DEPUIS JANVIER 2010 Jésuites/Juifs noachides, Illuminati, Franc-maçons, Satanisme
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 21:20

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

LA FRANC-MAÇONNERIE MONDIALE : REMONTE A L’EGYPTE ANTIQUE ! RAPPORT 2 (4/6)A

LA FRANCMACONNERIE MONDIALE PAR HARUN YAHYA

Par les recherches de notre Frère Musulman Harun Yahya, Commentaire Ribaat. 

Les erreurs viennent de nous, et Tout le Mérite de la Vérité en revient à Allah Seul ! 

Mouharram 1432H / Décembre 2010 (Mise à Jour Juin 2011)

  

 

-IV-

LE MATERIALISME REVISITE

Dans le premier chapitre de ce livre, nous avons vu le régime des pharaons de l'Egypte antique et en sommes venus à quelques conclusions importantes sur les tenants de cette philosophie. L'aspect le plus intéressant de la pensée égyptienne antique, comme nous l'avons dit, est son côté matérialiste, c'est-à-dire qu'elle postulait la croyance que la matière est éternelle et non créée. Dans leur livre, The Hiram Key (La clé d'Hiram), Christopher Knight et Robert Lomas ont des choses importantes à dire à ce sujet qui valent la peine d'être répétées :

Les égyptiens croyaient que la matière avait toujours existé ; pour eux, l'idée d'un dieu créant quelque chose à partir de rien était absurde. Ils pensaient que le monde était né lorsque l'ordre sortit du chaos et que depuis lors un combat s'était engagé entre les forces de l'ordre et du désordre… Ils appelaient cet état chaotique Nun et comme dans les descriptions sumériennes… , tout était un abysse sombre et sans soleil doté d'un pouvoir, d'une force créative en son sein qui commanda à l'ordre de naître. Ce pouvoir latent au sein de la substance du chaos n'était pas conscient d'exister ; c'était une probabilité, un potentiel entrelacé dans l'aléatoire du désordre.59

On remarque une similarité étonnante entre les mythes de l'Egypte antique et la pensée matérialiste moderne. Cette similarité s'explique par l'adoption par une organisation moderne des croyances de l'Egypte antique, dans le but de les établir dans le monde entier. Cette organisation est la maçonnerie...

LES MAÇONS ET L'EGYPTE ANTIQUE

La philosophie matérialiste de l'Egypte antique perdura bien après la disparition de cette civilisation. Elle fut adoptée par quelques juifs et maintenue vivante dans la doctrine kabbaliste. D'un autre côté, un certain nombre de penseurs grecs adoptèrent la même philosophie et la réinterprétèrent sous l'aspect de l'école de pensée connue sous le nom de "hermétisme".

Le mot hermétisme vient du nom d'Hermès, l'équivalent grec du dieu égyptien "Toth". Autrement dit, l'hermétisme est la version grecque de la philosophie de l'Egypte antique.

Maître Selami Isindag explique les origines de cette philosophie et sa place dans la maçonnerie moderne.

Dans l'Egypte antique, il existait une société religieuse qui transmit un système de pensées et des croyances à l'hermétisme. La maçonnerie avait un système semblable. Par exemple, ceux qui avaient atteint un certain grade participaient à des cérémonies de la société, dévoilaient leurs réflexions et sentiments spirituels et formaient ceux qui étaient à un grade inférieur. Pythagore était un hermétiste formé parmi eux. Là encore, l'organisation et le système philosophique de l'école alexandrine et du néoplatonisme tiraient leur origine de l'Egypte antique et on retrouve certaines similarités non négligeables entre ceux-ci et les rites maçonniques.60

Isindag est bien plus franc sur l'influence de l'Egypte antique sur les origines de la maçonnerie lorsqu'il déclare : "La franc-maçonnerie est une organisation sociale et rituelle dont les origines remontent à l'Egypte antique."61

ancien egyptiens adorateur mythe matière eternel
Les anciens égyptiens croyaient au mythe que la matière est éternelle et que l'ordre de l'univers avait surgi du fait d'un pouvoir mythique "d'auto-organisation" de la matière.

De nombreuses autres autorités maçonniques reconnaissent que les origines de la maçonnerie remontent aux sociétés secrètes des cultures païennes antiques, comme celles de l'Egypte antique et de la Grèce. Un maçon turc senior, Celil Layiktez, a déclaré dans un article du magazine Mimar Sinan intitulé "Le secret maçonnique : Qu'est-ce qui est secret et qu'est-ce qui ne l'est pas ?":

Dans la Grèce antique, les civilisations égyptiennes et romaines, des écoles de mystères se retrouvaient dans le contexte d'une science, d'une gnosie ou de la connaissance d'un secret particulier. Les membres de ces écoles de mystère étaient acceptés uniquement après une longue période d'étude et de cérémonies d'initiation. Parmi ces écoles, la première semble avoir été l'école d"'Osiris" reposant sur les évènements de la naissance, la jeunesse, la lutte contre les ténèbres, la mort et la résurrection de ce dieu. Ces évènements étaient interprétés rituellement dans des cérémonies célébrées par le clergé et de cette façon les rituels et les symboles présentés étaient bien plus efficaces en raison de la participation réelle des fidèles...

Des années plus tard, ces rites formèrent les premiers cercles d'une série de confréries d'initiés qui perdureraient sous le nom de maçonnerie. De tels confréries établirent toujours les mêmes idéaux et, sous l'oppression, furent capables de prospérer secrètement. Elles purent survivre jusqu'à aujourd'hui, car elles changèrent constamment de noms et de formes. Mais elles restèrent fidèles au symbolisme antique et à leur caractère propre, et transmirent leurs idées les unes aux autres en héritage. Afin de réduire les risques que leurs idées soient considérées comme une menace pour l'ordre établi, elles élaborèrent des lois secrètes entre elles. Afin de se protéger de la colère des ignorants, elles se réfugièrent dans la maçonnerie opérative, qui renfermait les règles discrètes de leur propre commerce. Elles y introduirent leurs idées, qui influencèrent ultérieurement la formation de la maçonnerie spéculative moderne que nous connaissons aujourd'hui.62

Dans la citation ci-dessus, Layiktez fait l'éloge des sociétés qui furent à l'origine de la maçonnerie et affirme qu'elles restaient cachées pour se protéger des "ignorants". Si on peut laisser de côté cette affirmation subjective pour le moment, nous pouvons comprendre à partir de cette citation que la maçonnerie est une représentation actuelle des sociétés qui furent fondées dans les civilisations païennes antiques de l'Egypte, de la Grèce et de Rome. Parmi ces trois civilisations, la plus ancienne étant l'Egypte ; il est possible de dire que la principale source de la maçonnerie est l'Egypte antique. (Nous avons vu auparavant que les templiers sont le lien entre cette tradition païenne et les maçons moderne).

Il est nécessaire de rappeler ici que l'Egypte antique fut un des exemples de systèmes impies, dévoilés par Allah, les plus mentionnés dans le Coran. Il s'agit de l'archétype d'une organisation maléfique. De nombreux versets nous parlent des pharaons qui gouvernaient l'Egypte et de leurs cercles privés, de leur cruauté, injustice, méchanceté et excès. En outre, les égyptiens furent un peuple pervers, qui acceptaient le système de leurs pharaons et croyaient dans les faux dieux.

Malgré cela, les maçons soutiennent que leurs origines proviennent de l'Egypte antique et considèrent cette civilisation comme digne d'éloges. Un article publié dans Mimar Sinan fait éloge les temples de l'Egypte antique comme étant la "source de l'artisanat maçon" :

… Les Egyptiens fondèrent Héliopolis (la ville du Soleil) et Memphis ; et d'après la légende maçonnique, ces deux villes furent la source du savoir et de la science, c'est-à-dire, comme le diraient les maçons de la "grande lumière". Pythagore qui visita Héliopolis était loquace à propos du temple. Le temple de Memphis où il avait été formé revêt une importance historique. Dans la cité de Thèbes, on trouvait des écoles avancées. Pythagore, Platon et Cicéron furent initiés à la maçonnerie dans ces cités63

Les écrits maçonniques ne font pas les louanges de l'Egypte antique en des termes vagues ; ils expriment louanges et sympathie pour les pharaons qui gouvernaient ce système cruel. Dans un autre article du magazine Mimar Sinan, il est écrit :

L'obligation élémentaire du pharaon était de trouver la lumière. Pour exalter la lumière cachée d'une façon plus éclatante et plus puissante... Comme nous les maçons essayons de construire le Temple de Salomon, les Egyptiens tentèrent de construire Eram ou la Maison de la Lumière. Les cérémonies célébrées dans les temples de l'Egypte antique étaient divisées en plusieurs degrés. Ces degrés comportaient deux sections, petit et grand. Le petit degré était séparé en un, deux et trois divisions ; puis le grand degré commençait.64

On peut donc en conclure que la "lumière" que les pharaons de l'Egypte antique et les maçons recherchent est la même. Ceci peut également être interprété comme si la maçonnerie était une représentation moderne de la philosophie des pharaons égyptiens. La nature de cette philosophie est révélée dans le Coran, par le jugement qu'Allah fait sur Pharaon et son peuple : " ... ils sont vraiment des gens pervers". (Sourate an-Naml, 12)

Dans d'autres versets, le système impie d'Egypte est décrit ainsi :

Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit : "O mon peuple ! Le royaume de Misr [l'Egypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N'observez-vous donc pas ?..."Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ainsi lui obéirent-ils car ils étaient des gens pervers. (Sourate az-Zukhruf, 51-54)

DES SYMBOLES EGYPTIENS DANS LES LOGES MAÇONNIQUES

Un des éléments les plus importants qui établit la relation entre l'Egypte antique et les maçons est leurs symboles.

PHARAON DANS LA LOGE

pharaon dans une loge maçonnique

La maçonnerie moderne a préservé la philosophie de l'Egypte ancienne et utilise ses symboles pour l'exprimer. Sur la photographie d'une loge, ci-dessus, l'image du pharaon sur le devant de l'autel est un exemple de ce symbolisme.

TEMPLE ET SPHINX MACONNIQUE D'EGYPTE

A l'entrée de la Grande Loge maçonnique de Washington D. C.,
il y a deux sphinx de l'Egypte ancienne.

 

Des représentations de temples maçonniques

Les symboles sont très importants dans la maçonnerie. Les maçons révèlent la véritable signification de leur philosophie à leurs membres par l'allégorie. Un maçon, qui avance étape par étape à travers les 33 degrés de la hiérarchie maçonnique, apprend de nouvelles significations pour chaque symbole à chaque étape. De cette façon, les membres s'immergent progressivement dans les profondeurs de la philosophie maçonnique. (Ribaat : Voir texte dans la même catégorie : « SIGNIFICATION DES 33 DEGRES FRANC-MACONNIQUE PLUS UN 34 EME DEGRE CACHE » !!)

 

MEMPHIS EGYPTE ANTIQUE

Une représentation de la ville de Memphis dans l'Egypte antique. Les maçons considèrent cette ville, avec ses nombreux temples païens, comme la "source de lumière".

Un article du magazine Mimar Sinan décrit cette fonction de leurs symboles :

Nous savons tous que la maçonnerie exprime ses idées et idéaux par le biais de symboles et d'histoires, c'est-à-dire d'allégories. Ces histoires remontent aux premiers siècles de l'histoire. On peut même dire qu'elles remontent aussi loin que les légendes préhistoriques. De cette façon, la maçonnerie a révélé l'ancienneté de ces idéaux et obtenu une source riche de symboles.65

Les concepts égyptiens représentent les symboles et légendes les plus importants et remontent aux premiers siècles de l'histoire. On trouve partout dans les loges maçonniques et fréquemment dans leurs publications, des dessins de pyramides, de sphinx et de hiéroglyphes. Dans un article du magazine Mimar Sinan portant sur les sources antiques de la maçonnerie, il est écrit :

Si nous choisissons l'Egypte antique comme la "plus ancienne", je ne crois pas que nous soyons dans l'erreur. De plus, la similitude entre les cérémonies, les degrés et la philosophie de l'Egypte antique et ceux de la maçonnerie attirent particulièrement notre attention.66

Là encore, un article de Mimar Sinan intitulé "Les origines sociales et les objectifs de la franc-maçonnerie" explique :

Dans les temps anciens en Egypte, les cérémonies d'initiation dans le temple de Memphis duraient longtemps, étaient célébrées avec force détail et splendeur, et affichaient de nombreuses similitudes avec les cérémonies maçonniques.67

Examinons quelques exemples de la relation entre l'Egypte antique et la franc-maçonnerie :

(Ribaat : Chers Lecteurs Attentifs, figurez vous que des pyramides, des sphinx et hiéroglyphes sont dans le patrimoine architectural de plusieurs grande ville et capitale du monde (Le Sphinx de Vegas en US, la Pyramide du Louvre en France, des Hiéroglyphes sculpté sur de grande colonne de pierre, etc… Ne voyez vous pas la marque des Franc-maçons pervers du monde ?)

LA PYRAMIDE SOUS L'ŒIL

(Ribaat : Billet de 1 Dollar décrypté :

 

dollar franc maconnique

 

 

DOLLAR ILLUMINATI MACONS EXPLIQUER

 

 

Le symbole maçon le plus célèbre apparaît sur le sceau des Etats-Unis, ainsi que sur le billet d'un dollar. Sur ce sceau est représentée une demi-pyramide sur laquelle trône un œil dans un triangle. Cet œil dans ce triangle est un symbole qu'on retrouve constamment dans les loges maçonniques et toutes les publications maçonniques. De nombreux écrits traitant de la maçonnerie insistent sur ce point.

La pyramide sous l'œil dans le triangle attire très peu l'attention. Néanmoins, cette pyramide revêt une importance significative et instructive pour comprendre la philosophie de la maçonnerie. Un auteur américain, Robert Hieronimus, écrivit sa thèse de doctorat sur le sceau des Etats-Unis dans laquelle il fournit quelques informations d'une grande importance. Le titre de sa thèse est "Une analyse historique de l'envers du grand sceau américain et sa relation avec l'idéologie de la philosophie humaniste". Sa thèse montre que les fondateurs de l'Amérique, qui adoptèrent initialement le sceau étaient maçons, et qu'ils embrassaient donc la philosophie humaniste. La relation de cette philosophie avec l'Egypte antique est symbolisée par la pyramide placée au centre du sceau. Cette pyramide représente la pyramide de Khéops, le plus grand tombeau de pharaon.68

L'ŒIL ET LA PYRAMIDE

l'oeil et la pyramide egypte antique

Parmi les plus importants symboles maçonniques empruntés à l'Egypte antique, il y a la pyramide avec un œil à l'intérieur d'un triangle. La pyramide sur le Grand Sceau des Etats-Unis (à gauche) est la grande pyramide de Kheops. L'œil est un symbole fréquent sur les gravures de l'Egypte ancienne. (En bas)

 

 

LA SIGNIFICATION MAÇONNIQUE DE L'ETOILE A SIX BRANCHES

Un autre symbole célèbre de la maçonnerie est l'étoile à six branches, formées par l'imposition d'un triangle sur un autre. C'est également le symbole traditionnel des juifs et il apparaît aujourd'hui sur le drapeau d'Israël. Il est entendu que le Prophète Salomon (psl) l'utilisa comme sceau pour la première fois. Par conséquent, l'étoile à six branches est le sceau d'un prophète, un symbole divin.

Mais, les maçons le considèrent différemment. Ils n'acceptent pas l'étoile à six branches comme un symbole du Prophète Salomon, mais comme celui du paganisme de l'Egypte antique. Un article de Mimar Sinan intitulé "Allégorie et symboles de nos rituels" présente certains faits intéressants à ce sujet :

symbole etoile 6 branche maçons
Un des symboles les plus importants de la maçonnerie est l'étoile à six branches.

Un triangle équilatéral avec trois points à égale distance les uns des autres indique que ces valeurs sont équivalentes. Ce symbole adopté par les maçons est connu comme l'Etoile de David ; il s'agit d'un hexagramme formé par l'imposition d'un triangle équilatéral sur un autre. Aujourd'hui il est connu comme le symbole du Judaïsme et apparaît sur le drapeau d'Israël. Mais en réalité, l'origine de ce symbole est l'Egypte antique… Cet emblème fut d'abord créé par les chevaliers du Temple qui commencèrent à l'utiliser comme symbolisme dans la décoration des murs de leurs églises. Car ils furent les premiers à découvrir à Jérusalem quelques vérités importantes sur le Christianisme. Après que les templiers furent éliminés, cet emblème commença à être utilisé dans les synagogues. Mais dans la maçonnerie, nous utilisons sans aucun doute ce symbole dans le sens universel qu'il avait dans l'Egypte antique. Dans ce sens, nous avons associé deux forces importantes ensemble. Si vous effacez les bases supérieures et inférieures des deux triangles équilatéraux, vous trouverez ce symbole rare que vous connaissez bien.69


L'étoile à six branches est le sceau d'un prophète et un symbole divin. Cependant, les maçons l'interprètent selon les croyances païennes de l'Egypte antique.

En fait, nous devons interpréter tous les symboles maçonniques en relation avec le Temple de Salomon de cette façon. Comme il a été révélé dans le Coran, Salomon était un prophète que certains souhaitaient calomnier et présenter comme impie. Dans un verset du Coran, Allah nous dit, "Ils suivirent les dires des satans sous le règne de Salomon. Alors que Salomon n'a jamais été négateur mais bien les diables... " (Sourate al-Baqarah, 102)

Les maçons adoptèrent cette idée corrompue attribuée par erreur au Prophète Salomon, le considérant comme un représentant des croyances païennes d'Egypte antique. Pour cette raison, ils lui conférèrent une place importante dans leurs doctrines. Dans son livre, The Occult Conspiracy, l'historien américain Michael Howard explique que depuis le Moyen Age, Salomon est considéré comme un magicien et comme celui qui introduisit des idées païennes dans le Judaïsme.70 Howard explique que les maçons considèrent le Temple de Salomon comme un "temple païen" et lui attribue une telle importance pour cette raison.71

Cette fausse image fabriquée contre le Prophète Salomon, qui était un serviteur pieux et obéissant d'Allah, révèle les véritables origines de la maçonnerie.

LA DOUBLE COLONNE

 

double colonne maçonnique
Divers symboles maçonniques : la double colonne, l'œil, le compas et le carré

Un élément indispensable au décor d'une loge maçonnique est la double colonne dans l'entrée. Les mots "Jachin" et "Boaz" y sont gravés, imitant les deux colonnes à l'entrée du temple de Salomon. Mais en réalité, les maçons ne destinent pas ces colonnes en mémoire à Salomon ; elles sont l'expression de ces insinuations malpropres contre Salomon. L'origine des ces colonnes remonte à nouveau à l'Egypte antique. Dans l'article intitulé "Allégorie et symboles de nos rituels", le magazine Mimar Sinan explique :

Par exemple, en Egypte, Horus et Set sont deux architectes jumeaux et soutiens des cieux. Même Bacchus à Thèbes en était un, lui aussi. Les deux colonnes de nos loges tirent leurs origines de l'Egypte antique. Une de ces colonnes était dans le sud de l'Egypte dans la ville de Thèbes; l'autre dans le nord à Héliopolis. Dans l'entrée du temple Amenta voué à Ptah, le grand dieu d'Egypte, se trouvaient deux colonnes comme dans le Temple de Salomon. Dans les plus anciens mythes associés au soleil, les deux colonnes sont mentionnées, appelées intelligence et puissance, érigées devant le portail de l'entrée vers l'éternité.72

(Ribaat : Il n’y a de Force et de Puissance que par Allah. Ces mécréants de Franc-maçons criminels et pervers imitant leur CON-Frère de l’Egypte Antique, veulent imposer un Temple à Jérusalem, aidé sur place par une de leur loge se faisant passer pour « une association juifs » qui veut sois disant « reconstruire le temple de Salomon » ici les beaux mots cachent la réalité d’un vrai projet, à savoir un Temple IDOLATRE. D’après les Hadiths de la Fin des Temps, nous savons d’avance qu’Ad-Dajjal Borgne (L’homme qui se passera pour Dieu) posera pied à Jérusalem suivie de 70000 Juifs d’ Isphan (Iran) ! Des vidéos circulent au sujet du la construction de ce Temple sur le web). Le puzzle de la Vérité s’assemble contre eux, pour le Lecteur Attentifs !)

 

LA TERMINOLOGIE EGYPTIENNE DES LOGES

Dans leur livre, The Hiram Key, les deux auteurs maçonniques britanniques, Christopher Knight et Robert Lomas, portent l'attention sur les racines égyptiennes de la maçonnerie. Ils dévoilent un point intéressant : les paroles utilisées dans la cérémonie par laquelle un maçon est élevé au degré de maître sont :

Ma'at-neb-men-aa, Ma'at-ba-aa'.73

Knight et Lomas explique que ces paroles sont, la plupart du temps, utilisées sans penser à leur sens, mais qu'elles proviennent de l'Egypte antique et signifient :

"Grand est le maître établi de la franc-maçonnerie, Grand est l'esprit de la franc-maçonnerie."74

Les auteurs expliquent que le mot "Ma'at" signifie la compétence de construire des murs et que la traduction la plus proche est "maçonnerie". Ceci signifie que les maçons modernes, des milliers d'années plus tard, conservent toujours la langue de l'Egypte antique dans leur loge.

LA FLUTE ENCHANTEE DE MOZART

Mozart maçon et la flute enchantée paien

Wolfgang Amadeus Mozart

Un des produits les plus intéressants de la maçonnerie est la Flûte Enchantée, un opéra du célèbre compositeur Mozart. Mozart était maçon, et c'est un fait reconnu que de nombreux passages de cet opéra renferment des messages maçonniques. Ce qui est intéressant est que ces messages maçonniques sont étroitement liés au paganisme de l'Egypte antique. Mimar Sinan l'explique ainsi :

Il est entendu qu'il y a un lien évident entre les rituels égyptiens et maçonniques. Peu importe les tentatives de certains d'interpréter la Flûte Enchantée comme "une histoire sur l'Extrême Orient", ses sources sont des rituels égyptiens. Ce sont les dieux et les déesses des temples égyptiens qui influencèrent la création des personnages de la Flûte Enchantée.75(Ribaat : Sachez, Chers Lecteur Attentifs, que les Hadiths de plus de 1432 ans du Prophète Mohammed (paix est bénédiction d’Allah sur lui) rapportent que la Flute est un instrument de SATAN EN PERSONNE !)

LES OBELISQUES

obelisque maconnique new york
Un obélisque couvert de symboles maçonniques dans le Central Park de New York.

Un autre symbole marquant de la maçonnerie est un élément autrefois important dans l'architecture égyptienne : l'obélisque. Un obélisque est une tour haute et verticale couronnée d'une pyramide en son sommet. Les obélisques étaient gravés de hiéroglyphes égyptiens et enterrés pendant des siècles jusqu'à ce qu'ils furent découverts au 19ème siècle et emportés dans les villes occidentales, comme New York, Londres et Paris. L'obélisque le plus grand fut envoyé aux Etats-Unis. Cette exportation fut organisée par les maçons. Ceci, parce que les maçons revendiquent comme leurs propres symboles les obélisques, tout comme les pictogrammes égyptiens inscrits dessus. Mimar Sinan affirme ceci à propos de l'obélisque haut de 21 mètres à New York:

L'exemple le plus frappant de l'utilisation symbolique de l'architecture est le monument appelé l'Aiguille de Cléopâtre, donné en cadeau aux Etats-Unis en 1878 par le gouverneur égyptien Ismail. Ce monument se trouve à présent à Central Park. Sa surface est couverte d'emblèmes maçonniques. Ce monument fut à l'origine érigé au 16ème siècle avant J. C. à l'entrée d'un temple du dieu soleil, un centre d'initiation à Héliopolis.76

LA LEGENDE D'ISIS, LA VEUVE

isis et obelisque egypte antique

Vestiges de l'Egypte antique. Des monuments des pharaons avec un obélisque s'élevant devant eux dans la Vallée des Rois.

Une idée symbolique importante chez les maçons est celle de la veuve. Les maçons s'appellent les enfants de la veuve, et des images de veuves apparaissent souvent dans leurs publications. D'où vient cette idée ? Et qui est cette veuve ?

A l'examen des sources maçonniques, on découvre que le symbole de la veuve provient à l'origine d'une légende égyptienne. Cette légende est un des plus importants mythes de l'Egypte antique, l'histoire d'Osiris et Isis. Osiris était un dieu de la fertilité et Isis sa femme. D'après la légende, Osiris fut victime d'un crime passionnel qui fit d'Isis une veuve. La veuve maçonnique est donc Isis. Un article de Mimar Sinan explique ainsi ce fait :


Une représentation d'Isis dans l'Egypte antique

La légende Osiris-Isis est le sujet de nombreux articles et cours et le mythe de l'Egypte antique le plus proche des maçons. L'examen pour devenir prêtre du temple d'Isis est l'initiation maçonnique elle-même. Il serait assommant d'avoir à le répéter. Là, la lumière était un des éléments les plus importants ; afin d'être enterré dans l'obscurité de l'orient, le soleil levant commence à descendre après midi et assume les tâches d'Osiris chaque jour, comme Horus, qui plus brillamment prit la place de son père assassiné. Donc, la "veuve" dont nous sommes les enfants n'est personne d'autre que la veuve d'Osiris, Isis.77

On voit que la maçonnerie qui se représente comme étant fondée sur la raison et la science, est en réalité une doctrine mythologique abondant en croyances superstitieuses.

 

Suite page suivant,

LA FRANC-MAÇONNERIE MONDIALE : REMONTE A L’EGYPTE ANTIQUE ! RAPPORT 2 (4/6) B

Repost 0

Presentation

  • : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ILLUMINATI / DEPUIS JANVIER 2010
  • : RIBAAT: Derrière la Démocratie se cache les lieutenants Sataniques/lucifériens Illuminati et Franc-maçons des hauts degrés. Cependant un chef CACHE donne les ordres : LES JÉSUITES/JUIFS NOACHIDES AU VATICAN A ROME ! Ces derniers veulent illusoirement conquérir le monde sous le vocal d’un Nouvel ordre mondial ; c'est-à-dire un monde sans foi ni loi en Allah notre Créateur !
  • Contact

Recherche