DEPUIS JANVIER 2010 SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (61): « Pour ceux qui réfléchissent » - Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 21:58

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (61):

 « Pour ceux qui réfléchissent »

 Signes-et-Miracles-d-Allah-pour-ceux-qui-reflechissent.jpg

Le Comité International de Soutien au Dernier des Prophètes, en 6 langues.

 

http://www.whymuhammad.com/fr/contents.aspx?aid=2956

 

(- le dernier Messager : PAIX EST BENEDICTION D’ALLAH SUR LUI)

 

 

Texte n°43 : Pour ceux qui réfléchissent

A. Abd-Allah, dimanche, 13 février 2005

Le dernier Livre révélé

  1. Sur la nature de Dieu
  2. La nature de l’homme
  3. Le libre arbitre et l’utilisation de la raison
  4. L’existence du Mal
  5. La vie d’ici-bas et celle de l’au-delà
  6. Les messagers et les prophètes
  7. Le salut éternel
  8. Le pardon de Dieu
  9. Le droit chemin

Le dernier Livre révélé

Certaines personnes rejettent l’idée de Dieu simplement parce qu’elles n’arrivent pas à trouver des preuves de Son existence qui satisfassent à la fois leur cœur et leur raison.  Puis il y a celles qui acceptent l’idée de Dieu pour des raisons émotives ou irrationnelles qui satisfont leur cœur, mais qui laissent ce dernier dans le doute lorsqu’elles tentent de les examiner de façon rationnelle.  Ces deux groupes de personnes n’ont jamais trouvé de réponses satisfaisantes au sujet de leur relation avec Dieu.  Il existe un troisième groupe qui a trouvé le bon chemin que Dieu a tracé pour nous; les personnes qui le composent ont accepté Dieu et Son message en utilisant d’abord et avant tout leur intellect, puis leur cœur a facilement et naturellement suivi la même voie.

Plutôt que de chercher des réponses, il y a des gens qui, malheureusement, décident tout simplement de balayer la question et de l’ignorer.  Ils choisissent ainsi la solution facile pour éluder ce qui leur apparaît comme une question bien mystérieuse à laquelle il est trop difficile de trouver une réponse définitive. La plupart de ces gens ignorent l’existence d’une puissante révélation qui prouve de façon non équivoque l’existence de Dieu et qui montre à l’homme l’unique voie à suivre pour assurer son salut.  Ce message satisfait autant l’esprit que le cœur et il n’a pas son égal car il nous vient directement de Dieu.

Ce message nous a été révélé sous forme de livre. En fait, Dieu, afin de nous guider, nous a révélé plusieurs livres à travers les âges, mais chacun a subi le même sort, c’est-à-dire qu’il a été corrompu et altéré par les hommes. Chacun de ces livres contenait essentiellement le même message, que  les hommes se devaient de préserver de toute altération, mais ils échouèrent lamentablement. Lentement mais sûrement, chacun fut modifié et retouché, perdant de façon irrémédiable son authenticité. C’est l’une des raisons pour lesquelles Dieu nous a envoyé des révélations subséquentes.

Il y a de cela près de 1400 ans, Dieu nous envoya un autre Livre contenant le même message de base que les précédents avec, cependant, une petite mais très importante différence : cette fois, Dieu décréta que ce Livre serait le tout dernier. En effet, Il prit sur Lui-même de le sauvegarder. Au sujet de ce dernier Livre, Il dit :

« En vérité, c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. » (S15:s9)

Aujourd’hui, si nous comparons les 114 chapitres de chacune des copies du dernier Livre de par le monde, nous trouverons qu’ils sont tous absolument identiques, mot pour mot, de la plus ancienne copie datant d’un peu plus de 1300 ans à celle qui vient tout juste d’être imprimée. Cela parce qu’aucun être humain n’y a jamais apporté de modifications. Les gens rationnels ont tout à fait le droit de douter de ce Livre s’ils ne l’ont jamais lu. Pour ces gens, voici un petit échantillon de versets que l’on retrouve dans le dernier Livre révélé.

1. Sur la nature de Dieu

Qui est Dieu?  Dieu explique, dans Sa dernière révélation, qu’il est tout simplement impossible aux humains de comprendre Sa nature de façon absolue.  Il nous est impossible de formuler une définition claire de notre Créateur.
 
« Gloire au Seigneur des cieux et de la terre, Seigneur du Trône; Il transcende ce qu’ils décrivent. » (S43:v82)

Notre incapacité à comprendre Dieu dans Sa totalité ne signifie pas qu’Il soit éloigné de nous. En dépit de la compréhension limitée que nous en avons, nous avons tous la possibilité de nous tourner vers Dieu; Il n’est pas inattentif à nos prières.

 « … et tourne-toi vers ton Seigneur avec amour. » (S94:v8)
 « Ceux qui redoutent leur Seigneur bien qu’ils ne L’aient jamais vu auront un pardon et une grande récompense. » (S67:v12)

Dieu n’a pas laissé l’humanité dans l’ignorance totale de Sa nature. Il parle de Lui-même en utilisant près de 100 noms que l’on retrouve dans différents versets de la dernière révélation.  Chaque nom est un attribut descriptif de Dieu et ils nous ont tous été révélés pour nous aider à comprendre la nature de notre Créateur.  Pour arriver à cette compréhension, il nous suffit de penser à Dieu et de méditer sur Ses noms; cette conscience de Dieu est un des principaux piliers de la foi (i.e. lorsqu’une personne garde constamment à l’esprit la présence de Dieu).  Certains de ces noms peuvent également servir d’idéal à atteindre pour l’humanité. Par exemple, comme Dieu est le Pardonneur, le Patient et Celui qui possède le plus de connaissances, nous devons tous nous efforcer de pardonner, d’être patients et d’acquérir des connaissances (par l’éducation, dans notre cas).

Parmi tous Ses attributs, il y en a un sur lequel Dieu insiste plus que sur les autres dans Son dernier Livre : IL EST UNIQUE.  Dieu n’est pas constitué de deux, trois, quatre êtres et plus; il n’existe qu’une seule divinité et c’est Dieu.

« Dis : « Il est Allah,  Unique.
Allah, Le Seul a être imploré pour ce que nous désirons.
Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
Et nul n’est égal à Lui. » [S112:v1-4]

Dans d’autres versets de Son dernier Livre, Dieu  met l’accent sur Sa Grandeur et sur l’impossibilité de Le comprendre dans Sa totalité en utilisant un pronom pluriel lorsqu’Il parle de Lui-même – mais Il demeure unique, sans associés quelconques. Il y a deux autres de Ses noms que Dieu a choisi de souligner plus souvent que les autres dans Son dernier Livre : le Tout Miséricordieux et le Très Miséricordieux.  En fait, chaque chapitre de la dernière révélation, sauf un, commence par « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ».  On ne peut trop mettre l’accent sur ces deux attributs.  Ils nous rappellent que nos péchés ne doivent jamais nous empêcher de revenir à Dieu et de L’implorer à tout moment, que nous soyons heureux ou tristes. Notre Créateur est plus au fait de nos imperfections que nous ne le sommes nous-mêmes; alors si nous faisons une erreur et que nous nous sentons mal par la suite, Dieu est plus à même d’être clément que fâché.
Le dernier des messagers et prophète de Dieu (i.e. la personne que Dieu a choisie pour transmettre Son dernier Livre à l’humanité) a dit, au sujet de la miséricorde de Dieu :

« Lorsque Dieu eut terminé Son œuvre de création, Il écrivit sur Son Livre qui se trouve devant Lui au-dessus du Trône : « Ma miséricorde l’emporte sur Ma colère. » - le dernier Messager

« Dieu dit : « Je suis tel que Mon serviteur me conçoit.  Je suis avec lui lorsqu’il parle de Moi. S’il me mentionne en son for intérieur, Je le mentionne en Mon for intérieur; et s’il fait mention de Moi dans une assemblée, Je fais mention de lui dans une assemblée encore meilleure.  Et s’il se rapproche de Moi d’un empan, Je me rapproche de lui d’une coudée; et s’il se rapproche de Moi d’une coudée, Je me rapproche de lui d’une brasse.  Et s’il vient à Moi en marchant, Je viens à lui en courant. » - le dernier Messager

2. La nature de l’homme

Qui sommes-nous et qu’est-ce qui nous distingue du reste de la création?  Nous sommes des créatures de Dieu, des êtres humains, et nous descendons tous de deux ancêtres que nous connaissons bien : Adam et Ève.  Selon le dernier Livre, cependant, l’humanité se distingue de façon particulière du reste de l’univers.

« Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal.  Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé; car il est très injuste envers lui-même et très ignorant. » (S33:v72)

Plusieurs savants du Livre ont tenté, au cours des siècles, de définir ce que Dieu entend par « responsabilité ».  La définition la plus convaincante (et qui est basée sur d’autres parties du Livre et sur certaines déclarations du dernier Messager) est que ce terme fait référence à notre aptitude à prendre des décisions et ce, en toute liberté et de façon intelligente.  En d’autres termes, ce qui fait notre caractère unique, en tant qu’êtres humains, provient de deux caractéristiques que Dieu nous a données :

  • notre aptitude à choisir librement entre de bonnes et de mauvaises actions
  • notre aptitude à faire des choix après les avoir soupesés de façon intelligente.

Le prix de ces caractéristiques qui nous ont été données par Dieu est une énorme responsabilité : responsabilité de ne pas abuser de ces dons de Dieu en Le rejetant ou en nous causant gratuitement du tort les uns aux autres. Les bienfaits de ces présents de Dieu sont incommensurables, surtout que Dieu nous rappelle qu’Il aurait pu décider de nous en priver.

« Et si Nous le voulions (que les hommes soient incapables de discerner le bien du mal), Nous les priverions de leur vue et ils s’écarteraient pour toujours du droit chemin; car comment pourraient-ils voir, alors?  Et si Nous le voulions (qu’ils ne soient pas libres de choisir entre le bien et le mal),  Nous les métamorphoserions sur place, de sorte qu’ils ne puissent ni avancer ni revenir en arrière. » (S36:v66-67)

Cependant, ce n’est pas ce que Dieu a voulu et c’est pourquoi Il nous a accordé le libre arbitre et la raison. Le dernier Livre nous met en garde contre le fait d’abuser de ces dons, soit en nous négligeant nous-mêmes (en ne réfléchissant pas de façon judicieuse), soit en causant du tort aux autres en leur refusant le droit de choisir librement.

«  Et ne soyez pas comme ceux qui disent: ‹Nous avons entendu ›, alors qu'ils n'entendent pas. Les pires des bêtes auprès d’Allah sont, en vérité, les sourds-muets qui ne raisonnent pas. » (S8:v21-22)

« Nulle contrainte en religion!  Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement.  Donc, quiconque rejette le Rebelle tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser.  Et Allah est Audient et Omniscient. » (S2:v256)

Dans Son dernier Livre, Dieu nous rappelle également que ces aptitudes sont limitées, car c’est toujours Lui qui a le dernier mot dans toutes nos affaires.  Ce qui ne signifie pas pour autant que la destinée de l’homme soit totalement arbitraire – pas du tout.  Nous avons la possibilité de prendre des décisions qui ont un certain impact sur notre vie, mais en même temps, Dieu prend Lui aussi des décisions nous concernant.

« Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru.  Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants?  Il n’appartient nullement à une âme de croire si ce n’est avec la permission d’Allah.  Et Il voue au châtiment ceux qui ne raisonnent pas. » (S10:v99-100)

« En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple tant que les individus qui le composent ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. » (S13:v11)

3. Le libre arbitre et l’utilisation de la raison

Dieu a-t-Il montré à l’humanité la voie claire et distincte menant à Lui?  Tout lecteur rationnel se demandera s’il peut réellement se fier à l’authenticité du dernier Livre révélé, ce qui est tout à fait normal; après tout, c’est ainsi qu’il utilise la raison que Dieu lui a donnée.

« Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (S39:v42)

« C’est ainsi que Nous exposons Nos versets pour des gens qui raisonnent. » (S30:v28)

Nul autre que Dieu ne peut amener un être humain à croire en la Vérité du dernier Livre révélé; mais l’être humain doit le lire avec une certaine ouverture d’esprit, en utilisant sa raison pour le juger.  Ceux qui cherchent la Vérité en toute sincérité trouveront peut-être que le dernier Livre, tout en étant très exhaustif, est étonnamment clair.

« Il (le Coran) consiste plutôt en des versets évidents, préservés dans les poitrines de ceux à qui le savoir a été donné.  Et ceux qui renient sciemment Nos versets (les mécréants) ne font du tort qu’à eux-mêmes.» (S29:v49)

« C’est le Livre au sujet duquel il n’y a aucun doute, c’est un guide pour les pieux… » (S2:v2)

La Vérité contenue dans le dernier Livre est accessible à quiconque la recherche sincèrement.

« Nous avons assurément fait descendre vers vous un livre dans lequel se trouve votre rappel.  Ne comprenez-vous donc pas? » (S21:v10)

L’un des aspects les plus intéressants concernant l’authenticité du dernier Livre révélé est le grand nombre de déclarations à caractère scientifique qui s’avèrent tout à fait exactes et ce, sur des sujets totalement inexplorés il y a 1300 ans.  En voici quelques exemples :

  • une grande explosion marquant le début de la création (Big Bang) [S21:v30] ;
  • l’état du ciel qui, à l’origine, se trouvait sous forme de fumée [S41:v11];
  • la constante expansion de l’univers [S51:v41] ;
  • une longue période de temps avant l’apparition de l’homme sur terre [S76:v1];
  • l’existence des orbites de la lune et du soleil [S21:v33];
  • l’éventuel arrêt de l’existence du soleil et de la lune [S13:v2];
  • la destination finale du soleil (l’apex solaire) [S36:v38];
  • l’eau comme origine de la vie [S21:v30].

En fait, Dieu affirme que la grande beauté et l’incroyable complexité de la nature, autour de nous, ainsi que notre propre constitution biologique, ne peuvent qu’éventuellement nous mener à Lui, au fur et à mesure que s’améliore la compréhension que nous avons de Lui et du monde en général.

« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la Vérité.  Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose? » (S41:v)

4. L’existence du Mal

Pourquoi Dieu permet-Il que les hommes souffrent?  Certaines personnes utilisent la souffrance et le mal dans le monde comme fondement pour rejeter Dieu et perdre tout espoir de jamais trouver le droit chemin. Mais selon le dernier Livre révélé, le libre arbitre et la capacité de raisonner des êtres humains détruisent cet argument. Nous sommes tous responsables de nos actes et nous devons en assumer les conséquences – c’est là le prix de notre liberté. Le mal que nous faisons, c’est nous qui choisissons de le faire.

« … Et Allah ne veut point léser Sa création. » (S3:v108)

Cependant, il faut retenir que Dieu a promis qu’en plus des souffrances causées par nos propres mauvaises actions, Il éprouvera l’humanité sur terre.  Mais Il promet également que nulle âme n’aura jamais à endurer plus qu’elle ne peut supporter et que certaines épreuves peuvent en réalité être un bien pour nous.

« Si une blessure vous atteint, sachez que pareille blessure atteint aussi l’ennemi.  Ainsi faisons-Nous alterner, pour les gens, les bons jours et les mauvais jours, afin qu’Allah distingue ceux qui ont atteint la foi et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs – et Allah n’aime pas les injustes – et afin qu’Il  purifie ceux qui croient et anéantisse les mécréants.  Comptez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et ceux qui sont endurants? » (S3:v140-2)

« Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité.  Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. » (S2:v286)

Être conscient de Dieu consiste entre autres à garder espoir et à être patient lorsque nous sommes confrontés à des épreuves au cours de notre vie.  En fait, perdre totalement espoir est un signe de perte de foi.

« Il (Abraham) dit : « Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur sinon les égarés? » (S15:v56)

Notre plus grande source d’espoir est que Dieu permettra aux gens qui croient en Lui d’entrer au Paradis et, surtout, de se retrouver près de Lui.  Le dernier Livre révélé contient de nombreux versets décrivant le Paradis, et l’Enfer qui est la destination finale de ceux qui rejettent Dieu.  Le Paradis est un endroit de bonheur indescriptible, tandis que l’Enfer est un endroit de terreur indescriptible.  Alors que ceux qui entreront au Paradis y demeureront éternellement, certains d’entre ceux qui entreront en Enfer auront la chance d’en sortir.

« Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du « Firdaous » (Paradis), où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement. » (18:107-8)
« Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, et transgresse Ses ordres, Il le fera entrer au Feu pour y demeurer éternellement.  Et celui-là aura un châtiment avilissant. » (4:14)

« Sortira de l’Enfer celui qui dit : « Il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu » et dont le cœur contient ne serait-ce que le poids d’un grain d’orge de bien.  Et sortira de l’Enfer celui qui dit : « Il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu » et dont le cœur contient ne serait-ce que le poids d’un grain de blé de bien.  Et sortira de l’Enfer celui qui dit : « Il n’y a pas d’autre divinité à part Dieu » et dont le cœur contient ne serait-ce que le poids d’un atome de bien. » - le dernier Messager

5. La vie d’ici-bas et celle de l’au-delà

Quelle est l’ultime destination de l’homme?  La vie de l’homme est divisée en deux parties : sa vie ici, sur terre, et sa vie dans l’au-delà.  Ce qui sépare l’une de l’autre est la mort, suivie du Jour du Jugement (ou Jour de la Résurrection).  Toute âme goûtera la mort; puis au Jour du Jugement, toutes les personnes seront réunies en différents groupes.

« Toute âme goûtera la mort.  Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez votre entière rétribution. » (S3:v185)

Le Jour de la Résurrection s’étalera en réalité sur une longue période de temps (et non pas sur une période de 24 heures) au cours de laquelle chaque être humain sera ressuscité et jugé par Dieu en fonction des croyances qu’il aura eues sur terre et des actions qu’il aura posées.  Aucun être humain – pas même les prophètes – ne sait à quel moment ce Jour arrivera, car il s’agit d’une chose connue de Dieu seul.  À plusieurs reprises, le dernier Livre révélé décrit ce Jour comme un moment terrible à plusieurs égards (aux niveaux physique et écologique entre autres), et ses signes avant-coureurs ont été révélés au Dernier Messager, qui nous les a communiqués.

6. Les messagers et les prophètes

Qui a transmis le Message de Dieu à l’humanité?  Dieu nous a envoyé de nombreux « rappels » à Son sujet; Il nous a rappelé à maintes reprises, à travers les siècles, nos obligations envers Lui.  Puis, il y a 1400 ans, Il nous a révélé Son dernier Livre.  Chacun de ces rappels nous a été transmis par l’intermédiaire d’une personne élue, qui était suffisamment forte pour transmettre le message de Dieu à son peuple.  Ces personnes élues s’appelaient les prophètes.  Ces derniers n’étaient ni surnaturels ni immortels, et ne différaient pas des autres êtres humains; leur seule différence résidait dans le fait qu’ils avaient été choisis par Dieu pour parler en Son nom.

« Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations.  Demandez donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas.  Et Nous n’en n’avons pas fait des corps qui ne consommaient pas de nourriture.  Et ils n’étaient pas éternels. » (21:7-8)

Certains prophètes ont pu, avec la permission de Dieu, accomplir certains miracles étonnants.  Cependant, le dernier Livre insiste sur le fait que chaque prophète n’a été qu’un serviteur de Dieu et qu’aucun n’a partagé Sa divinité de quelque façon que ce soit.
Chaque prophète a appelé son peuple à la Vérité, mais les messagers devaient en plus lui transmettre un message amendé par Dieu.  Chaque messager était également un prophète, mais chaque prophète n’était pas nécessairement un messager.  Il y a eu de nombreux prophètes, dont Adam, Noé, Abraham, Lot, Ismaël, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, Aaron, Élie, David, Salomon, Jonas, Job, Zacharie, Jean le Baptiste, Jésus et, bien sûr, le dernier Messager. (Paix sur eux tous)

7. Le salut éternel

Certaines personnes sont-elles arbitrairement favorisées par Dieu, tandis que d’autres sont exclues de la grâce divine?  La Miséricorde de Dieu n’est pas restreinte à certains groupes à l’exclusion des autres.  Chaque personne est totalement libre d’accepter de suivre la voie menant à Dieu en utilisant son libre arbitre et sa raison.

« Et ils ont dit : « Nul n’entrera au Paradis sauf les Juifs et les Chrétiens ».  Voilà leurs chimères.  Dis : « Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques ».  Non, mais quiconque soumet son être à Allah, tout en faisant le bien, aura sa rétribution auprès de son Seigneur.  Pour eux, nulle crainte et ils ne seront point attristés. » (S2:v111-2)

La conséquence de cela est la responsabilité – chaque personne devra rendre des comptes au Jour du Jugement.  Certains peuvent ne pas se sentir à l’aise avec ce concept, mais cet aboutissement est tout simplement le prix de la liberté dont nous jouissons.

« Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des désirs des gens du Livre.  Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela et ne trouvera en sa faveur, hors d’Allah, ni allié ni secoureur.  Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres tout en étant croyant… les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d’un creux de noyau de datte. » (S4:v123-4)

8. Le pardon de Dieu

Si nous commettons des péchés, à quoi devons-nous nous attendre de la part de Dieu?  Si, à la suite d’un péché, nous ressentons de la culpabilité et nous nous repentons, Dieu souhaite que nous nous attendions à Son pardon, car Il est Très Pardonneur.  Il y a cependant un péché qu’Il ne pardonne jamais : il s’agit de l’association, c’est-à-dire le fait de lui attribuer des associés dans Sa divinité, d’adorer autre chose ou d’autres personnes en même temps que Lui.  En fait, Il ne pardonne ce péché que si la personne qui s’en est rendue coupable se repent après avoir réalisé son erreur et dès lors se met à  n’adorer que Lui.

« Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé.  À part cela, Il pardonne tout autre péché à qui Il veut.  Quiconque donne à Allah un associé commet un énorme péché. » (S4:v48)

« Dis : « Ô Mes Serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah.  Car Allah pardonne tous les péchés.  Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. » (S39:v53)

La phrase la plus souvent répétée dans le dernier Livre révélé est : « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ».

Le dernier Messager a parlé à plusieurs reprises du pardon de Dieu.  Il a dit, entre autres:
« Dieu a dit : « Ô fils d’Adam, tant que tu M’invoqueras et M’imploreras, Je te pardonnerai tes péchés sans M’en faire.  Ô fils d’Adam, même si tes péchés atteignaient les nuages dans le ciel et que tu Me demandais pardon, Je te pardonnerais.  Ô fils d’Adam, si tu venais à Moi avec des péchés aussi gros que la terre tout en ne M’associant rien, Je t’accorderais un pardon aussi grand qu’elle (la terre). » - le dernier Messager

9. Le droit chemin

Quel est le nom du mode de vie décrit dans le dernier Livre révélé?  C’est l’Islam, et ce mot signifie « se soumettre à Dieu ».   Tout homme ou femme qui accepte l’islam se nomme musulman(e).  Le dernier Livre révélé est le Coran (qui signifie « la récitation ») et ce livre s’adresse à l’humanité tout entière en dépit du fait qu’il fut révélé en arabe, la langue de son Messager et de son peuple.  Ce Messager se nomme Mohammed.  Les deux sources sur lesquelles se base l’islam sont le Coran et la vie du Prophète Mohammed (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), connue sous le nom de Sounnah.  Mohammed est le dernier des prophètes et messagers de Dieu, comme l’affirme le Coran :

« Mohammed n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’Allah et le Sceau des prophètes. » (S33:v40)

Enfin, le véritable nom de Dieu, tel qu’Il nous l’a Lui-même révélé est : ALLAH.
Le Coran contient la plupart des informations dont l’homme a besoin pour être bien guidé.  Il contient des réponses claires pour quiconque recherche sincèrement la Vérité.  Les informations fournies dans cet article ne sont que très partielles et ne peuvent en rien remplacer une lecture complète du Coran, livre dans lequel Dieu s’adresse directement à l’homme. Le Coran apporte des réponses à de nombreuses questions que les gens se posent de nos jours. Les sujets dont il traite sont très variés, allant de questions fondamentales telles la nature de notre Créateur et le libre arbitre de l’homme à d’autres questions plus générales telles les lois du mariage et les personnes qui ont le droit de recevoir notre argent en charité. L’islam tel que décrit dans le Coran est très différent de celui que croient connaître les non-musulmans (et même certains musulmans). L’image négative de l’islam, de nos jours, est une incroyable duperie qui a pris des proportions  ahurissantes. Elle est basée sur la faiblesse morale de certaines personnes qui prétendent être musulmanes et aussi sur l’ignorance des non-musulmans. Mais derrière cette image se trouve une Vérité qui répond aux questions fondamentales que se pose tout être humain et qui réunit les hommes avec Dieu.  Il n’en revient qu’à nous d’y être attentifs ou de l’ignorer. Et Allah sait mieux.

« Ce n’est pas par jeu que Nous avons créé le ciel et la terre et ce qui est entre eux. » (S21:v16)

« Ne méditent-ils donc pas sur le Coran?  S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions! » (S4:v82)

« Nous n’avons point fait descendre le Coran sur toi pour que tu sois malheureux. » (S20:v2)

« Nous avons assurément fait descendre vers vous un livre dans lequel se trouve votre rappel.  Ne comprenez-vous donc pas? » (S21:v10)

« Souvenez-vous de Moi, donc, et Je me souviendrai de vous.  Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi. » (S2:v152)

« À ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour. » (S19:v96)

« Dis (ô Mohammed) : « Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi; Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.  Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (S3:v31)

« Dis : « Si la mer était une encre pour écrire les paroles de mon Seigneur, certes la mer s’épuiserait avant que ne soient épuisées les paroles de mon Seigneur, quand même nous lui apporterions son équivalent comme renfort. » (S18:v109)

 

LOUANGE A ALLAH, IL DIT LA VERITE NE SOYEZ DONC PAS IGNORANT

Suite

SIGNES ET MIRACLES D’ALLAH (62):

 « Les Contes Des Mille et un Mythes »

Partager cet article

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche