DEPUIS JANVIER 2010 SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (5): « L’ADN, et le Nombre d’or » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 22:49

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux

SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (5):

« L’ADN, et le Nombre d’or »

Articles d’Harun Yahya et www.thesigns.fr 

ADN-humain-et-le-nombre-d-or-en-toute-chose.jpg 

Face à la propagande  de l’Evolution, du hasard, du darwinisme, du singe, voici des études et réflexions poignantes qui prouvent que Allah à crée l’homme et l’Univers et tut ce qu’ils contiennent, de part ses Signes et Miracles (Ayats) dans l’ADN et le Nombre d’or, parmi tant d’autre!

***

1/ Article d’Harun Yahya sur le miracle de l’ADN humain

« La Molécule Miraculeuse: L'ADN a brisé la théorie de l'évolution »

19 Juillet 2005, http://www.harunyahya.fr/m_articles.php

La théorie de l'évolution n'a pas pu fournir d'explication logique pour l'existence des molécules qui sont à la base de la cellule. En outre, les développements de la science de la génétique et la découverte des acides nucléiques (ADN et ARN)ont créé de nouveaux problèmes pour la théorie de l'évolution.

En 1955, les recherches sur l'ADN entreprises par deux scientifiques, James Watson et Francis Crick, ont ouvert une nouvelle ère dans la biologie. Beaucoup de scientifiques ont dirigé leur attention sur la génétique. Aujourd'hui, après des années de recherche, les scientifiques ont, en grande partie, tracé la structure de l'ADN. Nous devons, ici, fournir un peu plus d'information élémentaire sur la structure et la fonction de l'ADN:

La molécule appelée ADN, qui existe dans le noyau de chacune des 100 trillions de cellules de notre corps, contient le plan de construction complet du corps humain. L'information concernant toutes les caractéristiques d'une personne, de son aspect physique à la structure de ses organes intérieurs, est enregistrée dans l'ADN au moyen d'un système de codage spécial. L'information de l'ADN est codée dans la séquence des quatre bases spéciales qui composent cette molécule. Ces bases, sont nommées A, T, G, et C selon les initiales de leurs noms. Toutes les différences structurelles entre les gens dépendent des variations dans l'ordre de ces bases. Il y a approximativement 3,5 milliards de nucléotides, c'est-à-dire 3,5 milliards de lettres dans une molécule d'ADN.

Les données d'ADN concernant un organe ou une protéine particulière sont inclues dans certains composants spéciaux appelés les "gènes". Par exemple, les informations concernant l'œil se trouvent dans une série de gènes spéciaux, tandis que les informations concernant le cœur se trouvent dans une série de gènes tout à fait différente. La cellule produit des protéines en utilisant l'information qui se trouve dans tous ces gènes. Les acides aminés qui constituent une protéine sont définis par l'organisation séquentielle de quatre nucléotides dans l'ADN.

Un détail important mérite notre attention. Une erreur dans l'ordre des nucléotides composant un gène rend le gène complètement inutile. Quand nous considérons qu'il y a 200 mille gènes dans le corps humain, il devient plus clair qu'il est impossible que les millions de nucléotides composant ces gènes aient été accidentellement formés dans le bon ordre. Un biologiste évolutionniste, Frank Salisbury, présente ainsi ses observations sur cette impossibilité:

Une protéine moyenne pourrait contenir environ 300 acides aminés. Le gène d'ADN contrôlant ceci aurait une chaîne d'environ 1.000 nucléotides. Puisqu'il y a quatre genres de nucléotides dans une chaîne d'ADN, une chaîne ayant 1.000 liens pourrait exister sous 41000 formes différentes. En utilisant un peu d'algèbre (logarithmes), nous pouvons voir que 41000=10600. Dix multiplié par soi-même 600 fois équivaut à 1 suivi de 600 zéros! Ce nombre est complètement au-delà de notre compréhension.1  

Le nombre 41000 est équivalent à 10600. Nous obtenons ce nombre en ajoutant 600 zéros à 1. Etant donné que 10 suivi de 11 zéros est égal à un trillion, une figure avec 600 zéros est en effet un nombre difficile à saisir. Prof. Ali Demirsoy, un évolutionniste, fut obligé d'admettre, à ce sujet:

En fait, la probabilité de la formation aléatoire d'une protéine et d'un acide nucléique (ADN-ARN) est inconcevablement petite. Les chances contre l'apparition d'une seule chaîne particulière de protéine sont astronomiques.2  

En plus de toutes ces improbabilités, l'ADN peut à peine être impliqué dans une réaction en raison de sa forme spirale en double chaîne. Il devient alors impossible de penser que ceci peut être la base de la vie. D'ailleurs, alors que l'ADN ne peut se reproduire qu'avec l'aide de quelques enzymes qui sont en réalité des protéines, la synthèse de ces enzymes peut seulement être réalisée par l'information codée dans l'ADN. Etant donné qu'elles toutes les deux dépendent de l'une de l'autre, soit elles ont du exister en même temps pour la reproduction, soit l'une d'elles a dû "être créée" avant l'autre. Le microbiologiste américain Jacobson présente ses observations sur le sujet:

Toutes les instructions concernant la reproduction de plans, l'énergie et l'extraction de certaines parties de l'environnement actuel, l'ordre de croissance, et le mécanisme effecteur qui transforme les instructions en croissance - tout devait être simultanément présent à ce moment (quand la vie a commencé). Cette combinaison d'événements semble être une coïncidence incroyablement improbable, et a été souvent attribuée à l'intervention divine.3

La citation ci-dessus a été écrite deux ans après la révélation de la structure de l'ADN par James Watson et Francis Crick. En dépit de tous les développements scientifiques, ce problème demeure non résolu pour les évolutionnistes. Pour résumer, le besoin d'ADN pour la reproduction, la nécessité de la présence de certaines protéines pour la reproduction, et l'exigence que ces protéines soient produites selon l'information qui se trouve dans l'ADN, démolissent entièrement les thèses évolutionnistes. Deux scientifiques allemands, Junker et Scherer, ont expliqué que la synthèse de chacune des molécules exigées pour l'évolution chimique, nécessite des conditions distinctes, et que la probabilité de composer ces matériaux, qui ont en théorie des méthodes d'acquisition très différentes, est de zéro:

Jusqu'ici, on ne connaît aucune expérience qui permette d'obtenir toutes les molécules nécessaires pour l'évolution chimique. Par conséquent, il est essentiel de produire diverses molécules dans des endroits différents et dans des conditions très appropriées. Ensuite, il faut, pour la réaction, les porter autre part en les protégeant contre des éléments nocifs comme l'hydrolyse et la photolyse.4 

Même si nous supposons pour un moment que les protéines, d'une façon ou d'autre, aient été formées accidentellement, cela n'aurait aucun sens, parce que les protéines ne sont, en soi, rien du tout: elles ne peuvent pas se reproduire d'elles même. La synthèse de protéines est seulement possible avec l'information codée dans les molécules d'ADN et d'ARN. Sans ADN et ARN, il est impossible qu'une protéine se reproduise. L'ordre spécifique des vingt acides aminés différents encodés dans l'ADN détermine la structure de chaque protéine du corps. Cependant, comme clarifié à plusieurs reprises par tous ceux qui ont étudié ces molécules, il est impossible que l'ADN et l'ARN se soient formés par hasard.

Notes
1 Frank B. Salisbury, "Doubts about the Modern Synthetic Theory of Evolution", American Biology Teacher, Septembre 1971, p. 336
2 Ali Demirsoy, Kalitim ve Evrim (L'hérédité et l'évolution), Ankara: Meteksan yay., 1984, p. 39
3 Homer Jacobson, "Information, Reproduction and the Origin of Life", American Scientist, Janvier, 1955, p.121
4 Reinhard Junker & Siegfried Scherer, "Entstehung Gesiche Der Lebewesen", Weyel, 1986, p. 89

2/ Article d’Harun yahya sur le miracle du nombre d’or

http://us3.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/30462/des_informations_importantes_sur_le_nombre_dor

Harun Yahya, Sep 02, 2010

Des informations importantes sur le nombre d'or

 

Les-cones-de-pin-montrent-clairement-le-nombre-d-or.JPG
Les cônes de pin montrent clairement le nombre d’or. Il y a 8 rangs de spirales dans le sens horaire alors qu’il y en a 13 dans le sens anti-horaire. Lorsqu’on divise 13 par 8, le résultat donne le nombre d’or qui est 1,6.

… Allah a assigné une mesure à chaque chose. (Sourate at-Talaq, v3)

Celui Qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque? Puis, retourne ton regard à deux fois: le regard te reviendra humilié et frustré. (Sourate al-Mulk,v3-4)

Celui à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre, Qui ne S'est point attribué d'enfant, Qui n'a point d'associé en Sa royauté et Qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. (Sourate al-Furqane, v2)

 

 

 

LE NOMBRE D’OR SUR LE VISAGE DE L’HOMME

• Le rapport de la largeur totale des deux incisives de la mâchoire supérieure à leur hauteur

• Le rapport de la largeur de la première dent depuis le centre à la seconde dent

• Le rapport de la longueur du visage à sa largeur

• Le rapport de la distance entre les lèvres et l'endroit où se rencontrent les sourcils, à la longueur du nez

• Le rapport de la longueur du visage à la distance entre le bout du menton et l'endroit où se rencontrent les sourcils

• Le rapport de la longueur de la bouche à sa largeur

• Le rapport de la largeur du nez à la distance entre les narines, donnent tous LE NOMBRE D’OR

Ribaat : Et cela continue sur tout le corps, AllahouAkbar

L’EMPLACEMENT DU NOMBRE D’OR DE LA TERRE : LA MECQUE

LE RAPPORT DE LA DISTANCE DE LA MECQUE AU POLE NORD A SA DISTANCE AU POLE SUD DONNE LE NOMBRE D’OR : 1,618

LE RAPPORT DE LA DISTANCE DE LA MECQUE AU POLE SUD, A LA DISTANCE ENTRE LES DEUX POLES DONNE LE NOMBRE D’OR : 1,618

SELON LA CARTE MONDIALE DE LA LATITUDE ET DE LA LONGITUDE UTILISEE PAR TOUS POUR LA LOCALISATION, L’EMPLACEMENT DU NOMBRE D’OR EST LA MECQUE.

LE RAPPORT DE LA DISTANCE ENTRE LA MECQUE ET LA LIGNE DU SOLSTICE PAR L'OUEST, A LA DISTANCE ENTRE LA MECQUE ET LA LIGNE DU SOLTICE PAR L'EST DONNE LE NOMBRE D’OR : 1,618

LA DISTANCE DE LA LIMITE OUEST DE LA MECQUE A LA LIGNE DU SOLSTICE PAR LA CIRCONFERENCE DE LA TERRE PRISE AU NIVEAU DE CETTE LATITUDE DONNE LE NOMBRE D’OR : 1,618

LlE-NOMBRE-D-OR-DAN-UN-CHOU-FLEUR.JPG

LE NOMBRE D’OR DANS LE VERSET OU LA MECQUE EST MENTIONNEE :

IL N’Y A QU’UN VERSET DANS LE CORAN DANS LEQUEL LE MOT "MECQUE" EST UTILISE :

SOURATE AL IMRAN, VERSET 96 :

« La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. »

LE NOMBE TOTAL DES LETTRES DANS CE VERSET EST DE 47. LORSQUE NOUS DIVISONS LE NOMBRE DES LETTRES PAR LE NOMBRE D’OR, NOUS VOYONS QUE LE RESULTAT INDIQUE LA MECQUE.

47/1,618 = 29

IL Y A 29 LETTRES DU DEBUT DU VERSET JUSQU’AU MOT "MECQUE".

SELON LES MESURES EFFECTUEES AVEC LE COMPAS DE LEONARDO SUR UNE CARTE DU MONDE, LA VILLE DE LA MECQUE SE TROUVE DANS LA REGION DU NOMBRE D’OR DE L’ARABIE ET LA KAABA DANS LA REGION DU NOMBRE D’OR DE LA MECQUE.

Cette proportion extraordinaire qui domine partout sur terre est une très grande preuve qu’Allah a créé tout selon un ordre, une mesure, une symétrie et une perfection. Cette preuve importante suffit à éliminer par elle-même toutes les assertions darwinistes. L’univers entier qui est une manifestation des œuvres sublimes et sans pareil d’Allah, est un signe qui conduit à la foi. Il n’y a aucun doute qu’Allah crée cet art magnifique. Il est puissant et capable d’en créer un autre supérieur et encore plus inimitable.

« Celui à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre, Qui ne S'est point attribué d'enfant, Qui n'a point d'associé en Sa royauté et Qui a créé toute chose en lui donnant ses justes proportions. » (Sourate al-Furqane, v2)

3/ Article www.thesigns.fr sur le miracle de l’ADN humain

« L’ADN, le cauchemar pour les athées »

1 Février 2011, http://www.thesigns.fr/adn-cauchemar-pour-les-athees/

L-ADN--le-cauchemar-pour-les-athees.jpg

La complexité de la molécule d’ADN:

Nous avons vu à travers le film (partie 1 de thesigns) que les probabilités montrent clairement qu’il est impossible que des molécules complexes telles que des protéines ou bien des acides nucléiques tels que l’ADN ou l’ARN puissent émerger par simple hasard. Pour compléter ce que disait le professeur Stephen C.Meyer dans le film à propos de la probabilité qui était de 1 sur 10 puissance 164, voici ce que déclare le docteur Leslie Orgel, collègue de Francis Crick et de Stanley Miller à l’université de San Diego en Californie :

“Il est extrêmement improbable que des protéines et des acides nucléiques, qui sont structurellement complexes, aient surgi d’elles-mêmes au même endroit au même moment. Pourtant, il semble également impossible d’obtenir l’un sans l’autre. Et donc, à première vue, on doit conclure que la vie ne peut en aucun cas avoir été initiée par des moyens chimiques.”
(The Origin of Life on Earth”, Scientific American, vol. 271, Octobre 1994, p. 78)

Ce qui rend ceci encore plus improbable est le fait que l’ADN et les protéines doivent émerger en même temps car l’ADN ne peut pas fonctionner sans les protéines tout comme nous le confirme le scientifique John Horgan dans le magazine “scientific american”:

“L’ADN ne peut pas fonctionner et ne peut pas former d’autres molécules d’ADN sans l’aide de protéines catalytiques ou enzymes. En résumé, l’ADN ne peut pas se former sans protéines et vice versa” (“In the Beginning”, Scientific American, vol. 264, Février 1991, p. 119)

Raison pour laquelle deux ans après la découverte de l’ADN, Homer Jacobson, professeur de chimie, fait ce commentaire :

“Les instructions pour la reproduction de plans, pour l’énergie et l’extraction des parties de l’environnement actuel, pour la séquence de croissance et pour le mécanisme réalisateur qui traduit les instructions en croissance, tout devait être simultanément présent à ce moment [lorsque la vie a commencé]. Cette combinaison d’événements semble être un hasard incroyablement improbable.” (“Information, Reproduction and the Origin of Life”, American Scientist, janvier 1955, p. 121)

Malgré tout cela, les évolutionnistes veulent nous faire croire à ce qu’ils appellent la thèse de l’ARN, c’est à dire qu’un ARN (acide ribonucléique, qui est une copie d’une région de l’un des brins de l’ADN) est apparu par chance et s’est ensuite mis à fabriquer des protéines puis, est venu l’ADN etc… Le paradoxe dans tout cela est qu’un ARN ne peut pas produire de protéines sans que celles-ci existent au préalable.

Tandis que les évolutionnistes veulent à tout prix donner une réponse, certains scientifiques, quant à eux, sont plus raisonnables et ne préfèrent pas en donner, à l’exemple du biochimiste Douglas R. Hofstadter qui a dit :

“De quelle manière le Code Génétique, ainsi que les mécanismes pour sa traduction (ribosomes et molécules d’ARN) ont-ils émergé ?” Pour le moment, nous devrons nous contenter d’émerveillement et d’admiration, plutôt que d’une réponse.”, (Gödel, Escher, Bach: An Eternal Golden Braid, Vintage Books, New York, 1980, p. 548

Pour finir, nous avons mentionné dans le film que Francis Crick (l’un des biologistes qui a découvert la structure de l’ADN) avait admis, suite à la découverte de la molécule d’ADN, que celle-ci ne pouvait pas être le fruit du hasard. Et bien voici exactement ce qu’il a dit :


“Un homme honnête, muni de toute la connaissance qui est mise à notre disposition maintenant, ne pourrait qu’affirmer que, dans un certain sens, l’origine de la vie semble, pour le moment, être presque un miracle”, Life Itself: It’s Origin and Nature, New York, Simon & Schuster, 1981, p. 88

On comprend donc mieux pourquoi le célèbre peintre Salvador Dali disait :

“L’annonce de la découverte de la molécule d’ADN par Watson & Francis Crick représente pour moi la vraie preuve de l’existence de Dieu” -Salvador Dali (University of Washington Press, Seattle 1966)

Et Allah est plus Savant…

4/ Article www.thesigns.fr sur le miracle de l’ADN et le nombre d’or

« L’ADN et le nombre d’or »

5 Février 2011, http://www.thesigns.fr/adn-nombre-dor/ 

Miracles de l'ADN et le nombre d’or

Nous avons mentionné dans le film que la longueur et la largeur d’un tour d’hélice d’ADN avaient la valeur de deux nombres appartenant à la série de Fibonacci, à savoir 21 et 34 pour former le nombre d’or. Alors est-ce vraiment le cas ? Cet article va nous aider à éclaircir le sujet.

Longueur d’un tour d’hélice d’ADN

Concernant la longueur d’un tour d’hélice d’ADN, toutes les recherches ne donnent pas le même nombre, certains disent 33 angströms, d’autres 34 angströms (la largeur et la longueur d’un tour d’hélice se mesure en angströms, qui est une unité de mesure équivalant à 0.1 nanomètre).
Néanmoins, la valeur la plus probable et la plus acceptée dans le monde scientifique est 34 angströms. En effet, selon le site webphysics.davidson.edu, la valeur la plus acceptée de façon générale pour un tour d’hélice (en longueur) est 34 angströms.(http://webphysics.davidson.edu/alumni/doneumann/finres.htm)

Largeur d’un tour d’hélice d’ADN

Concernant la largeur, il y a de nombreuses différences dans les recherches effectuées par les scientifiques. Selon le site webphysics.davidson.edu, la largeur se situe entre 23 et 24 voir plus certainement 29 angströms. Selon wikipedia, la largeur est entre 22 et 26 angströms. Jeffrey Grup, animateur radio et ancien scientifique académique, commente là-dessus en disant :

“Je trouve assez bizarre que, lorsque j’ai effectué mes recherches, le site webphysics.davidson.edu revenait sans arrêt, comme si celui-ci était mis en avant. C’est le seul site scientifique qui mentionne cette valeur si grande de 29 angströms pour la largeur. Concernant Wikipedia, rappelons que ce site convient plus pour des connaissances de base mais pas pour des choses bien spécifiques, et que l’information présente sur le site est celle qui est acceptée de façon générale, et qui n’est donc pas automatiquement vraie”

Mis à part le site webphycis.davidson.edu ainsi que Wikipedia, la plupart des recherches semblent pointer vers 20 angströms. En effet, selon un rapport de l’université d’Arizona, la largeur est de 20 angströms. Idem pour les recherches effectuées à l’université de Stanford qui cite dans l’un de ses rapports : ” La largeur naturelle d’un tour d’hélice d’ADN est de 20 angströms”. Selon Jeffrey Grup, le nombre qui revient le plus souvent est 20 angströms pour la largeur :

“J’ai dû trouver au moins des dizaines de fois le nombre de 20 angströms apparaitre dans les résultats de recherches scientifiques effectuées par de célèbres universités à travers le monde, notamment la prestigieuse université de technologie du Massachusetts ( MIT) qui conclut que la largeur est de 20 angströms”

Jeffrey Grup poursuit en ajoutant :

“Néanmoins, je suis tombé par la suite sur de nombreux articles scientifiques mentionnant que ce nombre était de 22 angströms comme dans la fameuse revue scientifique de physique moléculaire “Physica Scripta” et que le nombre de 20 angströms était simplement approximatif”

En effet, de nombreux articles mentionnent la largeur comme étant 22 angströms, comme notamment les recherches effectuées par l’institut de physique IOP, dont le rapport a été publié dans le magazine “Physica scripta” que mentionne Jeffrey Grupp ; les recherches de l’académie des sciences de Suède et autres académies scientifiques et l’institut de physique de Scandinavie ont aussi permis de conclure que la largeur était de 22 angströms.

Il semble donc que la majeure partie des recherches académiques pointent entre 20 et 22 pour la largeur d’un cycle d’hélice d’ADN. Donc quelle est la moyenne des deux ? 21…

Conclusion

Voici ce que conclu Jeffrey Grupp à la suite des ses recherches :

“Mes recherches me laissent penser que les cycles d’hélices de l’ADN présentent bien deux nombres de la série de Fibonacci, à savoir 34 pour la longueur et 21 pour la largeur, car la moyenne des articles que j’ai consultés sur la largeur pointent vers le nombre 21. Donc lorsque vous savez qui dirige le système éducatif, lorsque vous voyez que le nombre d’or n’est même pas dans le programme de géométrie à l’école, lorsque vous voyez que Wikipedia se focalise plus sur le nombre d’or dans l’architecture plutôt que dans la nature, et que le site ne mentionne même pas certains exemples flagrants du nombre d’or dans notre corps qui ont été vérifiés et, qu’en plus de tout ça, le site qui mentionne une largeur de 29 angströms est celui qui revient le plus souvent sur Google alors que la plupart des recherches académiques mentionnent une largeur entre de 20 et 22 angströms, il doit y avoir une conspiration.”

Et Allah est plus Savant…

***

(Ribaat : le nombre d’or expliqué par http://www.futura-sciences.com, citation :

« C'est la valeur d'une proportion, d'un rapport entre deux grandeurs de même nature comme deux longueurs, deux angles, deux nombres de branches, ...

Ce nombre est irrationnel comme “pi” . Son symbole est “phi” (de Phydias). Sa valeur est donnée par la résolution de l'équation du second degré x2 - x - 1 = 0 dont les racines sont : (1+/- racine de 5) / 2 = x= 1,61803... et x' = - 0,61803...= - 1 / x .

Toute suite de Fibonacci permet de retrouver le nombre d'or avec au moins 2 chiffres après la virgule exacts à partir du septième ou huitième nombre. Il faudrait arriver à l'infini pour obtenir tous les chiffres exacts.

Les Suite de nombres dans laquelle tout nombre (à partir du troisième) est égal à la somme des deux précédents.

Il suffit de prendre deux nombres de départ. Les ajouter donne le troisième, puis le deuxième + le troisième donne le quatrième et ainsi de suite. Dans toute suite de fibonacci le rapport des deux derniers nombres (le plus grand/ le plus petit), tend vers la valeur 1,61803..., le nombre d'or. »

Le nombre d’or expliqué par  http://lordikc.free.fr/wordpress/?p=30 , citation :

« Le nombre d’or et la suite de Fibonacci, Posted on 18 Septembre 2007 par lordikc

La suite de Fibonacci est définie par :

u0 = 0
u1 = 1
un+1 = un+un-1

Le nombre d’or est défini par :

un+1/un pour n tendant vers l’infini.

Ce qui donne :

2,2.000000
3,1.500000
5,1.666667
8,1.600000
13,1.625000
21,1.615385
34,1.619048
55,1.617647
89,1.618182
144,1.617978
233,1.618056
377,1.618026
610,1.618037
987,1.618033
1597,1.618034

Le nombre d’or est égale à : (1+sqrt(5))/2

Illustré graphiquement ça donne un rectangle qu’on peut subdiviser à l’infini et qui donne un rectangle de mêmes proportions. Et en déroulant une spirale dans ce rectangle on obtient la spirale d’or. »

spirale-et-rectangle-par-le-nombre-d-or.jpg

Enfin, Ce qui est flagrant c’est de retrouver ce nombre dans toute chose, le film partie 1 de thesigns est là pour nous en convaincre, prouvant la main créatrice d’un Parfaitement Sachant qui n’est autre que Dieu Unique, Allah Seigneur de l’Univers, le Formateur, l’Inventeur, et qui innove tout le temps.

 

Suite 

SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (6):

« Le Toupet du cerveau, centre de la motivation »

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche