTE DANS LA PEAU
http://www.way-to-allah.com/fr/miracles/generalscience.html
On pensait que les sens du toucher et de la douleur dépendaient seulement du cerveau. Les découvertes récentes démontrent qu'il existe des récepteurs de douleur dans la peau sans lesquels une personne ne pourrait pas sentir la douleur.
Quand un docteur examine un patient souffrant des brûlures, il vérifie le degré de brûlures par une piqûre d'épingle. Si le patient sent la douleur, le docteur est heureux, car cela indique que les brûlures sont superficielles et les récepteurs de la douleur sont intacts. D'autre part, si le patient ne sent aucune douleur, cela indique que c'est une brûlure profonde et que les récepteurs de la douleur ont été détruits.
Le Coran donne une indication de l'existence des récepteurs de la douleur dans le verset suivant :
 

 

« Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes, Puissant et Sage! » [Le Coran s4:v56]
Le Professeur Tagatat Tejasen, Président du département de l'anatomie à l'université de Chiang Mai en Thaïlande, a consacré beaucoup de temps sur la recherche des récepteurs de douleur. Au commencement, il ne pouvait pas croire que Le Coran a mentionné ce fait scientifique il y a 1400 ans. Plus tard, il a vérifié la traduction de ce verset du Coran particulièrement. Le Professeur Tejasen était si impressionné par l'exactitude scientifique de ce verset du Coran, que durant la 8ème conférence médicale saoudienne tenue à Riyadh se rapportant sur les signes scientifiques du Coran et de la Sunnah, il a publiquement proclamé:
« Il n'y a aucun dieu qu’Allah et Mohammed est son messager »
Passage du Livre « Ceci est la vérité »  par Abdelmajid Zendani, le sujet traité est
" Les hommes de science face au CORAN " Editions: Editon Iqra Année: 1999

 


 

L’Histoire de Gary Miller, chercheurs Intelligent
4-Gary-Miller-converti.JPG
Par Abou Nour Traduit par: Latifa Aky
 

 

Il était membre actif parmi les prédicateurs chrétiens et dispose d'une vaste connaissance de la Bible…Cet homme aime énormément les mathématiques… ainsi, il aime la logique ou la succession logique des faits. Un jour, il a décidé d'étudier le Coran afin d'y trouver des écarts qui renforceraient sa prédication aux musulmans pour se convertir au christianisme…
Il s'attendait à trouver que le Coran est un livre archaïque rédigé il y a quatorze siècles et parlant du désert et de sujets de ce genre … Cependant, il a été surpris en découvrant son contenu … Il a même découvert que ce livre contient des faits qu'on ne trouve dans aucun autre livre …
 

 

Il s'attendait à trouver le récit de quelques évènements critiques qu'a vécu le Prophète Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, tels la mort de son épouse Khadija, Allah l'agrée, ou bien la mort de ses enfants … cependant, il n'a rien trouvé de ce genre… Il est même devenu perplexe en découvrant qu'une sourate entière du Coran, appelée Mariam (Marie), salut sur elle, parle d'elle avec glorification, alors que ni les livres chrétiens ni leurs bibles n'ont pu parler d'elle de la sorte!!
 

 

Toutefois, il n'a trouvé aucune sourate au nom de Aïcha ou de Fatima, Allah les agrée … Il s'est aperçu que Issa (Jésus), salut sur lui, a été mentionné 25 fois dans le Coran alors que le Prophète Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, n'a été mentionné que 5 fois. Ainsi la perplexité de l'homme s'intensifia…
Il s'est mis à lire le Coran avec méditation espérant y trouver un quelconque défaut … Toutefois, il a été sidéré par un magnifique et extraordinaire verset, en l'occurrence le verset 82 de la sourate les Femmes (An-Nisaâ):
 

 

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S'il provenait d'un autre qu'Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! ». Au sujet de ce verset, Dr Miller affirme: “Parmi les principes scientifiques connus de nos jours, figure le principe de la recherche des fautes ou l'investigation des fautes jusqu'à preuve de leur exactitude, il s'agit du “Test de falsification” … le plus étrange est que le Coran invite les musulmans et les autres communautés à essayer d'y trouver des fautes et qu'ils n'ont trouverons jamais…“
 

 

Toujours à propos de ce verset, il dit: “aucun auteur au monde n'a le courage d'écrire un livre et d'affirmer qu'il ne contient aucune faute, en revanche le Coran vous assure qu'il n'y a pas de faute, il vous incite même à en chercher bien que personne n'en trouvera aucune.“ Parmi les versets qui ont également attiré l'attention du Dr Miller, le verset 30 de la sourate des Prophètes (Al Anbiya): « Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas? ».
Il dit que ce verset est exactement l'objet de la recherche scientifique ayant reçu le prix Nobel en 1973, elle traitait de la théorie du Big Bang laquelle stipule que l'univers tel qu'il est aujourd'hui est la conséquence d'une énorme explosion qui était à l'origine de sa formation en cieux et planètes.” La masse compacte est un objet uni alors que la brisure est l'objet décomposé, gloire à Allah!
 

 

Dr Miller déclare : ” Nous arrivons maintenant à la chose la plus formidable à propos de Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, concernant la prétention que ce sont les démons qui l'assistent, alors que Allah Tout Puissant nous dit: « Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci, cela ne leur convient pas; et ils n'auraient pu le faire. Car ils sont écartés de toute écoute » (Sourate les Poètes (Achoâra) verset 210 à 212)
« Lorsque tu lis le Coran, demande la protection d'Allah contre le Diable banni » (Sourate les Abeilles (Annahl) verset 98). Voyez-vous cela ?? Est-ce la méthode du démon d'écrire un ouvrage?? Il rédige un livre et vous dit qu'avant de le lire vous devez chercher protection contre lui??
Ces versets font partie des aspects miraculeux de ce Livre! Ils contiennent une réponse logique à toute personne qui prétendrait le contraire. “ Parmi les histoires ayant surpris le Dr Miller et qu'il considère comme des miracles, celle du Prophète Mohammad, prière et salut sur lui, avec Abou Lahab …
 

 

“Abou Lahab était un homme qui détestait tellement l'Islam qu'il suivait Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, partout pour dénaturer ce qu'il disait. Quand il voyait le prophète, prière et salut de Allah sur lui, en train de parler avec des étrangers, il attendait jusqu'à ce qu'il finisse ses entretiens pour leur demander : “que vous a dit Mohammad? La vérité est tout à fait le contraire de ce qu'il vous raconte”. Il racontait l'opposé des propos du saint prophète afin de faire douter les gens de lui. En fait, Dix ans avant la mort d'Abou Lahab, un verset est révélé dans la sourate Al Massad (les fibres). Cette sourate affirme que Abou Lahab est destiné à l'enfer, autrement dit, il ne va pas se convertir à l'Islam.
Pendant dix ans, Abou Lahab avait la possibilité de s'adresser aux gens pour dire: “Mohammad dit que je ne vais jamais me convertir à l'Islam et que je vais aller en enfer, alors que je vous déclare à présent que je me convertis et je deviens musulman!!.” “Voyez-vous maintenant, Mohammad est-il sincère ou non? La révélation qu'il reçoit est-elle vraiment divine?”.
 

 

Cependant, Abou Lahab n'a rien fait de ce genre bien que son attitude était toujours de contredire Mohammad prière et salut de Allah sur lui, il n'a pas réussi à le contredire cette fois. Ainsi la logique de ce récit est que le prophète, prière et salut sur lui, s'adresse à Abou Lahab en disant “si tu me hais et que tu veux me vaincre, je te donne l'opportunité pour contredire mes propos!”.
Or, il ne l'a pas fait pendant dix années !! Il ne s'est par converti à l'islam ni même a fait semblant !! Pendant dix années entières il avait la chance de détruire l'islam en un rien de temps ! Or, ceci n'est plus la parole de Mohammad, prière et salut de Allah sur lui, il est l'œuvre de celui qui connaît l'inconnu, celui qui sait que Abou Lahab ne va pas se convertir à l'islam.
Comment Mohammad, prière et salut sur lui, aurait-il su qu'Abou Lahab allait confirmer ce que dit le verset si ce n'était une révélation de Allah? Comment serait-il autant convaincu pendant dix ans qu'il s'agit de la vérité si ce n'était une révélation de Allah??
 

 

Pour lancer un si grand défi, on ne peut avoir pour appui que la révélation de Allah.
« Que périssent les deux mains d'Abou-Lahab et que lui-même périsse. Sa fortune ne lui sert à rien, ni ce qu'il a acquis. Il sera brûlé dans un Feu plein de flammes de même sa femme, la porteuse de bois à son cou, une corde de fibres. » (Sourate Al Massad (les fibres), 5 versets)
Dr Miller parle d'un verset qui l'a éblouie par son miracle mystérieux: “Parmi les miracles mystérieux du Coran qui lancent un défit pour l'avenir en relatant des faits que l'homme ne peut prévoir, lesquels sont régis par le même principe précédent, à savoir le test de falsification ou bien le principe de quête des fautes jusqu'à preuve de la sincérité de la chose que l'on veut tester, nous citons les paroles du Coran à propos des relations des musulmans avec les juifs et les chrétiens. Selon le Coran, les juifs sont les pires ennemis des musulmans et ceci est valable jusqu'à nos jours.”
 

 

Dr Miller poursuit: “Il s'agit d'un grand défi, les juifs disposent d'une chance pour détruire l'Islam en usant d'une solution très simple, ils n'ont qu'à commencer à bien traiter les musulmans pendant quelques années pour dire enfin: voilà que nous vous traitont convenablement alors que le Coran dit que nous sommes vos pires ennemis, le Coran a donc tord ! Mais cela ne s'est pas produit pendant 1400 ans !! Il ne surviendra jamais car ces propos proviennent de celui qui connaît l'inconnu et non pas d'un humain !!“
Dr Miller poursuit encore: “Ne voyez-vous pas que le verset qui parle de l'hostilité des juifs envers les musulmans lance un défi aux esprits !!”
 

 

« Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: “Nous sommes chrétiens” C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager (Muhammad) tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: “Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran). Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux? » (Sourate Al Maïda (la table), verset 82 à 84)
 

 

En fait, ce verset s'applique au Dr Miller car il était chrétien lorsqu'il a appris la vérité, ainsi il est devenu croyant et s'est converti à l'islam en devenant un de ses militants … que Dieu l'assiste.
Dr Miller poursuit en parlant d'un style unique dans le Coran qui l'a éblouit grâce à son aspect miraculeux: “Il existe dans le Coran, sans le moindre doute, une démarche unique et extraordinaire qu'on ne rencontre nulle part. En effet, le Coran vous donne certaines informations et vous dit: vous n'étiez pas au courant de cela auparavant !! Par exemple :
- Sourate Al Imran – sourate 3 - verset 44: « Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient! »
 - Sourate Houd – sourate 11 – verset 49: « Voilà quelques nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Tu ne les savais pas, ni toi ni ton peuple, avant cela. Sois patient. La fin heureuse sera aux pieux. »
- Sourate Youssouf – sourate 12 – verset 102: « Ce sont là des récits inconnus que Nous te révélons. Et tu n'étais pas auprès d'eux quand ils se mirent d'accord pour comploter ».
Dr Miller continue:
 

 

“Aucun livre de ceux qu'on considère comme livres saints religieux n'adopte un tel style. En effet, tous ces livres sont constitués sous forme d'un ensemble d'informations dont ils vous donnent la source. Par exemple, lorsque le livre saint (la Bible falsifiée) parle des récits des anciens, il dit qu'un tel roi a vécu dans un tel endroit, ce chef est mort dans telle bataille, qu'une certaine personne a eu tel nombre d'enfants dont les noms sont …etc. Mais ce livre (la Bible falsifiée) propose toujours, pour avoir de plus amples informations, de se référer à tel livre de tel auteur duquel proviennent ces mêmes informations."
 

 

Dr Miller explique: “A l'inverse du Coran qui fournit au lecteur une information et lui dit qu'elle est nouvelle !! Il lui demande même de la vérifier en cas d'hésitation à propos de la véracité du Coran par un style qui ne peut provenir d'un humain !!
 

 

Le plus étonnant est que les habitants de la Mecque à cette époque, celle de la révélation des versets, à chaque fois qu'ils écoutaient ces versets ainsi que le défit que ces informations étaient méconnues de Mohammad, prière et salut sur lui, et de sa communauté ; malgré ceci, ils n'ont jamais dit: ceci n'est pas du nouveau, on le sait déjà. Ils n'ont également jamais dit: nous connaissons l'origine des informations déclarées par Mohammad. Au contraire, personne n'a pu le contredire car les informations étaient, en effet, entièrement nouvelles !!! Elles ne proviennent pas d'un esprit humain mais plutôt de Allah lequel sait l'inconnu dans le passé, le présent et le futur.“
 

 

Que Allah vous guide Dr Miller pour cette réflexion sur le Coran de Allah dans une époque où la réflexion se fait rare. Source: extrait du site Saïd Al Fawaed
Source : http://www.aslama.com/forums/profile.php?do=editpassword



Dr Ali Selman Benoist, Médecin et ex-catholique, France
Description: Un médecin explique ce qui l’a détourné du christianisme et poussé vers l’Islam par Ali Selman Benoist, MD Publié le 19 Jan 2009
 

 

En tant que médecin et descendant d’une famille catholique française, mon choix de profession m’a apporté une solide culture scientifique qui m’avait peu préparé à la vie mystique.  Ce n’est pas que je ne croyais pas en Dieu, mais les dogmes et rites du christianisme en général, et du catholicisme en particulier, ne m’avaient jamais permis de sentir Sa présence.  Par conséquent, mon sentiment unitaire envers Dieu m’interdisait d’accepter le dogme de la trinité et celui de la divinité de Jésus.
Sans même connaître l’islam, je croyais déjà en la première partie de la profession de foi (« la ilaha illallah », i.e. « il n’y a pas de divinité à part Allah »).  Dans le Coran, il est écrit :
« Dis : « Il est Dieu, l’Unique.  Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.  Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré.  Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112:1-4)


C’est donc avant tout pour des raisons métaphysiques que j’ai décidé d’embrasser l’islam.  Mais d’autres raisons m’y ont également poussé.  Par exemple, mon refus des prêtres catholiques qui prétendent, en quelque sorte, posséder le pouvoir divin de pardonner les péchés des hommes.  De plus, je n’ai jamais pu admettre le rite catholique de la communion, dans lequel l’hostie est censée représenter le corps du Christ, un rite que j’associe aux pratiques totémiques des peuples primitifs, où le corps du totem ancestral devait être consommé afin de mieux assimiler sa personnalité.
Une autre chose qui m’a détourné du christianisme est le silence total qu’il maintient sur l’hygiène corporelle, surtout avant les prières, ce qui m’a toujours paru comme un outrage à Dieu.  Car s’Il nous a donné une âme, Il nous a aussi donné un corps que nous n’avons pas le droit de négliger.  On remarque le même silence, mais cette fois empreint d’hostilité, sur la vie physiologique de l’être humain; il me semble que l’islam est la seule religion qui soit en accord avec la nature humaine.


Le facteur déterminant de ma conversion à l’islam fut le Coran.  Je commençai à l’étudier, avant ma conversion, avec l’esprit critique d’un intellectuel occidental et je dois beaucoup à l’ouvrage de Malek Bennabi intitulé Le phénomène coranique, qui m’a convaincu que le Coran est bel et bien un livre révélé.  Certains versets du Coran ont été révélés il y a plus de treize siècles et ils enseignent exactement les mêmes notions que celles découvertes par les chercheurs scientifiques de notre époque.  Cela m’a définitivement convaincu du caractère véridique de la deuxième partie de la profession de foi, i.e. « Mohammed rassouloullah » (Mohammed est le messager d’Allah).


C’est donc tout cela qui m’a amené, le 20 février 1953, à me présenter à la mosquée de Paris pour y prononcer la profession de foi.  J’y fus inscrit comme musulman par le mufti de la mosquée et j’adoptai le nom ‘Ali Selman.


Je suis très heureux d’être musulman et j’atteste, à nouveau, qu’il n’y a pas d’autre divinité à part Allah et que Mohammed est Son serviteur et messager.

 

 



Laurence Brown, Médecin, États-Unis (partie 1 de 2) : Récit de sa conversion
5-Laurence-Brown-converti-copie-1.JPG
Description: Peu importe la religion, tous les récits de conversion ont un point en commun par Laurence B. Brown, MD Publié le 23 Feb 2009 - Dernière mise à jour le 19 Oct 2010


Ayant eu à expliquer à de nombreuses reprises ce qui m’avait amené à devenir musulman, j’ai décidé de relater le récit de ma conversion une dernière fois, mais par écrit.  Toutefois, je considère qu’à moins d’en tirer les leçons qui s’imposent, les histoires de conversion sont inutiles.  Je compte donc commencer par ces leçons.


Les gens sont indéniablement fascinés par les histoires de conversion et avec raison.  La plupart du temps, elles font état d’événements dramatiques qui ont bouleversé le cours de la vie des convertis et qui les ont fait subitement passer du monde matérialiste dans lequel ils vivaient à un univers beaucoup plus spirituel.  Ceux qui font l’expérience de tels drames dans leur vie se retrouvent souvent, pour la première fois, forcés à se poser des questions quant à la finalité de leur existence; des questions comme « qui nous a crées? », ou encore « pourquoi sommes-nous sur terre? ».  Il y a cependant d’autres éléments communs aux récits de conversion et l’un d’eux est qu’en pareils moments, la personne qui est sur le point de se convertir s’agenouille en toute humilité devant Dieu; et lorsqu’elle y repense, plus tard, elle se rappelle avoir prié avec sincérité pour la toute première fois de sa vie.  J’ai été intrigué par ces corrélations et j’en ai tiré quelques leçons qui méritent qu’on s’y arrête. La première est que la plupart des convertis qui ont vécu des moments d’épreuve extrême et de panique ont adressé leurs prières directement à Dieu sans s’en détourner une seconde, et sans aucun intermédiaire. Par exemple, lorsqu’ils font face à un désastre, même ceux qui ont passé leur vie à croire à la trinité adressent instinctivement leurs prières à Dieu et rarement aux autres éléments de la trinité.


L’histoire suivante en est un exemple.  Dans son émission télévisée, un évangéliste de renom avait invité une dame pour parler de son histoire de conversion et de sa « renaissance dans le christianisme ».  L’histoire était centrée sur un terrible naufrage duquel elle avait été l’unique survivante.  Cette dame racontait comment, tout au long des jours et des nuits qu’a duré sa survie parmi des éléments implacables, en plein milieu de l’océan, Dieu lui parlait, Dieu la guidait, Dieu la protégeait etc.  Pendant près de cinq ou dix minutes, elle raconta ce qui lui était arrivé; c’était effectivement dramatique et captivant, et tout au long de son récit, elle ne manquait pas de dire comment Dieu avait fait ceci et avait fait cela, et comment elle avait imploré Sa grâce, comment elle avait prié Dieu et adressé ses prières uniquement à Lui.  Cependant, lorsqu’un navire de passage l’eut repêchée, elle décrivit comment à la minute même où elle se retrouva sur le pont du bateau, elle ouvrit grand ses bras vers le ciel et cria : « Merci, Jésus. »


Il y a bien une leçon, ici, relative à la sincérité.  Dans les moments de panique et de stress, les gens, instinctivement, prient Dieu directement; mais lorsqu’ils se considèrent hors de danger et en sécurité, ils reviennent à leurs anciens repères religieux, qui les servent mal dans la plupart des cas.  Tout le monde sait, bien sûr, que les chrétiens pensent que Jésus et Dieu ne font qu’un (à ceux et celles qui veulent débattre de ce point je suggère la lecture de mon livre intitulé : The First and Final Commandment (Amana Publications)).  Pour tous les autres, je poursuivrai en disant que la vraie question qui se pose est : « qui est réellement sauvé? » 

 

Il existe une multitude de récits de convertis, qui racontent tous comment le dieu de telle ou telle religion a sauvé la personne en question, et tous ces convertis pensent être sur le droit chemin et sur la voie de la vérité à cause, justement, de leur salut miraculeux.  Mais comme il n’y a qu’un seul et unique Dieu, et par le fait même une seule religion basée sur la vérité absolue, un seul groupe à raison alors que tous les autres vivent dans l’illusion, leurs miracles personnels les ayant confortés dans leur incroyance ou les ayant incités à devenir mécréants plutôt qu’à suivre la religion de vérité.  Dieu nous enseigne ce qui suit dans le Coran :
« … En vérité, Dieu égare qui Il veut, et Il guide vers Lui tous ceux qui se repentent... » (Coran 13:27)
… et
« Alors ceux qui croient en Dieu et s’attachent à Lui, Il les fera entrer dans Sa miséricorde et dans Sa grâce, et Il les guidera vers Lui par un chemin droit. » (Coran 4:175)
 

 

Quant à ceux qui errent dans l’incroyance, ils seront laissés dans leur égarement, car tel aura été leur choix.
Cependant, la puissance de la foi, même la plus corrompue, ne doit pas être sous-estimée.  Qui donc deviendra musulman en lisant mon récit de conversion? Une seule personne – moi.  Les musulmans peuvent trouver un peu d’encouragement dans mon histoire, mais les autres y resteront indifférents, tout comme les musulmans soupirent et hochent la tête en désespoir lorsqu’ils entendent certains parler de « miracles » survenus suite à des prières aux saints patrons, à des membres de la trinité ou à tout autre « divinité » inventée de toutes pièces pour remplacer l’unique véritable Dieu.  Car si une personne adresse ses prières à qui que ce soit ou quoi que ce soit d’autre que le Créateur, qui donc, si ce n’est Dieu, pourrait bien répondre à ces prières?  Ne pourrait-il pas s’agir de quelqu’un [le diable] qui a un intérêt particulier à conforter ceux qui s’égarent dans leur égarement, et à confirmer à chaque mécréant la saveur particulière de son incroyance?  « Quelqu’un » qui se consacre entièrement à égarer et à perdre l’humanité?


Quelles que soient les réponses que l’on donne à ces questions, ce sont des sujets dont je traite en profondeur dans The First and Final Commandment (Les premier et dernier commandements), et ceux que cela intéresse peuvent poursuivre leurs recherches.  Mais pour l’instant, je vais vous raconter mon histoire.

 

Laurence Brown, Médecin, États-Unis (partie 2 de 2): Tenir sa promesse

 

Description: Le Dr Laurence décrit les événements qui l’ont amené à explorer la sphère religieuse et à en arriver à une profonde conviction à propos de l’Islam, non seulement par  raisonnement intelligent, mais par pureté de cœur par Laurence B. Brown, MD Publié le 09 Mar 2009 - Dernière mise à jour le 19 Oct 2010
Ma deuxième fille vint au monde durant l’hiver de 1990.  Elle fut transférée d’urgence de la salle d’accouchement à l’unité de soins intensifs du département de néonatologie, où fut diagnostiquée une coarctation de l'aorte, c’est-à-dire un rétrécissement majeur du canal artériel en provenance du cœur.  De la poitrine jusqu’aux orteils, sa peau était de la même couleur mate et bleu foncé qu’un canon d’arme à feu, car il n’y avait tout simplement pas assez de flux sanguin dans son corps et, n’étant pas suffisamment irrigués, ses tissus s’asphyxiaient.

 

Lorsque je pris connaissance du diagnostic, je fus dévasté.  Étant moi-même médecin, je comprenais que cela voulait dire une chirurgie thoracique d’urgence avec une probabilité très minime de survie à long terme.  On fit appel à un spécialiste en chirurgie cardiothoracique du Pediatric Hospital de Washington, D.C., à l’autre bout de la ville, et dès son arrivée, on me demanda de quitter l’unité de soins intensifs (USI), car j’étais devenu exagérément émotif.  Avec ma crainte comme unique compagnon et ne sachant vers où me tourner pour chercher du réconfort en attendant les résultats de l’examen du spécialiste, je me dirigeai vers la salle de prières de l’hôpital où je m’effondrai, à genoux.  Pour la toute première fois de ma vie, je priai avec une sincérité réelle et un engagement total.  J’avais été athée toute ma vie et c’était la première fois que je reconnaissais, même de manière partielle, l’existence de Dieu.  Je dis de manière partielle, car même en ce moment de panique, je ne croyais pas totalement.  J’adressai donc une prière plutôt sceptique dans laquelle je promis à Dieu, si bien sûr Il existait, que s’Il sauvait ma fille, alors je ferais tous les efforts pour trouver et pratiquer la religion qui Lui plaisait le plus.  Dix à quinze minutes plus tard, lorsque je retournai à l’USI du département de néonatologie, je fus renversé quand le médecin spécialiste me dit que finalement, ma fille se portait plutôt bien.  Il disait vrai, car dans les deux jours qui suivirent, l’état de ma fille s’améliora sans aucune médication et sans aucun recours à la chirurgie, et elle connut par la suite un développement tout à fait normal et une enfance sans souci.


Je sais bien sûr qu’il y a une explication médicale à tout cela.  Je l’ai déjà dit,  je suis médecin.  Donc quand le spécialiste me parla de persistance du canal artériel, de faible oxygénation et de résolution finale spontanée, je compris.  Mais je n’y croyais simplement pas.  Et surtout, le spécialiste en réanimation de l’USI de néonatologie, qui avait le premier émis le diagnostic, n’y croyait pas non plus.  Encore aujourd’hui, je me souviens de lui, debout en face de moi, le visage blême et sans voix...  Mais bon, il s’avéra que le spécialiste avait raison et ma fille s’était bel et bien rétablie spontanément.  Hannah quitta l’hôpital en parfaite santé, comparable en tout point aux autres bébés.  Cependant – et voilà le hic – beaucoup de ceux qui font des promesses à Dieu dans des moments de panique se trouvent des excuses ou s’en inventent pour ne pas tenir leur engagement une fois le danger passé.  En tant qu’athée, il aurait été facile pour moi de maintenir mon rejet de Dieu et d’attribuer la rémission de ma fille à l’explication du médecin plutôt qu’à Dieu.  Mais je ne pouvais pas.  Nous avions fait faire des échocardiographies avant et après, et le rétrécissement, clairement visible la veille, avait disparu le lendemain et on ne pouvait m’enlever de la tête que Dieu avait tenu Sa part de l’engagement et que je me devais de tenir la mienne.  Et même s’il y avait une explication médicale satisfaisante, cette partie-là aussi était sous le contrôle de Dieu Tout-Puissant.  Donc peu importe le moyen que Dieu avait choisi pour Se manifester, Il avait répondu à ma prière.  Point final.  Aujourd’hui comme alors, je n’accepte aucune autre explication.


Au cours des années qui suivirent, je tentai de remplir ma part de l’engagement que j’avais pris avec Dieu, mais sans succès.  J’étudiai le judaïsme et un certain nombre de sectes chrétiennes, mais jamais je n’eus le sentiment d’avoir découvert la vérité.  Au fil des ans, je joignis les rangs d’une grande variété d’églises chrétiennes, passant la plus longue période au sein d’une congrégation catholique romaine.  Cependant, je n’embrassai jamais la foi chrétienne, pour la simple raison que je ne pouvais concilier les enseignements bibliques de Jésus avec les enseignements des diverses sectes du christianisme. Finalement, je décidai de rester chez moi et de lire.  C’est durant cette période que je fis la découverte du Coran et de la biographie du prophète Mohammed écrite par Martin Ling et intitulée, Muhammad, His Life Based on the Earliest Sources.


Au cours de mes années de recherche, j’avais découvert que les écritures juives faisaient référence à trois prophètes qui viendraient après Moïse.  Avec Jean (que les chrétiens appellent Jean-le-Baptiste) et Jésus, cela faisait deux; selon l’Ancien Testament, il en manquait donc un.  Dans le Nouveau Testament, Jésus lui-même mentionne la venue d’un dernier prophète.  Ce n’est qu’après avoir découvert les enseignements du Coran à propos de l’unicité de Dieu et constaté qu’ils étaient en parfait accord avec ce que Moïse et Jésus avaient tous deux enseigné, et après avoir lu la biographie de Mohammed que je fus véritablement convaincu.  Soudain, tout semblait avoir un sens.  La continuité dans la chaîne de prophétie et de révélation divine, le caractère unique et indivisible de Dieu Tout-Puissant et le parachèvement de la révélation par le Coran, toutes les pièces s’imbriquaient parfaitement, et c’est à ce moment-là que je devins musulman.
Ainsi donc j’étais un petit futé?  Eh bien pas du tout! Ce serait en effet une grossière erreur de penser que j’avais résolu l’énigme par moi-même.  Une des leçons que j’ai apprises en tant que musulman, au cours des dix dernières années, est qu’il y a une multitude de personnes qui, bien que beaucoup plus intelligentes que moi, n’ont pas pu comprendre la vérité de l’islam.  Ce n’est pas une question d’intelligence, mais d’illumination, car Allah nous dit que ceux qui ne croient pas demeureront mécréants même si on les met en garde; pour les punir d’avoir renié Allah, Allah leur refuse le trésor de Sa vérité.  Comme Allah nous l’enseigne dans le Coran :
 

« Quant aux mécréants, que tu les avertisses ou non, cela leur est égal : ils ne croiront jamais.  Dieu a scellé leurs oreilles et leur cœur et un voile leur couvre la vue… » (Coran 2:6-7)
Mais d’un autre côté, la bonne nouvelle est que:
« …Quiconque croit en Dieu, Dieu guide son cœur. » (Coran 64:11)
« …Dieu admet qui Il veut au nombre de Ses élus, et Il guide vers Lui ceux qui se tournent (en Sa direction). »  (Coran 42:13)
« … Et Dieu guide qui Il veut vers le droit chemin. » (Coran 24:46)


Pour conclure, je remercie Dieu d’avoir choisi de me guider, et j’attribue cela à une formule unique et toute simple : reconnaître que Dieu existe, n’adresser ses prières qu’à Lui exclusivement, promettre avec sincérité de suivre Sa religion de vérité, et enfin, lorsqu’on est guidé de par Sa grâce, TENIR SA PROMESSE.
Tous droits réservés © 2007 Laurence B. Brown; utilisation permise.
À propos de l’auteur.


Laurence B. Brown, MD, peut être contacté à BrownL38@yahoo.com  Il est l’auteur de The First and Final Commandment (Amana Publications) et Bearing True Witness (Dar-us-Salam). Il travaille présentement sur un livre à suspense historique, The Eighth Scroll, et sur une seconde édition de The First and Final Commandment, complètement revue et corrigée, divisée en MisGod'ed et sa deuxième partie, God’ed.
Site de Laurence B. Brown: http://www.leveltruth.com/index.html
Source des Témoignages: http://www.islamreligion.com/fr/category/63/



L’Espion de La Royal Society of British Géographiques
 

 

Ribaat : Les Scientifiques malgré eux prouvent que la Pierre Noir de la Kaaba est un météore Unique et donc ne provient pas de la terre ni de l’Univers mais belle et bien du Paradis ! Jusqu’à la conversion à l’Islam de l’un d’entre eux qui reconnue enfin son Seigneur par l’évidence. A Allah appartient le Premier et le Dernier commandement


La Pierre du Paradis décrit dans les Hadiths
6-Pierre-noir-du-Paradis.JPG
 

 

La pierre accrochée dans un coin de la Maison d’Allah (la Kaaba) décrit aussi dans la Bible au texte suivant « LE PROPHETE MOHAMMED (SAW) RAPPORT 4 :« Description de la Kaaba à la Mecque dans la Bible » Catégorie du site - MOHAMMED (SAW) DERNIER PROPHETE D'ALLAH- a été donner par l’intermédiaire de l’Ange Gabriel au Prophète Mohammed (saw). La Science, par la Grâce d’Allah, a prouvée que c’est une Pierre d’un type Unique donc inconnue dans l’Univers, elle vient donc belle est bien du Paradis! Conformément au Hadith Authentique.


La Pierre noire a été descendu par Ordre de Allah le Très Haut depuis le paradis. D’après Ibn Abbas, le Messager d’Allah a dit : «  La Pierre noire est descendue du paradis ». (Rapporté par at-Tarmidhi, 877 et Nassaï, 2935). Le hadith est authentifié par at-Tarmidhi.
Allah est Infiniment Grand !


Le complot c’est retourné contre des scientifiques anglais


Pour discréditer le Messager d’Allah (saw), des Scientifiques Anglais ont préparaient depuis de longue date le vole de la Pierre noire à la Mecque provenant du Paradis. Les mécréants espèrent prouvés au monde entier après analyse dans leur laboratoire, que c’est une simple pierre banal et imputer un sois disant « mensonge » pour discréditer Allah, Son Messager, l’Islam et les Croyants du monothéisme pur ! Leur but face à la Révélation d’Allah est de donner un sérieux coup à l’Islam et de freiner la hausse des converties du monde ayant passés le stade des ténèbres à la Lumière d’Allah Qu’Il soit Glorifié !
Malgré tout, Allah eu le dernier mot, Il est le meilleur en stratagème. Pour comprendre ce fait Scientifique sur un des Signes (Ayats) d’Allah pour ceux qui méditent et les Doués d’Intelligence, voici la Transcription de la Vidéo intitulée « Il a volé un morceau de la pierre noire et... » en ligne sur le net dont voici un lien VIDEO :


http://www.dailymotion.com/video/xcvqzl_il-a-vole-un-morceau-de-la-pierre-n_webcam


Que Allah récompense du Paradis ceux de notre cher Oummah qui ont montaient et traduit cette Vidéo permettant ainsi de Clarifier un Miracle d’Allah de plus dévoilé parmi l’Infinie, et seul les cœurs aveuglent oseront nier les faits Irréfutable clair!


Citation du savant éminent musulman, le Professeur Docteur Zaghloul An-Najjar, que Allah le récompense, traduction de la Vidéo en français par la Oummah, transcription écrite Ribaat :
7-Espion-converti.JPG
 

 

Docteur Zaghloul An-Najjar : « La Royal Society of British Géographiques avait envoyé un espion afin qu’il vole un morceau de la Pierre Noire et prouver ainsi aux Arabes et aux Musulmans que les paroles du Prophète -que la prière et la paix soit sur lui- qui disent que la Pierre Noir provenait du ciel et du Paradis sont fausses !


Cet espion avait appris l’Arabe pendant 7 ans à Cambridge, ensuite ils l’ont envoyé au Maroc pour apprendre le Dialecte Marocain. Ensuite il a été emmené au Caire (Egypte) en tant que touriste Marocain qui veut faire le Pèlerinage, il a pris le bateau avec les pèlerins Egyptiens.
A l’époque, les pèlerins Egyptiens prenaient avec eux des provisions car il n’y avait pas encore les hôtels et les restaurants comme maintenant, par la grâce d’Allah et sa Générosité. Et aux heures des repas, petit déjeuner, déjeuner ou diner, des pèlerins Egyptiens lui donnaient à manger de ceux qu’ils avaient. Il a été un peu marqué par ce noble comportement.


Ils ont amerries à la ville de Yanbou’, ensuite ils ont continués à dos de chameau jusqu’à Médine, la ville du Prophète -que la prière et la paix soient sur lui- Il a été un peu touché en entrant à la Mosquée du Sceau des Prophètes-que la prière et la paix soient sur lui- mais il était déterminé à aller jusqu’au bout de sa mission.
Ensuite ils sont allaient à La Mecque. A ce propos, il a écrit plus tard que le paysage le plus majestueux qui l’ait secoué au plus profond de lui-même, c’est la vue de la Kaaba à l’entrée de La Mecque ! Présentateur télé : -AllahouAkbar ! (Allah est Grand)- La Kaaba se trouve dans une zone basse et les montagnes sont toute hautes autour d’elle. Et donc tous ceux qui entraient à la Mecque apercevaient en premier la Kaaba.
Oui, il à écrit qu’aucun paysage ne la secoué au plus profond de lui-même, comme la fait celui de la Kaaba sacrée, à l’entrée de la Mecque !


A l’époque la surveillance autour de la Kaaba n’était pas aussi forte que maintenant. Toujours est-il qu’il a put arracher un fragment de la Pierre Noire. Rappelons que cette Pierre Noire avait été décollée et transportée par les Qarmates (une secte ‘isma’ilite : 903-1077 Hégire) dans la région de A’ssa’. Ils l’a fendirent en quatorze fragments de la grosseur d’une noix, aujourd’hui ils sont maintenus par une matière adhésive et enchâssés dans un cadre en argent, que les gens saluent.


Il a donc arraché un fragment puis s’est rendu à Djedda ou il s’est réfugié au consulat anglais. Les ambassades occidentales lui ont réservé un accueil digne d’un conquérant, ils ont fêté l’homme qui a ramené la preuve qui va démentir le Messager d’Allah-que la prière et la paix soient sur lui- (1)
Il est resté un moment l’invité des ambassades étrangères jusqu'à ce qu’un bateau australien arrive. Ils lui ont fait des adieux dignes des conquérants, puis une fois arrivé à Londres, il a remis le fragment volé au Laboratoire du Musée d’Histoire Naturelle. Ils lui ont fait passer plusieurs analyses Scientifiques qui ont révélé qu’il s’agissait d’une météorite d’un type Unique. L’homme a reconnu l’Islam et c’est converti.
Par la suite, il a écrit un Livre en Deux Tomes (en 1856 à Londres). Dans le 1er Tome, il a décrit son complot contre l’Islam et les musulmans. Et dans le 2ème Tome, il a raconté sa soumission au Seigneur des Mondes. Présentateur télé:-AllahouAkbar ! Barakal Lahou fik !-» (Allah est Grand, Que Allah vous récompense !) »


Fin Citation du Docteur ZAGHLOUL EL NAJJAR
 

 

Note Ribaat : (1) Gloire à Allah ! L’Islam est la seul religion à l’expansion toujours croissante gagnant les cœurs des hommes et des femmes, alors que la communauté mécréante aux moyens monumental s’acharne sans relâche depuis plus de Quatorze siècles contre l’Islam, sois physiquement, sois par mensonges, calomnies et complots, mais qui ne sert à rien face à la Vérité ! Ceci est encore un autre Signe d’Allah pour ceux qui savent Réfléchirent par eux même en rejetant la Télé Jésuites-Illuminati-Francmaçons.
En effet, cette information n’a bien sur jamais été reliée et diffusée dans les chaînes de Télévision Occidentale contrôlé par la communauté mécréante car elle a un fort impact pour diffuser la propagande, le mensonge et les idées toute conçues aux peuples, cependant grâce à Allah la Vérité apparait ou et quand Il veut !



Jeffrey Lang, Professeur de Mathématique
8-Jeffrey-Lang-converti-copie-1.JPG
Jeffrey Lang est un professeur américain en mathématiques, il s'est convertit à l'Islam et raconte son histoire dans son livre: " le combat pour la foi", et dernièrement il a publié ses livres: «même les anges demandent » et "le voyage de l'islam vers l'Amérique"
Il nous raconte lui même son histoire:

" c'était une petite chambre, il n'y avait pas de meuble, sauf un tapis rouge , il n'y avait aucune décoration sur ses murs gris, et il y avait aussi une petite fenêtre d'où pénétrait une petite lumière, nous étions tous dans des rangs, moi j'étais dans le troisième rang, je ne connaissais aucun d'eux, nous nous courbions tous dans un mouvement monotone jusqu'à ce que nos fronts touchent la terre; le temps était calme, et une vague de sérénité régnait, j'ai regardé devant moi et une personne nous dirigeait, debout sous la fenêtre, elle portait une tenue blanche...je me suis réveillé de mon sommeil! J’ai vu ce rêve là plusieurs fois durant ces dix dernières années, et je me réveille toujours paisible après ». 
  
A l'université de San Francisco; j'ai fait la connaissance d'un étudiant arabe que j'enseignais, et j'ai noué une bonne relation avec lui, il m'avait offert une copie du Coran, et quand je l'avais lu pour la première fois, j'ai senti comme si c'était le Coran qui "me lisait"!
Et un jour j'ai voulu rendre visite à cet étudiant à la mosquée de l'université, j'ai descendu les escaliers et je me suis trouvé devant la porte. Redoutant d’entrer, je suis donc remonté et j'ai pris une longue respiration, ensuite je suis redescendu et j'ai senti que mes pieds ne pouvaient plus me porter , j'ai posé ma main sur le passe de la porte , et je tremblais, puis je suis remonté une deuxième fois , et je me suis senti vaincu... j'ai pensé à retourner à mon bureau...plusieurs secondes se sont écroulées , des secondes pleines de mystères, des secondes qui m'ont poussé à regarder vers le ciel, et là le combat s'est achevé et j'ai fait une prière vers le ciel:

"Mon Dieu offrez moi la force d'entrer à la mosquée si tel est votre volonté.."
J'ai descendu les escaliers, j'ai poussé la porte, à l'intérieur j'ai trouvé deux jeunes hommes qui discutaient, ils m'ont salué, et l'un d'eux m'a demandé si je voulais savoir quelque chose sur l'islam? J'ai répondu: "oui, oui......je le veux". Et après une longue conversation, j'ai montré ma volonté de me convertir à l'islam, l'Imam m'a alors dit: " dit: J'atteste " j'ai répété: "J'atteste", et il dit: "Qu'il n'y a pas de Dieu - je croyais toute ma vie à cette expression - sauf Allah", j'ai répété après lui, et il continua: «et que Mohamed et le prophète de Allah», je l'ai répété après lui.

Ces mots étaient comme des gouttes d'eau pures fraîches qui coulaient dans la gorge brûlée de soif d'un homme qui a failli mourir assoiffé!!
...je n'oublierai jamais ces moments où j'ai prononcé l'attestation pour la première fois, c'était le moment le plus difficile pour moi dans ma vie certes, mais c'était aussi le moment le plus fort et le plus libre.

Deux jours après, j'ai appris ma première prière de "Djoumouaa"(prière du vendredi), l'Imam récitait le Coran, nous étions derrière lui, rangés épaule contre épaule, nous bougions comme si nous formions un seul corps, j'étais au troisième rang, nos fronts touchaient le tapis rouge, le temps calme régnait!! L’Imam était sous une petite fenêtre d'où pénétrait une petite lueur, il portait une tenue blanche!! Je me suis dit avec force: "oui c'est le rêve! Ce même rêve!!"...je me suis demandé: "est ce que je suis dans le rêve?" mes yeux étaient remplis de larmes,"assalamou alaïkoum wa rahmatou allah" (paix et clémence d'Allah sur vous) c’est la fin de la prière, et je me suis mis à observer les murs gris !! J’ai ressenti un frisson, car c'est la première fois que j'ai senti l'amour, cet amour qui ne s'obtient qu'avec le retour vers Allah! (1)

"Par l'audace de mon esprit, par les battements de mon cœur
Par un amour qui a envahit tout mon être et qui demande"
"Je t'ai prié mon Dieu pour que tu sois content de moi
Et j'implore Ta satisfaction mon Dieu par mon amour à Toi " (2)
  
Et quand on pose la question au docteur Lang à propos de sa conversion à l’Islam, il répond:

"A un moment donné de ma vie, Dieu m'a aidé par sa clémence et son vaste savoir, quand je souffrais dans mon intérieur. C'était une souffrance et une douleur infernale, j'avais une grande capacité à remplir ce vide spirituel dans mon coeur,... et je suis devenu musulman...Avant l'Islam, je ne connaissais pas du tout le sens de l'amour, mais quand j'ai lu le Coran , une vague de miséricorde et de douceur a envahit mon coeur, j'ai senti cet amour perdurer dans mon coeur, ce qui m'a guidé vers l'Islam c'est bien cet amour irrésistible envers Allah"(3)
  
"L’Islam c'est la soumission à la volonté de Allah, c'est un chemin qui guide à une élévation sans frontières, et à des degrés illimités de paix et de quiétude, c'est un moteur à toutes les capacités humaines, c'est le dévouement spontanée du corps, de la raison, du coeur et de l'esprit...(4)
  
"Le coran c'est ce noble livre qui m'a pris de force, qui a possédé mon coeur, qui m'a fait soumettre à Allah, le Coran attire son lecteur à l'instant extrême, quand il lui semble qu'il est seul debout face à son Créateur..  (5)
  
Et quand tu prends le Coran entre tes mains et que tu le lis attentivement, tu ne peux pas le lire indifféremment, il porte sur toi comme s'il en avait des droits.. il te parle, il te critique, t'intimide et te tient tête...j'étais de l'autre côté, et c'était évident que celui qui a envoyé ce livre me connaissait plus que je ne me connaissais moi même; le coran me dépassait toujours dans ma pensée, il répondait à mes questions, et chaque nuit avant de dormir je posais mes questions et oppositions, mais je découvrais la réponse le lendemain, j'ai fait face à moi même à travers les pages du Coran...(6)
  
Après mon Islam, j'ai fait des efforts pour assister aux prières afin d'écouter le son de la récitation du Coran, malgré que je ne connaissais pas l'arabe, quand on m'a demandé pourquoi, j'ai répondu:" pourquoi le petit nourrisson se calme à la voix de sa maman? Je souhaiterai vivre sous la protection de ce son jusqu'à l'éternité" (7)

"La prière est le principale instrument de mesure quotidien du degrés de la soumission du croyant à son Dieu, et quels beaux et merveilleux sentiments, quand tu t'inclines à ton Créateur par terre, de façon stable, tu sens que tu es transporté soudainement au paradis, tu respires de son air, tu sens de sa terre, tu savoures ses parfums, comme si tu as failli quitter cette terre, et que tu es entre les bras de l'amour pour ton Dieu.."(8)

"La prière du Fadjr (l'aube) est la plus émouvante des prières, il y a une certaine envie qui te pousse à te réveiller, alors que tout le monde dort, pour écouter le son du Coran qui remplit cette atmosphère nocturne si calme, tu sens comme si tu quittais ce monde et que tu voyageais avec les anges pour implorer ton Dieu à l'aube"(9)

Et pour conclure l'histoire du docteur Jeffrey Lang, on va citer son invocation à son Dieu:

"Mon Dieu si je me tourne une seconde fois vers l'infidélité dans ma vie, mon Dieu tuez moi avant que cela ne se produise et sauvez moi de cette vie; mon Dieu je ne saurai survivre un jour sans croire en toi"  (10).

Source : http://anwaroul-islam.over-blog.com/

Écrit par: le docteur  Abdel Mootti Eddalati. Traduit par Ihsene Taihi. Source: http://saaid.net

Référence:
(1) résumé des deux livres: "le combat pour la foi" et " même les anges demandent". Mathématicien certes, mais ces paroles sont inondées d’émotions et de sentiments. Pour dire, ni les mathématiques ni la physique n’en sont exempts.
(2) des vers du Divan de "Abdel Mootti Eddalati"
(3) "même les anges demandent" p.211-280
(4) même livre p.75
(5) même livre p.209
(6) "le combat pour la foi" p.34
(7) même livre p.120
(8)"même les anges demandent" p.366
(9) "le combat pour la foi" p.111
(10) "même les anges demandent" p.234


 

Vidéo de la conversion du scientifique Milan Schultz
 

9-Milan-Schultz-converti.JPG

 

A la 8ème conférence internationale sur les signes scientifiques dans le Coran et la Sunnah Novembre 2006, Koweït.


http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php/topic,2033.0.html
http://www.dailymotion.com/video/k2cRIlIHKz2xr9bNk8?start=353#from=embed

http://www.dailymotion.com/YounEESS
 

 

*
*
*
Ceci n’était qu’un aperçue de personne Intelligentes doués de raison

 

 

 

 

LOUANGE A ALLAH LE DIGNE D’ADORATION
EN SERAIT-IL AUTREMENT LUI QUI NOUS A CREEE AINSI QUE L’UNIVERS ?
Allah Qu’Il soit loué dit :
« Allah appelle à la demeure de la paix et guide qui Il veut vers un droit chemin. »
CORAN Sourate 10, verset 25

Suite
SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (154):
« Le Saint Coran complet en ligne »

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche